Vous êtes sur la page 1sur 48

COURS DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION

INP-HB - SITAB

Monsieur GNANGNAN Christian

« Mêmes si les logiciels de dessin assisté par ordinateur et plus particulièrement de CAO permettent
une édition automatique des dessins techniques, l'homme doit encore savoir les lire, et donc connaître
tous les codes qui régissent ce qu'on peut appeler une grammaire »
Liaisons usuelles

1. PRESENTATION
1.1 Situation industrielle Utilisateurs
(ou clients)

TECHNOLOGIE DE
CONSTRUCTION
BASE
DU DESSIN INDUSTRIEL

Bureau des
Bureau de
méthodes
méthodes

Pour améliorer et rendre plus performants les systèmes de production,


technique dans la conception des systèmes plus ou moins complexes.
ingénieurs, techniciens supérieurs, agents de maîtrise, ouvriers et tous les
intervenants ou exécutants compétents doivent maitriser la technologie de
construction qui est la base des normes du dessin
C’est l’outil de domination industrielle que chaque nation cherche à acquérir et
surtout à maitriser pour devenir une nations industrialisée et émergente.

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
TECHNOLOGIE DE CONSTUCTION

Solutions technologiques pour


la réalisation des liaisons

2
"" 1
" Liaison glissière

TC02 SITAB 2016 CELLULE . PRODUCTION 02/45


Introduction

Grignoteuse portative Objectifs


Savoir lire un dessin d’ensemble
(comprendre le fonctionnement global)

Savoir sch matiser son mécanisme


schématiser m canisme

Schéma de principe d’une grignoteuse portative

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Liaisons usuelles

Encastrement Glissière Pivot

Ponctuelle Hélicoïdale

Li i
Liaisons
Linéaire annulaire Pivot glissant

Linéaire rectiligne Rotule Appui plan Rotule à doigt

TN01 Automne
SITAB 2016
TC02 SITAB 2009 Hocine de
KEBIR 01/45
3/45
TC02 Automne
TN01 2016
2009 C.Cellule
Hocine
GNANGNAN Production_GME
KEBIR 04/45
3/45
Comment reconnaîtree une liaison ?

"" 1 2

Liaison glissière

Une liaison entre deux solides est une relation de CONTACT entre deux solides

Pas de contact Pas de liaisons

Pour l’encastrement

Connaître les Solutions technologiques : Pour le guidage en translation

Pour le guidage en rotation

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Liaison encastreement

Symbole

Représentation plane

Perspective

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Solutionss technologiques pour l’encastrrementt

Par adhérence
Par éléments filetés Par goupille

1
I
_

Par collage Par dentelures

Encastrement
Par soudage

Par rivetage Par clavetage Par emmanchement forcé

H6/n6
ou
H6/p6.

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
1 - Encastrement : par éléments filetés

Par vis d’assemblage Par goujons

Le goujon (3) est implanté dans la pièce (3) possédant


La pièce (3) seule possède un trou taraudé un trou taraudé. Les autres pièces possèdent un trou
recevant la partie filetée de la vis. lisse .L’effort De serrageaxial nécessaire à la liaison
Les autres pièces possèdent un trou lisse r alis par l’écrou
fixe est réalisé l crou (4)

Par boulons Par vis de pression

Toutes les pièces à assembler possède


un ttrou lilisse. LLe ttrou ttaraudé
d L effort nécessaire
L’effort n cessaire à la liaison fixe
se trouve dans l’écrou. est exercé par l’extrémité de la vis

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
1 - Encastrement : par éléments filetés
(problème du desserrage)

Comment s’opposer au desserrage des vis


et des écrous soumis aux chocs, vibrations …?

