Vous êtes sur la page 1sur 4

1

Ecole Supérieure privée A.U. 2019/2020 - Semestre 2


de l’Aéronautique et des Technologies Maths Appliquées - Niveau 3GT et 3GA
Enseignante : Marwa Bouali

TP : Intégration Numérique

Objectif
Dans ce TP, nous allons étudier et implémenter, sous MATLAB, quelques méthodes numériques
(point mileu, trapèze et Simpson) pour le calcul approché de :
Z b
I(f ) = f (x) dx.
a

Notons que l’expression analytique de f (x) peut être connue comme elle peut être inconnue.

Compte rendu
Vous devez rédiger un compte-rendu dans lequel vous répondrez à toutes les questions de ce TP. La
qualité de la rédaction, de la synthèse, de l’analyse des résultats obtenus sont des critères importants
pour la note.

Principe
Très souvent le calcul explicite de l’intégrale, d’une fonction f continue sur [a, b] dans R, définie
Z b
par I(f ) = f (x) dx peut se révéler très laborieux, ou tout simplement impossible à atteindre. Par
a
conséquent, on fait appel à des méthodes numériques, afin de calculer une approximation de I(f ). Pour
b−a
cela, on subdivise [a, b] en n sous-intervalles (a = x0 < x1 < . . . < xn = b) de longueur h = et
n
on utilise le fait que
Z b n−1
X Z xi+1
I(f ) = f (x) dx = f (x) dx.
a i=0 xi

On est donc ramené au calcul de l’intégrale sur un petit intervalle [xi , xi+1 ], ce que l’on fait à l’aide
d’une formule d’intégration élémentaire. Une telle formule est ensuite obtenue en remplaçant f par un
polynôme d’interpolation de Lagrange ou de Newton.

1 Méthode des rectangles (rectangle à gauche, rectangle à droite et


point milieu)
Cette méthode est basée sur l’interpolation de chaque sous-intervalle [xi , xi+1 ] par un polynôme de
degré zéro. Alors la formule d’intégration élémentaire est donné par :
Z xi+1
f (x) dx ' hi f (ξi ), avec ξi ∈ [xi , xi+1 ] et hi = xi+1 − xi .
xi
2

D’où la formule d’intégration est :


Z b n−1
X
I(f ) = f (x) dx ' hi f (ξi ).
a i=0

b−a 
Dans le cas d’une subdivision uniforme c’est-à-dire hi = h = , ∀i = 1, ..., n , on obtient :
n
Z b n−1
X
I(f ) = f (x) dx ' h f (ξi ).
a i=0

On dit méthode de rectangle à gauche si ξi = xi , rectangle à droite si ξi = xi+1 et point milieu si


ξi = xi+12+xi = xi+ 1 .
2
1. Avec MATLAB, écrire trois fonctions que vous appellerai RectangleGauche, Rectangle-
Droite et PointMilieu basées sur la méthode de rectangle à gauche, rectangle à droite et
point milieu, respectivement. Chacune de ces fonctions MATLAB prend pour entrées a, b, n et
f , et a pour sortie la valeur approchée de l’intégrale d’une fonction f .
les fonctions MATLAB RectangleGauche, RectangleDroite et PointMi-
2. Tester et validerp
lieu par f (x) = 1 + exp(x) sur l’intervalle [0, 2] pour n = 2, 4, 8, 16 puis comparer les résultats
Z 2p
obtenus avec la valeur exacte de 1 + exp(x) dx.
0
Indication : MATLAB dispose d’une fonction prédéfinie pour le calcul exact de l’intégrale appe-
lée integral. La syntaxe de cette fonction est donnée par : integral(f ,a,b), où f est la fonction
à intégrer, et a et b sont les bornes d’intégration.
3. Prenez quelques exemples de Cours et de TD pour tester vos fonctions MATLAB. Comparer
les résultats obtenus en Cours et en TD avec les résultats obtenus par les fonctions MATLAB.
Z 2
4. Étudier l’effet du nombre de sous-intervalles n sur l’erreur relative de calcul de 3x2 + 2x dx
1
par la méthode de rectangle à gauche, rectangle à droite et point milieu. Comparer entre les
trois méthodes des rectangles. Que remarquez-vous ?

