Vous êtes sur la page 1sur 4

La communication non verbale

*La communication non verbale forme 55% du contenu d’un message, elle désigne tous les éléments d'un échange
qui n'ont pas un lien direct avec la parole. En effet, notre corps fait parfois passer des messages plus forts que nos
mots .

I les éléments de la communication non verbale :


On envoie et on reçoit en permanence des signes non verbaux qui transitent par des gestes, expressions
faciales, postures, contacts physiques.
1) les gestes et les altitudes :

Ils ont certainement été les premiers moyens de communication entre les humains et constituent un
véritable paralangage qui accompagne et complète le message verbal. La gestuelle se manifeste par
des postures qui peuvent concerner : la tête, les mains et les jambes.

La têtes

Les 3 positions de base de la tête :


 -la tête en haut : La position prise par ceux qui ont une réaction neutre à ce qui se dit. Une tête
relevée et un menton pointé en avant sont de signes de supériorité, d’intrépidité ou d’arrogance.
 -La tête inclinée : Est un signal de soumission, puisqu’elle expose le cou et rend la personne plus
petite et moins menaçante
 -La tête en bas : Est au contraire un signal d’attitude négative, critique ou agressive. Cela
s’accompagne souvent par des bras croisés.

Les mains

Les 3 positions de base des mains :


 Les mains coincées entre les jambes dénotent un manque de confiance en soi, un
besoin de se replier.
 Les mains croisées signalent un besoin de protection, de recul. Et plus elles sont
hautes, plus l’interlocuteur est mécontent.
 Les mains jointes en triangle : si la pointe est vers le haut, c’est un signe d’action ; si
elle est dirigée vers le bas, c’est un signe d’écoute.
Les jambes et les pieds
Les 3 positions de base des jambes :
 Jambes croisées aux genoux : position classique qui induit décence et éducation.
 Jambes doublement croisées : signe d’autoprotection.
 Jambes repliées sous la chaise : montre que la personne est timide ou qu’elle ne
comprend pas tout ce qu’on lui dit.

2) les expressions faciales :


 Les expressions faciales sont des préparations à l’action et donnent des informations
sur les intentions des individus. 

a)les sourcils :

**-Le haussement de sourcils de salutation :Nous haussons brièvement les sourcils lorsque nous reconnaissons une
personne et que nous ne pouvons pas nous exprimer verbalement à ce moment-là. 
-Hausser les sourcils (tendus) :Cela se produit lorsqu’une personne se voit présenter une surprise ou un
choc indésirable.

-Hausser les sourcils (menton baisser vers le cou) :Nous arquons nos sourcils avec la bouche fermée, le
menton vers le cou (tête inclinée vers le bas) quand nous entendons quelque chose que nous remettons
immédiatement en question ou sommes très surpris d’entendre ou d’apprendre.

b) le regard :

Le regard est essentiel. Il permet de maintenir l’attention de l’auditoire et de vous appuyer


sur lui. Il vous permet de percevoir les réactions du public et de les utiliser. Il oblige à faire
des poses et à se détacher de ses notes.

-si quelqu’un emportait son regard vers la gauche ou vers la droite, nous dirions qu’il est dans le visuel
construit (imagination) ou le visuel remémoré (souvenirs).

- si quelqu’un dirige ses yeux vers le haut rassemble ses informations pour éditer une réponse (bref, il
réfléchit).
-Si vous repérez dans une discussion que les yeux de votre interlocuteur partent vers le haut c’est à
dire il construit simplement la réponse à votre question ou la suite de la conversation.
c) le sourire :

Un joli sourire illumine notre visage et envoie un message positif à notre interlocuteur. Et
son effet n’est pas qu’externe ! Sourire apporte de la sérénité et du bien-être, c’est prouvé.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE SOURIRES

Il existe environ une cinquantaine de types de sourires différents. Nous allons voir ci-dessous les plus
fréquents.

Le sourire avec les lèvres serrées : Les lèvres sont serrées et tendues, elles ne laissent pas apparaître
les dents. Ce sourire de politesse est utilisé le plus souvent lorsque l’on est en contradiction avec les
propos évoqués

Le sourire compulsif : Certaines personnes ont toujours le sourire, les dents apparentes, mais avec
une absence de ride autour des yeux. Ce sourire suspect montre qu’ils savent quelque chose que vous
ignorez, ou qu’elles sont fausses avec tous le monde.

Le sourire social : la plupart du temps, les dents du haut sont visibles. Les personnes faisant usage du
sourire social semblent se moquer ou s’amuser tout le temps. Cela les fait paraître plus heureux,
conviviales et donc plus agréables et facile à approcher.

Le sourire de Duchenne : Il est authentique et surviens lors d’une vraie joie. Les muscles
zygomatiques et orbiculaires se contractent.

Voici les 6 expressions faciales de base :


-  Colère  : regard fix, renfrognement de visage, serrement de sourcils et de la mâchoire.

-Mépris  : unique expression asymétrique, contraction d’une extrémité des lèvres

-Dégout : rétrécissement des yeux, grimace de la bouche, plissage du nez.

-Surprise : écarquillement des yeux, ouverture de la bouche, relèvement des sourcils.

-Joie  : plissement des yeux, ouverture de la bouche, rehaussement des joues.

-Peur  : écarquillement des yeux, ouverture de la bouche, tremblement de la partie


intérieure et abaissement de la partie extérieure des sourcils, pâleur, transpiration.
3)les postures :

Vous aimerez peut-être aussi