Vous êtes sur la page 1sur 196

Guide d’utilisation

Autodesk ®
Mars 2010
© 2010 Autodesk, Inc. Tous droits réservés. Cet ouvrage ne peut ętre reproduit, męme
partiellement, sous quelque forme ni à quelque fin que ce soit. Certains des éléments de cet
ouvrage ont été ré-imprimés avec l’accord du détenteur des droits d’auteur.
Limitation de responsabilité CET OUVRAGE ET LES INFORMATIONS QU’IL CONTIENT SONT
FOURNIES PAR AUTODESK, INC. “EN L’ETAT”. AUTODESK, INC. FOURNIT CES ARTICLES SANS
GARANTIE D’AUCUNE SORTE, NI EXPRESSE, NI IMPLICITE, Y COMPRIS ET SANS LIMITATIONS,
LES GARANTIES IMPLICITES D’ADAPTATION COMMERCIALE ET D’APTITUDE A UNE
UTILISATION PARTICULIERE.

Marques commerciales
Les marques suivantes constituent des marques déposées d’Autodesk, Inc., aux Etats-Unis et dans
d’autres pays : Autodesk Robot Structural Analysis, Autodesk Concrete Building Structures, Spreadsheet
Calculator, ATC, AutoCAD, Autodesk, Autodesk Inventor, Autodesk (logo),
Buzzsaw, Design Web Format, DWF, ViewCube, SteeringWheels et AytodeskRevit.
Tous les autres noms de marques, noms de produits et marques déposées appartiennent à leurs
propriétaires respectifs.

Logiciels d’autres sociétés


ACIS Copyright © 1989-2001 Spatial Corp. Certains composants de ce logiciel sont sous copyright
© 2002 Autodesk, Inc.
Copyright© 1997 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
International CorrectSpell™ Spelling Correction System © 1995 de Lernout & Hauspie Speech
Products, N.V. Tous droits réservés.
InstallShield™ 3.0. Copyright © 1997 InstallShield Software Corporation. Tous droits réservés.
PANTONE® et les autres marques commerciales Pantone, Inc. sont la propriété de Pantone, Inc.
© Pantone, Inc., 2002.
Certains composants de ce logiciel sont sous copyright © 1991-1996 Arthur D. Applegate. Tous
droits réservés.
Certains composants liés au format JPEG sont sous copyright © 1991-1998 Thomas G. Lane. Tous
droits réservés. Certains composants de ce logiciel ont été développés à partir des travaux du
groupe indépendant d’experts JPEG.
Polices de caractères extraites de la bibliothèque de polices Bitstream® copyright 1992.
Polices de caractères extraites de la bibliothèque de polices Payne Loving Trust© 1996. Tous
droits réservés.
Certains composants liés au format TIFF sont sous copyright © 1997-1998 Sam Leffler. ©
Copyright 1991-1997 Silicon Graphics, Inc. Tous droits réservés.
Autodesk® Concrete Building Structures 2011
Guide d’utilisation

Ed.03/2010
Page : ii Autodesk® Concrete Building Structures

TABLE DES MATIERES


1.  DESCRIPTION DU LOGICIEL ......................................................................................................................... 1 
1.1.  DESCRIPTION GENERALE DU LOGICIEL ............................................................................................................ 1 
1.2.  LISTE DES RACCOURCIS CLAVIER ................................................................................................................... 1 
1.3.  ETAPES DU TRAVAIL DANS LE LOGICIEL AUTODESK® CBS ............................................................................... 2 
2.  CONFIGURATION ........................................................................................................................................... 3 
2.1.  PREFERENCES ............................................................................................................................................ 3 
2.2.  LANGUES .................................................................................................................................................... 3 
2.3.  UNITES ....................................................................................................................................................... 5 
2.4.  COULEURS ................................................................................................................................................. 6 
2.5.  PARAMETRES .............................................................................................................................................. 7 
2.6.  PERSONNALISATION DU PROGRAMME ............................................................................................................. 8 
3.  ENREGISTREMENT / LECTURE DE LA STRUCTURE.................................................................................. 9 
3.1.  OPTIONS DE LECTURE ET D'ENREGISTREMENT ................................................................................................ 9 
3.2.  OPTIONS D'ENREGISTREMENT ..................................................................................................................... 10 
4.  OPTIONS D'EDITION / AFFICHAGE ............................................................................................................. 11 
4.1.  GRILLES/AXES .......................................................................................................................................... 11 
4.2.  COMMENT DEFINIR UNE GRILLE ET DES AXES ................................................................................................ 13 
4.3.  OPTIONS D'EDITION .................................................................................................................................... 16 
4.4.  OPERATIONS D'EDITION (TRANSLATION, ROTATION, MIROIR, AJUSTAGE, COUPURE, PROLONGEMENT) .................. 19 
4.5.  MODIFICATION GRAPHIQUE DES ELEMENTS DE LA STRUCTURE ........................................................................ 24 
4.6.  COMMENT AJUSTER LES PAROIS A LA STRUCTURE DE LA TOITURE ................................................................... 25 
4.7.  CRITERES DE SELECTION ............................................................................................................................ 26 
4.8.  COMMENT DEFINIR LES CRITERES DE SELECTION ........................................................................................... 27 
4.9.  PRESENTATION DU MODELE SUR L'ECRAN (VUES, ETC.) .................................................................................. 28 
4.10.  VUE 3D .................................................................................................................................................... 30 
4.11.  SYSTEME DE COORDONNEES ...................................................................................................................... 31 
4.12.  REPERES LOCAUX DES OBJETS DEFINIS DANS LE PROGRAMME AUTODESK® CBS ............................................ 32 
4.13.  AFFICHER ................................................................................................................................................. 35 
4.14.  VUE EN PERSPECTIVE 3D ........................................................................................................................... 39 
4.14.1.  Gestion de la vue en perspective.................................................................................................... 39 
4.14.2.  Emplacement de la caméra ............................................................................................................ 39 
4.14.3.  Consultation des présentations....................................................................................................... 40 
4.14.4.  Enregistrement de la présentation .................................................................................................. 40 
5.  DEFINITION DU MODELE DE LA STRUCTURE .......................................................................................... 41 
5.1.  ETAGE...................................................................................................................................................... 41 
5.2.  COMMENT COPIER UN ETAGE ...................................................................................................................... 41 
5.3.  PARAMETRES DE L'ETAGE ........................................................................................................................... 42 
5.4.  COMMENT MODIFIER LES PARAMETRES DE L'ETAGE ....................................................................................... 43 
5.5.  OPTIONS D'EDITION (ETAGE) ....................................................................................................................... 44 
5.6.  LIGNES DE COTE ........................................................................................................................................ 45 
5.7.  COMMENT DEFINIR LES LIGNES DE COTE....................................................................................................... 45 
5.8.  OBJETS DISPONIBLES DANS LE LOGICIEL....................................................................................................... 46 
5.9.  COMMENT DEFINIR UNE POUTRE (HORIZONTALE OU INCLINEE) ........................................................................ 49 
5.10.  COMMENT DEFINIR UN POTEAU (VERTICAL ET OBLIQUE).................................................................................. 50 
5.11.  COMMENT DEFINIR UNE PAROI ..................................................................................................................... 50 
5.12.  COMMENT DEFINIR UNE DALLE .................................................................................................................... 50 
5.13.  COMMENT DEFINIR UNE SEMELLE ISOLEE ...................................................................................................... 51 
5.14.  DESCRIPTION DE LA DEFINITION DU LINTEAU ET DES PRINCIPES ADOPTES POUR LE CALCULER ............................ 51 
5.15.  SAISIE DES DONNEES A PARTIR DU CLAVIER .................................................................................................. 53 
5.16.  PROPRIETES DES OBJETS ........................................................................................................................... 54 
5.17.  SENS DE PORTEE DEFINI DANS LES DALLES ................................................................................................... 58 
5.18.  PROPRIETES DES OBJETS GRAPHIQUES ........................................................................................................ 59 
5.19.  TABLEAU RECAPITULATIF ............................................................................................................................ 60 
5.20.  TABLEAU RECAPITULATIF - OBJETS .............................................................................................................. 62 
5.21.  TABLEAU RECAPITULATIF - CHARGES ........................................................................................................... 63 
5.22.  TABLEAU RECAPITULATIF - REACTIONS ......................................................................................................... 64 
5.23.  VALEURS PAR DEFAUT................................................................................................................................ 65 

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : iii

5.24.  OPTIONS PAR DEFAUT ................................................................................................................................ 67 


5.25.  INFLUENCE DE LA DEFINITION DES COEFFICIENTS DE REPRISE DES MOMENTS FLECHISSANTS SUR
LES RESULTATS ET LE DIMENSIONNEMENT DES SEMELLES ISOLEES ET DES LONGRINES ...................................... 70 
5.26.  COMMENT DEFINIR LES VALEURS PAR DEFAUT (SECTIONS, MATERIAUX, NOMS) ................................................ 71 
5.27.  BLOCAGE DES SECTIONS ............................................................................................................................ 72 
5.28.  BASE DE SECTIONS .................................................................................................................................... 73 
5.29.  PARAMETRES DE LA FENETRE ..................................................................................................................... 75 
5.30.  PARAMETRES DE LA PORTE ......................................................................................................................... 76 
5.31.  COMMENT AJOUTER UNE NOUVELLE SECTION A LA BASE DE DONNEES DE SECTIONS .......................................... 76 
5.32.  BASE DE MATERIAUX .................................................................................................................................. 77 
5.33.  COMMENT AJOUTER UN NOUVEAU MATERIAU A LA BASE DE DONNEES DE MATERIAUX ......................................... 79 
5.34.  BASE D’OBJETS 3D .................................................................................................................................... 80 
5.35.  BASE D’OBJETS 2D .................................................................................................................................... 81 
5.36.  RAPPORTS ................................................................................................................................................ 82 
5.37.  CORRECTION DU MODELE DE LA STRUCTURE ................................................................................................ 86 
5.38.  COMMENT EFFECTUER LA VERIFICATION DE LA STRUCTURE ............................................................................ 87 
6.  DEFINITION DES CHARGES - CHARGES PAR DEFAUT ........................................................................... 89 
6.1.  NIVEAU DU SOL ......................................................................................................................................... 89 
6.2.  CHARGES PAR DEFAUT ............................................................................................................................... 89 
6.3.  CHARGES PAR DEFAUT - VENT ..................................................................................................................... 91 
6.3.1.  Charges par défaut - vent ............................................................................................................... 91 
6.3.2.  Charges par défaut - vent (norme française NV 65) ....................................................................... 92 
6.3.3.  Charge par défaut - vent (norme polonaise PN) ............................................................................. 94 
6.3.4.  Charges par défaut - vent (norme britannique BS) ......................................................................... 96 
6.3.5.  Charges par défaut - vent (norme américaine ASCE-7-02) ............................................................ 98 
6.3.6.  Application des charges de vent (étage '0' et dernier étage) .......................................................... 99 
6.4.  CHARGES PAR DEFAUT - SISMIQUE ............................................................................................................ 100 
6.4.1.  Charges par défaut - sismique ...................................................................................................... 100 
6.4.2.  Charges par défaut - sismique (méthode simplifiée)..................................................................... 101 
6.4.3.  Calculs simplifiés des déplacements de la structure dus aux efforts horizontaux ......................... 102 
6.4.4.  Charges par défaut - méthode simplifiée (PS92) .......................................................................... 105 
6.4.5.  Charges par défaut - méthode simplifiée (RPA99_03) ................................................................. 107 
6.4.6.  Charges par défaut - méthode simplifiée (RPS2000) ................................................................... 108 
6.4.7.  Charges par défaut - méthode simplifiée (UBC 97) ...................................................................... 109 
6.4.8.  Charges par défaut - méthode simplifiée (IBC 2000/2006) ........................................................... 110 
6.4.9.  Charges par défaut - méthode simplifiée (norme sismique italienne) ........................................... 112 
6.4.10.  Charges par défaut - méthode simplifiée (P100-1/2006) .............................................................. 113 
6.4.11.  Charges par défaut - sismique (méthode avancée) ...................................................................... 114 
6.4.12.  Charges par défaut - sismique (analyse modale) ......................................................................... 116 
6.4.13.  Charges par défaut - sismique (PS92 ou PS92 2008) .................................................................. 117 
6.4.14.  Charges par défaut - sismique (RPA99_03) ................................................................................. 118 
6.4.15.  Charges par défaut - sismique (RPS2000) ................................................................................... 119 
6.4.16.  Charges par défaut - sismique (UBC 97) ...................................................................................... 119 
6.4.17.  Charges par défaut - sismique (IBC 2000) ................................................................................... 121 
6.4.18.  Charges par défaut - sismique (IBC 2006) ................................................................................... 122 
6.4.19.  Charges par défaut - sismique (P100-92) ..................................................................................... 123 
6.4.20.  Charges par défaut - sismique (P100-1/2006) .............................................................................. 123 
6.4.21.  Charges par défaut - sismique (norme italienne) .......................................................................... 124 
6.4.22.  Charges par défaut - sismique (analyse spectrale)....................................................................... 125 
6.4.23.  Charges par défaut - analyse spectrale (méthode simplifiée) ....................................................... 126 
6.4.24.  Analyse sismique / spectrale avec la prise en compte de l’effet de torsion .................................. 128 
6.4.25.  Vérification de la surface nécessaire des voiles ........................................................................... 133 
7.  DEFINITION DES CHARGES ...................................................................................................................... 134 
7.1.  PRINCIPES DE GENERATION DES CHARGES DANS LE PROGRAMME AUTODESK® CBS ...................................... 134 
7.2.  TYPES DE CHARGES DANS LE LOGICIEL AUTODESK® CBS ........................................................................... 134 
7.3.  DEFINITION DES CHARGES ........................................................................................................................ 135 
7.4.  MODIFICATION DES CHARGES.................................................................................................................... 136 
7.5.  COMMENT APPLIQUER UNE CHARGE A LA STRUCTURE .................................................................................. 137 
7.6.  AJOUTER SCHEMA ................................................................................................................................... 138 
7.7.  SCHEMAS DE CHARGES ............................................................................................................................ 139 
7.8.  GENERATION AUTOMATIQUE DES SCHEMAS DE CHARGE ............................................................................... 139 
7.9.  COMMENT DEFINIR AUTOMATIQUEMENT UN SCHEMA DE CHARGE ................................................................... 140 
7.10.  CONVERSION DES CHARGES LORS DE LA GENERATION DU MODELE DANS LE LOGICIEL ROBOT .......................... 141 
7.11.  COMBINAISONS DES CHARGES .................................................................................................................. 142

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : iv Autodesk® Concrete Building Structures

8.  CALCULS DE LA STRUCTURE .................................................................................................................. 144 


8.1.  CALCULS DE LA STRUCTURE ..................................................................................................................... 144 
8.2.  OPTIONS DE CALCUL ................................................................................................................................ 144 
8.3.  PROPRIETES DES OBJETS - RESULTATS ET OPTIONS DE CALCUL ................................................................... 145 
8.4.  PRESENTATION DES RESULTATS SUR LA VUE 2D ET 3D ............................................................................... 150 
8.5.  PRESENTATION DES DIAGRAMMES DES EFFORTS INTERNES POUR LES OBJETS DISPONIBLES DANS
LE PROGRAMME ....................................................................................................................................... 151 
8.6.  MAILLAGE UTILISATEUR ............................................................................................................................ 153 
8.7.  CALCULS - OPTIONS DE CALCUL................................................................................................................. 154 
8.8.  CALCULS - OPTIONS DE CALCUL (METHODE PAR SURFACES D'INFLUENCE) ...................................................... 155 
8.9.  CALCULS - OPTIONS DE CALCUL (METHODE SIMPLIFIEE) ............................................................................... 158 
8.10.  REPARTITION DES CHARGES DANS LES VOILES AVEC LA PRISE EN COMPTE DE L’ANGLE DE REPARTITION ............ 159 
8.11.  OUVERTURES.......................................................................................................................................... 161 
8.12.  CALCULS - OPTIONS DE CALCUL (METHODE DETAILLEE) ................................................................................ 161 
8.13.  PARAMETRES REGLEMENTAIRES - SECTION D'ACIER THEORIQUE DES DALLES ET PAROIS.................................. 163 
8.14.  PRINCIPES ADOPTES PENDANT LES CALCULS DE LA STRUCTURE ET ALGORITHME DE DEFINITION
DES MOMENTS ......................................................................................................................................... 165 
8.15.  EFFORTS REDUITS ................................................................................................................................... 167 
9.  DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS DE LA STRUCTURE ................................................................... 168 
9.1.  DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS BA ...................................................................................................... 168 
9.2.  DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS BA - OPTIONS DE CALCUL ...................................................................... 168 
9.3.  DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS BA - PARAMETRES GENERAUX ............................................................... 169 
9.4.  DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS BA - CALCULS ESTIMATIFS ..................................................................... 172 
9.5.  DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS BA - CALCULS REELS ............................................................................ 176 
9.6.  SOL - OPTIONS DE CALCUL ........................................................................................................................ 178 
9.7.  ANALYSE DE LA CAPACITE PORTANTE DES SEMELLES ................................................................................... 178 
10.  CONNEXION A D'AUTRES LOGICIELS ..................................................................................................... 182 
10.1.  CONNEXION A ROBOT .............................................................................................................................. 182 
10.2.  CONNEXION A REVIT® STRUCTURE ........................................................................................................... 183 
10.3.  CONNEXION A D'AUTRES LOGICIELS ........................................................................................................... 183 
11.  IMPRESSIONS ............................................................................................................................................. 185 
11.1.  COMPOSITION DE L'IMPRESSION ................................................................................................................ 185 
11.2.  APERÇU AVANT L'IMPRESSION ................................................................................................................... 186 
11.3.  APERÇU AVANT L’IMPRESSION - ATTEINDRE ................................................................................................ 187 
11.4.  AJOUTER A LA NOTE DE CALCUL ................................................................................................................ 187 
11.5.  AJOUTER A LA NOTE DE CALCUL - RESULTATS ............................................................................................. 188 
11.6.  OPTIONS DE L'IMPRESSION ....................................................................................................................... 189 
12.  PROBLEMES ............................................................................................................................................... 190 
12.1.  VUE 3D AVEC RENDU - PROBLEMES ........................................................................................................... 190 

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 1

1. DESCRIPTION DU LOGICIEL
1.1. Description générale du logiciel
Le programme Autodesk® Concrete Building Structures (Autodesk® CBS) est destiné à la
génération préalable du modèle de la structure et à l’estimation des coûts. La présente version du logiciel
(grâce aux sections disponibles dans le programme) peut être utilisée avant tout pour les structures BA et
bois. Le programme peut être utilisé comme :
• un outils lors de la génération des modèles de structures destinés à être présentés aux appels
d’offre (modélisation rapide, estimation des coûts)
• un modeleur facile d’utilisation qui permet de générer automatiquement le modèle de calcul dans le
logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis
• un programme permettant les calculs estimatifs de la structure et le dimensionnement des éléments
BA
• un programme permettant d’importer les modèles créés à l’aide des autres logiciels de dessin
architectural.

Les fonctionnalités principales de Autodesk® CBS sont :


a) la définition de la structure, y compris la génération automatique du modèle de calcul dans le logiciel
Autodesk® Robot Structural Analysis
b) l’aide aux dessins architecturaux - exportation / importation DXF 2D (avec la
possibilité de reconstruire la structure à partir des calques), exportation / importation
IFC 3D, présentation architecturale de la structure saisie
c) la définition des charges de la structure
d) les calculs estimatifs de la structure et le dimensionnement des éléments BA

1.2. Liste des raccourcis clavier


Pour :
Appuyer :
sélectionner tout
Ctrl + A
copier un texte ou une image Ctrl + C
ouvrir un nouveau projet Ctrl + N
ouvrir le projet existant Ctrl + O
commencer l’impression Ctrl + P
enregistrer le projet Ctrl + S
couper un texte ou une image Ctrl + X
répéter l’opération Ctrl + Y
coller un texte ou une image Ctrl + V
coller verticalement Ctrl + W
annuler l’opération Ctrl + Z
supprimer les éléments sélectionnés Num Suppr
obtenir la vue isométrique de la structure (3D XYZ) Ctrl + Alt + 0
projeter la structure sur le plan XZ Ctrl + Alt + 1
projeter la structure sur le plan XY Ctrl + Alt + 2
projeter la structure sur le plan YZ Ctrl + Alt + 3
effectuer le zoom avant de la structure sur l’écran Ctrl + Alt + A
obtenir la vue initiale de la structure Ctrl +D
effectuer le zoom avant de la structure par fenêtre Ctrl + Q
effectuer la rotation de la structure (en mode sélection) sur la vue 3D Shift + BD (bouton droit de la
souris)
Alt (droit) + BG (bouton gauche
de la souris)
copier le contenu de la fenêtre courante dans le presse-papiers Ctrl + Alt + Q
ouvrir la boîte de dialogue Propriétés Alt + Entrée
effectuer le zoom arrière de la structure sur l’écran Ctrl + Alt + R

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 2 Autodesk® Concrete Building Structures

ouvrir la boîte de dialogue Calculs de la structure entière F4


sélectionner l'excentrement lors de la définition des objets de la F5
structure
ouvrir la boîte de dialogue Dimensionnement des éléments BA F6
afficher la vue architecturale de la structure F10
afficher la vue métier de la structure
F9
afficher la vue de calcul de la structure F8
afficher le modèle de la structure avec rendu Ctrl + F10
afficher le modèle filaire de la structure Ctrl + F9
ouvrir la boîte de dialogue Afficher Espace
ouvrir la boîte de dialogue Rapports F7
sélectionner l’excentrement pendant la définition des objets de la TAB
structure
commencer l’export de la structure vers le logiciel Robot Ctrl + F7

1.3. Etapes du travail dans le logiciel Autodesk® CBS


Autodesk® CBS est le logiciel permettant de définir le modèle de la structure et d’effectuer les calculs de
la structure (par le biais des méthodes simplifiées ou de la méthode complète). Il permet aussi le
dimensionnement des éléments BA de la structure.
La création du modèle de la structure, la définition des charges et les calculs’/ dimensionnement de la
structure peuvent être divisés en étapes suivantes :

1. définition du modèle / lecture du modèle à partir des autres logiciels


la définition consiste à créer le modèle du bâtiment, c’est-à-dire la position des éléments du
bâtiment, tels que : poutres, poteaux, voiles, dalles, semelles, etc. Les options de base conçues
spécialement à cet effet sont :
Chargement du modèle de la structure à partir des autres programmes
Grille des lignes de construction
Etage
Objets disponibles dans le logiciel (poutres, poteaux, voiles, semelles, dalles, etc..)
Catalogue de matériaux
Catalogue de sections

2. définition des charges


la définition consiste à spécifier la position et les valeurs des forces appliquées aux éléments du
modèle de la structure ; la façon de définir les charges a été décrite dans les chapitres suivants :
Principes de la définition des charges
Types des charges
Définition des charges
Charges par défaut
Combinaisons des charges

3. calculs de la structure
après l’application des charges, il est possible d’effectuer les charges de la structure ; la sélection
de la méthode de calculs et de présentation des résultats est présentée dans les chapitres
suivants :
Options de calcul
Résultats de calcul

4. dimensionnement des éléments BA de la structure


après les calculs de la structure, il est possible de dimensionner les éléments BA de la structure ; la
façon de dimensionner les éléments BA spécifiques a été décrite dans les chapitres suivants :
Dimensionnement des éléments BA - options de calcul
Dimensionnement des éléments BA - paramètres généraux
Dimensionnement des éléments BA - calculs estimatifs
Dimensionnement des éléments BA - calculs réels

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 3

2. CONFIGURATION
2.1. Préférences
L’option permet de définir les paramètres de base utilisés dans le programme Autodesk® CBS. L’option
est accessible à partir du menu Outils / Préférences.

