Vous êtes sur la page 1sur 1

Exercice 1

Grâce au code de couleurs établi dans l’activité précédente, les élèves utilisent les six phrases indices pour
faire le lien entre les éléments en couleur et le nom de chaque personnage. Ils indiquent le numéro
correspondant puis écrivent le nom du personnage qui correspond au dessin.
Il n’est pas nécessaire de traduire les six phrases en entier. Les élèves peuvent deviner le vocabulaire
inconnu grâce aux dessins. L’enseignant peut éventuellement demander What’s the French for « cloak »?

Exercice 2

L’enseignant doit s’assurer que les élèves connaissent déjà I have. Cet exercice lacunaire permet aux
élèves de fixer les noms de personnages, et de manipuler have.
Une fois l’exercice terminé, l’enseignant fait prononcer les phrases à voix haute par les élèves, afin de fixer
I have et My name is, ainsi que la prononciation des noms propres.

Exercice 3

Say it right! (Phonétique) : l’enseignant insiste sur les syllabes accentuées.

Séance 2

Activité 1 : Flashcard

L’élève apprend ici les cinq titres des personnages arthuriens : king – queen – knight – wizard – fairy.

Fiche enseignant 3 (personnages de légende flashcards)

L’enseignant montre l’image (sans le mot) et fait répéter le mot anglais. On peut attendre des élèves qu’ils
demandent eux -mêmes la traduction (Ex : What’s the English for « épée »?).

L’enseignant fait répéter plusieurs fois les cinq mots, en variant l’ordre et en veillant à leur bonne
prononciation. Puis, il montre la forme écrite au dos de la flashcard. Les élèves répètent à nouveau. Le
professeur peut alors alterner image et forme écrite. Bien faire remarquer le « k » muet de knight.

Activité 2 : Vocabulary

Fiche élève 3

Les élèves essaient d’écrire, de mémoire, les cinq mots qu’ils viennent d’apprendre. L’enseignant peut
choisir de laisser du temps aux élèves pour qu’ils remplissent le tableau individuellement ou de façon
collective.
À chaque fois, le professeur demande aux élèves d’indiquer le numéro de la ligne.
Veiller à ce que les élèves ajoutent le –s à knights (on peut leur faire remarquer qu’il n’y a pas d’article pour
le pluriel de généralité en anglais).

Pour s’assurer de la bonne compréhension des élèves, l’enseignant demande de traduire les deux
premières lignes du tableau : « Merlin est un sorcier. » « Galaad et Lancelot sont des chevaliers. »

Activité 3 : Say it right! (Phonétique)

Exercice 1