Par adhérence
Rondelle à dents (éventails) Par obstacle
Rondelle élastique (Grower)
Écrou à créneaux et goupille « V »
Rondelle conique lisse (Belleville
Contre-écrou Écrou à encoches et rondelle frein
Écrou autofreiné (Nylstop)

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
1 - Encastrement : parr éléments filetéss
(Prroblème du desserrage)

Par adhérence Par obstacle

Rondelle élastique (Grower) Écrou à encoches et rondelle frein

Rondelle à dents (éventails)


Écrou à créneaux et goupille « V »

d
;

Plaquettes, arrêtoirs à ailerons


Contre-écrou

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
2 - Encastrrement : par goupille

Cette solution est relativement simple, une « tige » vient arrêter la translation et
La rotation par un positionnement radial sur la liaison pivot glissant.

c
1 )C

Cette solution permet de transmettre un couple et un effort axial moyens

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
2 - Encastreementt : par goupillee
Typess de goupilles

Goupille conique
Goupille cylindrique Goupille cannelée

0 de la goupille

Goupille fendue
Goupille élastique Utilisee comme Utilises comme
frein d'ecrou arret d'axe
I

Goupille
seu Ie
Montage
«compound»
~~
~~-~ I
Goupil le dans un
ecrou a
creneaux ·-@-

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
3 - Encastreementt : parr adhéreence

Par tampons tangents


Par déformation ou pincement
Le rapprochement des deux tampons assure
La liaison est assurée par déformation le maintien en position des pièces à lier
d’une des deux pièces à lier
H7/f7

Exemple de la selle d’un vélo


Contre pointe d’un tour

Par coincement

La conicité des pièces à lier est telle que l’adhérence


entre les matériaux maintient les pièces liées

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
4 - Encastrementt : parr emmanchement forccé

Avant le montage, la cote effective de l’arbre (d2) est


légèrement supérieure à la cote effective de l’alésage (d1).

Conséquence Après montage

L’arbre est comprimé


Le moyeu est étendu (dilaté)

On oblige l’arbre à pénétrer dans l’alésage avec un maillet ou une presse

F7

H6/n O
6 U

H6/p
6.
Guides de perçage Coussinets

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
5 - Encastrement : par clavetagee

Un clavetage se réalise entre un arbre (1) et un moyeu (2) s’assemblant


Par l’intermédiaire de formes cylindriques ou coniques.

Simples et relativement économiques, elles sont régulièrement utilisées.

Le couple transmissible est plus élevé qu’avec les goupilles, mais reste limité

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
5 - Encastrement : par clavetagec

La fonction de la clavette est d’empêcher la rotation de l’arbre par rapport au moyeu

Pour réaliser l’encastrement

Clavetage libre Clavetage forcé


2
2

+ blocage de la translation
• Clavottes inclinees sans talon · pente 1
%.
Autre position possible du moyeu de
la poulie
forme (A)
ii! 2~
~
L.
forrne L= i ---~
(B) I
:::...
,6 L.
·~-
forme (C)
I j
• Clavetteincfi"'8 ii talon · pente 1
%

72

TN01
TC02TN01 Automne
SITAB 2016 Automne 2009
2009 C. GNANGNAN
ine KEBIR 15
15/45
/45
16/45
Hoc
6 - Encastrement : par dentelures

La liaison est réalisée par ajustement serré (sans jeu) ou par pincement

Les dentelures permettant la transmission d’un couple important


Et aussi un positionnemen
positionnement angulaire des deux pi ces
pièces

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
7 - Encastrement : par rivetage

La liaison entre deux pièces minces (tôles)


est réalisée par déformation de l’extrémité d’un rivet.

Rivure Rivure
ronde fraisee

Tete

/Tas a queue appele aussi


«contrebouterolle».

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
7 - Encasrement : par rivetagee
Typess dee rivetss

Rivets à tige perforée Rivets creux

Rivets « RIVELON »
Rivets « LGC »
Pour rivetage d’éléments accessibles d’un seul côté 3 2

La pince ou le pistolet tire


~ sur la tige ( 1 ) pendant
que la bouterolle (2) sertit
la rivure (3). La tige se
rompt ensuite.