La boîte de dialogue Préférences se compose de quelques onglets :


Langues
Unités
Couleurs
Paramètres.

2.2. Langues
Sur l’onglet Langues de la boîte de dialogue Préférences, vous pouvez choisir la version nationale du
programme Autodesk® CBS.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 4 Autodesk® Concrete Building Structures

Dans la présente version du programme, les versions nationales suivantes sont disponibles :

française

anglaise

espagnole

italienne

polonaise

La partie inférieure de la boîte de dialogue affiche les normes BA qui seront utilisées dans le logiciel pour
les calculs de la structure et le dimensionnement des éléments BA (les paramètres concernent les calculs
avancés et le dimensionnement des éléments BA) :
- norme BA (calculs du ferraillage réel)
normes pour les calculs du ferraillage réel de tous les types d’éléments BA
normes disponibles :
normes polonaises : PN-B-03264 (2002) et PN-84/B-03264
normes françaises : BAEL 91 et BAEL 91 mod. 99
normes américaines : ACI 318/99, ACI 318/99 (metric), ACI 318/02, ACI 318/02 (metric), ACI 318/02
(Thailand)
norme britannique BS 8110
norme canadienne CSA A23.3-94
norme hollandaise NEN6720 (VBC 1995)
norme espagnole EHE 99
norme russe SNiP 2.03.01-84
norme norvégienne NS 3473: 2003
norme italienne DM 9/1/96
norme roumaine STAS 10107/0-90
norme singapourienne CP65
chinoise GB 50010-2002
- norme BA (dimensionnement des semelles)
normes géotechniques pour le dimensionnement des semelles
normes disponibles :
PN-81/B-03020
ACI
BS 8004:1986
CSA
DTU 13.12
Eurocode 7 (ENV 1997-1: 1994)
Fascicule 64 Titre V
SNiP 2.02.01-83.

NOTE :
Dans la version du programme Autodesk Concrete Building Structures 2009, le changement de la
sélection de la norme BA a eu lieu ; à présent, il est possible de sélectionner uniquement la norme de
dimensionnement du ferraillage théorique des panneaux et du ferraillage réel de tous les types
d’éléments.
Pendant le chargement des fichiers enregistrés avec les versions précédentes du programme (dans
lesquelles les normes de ferraillage théorique et réel étaient sélectionnées séparément), le programme
configure comme la norme BA courante la norme sélectionnée précédemment pour les calculs du
ferraillage réel, et les sections d’acier théorique seront supprimées.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 5

Les normes choisies sont importantes pour les calculs de la structure à l’aide de la méthode avancée et
pour le dimensionnement réel des éléments BA ; dans le cas où l’on choisirait le dimensionnement
estimatif, elles n’influencent pas les résultats.

Si vous cochez l’option Définir par défaut, la langue et les normes choisies sont enregistrées comme
paramètres par défaut.

2.3. Unités
Sur l’onglet Unités de la boîte de dialogue Préférences, vous pouvez choisir les unités utilisées dans le
programme Autodesk® CBS.

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, vous pouvez effectuer les opérations suivantes sur les unités
utilisées dans le programme :
• changer les unités des grandeurs présentées dans la boîte de dialogue
• changer la précision de l’affichage des grandeurs spécifiques
• sélectionner le mode de présentation des valeurs (système décimal ou exponentiel)
• changer les unités en unités impériales (pouces, livres, etc.)
• enregistrer les unités sélectionnées comme unités par défaut
• changer de devise avec le calcul de tous les prix saisis par l’utilisateur (après la sélection de la
nouvelle devise, le logiciel demande le taux de calcul).

Les unités ont été groupées en catégories suivantes :


• dimensions de la structure
• dimensions de la section
• surface
• volume
• unité de masse
• contrainte
• force
• densité
• angle
• moment
• déplacement
• section d’acier
• diamètre des barres
• valeur numérique sans unité.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 6 Autodesk® Concrete Building Structures

La boîte de dialogue ne présente pas toutes les unités sur l’onglet. C’est pourquoi, dans le coin inférieur
gauche, les boutons S et T sont disponibles. Ils servent à changer le contenu de l’onglet (après un clic
sur l’un des boutons, vous pouvez faire défiler les unités et sélectionner celles dont vous avez besoin).
Les unités sont choisies dans la liste déroulante disponible pour chaque catégorie. Dans la partie droite
de la fenêtre se trouvent les champs dans lesquels vous pouvez définir le mode de présentation et le
nombre de décimales pour chaque grandeur accessible dans la fenêtre.
Afin de modifier le nombre de décimales, faites un clic gauche sur les flèches (le nombre de
décimales est respectivement agrandi ou réduit). Si vous cliquez de nouveau sur ce bouton, la
présentation décimale est restaurée. Si vous activez l’option e, il est possible de présenter la valeur d’un
nombre sous forme exponentielle ; la désactivation de l’option restaure la présentation décimale.
Afin de sélectionner l’unité composée (p. ex. unité de contrainte ou de densité, vous devez cliquer sur le
bouton (…) ; le programme ouvre alors une boîte de dialogue auxiliaire dans laquelle vous pouvez
sélectionner les unités de force et de longueur.
Si vous activez l’option Unités impériales, toutes les unités disponibles sont en unités conformes à celles
utilisées aux Etats Unis (pieds, pouces, livres, etc.). Si l’option est désactivée, les unités du système SI
sont configurées. Afin de changer les unités dans le logiciel (p. ex. en unités impériales), il faut fermer et
redémarrer le logiciel.
Si vous activez l’option Définir par défaut, les unités choisies seront enregistrées comme unités par
défaut.

2.4. Couleurs
Sur l’onglet Couleurs de la boîte de dialogue Préférences, vous pouvez affecter les couleurs à tous les
objets. Il est possible de sélectionner la bibliothèque supportant les présentations 3D avec ombrage.

Cette boîte de dialogue comprend deux onglets : Objets et Charges.

Onglet Objets
Les couleurs peuvent être affectées indépendamment aux objets présentés sur :
- la vue 3D
- la vue 2D.
Outre le changement de couleur pour tous les types d’objets disponibles dans Autodesk® CBS, il est
possible de changer de couleur du fond de la vue 2D présentée à l’écran (pour cela, vous disposez de
l’icône ). NOTE : Les couleurs des objets graphiques sont changées automatiquement pendant le
changement du couleur du fond (concerne les couleurs blanc et noir) ; les couleurs des autres objets de
la structure et des objets graphiques doivent être changées manuellement.

De plus, vous pouvez déterminer les couleurs utilisées pour les éléments sélectionnés ou mis en
surbrillance sur les vues de la structure.
Pour les éléments présentés sur la vue architecturale 2D, il est possible de déterminer la couleur des
hachures de ces éléments.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 7

Onglet Charges
Il est possible de modifier les couleurs des charges ; la couleur des charges peut être sélectionnée sur
les vues 2D et 3D et les hachures de la charge surfacique sur la vue 2D.

Un clic sur le bouton Restaurer permet de revenir au jeu de couleurs standard pour les objets
disponibles.
Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, vous pouvez sélectionner la bibliothèque supportant les
présentations 3D avec ombrage ; deux bibliothèques sont disponibles :

- DirectX

- OpenGL.
Les utilisateurs des systèmes Windows® 9x/Me/2000/XP peuvent sélectionner la bibliothèque DirectX®
ou OpenGL®, par contre les utilisateurs de Windows® NT ne peuvent se servir que de bibliothèque
OpenGL®.
Si vous activez l’option Définir par défaut, les couleurs choisies seront enregistrées comme couleurs par
défaut.
Les remarques concernant l’utilisation des bibliothèques supportant les présentations 3D :
• Avant de changer de bibliothèque 3D, il faut fermer toutes les fenêtres avec les présentations 3D
de la structure ; après la sélection de l’option appropriée et un clic sur le bouton OK, chaque
fenêtre de présentation 3D utilisera la bibliothèque graphique sélectionnée
• Il n’est pas conseillé d’utiliser simultanément les fenêtres avec la vue 3D créée à l’aide de DirectX®
et OpenGL®
• La bibliothèque graphique supportant les présentations 3D doit être compatible avec la carte
graphique de l’ordinateur sur lequel vous avez installé Autodesk® CBS ; la bibliothèque par défaut
pour les présentations 3D est la bibliothèque DirectX
• Dans le cas où la qualité de la présentation 3D avec ombrage n’est pas satisfaisante
(particulièrement dans le cas des cartes plus anciennes), vous pouvez activer l’accélération
matérielle pour certaines options de la carte graphique (disponibles dans la boîte de dialogue des
options avancées de la carte dans les paramètres de l’affichage dus système Windows®). Dans
certains cas, il doit être nécessaire de télécharger les pilotes les plus récents pour la carte
(disponibles sur la page du fabricants).

2.5. Paramètres
Dans l’onglet Paramètres de la boîte de dialogue Préférences vous pouvez sélectionner le mode de
travail du logiciel Autodesk® CBS.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 8 Autodesk® Concrete Building Structures

Les options disponibles dans cette boîte de dialogue permettent d’ouvrir le logiciel Autodesk® CBS en
tant que:

• modeleur géométrique

• modeleur géométrique avec la possibilité d’affecter les charges.

• modeleur géométrique avec la possibilité d’affecter les charges et d’effectuer les calculs de la
structure définie avec le dimensionnement des éléments BA de la structure.

NOTE :
Si l’option ‘seulement modeleur géométrique’ est sélectionnée, toutes les options relatives aux charges
et aux calculs dans le logiciel Autodesk® CBS ne sont pas disponibles ; si l’option de modeleur
géométrique avec la possibilité d’affecter les charges est sélectionnée, aucune option de calcul n’est
disponible ; la sélection du mode de fonctionnement du logiciel exige le redémarrage du logiciel.

La partie inférieure de la boîte de dialogue contient les options permettant de choisir la présentation de
l’étage sur la vue architecturale :

- présentation de la dalle située au-dessus des éléments de l’étage ; la dalle est présentée au-
dessus de l’étage actif (comme sur la vue métier)

- présentation de la dalle située en bas de l’étage appartenant à l’étage au-dessous ; la dalle


est présentée au-dessous de l’étage (les vues architecturales de la structure) ; les éléments qui se
trouvent au-dessus de la coupe par étage (poutres) sont dessinés en tireté.

La partie inférieure de la boîte de dialogue contient aussi l’option Traitement parallèle ; elle permet
d’optimiser différentes opérations (la liaison avec le logiciel Autodesk © Robot Structural Analysis, les
calculs, le lecture et l’affichage des résultats de calcul) pour les ordinateurs avec les processeurs
multicoeurs ; l’activation de cette option permet le traitement parallèle des processeurs.

2.6. Personnalisation du programme

Autodesk® CBS peut être personnalisé d’après les besoins de l’utilisateur à l’aide des options
disponibles dans le programme (la configuration des options ci-dessous est enregistrée dans le
programme et rétablie au moment de chaque lancement) :
• Langue de travail - option Outils / Préférences / Langue
• Unités - option Outils / Préférences / Unités
• Couleurs (vue 3D) - option Outils / Préférences / Couleurs
• Valeurs par défaut - l’option concerne les sections, matériaux, noms, charges et textes
• Disposition des fenêtres - l’option concerne le nombre de fenêtres disponibles dans le programme
et leurs positions ; vous pouvez configurer la disposition des fenêtres contenant les grilles définies,
projections, mode d’affichage (métier, architectural, de calcul) et visibilité des objets ; cette
configuration peut être sauvée à l’aide de l’option Fenêtre /Sauver la disposition des fenêtres
disponible dans le menu
• Options d’impression -définition l’échelle et l’étendue de l’impression
• Règle - activation ou désactivation de la règle sur l’écran.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 9

3. ENREGISTREMENT / LECTURE DE LA STRUCTURE


3.1. Options de lecture et d'enregistrement
Les fichiers de base du logiciel Autodesk® CBS ont l’extension *.geo.
Dans le logiciel, les options suivantes permettant la lecture ou l’enregistrement des fichiers sont
disponibles (options du menu Fichier) :

Nouveau - ouvre une nouvelle affaire


Ouvrir - ouvre l’affaire existante (fichier)
Fermer - ferme l’affaire courante (fichier)
Enregistrer - enregistre l’affaire courante (fichier) ; n’oubliez pas que dans le fichier
vous ne pouvez enregistrer que les matériaux et les sections utilisés dans
votre affaire
Enregistrer sous - enregistre l’affaire courante (fichier) sous un nom voulu
Importer - ouvre le fichier enregistré sous un format différent ; les formats suivants
sont disponibles :
DXF (*.dxf)
IFC v.1.5, 2.0, 2x2 (*.ifc) et 2x3 (*.ifc)
Robot CBS (*.rhg)
Adcof (*.add)
Exporter enregistre le fichier sous un format différent ; les formats suivants sont
disponibles :
DXF (*.dxf)
Dans le cas d’exportation vers le fichier DXF, il est possible d’exporter
tous les étages simultanément ; après la sélection du format DXF, le
logiciel affiche la boîte de dialogue supplémentaire Export DXF (voir la
figure ci-dessous), dans laquelle vous pouvez sélectionner si vous voulez
exporter seulement l’étage courant ou tous les étages à la fois (si vous
sélectionnez la seconde option, tous les étages seront placés sur un seul
dessin)

IFC v.1.5, 2.0, 2x2 (*.ifc) et 2x3 (*.ifc)

L’exportation au format IFC est actuellement possible :


Prendre en compte la sélection : seulement pour les objets sélectionnés
(seuls les objets sélectionnés seront exportés vers l’IFC)
Mettre à jour le fichier existant : pour la mise à jour du fichier en cas
d’enregistrement dans le fichier existant (le fichier existant est mis à jour et
pas remplacé).

Robot CBS (*.rhg)


Adcof (*.add)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 10 Autodesk® Concrete Building Structures

Capture d’écran - copie le contenu de la fenêtre dans le presse-papiers


Imprimer - imprime le contenu de la fenêtre conformément aux paramètres définis
dans la boîte de dialogue Options de l’impression
Options de - configuration des paramètres de l’impression (voir la description de la
l’impression boîte de dialogue Options de l’impression)
Aperçu avant - affiche la fenêtre courante telle qu’elle sera à l’impression
impression
Configuration de - configuration des paramètres de l’imprimante
l’impression
Quitter - ferme l’application

NOTE :
Dans le logiciel Autodesk® CBS, vous pouvez travailler simultanément avec plusieurs affaires. Si vous
utilisez l’option de l’affichage avancé pour plusieurs affaires en même temps, dans le cas d’une carte
graphique dont les paramètres sont assez faibles, les erreurs de mémoires peuvent se produire. Il est
recommandé de fermer quelques affaires.

3.2. Options d'enregistrement


Les options disponibles dans la boîte de dialogue Options d’enregistrement permettent de sélectionner
les éléments enregistrés dans un fichier. La boîte de dialogue peut être ouverte par la commande du
menu : Fichier / Options d’enregistrement.
La boîte de dialogue ci-dessous s’affiche à l’écran.

Dans la présente version du programme Autodesk® CBS, il est possible d’enregistrer le fichier à
extension RTD ; c’est un fichier généré lors des calculs avancés au moyen du moteur de calcul du
programme Robot ou du logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis), qui permet de calculer le
ferraillage des panneaux BA au niveau du programme Autodesk® CBS).
Cette boîte de dialogue contient les options suivantes :
• Sans résultats - si cette option est sélectionnée, le fichier GEO est enregistré sans résultats
• Enregistrer le fichier rtd - si cette option est sélectionnée, deux fichiers portant le même nom sont
enregistrés : l’un à extension GEO et l’autre - RTD ; le fichier RTD peut être employé pour les
calculs de la section d’acier des panneaux BA
• Afficher toujours cette fenêtre avant enregistrement - si vous cochez cette option, à chaque
enregistrement, cette boîte de dialogue sera affichée à l’écran.
Les deux premières options ont été aussi ajoutées à la boîte de dialogue Enregistrer sous.

NOTE :
Pour pouvoir effectuer le dimensionnement des dalles et voiles BA (après la fermeture du fichier GEO), le
fichier GEO doit être enregistré ensemble avec le fichier RTD.

NOTE :
1. Si dans le programme Autodesk® CBS les calculs n’ont pas été effectués, l’option Sans résultats
est inaccessible.
2. Si dans le programme Autodesk® CBS les calculs avancés n’ont pas été effectués, l’option
Enregistrer le fichier rtd est inaccessible.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 11

4. OPTIONS D'EDITION / AFFICHAGE


4.1. Grilles/Axes

L’option permet de définir les grilles cartésiennes et cylindriques, ainsi que les axes droits et courbes.
L’option est disponible :
• par un clic sur la commande Edition / Grilles / Axes

• à partir de la barre d’outils, icône Grille / Axes .

La partie supérieure de la boîte de dialogue contient icônes suivantes :

• Ajouter une nouvelle grille - un clic sur cette icône permet d’ajouter une nouvelle grille ou de
nouveaux axes ; le type de grille/axe dépend de la position du curseur (le type de grille/axe
sélectionné) avant un clic sur l’icône ; la grille/axe est ajoutée à la liste des grilles ou axes
disponibles (le logiciel leur affecte un nom par défaut)

• Supprimer grille - un clic sur cette icône supprime la grille ou l’axe sélectionné

• Copier - un clic sur cette icône copie l’axe ou la grille sélectionné(e) (mis(e) en surbrillance)

• Vers le haut, Vers le bas - permet de déplacer une ligne vers le haut / vers le bas du
tableau ; les options ne sont disponibles que si le tableau contient au moins 2 lignes et une ligne
du tableau est mise en surbrillance.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 12 Autodesk® Concrete Building Structures

Grilles cartésiennes
Pour définir la grille cartésienne, vous devez définir les données suivantes :
• Angle initial - angle de rotation de la grille par rapport au repère global
• Position dans le système de coordonnées (x,y) - origine du sommet inférieur gauche de la grille
dans le repère global
• Pas - distance entre les nœuds dans la direction X et Y
• Nombre - nombre de ‘mailles’ de la grille dans la direction X et Y.
Si vous désactivez l’option Dessiner seulement les nœuds, la grille sera présentée sous forme des points
isolés à la place des nœuds. Après l’activation de l’option, les nœuds de la grille sont liés par les lignes. Il
est recommandé de désactiver cette option pour les grilles à grandes mailles et de l’activer pour les
grilles à petites mailles (p. ex. 0.1m).
Grilles cylindriques
Pour les grilles cylindriques, vous devez définir les mêmes paramètres comme pour les grilles
cartésiennes, mais à la place du pas, vous devez saisir la valeur de l’angle (répartition angulaire), c’est-à-
dire, les distances entre les nœuds de la grille respectivement dans la direction angulaire et radiale.
Axes
Les axes ont été divisés en groupes. Dans chaque groupe, vous pouvez définir les axes droits ou
courbes. Les axes peuvent être définis séparément ou vous pouvez générer un groupe d’axes à partir de
la grille existante.

Pour un groupe donné, vous pouvez définir la génération automatique de noms - indépendamment pour
les axes droits et courbes. Les caractères spéciaux admissibles sont :
%a, %A - les noms des axes seront des lettres successives de l’alphabet (minuscules ou majuscules)
%1 - les noms des axes seront les nombres successifs.
Par exemple, pour que les axes cartésiens puissent porter les noms X1, X2, etc. et Y1, Y2, etc., vous
devez définir 2 groupes d’axes et définir pour les axes droits dans le premier groupe le nom X%1 et pour
les axes droits dans le deuxième groupe - Y%1.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 13

Dans le cas où vous définiriez l’axe à partir de la grille, vous devez sélectionner la grille de la liste des
grilles définies, et, ensuite, cliquer sur le bouton approprié (p. ex. Ajouter axes X) en fonction de la
direction de génération des axes (p. ex. la génération des axes X ou Y dans le cas de la grille cartésienne
ou axes droits ou courbes dans le cas de la grille cylindrique). De plus, vous pouvez définir le numéro du
nœud dans la direction à partir de laquelle vous voulez commencer la génération des axes (champ
d’édition a) et l’intervalle entre les mailles de la grille (champ d’édition n).

Définition de l’axe simple


Dans le cas où vous définiriez les axes droits, vous devez saisir les coordonnées de deux points (x1, y1)
et (x2, y2). Si vous avez sélectionné un seul axe (p. ex. l’option axe X est activée), vous devez saisir une
seule coordonnée.
Dans le cas où vous définiriez les axes courbes, vous devez saisir les coordonnées du centre de l’arc
(champs d’édition xc et yc), valeur du rayon de l’arc, valeur de l’angle initial (par rapport au repère global)
et valeur de l’angle de l’arc.
Pour que les dessins soient plus lisibles, pour chaque axe indépendamment, vous pouvez activer
l’affichage du nom de l’axe à gauche ou à droite de celui-ci.

Les noms des axes peuvent être modifiés par l’utilisateur. Ils ne sont pas soumis aux mécanismes de
nomination automatique grâce auxquels tous les noms sont régénérés après chaque modification. Si le
nom de l’axe devient vide, l’axe est ajouté de nouveau à l’algorithme de nomination automatique.

Vous disposez d’un mécanisme qui permet de définir graphiquement les éléments voulus des grilles (p.
ex. translation de la grille par rapport à l’origine du repère, angle initial de la grille, axes droits). Pour cela,
il faut mettre le curseur dans le champ d’édition approprié et, à l’aide de la souris, définir la valeur de la
grandeur voulue sur l’écran.

NOTE :
Lors de la définition d’un axe, le repère (global ou local) est pris en compte. En résultat, les axes définis
dans un repère comme parallèles aux X et Y, dans un autre repère peuvent avoir l’orientation quelconque
(p.ex. tournés d’un angle donné).

Dans la présente version du logiciel, l’option d’optimisation de la saisie des lignes de construction est
disponible (définition graphique rapide). Lors de la définition graphique de l’axe, la saisie sélective des
axes est possible ; dans ce mode, après la définition du dernier point à l’aide de la souris, le logiciel
valide automatiquement la position de l’axe saisi. Après la validation de la position de l’axe, il est possible
de définir l’axe suivant.

4.2. Comment définir une grille et des axes

NOTE :
L'exemple ci-dessous présente le mode de définition d'une grille au moyen des options disponibles dans
la boîte de dialogue Grilles. Le logiciel propose également un mécanisme de définition graphique des
éléments sélectionnés de grilles (par exemple, décalage de la grille par rapport à l'origine du système de
coordonnées, angle initial de la grille, axes simples). Par exemple, pour définir en mode graphique un axe
à l’écran, il faut positionner le pointeur dans le champ d'édition approprié (par exemple, pour l'axe, x1 ou
x2) et, au moyen de la souris, définir à l'écran la position de l'axe.

