Vous êtes sur la page 1sur 17

UH2 CASABLANCA ENSET MOHAMMEDIA AU 2018-2019

ELECTRONIQUE PUISSANCE1 SEER2

TRAVAUX DIRIGES

Exercice N°1 D iC()


Soit le montage suivant :
v ( )
R vC( )

Dans ce circuit la tension d’alimentation est : v()  V 2 sin () ou   t


On donne V = 220v ;   2  50 rad/s et R = 10Ω.

1- Analyser le fonctionnement du montage et représenter sur DR1, l’allure de v(θ), iC(θ),


vC(θ) et vD(θ).
2- Quels éléments sont à prendre en compte pour le choix de D ?
3- Calculer la puissance moyenne délivrée à la charge, la puissance apparente et le facteur de
puissance.
4- On intercale, entre la source et la charge, un transformateur de rapport de transformation égal
à 1 conformément à la représentation de la figure suivante

D iC()

vD(θ)
vP( ) vS( ) R vC( )

La tension secondaire est vS(θ) = v(θ).Représenter iS(θ) et iP(θ) et calculer la valeur efficace du
courant primaire que l’on notera IP.
5- Quelle sont les puissances moyennes au secondaire et au primaire ?
6- Quelles sont les valeurs des puissances apparentes ? Les facteurs de puissance ?

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 1


Exercice N°2
Soit le montage suivant :
D iC()

vD R
v ( ) vC( )

Dans ce circuit la tension d’alimentation est : v()  V 2 sin () ou   t


On donne V = 220v ;   2  50 rad/s , R = 2Ω et Lω = 10Ω
1- Analyser le fonctionnement du montage et déterminer l’expression du courant iC(θ).
2- Représenter le graphe du courant dans le récepteur.
3- Déterminer l’angle d’extinction θ1.
4- Déterminer la tension moyenne aux bornes du récepteur.
5- On intercale, entre la diode D et la charge, une diode de roue libre DRL de la façon suivante:

D iD() iC()

iRL()
vD R
v ( ) vC( )
DRL
L

5-1- Pour   0 ,   analyser le fonctionnement du montage et déterminer l’expression de :


iC(θ), iD(θ), iDRL(θ), vC(θ) et vD(θ).
5-2- Pour    , 2  analyser le fonctionnement du montage et déterminer l’expression de :
iC(θ), iD(θ), iDRL(θ), vC(θ) et vD(θ).
5-3- Pour   0 , 2  représenter sur DR2, l’allure de :
iC(θ), iD(θ), iDRL(θ), vC(θ) et vD(θ).
5-4- Calculer la tension moyenne aux bornes du récepteur, conclure.

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 2


Exercice N°3

Une alimentation simple alternance comporte une f.é.m. sinusoïdale v()  220 2 sin (100t) ,
un thyristor T et un récepteur R-L dont les valeurs sont les suivantes :
R  2, L  8 et   100

T iC()

R
v ( ) vC( )

Sachant que l’angle d’amorçage est ψ =  , déterminer :


6
1- Le graphe du courant dans le récepteur.
2- L’angle d’extinction θ1.
3- Calculer la tension moyenne aux bornes du récepteur

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 3


Document réponse N°1

v
Vm

θ
0

-Vm
vC
Vm

θ
0

vD

θ
0

-Vm
iC

θ
0

0 π 2π 3π 4π

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 4


Document réponse N°2

v
Vm

θ
0

-Vm
vC
Vm

θ
0

vD

θ
0

-Vm
iC

θ
0
iD

θ
0
iDRL

θ
0

0 π 2π 3π 4π

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 5


Exercice N°5
La figure suivante présente un pont redresseur monophasé dans lequel les éléments sont supposés
parfaits. L’inductance de lissage est suffisamment grande pour que l’on puisse considérer le courant
qui la traverse comme continu et parfaitement lissé (IC= cte).

D1 vD1 D3 IC
iP iS
T

vP( ) vS( ) uC( ) Charge

D2 D4

Le rapport de transformation est m = 5


8
La tension primaire sinusoïdale a une valeur efficace VPeff de 240v.
1- Analyser le fonctionnement du montage et représenter sur DR1, l’allure de uC(θ) et vD1(θ).
2- Exprimer la valeur moyenne de la tension redressée (UCmoy ) en fonction de m et VPeff.
3- Exprimer la valeur efficace de la tension redressée (UCeff ) en fonction de m et VPeff.
4- Calculer UCmoy et UCeff.
5- Etant donné que la résistance R = 30Ω ;
- Représenter sur DR1, l’allure du courant iD1(θ).
- Calculer ID1moy et ID1eff.
6- Représenter sur DR1, l’allure du courant secondaire iS(θ).
7- Calculer la valeur efficace du courant iS(θ) et iP(θ).