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
8 - Encastrement : par soudage

Un assemblage soudé est constitué par la liaison permanente de plusieurs pièces


maintenues entre elles par l’un des procédés suivants :

Brasage
Soudage autogène
Les pièces à assembler leurs contours primitifs.
Les pièces à souder perdent
La liaison est obtenue par l’intermédiaire d’un
leurs contours primitifs par fusion,
métal d’apport dont la température de fusion
par écrasement, ou par diffusion …
est inférieure pièces
inf rieure à celle des pi ces à souder.
souder

Remorque pour bateau

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
8 - Encastrement:: rpar soudage
(Représentation)

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
9 - Encastrement : par collage

Les assemblages collés réalisent une liaison encastrement d’un ensemble


de pièces en utilisant les qualités d’adhérence de certaines matières synthétiques

Resrne
e oxy
A rald[:t
6 e
4.1"'

Collage de plaquettes de frein

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en
e translation

Symbole

Représentation plane

-
x

Perspective

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Solutions technologiques pour le guidage en translation

Guidage à section cylindrique Guidage à section prismatique

Guidage en translation
(Liaison glissière)

Guidage par éléments roulants Guidage par liaisons multiples

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
C. GNANGNAN 19/45
23/45
24/45
Guidage en translation

Guidage à section cylindrique

Les surfaces fonctionnelles du guidage en translation


n’assurent pas la liaison
l li i en rotation
i
Nécessité d’un obstacle.
Section cylindrique

Guidage à section prismatique

Les surfaces fonctionnelles du guidage


en translation assurent la liaison en rotation
Section prismatique

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en translation :
Guidage à section cylindrique

Ergot et rainure

Vis de guidage et rainure

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
C. GNANGNAN 19/45
25/45
26/45
Guidage enn translation :
Guidage à section cylindriquec

Clavetage libre
Arbre cannelé

--- . ---
·

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidagee en translation : Guidagee
à sectionn prismatique

La géométrie des surfaces de contact n’est pas forcément rectangulaire.


Elle peut prendre plusieurs formes.

queue d’aronde Section en T

1
D

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en translation :
Guidage à section prismatique

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en translation :
Guidage par liaisons multiples

aboutir à la réalisation d’une liaison glissière.

Deux liaisons pivot glissant en parallèle n’autorisent qu’une translation

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en translation :
Guidage par liaisons multiples

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine
C. GNANGNAN
KEBIR 19/45
30/45
31/45
Guidage en translation :
Éléments roulants

Il existe une grande variété d’éléments roulants standards permettant


de réaliser une liaison glissière.

Le coût de ces éléments limite leur utilisation aux cas pour lesquels le frottement
doit être réduit et les efforts sont importants.

Ces éléments admettent des vitesses importantes,


un bon rendement et une grande précision.
TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage enn translation :
Risquee d’arc-boutement

Le phénomène d’arc-boutement se traduit par le basculement du


coulisseau,
entraînant une impossibilité de déplacement par rapport à la glissière
(quelle que soit l’intensité de l’effort).

Ce blocage peut provoquer la détérioration du coulisseau ou de la glissière.

Pour éviter ce phénomène, il y a trois possibilités :


Augmenter la longueur de guidage L ;
Diminuer le facteur de frottement f (changer les matériaux en contact) ;
Diminuer le jeu de guidage.
TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en rotation

Symbole

z :

Représentation plane

Perspective

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Solutions technologiques pour le guidage en rotation

Contact direct Bagues de frottement

Guidage en rotation
(Liaison pivot)

Guidage par roulements

TN01
TC02 Automne 2009
SITAB 2016 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidagee en rotation
n:
Contact direct

Le guidage en rotation est obtenu par contact direct des surfaces cylindriques
arbre/logement (figure 1). Des arrêts suppriment les degrés de liberté en translation.

Avantages : coût peu élevé


--(
I
i
--\
Inconvénients : Frottements

Domaine d’utilisation

A cause des risques d’échauffement, cette solution


est à réserver aux domaines suivants :
Faibles vitesses ;
Efforts transmissibles peu élevés.