Pour définir les grilles et les lignes de construction, il faut :


Définition d’une grille cartésienne

• dans le menu, sélectionner la commande Edition / Grilles/Axes ou cliquer sur l'icône Grilles/Axes
• dérouler la liste Grilles cartésiennes (cliquer sur le symbole ), activer l'option GCAR (le symbole
est affiché) - voir la figure ci-dessous

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 14 Autodesk® Concrete Building Structures

• pour la grille GCAR, entrer les données suivantes :


Angle initial : 0,00
Position dans le repère global - axe X : 0,00
Position dans le repère global - axe Y : 0,00
Répartition dans la direction X - voir la figure ci-dessous

Répartition dans la direction Y - voir la figure ci-dessous

Définition d'une grille cylindrique


• activer l'option Grilles cylindriques et, dans le menu en haut, cliquer sur le bouton Ajouter
• activer l'option GCYL(1) et entrer les données suivantes :
Angle initial : 90
Position dans le repère global - axe X: 0,00
Position dans le repère global - axe Y : 0,00
Répartition angulaire - voir la figure ci-dessous

Répartition radiale - voir la figure ci-dessous

Définition des axes


• activer l'option Axes et, dans le menu en haut, cliquer sur le bouton Ajouter
• sélectionner la case A comme sur la figure ci-dessous

• entrer les données suivantes :


axe X :
y1: 6,00
description à droite :
• dans le menu en haut, cliquer sur le bouton Ajouter et entrer les données suivantes :
axe Y :
y1 : 0,00
description à droite :
• dans le menu en haut, cliquer sur le bouton Ajouter et entrer les données suivantes :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 15

axe Y :
x1 : 0,00
description à droite :
• sélectionner dans la liste la position Axes courbes et cliquer sur le bouton Ajouter
• sélectionner la case 1 i entrer les données suivantes :
xc : 0,00
yc : 0,00
Rayon : 6,00
Angle initial : 90,00
Angle180,00
Description à gauche :
Description à droite :
• cliquer sur le bouton Appliquer ; la grille générée, composée d'une grille cartésienne et d'une grille
cylindriques et de plusieurs axes, est représentée sur la figure ci-dessous.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 16 Autodesk® Concrete Building Structures

4.3. Options d'édition


Dans le logiciel Autodesk® CBS, vous pouvez effectuer certaines commandes pendant que le logiciel
est en train d’effectuer d’autres commandes. En particulier, lors de la définition d’un objet quelconque,
vous pouvez modifier la position du système de coordonnées, retourner à l’étape précédente de la
commande donnée (p. ex. retour au point précédent dans le cas de la définition du contour de la dalle),
modifier la section ou le matériau, terminer la saisie dans une autre boîte de dialogue, ouvrir la boîte de
dialogue dont vous avez besoin. De plus, vous pouvez combiner la définition manuelle ou graphique des
données.

Les options d’éditions suivantes sont disponibles (menu Edition) :


• Annuler - cette option permet de retourner à l’étape précédente de la modélisation de la structure ;
il est possible d’annuler 10 dernières opérations (10 pas en arrière)
• Répéter- l’option permet de répéter l’opération « annulée » ; elle est associée à l’option Annuler
• Couper - suppression des objets sélectionnés ; les objets sont mis dans le presse-papiers et il est
possible de les coller dans le lieu voulu à l’aide de l’option Coller (sur un étage quelconque)
• Copier - copie des éléments sélectionnés dans le presse-papiers ; il est possible de les copier dans
le lieu voulu à l’aide de l’option Coller (sur un étage quelconque) ; pendant la copie dans la presse-
papiers, le mode de sélection est pris en compte (l’étage courant ou la structure entière) ; après la
copie, le dernier étage créé (le plus récent) est affiché comme l’étage courant
• Coller - copie des éléments du presse-papiers dans le lieu voulu de la structure (sur un étage
quelconque) ; l’option Coller permet de coller la structure copiée dans le presse-papiers de la façon
suivante : l’étage inférieur dans le presse-papiers est affecté à l’étage courant dans la structure ;
en cas d’option Coller verticalement, seul l’étage inférieur est collé
• Coller verticalement - copie du fragment de la structure du presse-papiers et le colle en plan vertical
(voir les figures ci-dessous) ; l’utilisation de l’option Point d’accrochage permet de définir la hauteur
de la saisie ; l’option Point d’accrochage est disponible dans le menu contextuel du logiciel
Autodesk® CBS (l’option n’est disponible qu’après la copie des éléments de la structure du presse-
papiers et la sélection de l’option Coller verticalement)

avant l’opération après l’opération

• Supprimer - suppression des éléments sélectionnés

• Grille/Axes - cette option permet de définir les grilles et les lignes de construction ; après
l’activation de cette option, le logiciel ouvre la boîte de dialogue Grilles, dans laquelle vous pouvez
définir les grilles cartésiennes, cylindriques, ainsi que les axes droits et courbes
• Règle - activation/désactivation de la règle sur l’écran
• Accrochage - cette option permet de gérer la position du curseur lors de la définition du modèle de
la structure ; si vous activez cette option, le curseur est accroché aux points caractéristiques des
objets

intersections dans les nœuds de la grille

intersections de lignes de construction

extrémités des objets

centres des objets

intersections des axes

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 17

points architecturaux (points à l’intersections des lignes générées sur la vue architecturale)

intersections des objets avec les lignes de construction

objets graphiques (importés à partir d’un fichier dxf ou IFC) ; les points caractéristiques sont :
centre, intersection des objets graphiques, extrémités de l’objet ; si l’option d’accrochage aux objets
graphiques DXF est désactivée, le pointeur de la souris ne sera pas accroché à ces objets
graphiques
Accrochage aux lignes de rappel - un jeu d’option permettant différents modes de travail :

• Orthogonal au point - cette option concerne l’édition des objets ; elle permet d’accrocher les
lignes de rappel (orthogonales par rapport au repère) par rapport au point indiqué

• Prolongement de l’objet - cette option concerne l’édition des objets ; elle permet d’accrocher aux
lignes de rappel disponibles à l’intersection de l’objet indiqué

• Parallèle à l’objet - cette option concerne l’édition des objets ; elle permet d’accrocher aux lignes
de rappel parallèles à l’objet indiqué

• Perpendiculaire à l’objet - cette option concerne l’édition des objets ; elle permet d’accrocher aux
lignes de rappel perpendiculaires à l’objet indiqué
Lors de la définition des objets, le programme affiche la distance du curseur du point
dernièrement défini ; il est aussi possible d’entrer la nouvelle valeur de la distance).
D’autres possibilités relatives aux touches Ctrl et Tab du clavier :
Ctrl - permet de définir un point de référence auxiliaire dans la distance donnée, par rapport duquel vous
pouvez définir un objet (point)
Tab - permet de basculer entre les champs d’édition avec les distances ou de déterminer la valeur de la
distance et de définir la direction voulue.
Modes - ensemble des options permettant de travailler en différents modes

• Etirement - l’option concerne l’édition des objets définis à l’aide de deux points (poutres,
semelles filantes, parois) ; si vous activez cette option, le logiciel prend par défaut le dernier point
de l’élément précédemment défini comme premier point d’un nouvel élément ; un clic sur Echap
termine la définition

• Clavier - l’utilisation du clavier lors de la définition des poutres, semelles filantes, dalles,
radiers ou de parois entraîne l’ouverture de la boîte de dialogue permettant la saisie de valeurs à
partir du clavier

• Accrochage - centre - l’option concerne l’édition des objets définis à l’aide de deux points
(poutres, semelles filantes, parois) ; lors de la définition du deuxième point de l’objet, le logiciel
retrouve automatiquement le centre de l’objet qui est le plus proche du curseur

• Accrochage - orthogonal - l’option concerne l’édition des objets définis à l’aide de deux points
(poutres, semelles filantes, parois) ; lors de la définition du deuxième point de l’objet, le logiciel
génère automatiquement le segment perpendiculaire à l’objet le plus proche du curseur

• Accrochage - l’option concerne l’édition des objets définis à l’aide de deux points (poutres,
semelles filantes, parois) ; lors de la définition du deuxième point de l’objet, le logiciel ajuste
automatiquement l’élément défini à l’objet le plus proche du curseur

• Orthogonal - chaque point de l’objet défini est inséré en mode orthogonal par rapport au
repère actif

• Arcs - l’option permet la définition des éléments de types d’arcs ; plusieurs méthodes de
définition de l’arc :

1 - segment droit

2 - l’arc défini par 3 points successifs appartenant à l’arc

3 - l’arc défini par 3 points : origine de l’arc, le centre de l’arc et l’extrémité de l’arc

4 - l’arc défini par 2 points et une tangente au segment précédemment défini (cette option est
disponible pour les dalles et éléments linéaires, si l’option Etirement est activée)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 18 Autodesk® Concrete Building Structures

• Sélectionner - l’option permet de sélectionner les objets ; si le curseur se trouve près de


l’objet, ce dernier prend une couleur différente ; deux modes de sélection sont disponibles :
Sélectionner par point
Un clic du bouton gauche de la souris sur l’élément voulu permet de le sélectionner
(de plus, si vous appuyez sur la touche Maj, l’élément est ajouté à la sélection
actuelle) ; si l’élément donné était déjà sélectionné (mis en surbrillance), un clic sur
un tel élément avec la touche Ctrl appuyée permet de le désélectionner
Sélectionner par fenêtre
Pour effectuer la sélection par fenêtre, vous devez, en maintenant le bouton gauche de la souris
appuyé (le moment où vous appuyez le bouton sélectionne le premier point), déplacer le curseur
vers la position voulue ; la ligne qui lie ces deux points est la diagonale de la fenêtre de sélection ;
si la fenêtre de sélection a été définie « de gauche à droite », seulement les objets qui sont
entièrement inclus dans la fenêtre seront sélectionnés ; si la fenêtre de sélection a été définie « de
droite à gauche », les objets constituant leur intersection seront sélectionnés. Lors de la sélection, le
fonctionnement de la touche Maj est le même que dans le cas de la sélection par point.
La sélection est possible sur la vue 2D et 3D ; la sélection des objets peut se faire par point
(indication par pointeur de la souris) et par fenêtre ; le fonctionnement des touches Maj et Ctrl :
Sélection avec la touche Maj appuyée - ajoute l’élément à la sélection (les éléments sélectionnés
jusqu’alors sont toujours sélectionnés)
Sélection avec la touche Ctrl appuyée - modifie l’état de la sélection de l’objet : si un objet a été
précédemment sélectionné, il ne l’est plus.

• Sélection de l’étage courant, Sélection de la structure entière


La sélection des objets se fait sur un étage ou dans la structure entière ; ATTENTION : la sélection
par fenêtre dans la présente version du programme fonctionne pour la sélection sur l’étage courant
; après la sélection, il est possible de :
- modifier les paramètres des objets sélectionnés dans les boîtes de dialogue Propriétés des
objets et Blocage des sections
- supprimer les objets sélectionnés
- dimensionner les objets sur un étage ou dans la structure entière en fonction de l’option choisie
Après la désactivation de l’option Sélection de la structure entière, dans la boîte de dialogue
Critères de sélection l’option Filtre des étages devient disponible. Cette option permet les
opérations de sélection sur les étages définis.

NOTE :
L’opération de sélection est affectée à la vue choisie ; après la sélection effectuée pour la structure
entière et le passage à une autre vue, une nouvelle option de sélection est valide pour cette vue.

NOTE :
Après l’ouverture d’une nouvelle affaire dans le programme Autodesk® CBS, sur la vue 3D le mode de
quatre fonctions est actif par défaut : rotation, rotation 2D, zoom avant et déplacement. Afin de passer au
mode de sélection sur cette vue, il faut appuyer sur la touche Echap.

Le programme Objets contient également l’option Addition spéciale (dans le menu Objets ou sur la barre
d’outils l’icône Addition spéciale ). L’option en question permet une définition rapide de dalles en
situations standard ; la sélection de cette option et un clic du bouton gauche de la souris dans la zone
délimitée par des parois ou par des poutres entraîne la création d’une dalle pour ce contour.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 19

4.4. Opérations d'édition (translation, rotation,


miroir, ajustage, coupure, prolongement)

Le programme Autodesk® CBS est muni de plusieurs outils d’édition très utiles qui facilitent le travail
dans le programme lors de la définition et/ou modification de la structure étudiée. Ces options sont :
translation, rotation, miroir horizontal, miroir vertical, symétrie axiale, coupure, prolongement.
L’option Translation sert à effectuer la translation des nœuds/éléments de la structure précédemment
sélectionnés. L’option est disponible :

• par un clic sur l’icône Translation


• après un clic sur la commande : Edition / Opérations / Translation.
Le logiciel affiche la boîte de dialogue ci-dessous.

Dans les champs x=, y= et z= , vous devez définir les coordonnées du vecteur de translation.
Si l’option Copie est désactivée, les éléments sélectionnés ne seront que déplacés. Si cette option est
active, les éléments sélectionnés seront copiés le nombre de fois saisi dans le champ Nombre de
répétitions.
L’option Ajuster les éléments aboutissants n’est disponible que si l’option Copie est désactivée. Si vous
activez l’option Ajuster les éléments aboutissants, les dimensions et les positions de tous les objets
aboutissants à l’objet déplacé seront ajustées à la nouvelle position de l’objet déplacé. Par exemple, si
vous déplacez la paroi porteuse, le logiciel ajuste automatiquement les autres parois porteuses
aboutissantes, ainsi que les cloisons, poutres et poteaux auxquels sont ajustées les semelles isolées.
Cette option peut être aussi utilisée à générer les versants de toiture. Pour cela, il faut :
• définir les versants en projection XY
• modéliser la structure de comble de toiture (ATTENTION : également en projection XY) - si le
comble n’est pas modélisé, il faut modéliser les poutres temporaires au lieu des faîtages

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 20 Autodesk® Concrete Building Structures

• effectuer la translation des faîtages vers le niveau voulu et ajuster les éléments aboutissants ; la
toiture obtenue est présentée sur la figure ci-dessous.

L’option Rotation sert à effectuer la rotation des objets de la structure précédemment sélectionnés.
L’option est disponible :

• par un clic sur l’icône Rotation


• après un clic sur la commande : Edition / Opérations / Rotation.
Le logiciel affiche la boîte de dialogue ci-dessous.

Dans les champs x= et y= , vous devez définir les coordonnées du centre de rotation, et dans le champ
Angle de rotation, vous devez saisir la valeur de l’angle de rotation de l’objet.
Si l’option Copie est désactivée, les éléments sélectionnés ne seront que tournés. Si cette option est
active, les éléments sélectionnés seront copiés le nombre de fois saisi dans le champ Nombre de
répétitions.
L’option Ajuster les éléments aboutissants n’est disponible que si l’option Copie est désactivée. Si vous
activez l’option Ajuster les éléments aboutissants, les dimensions de tous les objets aboutissants à l’objet
tourné seront ajustées à la nouvelle position de l’objet tourné. Le fonctionnement de cette opération est le
même que dans le cas de l’opération de Translation

L’option Miroir vertical, Miroir horizontal et Symétrie axiale servent à copier le fragment sélectionné de la
structure par rapport à l’axe défini (vertical, horizontal ou libre).

L’option Coupure sert à ajuster l’élément défini aux autres éléments sélectionnés. Après la sélection
de l’option Coupure, vous devez indiquer (cliquer à l’aide de la souris) cette partie de l’élément qui doit
être coupée.

L’option Prolongement sert à prolonger l’élément défini aux autres éléments sélectionnés. Après la
sélection de l’option Coupure, vous devez indiquer (cliquer à l’aide de la souris) cette partie de l’élément
qui doit être prolongée.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 21

NOTE :
Il est possible de prolonger, raccourcir des objets de la structure aux objets graphiques (les objets
provenant de l’importation du fichier DXF).

NOTE:
Si l’opération de Coupure ou de Prolongement est effectuée pour les objets (poutre, semelle filante)
situés sur des niveaux différente, c’est-à-dire pour les objets qui ne forment pas d’intersection (la
sélection d’objets est effectuée sur la projection des objets), en addition à la coupure ou au prolongement
de l’objet, l’opération de translation de l’objet coupé/prolongé est effectuée vers le plan dans lequel sont
situés les objets para rapport auxquels l’objet est coupé/prolongé. Par exemple, une opération de
coupure est représentée sur les dessins ci-dessous - la poutre A est coupée en fonction des poutres 1 et
2.

L’option Ajustage vertical sert à ajuster les éléments verticalement aux intersections avec les
éléments sélectionnés de la structure. Au-dessous, nous présentons les possibilités d’utiliser cette option
pour différents types d’objets de la structure.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 22 Autodesk® Concrete Building Structures

1. Parois, cloisons
Ils peuvent être ajustés aux plans définis par les dalles et les poutres ; dans les cas des poutres, chaque
poutre crée un plan indépendant défini par elle-même et deux droites perpendiculaires horizontales
passant par ses origines (voir la figure ci-dessous).

avant l’opération après l’opération

2. Poteaux, poutres, semelles


Ils peuvent être ajustés aux plans créés par les dalles et les poutres (voir la figure ci-dessous).

avant l’opération après l’opération

3. Dalles, radiers
Ils peuvent être projetés sur le plan défini par les éléments sélectionnés (voir la figure ci-dessous).

avant l’opération après l’opération

L’option Ajustage au nu sert à ajuster un élément à l’élément sélectionné de la structure. NOTE : Il


est important de quel côté de l’élément vous cliquez avec le pointeur de la souris sur l’élément à ajuster à
l’élément sélectionné. Par exemple, les figures ci-dessous présentent l’opération de l’ajustage du voile au
poteau.
avant l’ajustage au nu après l’ajustage au nu

L’opération d’ajustage au nu entraîne le désaxage de l’objet ; ce désaxage peut être consulté sur la vue
architecturale, par contre dans le modèle réel, le désaxage n’est pas pris en compte, ce que vous pouvez
observer sur les vues métier et de calcul.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 23

NOTE :
Dans la présente version du programme, l’ajustage au nu ne change pas de position des objets dans le
modèle métier et de calcul ; ils restent placés dans leurs axes.
Le résultat de l’ajustage au nu influence la position des semelles filantes au-dessous des parois et des
semelles isolées au-dessous des poteaux. si le modèle de la structure contient aussi bien les semelles
isolées que filantes, en cas de modification de l’ajustage au nu, la position de celles-ci change
automatiquement.
Ces désaxages peuvent être aussi définis (ou modifiés) dans la boîte de dialogue Propriétés sur l’onglet
Emplacement.

NOTE :
Les opérations d’édition : Coupure, Prolongement, Ajustage vertical et Ajustage au nu sont disponibles
autant sur la vue 2D que 3D. Si ces options sont démarrées sans la sélection préalable des objets sur la
vue de la structure, en premier lieu il faut sélectionner l’objet de base (auquel les objets doivent être
modifiés), et ensuite, l’objet à modifier.

Les options Grouper et Dissocier sont des opérations d’édition suivantes disponibles dans le
programme (menu Edition / Opérations). Elles permettent de grouper / dissocier les objets sélectionnés
de même type (poutres, poteaux, semelles filantes, voiles) ; les objets regroupés doivent être tangents.
L’affiche des objets regroupés sur la vue 2D et 3D est disponible au moyen de l’option Afficher groupes
d’objets (menu Vue / Afficher groupes d’objets). Les objets regroupés sont affichés et sélectionnés
comme un seul objet.
Pour afficher les résultats des calculs statiques dans la boîte de dialogue Propriétés, il faut activer
l’affichage des groupes d’éléments pour les poutres, les poteaux et les semelles filantes.
Le fonctionnement de l’option pour chaque type d’objet :
• si vous regroupez les poutres, le programme crée une poutre à plusieurs travées (s’il y a 2 appuis
ou plus) ou une poutre composée de plusieurs segments pouvant avoir différentes sections ou
matériaux. C’est important au cas où la structure serait calculée d’après les méthodes simplifiées
(la méthode 1 : répartition des charges par surfaces d’influence), et facilite la sélection de la poutre
• si vous regroupez les poteaux situés sur différents étages (auxquels n’aboutit aucune poutre ou
aucun plancher) - les poteaux regroupés sont considérés comme objets uniques lors du transfert
des efforts horizontaux dans les calculs simplifiés ; NOTE : il est possible de calculer le ferraillage
réel avec la prise en compte de la longueur de flambement et des efforts internes pour tout le
groupe de poteaux et pas pour chaque segment. Le groupe des poteaux est présenté en sa totalité
sur la vue 3D du modèle entier, par contre sur les vues de chaque étage, le programme n’affiche
que les poteaux appartenant à l’étage courant ; le nom du groupe ne contient pas de numéros des
étages (il est présenté si le groupe d’objets est affiché sur la vue 3D) - en d’autres cas, le
programme affiche les noms de chaque poteau appartenant au groupe dont les noms possèdent
par défaut le numéro de l’étage
• le regroupement des voiles permet de prendre en compte la rigidité du noyau lors du transfert des
efforts horizontaux ; il est possible d’afficher les efforts internes transférés par le noyau entier ou
par chaque voile composant ; NOTE : pour garder la continuité du diagramme des moments dus
aux efforts internes dans le noyau, il faut regrouper les voiles du noyau entre les étages
• le regroupement des semelles filantes permet de prendre en compte le travail de celles-ci en tant
que grillage ; cela permet de réduire les dimensions des semelles filantes lors du transfert des
moments dus aux efforts internes résultant des actions sismiques ou de la charge de vent.
Si l’affichage de groupes d’objets est activé, le programme pour présente pour les calculs simplifiés les
efforts dans les voiles composants.

NOTE :
L’option Grouper permet de créer un groupe d’objets pour les calculs ou l’édition. Le deuxième mode de
groupement possible dans le programme concerne le dimensionnement des éléments BA et peut être
lancé dans la boîte de dialogue Paramètres généraux pour les éléments BA sélectionnés.

L’orientation des éléments linéaires (poutres, voiles, cloisons et semelles filantes) est définie par l’origine
et l’extrémité de l’objet ; elle dépend alors de l’ordre d’insertion des éléments. L’option Changer
d’orientation sert à changer le sens des éléments linéaires, ce qui permet d’unifier globalement le sens
des éléments linéaires.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 24 Autodesk® Concrete Building Structures

Après le lancement de l’option, il faut entrer le sens en indiquant deux points dont l’ordre détermine
l’orientation. Les coordonnées de tous les objets linéaires sélectionnés sont modifiées de façon à ce que
leur projection sur l’axe donné soit positive. L’objet perpendiculaire doit être projeté sur l’axe
perpendiculaire à l’axe donné (le sens à gauche de l’axe donné).

L’option Distance sert à déterminer la distance entre les points sélectionnés. Après la sélection de
l’option, il faut choisir deux points entre lesquels vous voulez déterminer la distance. Entre les points
sélectionnés, le programme dessine une ligne et affiche la distance entre ceux-ci. Les deux extrémités du
segment unissant le point initial et final sont marquées par des traits perpendiculaires à la ligne unissant
les deux points. De plus, la distance est présentée sur la barre d’état.

NOTE :
Il est possible de mesurer les distance des points caractéristiques des objets :
- le centre d’un objet linéaire / bord d’une dalle
- perpendiculairement à un objet linéaire / bord d’une dalle
- du point d’intersection avec un objet linéaire / bord d’une dalle
après l’activation d’un mode d’édition approprié (accrochage au centre, accrochage orthogonal,
accrochage). Pendant la définition d’un point caractéristique, on se sert des mêmes principes que de
ceux utilisés pendant la création de nouveaux objets au moyen du mode d’accrochage choisi.

Un clic du bouton gauche de la souris change le point initial ; le changement de la taille de la police
utilisée pour la présentation de la distance peut se faire grâce aux touches PgUp (zoom avant) ou PgDn
(zoom arrière) du clavier.

NOTE :
L’option Distance n’est active que sur la vue 2D.

