Vous êtes sur la page 1sur 7

Atelier mécanique des sols

TP 4 : Analyse granulométrique par


sédimentométrie

Membres:
Yahiaoui Mohamed
Tilouch Mahdi

Zouari Alaeddeine

El Ouafi Imed

Farh Hedi

Cherif Slim

Arfaoui Wassim

Classe: 3GC3
Année Universitaire : 2020/2021
Atelier mécanique des sols

I. But :
L’analyse granulométrique par sédimentométrie permet de déterminer la distribution en poids
des particules fines (de diamètre inférieur à 80µm) d’un sol en fonction de leurs dimensions.
L’analyse par sédimentométrie complète l’analyse par tamisage.
La séparation par décantation consiste à déterminer les diamètres équivalents des particules
sphériques en fonction de leur vitesse de chute dans un environnement visqueux afin d’obtenir
le tracé d’une courbe Granulométrique pour des particules inférieur à 0,08mm

II. Principe :
La sédimentométrie consiste à mesurer la densité d’une suspension en fonction de la vitesse de
sédimentation des particules.

Le principe de cette mesure est basé sur la loi de Stockes qui exprime la vitesse V de sédimentation des
particules sphériques dans un milieu visqueux sous l’influence de la force de gravitation et la résistance
du milieu.

La loi de Stockes s’écrit sous cette forme :


V = (ρs – ρw) – g 18 η

V : vitesse de chute de la particule (m/s)

D : diamètre de la particule (µm)

η : viscosité du liquide (poise)

g : accélération de la pesanteur

ρs : masse volumique des particules (g/cm²)

ρw : masse volumique du liquide (g/cm²)


Atelier mécanique des sols

III. Matériels
Comme matériels on a utilisé :

Eprouvette graduée Densimètre Thermomètre

Dé floculant

Agitateur

Chronomètre
Atelier mécanique des sols

IV. Mode opératoire :


Tout d'abord, on prépare un échantillon par tamisage à travers le tamis d'ouverture de maille 80
microns puis on procède au séchage du tamisat à l’étuve à 105°C.

Après le séchage, on doit suivre les étapes suivantes :

- Imbiber 80 grammes de sol sec dans 500cm d'eau distillé en ajoutant 60 cm de dé floculant dans
une éprouvette de 1L de contenance.
- Agiter le mélange pendant 3 minutes.
- Verser la suspension dans une éprouvette de contenance 2 litres et rincer soigneusement le
récipient.
- Compléter par l'eau distiller jusqu’à 2 litres exactement.
- Verser deux litres d'eau distillé dans une seconde éprouvette témoin et plonger le thermomètre
et le densimètre dans cette éprouvette.

On commence donc notre essai en reposant immédiatement l'éprouvette sur un paillasse et déclencher
le chronomètre en même temps, le densimètre doit être introduit soigneusement dans la suspension.

On fait une première lecture à 15s, 30s, 60s, 2 minutes sans retirer le densimètre et en mesurant la
température d’eau distillé sur chaque lecture.

On reprend une deuxième série de lecture à 5min, 10mins, 20min, 40min, 60min, 120min.

V. Calcul et résultats :
R 1( t)
La densité r de la suspension est : R(t) = 1 +
1000
Pourcentage des particules : P(t) = 4 x R(t)

Hr
Diamètre équivalents : D = F
√ t

R1 = R ± Ct + Cm - Cd ; Avec Ct = Correction due à la température (d’après le graphe)

Cm = Correction due au ménisque (= 0.001)

Cd = Correction due au dé floculant (= (-0.002))


 Détermination de Hr :
- On trace une droite (d1) permettant de déterminer la hauteur Hr en fonction de la lecture r.
cette droite contient deux points de lecture 1000 et 1050.
- Le volume du densimètre est égal à 51.1 cm 3.
- Le diamètre de l’éprouvette qui contient la solution de l’essai est égale à 9.2 cm (s = 66.5 cm²)
- On trace sur le même graphique la droite (d2) parallèle à (d1) et translatée d’une distance égale
V1
à .
2S
Atelier mécanique des sols
- On peut donc déterminer la hauteur Hr à partir de la droite (d2).

On peut faire la correction de la température avec cette courbe :

Voici la courbe avec laquelle on peut déterminer Hr :

Pour déterminer le facteur F, on doit utiliser cet abaque :

Première lecture Deuxième lecture


Temps 30s 60s 120s 5 min 10 min 20 min 40 min 60 min 120 min
R(t) 1,04 1,038 1,036 1,035 1,0335 1,0335 1,0325 1,032 1,031
Températur 23,3 23,3 23,4 23,5 23,6 23,7 23,8 24 24,5
e
Cm (+) 0.001 0.001 0.001 0.001 0.001 0.001 0.001 0.001 0.001
Cd (-) 0,002 0,002 0,002 0,002 0,002 0,002 0,002 0,002 0,002
Ct (-) 0,0008 0,000 0,0009 0,0009 0,0009 0,00094 0,0009 0,00098 0,00125
Atelier mécanique des sols
8 6
R(t) corrigé 1,0382 1,036 1,0341 1,0331 1,0316 1,03156 1,0305 1,03002 1,02875
2 4
P(t) 4,1528 4,144 4,1364 4,1324 4,1263 4,12624 4,1221 4,12008 4,115
8 6
Hr (cm) 14 14.5 14.9 15.25 15.5 15.6 15.75 15.9 16.25
D (cm) 0,069 0,05 0,031 0,023 0,016 0,011 0,008 0,0067 0,0046
Atelier mécanique des sols

Courbe granulométrique par sédimentométrie


4.16

4.15

4.14

4.13
P(t)

4.12

4.11

4.1

4.09
0

0.01

0.01

0.02

0.02

0.03

0.03

0.04

0.04

0.05

0.05

0.06

0.06

0.07

0.07

0.08
D (mm)

Après avoir calculé les diamètres des particules, on peut donc tracer la courbe granulométrique par
sédimentométrie :