Vous êtes sur la page 1sur 27

ESI

Régimes triphasés déséquilibrés 1


ESI

SOMMAIRE
I. DEFINITION ET CAUSES
II. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LES LOIS DE
KIRCHHOFF

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE


DES COMPOSANTES SYMÉTRIQUES

IV. PUISSANCES EN RÉGIME DÉSÉQUILIBRÉ

Régimes triphasés déséquilibrés 2


ESI

INTRODUCTION

Par construction, les systèmes de production, transport et utilisation d’énergie


électriques sont équilibrés, et les f.é.m. triphasés équilibrées directes.
Cependant, il y a certaines situations qui peuvent le déséquilibrer :
Les déséquilibres possibles proviennent :

➢ De grosses charges monophasées,


➢ De défaut dans le réseau
▪ Coupure d’une phase,
▪ courts-circuits

Régimes triphasés déséquilibrés 3


ESI

INTRODUCTION

❖ Les différents types de court-circuit

Court-circuit triphasé Court-circuit monophasé

Court-circuit biphasé
Court-circuit biphasé terre

Régimes triphasés déséquilibrés 4


ESI

INTRODUCTION

➢ Pour protéger le système contre de telle situation, on doit prévoir des


dispositifs de protection tel que le fusible, les disjoncteurs, etc.
➢ Pour cela et aussi pour d’autres raisons, il est nécessaire de calculer les
courants et tensions du système dans de telle situation de déséquilibre afin
de dimensionner correctement les dispositifs de protection.

➢ Il existe, deux méthodes de résolutions des systèmes déséquilibrés

▪ Analyse classique : très laborieux

▪ Autre outil : composantes symétriques ou de séquence

Régimes triphasés déséquilibrés 5


ESI

I. DEFINITION ET CAUSES
Trois grandeurs sinusoïdales de même pulsation constituent un système triphasé
déséquilibré si l’une au moins des conditions ci-dessous est satisfaite :
➢ Elles n’ont pas le même module (valeur efficace) ;
➢ Elles ne sont pas régulièrement déphasées de 120°

Le déséquilibre d’un système électrique triphasé est dû :


➢ à la source (tension d’alimentation déséquilibrée) et/ou,
➢ à la charge (impédances des éléments non identiques en module et/ou en
phase).

Les courants triphasés qui s’établissent dans le système, sont alors déséquilibrés

Régimes triphasés déséquilibrés 6


ESI

II. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LES LOIS DE KIRCHHOFF

➢ Quand le couplage est en étoile avec neutre ou en triangle, les tensions aux
bornes des éléments sont imposées et le calcul des courants ne pose aucun
problème.

➢ Par contre quand le couplage est en étoile sans neutre, la différence de


potentiel entre le point commun O et le neutre N n’est pas nulle et les
tensions aux bornes des éléments ne sont pas connues au départ. Plusieurs
méthodes sont possibles :

▪ On calcule le potentiel entre le point commun O et le neutre N par


le théorème de Millman ou,
▪ On transforme l’étoile en triangle par le théorème de Kennely

Régimes triphasés déséquilibrés 7


ESI

II. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LES LOIS DE KIRCHHOFF


II.1. Couplage étoile avec neutre relié

𝑉𝑂𝑁 = 0

𝑉1 − 𝑉𝑂𝑁 𝑉1 𝑉2 − 𝑉𝑂𝑁 𝑉2 𝑉3 − 𝑉𝑂𝑁 𝑉3


𝐼1 = = 𝐼2 = = 𝐼3 = =
𝑍1 𝑍1 𝑍2 𝑍2 𝑍3 𝑍3

𝐼𝑁 = 𝐼1 + 𝐼2 + 𝐼3

Régimes triphasés déséquilibrés 8


ESI

II. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LES LOIS DE KIRCHHOFF


II.2. Couplage étoile avec neutre non relié

𝐼𝑂𝑁 = 0

𝑉1 𝑉2 𝑉3
𝑍1 + 𝑍2 + 𝑍3
𝑉𝑂𝑁 =
1 1 1
+ +
𝑍1 𝑍2 𝑍3

𝑉1 − 𝑉𝑂𝑁 𝑉2 − 𝑉𝑂𝑁 𝑉3 − 𝑉𝑂𝑁


𝐼1 = 𝐼2 = 𝐼3 =
𝑍1 𝑍2 𝑍3

Régimes triphasés déséquilibrés 9


ESI

II. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LES LOIS DE KIRCHHOFF


II.3. Couplage triangle

𝑈12 𝑈23 𝑈31


𝐽1 = 𝐽2 = 𝐽3 =
𝑍1 𝑍2 𝑍3

𝐼1 = 𝐽1 − 𝐽3 𝐼2 = 𝐽2 − 𝐽1 𝐼3 = 𝐽3 − 𝐽1

Régimes triphasés déséquilibrés 10


ESI

II. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LES LOIS DE KIRCHHOFF


Exercice d’application 1
Déterminer par les lois de Kirchhoff, les courants de lignes I1, I2 et I3 et les tensions aux
bornes de chaque élément d’une charge déséquilibrée étoile à neutre relié et non relié.
On considère le système de tensions d’alimentation est équilibré direct
V = 230 V; f = 50 Hz; Z1 = 10 Ω ; Z2 = (10+j10) Ω ; Z3 = (5-j10) Ω