4.5. Modification graphique des éléments de la


structure
Si vous cliquez du bouton gauche de la souris sur un élément, celui-ci est sélectionné (de plus, si vous
appuyez sur la touche Shift, l’élément est ajouté à la sélection courante) ; si un élément donné était déjà
sélectionné (mis en surbrillance), un clic du bouton gauche de la souris sur cet élément en maintenant
appuyé la touche Ctrl désélectionne l’élément.
La sélection de l’objet entraîne aussi la mise en surbrillance des nœuds au sommet et aux bords de
l’élément et l’apparition d’un marqueur permettant la modification de la géométrie de l’élément (NOTE :
l’option est active sur la vue 2D).

Deux types de nœuds permettant la modification de la géométrie de l’objet sont disponibles :


• les nœuds au sommet (marqués par le symbole graph_select_ic_1.bmp}) qui servent à changer de
position des sommets des objets
• les nœuds aux bords (marqués par le symbole ) :
dans les objets linéaires (poutres, voiles, cloisons, semelles filantes) servent aux opérations
d’étirement de l’arc
dans les objets surfaciques (dalles, pièces, ouvertures de plancher) servent à opération d’étirement
de l’arc, d’ajout d’un point, de déplacement des bords
dans les escaliers, ils servent à déplacer les bords.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 25

Si après la sélection de l’objet et du nœud, il est possible d’effectuer plus d’une opération, le programme
affiche la barre d’outils présentée ci-dessous.

Les icônes disponibles dans cette barre d’outils permettent de :


- déplacer le sommet / ajouter le sommet successif
- l’étirement de l’arc
- l’étirement de l’élément.
En cas de sélection multiple des éléments de la structure, seuls les marqueurs communs de ces objets
sont affichés à l’écran.

4.6. Comment ajuster les parois à la structure de la


toiture
Pour ajuster les parois à la structure de la toiture (voir la figure ci-dessous), il faut :

• cliquer du bouton droit de la souris et, dans le menu contextuel, sélectionner l'option Sélectionner
• en maintenant appuyé le bouton Ctrl, sélectionner deux arbalétriers (K1 et K2)
• dans le menu, sélectionner la commande Edition / Opérations / Ajustage vertical ou cliquer sur l'icône
Ajustage vertical
• sélectionner la paroi S1 qui doit être ajustée à la position des arbalétriers
• cliquer du bouton droit de la souris et, dans le menu contextuel, sélectionner l'option Sélectionner
• sélectionner la sablière B1
• dans le menu, sélectionner la commande: Edition / Opérations / Ajustage vertical ou cliquer sur
l'icône Ajustage vertical
• sélectionner la paroi S2
• répéter les opérations pour les parois successives ; Les parois ajustées à la structure de la toiture
sont représentées sur la figure ci-dessous.’

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 26 Autodesk® Concrete Building Structures

4.7. Critères de sélection

L’option sert à définir les critères de sélection. L’option est disponible après un clic sur la commande :
Edition / Critères de sélection. Le logiciel affiche la boîte de dialogue présentée sur la figure ci-dessous.

Un clic sur le champ à côté du filtre donné (il est accompagné d’un symbole √) active le critère de
sélection choisi. Afin de définir la condition de sélection particulière, vous devez ‘dérouler’ le filtre voulu et
activer les options dans les champs sélectionnés (le symbole √ apparaît à côté du filtre choisi). Par
exemple, pour sélectionner toutes les poutres définies dans la structure, il faut ‘dérouler’ le filtre par un
clic sur le symbole ‘+’, et, ensuite, activer l’option Poutre (le symbole √ apparaît à côté du filtre choisi).
Après l’activation de l’option Filtre des noms, il faut saisir le nouveau nom du filtre dans le champ
d’édition qui apparaît. Les caractères spéciaux suivants sont admissibles :
* - ce caractère permet de remplacer une chaîne de caractère quelconque
? - ce caractère permet de remplacer un caractère simple.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 27

Dans le logiciel, les modes de sélection suivants sont disponibles (ils sont activés après un clic sur le
bouton approprié) :
• Sélection - sélectionne les éléments qui satisfont aux critères donnés
• Sélection(+) - les éléments qui satisfont aux critères donnés sont ajoutés à la sélection courante
• Sélection(-) - les éléments qui satisfont aux critères donnés sont exclus de la sélection courante
• Sélection(*) - les éléments étant l’intersection de la sélection courante et qui satisfont aux critères
donnés sont sélectionnés.
Par exemple, pour sélectionner tous les objets faits en matériau autre que béton, il faut :
• sélectionner les objets pour lesquels il est possible de définir le matériau (tous à l’exception des
lignes de cote, pièces, etc.) et cliquer sur le bouton Sélection
• désactiver le critère précédent, définir le critère Filtre des matériaux avec le matériau choisi Béton
et cliquer sur le bouton Sélection(-).

4.8. Comment définir les critères de sélection

Pour sélectionner dans l'étage courant du bâtiment les poutre en bois de pin à une section rectangulaire
de 20x20 et tous les poteaux BA, en utilisant les critères de sélection, il faut :
• sélectionner la commande du menu Edition / Sélection de l’étage courant
• dans le menu, sélectionner la commande Edition / Critères de sélection
• dérouler la liste Filtrer objets (cliquer sur le symbole ) et activer l'option Poutre
• dérouler la liste Filtrer Matériaux, sous-liste Bois et activer l'option Pin
• dérouler la liste Filtrer sections, sous-liste Rectangulaire et activer l'option R20*20

• cliquer sur le bouton Sélectionner; les poutres bois (pin) à une section rectangulaire 20*20 ont été
sélectionnées
• encore une fois, dans le menu, sélectionner la commande Edition / Critères de sélection
• dérouler la liste Filtrer objets (cliquer sur le symbole ) et activer l'option Poteau
• dérouler la liste Filtrer matériaux, et activer l'option Béton

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 28 Autodesk® Concrete Building Structures

• cliquer sur le bouton Sélection (+); tous les poteaux BA ont été ajoutés aux poutres bois
sélectionnées préalablement.

4.9. Présentation du modèle sur l'écran (vues, etc.)


Dans le programme, les options suivantes permettent de changer la présentation des éléments du
modèle de la structure (les options sont disponibles dans le menu Vue) :
• Synchroniser fenêtres - si vous activez cette option, le programme affecte à toutes les fenêtres les
paramètres de la fenêtre active, comme p. ex. le numéro de l’étage, projection, mode d’affichage
(vue métier, architecturale), et les paramètres des grilles et de la visibilité des objets
• Vue métier - si vous activez cette option, les objets (poutres, parois, dalles, etc.) sont présentés
comme dans le modèle de calcul (c’est-à-dire dans les axes) ; la représentation d’un objet simple
ne dépend pas de sa position par rapport aux autres objets
• Vue architecturale - si vous activez cette option, la présentation des objets prend en compte les
exigences architecturales, en particulier :
- la représentation graphique de l’objet dépend de sa position par rapport aux autres objets (p. ex.
l’intersection des parois)
- le dessin sur le plan XY est créée automatiquement en tant que coupe ; de cela, les différents
épaisseurs des lignes sont utilisées pour les éléments en vue et en section
- les descriptions nécessaires sont ajoutées automatiquement (p. ex. descriptions des fenêtres,
portes)
- le programme décrit automatiquement les pièces (numéro, nom, surface, couche de finition)
• Vue de calcul - si cette option est activée, la présentation des objets prend en compte les exigences
de calcul, en particulier :
- la vue 3D présente les données concernant la structure (p.ex. charges) et les résultats de calcul
- la vue 2D présente la division des poutres à plusieurs travées en travées
• Barres d’outils - les options le plus utilisées sont disponibles sur les barres d’outils ; les icônes sont
groupées dans les barres d’outils suivantes :
Standard - options standard
Etage - options concernant les étages
Objets- options permettant la définition / modification des objets
3D - options de présentation 3D
Edition - options d’édition
Edition-Modes - options d’édition liées aux modes de définition des éléments
Caractéristiques - options concernant les sections et les matériaux
Conversion des lignes - options permettant la conversion des lignes en objets voulus (parois,
poutres, etc.)
Lignes de cote - options permettant de définir les lignes de cote de la structure
Système de coordonnées - options permettant d’effectuer les opérations sur le système de
coordonnées
Accrochage - options qui gèrent la position du curseur lors de la définition du modèle de la structure
Zoom - options de zoom de la structure

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 29

Charges - options permettant la définition des charges sollicitant la structure


Calculs - les options permettant de calculer et de dimensionner les éléments BA
• Barre d’état - activation de cette option permet d’afficher la barre d’état dans la partie inférieure de
la fenêtre du programme ; la barre d’état présente différentes informations (coordonnées du
curseur, hauteur de l’étage courant, paramètres actuels de l’objet sélectionné, etc.)
• Zoom - options permettant d’agrandir ou de réduire la vue de la structure
Par fenêtre - effectue le zoom par fenêtre
Avant - agrandit la vue de la structure
Arrière - réduit la vue de la structure
Initial - retour à la vue initiale (ajuste la vue du zoom actuel de façon à ce que la structure entière
soit affichée dans la fenêtre graphique du logiciel)
NOTE : Si la souris est muni d’une molette, il est possible d’agrandir la vue à l’aide de la molette ;
il est possible d’effectuer le zoom avant ‘sur le point’ dans lequel se trouve le pointeur de la
souris (le pointeur de la souris prend la forme d’une croix)
Ces options peuvent être aussi lancées à partir du menu contextuel ou à l’aide des raccourcis
clavier.
• Projection - permet de définir la vue souhaitée (projection) ; dans la présente version du logiciel, les
projections suivantes sont disponibles :
XY - plan de travail standard
3D(bâtiment) - visualisation 3D de la structure entière sans possibilité de l’éditer
3D(étage) - visualisation 3D de l’étage sans possibilité de l’éditer
• Afficher ouvre la boîte de dialogue dans laquelle vous pouvez définir les paramètres de l’affichage
• Vue 3D - option de gestion de la vue 3D
Projection XY - projection sur le plan XY
Projection XZ - projection sur le plan XZ
Projection YZ - projection sur le plan YZ
Projection 3D - projection libre de la structure
Modèle rendu - visualisation de la structure avec rendu des objets
Textures - une activation / désactivation de la présentation des textures sans activation /
désactivation de l’option de présentation des textures affectées à chaque matériau
Modèle filaire - les objets sont présentés à l’aide des arêtes.
La vue 3D contient 3 projections par défaut de la structure (ZX, XY, YZ), elles correspondent à la
vue d’en face, à la vue en plan et à la vue latérale ; les options sont disponibles dans le menu Vue /
Vue 3D / Projection, dans la barre d’outils Vue 3D et dans le menu contextuel à l’écran 3D /
Projection (également, sont disponibles les touches raccourci clavier CTRL+ALT+1, CTRL+ALT+2,
CTRL+ALT+3 et la touche de retour à la projection initiale CTRL+ALT+0)

Parallèle - active la vue parallèle de la structure (l’option n’est disponible que pour la vue 3D) -
vue en perspective parallèle (vue sans compression de la perspective)

Perspective - active la vue de la structure en perspective (l’option n’est disponible que pour la
vue 3D) ; c’est la vue de la structure avec la prise en compte de la compression de la perspective ;
cette compression correspond à la compression des objectifs grand angulaires dans les appareils
photos ou les caméras (la vue en perspective permet « d’entrer » à l’intérieur d’un objet et
d’enregistrer une présentation filmique 3D)
• Système de coordonnées - options qui gèrent la position du système de coordonnées

Translation - la translation de l’origine du système de coordonnées à l’aide de la souris ;


l’origine sera déplacée vers le point indiqué sur l’écran par l’utilisateur (le lieu indiqué par la souris)

Rotation - la rotation du système de coordonnées à l’aide de la souris ; l’angle de rotation sera


calculé à partir de deux points définis à l’aide de la souris (l’axe du système de coordonnées est
inversé de façon à ce que l’axe X’ constitue avec l’axe X l’angle défini par utilisateur sur l’écran)
NOTE :
Les résultats des calculs pour les dalles, parois, radiers de fondation qui sont disponibles dans la
boîte de dialogue Propriétés, sont présentés dans le repère actuel (dans le cas de la translation du
repère, les coordonnées sont déplacées, et dans le cas de la rotation, c’est la dalle qui est inversée
sur la vue graphique).

Repère global - le rétablissement de la position initiale (par défaut) du système de


coordonnées

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 30 Autodesk® Concrete Building Structures

Définir - cette option permet de définir la position du système de coordonnées à l’aide des
options disponibles dans la boîte de dialogue Système de coordonnées ; les données définissant
la translation ou la rotation du système de coordonnées peuvent être saisies dans les champs
d’édition appropriés disponibles dans la boîte de dialogue ou définies graphiquement sur l’écran
(pour cela, vous devez positionner le curseur dans le champ d’édition et, à l’aide la souris, saisir les
données)

Conforme à l’objet - le système de coordonnées est défini conformément au repère local de


l’objet sélectionné ; l’objet doit être sélectionné à l’aide la souris ; la position du système de
coordonnées dépend du lieu dans lequel vous avec cliqué avec la souris - le système sera affiché
sur l’extrémité de l’objet qui est plus proche du point sélectionné à l’aide de la souris.
• Etage précédent / suivant - les options permettant l’affichage du contour de l’étage
Dans le cas de définition des nouveaux éléments (poutre, poteau, ...), il est possible de les insérer
dans les points caractéristiques (voir les options disponibles dans la barre d’outils Accrochage)
indiqués sur les éléments de l’étage précédent/ suivant, de même que pour les composants de
l’étage courant ; de plus, il est possible d’accrocher aux intersections des objets de l’étage courant
et précédent/suivant.
Remarques concernant l’option Etage précédent/suivant :
1) après l’activation de l’option, elle est accompagnée du symbole √ (les options ne peuvent pas
être activée en même temps)
2) les éléments de ces étages sont affichés de couleur différente (la même couleur que celle de la
grille)
3) ces éléments ne peuvent pas être sélectionnés
4) les éléments sont dessinés avec les descriptions (si les descriptions sont activées).
Les points caractéristiques des éléments sur l’étage précédent et suivant sont reconnus par le
logiciel hors l’option Lignes de cote automatiques (conformément à la remarque n° 3, ces éléments
ne peuvent pas être sélectionnés ; après la sélection des éléments et le passage à l’étage
adjacent, la cotation sera affectée automatiquement sur les éléments de l’étage courant).

4.10.Vue 3D

La vue 3D peut fonctionner en un des cinq modes:


• Quatre modes simples: rotation, rotation 2D, zoom et panoramique
• Un mode multifonction.

NOTE :
Après l’ouverture d’une nouvelle affaire dans le programme Autodesk® CBS, sur la vue 3D le mode de
quatre fonctions est actif par défaut. Afin de passer au mode de sélection sur cette vue, il faut appuyer
sur la touche Echap.

Le passage entre les modes de travail sont possibles à la suite de la sélection de l’option appropriée
dans le menu Vue / Vue 3D, dans la barre d’outils Vue 3D.
Après la sélection du mode de travail, un mouvement de la souris (si son bouton gauche est appuyé)
entraîne une modification appropriée de la vue 3D:
• Rotation - rotation de la structure dans tous les plans
• Rotation 2D - rotation de la structure dans un plan parallèle au plan de l’écran
• Zoom - mouvement permettant d’approcher /éloigner l structure par rapport au plan de l’écran
• Panoramique - mouvement dans le plan de la vue (déplacement de la structure par rapport au
centre de l’écran).
Le mode multifonction (Rotation / Zoom / Panoramique) permet un travail simultané dans tous les modes.
L’écran de la vue 3D est divisé en quarts, à chaque quart un mode de travail est affecté:

• à gauche en haut : rotation

• à droite en haut : panoramique

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 31

• à gauche en bas : zoom

• à droite en bas : rotation 2D.


Après le positionnement du pointeur sur chacun de ces quarts, l’aspect du pointeur est
modifié (voir les icônes représentés ci-dessus).

De plus, il est possible de lancer la rotation de la structure sur la vue 3D à l’aide des raccourcis clavier et
la souris ; pour cela, il faut appuyer sur :
- Alt (du clavier) et ClicBG (bouton gauche de la souris)
- Shift (du clavier) et ClicBD (bouton droit de la souris).

4.11.Système de coordonnées

L’option permet de définir la position du système de coordonnées. L’option est disponible :


• à partir du menu déroulant, après la sélection d’une des options dans Vue /Système de
coordonnées / Définir

• à partir de la barre d’outils, après un clic sur l’icône Définition du repère .

Les données définissant la translation ou la rotation du système de coordonnées peuvent être saisies dans
les champs d’édition appropriés disponibles dans la boîte de dialogue ou définies graphiquement sur
l’écran (pour cela, vous devez positionner le curseur dans le champ d’édition et, à l’aide la souris, saisir les
données). Dans le cas du déplacement, l’origine du repère est déplacée vers le point indiqué par
l’utilisateur (un clic de la souris) ; dans le cas de la rotation, l’axe du repère est inversé de façon à ce que
l’axe X’ constitue avec l’axe X l’angle défini par l’utilisateur. NOTE : Les résultats des calculs pour les
dalles, parois, radiers de fondation qui sont disponibles dans la boîte de dialogue Propriétés, sont
présentés dans le repère actuel (dans le cas de la translation du repère, les coordonnées sont déplacées,
et dans le cas de la rotation, c’est la dalle qui est inversée sur la vue graphique).
Le logiciel contient aussi les options suivantes :

Repère global - le rétablissement de la position initiale (par défaut) du système de coordonnées

Conforme à l’objet - le système de coordonnées est défini conformément au repère local de l’objet
sélectionné ; l’objet doit être sélectionné à l’aide de la souris ; la position du système de coordonnées
dépend du lieu dans lequel vous avec cliqué avec la souris - le système sera affiché sur l’extrémité de
l’objet qui est plus proche du point sélectionné à l’aide de la souris.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 32 Autodesk® Concrete Building Structures

4.12.Repères locaux des objets définis dans le


programme Autodesk® CBS

Lors de la définition d’un objet dans le programme Autodesk® CBS, un repère local lui est affecté ; le
repère local dépend du type d’objet et de son orientation :

1. Poutre, semelle filante


Le repère local est présenté sur la figure ci-dessous.

2. Poteau
Le repère local est présenté sur la figure ci-dessous.

NOTE :
En cas de poteaux, l’orientation des repères locaux diffère de celle dans le programme Autodesk®
Robot Structural Analysis ; le repère local du poteau défini dans le programme Autodesk® Robot
Structural Analysis est conforme au repère local du poteau inversé d’un angle GAMMA = 90 degrés
dans le programme Autodesk® CBS.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 33

3. Voile
Les axes x et y du repère local sont situés dans le plan du voile. L’axe x est horizontal, et son sens est
déterminé conformément à l’orientation du segment définissant le voile : à partir du point d’origine (point
1) jusqu’au point d’extrémité (point 2). L’axe z est un axe vertical dont le sens est conforme à l’axe Z du
repère global. Le repère local est dextrogyre et l’axe y résulte de la position des axes x et z.
Le sens de l’axe y est important pendant la présentation des résultats de calculs avancés : forces
sectionnelles, déplacements et sections d’acier théorique (Ax-: TS inférieur, Ax+: TS supérieur).
Les exemples des voiles et de la définition des repères locaux sont illustrés ci-dessous.

La définition des repères locaux après le passage à Autodesk® Robot Structural Analysis :
Les axes x et y du repère local se trouvent dans le plan du voile (x est un axe horizontal, et y - vertical).
L’orientation du voile n’a aucune influence sur le sens de l’axe x (toujours dans le sens positif de l’axe X
du repère global).

4. Dalle
L’axe x du repère local est positionné par défaut suivant les critères suivants :
a) comme conforme à l’axe X du repère global, si la dalle a au moins 1 bord parallèle à l’axe X du repère
global
b) comme conforme à l’axe Y du repère global, si la situation du point a) n’a pas lieu et la dalle a au
moins 1 bord parallèle à l’axe Y du repère global
c) comme conforme au bord le plus proche de l’axe X du repère global, si les situations des points a) et
b) n’ont pas lieu.
La direction de l’axe x est symbolisé dans Autodesk® CBS par une ligne en gras. .

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 34 Autodesk® Concrete Building Structures

NOTE :
Si l’utilisateur choisit le sens de portée de la dalle ou définit la direction des armatures principales, l’axe x
du repère local est toujours orienté conformément à la direction définie.

5. Radier
On utilise les mêmes principes que ceux pour la dalle, mais l’axe Z est dirigé vers le base (sens opposé à
l’axe Z du repère global).

6. Escalier
Le repère local comme celui pour les dalles est pris.

7. Semelle isolée
Le repère local conforme au repère global est pris. Si la semelle est inversée d’un angle GAMMA, le
repère local est aussi inversé.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 35

4.13.Afficher

Cette option permet de définir les paramètres de l’affichage. L’option est disponible à partir du menu Vue
/ Afficher.

Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez sélectionner les éléments du modèle que vous voulez
présenter sur l’écran, comme p. ex. objets disponibles dans le programme (y compris les objets
graphiques tells que ligne, polyligne, objets 3D et barres d’armatures chargées à partir des modules BA
du programme Autodesk Robot Structural Analysis), les sections qui leur sont affectées, matériaux,
noms, résultats ou charges (pour chaque type d’objet, le choix est indépendant).
Sur les onglets Objets, Noms, Sections et Matériaux, les options ont été divisées en groupes suivants :
• les objets constructifs (poutre, poteau, voile, dalle, semelle isolée et semelle filante, etc.)
• objets architecturaux (pièces, lignes de cote, objets graphiques et textes)
• barres d’armature qui peuvent être affichées après le chargement des résultats du
dimensionnement des éléments BA de la structure dans les modules BA du programme Autodesk®
Robot Structural Analysis.

La partie inférieure de la boîte de dialogue contient deux icônes :

- affiche sur la vue choisie de la structure uniquement les éléments sélectionnés (NOTE : au
moins 1 objet doit être sélectionné sur la vue de la structure) ; les objets seront affichés sur la vue de la
structure sans la mise en surbrillance

- restaure l’affichage de tous les éléments (pas seulement les éléments sélectionnés) sur la vue
de la structure ; c’est une opération opposée à l’affichage des éléments sélectionnés.

De plus, sur l’onglet Couches, il est possible de définir les couches auxquelles sont affectés les objets
graphiques et les barres d’armature (après l’importation des barres d’armature calculées dans les
modules BA du programme Autodesk® Robot Structural Analysis). La boîte de dialogue peut être
aussi ouverte après la sélection de l’option du menu Objets / Objets graphiques / Afficher les couches ou
un clic sur l’icône .
Il est possible d’importer les couches à partir d’un fichier DXF.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 36 Autodesk® Concrete Building Structures

Pour créer une nouvelle couche, il faut entrer son nom dans la colonne Nom dans le tableau disponible
sur l’onglet Couches. Pour chaque couche, il est possible de définir les paramètres suivants :
• couleur
• style / type de ligne (plusieurs types de lignes sont disponibles : continu, tireté, pointillé, etc.)
• épaisseur (5 épaisseurs sont disponibles).

Le tableau des couches contient aussi 2 autres colonnes :


• devant le nom de la couche, le champ de sélection est disponible ; ce champ signifie la couche
active (courante) à laquelle seront ajoutés les objets de dessin définis
• si vous activez l’option qui se trouve après le nom de la couche, celle-ci sera affichée.