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en rotation
Bagues de frottement

Le principe du contact direct est amélioré en interposant


des bagues de frottement qui vont :

Diminuer le coefficient de frottement ;


Augmenter la durée de vie de l’arbre et du logement ;
Diminuer le bruit ;
Reporter l’usure sur les bagues.

Les coussinets sont des bagues cylindriques en bronze ou en matière plastique,


montées serrées dans l’alésage. L’arbre est monté glissant dans le coussinet.

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en rotation : Les roulements

En remplaçant le frottement de
glissement
par du frottement de on diminue
par du frottement de roulemen , on diminue
la puissance absorbée. Le rendement du
guidage en rotation est donc meilleur.

On place alors des éléments de roulement


(billes, rouleaux ou aiguilles) entre deux bagues.
L’une (la bague intérieure) est ajustée sur l’arbre,
l’autre (la bague extérieure) est ajustée sur l’alésage.

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en rotation : Les roulements
Exemple : touret à meuler

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en rotation : Les roulements
Exemple : touret à meuler

Ensemble en
rotation

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en rotation : les roulements
Type de roulement

Aptitude à la
Représentation charge Aptitude Remarques
Type de roulement à la Utilisations
Normale Conventionnelle Radiale Axiale vitesse

Roulement Le plus utilisé.


à billes Élevé Modéré Élevé
Très économique. Existe
en plusieurs variantes
à contact (Étanche, avec rainure
et segment d’arrêt …)
radial

Roulement Les roulements à une


rangée de billes doivent
à une de être montés par paire.
billes Élevé Élevé Modéré Avec une rangée de
bill h
billes, la charge ne peut
à contact être appliquée que d’un
oblique côté.

Il se monte
Il monte par paire.
paire
Roulement à Il est utilisé lorsque
deux rangées Élevé Passable Modéré
l’alignement des paliers
est difficile ou dans le
de billes cas d’arbre de grande
à rotule longueur pouvant fléchir
sensiblement.

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Guidage en rotation

Aptitude à la
Représentation charge Aptitude
Remarques
Type de roulement à la
Utilisations
Axiale
Normale Conventionnelle Radiale vitesse

Roulement à Il supporte des grandes


Très charges radiales. Les
rouleaux éélev
levéé
Nul Élevé bagues sont séparables,
facilitant le montage.
cylindriques

Il se monte par paire et


Roulement à en opposition. Les
Très
élevé Modéré
rouleaux élevé bagues sont séparables,
facilitant le montage.
coniques

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Liaison pivot glissant

Symbole

Représentation plane
x

Perspective

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Solutionss technologiques pour la liaison pivot glissant

Piece a brider

Clapet de non-retour
Crochet – bride pivotante

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Liaison rotulee

Symbole

Représentation plane

z
y

Perspective

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45
Solutions technologiques pour la liaison rotule

Patin de serre-joint Billette de direction


Tête de vérin

TN01
TN01
TC02TN01 Automne
Automne
SITAB 2016 Automne 2009
2009 2009 Hocine KEBIR Hocine
C. GNANGNAN Hocine KEBIR
KEBIR 46/45
19/45
45
45/45
/45
BIBLIOGRAPHIE

BIBLIOGRAPHIES

A. CHEVALIER, Guide du dessinateur industriel, Edition 2004 Catalogue AFNOR


A. CHEVALIER /J. BOHAN, Guide du technicien en productique
G. PERCEBOIS, Cours de productique Ref : Cours1GM/Decoddesdef.doc
G. PAQUET/ L. MARCHE, Guide de la productique, Delagrave Edition 2004
R. MACHERET, cours de dessin industriel, Tome III, Dunod, 1976

CFA Des Métiers de l’Aérien: cours Vocabulaire Technique


Hocine KEBIR : cours Solutions technologiques pour les Liaisons édition 2009

TN01
TC02 Automne
SITAB 2016
2009 Hocine KEBIR
Cellule de Production_GME 01/45
3/45