Vous êtes sur la page 1sur 1

Université de Ghardaı̈a Phys 03 : Vibrations & Ondes

Faculté des Sciences et Technologie 2eme Génie Elec./Hyd. (2014-2015)


Département des Sciences et Techniques Durée : 01h30

Examen Final

Exercice – 1 ( 6 Points )

Dans le systme ci-contre, la tige et le ressort sont de masse négligeable


et la masse m est ponctuelle. On néglige tout frottement. La tige, qui est
horizontale à l’équilibre, peut tourner librement autour de l’axe passant
par le point O. On relache le système aprés l’avoir écarté d’un angle θ
suffisament faible pour admettre l’approximation des faibles angles.
1. Exprimer l’énergie potentielle U en fonction de θ. Déduire la
déformation du ressort à l’équilibre et simplifier U .
2. Exprimer l’énergie cinétique du système T .
3. Trouver l’équation du mouvement en utilisant le principe de
conservation de l’énergie totale.

Exercice – 2 ( 8 Points )

Dans ce système, le ressort, le fil et la tige sont de masse négligeable.


Le fil est inextensible. On considère les masses fixées à la tige comme
ponctuelles. A l’équilibre la tige est verticale. On abandonne le système
après l’avoir écarté de la position d’équilibre d’un angle θ suffisament
faible pour admettre les approximations des faibles angles.
1. Exprimer l’énergie potentielle U du système en fonction de θ.
Trouver la déformation du ressort à l’équilibre et simplifier U.
2. Quelle est la condition que le système doit vérifier pour que
l’équilibre précédent soit stable.
3. Trouver l’énergie cinétique T du système et déduire le Lagangien.
4. Trouver l’équation du mouvement par le formalisme Lagangien.

Exercice – 3 ( 6 Points )

Dans le sytème ci-contre, Les tiges et le ressort sont de masse


négligeable. On considère que les masses sont ponctuelles. A l’équilibre
θ = 0 et ϕ = 0. Le système est forcé à osciller autour de la position
d’équilibre par une force sinusoı̈dale F~ qui reste horizontale. Elle est
donnée par F = F0 cos ωt et le sens positif est indiqué sur la figure.
L’amortisseur produit un frottement visqueux de coéfficient α. On ad-
met l’approximation des faibles angles pour ϕ et θ.
1. Exprimer l’énergie potentielle U en fonction de θ et simplifier-là.
2. Exprimer l’énergie cinétique T du système et le Lagrangien L.
3. Trouver l’équation du mouvement par le formalisme Lagrangien
en considérant que le degré de liberté du système est θ.

Page 1/1 H. Bouderba