REMARQUES :
1. Les objets graphiques définis par l’utilisateur ne sont présentés que sur la vue 2D (architecturale et
métier).
2. Les barres d’armature chargées à partir des modules BA du programme Autodesk® Robot Structural
Analysis ne sont présentées que la vue 3D (architecturale et métier). Lors du chargement des barres
d’armatures, le programme définit les couches supplémentaires sur lesquelles celles-ci sont placées (les
couches pour chaque type d’objet sont ajoutées : poutres, dalles, voiles, etc. et pour le type d’armatures
: longitudinales, transversales).

Les onglets Objets, Noms, Sections et Matériaux sont identiques. Au-dessous, nous présentons deux
autres onglets.
Onglet Charges

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 37

Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez choisir les charges à afficher sur l’écran ; il est possible
d’afficher les charges concentrées, linéaires ou surfaciques. De plus, il est possible d’afficher les valeurs
et les noms des charges. La nature de la charge peut aussi constituer un filtre pour les charges ; vous
pouvez présenter toutes les natures ou sélectionner la nature disponibles dans le règlement actuel.

Onglet Résultats

Les options disponibles sur cet onglet permettent de présenter les résultats de calcul ou la répartition des
charges sur la vue 3D en fonction de la méthode choisie.
S’il y a des voiles dans le modèle de la structure calculé par l’une des méthodes avancées, il est possible
d’afficher les valeurs des efforts réduits V, H, M pour les voiles dans les points définis dans la boîte de
dialogue Efforts réduits.
Pour les semelles filantes, il est possible de présenter les forces FX, FY et FZ (la réaction pour les voiles
calculés dans le programme Autodesk® Robot Structural Analysis) - cf. Options par défaut.

NOTE :
Les résultats peuvent être présentés sur la vue 3D après la sélection de la vue de calcul (l’option du
menu : Vue / De calcul ou la touche F8). Pour que les options dans la boîte de dialogue Afficher soient
disponibles, vous devez activer la vue 3D avec la vue de calcul (sur une autre vue, les options ne sont
pas disponibles ; il faut alors, p.ex. après la sélection, passer à la vue 3D).
Les objets définis dans la structure sont présentés sous forme de contours et lignes ; dans le
programme, il est possible d’afficher :

• Cartographies - l’affichage des cartographies ou de la répartition des charges (charges par


surface d’influence) sur les éléments surfaciques

• Répartition des charges - disponible seulement, si l’on utilise la méthode par surface
d’influence et simplifiée MEF ; les cartographies pour les autres méthodes (Attention : pour la
méthode ESOP MEF, les cartographies sont disponibles seulement pour les dalles)

• Diagrammes - l’affichage de la répartition des charges (forces concentrées) sur les poteaux ou
voiles.

Un clic sur l’icône permet de présenter la structure déformée. L’option est disponible pour la structure
calculée au moyen de la méthode avancée, si le cas de charge sélectionné est un cas simple ou une
composante d’une combinaison.
NOTE : Le programme détermine l’échelle de déformation pour le cas de charge.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 38 Autodesk® Concrete Building Structures

Cette boîte de dialogue contient aussi les options servant à afficher :

• - les charges verticales (descente des charges verticales dans la structure)


Sur la vue de calcul 3D, tous les éléments verticaux (poteaux et voiles) et les semelles isolée,
semelles filantes et radiers seront présentés par couleurs appropriées en fonction de la charge
verticale transférée. Pour les poteaux, ce sera la force Fx, par contre pour les voiles, ce seront : la
somme des charges verticales totales en cas de calcul d’après les méthodes simplifiées ou l’effort
réduit N’yy en haut du voile en cas de méthodes avancées. Si l’option Afficher les valeurs est
activée, la boîte de dialogue de résultats affiche les valeurs dans les semelles isolées, semelles
filantes et radiers. Les valeurs dans d’autres éléments peuvent être lues après la sélection de
l’élément à l’aide du pointeur de la souris.
L’activation de l’option Animer lance l’affichage de l’animation de la descente de charges étage par
étage avec les couleurs appropriées des éléments.
Si vous activez l’option Résultante, pour chaque étage le programme affiche la résultante des
charges verticales descendant sur cet étage, fixée dans le centre de gravité des efforts verticaux.
Pour l’étage le plus bas, le programme affiche la résultante des efforts verticaux dans le centre de
gravité des fondations et le moment résultant du déplacement du centre de gravité des forces vers le
centre de gravité des fondations.

• - les contraintes dues aux charges verticales dans les éléments verticaux
La présentation des contraintes est similaire à la présentation des charges verticales décrite ci-
dessus. Les contraintes dans les éléments sont calculées d’après la formule : effort vertical / aire de
la section de l’élément
Les options sont actives sur la vue de calcul 3D ; elles sont disponibles pour tous les cas de charges. les
options de présentation des charges / contraintes sont accessibles dans la boîte de dialogue Afficher, si
la structure a été calculée (c’est-à-dire les résultats de calcul sont disponibles).
L’activation de l’option Résultante affiche la résultante des efforts verticaux sur le niveau de référence. Si
vous activez l’animation de la descente des charges verticales, le programme affiche également les
résultantes sur chaque étage.

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, l’option Combinaisons est disponible. Si vous activez cette option, la
liste des cas contient les cas simples et les combinaisons extrêmes (ELS+, ELS-, ELU+, ELU-, ACC+,
ACC-). Après l’activation de l’option Combinaisons la liste contient aussi toutes les composantes des
pondérations et des combinaisons définies manuellement qui sont marquée comme actives dans la boîte
de dialogue Combinaisons.

NOTE :
Après les calculs effectués à l’aide du logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis ou du moteur de
calcul du programme Robot, l’option de présentation des résultats pour l’étage sélectionné n’est pas
active.

Si l’option Afficher la légende est cochée, la vue 3D de la structure, outre les diagrammes ou
cartographies présentés, l’échelle de la grandeur présentée sera affichée.
L’activation de l’option Centre de masse (G) ou Centre de torsion (T) permet de présenter la position des
points (y compris les coordonnées) dans lesquels se trouve le centre de masse G ou de torsion T
(déterminé conformément à la méthode décrite dans le chapitre Analyse sismique / spectrale avec la
prise en compte de l’effet de torsion) ; les options sont disponibles dans la boîte de dialogue sur les vues
de calcul (2D et 3D) après l’exécution des calculs sismiques (simplifiés ou avancés). La vue 2D présente
les centres avec les coordonnées pour l’étage active, par contre la vue 3D présente les centres pour tous
les étages (à la hauteur du mi-étage).
La vue 2D peut aussi afficher la répartition des charges : des charges concentrées et des charges
linéaires (les charges parallèles à l’axe Z peuvent être présentées sur la vue plane et sur la vue
axonométrique) - cf. Présentation des résultats sur la vue 2D.

Le logiciel Autodesk® CBS propose également l’option Afficher sélection seule. L’option est disponible
dans le menu contextuel de la vue sélectionnée de la structure. Après l’activation de cette option, le
logiciel affiche seulement les éléments sélectionnés (les objets après l’activation de l’option Afficher
sélection seule sont présentés sans la mise en surbrillance).

NOTE :
Pour la vue sur laquelle l’option Afficher sélection seule a été activée, le choix des objets n’est pas
possible (le pointeur de la souris change - il est en couleur grise ).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 39

4.14.Vue en perspective 3D
4.14.1. Gestion de la vue en perspective
La vue en perspective est disponible dans le menu après la sélection de l’option Vue / Vue 3D /
Perspective ou dans la barre d’outils Vue 3D dans chaque fenêtre avec une présentation 3D de la
structure.
Pour la vue en perspective, les options du déplacement de la caméra sont liées au déplacement de la
souris sur l’écran dépendent du repère local de la caméra (voir la figure ci-dessous).

4.14.2. Emplacement de la caméra


L’option Emplacement de la caméra est disponible à partir du menu contextuel sur une vue 3D
quelconque. Elle permet de créer et d’enregistrer les animations. Après un clic sur cette option, le logiciel
affiche la boîte de dialogue ci-dessous.

La barre d’outils supérieure contient les options permettant de positionner la caméra :

- copie l’emplacement de la caméra

- coupe l’emplacement de la caméra

- colle l’emplacement de la caméra

- supprime un emplacement de la caméra

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 40 Autodesk® Concrete Building Structures

- supprime tous les emplacements de la caméra

- ajoute un nouvel emplacement de la caméra

- ajoute un nouvel emplacement de la caméra à partir de la vue courante.


Le tableau présente les paramètres des emplacements actuels de la caméra. Les colonnes du tableau
affichent les informations suivantes : la première colonne affiche le nom de l’emplacement de la caméra,
la colonne suivante - le nombre d’images entre l’emplacement courant et l’emplacement suivant ; les six
colonnes suivantes présentent les coordonnées de l’emplacement de la caméra. L’emplacement de la
caméra dans cette boîte de dialogue est présenté dans le repère local.
La partie inférieure de la boîte de dialogue (zone Animation) contient les options permettant la gestion de
l’affichage et de l’enregistrement de l’animation.

4.14.3. Consultation des présentations


Après la sélection de l’option Jouer dans la zone Animation, dans la boîte de dialogue Caméra le logiciel
lance l’option de reproduction de l’animation sur la vue 3D active.

NOTE :
Si la fenêtre avec la vue 2D ou 3D active ne présente pas la vue en perspective, l’animation ne sera pas
reproduite.
Pour gérer l’animation, vous pouvez utiliser les options disponibles dans la partie inférieure de la boîte de
dialogue Caméra :

- lance/arrête l’animation

- arrête l’animation (retour à la première image)

- enregistre l’animation

- bascule vers l’emplacement précédent

- bascule vers l’image précédente

- bascule vers l’image suivante

- bascule vers l’emplacement suivant

- répétition continue de l’animation.

4.14.4. Enregistrement de la présentation


Après la sélection de l’option d’enregistrement dans la zone Animation dans la boîte de dialogue
Caméra, le logiciel lance l’option permettant d’enregistrer l’animation dans un fichier. Pour enregistrer la
présentation, il faut :
- indiquer le nom du fichier dans lequel l’animation sera compressée ; ATTENTION : les fichiers
d’animation peuvent avoir une taille importante, en particulier, dans le cas des formats de faible
compression, il faut alors avoir assez de place sur le disque dur.
- sélectionner la compression vidéo (type de codec) ; dans la boîte de dialogue, tous les codecs de
compression vidéo installés dans le système sont disponibles.

NOTE :
Avec certains codecs installés dans le système, il n’est pas possible d’enregistrer dans le format
sélectionné, mais seulement de réproduire (décodage). Dans ce cas, l’enregistrement au format
sélectionné est impossible, et le message approprié s’affiche

NOTE :
Pour certains codecs, les options de compression avec le choix de la compression sont disponibles. Cela
dépend du type de codec et son emploi est décrit sur les pages Web des fabricants.
Après la sélection des paramètres de la compression, l’animation est prête à être enregistrée. Un clic sur
l’option Jouer enregistre l’animation dans un fichier. L’arrêt de l’animation termine l’enregistrement. Lors
de l’enregistrement, toutes les options de la Consultation de la présentation sont disponibles.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 41

5. DEFINITION DU MODELE DE LA STRUCTURE


5.1. Etage

L’étage est une notion de base dans le définition de la structure. Par défaut, la structure est définie étage
par étage (dans le plan XY). Pour que l’utilisateur puisse contrôler le modèle de la structure défini, il est
recommandé de travailler dans deux fenêtres : la première fenêtre contient la projection XY et la
seconde - la projection 3D (pour le bâtiment entier ou pour l’étage courant).
Le numéro de l’étage courant peut être changé à l’aide de l’option Etage / Etage courant (elle est aussi
présentée dans la barre d’outils Etage en tant que liste de sélection). Dans chaque fenêtre, vous pouvez
définir un numéro de l’étage différent (p. ex. si vous travaillez dans deux fenêtres, l’une peut contenir la
vue du rez-de-chaussée, et l’autre - le premier étage).

Dans le programme, il est possible de définir un nouvel étage (passer à un étage inexistant) à l’aide des
options disponibles dans la barre d’outils Etage. Après un clic sur l’une des icônes :

- Etage précédent

- Etage suivant
le logiciel affiche le message suivant : « Voulez-vous ajouter un nouvel étage ? ». Si vous confirmez, le
nouvel étage sera créé et vous passez à cet étage ; si vous cliquez sur le bouton Non, l’étage ne sera
pas créé (vous ne passez pas à un autre étage).

5.2. Comment copier un étage

Par exemple, pour copier l'étage courant cinq fois, il faut :


• activer la fenêtre de la vue 3D
• dans le menu, sélectionner la commande Etage / Copier
• dans la boîte de dialogue Copier l'étage courant, dans le champ d'édition De , entrer la valeur 1,
dans le champ A, entrer 4

• cliquer sur le bouton OK; un bâtiment composé de cinq étages identiques a été créé.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 42 Autodesk® Concrete Building Structures

5.3. Paramètres de l'étage

Les paramètres de l’étage peuvent être modifiés dans la boîte de dialogue disponible :
• à partir du menu Etage, option Paramètres

• à partir de la barre d’outils, après un clic sur l’icône .

Pour chaque étage, vous pouvez définir un nom. Vous pouvez également utiliser l’option qui permet
d’affecter les noms aux étages de façon automatique (activation de l’option Auto). De plus, à chaque
étage, vous pouvez affecter indépendamment la hauteur.

Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, vous pouvez sélectionner le jeu de paramètres du niveau
(enregistré dans le fichier disponible dans la liste ou dans les listes). Ce jeu de paramètres est utilisé pour
les calculs du ferraillage théorique et réel des éléments de la structure ; pour définir de nouveaux
paramètres du niveau pour la norme BA sélectionnée, il faut cliquer sur le bouton (...) disponible à droite
de la liste de sélection.

NOTE :
Si la norme utilisée pour les calculs du ferraillage théorique et du ferraillage réel est identique, une seule
liste de sélection est disponible dans la boîte de dialogue. Si ces normes sont différentes, deux liste de
sélection sont disponibles.

La liste des paramètres du niveau disponibles dans le logiciel Autodesk® CBS dépend de la norme du
dimensionnement du ferraillage théorique et réel. Après un clic sur le bouton (...) disponible à droite de la
liste de sélection, le logiciel ouvre la boîte de dialogue Paramètres du niveau pour la norme BA choisie.
Dans la boîte de dialogue, vous pouvez affecter un nom au jeu de paramètres défini et modifier les
paramètres voulus caractéristiques pour la norme de dimensionnement des éléments BA.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 43

Si vous activez l’option Définir par défaut, les paramètres choisis sont enregistrés comme paramètres par
défaut.

5.4. Comment modifier les paramètres de l'étage

Pour modifier le nom et la hauteur du troisième étage, il faut :

• sélectionner l'étage n° 3, pour cela, cliquer sur les boutons Etage précédent / Etage suivant
ou sélectionner l'étage n° 3 dans la liste déroulante Etage n° disponible dans la barre d'outils

• dans le menu, sélectionner la commande Etage / Paramètres ou cliquer sur l'icône Paramètres de
l'étage
• sélectionner le champ vide et entrer Etage 3
• dans le champ d'édition h=, entrer 2,5
• laisser les paramètres du dimensionnement des éléments BA
• cliquer sur le bouton OK.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 44 Autodesk® Concrete Building Structures

5.5. Options d'édition (étage)

Pour l’étage, les options d’édition suivantes sont disponibles (menu Etage) :
• Copier - cette option permet de copier l’étage courant ; il faut saisir les numéros des étages (de, à),
sur lesquels vous voulez copier l’étage donné ; il est également possible de copier tous les éléments
de l’étage donné ou bien seulement les éléments sélectionnés (l’option Etage / Copier / Copier
seulement les objets sélectionnés) ; si l’option Copier seulement les objets visibles est cochée, seuls
les objets et les charges visibles seront copiés ; après la copie, le dernier étage créé (le plus récent)
est affiché comme l’étage courant

• Insérer- cette option permet de saisir un nombre quelconque d’étages vides entre les étages existants

Dans le programme, il est possible de définir un nouvel étage (passer à un étage inexistant) à l’aide des
options disponibles dans la barre d’outils Etage. Après un clic sur l’une des icônes :

- Etage précédent

- Etage suivant
le logiciel affiche le message suivant : « Voulez-vous ajouter un nouvel étage ? ». Si vous confirmez, le
nouvel étage sera créé et vous passez à cet étage ; si vous cliquez sur le bouton Non, l’étage ne sera
pas créé (vous ne passez pas à un autre étage).

• Supprimer - cette option permet de supprimer les étages sélectionnés ; s’il existe des étages au-
dessus des étages supprimés, le programme peut laisser les étages vides ou déplacer les étages
supérieurs plus bas (l’option Etage / Supprimer / Déplacer les autres étages).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 45

5.6. Lignes de cote

Dans le logiciel, vous pouvez définir les lignes de cote pour la structure générée. Vous disposez des
options permettant de sélectionner le type de ligne de cote (à partir du menu Lignes de cote ou icône
disponible dans la barre d’outils Lignes de cote) :

- lignes de cote parallèles à l’axe du repère global

- lignes de cote parallèles à l’objet coté

- génération automatique des lignes de cote ; tous les points affichés sont utilisés (points
architecturaux ou intersections des axes)

- lignes de cote en forme de flèches

- lignes de cote en forme de lignes de rappel.

De plus, les options suivantes sont disponibles :

- permet d’afficher les points architecturaux ; les points sont affichés pour les éléments sélectionnés.
Cette option est utilisée lors de la génération automatique des lignes de cote ; si cette option est activée,
lors de la définition automatique des lignes de cote, la ligne de cote est créée à l’aide des points
architecturaux affichés

- permet d’afficher les points axiaux ; les points sont affichés pour les éléments sélectionnés.
Cette option est utilisée lors de la génération automatique des lignes de cote ; si cette option est activée,
lors de la définition automatique des lignes de cote, la ligne de cote est créée à l’aide des points
d’intersections des axes affichés.

L’activation de l’option Etirement permet de localiser les dimensions successives sur la même ligne
de cote.

Dans la boîte de dialogue Propriétés, onglet Emplacement, tous les points appartenant à la ligne de cote
sont disponibles ; dans cette boîte de dialogue, vous pouvez modifier les points (ajout, suppression).
Dans le cas où le point utilisé dans la définition de la ligne de cote est en même temps un point d’un autre
objet (p. ex. l’extrémité de la parois), l’opération de translation d’un tel objet met automatiquement à jour
les points sur la ligne de cote.

5.7. Comment définir les lignes de cote

Pour ajouter une ligne de cote à une paroi en tant que contour (voir la figure ci-dessous), il faut :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 46 Autodesk® Concrete Building Structures

• dans le menu, sélectionner la commande Lignes de cote / Orthogonales ou cliquer sur l'icône
Orthogonales
• activer l'option Accrochage du pointeur aux points architecturaux des objets , pour cela, cliquer sur
l'icône (plusieurs options d'accrochage peuvent être activées simultanément)
• dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point 1 et, ensuite,
dans le point 2 (voir la figure ci-dessus)
• au moyen de la souris, définir la position de la ligne de cote et faire un clic du bouton gauche de la
souris.

Pour ajouter une ligne de cote d'une paroi dans l'axe de la paroi, il faut :
• dans le menu, sélectionner la commande Lignes de cote / Orthogonales ou cliquer sur l'icône
Orthogonales
• activer l'option Accrochage du pointeur aux points d'intersection des objets, pour cela, cliquer sur
l'icône (plusieurs options d'accrochage peuvent être activées simultanément)
• dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point 1 et, ensuite,
dans le point 2 (voir la figure ci-dessus)
• au moyen de la souris, définir la position de la ligne de cote et faire un clic du bouton gauche de la
souris.

Pour ajouter automatiquement les lignes de cote à une paroi en tant que contour (y compris les trous), il
faut: :
• activer l'option Afficher les points architecturaux , pour cela, sélectionnez dans le menu la commande
menu Lignes de cote / Afficher les points architecturaux ou', dans la barre d'outils, cliquez sur
l'icône Lignes de cote
• cliquer du bouton droit de la souris et, dans le menu contextuel, sélectionner l'option Sélectionner
• sélectionner la paroi à coter (la paroi sera mise en surbrillance)

• cliquer sur l'icône Automatiques


• dans la fenêtre de la vue 2D, utiliser la souris pour définir la position de la ligne de cote et appuyer
sur le bouton gauche de la souris ; les lignes de cote créées sont représentées sur la figure ci-
dessous.

5.8. Objets disponibles dans le logiciel


Dans le programme Autodesk® CBS, les objets suivants sont disponibles :
• poutres - définies à l’aide de deux points ; la section de la poutre peut être rectangulaire ou en T
(pour les profilés BA) ou quelconque de la base de profilés acier (pour les profilés acier)
Si vous sélectionnez l’option de définition de la poutre (c’est important, en particulier, pour la
définition des barres acier), les options suivantes deviennent disponibles dans le menu :

Poutre horizontale - si vous avez sélectionné cette option, la poutre est définie en tant que
poutre horizontale sur l’étage voulu

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 47

Poutre oblique - en haut - si vous avez sélectionné cette option, la poutre est définie en tant
que poutre oblique entre les étages (l’origine de la poutre se trouve sur l’étage inférieur, et
l’extrémité sur l’étage supérieur)

Poutre oblique - en bas - si vous avez sélectionné cette option, la poutre est définie en tant que
poutre oblique entre les étages (l’origine de la poutre se trouve sur l’étage supérieur, et l’extrémité
sur l’étage inférieur)

Linteau - si vous sélectionnez cette option, la poutre sera définie en tant que linteau (une
poutre au-dessus les baies de fenêtre et de porte) - cf. la description de la définition du linteau et
des principes adoptés pour le calculer ; il faut indiquer les fenêtres et les portes au-dessus
desquelles vous voulez définir un linteau - la valeur par défaut du linteau est définie dans la boîte
de dialogue Options par défaut

Longrine - si vous avez sélectionné cette option, la poutre est définie en tant que longrine (une
poutre horizontale supportant les objets présents sur le même étage, tels que poteaux, voiles,
cloisons et transférant les charges de la structure aux fondations) ; la partie de dessous de la
longrine est ajustée au nu à l’étage courant - cette situation peut être présentée sur une vue
architecturale ou dans la boîte de dialogue Propriétés.
Dans la présente version du programme, les réactions des longrines sont appliquées axialement
aux centres des semelles (l’excentrement du bord au centre de la semelle est négligé).
NOTE : Dans les calculs avancés de la structure, la charge équivalente due au cloison ou aux
couches de finitions d’un voile situé sur la longrine, n’est pas appliquée à la poutre et il faut affecter
la charge équivalente manuellement (il en est de même en cas de semelle filante, si le dessous du
cloison n’est pas appuyé sur une dalle).
• poteaux - définis à l’aide d’un point - le deuxième point (extrémité du poteau) est généré
automatiquement à partir de la hauteur de l’étage donné ; la section du poteau peut être
rectangulaire, circulaire ou en T
si vous sélectionnez l'option de définition du poteau, les options suivantes deviennent disponibles
dans le menu :

Poteau vertical - le poteau est défini comme vertical entre les étages

Poteau oblique - en haut - le poteau est défini comme oblique entre les étages (l'origine du
poteau se trouve sur l'étage inférieur et l'extrémité sur l'étage supérieur)

Poteau oblique - en bas - le poteau est défini comme oblique entre les étages (l'origine du
poteau se trouve sur l'étage supérieur et l'extrémité sur l'étage inférieur )

• semelles isolées - définies à l’aide d’un point ; la section de la semelle peut être rectangulaire
(l’objet semelle rectangulaire dans la base de sections) ou trapézoïdale (l’objet semelle trapézoïdale
dans la base de sections)

• semelles filantes - définies à l’aide de deux points ; la section peut être rectangulaire ou en T

• parois - définis à l’aide de deux points ; il est possible de leur affecter l’épaisseur et la
définition d’un matériau stratifié (voir la description du matériau stratifié dans la base de matériaux)
; vous pouvez aussi affecter la forme quelconque, pas seulement rectangulaire, à votre paroi (p. ex.
au pignon) ; pour cela, vous devez ouvrir la boîte de dialogue Propriétés (onglet Emplacement),
ajouter un nouveau point sur le contour et modifier ses coordonnées de façon voulue

• dalles - définies à l’aide de la polyligne ; il est possible de leur affecter l’épaisseur et la


définition d’un matériau stratifié (voir la description du matériau stratifié dans la base de matériaux) ;
par défaut, elles sont positionnées au niveau supérieur de l’étage actuel.
Le menu Objets propose également l’option Addition spéciale - cette option permet une définition
rapide de dalles dans les situations standard; la sélection de cette option et un clic du bouton
gauche de la souris dans la zone délimitée par les parois entraîne la création de la dalle dans ce
contour.