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 6


Exercice N°6
La figure suivante présente un pont redresseur monophasé entièrement commandé associé à un
transformateur monophasé à partir d’un réseau alternatif 230/400v- 50hz.

iT1
T1 vT1 T3 iC
T

vP( ) vS( ) uC( ) Charge

T2 T4

1- Charge RL

Le pont débite sur une charge R-L, l’angle de retard à l’amorçage est ψ = 0, la conduction est continue.
1-1- Représenter sur DR2, l’allure de uC(θ) et vT1(θ).
1-2- Calculer le rapport de transformation m du transformateur pour avoir une tension moyenne aux
bornes de la charge UCmoy = 220v.

1- Charge RLE

Maintenant la charge est un moteur qu’on l’assimile à une charge RLE. ON suppose que iC(θ) est
constant égal à IC.
2-1- Représenter sur DR2, l’allure de uC’(θ) et vT1’(θ) pour ψ = 30°.
2-2- Calculer la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge.
2-3- Représenter sur DR2, l’allure de uC’’(θ) pour ψ = 120° et donner sa valeur moyenne.

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 7


Exercice N°7
On étudie le système redresseur de la figure suivante dans lequel les éléments sont supposés parfaits.
L’inductance de lissage est suffisamment grande pour que l’on puisse considérer le courant qui la
traverse comme continu et parfaitement lissé (IC = cte).

T1

n2
RC
k
vP( ) n1
uC( )
n2 LC

DRL
T2

Le rapport de transformation par demi-secondaire est m = n 2  0,707


n1

Les amorçages des thyristors se font aux instants : t0 = , t 0  T , t 0  T , t 0  3T , t 0  2T ,etc..
 2 2
La tension primaire sinusoïdale a une valeur efficace V de 380v.
1- 1ercas: k est ouvert
1-1- Exprimer la valeur moyenne UCmoy de la tension redressée en fonction de m, V et ψ. Donner
l’allure de uC(θ) au moins sur une période.
Application numérique : calculer UCmoy pour ψ = 45°.
1-2- La résistance R = 14,1Ω ; calculer la valeur moyenne et la valeur efficace du courant qui
traverse un thyristor.
1-3- Exprimer la valeur efficace UCeff de uC(θ) en fonction de V et ψ. Comment évolue la quantité

F  UCeff
UCmoy
2- 2eme cas: k est fermé
Reprendre les questions précédentes (même charge, même valeur de ψ)
3- Quels sont les facteurs de puissance secondaire dans chaque cas précédent de fonctionnement ?

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 8


Document réponse N°1

v
Vm

θ
0

-Vm
vC
Vm

θ
0

vD1

θ
0

-Vm

iD1

θ
0

iS

θ
0

0 π 2π 3π 4π

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 9


Document réponse N°2
uC
Vm

θ
0

-Vm
vT1
Vm

θ
0

-Vm
u C’
Vm

θ
0

-Vm
vT1’
Vm

θ
0

-Vm
uC’’
Vm

θ
0

-Vm

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 10


Exercice N°8
La figure suivante présente un pont redresseur triphasé à diodes dans lequel les éléments sont supposés
parfaits. L’inductance de lissage est suffisamment grande pour que l’on puisse considérer le courant
qui la traverse comme continu et parfaitement lissé (IC = cte).

Ph1
vP1(θ) vS1(θ)
iS1(θ) D1 iD1 IC
Ph2
vP2(θ) vS2(θ)
D2 iD2 R
vP3(θ) vS3(θ)
Ph3 D3 iD3 uC
L

La tension primaire sinusoïdale a une valeur efficace V de 380v et f = 50Hz.


1- Représenter sur DR1, l’allure de uC(θ), vD1(θ), iS1(θ).
2- Exprimer et calculer la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge.
3- Exprimer la valeur moyenne de courant iS1(θ) en fonction de IC.

4- Exprimer la valeur efficace de courant iS1(θ) en fonction de IC.

