Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Nice Sophia Antipolis L3 Info, L3 Math-MI

Automates & Langages 2017–2018

TD no 3

Automate minimal

Exercice 1) On se place sur l’alphabet Σ = {a, b} et on considère le langage L décrit par


l’expression régulière suivante :

L : (a+ b+ a + b+ a+ b) (a + b)∗

1. Construisez les états de l’automate minimal M reconnaissant le langage L, en utilisant la


méthode des résiduels à gauche puis dessinez l’automate M obtenu (indication : l’auto-
mate minimal contient 6 états).
2. Décrivez en français ce qui caractérise les mots du langage L.

Exercice 2) Reprenons les langages considérés dans les exercices 3 du TD no 1 et 1 du TD no 2 :


1. Retrouvez pour chacun l’automate déterministe D obtenu et complétez-le si nécessaire.
2. Construisez pour chacun l’automate minimal M en appliquant à D l’algorithme de mini-
misation vu en cours.

Exercice 3) Soit l’automate fini A = (Σ = {0, 1}, Q = {q0 , q1 , q2 }, δ, q0 , F = {q0 , q2 }). La


relation de transition δ est explicite sur le schéma suivant :
0

0 1
q0 q1 q2
1

1. Calculez puis dessinez l’automate D obtenu par déterminisation de l’automate A.


2. Calculez puis dessinez ci-dessous l’automate minimal M obtenu en minimisant l’auto-
mate D précédent.

1
Exercice 4) On se place sur l’alphabet {0, 1}. Indiquez pour chacun des langages suivants le
nombre minimum d’états que devra comporter un automate fini minimal les reconnaissant :
1. le langage vide ;
2. le langage des représentations binaires des entiers congrus à n modulo m, n et m fixés ;
3. un langage fini dont le mot le plus long est de longueur k ;
4. le langage des mots contenant le motif m, m étant lui-même un mot de {0, 1}∗ ;
5. le langage {0n , n entier naturel fixé} ;
6. le langage {0n 1n , n entier naturel fixé} ;
7. mêmes questions pour le 5. et le 6. avec n ∈ IN .

Exercice complémentaire

Exercice 5) Le cours présente les deux méthodes classiques pour trouver l’automate minimal
reconnaissant un langage rationnel donné. Sachez qu’il en existe une troisième des plus surpre-
nantes, car elle n’utilise que l’algorithme de déterminisation :
1. Trouvez un automate A non-déterministe pour reconnaître le langage des mots binaires
terminant par 00.
2. Donnez l’automate AR reconnaissant le langage renversé de L(A).
3. Donnez l’automate B obtenu par déterminisation de l’automate AR .
4. Donnez l’automate BR reconnaissant le langage renversé de B.
5. Donnez l’automate C obtenu par déterminisation de l’automate BR .
6. Comparez l’automate C à l’automate M que l’on aurait obtenu par déterminisation puis
minimisation de l’automate de départ.

Vous aimerez peut-être aussi