• radiers de fondation - définis de la même façon que les dalles, mais ils sont situés au niveau
inférieur de l’étage actuel

• cloisons - définis de la même façon que les parois, mais il faut désactiver l’option Elément
porteur ; dans le cas où vous exportez la structure vers le logiciel Autodesk® Robot Structural
Analysis, les objets de ce type sont modélisés en tant que charge linéaire sur dalle

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 48 Autodesk® Concrete Building Structures

Les éléments non-porteurs présent dans le programme sont soumis aux règles suivants :
- les semelles isolées / filantes sont générées sous les poteaux/voiles non-porteurs
- le poids des éléments non-porteurs n’est pas additionné au poids propre de la structure
- les éléments non-porteurs sont négligés lors du dimensionnement des éléments de la structure.

• fenêtres - définies à l’aide d’un point définissant la position du centre de la fenêtre ; la section
de la fenêtre peut être rectangulaire (l’objet de type ouvertures rectangulaires dans la base de
sections) ;
ATTENTION : les fenêtres ne peuvent pas exister indépendamment - elles sont toujours associées
à l’objet de type paroi ; cela signifie que la position de la fenêtre est définie toujours dans le repère
local, et elle est automatiquement supprimée lors de la suppression de la paroi à laquelle elle
appartient

• portes - définies de la même façon que les fenêtres, mais elles sont automatiquement
positionnées sur le niveau inférieur de l’étage actuel

• ouvertures de plancher - définies à l’aide des polylignes (dans le cas de la forme libre) ou d’un
point (dans le cas de la forme rectangulaire) ; les ouvertures de plancher ne peuvent pas exister
indépendamment - elles sont toujours associées à l’objet de type dalle ; cela signifie que la position
de l’ouverture est toujours définie dans le repère local et elle est automatiquement supprimée lors
de la suppression de la dalle à laquelle elle appartient

• escalier - défini à l’aide d’un quadrangle (il ne faut pas oublier que les extrémités de la volée
doivent être parallèles) ; dans la présente version du logiciel, seulement l’escalier droit est
disponible (l’objet de type escalier dans la base de sections) ; les paramètres de la volée (nombre
de marches, leur largeur et hauteur) peuvent être définis par l’utilisateur ou automatiquement par le
programme (pour définir le nombre de marches, la formule suivante est utilisée : 2*h + s = 63, où h
- hauteur de la marche, s - largeur de la marche) ; la hauteur de la volée est reconnue
automatiquement à partir de la position des dalles auxquelles l’escalier a été lié
NOTE : Le poids propre et les charges sur escalier sont pris en compte lors des calculs des
structures par le biais de la méthode avancée ; l’escalier est considéré comme dalle et toutes les
charges sur escalier comme charges sur dalle
NOTE : Si la structure est calculée d’après la méthode par surface d’influence ou simplifiée, le
poids propre et les charges des escaliers seront prises en compte après la définition de l’appui pour
la volée d’escalier.

• pièces - définies à l’aide de la polyligne ; leur forme peut être définie par l’utilisateur ou
automatiquement par le programme à partir de l’analyse de la géométrie de l’étage donné
(détection des contours fermés) ; les pièces sont des objets auxiliaires (non constructibles), utilisés
à la description des pièces dans la présentation architecturale et dans la nomenclature des
matériaux de finition
• objets graphiques qui sont visibles sur l’étage défini sur la vue 2D (architecturale et métier) ; les
objets graphiques suivants peuvent être créés :

- point

- ligne (en fonction du type de segment sélectionné, c’est une ligne droite ou un segment de
l’arc)

- polyligne - composée de segments droits ou en arc ; elle correspond à la polyligne du


programme AutoCAD® ; pour terminer la définition des segments, il faut cliquer de nouveau sur le
point dernièrement défini

- contour (polyligne fermée)

- le cercle dont le rayon est défini graphiquement à l’écran

- rectangle - défini à l’aide de 3 points

- le texte sont les paramètres et le contenu sont définis par défaut ; il est défini au moyen d’un
point ; ce point signifie le coin inférieur gauche du texte saisi ; dans le point défini, vous pouvez
insérer le texte par défaut dont les paramètres sont déterminés dans la boîte de dialogue ouverte
après la sélection de l’option Edition / Valeurs par défaut / Lignes de cote et Textes

- objet 3D - l’objet 3D est inséré à partir de la liste des objets enregistrés dans la base d’objets
3D de l’affaire donnée

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 49

- objet 2D - l’objet 3D est inséré à partir de la liste des objets enregistrés dans la base d’objets
3D de l’affaire donnée.

NOTE :
Lors de la définition des objets de la structure, le pointeur de la souris change de forme en fonction du
type d’objet saisi (le programme affiche l’icône représentant le type d’élément saisi, la charge ou le
texte) ; cela permet d’être mieux orienté lors de la définition du modèle de la structure.
Après la définition de l’objet de type voulu, par défaut, le logiciel attend que vous définissiez l’objet suivant
de même type. Si vous appuyez sur la touche Echap, le logiciel passe en mode sélection.

Lors de la définition des objets de la structure, il est possible de configurer rapidement l’excentrement
voulu au moyen de la touche Tab. Pour cela, il faut - avant la saisie du point / des points définissant
l’objet de la structure - appuyer sur la touche Tab ; la liste des excentrements disponibles est affichée à
l’écran (de même que dans la boîte de dialogue Propriétés / Emplacement). L’excentrement peut être
choisi dans la liste en appuyant plusieurs fois sur la touche Tab (la liste des excentrements disponibles
se déroule) ou par la sélection dans la liste au moyen de la souris.

5.9. Comment définir une poutre (horizontale ou


inclinée)

Pour définir une poutre BA horizontale à une section de 20*20 cm, il faut effectuer les opérations
suivantes:
• dans le menu, sélectionner la commande Objets / Poutre horizontale ou dérouler le menu à côté de
l'icône Poutre et sélectionner l'option Poutre horizontale
• dans la barre d'outils sélectionner la section R20*20 (si cette section n'est pas présente dans la liste,
il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut)et le matériau béton

• dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point initial de la
poutre et, ensuite, dans le point final de la poutre
• la poutre sera créée automatiquement au niveau du plancher haut de l'étage donné.

Pour définir un poutre inclinée à une section bois de pin à dimensions 20*20 cm, il faut effectuer les
opérations suivantes :
• dans le menu, sélectionner la commande Objets / Poutre oblique en bas ou dérouler le menu à côté
de l'icône Poutre et sélectionner l'option Poutre oblique en bas
• dans la barre d'outils, sélectionner la section R20*20 (si cette section n'est pas présente dans la liste,
il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut) et le matériau Pin

• dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point initial de la
poutre (niveau plancher haut de l'étage) et, ensuite, dans le point final de la poutre (niveau plancher
bas de l'étage)
• la poutre a été créée en tant que poutre inclinée, les points initial et final sont situés respectivement
au niveau du point le plus bas et au celui du point le plus haut de l'étage donné.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 50 Autodesk® Concrete Building Structures

5.10.Comment définir un poteau (vertical et oblique)


Pour définir un poteau BA à une section de 20*20 cm, il faut effectuer les opérations suivantes :
• dans le menu, sélectionner la commande Objets / Poteau vertical ou cliquer sur l'icône Poteau et
sélectionner l'option Poteau vertical
• dans la barre d'outils, sélectionner la section R20*20 (si cette section n'est pas présente dans la liste,
il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut) et le matériau béton

• dans la fenêtre de la vue 2D, cliquez avec le bouton gauche de la souris dans le point d'insertion du
poteau
• par défaut, la hauteur du poteau inséré est égale à la hauteur de l'étage.

Pour définir un poteau BA oblique à une section 20*20 cm, il faut :


• dans le menu, sélectionner la commande Objets / Poteau oblique ou cliquer sur l'icône Poteau et
sélectionner l'option Poteau oblique - en bas
• dans la barre d'outils, sélectionner la section R20*20 (si cette section n'est pas présente dans la liste,
il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut) et le matériau béton

• dans la fenêtre de la vue 2D, cliquez avec le bouton gauche de la souris dans le point d'origine du
poteau (niveau supérieur de l'étage), et ensuite dans le point d'extrémité du poteau (niveau inférieur
de l'étage)
• le poteau est défini comme oblique et le point d'origine et d'extrémité sont situés respectivement au
niveau du point supérieur et inférieur de l'étage donné.

5.11.Comment définir une paroi


Pour définir une paroi en briques pleines à une épaisseur de 20cm, il faut :

• dans le menu, sélectionner la commande Objets / Paroi ou cliquer sur l'icône Paroi
• dans la barre d'outils, sélectionner la section Ep20 (si cette section n'est pas présente dans la liste, il
faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut ) et le matériau Brique pleine

• dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point initial de la
paroi et, ensuite, dans le point final de la paroi
• par défaut, la hauteur de la paroi insérée est égale à la hauteur de l'étage.

5.12.Comment définir une dalle


Pour définir une dalle BA à une épaisseur 20cm, il faut effectuer les opérations suivantes :

• dans le menu, sélectionner la commande Objets / Dalle ou cliquer sur l'icône Dalle
• dans la barre d'outils, sélectionner la section Ep20 (si cette section n'est pas présente dans la liste, il
faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut et le matériau béton

• dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris successivement dans les
points de 1 à 9 (voir la figure ci-dessous), veuillez noter que les coordonnées du point 9 sont celles
du point 1 (il se produit la fermeture du contour définissant la forme de la dalle)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 51

NOTE :
Si l'on dispose d'un contour fermé, la dalle peut être définie également d'une manière très simple au
moyen de l'option Addition spéciale ; la sélection de cette option et un clic du bouton gauche de la
souris dans un contour délimité par les parois entraîne la génération automatique d'une dalle basée sur le
contour en question.

5.13.Comment définir une semelle isolée


Pour définir une semelle isolée BA, il faut effectuer les opérations suivantes :
• dans le menu, sélectionner la commande Objets / Semelle isolée ou cliquer sur l'icône Semelle isolée

• dans la barre d'outils, sélectionner la section FR (si cette section n'est pas présente dans la liste, il
faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut ) et le matériau béton

• dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point d'insertion de la
semelle isolée
• Par défaut, la semelle isolée insérée est positionnée au niveau inférieur du plancher bas de l'étage
donné.

5.14.Description de la définition du linteau et des


principes adoptés pour le calculer
Le linteau est un objet de type poutre. Pourtant, il ne participe pas à la répartition globale des charges,
mais est calculée indépendamment.

Dans le logiciel, les principes de définition du linteau suivants ont été adoptés :
• le linteau est toujours lié à une baie (fenêtre, porte) ; après la suppression d’une baie, le linteau est
aussi supprimé

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 52 Autodesk® Concrete Building Structures

• le linteau est crée automatiquement à la mi-hauteur du profilé au-dessus du bord supérieur de la


baie
• dans la boîte de dialogue Propriétés, il est possible de modifier les coordonnées x et y (lors du
prolongement du linteau aux fenêtres adjacentes)
• la longueur du linteau prise en compte dans les calculs est égale à la largeur de la baie + mi-
longueur des portées de deux côtés
• sur la vue architecturale, le linteau est dessiné avec la portée pleine
• dans la boîte de dialogue Propriétés / Options de calcul, pour la largeur de l’appui, on prend la
portée du linteau
• si le linteau est défini au-dessus de deux baies, la largeur de l’appui central est la distance entre les
baies (NOTE : si les baies se contactent, elles sont traitées comme une).

Pour les calculs du linteau dans le logiciel Autodesk® CBS, les principes suivants ont été adoptés :
• la répartition des charges sur le linteau prend en compte la façon de les transférer ; pour cela, vous

pouvez utiliser les icônes et disponibles dans la boîte de dialogue Options de


calcul pour la répartition conformément à la surface d’influence
• en tant que charge sur linteau, on prend le poids du voile au-dessus de la baie sous forme :
- d’un triangle ou trapèze formé par les lignes droites définis à l’angle de 45 degrés à partir du

bord de la baie, si l’icône est sélectionnée ; dans le cas du trapèze, il faut ajouter
aussi les charges provenant de la surface supérieure du voile sur la longueur du bord du
trapèze

- d’un rectangle au-dessus de la poutre de linteau, si l’icône est sélectionnée.

Les schémas de répartition des charges sont présentés sur les figures ci-dessous.
1. Poids propre du voile

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 53

2. Charges provenant du plancher

Pour le dimensionnement du linteau dans le logiciel Autodesk® CBS, les principes suivants ont été
adoptés :
• la largeur des appuis de rive est égale à la portée du linteau
• la largeur des appuis centraux est la distance entre les baies (si les baies se contactent, elles sont
traitées comme une seule baie et la largeur est nulle).

5.15.Saisie des données à partir du clavier

Dans le logiciel Autodesk® CBS, il est possible de définir les éléments linéaires et surfaciques à l’aide
du clavier. L’utilisation du clavier lors de la définition d’une poutre, d’une semelle filante, d’une dalle, d’un
radier ou d’une paroi entraîne l‘affichage d’une boîte de dialogue permettant la définition des valeurs au
moyen du clavier.

Les coordonnées dx et dy qui peuvent être définies dans cette boîte de dialogues sont les coordonnées
relatives au dernier point défini. Les icônes situées dans la partie gauche de la boîte de dialogue
décrivent la direction de l’incrément de la valeur:

- vers la gauche

- vers la gauche, en haut

- vers le haut

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 54 Autodesk® Concrete Building Structures

- vers la droite, en haut

- vers la droite

- vers la droite, en bas

- vers le bas

- vers la gauche, en bas.


Les directions peuvent être définies après avoir appuyé sur les flèches du clavier; si vous appuyez deux
flèches simultanément, cela permet de définir les deux incréments dx et dy. Si vous appuyez sur la
flèche, la valeur sera validée, il en est de même avec la touche Entrée.

5.16.Propriétés des objets


La boîte de dialogue Propriétés :
• sert à présenter et à modifier les données concernant tous les objets définis (y compris celles des
objets graphiques définis) ; ces données sont affichées pour un ou plusieurs éléments sélectionnés
• les options disponibles sur l’onglet Résultats servent à présenter les efforts internes, la répartition
des charges (répartition en triangles et trapèzes) et les résultats du dimensionnement des éléments
du modèle de la structure défini dans le programme Autodesk® CBS
• les options disponibles sur l’onglet Options de calcul servent à déterminer les conditions d’appui
des éléments spécifiques de la structure et à affecter les relâchements aux poutres ; elles peuvent
être aussi utilisées pour changer le type d’appui ou le repère local dans le cas des dalles et parois
des structures calculées à l’aide du logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis
• peut être utilisée pour la définition d’un nouvel objet ; en ce mode, le nom de la boîte de dialogue
change en Ajouter objet - type d’objet.

La boîte de dialogue Propriétés est ouverte :


• après la sélection de la commande du menu Edition/Propriétés

• après un clic sur l’icône


• à l’aide la combinaison des touches Alt + Entrée
• après la sélection de la commande Propriétés à partir du menu contextuel

Les onglets Résultats et Options de calcul sont disponibles pour les objets suivants :
- l’onglet Résultats - tous les objets excepté les semelles filantes
- l’onglet Options de calcul - pour les poutres, dalles et radier de fondation.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 55

Sur l’onglet Caractéristiques, les informations suivantes sont affichées :


• Section - la section de la base de sections affectée à l’objet sélectionné ; la liste de toutes les
sections définies est disponible ce qui permet de changer la section ; après un clic sur le bouton
(…) disponible à droite du champ avec le nom de la section, le logiciel ouvre la boîte de dialogue
Base de sections
• Matériau - le matériau de la base de matériaux affecté à l’objet sélectionné ; la liste de touts les
matériaux définis est disponible ce qui permet de changer le matériau ; après un clic sur le bouton
(…) disponible à droite du champ avec le nom du matériau, le logiciel ouvre la boîte de dialogue
Base de matériaux
Pour le matériau stratifié, à côté du bouton servant à ajouter un nouveau matériau, une option
supplémentaire qui permet d’inverser l’ordre des couches, est disponible
• Nom - le nom affecté à l’objet sélectionné ; le nom peut être affecté automatiquement à partir des
paramètres par défaut définis dans la boîte de dialogue ouverte après un clic sur l’option Edition /
Valeurs par défaut / Noms (l’option Auto est active) ou manuellement par l’utilisateur (il faut le saisir
dans le champ d’édition après la désactivation de l’option Auto)
• Elément porteur - cette option permet de déterminer si un objet donné peut être traité comme objet
de calcul ; si, pour un élément donné, l’option est activée, le logiciel Autodesk® Robot Structural
Analysis créera un modèle de l’objet respectif (barre, appui ou panneau) ; si l’option est
désactivée, dans Autodesk® Robot Structural Analysis l’objet sera modélisé en tant que charge
(p. ex. dans le cas d’un cloison, son poids sera changé en charge linéaire qui, ensuite, sera
appliqué au panneau correspondant).

Pour l’option Section et Matériau, l’option Bloqué est aussi disponible. L’activation de cette option permet
de « figer » le paramètre approprié : p. ex. si l’utilisateur sélectionne 2 poutres aux mêmes sections, et,
pour la deuxième poutre, l’option Section bloquée est activée, le changement de la section n’influencera
pas la deuxième poutre.

Ces données sont disponibles pour tous les éléments excepté les textes ; dans le cas des textes, l’onglet
Caractéristique prend l’aspect présenté sur la figure ci-dessous.

Sur cet onglet, les options suivantes sont disponibles :


• Taille - la taille de la police de caractère définie en unités de la structure ; cela signifie que la taille
du texte est corrélée avec le zoom actuel
• Style - le style de la police ; les styles admissibles sont : normal, italique, gras te gras italique
• Texte - le texte saisi
• Angle - l’angle avec lequel le texte sera affiché ; pour les textes horizontaux, l’angle d’inclinaison
est égal à 0°.
Pour obtenir le texte voulu sur l’écran, en premier pas, vous devez définir le texte à l’aide de l’option
Edition / Objets / Texte (sur l’écran, apparaît le texte par défaut aux paramètres définis dans la boîte de
dialogue ouverte après la sélection de l’option Edition / Valeurs par défaut / Lignes de cote et Textes), et,
ensuite, vous pouvez le modifier dans la boîte de dialogue Propriétés.

L’onglet Emplacement présenté sur la figure ci-dessous, les informations suivantes sont affichées :
• les coordonnées des points caractéristiques successifs pour un objet donné (p. ex. point
caractéristique à l’origine et à l’extrémité dans le cas des poutres, poteaux, semelles filantes,
coordonnées des sommets successifs dans le cas de la dalle ou une ouverture à forme libre) ;
dans le cas des dalles et ouvertures, il est possible de modifier le nombre de sommets à l’aide de
l’option Nouvelle ligne et Supprimer ligne

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 56 Autodesk® Concrete Building Structures

• γ (angle gamma) - l’angle duquel l’objet est tourné par rapport à l’axe x du repère local ; cette
option est active pour les poteaux, semelles isolées, poutres et semelles filantes.
Pour l’option γ (angle gamma), l’option Bloqué est disponible. L’activation de cette option « fige » le
paramètre donné (comme cela s’est fait dans le cas de l’option Section et Matériau décrite ci-dessus).

NOTE :
Dans la définition d’un angle gamma pour un objet, il est possible d’utiliser les valeurs de l’angle
d’inclinaison d’un autre objet. Pour ce faire, il faut positionner le pointeur de la souris dans le champ de
définition de l’angle gamma de l’objet dont la section doit être inversée, ensuite sélectionner (mettre en
surbrillance) l’objet dont l’angle d’inclinaison doit être lu et, après l’affichage de la valeur de l’angle,
sélectionner avec le pointeur de la souris l’objet mis en surbrillance ou confirmer par la touche Entrée.

NOTE :
Il est possible de modifier la taille de la boîte de dialogue Propriétés sur l’onglet Emplacement.

Dans la partie gauche de la boîte de dialogue, les options suivantes sont disponibles :

• Nouvelle ligne - permet d’ajouter une nouvelle ligne au tableau contenant la description de
l’emplacement des points caractéristiques de l’objet et d’entrer les coordonnées d’un point de l’objet

• Supprimer ligne - permet de supprimer la ligne sélectionnée dans le tableau contenant la


description de l’emplacement des points caractéristiques de l’objet.
Remarques concernant l’ajout/la suppression d’une ligne dans le tableau :
• dans le cas des dalles - la suppression devient inactive si la liste ne contient que 3 lignes (3 nœuds
de la dalle)
• dans le cas des parois : les options Nouvelle ligne et Supprimer ligne sont disponibles, si l’option
Affichage détaillée de la paroi ; de plus, la suppression devient inactive si la liste ne contient que 3
lignes (3 nœuds de la paroi).
A présent, il est possible de modifier la dalle basée sur la paroi à l’affichage simplifié. Il ne faut pas
changer l’affichage Détaillé du pignon trapézoïdal en affichage Détaillé parce que ce changement peut
définitivement modifier la paroi en paroi rectangulaire (c’est-à-dire les nœuds hors du contour du
rectangle seront perdus).
La partie droite de la boîte de dialogue contient la liste de sélection dans laquelle (en fonction du type d’
objet), vous pouvez sélectionner les déplacements horizontaux des objets, et pour les poutres aussi
verticaux ; l’opération de l’ajustage au nu peut concerner les objets suivants :
- l’ajustage au nu de la paroi aux parois
- l’ajustage au nu de la poutre aux parois
- l’ajustage au nu des poteaux aux parois et des parois aux poteaux
- l’ajustage au nu des parois aux semelles filantes et des semelles filantes aux parois

NOTE :
Le déplacement dernièrement utilisé est pris comme déplacement par défaut pour un type d’objet donné.

NOTE :
Si vous définissez le déplacement d’une valeur dh donnée, les dalles et les poutres horizontales sont
déplacées verticalement (par rapport à l’axe Z) d’une valeur dh, par contre les dalles et les poutres
obliques sont déplacées verticalement de façon à ce que la distance du déplacement mesurée dans le
repère local de l’objet égale dh (cf. la figure ci-dessous).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 57

Les positions des déplacements suivants sont possibles :


STANDARD :
- le nu à gauche / à droite
- le haut / le centre / le bas (pour les poutres et dalles)
NON STANDARD :
- le déplacement d’une valeur db (horizontalement) et dh (verticalement - pour les poutres et dalles).

