Vous êtes sur la page 1sur 2

Dr H. DJEGHLOUD/Dr R. REBBAH MASTER 1 CDE/ELTIND 2017 DEPT ELT FST UNIV F.

MENTOURI TD3 MODEL/IDENTIF

Identification des systèmes du 1er et 2ème ordre


par étude des réponses temporelles et fréquentielles
Réf. Biblio.
[1] V. Choqueuse, H. Mangel, J.-L. Mourrain, S. Turri, «Travaux dirigés : AU3 2ème année», IUT GEII, Brest.
[2] S. Génouël,  «Identification temporelle des SLCI», TD7 énoncé et corrigé, MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour
l’Ingénieur.

EXERCICE 1 : Identification d’un système du 1er ordre [1]


1). Identification à partir de la réponse indicielle
K
On considère un système du 1er ordre (FT = ) qu’on attaque avec un échelon d’amplitude E
1+ τ ∙ p
= 2V. La réponse du système est montrée dans la Fig. 1.
1.1). Déterminer la constante de temps du système ,
1.2). Déterminer le gain statique K,
1.3). Déduire la FT numérique,
1.4). Calculer la fréquence de coupure.
2). Identification à partir de la réponse fréquentielle
Dans la Fig. 2 on présente le diagramme de Bode du gain.
2.1). Donner la pulsation de coupure en rad/s.
2.2). Déduire le gain statique en valeur normale et la constante de temps.
2.3). Donner l’expression de la FT.
2.4). On attaque ce système avec un signal sinusoïdal de pulsation 300rad/s et d’amplitude max
Emax=10V. Calculer la valeur max de la tension de sortie.

Fig. 1. Réponse indicielle d’un système du 1er ordre. Fig. 2. Réponse fréquentielle.
Dr H. DJEGHLOUD/Dr R. REBBAH MASTER 1 CDE/ELTIND 2017 DEPT ELT FST UNIV F. MENTOURI TD3 MODEL/IDENTIF

EXERCICE 2 : Identification d’un système du 2ème ordre [2]


Dans la Fig. 3 on présente la réponse indicielle expérimentale d’un système du 2 ème ordre (FT=
K
) attaqué avec un échelon dont l’expression est e(t) = 5.u(t-0.35).
p + 2.ξ . ω0 . p+ ω20
2

2.1). Déterminer le gain statique K, l’amortissement  et la pulsation propre 0.


2.2). Sachant que la réponse temporelle d’un système du 2ème ordre à une entrée en échelon est
e−ξ .ω .t
[ ]
0

s ( t ) =K . E . 1− 2
. sin (ω 0 . √ 1−ξ 2 .t +φ ) .u (t), avec arccos( ).
√ 1−ξ
Déterminer l’expression numérique de s(t). Attention au retard par rapport à l’origine.
2.3). Afin de valider ce modèle de comportement, tracer précisément sa réponse sur le même
graphique que la réponse expérimentale.
2.4). Conclure.

Fig. 3. Réponse indicielle d’un système du 2ème ordre.