Exercice d’application 2
Déterminer par les lois de Kirchhoff, les courants de lignes I1, I2 et I3 qui s’établissent lorsque
la charge triphasée couplée en étoile sans neutre, est alimentée par le système triphasé
déséquilibré de tensions :
V1=5530° V ; V2=11015° V ; V3=110150° V.
On précise que la charge est équilibrée et que son impédance Z=1045° Ω

Régimes triphasés déséquilibrés 11


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.1 Composantes symétriques
Les composantes symétriques permettent essentiellement d’étudier le
fonctionnement d’un réseau triphasé de constitution équilibrée en cas de défaut
provoquant un déséquilibre

Tout système triphasé (X1, X2, X3) de même nature et de même fréquence est la
superposition de trois système :
➢ Un système homopolaire (Xo, Xo, Xo) ;

➢ Un système équilibré direct (Xd, a2Xd, aXd) ;

➢ Un système équilibré inverse (Xi, aXd, a2Xd) :

Xo, Xd, Xi sont appelés composantes symétriques de Fortescue du système triphasé


X1, X2, X3

Régimes triphasés déséquilibrés 12


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.1 Composantes symétriques

Régimes triphasés déséquilibrés 13


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.1 Composantes symétriques

En notation matricielle, nous obtenons :


𝑋𝑜 𝑋1
𝑋1 1 1 1 𝑋𝑑 1 1 1 1
𝑋2 = 𝑎2 𝑎 1 𝑋𝑖 et inversement 𝑋𝑑 = 1 𝑎 𝑎2 𝑋2
3
𝑋3 𝑎 𝑎2 1 𝑋𝑜 𝑋𝑖 1 𝑎2 𝑎 𝑋3

Exercice d’application 3 :
Calculer les composantes symétriques correspondant aux composantes réelles
suivantes : V1=5530° V ; V2=11015° V ; V3=110150° V

Régimes triphasés déséquilibrés 14


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.2. Notion d’impédance symétrique
On associe les impédances Zd, Zi et Z0 aux grandeurs symétriques. Ces impédances
dites symétriques ne sont pas toujours égales à l’impédance réelle, ni toujours
égales entre elles. Ainsi,
➢ Si la machine est statique, Zd=Zi
➢ Si la machine est dynamique (machine tournante par exemple) Zd≠Zi (en
général, Zd>Zi)
➢ L’impédance homopolaire va dépendre du couplage des enroulements et de la
liaison du neutre avec la terre :
▪ Zo=0 si la liaison est directe,
▪ Zo=Z+3Z’ si la liaison s’effectue par une impédance Z’,
▪ Zo=∞ si il n’existe aucune liaison

Régimes triphasés déséquilibrés 15


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.2. Notion d’impédance symétrique

➢ Impédance homopolaire 𝒁𝟎

Neutre non relié Neutre relié (liaison franche)

Neutre relié par une impédance En couplage triangle, 𝑰𝟎 = 𝟎.


Mais Il existe J0 qui circule à l’intérieur
du triangle
Régimes triphasés déséquilibrés 16
ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.3. Étape de la méthode
Le fonctionnement déséquilibré du système est considéré comme la superposition de trois
régimes correspondant chacun à l’un des systèmes symétriques (direct, inverse,
homopolaire). Ce faisant, pour résoudre le problème posé,

➢ On détermine les composantes symétriques du système de tensions (si nécessaire).


➢ Connaissant les impédances symétriques des éléments du montage, on établit le
schéma équivalent (de Thévenin) relatif à chaque composante symétrique
➢ On calcule les grandeurs symétriques recherchées,
➢ On détermine les grandeurs réelles en utilisant la transformation inverse de
Fortescue.

L’esprit de la méthode est de déterminer les grandeurs que l’on recherche, en ramenant le
problème à celui de 3 circuits monophasés (symétriques), dont la superposition des
fonctionnements est équivalente à celui du circuit déséquilibré réel de départ

Régimes triphasés déséquilibrés 17


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.3. Étape de la méthode

Exercice d’application 4 :
Déterminer par la méthode des composantes symétriques, les courants de lignes
I1, I2 et I3 qui s’établissent lorsque la charge triphasée couplée en étoile sans
neutre, est alimentée par le système triphasé déséquilibré de tensions : V1=5530°
V ; V2=11015° V ; V3=110150° V. On précise que la charge est équilibrée et que
son impédance Z=1045° Ω.

Exercice d’application 5 :
En plus de la charge précédente, la source de tensions de l’application 3 alimente
un moteur à 3 bornes, d’impédances : Zd=2030° Ω et Zi=1525° Ω. Calculer les
courants de lignes I1, I2 et I3.