Le résultat de l’ajustage au nu influence la position des semelles filantes au-dessous des parois et des
semelles isolées au-dessous des poteaux. Si le modèle de la structure contient aussi bien les semelles
isolées que filantes, en cas de modification de l’ajustage au nu, la position de celles-ci change
automatiquement.

Sur l’onglet Emplacement, il est également possible de changer l’emplacement pour les charges qui ne
sont pas liées à l’objet (en changeant les coordonnées de l’application de la charge).
Dans le cas des parois, deux types d’affichages sont disponibles dans le logiciel :
• Simplifié (concerne les parois rectangulaires) - la paroi est présentée à l’aide de deux points
(coin inférieur gauche et supérieur droit)
• Détaillé (concerne les parois quelconques) - le logiciel présente tous les points du contour de la
paroi.
Afin de définir, p. ex. le mur pignon, vous devez sélectionner l’affichage détaillé, ajouter un point dans le
lieu voulu (il est ajouté à la mi-distance entre le point mis en surbrillance et le point précédent), et, à la fin,
modifier la valeur de la coordonnée z.
Dans le cas des ouvertures rectangulaires, le logiciel permet de définir le point de référence dans les
points suivants (voir la figure ci-dessous) :

• centre de l’ouverture

• coin inférieur gauche de l’ouverture

• coin inférieur droit de l’ouverture

• coin supérieur gauche de l’ouverture

• coin supérieur droit de l’ouverture


• centres des côtés de l’ouverture.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 58 Autodesk® Concrete Building Structures

Vous pouvez aussi définir manuellement les coordonnées d’un nouvel objet ou combiner la définition
manuelle avec la saisie graphique. Par exemple, pour définir une paroi de longueur 3 m accrochée dans
le point étant l’extrémité d’une autre paroi et perpendiculaire à celle-ci, il faut :
• ouvrir la boîte de dialogue Ajouter objet - paroi, onglet Emplacement

• déplacer le repère vers le point voulu à l’aide de l’option Conforme à l’objet (orthogonalement
par rapport à la paroi existante)
• définir le premier point par un clic sur l’origine du repère à l’aide de la souris
• définir le deuxième point manuellement par la saisie des coordonnées x = 0.0, y = 3.0.
Dans le cas de la présentation des propriétés de la fenêtre, dans la boîte de dialogue Propriétés, l’onglet
supplémentaire Options est disponible.

Cet onglet contient les options permettant d’affecter une couleur de la vitre et de sélectionner le degré de
transparence pour la présentation sur la vue 3D (seulement pour la vue architecturale).
La partie inférieure de la boîte de dialogue contient les options Ouvert et Inversé ; elles permettent de
modifier la façon de présenter une fenêtre sur la vue architecturale 3D :
• Ouvert - si cette option est activée, les panneaux de la fenêtre sont affichés comme ouverts, avec
basculement, avec translation (pour les vantaux avec translation) conformément à la définition de la
fenêtre dans la base (pour le type de fenêtre donné)
• Inversé - si vous activez cette option, la fenêtre ouverte (après l’activation de l’option Ouvert) sera
inversée de 180 degrés (celle qui est ouverte vers l’intérieur sera présentée comme ouvert vers
l’extérieur).

5.17.Sens de portée défini dans les dalles

L’appui d’une dalle est présenté sur l’onglet Options de calcul disponible dans la boîte de dialogue
Propriétés. De plus, pour la dalle, le programme affiche le symbole désignant les directions des axes du
repère local de la dalle et la direction des armatures principales ; la direction de l’axe X et des armatures

sont marquées par un trait en gras dans le symbole présenté sur la dalle .
La définition du sens de portée est faite par la sélection du bord ou d’une direction quelconque ; NOTE :
sont exclus de la liste les appuis linéaires qui ne sont pas perpendiculaires à la ligne sélectionnée, avec
une certaine tolérance en ce qui concerne l’inclinaison des bords appuyés (la valeur de l’angle défini
dans la boîte de dialogue Options par défaut). Si vous définissez le sens de portée, le sens des
armatures principales (la direction X du repère local de la dalle) est paramétré comme conforme au sens
de portée défini par l’utilisateur. Le symbole de la répartition des charges de la dalle est changé du

bidirectionnel en bidirectionnel avec le symbole de la charge ( ). Cela signifie la définition du sens


de porté de la dalle, et le deuxième trait perpendiculaire laissé sur le dessin signifie les calculs des
sections d’acier théoriques également dans le sens perpendiculaire à la direction principale.
Pour que le ferraillage soit défini dans une seule direction, il faut activer l’option permettant la définition
du ferraillage dans une direction ; le symbole de la répartition des charge changera en symbole d’une

dalle unidirectionnelle .

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 59

NOTE :
La définition de la direction principale des armatures n’est pas disponible, si le sens de portée de la dalle
est configuré.

La définition de la direction des armatures est aussi possible grâce aux options disponibles sur l’onglet
Options de calcul dans la boîte de dialogue Propriétés :

Changer la direction principale du ferraillage - change la direction principale du ferraillage de 90


degrés

Définir la direction principale du ferraillage conforme à l’objet - définit la direction principale du


ferraillage par la sélection de l’objet linéaire ou son bord

Ferraillage unidirectionnel - si cette option est activée, les calculs sont effectués pour le ferraillage
théorique dans une direction (lors des calculs avancés, le type de ferraillage unidirectionnel de la dalle
est défini).

Les dalles dans Autodesk® CBS peuvent être marquées par les symboles suivants :

- pas de sens de portée défini, la direction des armatures principales (la direction de l’axe X du
repère local est présentée en trait en gras)

- le sens de portée défini, la direction des armatures principales conforme au sens de portée (la
direction de l’axe X du repère local et des armatures principales sont présentées en trait en gras, la
définition du sens de portée de la dalle active marquée par un symbole de l’appui additionnel)

- pas de sens de portée défini, l’option du ferraillage unidirectionnel activée (la direction de l’axe X du
repère local et des armatures principales sont présentées en trait en gras)
NOTE : Le ferraillage sera défini seulement dans une direction et les charges dans les calculs seront
réparties également sur les appuis parallèles à cette direction.

- le sens de portée défini, l’option du ferraillage unidirectionnel activée (la direction de l’axe X du
repère local et des armatures principales sont présentées en trait en gras, la définition du sens de portée
de la dalle active marquée par un symbole de l’appui additionnel)

5.18.Propriétés des objets graphiques


Dans la boîte de dialogue Propriétés, vous pouvez afficher les propriétés des objets graphiques, textes,
barres et lignes de cote et éditer leurs propriétés.

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, vous pouvez définir les paramètres suivants :
pour les textes
- police (taille et style)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 60 Autodesk® Concrete Building Structures

- texte à afficher
- angle de rotation du texte par rapport à l’axe OX
- liste des couches définis ; l’icône disponible à droite de la liste ouvre la boîte de dialogue Afficher /
couches
- couleur
- l’option Conserver la couleur de la couche

pour les lignes de cote


- police (taille et style)
- style de la ligne (plusieurs styles de lignes de cote et de flèches sont disponibles)
- angle de rotation du texte par rapport à l’axe OX
- position de l’annotation de la ligne de cote Dy (au-dessus ou au-dessous de la ligne de cote)

pour les objets graphiques


- style (type) de la ligne ; plusieurs types de chanfreins sont disponibles
- épaisseur des couches
- liste des couches définis ; l’icône disponible à droite de la liste ouvre la boîte de dialogue Afficher /
couches
- couleur
- l’option Conserver la couleur de la couche

pour les barres d’armature


- diamètre de la (des) barre(s) sélectionnée(s)
- type de barre d’armature (aciers longitudinaux, transversaux).

5.19.Tableau récapitulatif

L’option Tableau récapitulatif permet de présenter les données pour la structure définie par l’utilisateur.
L’option est disponible :

• après un clic sur l’icône Tableau récapitulatif


• par la sélection de la commande du menu : Edition / Tableau récapitulatif.
La boîte de dialogue ci-dessous s’affiche.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 61

NOTE :
Dans la présente version du programme, il est possible de modifier les dimensions de la boîte de
dialogue Tableau récapitulatif aussi bien verticales qu’horizontales ; la longueur et la hauteur de la
boîte de dialogue peuvent être ajustées selon les besoins de l’utilisateur.

Dans la partie supérieure, deux options sont disponibles :


• Afficher pour l’étage - si cette option n’est pas cochée, le tableau présente tous les objets de tous
les étages ; si l’option est activée, le champs dans lequel vous pouvez sélectionner le numéro de
l’étage devient disponible (le tableau affiche seulement les objets de l’étage choisi)
• Afficher la sélection - si cette option est activée, le tableau présente seulement les objets
sélectionnés sur la vue graphique.

La partie supérieure de la boîte de dialogue contient aussi deux icônes :


• - si cette icône est activée, le volume et la masse des objets seront déterminés et affichés
dans le tableau à partir des dimensions métier (les dimensions axiales des objets)
• - si cette icône est activée, le volume et la masse des objets seront déterminés et affichés
dans le tableau à partir des dimensions architecturales (les dimensions réelles utiles dans le devis)

NOTE :
Dans le tableau récapitulatif, vous pouvez sélectionner tous les éléments en cliquant sur le coin supérieur
gauche de la première colonne su tableau ; à l’aide du tableau récapitulatif, vous pouvez également
effectuer la sélection des objets spécifiques.

Dans le programme, il est possible de supprimer les objets et les charges directement du tableau
récapitulatif. Les objets sélectionnés peuvent être supprimés même si vous avez activé la sélection d’une
barre ou de la structure entière. Pour supprimer un objet ou une charge, il suffit d’appuyer sur la touche
Suppr.
Si vous avez sélectionné les objets et les charges et vous voulez les supprimer dans le tableau
récapitulatif, les objets sont supprimé sur l’onglet Objets, et les charges sur l’onglet Charges.

Cette boîte de dialogue se compose de trois onglets :


- Objets
- Charges
- Réactions.

La partie inférieure, à part les boutons standard Fermer et Aide, les boutons supplémentaires suivants
sont disponibles :
• Colonnes - après un clic sur ce bouton, la boîte de dialogue supplémentaire Colonnes est
ouverte ; cette boîte de dialogue contient la liste des colonnes sélectionnées pour le tableau
récapitulatif ou les charges (les options choisies sont accompagnées du symbole √) ; les boutons S
et T disponibles dans la partie droite de la boîte de dialogue Colonnes permettent de changer la
position de la colonne dans le tableau récapitulatif
• Ajouter à la note - après un clic sur ce bouton, le tableau disponible dans la boîte de dialogue
Tableau récapitulatif sera ajouté à la liste des composants de la note de calcul (cf. la description
de la boîte de dialogue Composition de l’impression) ; le nom du tableau enregistré dans la boîte
de dialogue Composition de l’impression est affichée dans la boîte de dialogue Ajouter à la note
de calcul s’affichant après un clic sur le bouton Ajouter à la note
• Imprimer - cette option permet d’imprimer le tableau.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 62 Autodesk® Concrete Building Structures

5.20.Tableau récapitulatif - objets

Cette option permet de présenter les données pour les objets de la structure (poutres, poteaux, dalles,
parois, etc). Les données sont regroupées sur 2 onglets :
- Détaillé
- Général

L’onglet Détaillé présente la liste des objets spécifiques (éléments de la structure, de finition) suivant le
choix effectué dans la partie gauche de la boîte de dialogue (le symbole √ accompagnant le nom de
l’objet signifie que le type d’objet sélectionné sera présenté dans le tableau récapitulatif, si le symbole est
absent, le type d’objet ne sera pas présenté dans le tableau).
Un clic sur le bouton Tout permet de sélectionner tous les types d’objets à présenter dans le tableau ; un
clic sur le bouton Rien désélectionne tous les objets et aucun objet ne sera présenté dans le tableau.

Les colonnes présentées dans le tableau :


• peuvent être celles définies dans plusieurs modèles définis sur la liste de sélection disponible dans
la partie inférieure de la boîte de dialogue (au-dessous du tableau)
• peuvent être sélectionnées et organisées par l’utilisateur après un clic sur le bouton Colonnes.
A présent, trois modèles sont disponibles dans le programme : Géométrie, Coût - structure BA, Coût -
structure bois, Coût - structure acier.
Le modèle Géométrie contient le jeu de colonnes avec les données de base sur les objets de la
structure ; les autres modèles contiennent les colonnes avec les informations sur la quantité et les coûts
des éléments spécifiques de la structure.

L’onglet Général présente le récapitulatif des types des objets utilisés dans le modèle. De même que sur
l’onglet Détails, vous pouvez aussi organiser les colonnes à l’aide du modèle défini (la liste des modèles
disponibles est analogique que celle pour l’onglet Objet - détails) ou après un clic sur le bouton
Colonnes.
Sur cet onglet, vous pouvez afficher les informations suivantes : poids propre de la structure, poids des
cloisons et charge permanentes due à la finition (cela n’est pas présenté sur les onglets pour les charges
parce qu’à l’aide de la sélection, il est possible de présenter facilement ce type d’information sur les
onglets pour les objets).
Les onglets Détails et Général (pour le profilé Coût - structure BA), une colonne supplémentaire
Quantitatif est disponible. Les valeurs de la consommation de l’acier sont présentées en unités
suivantes :
• semelles isolées, semelles filantes - (%) de la section transversale
• poutres, poteaux - en unités sélectionnées dans la boîte de dialogue Paramètres généraux /
Critères d’optimisation.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 63

5.21.Tableau récapitulatif - charges

Cette option permet de présenter les données pour les charges de la structure. Les données sont
regroupées sur 2 onglets :
- Détaillé
- Général.

Sur l’onglet Détails, les informations suivantes peuvent être présentées :


• type de charge : concentrée, linéaire ou surfacique (le symbole √ accompagnant le nom du type de
charge signifie que le type sélectionné sera présenté dans le tableau récapitulatif ; si le symbole
est absent, le type d’objet ne sera pas présenté dans le tableau) ; un clic sur le bouton Tout permet
de sélectionner tous les types de charges à présenter dans le tableau ; un clic sur le bouton Rien
désélectionne toutes les charges et aucune charge ne sera présentée dans le tableau.
• nature de la charge (la sous-nature est aussi affichée dans le cas où existe plusieurs sous-natures)
- toutes les types de natures (sous-natures) présentes dans le règlement sont disponibles
• direction de la charge :
- verticale
- X - 135 (horizontale constituant l’angle -135° avec l’axe X)
convention des signes pour l’angle : les valeurs positives pour le sens inverse au sens des aiguilles
d’une montre
- perpendiculaire à l’objet appliqué (p. ex. pour les charges de vent)
- projetée (p. ex. pour les charges de neige)
• valeur de la charge
• total - la valeur totale de la charge appliquée
• étage - à quel étage la charge est appliquée
• nom - le nom de la charge
• objet / nom et objet / type - le nom et le type d’objet auquel la charge a été appliquée (si la charge
n’est pas liée à l’objet, le tableau affiche la cellule vide).

Sur l’onglet Général les colonnes suivantes peuvent être affichées : direction, nombre et total. Le but de
ce tableau est de présenter les charges pour les natures, les types de charges et les étages sélectionnés,
c’est pourquoi toutes les charges choisies sont récapitulées pour 3 directions :
- direction Z (verticale)
- directions X et Y (horizontales).
Par défaut, le tableau affiche les colonnes Direction et Total, mais vous pouvez activez l’affiche de la
colonne Nombre ; cette colonne présente le nombre de tous les composants pour la direction donnée et
(et pas le nombre de charges comme objets).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 64 Autodesk® Concrete Building Structures

5.22.Tableau récapitulatif - réactions

L’option permet de présenter les réactions pour les charges appliquées aux éléments de la structure. Les
données sont regroupées sur 2 onglets :
- Détaillé : présente les forces des réactions dans les éléments spécifiques de la structure
- Détaillé : vérifie la conformité de la somme des réactions avec la somme de toutes les charges
appliquées à la structure.

La partie gauche de la boîte de dialogue contient la liste de toutes les sous-natures de charges définies
(cas) de la structure pour lesquelles il est possible de présenter les valeurs des réactions. Au-dessous,
trois options (Semelles isolées, Semelles filantes, Radiers) sont disponibles. Si l’option est cochée, les
valeurs des réactions seront présentées pour le type d’appui sélectionné.
Un clic sur le bouton Tout active tous les types d’appuis (les options Semelles isolées, Semelles filantes,
Radiers sont activées), par contre un clic sur le bouton Rien signifie que tous les types d’appuis seront
désactivés.
La partie droite de la boîte de dialogue contient le tableau avec les valeurs des réactions :
• sur l’onglet Détaillé - les lignes avec les valeurs des forces pour les appuis spécifiques
• sur l’onglet Général - les lignes avec les sommes des forces de réactions pour chaque type d’appui
(semelles filantes, semelles isolées, radiers) qui a été activé dans la partie gauche de la boîte de
dialogue, et en bas - la ligne avec la somme totale des réactions ; si dans la partie gauche de la
boîte de dialogue tous les types d’appuis sont activés, le tableau affiche une ligne supplémentaire
avec la somme des charges et la valeur de la différence entre la somme des charges et des
réactions (précision) ; si les valeurs de la somme des réactions et des charges sont différentes, la
valeur de la précision est affichée en rouge et la boîte de dialogue Rapports émet le message ‘Pas
d’équilibre des réactions et des charges’.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 65

5.23.Valeurs par défaut

Cette option permet de définir les paramètres par défaut des sections, matériaux, noms et textes. L’option
est disponible :
• à partir du menu, après la sélection d’une des options dans Edition / Valeurs par défaut

• dans la barre d’outils, icônes : Sections par défaut et Matériaux par défaut .

Dans la boîte de dialogue Sections par défaut, vous pouvez définir la section standard pour chaque
objet (poutre, poteau, dalle, etc.). La liste de sélection pour chaque type d’objet contient toutes les
sections déjà définies qui peuvent être affectées à un objet donné (p. ex. pour les poutres, les sections
rectangulaires et en T). Un clic sur le bouton (…) disponible à droite de la liste de sélection ouvre la boîte
de dialogue Base de sections, dans laquelle vous pouvez éditer (modification des paramètres des
sections existantes, ajout d’une nouvelle section) la base de sections.

Dans la boîte de dialogue Matériaux par défaut, vous pouvez définir le matériau standard pour chaque
objet (poutre, poteau, dalle, etc.). La liste de sélection pour chaque type d’objet contient tous les
matériaux déjà définis qui peuvent être affectées à un objet donné (p. ex. pour les poutres, les sections
rectangulaires et en T). Un clic sur le bouton (…) disponible à droite de la liste de sélection ouvre la boîte
de dialogue Base de matériaux, dans laquelle vous pouvez éditer (modification des paramètres des
matériaux existants, ajout d’un nouveau matériau) la base de matériaux.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 66 Autodesk® Concrete Building Structures

Dans la boîte de dialogue Noms par défaut, sur l’onglet Objets, vous pouvez définir le nom standard
pour chaque objet (poutre, poteau, dalle, etc.) ; dans l’onglet Charges, vous pouvez définir le nom par
défaut de toutes les natures des charges définies pour la structure (charges permanentes, charges
d’exploitation, charges de vent, charges de neige etc.). Lors de la définition du nom, vous pouvez utiliser
les caractères spéciaux qui facilitent la numérotation automatique :
• %p - si vous ajoutez ce caractère, le logiciel ajoute le numéro de l’étage (niveau) courant à la place
de ce caractère
• %e - si vous ajoutez ce caractère, le logiciel saisit le numéro de l’élément successif du groupe
donné (poutres, poteaux) sur l’étage donné à la place de ce caractère.
Un clic sur le bouton Rétablir rétablit les valeurs standard des noms proposées par le programme
Autodesk® CBS.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 67

Dans la boîte de dialogue Lignes de cote et textes par défaut, vous pouvez définir les paramètres par
défaut
pour les textes :
• Taille - taille de la police
• Style - style de la police (quatre types du style de texte pour la police Arial sont disponibles :
Normal, Italique, Gras, Gras Italique)
• Texte - texte par défaut saisi lors de la définition du texte
• Angle - angle d’affichage du texte (angle mesuré par rapport à l’axe OX)
pour la ligne de cote :
• Taille - taille de la police
• Style - style de la police (quatre types du style de texte pour la police Arial sont disponibles :
Normal, Italique, Gras, Gras Italique)
• Style de la ligne - comprend les styles de ligne et les flèches disponibles
• Dy - position d’un texte décrivant la ligne de cote (au-dessus de la ligne, au-dessous de la ligne). .
Les paramètres saisis peuvent être modifiés dans la boîte de dialogue Propriétés.

5.24.Options par défaut

Cette option permet de configurer les paramètres par défaut des options utilisées dans le logiciel lors de
la définition de la structure et des calculs. L’option est disponible dans le menu Edition / Valeurs par
défaut / Options.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 68 Autodesk® Concrete Building Structures

Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez sélectionner les options suivantes :
• zone Poutre : si vous activez cette option, une rotule sera définie aux extrémités de la poutre
(gauche, droite)
• zone Poutre / Linteau : la définition de la longueur par défaut de la portée I du linteau ; la longueur
totale du linteau L est égale à la somme de la largeur de la baie (fenêtre, porte) B et de la longueur
de la portée (L = B + 2*l/2) - cf. la figure ci-dessous

• zone Poteau : si vous activez l’option Ajouter semelles isolées sous poteaux non appuyés, les
semelles isolées sont ajoutées pendant les calculs de la structure
• zone Poutre / Poteau : lors des calculs avancés (méthode détaillée - complète MEF), les décalages
(excentrements) définis pour les poteaux et les excentrements horizontaux des poutres peuvent
être pris en compte dans les calculs, si l’option Prise en compte l’excentrement dans les calculs
(complète MEF) est activée
• zone Paroi : si vous activez l’option Ajouter semelles filantes sous parois non appuyées, les
semelles filantes sont ajoutées pendant les calculs de la structure ; la liste de sélection contient les
types de paramètres définis, et un clic sur le bouton (...) ouvre la boîte de dialogue Paramètres
réglementaires ; les options disponibles dans cette boîte de dialogue dépendent de la norme de
dimensionnement du béton sélectionnée
• zone Semelle isolée :
les options Rotule et Encastrement définissent les conditions d’appui du poteau dans la semelle ;
ces conditions peuvent être modifiées dans la boîte de dialogue Propriétés (onglet Options de
calcul)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 69

il est également possible de définir la valeur du coefficient d’élasticité du sol Kz ; il exprime la


réaction totale du sol à la semelle qui aurait lieu pour une déformation unitaire du sol
si l’option Centrer en cas d’excentrement sur le poteau ou voile est activée, sur la vue architecturale
2D et 3D l’axe de la semelle isolée sera situé précisément dans l’axe du poteau ; si l’option est
désactivée, en cas d’ajustage au nu des poteaux, la position des semelles n’est pas
automatiquement modifiée
si l’option Réduction de la flexion de la semelle - participation des longrines est cochée, il est
possible de réduire les moments fléchissants dans la semelle isolée par la prise en compte de la
participation des longrines ; dans la boîte de dialogue, il faut entrer la valeur du coefficient par
défaut de reprise des moments par la semelle (marqués comme M1 - une partie du moment total
dans la semelle pour les directions X et Y) ; lors de la définition des semelles isolées et des
longrines, le programme effectue automatiquement la répartition du moment sur chaque direction en
affectant à la semelle le coefficient par défaut, et en distribuant le reste du moment sur chaque
longrine aboutissante, respectivement pour les directions X et Y (la boîte de dialogue Propriétés
pour les semelles isolées)
• zone Dalle : il est possible de sélectionner l’appui par défaut de la dalle (rotule ou encastrement)
sur toute la longueur du contour de la dalle ; la liste de sélection contient les types de paramètres
définis, et un clic sur le bouton (...) ouvre la boîte de dialogue Paramètres réglementaires ; les
options disponibles dans cette boîte de dialogue dépendent de la norme de dimensionnement du
béton sélectionnée
Pour les dalles, il est possible de définir la valeur par défaut du coefficient de réduction pour les
bords de la dalle partiellement appuyés. Si la valeur du coefficient de réduction est égale à zéro, les
appuis qui ne sont pas perpendiculaires à la direction du transfert des charges de la dalle, sont
exclus de la liste des appuis ; si la valeur du coefficient de réduction est différente du zéro, ces
appuis ne sont pas exclus de la liste des appuis, mais on leurs affecte la valeur réduite de la
participation dans le transfert des charges (l’exemple de l’application : planchers à poutres non
apparentes - les appuis de rive parallèles aux poutres du plancher sont partiellement chargées et
transfèrent les charges dues à la dalle qui sont reprises par la mi-largeur d’une brique).
Dans la boîte de dialogue Propriétés, il est possible de changer la valeur du coefficient de
réduction pour les dalles.
Si un sens de portée a été défini dans la dalle, les appuis actifs sont ces appuis linéaires qui sont
perpendiculaires ou inclinés à la ligne perpendiculaire d’un angle dont la valeur est contenue dans
l’intervalle de tolérance donné.