2 Méthode des trapèzes


Cette méthode est basée sur l’interpolation de chaque sous-intervalle [xi , xi+1 ] par un polynôme de
degré un. En d’autres mots, sur chaque [xi , xi+1 ] la fonction f est substituée par la droite joignant les
points (xi , f (xi )) et (xi+1 , f (xi+1 )). D’où la formule d’intégration élémentaire est donné par :
Z xi+1
xi+1 − xi
f (x) dx ' [f (xi ) + f (xi+1 )] .
xi 2
Ainsi la formule d’intégration est :
Z b n−1
X hi
I(f ) = f (x) dx ' [f (xi ) + f (xi+1 )].
a 2
i=0

b−a
Dans le cas d’une subdivision uniforme (c’est-à-dire hi = h = , ∀i = 1, ..., n), on obtient la formule
n
des trapèzes composée suivante :
Z b n−1
h X
I(f ) = f (x) dx ' [f (x0 ) + f (xn )] + h f (xi ).
a 2
i=1
3

1. Ecrire une fonction MATLAB que vous appellerai trapeze qui prend pour entrées a, b, n et f ,
et a pour sortie la valeur approchée de l’intégrale d’une fonction f par la méthode des trapèzes
composée.
p
2. Tester et valider votre fonction par f (x) = 1 + exp(x) sur l’intervalle [0, 2] pour n = 2, 4, 8, 16
Z 2p
puis comparer les résultats obtenus avec la valeur exacte de 1 + exp(x) dx.
0
3. Prenez quelques exemples de Cours et de TD pour tester votre fonctions MATLAB. Comparer
les résultats obtenus en Cours et en TD avec les résultats obtenus par la fonction trapeze.
4. Il existe dans MATLAB une fonction trapz qui implémente la méthode des trapèzes. Adapter
cette fonction pour le calcul de notre intégrale en utilisant l’exemple de la deuxième question.
Indication : La syntaxe de cette fonction est trapz(x,f ) approche l’intégrale de f par rapport
à x = [a : h : b].
Z 2
5. Étudier l’effet du nombre de sous-intervalles n sur l’erreur relative de calcul de 3x2 + 2x dx
1
par la méthode des trapèzes composée.

3 Méthode de Simpson
La méthode de Simpson est basée sur l’interpolation de chaque sous-intervalle [xi , xi+1 ] par un
polynôme de degré deux. Ainsi la fonction f est substituée par ce polynôme du second degré qui
définit donc un arc de parabole passant par les points d’ordonnées f (xi ), f ( xi+12+xi ) et f (xi+1 ). Alors
la formule d’intégration élémentaire est donné par :
Z xi+1  
hi xi+1 + xi
f (x) dx ' f (xi ) + 4f ( ) + f (xi+1 ) .
xi 6 2
Par conséquent, la formule d’intégration est :
Z b n−1
X hi  
xi+1 + xi
I(f ) = f (x) dx ' f (xi ) + 4f ( ) + f (xi+1 ) .
a 6 2
i=0
Dans le cas d’une subdivision uniforme, la formule de Simpson composée devient :
n−1 n−1
Z b " #
h X X xi+1 + xi
I(f ) = f (x) dx ' f (x0 ) + f (xn ) + 2 f (xi ) + 4 f( ) .
a 6 2
i=1 i=0

1. Ecrire une fonction MATLAB que vous appellerai Simpson qui prend pour entrées a, b, n et f ,
et a pour sortie la valeur approchée de l’intégrale d’une fonction f par la méthode de Simpson
composée.
p
2. Tester et valider votre fonction par f (x) = 1 + exp(x) sur l’intervalle [0, 2] pour n = 2, 4, 8, 16
Z 2p
puis comparer les résultats obtenus avec la valeur exacte de 1 + exp(x) dx.
0
3. Prenez quelques exemples de Cours et de TD pour tester votre fonctions MATLAB. Comparer
les résultats obtenus en Cours et en TD avec les résultats obtenus par la fonction Simpson.
4. Il existe une fonction dans MATLAB qui ressemble à la méthode de Simpson, la fonction quad
qui implémente l’algorithme de Simpson adaptatif.
Indication : La syntaxe de cette fonction est donnée par : quad(f ,a,b), où f est la fonction
à intégrer, et a et b sont les bornes d’intégration. Utiliser cette fonction et comparer avec le
résultat obtenu en 2. Z 2
5. Étudier l’influence du nombre de sous-intervalles n sur l’erreur relative de calcul de 3x2 +
1
2x dx par la méthode de Simpson composée.
4

4 Comparaison des trois méthodes


Soit Z 2
I(f ) = 3x2 + 2x dx.
1
1. Quelle est la méthode la plus efficace pour une bonne approximation de I(f ) ?
2. Représenter sur le même graphe l’erreur relative de chaque méthode (méthode du point milieu,
méthode des trapèzes, méthode de Simpson) en fonction du nombre de sous-intervalles n. Que
remarquez-vous ?

Vous aimerez peut-être aussi