Régimes triphasés déséquilibrés 18


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.4.Mise en œuvre de la méthode dans le cas d’un réseau sur lequel survient un
défaut
On suppose que le réseau comporte une seule fem E (directe ici à titre d’exemple) et
d’impédances « internes » symétriques Zd, Zi et Z0. Les relations qui définissent les trois
régimes de fonctionnement symétriques sont :

E=Vd+ZdId ;

0=Vi+ZiIi ;

0=Vo+ZoIo

Vd, Vi et V0 sont les composantes symétriques des tensions à l’endroit où le défaut survient
Pour étudier le comportement d’un réseau triphasé linéaire et symétrique alimentant une
charge triphasée aux bornes desquelles apparait un défaut, il faut :
Régimes triphasés déséquilibrés 19
ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.4.Mise en œuvre de la méthode dans le cas d’un réseau sur lequel survient un
défaut
➢ Subdiviser le réseau en deux zones (une zone symétrique S -équilibrée- et une
zone dissymétrique D -non équilibrée-)

➢ Ecrire les équations électriques liant courants et tensions de continuité à la


frontière D-S (combinaison des équations des composantes réelles dans D et des
composantes symétriques dans S)

➢ Ecrire les équations électriques liant courants et tensions de fonctionnement dans


la zone S (les 3 équations précédentes du §III.1)

➢ Résoudre le système formé des équations obtenues pour calculer les valeurs des
composantes symétriques et réelles des courants et tensions des zones D et S.

Régimes triphasés déséquilibrés 20


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.4.Mise en œuvre de la méthode dans le cas d’un réseau sur lequel survient un
défaut
Pour étudier le comportement d’un réseau triphasé linéaire et symétrique alimentant une
charge triphasée aux bornes desquelles apparait un défaut, il faut :

Remarque :
Pour les réseaux comportant plusieurs sources, les équations et schémas restent valables à
condition de considérer E, Zd, Zi et Z0, comme la fem et les impédances internes du
générateur équivalent de Thévenin

Régimes triphasés déséquilibrés 21


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.4.Mise en œuvre de la méthode dans le cas d’un réseau sur lequel survient un
défaut
➢ Défaut phase-terre (dit défaut homopolaire)

Régimes triphasés déséquilibrés 22


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.4.Mise en œuvre de la méthode dans le cas d’un réseau sur lequel survient un
défaut
➢ Défaut phase-terre (dit défaut homopolaire)

Régimes triphasés déséquilibrés 23


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.4.Mise en œuvre de la méthode dans le cas d’un réseau sur lequel survient un
défaut
➢ Défaut phase-terre (dit défaut homopolaire)
❑ Résolutions des équations

Régimes triphasés déséquilibrés 24


ESI

III. ETUDE DES RÉGIMES DÉSÉQUILIBRÉS PAR LA MÉTHODE DES COMPOSANTES


SYMÉTRIQUES
III.4.Mise en œuvre de la méthode dans le cas d’un réseau sur lequel survient un
défaut
➢ Défaut phase-terre (dit défaut homopolaire)
❑ Valeurs des tensions et des courants réels

Régimes triphasés déséquilibrés 25


ESI

IV. PUISSANCES EN RÉGIME DÉSÉQUILIBRÉ


La puissance apparente totale a pour expression :
S = 𝑉1 𝐼1∗ + 𝑉2 𝐼2∗ + 𝑉3 𝐼3∗
avec 𝐼1∗ , 𝐼2∗ et 𝐼3∗ expressions des conjugués de 𝐼1 , 𝐼2 et 𝐼3
P = P1 + P2 + P3 = ℛ𝑒 𝑆
P = V1 I1 cos1 + V2 I2 cos2 + V3 I3 cos3
Q = Q1 + Q2 + Q3 = ℐ𝑚 𝑆
Q = V1 I1 sin1 + V2 I2 sin2 + V3 I3 sin3

Le facteur de puissance en régime déséquilibré est :


𝑃 𝑃 𝑃1 + 𝑃2 + 𝑃3
𝑘= = =
𝑆 𝑃2 + 𝑄2 𝑃1 + 𝑃2 + 𝑃3 2 + 𝑄1 + 𝑄2 + 𝑄3 2

Régimes triphasés déséquilibrés 26


ESI

IV. PUISSANCES EN RÉGIME DÉSÉQUILIBRÉ


La mesure de puissance en régime déséquilibré peut s’effectuer de différentes
façons :
❖ Mesure de puissance active (valable quelle que soit l’origine du déséquilibre) :
➢ Par la méthode des 3 wattmètres :

P=P11n+P22n+P33n
➢ Par la méthode des deux wattmètres (3 fils, sans ligne neutre) :

P=P113+P223
❖ Mesure de puissance réactive (Ligne équilibrée en tension et déséquilibrée en
courant (charge déséquilibrée)) :
➢ Méthode d’ILIOVICI (Ligne à trois fils) : Elle utilise deux wattmètres

𝑸 = 𝟑 𝑷𝟏𝟐𝟎 − 𝑷𝟐𝟏𝟎

Régimes triphasés déséquilibrés 27