Exercice N°9
La figure suivante présente un pont redresseur triphasé à thyristors dans lequel les éléments sont
supposés parfaits. L’inductance de lissage est suffisamment grande pour que l’on puisse considérer le
courant qui la traverse comme continu et parfaitement lissé (IC= cte).
Ph1
vP1(θ) vS1(θ)
iS1(θ) T1 iT1 IC
Ph2
vP2(θ) vS2(θ)
T2 iT2 R
vP3(θ) vS3(θ)
Ph3 T3 iT3 uC
L

Dans ce circuit la tension d’alimentation est : v1S()  114,4 sin (314t) .


Sachant que l’angle d’amorçage est ψ =  .
4

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 11


1ére partie
1- Représenter sur DR2, l’allure de uC(θ) , vT1(θ) et iS1(θ).
2- Exprimer et représenter la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge en fonction
de ψ (UCmoy = f(ψ)). Tirer vos conclusions.
2éme partie
On modifie le montage précédent en montant une diode de roue libre DRL aux bornes de la charge
1- Représenter sur DR3, l’allure de uC(θ), vT1(θ), iS1(θ) et iDRL(θ).
2- Exprimer et représenter la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge en fonction
de ψ (UCmoy = f(ψ)). Tirer vos conclusions.
3- Comparer cette courbe avec la précédente et en déduire le rôle de DRL.

Exercice N°10

Le pont PD3 à 6 thyristors ci-dessous est alimenté par une source triphasée équilibrée. La
charge est de type RLE

1) Indiquer sur les deux premières lignes pointillées des graphes les intervalles de
conduction qu’auraient les composants s’il s’agissait de diodes et non pas de thyristors.
2) L’angle de retard à l’amorçage est de = . En déduire sur les graphes les intervallles
de conduction.
3) connaissant les intervalles de conduction des thyristorsen déduire
. Calculer les valeurs moyennes de en fonction de et . En
déduire la valeur moyenne _ de
4) Pour l’étude des courants, on considère que ≫ et donc un courant =
constant. Exprimer I0 en fonction de , , et . en déduire que si > 0 la
conduction continue , n’est pas possible pour # < < %

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 12


5) Représenter & avec l’hypothèse constant
6) Calculer la puissance active reçue par la charge en fonction de , et .
7) en déduire le facteur de puissance de la ligne .

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 13


Exercice N°11
Soit le montage suivant:
IC
iT1
T1 T2 T3
vP1(θ) vS1(θ) R
Ph1 iS1(θ)
vP2(θ) vS2(θ)
Ph2 L
uC
vP3(θ vS3(θ)
Ph3
)
+
N
E
D1 D2 D3 -

L’inductance de lissage est suffisamment grande pour que l’on puisse considérer le courant qui la
traverse comme continu et parfaitement lissé (IC = cte).
Le réseau de tensions secondaires du transformateur sera noté de la façon suivante :
vS1  311 sin ( θ )
vS2  311 sin ( θ - 2 )
3
vS3  311 sin ( θ -  )
4
3

Sachant que l’angle d’amorçage est ψ =  , R = 4Ω et E = 60v.


3
6- Quel est le nom du montage proposé ?
7- Pour ψ = 105°, Représenter sur DR1, l’allure de uC(θ), vT1(θ), iS1(θ).
8- Exprimer et calculer la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge UCmoy.
Que pouvez-vous conclure ?
9- Ce montage permet-il la marche en onduleur non autonome?
Si oui, expliquer comment et sur quel facteur faut-il agir ?
Si non, quelle modification faut-il apporter au montage pour avoir ce mode de fonctionnement.
Reprenez dans ce cas les mêmes questions que 2 et 3 en utilisant DR2

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 14


Document réponse N°1

uC vD1
v1-v3 v2-v1 v3-v2
v1-v2 v2-v3 v3-v1

v1 v2 v3

θ = ωt
0

iS1

θ = ωt
0

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 15


Document réponse N°2

uC vT1
v1-v3 v2-v1 v3-v2
v1-v2 v2-v3 v3-v1

v1 v2 v3

θ = ωt
0

iS1

θ = ωt
0

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 16


Document réponse N°3
Diode
Intervalles en conduction uC vD1 iD1 i1
 0 , 2 
 2 , 76 

Document réponse N°4


uC vD1
v1-v3 v2-v1 v3-v2
v1-v2 v2-v3 v3-v1

v1 v2 v3

θ = ωt
0

iD1

θ = ωt
0

i1

θ = ωt
0

AU2018-2019 TDS ELECTRONIQUE PUISSANCE 1 Page 17

Vous aimerez peut-être aussi