• zones Semelle filante et Radier de fondation : il, est possible de définir le coefficient d’élasticité du
sol Kz ; pour la semelle filante, cette valeur exprime la réaction du sol à 1 m courant de la semelle
qui aurait lieu pour une déformation unitaire du sol ; quant au radier de fondation, c’est la réaction
2
du sol à 1 m du radier qui aurait lieu pour une déformation unitaire du sol ;
NOTE : les semelles filantes pour lesquelles l’option Kz n’est pas activée sont calculées
différemment en fonction de la méthode de calcul choisie :
1 calculs simplifiés de la structure
le voile est supporté par la semelle filante

2 calculs avancés de la structure


pour le voile soutenu par la semelle filante, les appuis linéaires (rotules) sont générés ; une telle
information est transférée au programme Autodesk Robot Structural Analysis ou au moteur de
calcul du programme Robot (la semelle est chargée dans le programme Autodesk Robot
Structural Analysis, mais elle n’est pas prise en compte pendant les calculs) ; une fois les calculs
effectués, les réactions calculés dans le programme Autodesk Robot Structural Analysis sont
transférées vers Autodesk® CBS ; ces réactions sont appliquées au voile et à la semelle filante et
peuvent être présentées sous Autodesk® CBS (les forces FX, FY et FZ - cf. Affichage des résultats)

- pour les dalles : la liste de sélection contient les types de paramètres définis, et un clic sur le
bouton (...) ouvre la boîte de dialogue Paramètres réglementaires ; les options disponibles dans
cette boîte de dialogue dépendent de la norme de dimensionnement du béton sélectionnée
- pour les semelles filantes :
si l’option Centrer en cas d’excentrement sur le poteau ou voile est activée, sur la vue architecturale
2D et 3D l’axe de la semelle isolée / filante sera situé précisément dans l’axe du poteau / voile ; si
l’option est désactivée, en cas d’ajustage au nu des voiles / poteaux, la position des semelles n’est
pas automatiquement modifiée
L’option Prendre en compte le désaxage dans les calculs (complète MEF) - dans les calculs avancés, les
désaxages (excentrements) sont modélisés au moyen des liaisons rigides (pour les poteaux) ou les
excentrements (pour les poutres). En cas d’une liaison rigide, les objets sont définis dans leurs positions

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 70 Autodesk® Concrete Building Structures

réelles (la position de l’axe de l’objet), et l’excentrement sera modélisé au moyen d’une liaison rigide. En
cas d’un excentrement, les objets sont modélisés dans une position définie dans Autodesk® CBS, et
leur emplacement réel est modélisé au moyen d’un excentrement. Pour les poutres, dans ces calculs le
décalage vertical (excentrement) n’est pas pris en compte.
L’option Centrer en cas d’excentrement (semelle isolée ou filante) - si dans un poteau / voile, un
désaxage (excentrement) a été défini, la semelle isolée (ou filante) sera aussi désaxée, si l’option Centrer
en cas d’excentrement a été cochée.

NOTE :
Dans la présente version du programme, l’ajustage au nu ne change pas de position des objets dans le
modèle métier et de calcul ; ils restent placés dans leurs axes.

La partie inférieure de la boîte de dialogue contient l’option permettant de définir (dans le champ
Coordonnée z) la valeur par défaut de la distance entre le bord inférieur de la fenêtre et le bord inférieur
du voile.

5.25.Influence de la définition des coefficients de


reprise des moments fléchissants sur les résultats
et le dimensionnement des semelles isolées et des
longrines

1. Calculs simplifiés et détaillés :


Lors de calculs, le moment total dans la semelle à laquelle aboutissent les longrines, est affecté au pied
de poteau encastré. Dans ce cas, les résultats pour les longrines ne présentent pas des moments
fléchissants repris partiellement par celles-ci.

2. Dimensionnement des éléments BA (ferraillage théorique et réel) :


- semelles isolées
dans la liste de charges, les moments totaux dans la semelles seront pris en compte, par contre, dans le
module Semelles isolées du logiciel Autodesk Robot Structural Analysis, le coefficient de reprise du
moment par les longrines sera configuré (coefficient total respectivement pour les directions X et Y)

- longrines
l’exportation des longrines vers le module Poutres BA du logiciel Autodesk Robot Structural Analysis.

Algorithme de répartition des moments :


Cas simple
Les poutres aboutissent dans les directions orthogonales : elles reprennent les moments à partir des
directions orthogonales (conformes aux plans définis par les axes du repère local de la semelle)

Cas complexe
Les poutres aboutissent dans les directions obliques : elles reprennent les projections des moments Mx
et My de la semelle (conversion des moments dans le repère local de la longrine conformément à la
valeur du coefficient).

La valeur du coefficient de reprise des moments est influencée par : la longueur et la rigidité de la
longrine (proportionnellement à chaque poutre aboutissant à la semelle).

NOTE :
Les longrines articulées sont négligées lors de la reprise des moments fléchissants.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 71

5.26.Comment définir les valeurs par défaut


(sections, matériaux, noms)

Pour définir la section circulaire à un diamètre de 50 cm en tant que la section par défaut pour les
poteaux, il faut :
• dans le menu, sélectionner la commande Edition / Valeurs par défaut /Sections ou cliquer sur l'icône
Sections par défaut
• cliquer sur le bouton (...) situé à droite de la liste déroulante Poteaux
• sélectionner la liste Circulaire (elle est mise en surbrillance en bleu) et cliquer sur le bouton Ajouter
• dans le champ d'édition d= entrer une valeur de 50
• cliquer sur le bouton OK
• dans la liste déroulante pour les poteaux dans la boîte de dialogue Section par défaut, sélectionner
la section C50 (comme ci-dessous) et cliquer sur le bouton OK.

Pour définir le béton en tant que matériau par défaut pour les poteaux, il faut :
• dans le menu, sélectionner la commande Edition / Valeur par défaut / Matériaux ou cliquer sur l'icône
Matériaux par défaut
• dans la liste de sélection de matériau par défaut pour les poteaux, sélectionner Béton (voir la figure
ci-dessous) et cliquer sur le bouton OK.

Pour modifier le nom par défaut des parois en ‘Etage(n° étage),Paroi(n° paroi)’, il faut :
• dans le menu, sélectionner la commande Edition / Valeurs par défaut / Noms
• dans l'onglet Objets , dans le champ d'édition Parois, entrer : Etage %p,Paroi %e (voir la figure ci-
dessous)

• cliquer sur le bouton OK.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 72 Autodesk® Concrete Building Structures

5.27.Blocage des sections

Le blocage des sections sert à la vérification globale du blocage (déblocage) des sections des objets
spécifiques de la structure. L’option est disponible à partir du menu après la sélection de la commande
Structure / Blocage des sections.

Dans la partie supérieure de la boîte de dialogue, l’option Prendre en compte la sélection est disponible ;
si vous activez cette option, toutes les modifications (blocage/déblocage des sections) ne concernent que
les objets sélectionnés.
Au-dessous, la liste de tous les objets (poutre, poteaux, parois, dalles, semelles isolées, semelles filantes,
escalier) que l’on peut définir dans la structure est disponible. Si l’option à côté de l’élément est cochée
(elle est accompagnée du symbole √), la section est bloquée (c’est la configuration par défaut) ; si
l’élément de la structure est désactivé, cela signifie que ses dimensions peuvent être modifiées lors du
dimensionnement des éléments BA.

NOTE :
Les objets qui ne sont pas présents dans le modèle de la structure défini, ne sont pas disponibles dans la
boîte de dialogue.

La partie droite de la boîte de dialogue regroupe les boutons suivants (outre les boutons standard
Appliquer, Fermer et Aide) :
• Tout - un clic sur ce bouton active tous les objets du modèle de la structure disponibles dans le
dans la boîte de dialogue Blocage des sections
• Rien - un clic sur ce bouton désactive tous les objets du modèle de la structure disponibles dans le
dans la boîte de dialogue Blocage des sections.

NOTE :
Lors de l’utilisation de l’option Blocage des sections, il faut faire attention à l’état du mode sélection : la
sélection de l’étage courant ou la sélection de la structure entière.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 73

5.28.Base de sections
Le programme vous offre la possibilité de définir la base de données de matériaux et de sections. L’option
permettant la définition des sections est disponible :
• à partir du menu Outils, commande Base de sections

• à partir de la barre d’outils, icône .

Vous pouvez définir les types de sections suivants :


• rectangulaire - il faut saisir la hauteur et la largeur
• en T - il faut saisir la hauteur et la largeur de la section et la hauteur et la largeur de l’aile
• circulaire - il faut saisir le diamètre de la section
• parois (dalles) - il faut saisir l’épaisseur de la paroi/dalle ; dans le cas de la génération du modèle
dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis, la charge due au matériau stratifié affectée
à la paroi sera modélisée automatiquement
• semelles rectangulaires - il faut saisir la longueur, la largeur et la hauteur de la semelle
• semelles trapézoïdales - il faut saisir la longueur, la largeur et la hauteur de la semelle et la
longueur, la largeur et la hauteur du fût
• ouvertures rectangulaires - il faut saisir la hauteur et la largeur de l’ouverture ; de plus, il faut choisir
le type d’ouverture (porte, fenêtre) ; dans le cas où vous choisissez la fenêtre, dans la boîte de
dialogue, le bouton Paramètres devient disponible ; un clic sur ce bouton ouvre la boîte de
dialogue Paramètres de la fenêtre porte dans le cas où vous choisiriez la porte, dans la boîte de
dialogue, le bouton Paramètres devient disponible ; un clic sur ce bouton ouvre la boîte de
dialogue Paramètres de la porte
• ouvertures arbitraires - sert à définir les ouvertures dans les parois et à définir les fenêtres et les
portes. Pour définir une nouvelle ouverture arbitraire, il faut :
- sélectionner à l’écran une ouverture de plancher définie dans une dalle ou une dalle entière
- ouvrir la boîte de dialogue Base de sections et sélectionner dans l’arborescence l’option
Ouvertures arbitraires

- cliquer sur l’icône Ajouter ; l’ouverture est ajoutée à la liste.


Pour faciliter l’identification de la section, le logiciel affiche sa forme avec les dimensions du contour
rectangulaire. De plus, il faut sélectionner le type d’ouverture (ouverture, porte, fenêtre) ; si vous
sélectionnez une fenêtre, le bouton Paramètres devient disponible ; un clic sur ce bouton ouvre la
boîte de dialogue Paramètres de la fenêtre ; dans le cas où vous choisissez la porte, dans la
boîte de dialogue, le bouton Paramètres devient disponible ; un clic sur ce bouton ouvre la boîte
de dialogue Paramètres de la porte
La surface et le volume des ouvertures / fenêtres / portes créées à l’aide de l’option Ouvertures
arbitraires sont présentées dans le tableau récapitulatif.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 74 Autodesk® Concrete Building Structures

• escalier droit - il faut saisir le nombre de marches, la hauteur et la largeur d’une marche et
l’épaisseur de la dalle ; il n’est pas nécessaire de définir les trois premiers paramètres (si l’option à
côté de chaque paramètre est désactivée) - dans ce cas, le logiciel définit automatiquement les
valeurs de ces paramètres lors de la définition de l’élément précis : p. ex. si aucun de ces trois
paramètres n’est donné, le logiciel calcule : la hauteur de la volée entière à partir de la position des
dalles de plancher aboutissantes, le nombre de marches à partir de la relation : 2h + s = 63cm (où
h - hauteur de la marche, s - largeur de la marche), et ensuite, il calculera les valeurs des autres
paramètres manquants.
• autres profilés - lors de l’installation du logiciel, vous pouvez installer en option les profilés acier (ce
sont les bases utilisées dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis) ; la partie droite
de la boîte de dialogue présente les bases de profilés disponibles (elles sont triées
alphabétiquement) ; les informations suivantes sont affichées : le nom du catalogue contenant la
base de profilés acier et la liste des bases disponibles ; il est possible de spécifier les bases qui
seront utilisées (la limitation du nombre de bases peut accélérer le fonctionnement du logiciel dans
certaines situations, p.ex. importation du fichier IFC). L’ordre des bases de profilés peut être changé
sur la liste des bases ; pour cela, vous disposez des boutons Déplacer vers le haut / Déplacer
vers le bas ; elle permet de personnaliser l’ordre de tri selon les besoins de l’utilisateur. Après
l’activation de l’option Définir par défaut, l’ordre de tri des bases défini sera pris pour de nouveaux
modèles de la structure réalisés avec Autodesk® CBS.

NOTE :
Pour les sections rectangulaires, en T, circulaires et les sections des voiles (dalles), il est possible de
définir la réduction de la rigidité de la section pour la fissuration ; cette valeur de la rigidité sera
employée dans les calculs détaillés.

Afin de définir une nouvelle section dans la base, il faut :


• sélectionner (positionner le pointeur de souris) le type de section, p. ex en T

• cliquer sur l’icône Ajouter


• saisir les dimensions de la section (le nom de la section est automatiquement proposé à partir des
valeurs définies).
Si vous sélectionnez le profilé acier, après la sélection de la base de profilés acier et un clic sur le bouton
Ajouter, le logiciel affiche la boîte de dialogue supplémentaire Sélection du profilé (voir la figure ci-
dessous). Dans cette boîte de dialogue, vous devez d’abord sélectionner la famille de la liste (p. ex.
CAEP), et, ensuite, indiquer les profilés appartenant à cette famille. Après un clic sur le bouton OK, le
logiciel ajoute la famille et la liste des profilés sélectionnés.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 75

L’activation de l’option Définir par défaut permet d’enregistrer les sections en tant que sections par
défaut.
Dans la boîte de dialogue Base de sections, deux boutons sont disponibles : Importer et Exporter. Un
clic sur un des ces boutons permet, respectivement, d’ouvrir ou d’enregistrer la base de sections au
format interne du programme. Cela permet, par exemple, de transférer les bases de sections du
programme installé sur un autre ordinateur ou de copier la base de sections définie pour un autre langue
(par défaut, les bases de sections définies pour différentes langues de travail sont disjointes).

Un clic sur le bouton Rétablir rétablit les sections par défaut proposées dans le logiciel Autodesk® CBS.

5.29.Paramètres de la fenêtre

La boîte de dialogue Paramètres de la fenêtre présentée sur la figure ci-dessous est ouverte après un
clic sur le bouton Paramètres dans la boîte de dialogue Base de sections. Les options disponibles dans
cette boîte de dialogue permettent de définir la fenêtre en panneaux, le profilé du châssis et du battant, le
type de panneau (ouvrable, basculante).

Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez définir les paramètres suivants :
Le champ Structure :
- la sélection de la division de la fenêtre en panneaux (la liste Style)
- la définition des valeurs t, d, tv, th (l’épaisseur du profilé du châssis)
- la définition des valeurs x1, y1,... (les coordonnées relatives de la division en panneaux)

La zone Panneaux :
- la sélection du numéro du panneau défini (la liste Panneau n°)
- la sélection du type de panneau - ouvrant, battant, oscillo-battant (la liste Type de panneau)
- la définition de la valeur pt, pd (la largeur et l’épaisseur du profilé du panneau - du vantail de la fenêtre).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 76 Autodesk® Concrete Building Structures

5.30.Paramètres de la porte

La boîte de dialogue Paramètres de la porte présentée sur la figure ci-dessous est ouverte après un clic
sur le bouton Paramètres dans la boîte de dialogue Base de sections. Les options disponibles dans
cette boîte de dialogue permettent de sélectionner le type de porte (nombre de battants, coulissantes,
pivotantes, accordéon, etc.) et de définir les paramètres des portes.

Dans cette boîte de dialogue, les paramètres suivants peuvent être définis :
Le champ Structure :
- la sélection du nombre de battants et du type de porte (la liste Style)
- t, d : les épaisseurs du profilé du châssis de la porte
- ct, cd : la largeur et l’épaisseur des bardages en cas des châssis réglables
- tt, y, rt, rd : les dimensions additionnelles définissant les éléments de la porte

La zone Panneaux :
- pd, x : la largeur et l’épaisseur du battant (pour les portes à deux battants).

5.31.Comment ajouter une nouvelle section à la base


de données de sections

Pour ajouter à la base de sections une nouvelle section rectangulaire à dimensions 30*80 cm, il faut :
• dans le menu, sélectionner la commande Outils / Base de sections ou cliquer sur l'icône Base de
sections dans la barre d'outils

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 77

• sélectionner la liste Rectangulaire (elle sera mise en surbrillance en bleu)


• cliquer sur le bouton Ajouter
• dans le champ d'édition b= entrer 30, dans le champ h= entrer 80

• pour modifier le nom de la section, il faut sélectionner la section P30*80 (elle sera mis en surbrillance
en bleu) et faire un clic du bouton gauche de la souris
• entrer: larg30haut80
• appuyer sur la touche Entrée.

5.32.Base de matériaux
Le programme vous offre la possibilité de définir la base de données de matériaux et de
sections. L’option permettant la définition des matériaux est disponible :
• à partir du menu Outils, commande Base de matériaux

• à partir de la barre d’outils, icône .

Les types de matériaux disponibles dans le programme sont : acier, béton, aluminium, bois, céramique
etc.
Il est possible de définir des matériaux stratifiés et des prix unitaires pour le coffrage des éléments de la
structure (poutres, dalles, parois, etc.) ; dans le matériau stratifié, vous définissez la disposition des
matériaux parmi lesquels il doit y avoir un matériau portant (structurel) et un nombre quelconque de
matériaux de revêtement (non structurels). Si pendant la définition d’un matériau structurel, il y a 2 (ou

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 78 Autodesk® Concrete Building Structures

plus) couches porteuses, à l’acceptation, l’utilisateur doit saisir une seule couche comme couche
porteuse. Le matériau et l’épaisseur de la couche sont sélectionnés dans la liste des matériaux
précédemment définis dans la base de matériaux ; la disposition des couches ainsi définie est disponible
sous un nom donné dans la définition de la section pour les parois (dalles).
La couche structurelle du matériau stratifié est utilisée dans les calculs de résistance, les couches de
revêtements constituent les charges pour les couches portantes.

NOTE:
Dans le logiciel Autodesk® CBS (version 2.2), les matériaux stratifiés sont représentés sur les dessins
par la couche structurelle.

Présentation des voiles en matériau stratifié sur la vue métier et la vue architecturale
Dans le programme Autodesk® CBS, les matériaux stratifiés sont présentés sur la vue métier au moyen
d’une couche structurelle, et sur la vue architecturale 2D et 3D, le programme dessine un voile à une
épaisseur réelle, localisé de façon appropriée (par rapport à l’axe de la couche porteuse).
Si le matériau stratifié dans le voile possède une couche porteuse, alors le centre de cette couche est
l’axe du voile sur la vue métier ; si le matériau stratifié dans le voile ne possède pas de couche porteuse,
alors le centre du voile est son axe sur la vue métier.
Si vous définissez un excentrement par rapport au bord du voile, celui-ci sera calculé jusqu’au bord réel
(et pas jusqu’à la couche porteuse du voile).

Afin de définir un nouveau matériau dans la base, il faut :


• sélectionner (positionner le pointeur de souris) le type de matériau, p. ex béton

• cliquer sur l’icône Ajouter


• saisir les valeurs des paramètres du matériau.

NOTE :
Dans la base de matériaux, il est possible de définir le poids volumique de deux manières :
- la définition en unités : poids / volume
- la définition en unités : poids / surface
La deuxième possibilité est disponible pour les objets tels que dalle ou voile. Dans le cas où le poids
volumique du matériau est défini de cette façon, il faut définir l’épaisseur de l’élément, si non le logiciel ne
lui affecte pas de section. Cette type de définition du poids volumique est disponible pour les matériaux
qui n’ont pas été encore utilisés dans la structure.
Pour l’objet fait en matériau pour lequel le poids propre a été défini de cette façon, la section dans les
boîtes de dialogue Propriétés et Tableau récapitulatif n’est pas affichée.

Le matériau défini peut être un matériau constructible ou non constructible (si vous avez activé l’option
Matériaux non constructible). Si le matériaux est un matériau non constructible, le logiciel calcule deux
valeurs pour ce matériau : poids volumique et prix unitaire. La valeur du poids volumique est nécessaire
à calculer la valeur de la charge dans le cas de la modélisation de la structure dans le logiciel
Autodesk® Robot Structural Analysis. Si le matériau est un matériau constructible, le logiciel calcule
des paramètres supplémentaires (à part le poids volumique et le prix unitaire) : module d’Young E,
coefficient de Poisson ν et résistance (ces grandeurs sont utilisées lors des calculs dans le logiciel
Autodesk® Robot Structural Analysis).

Pour chaque matériau, vous pouvez choisir la couleur et le motif de l’hachurage ; l’activation de l’option
Hachurage - Vue architecturale 2D permet de sélectionner le motif de l’hachurage qui sera présenté sur
la vue 2D architecturale.
A chaque matériau (à l’exception des matériaux stratifiés), vous pouvez affecter une texture ; la texture
est présenté sur l’objet dans le cas du lancement de la vue 3D avec ombrage. La partie inférieure de la
boîte de dialogue contient l’option Texture ; si vous activez cette option, vous pouvez sélectionner un
fichier su format *.bmp ou *.jpg. De plus, à l’aide de l’échelle appropriée, vous devez ajuster la taille du
fichier image aux dimensions réelles. Si la texture ne sera pas affectée au matériau (l’option Texture est
désactivée), les éléments faits en ce matériau seront présentés sur la vue 3D par la couleur définie sur
l’onglet Couleur disponible dans la boîte de dialogue Préférences.
ATTENTION : Pendant la création d’une texture, il faut savoir qu’elle est posée de la même façon que le
carrelage. Pour obtenir une surface assez uniforme, il faut créer le fichier graphique avec
une symétrie ponctuelle.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 79

Le coût du coffrage est défini pour chaque élément de la structure (NOTE : l’escalier est traité comme
dalles). Le calcul de la surface du coffrage est effectué automatiquement par le logiciel ; les résultats de
l’estimation des coûts du coffrage sont présentés dans un tableau récapitulatif sur l’onglet Objets -détails
après la sélection de l’option Coût - structure BA.
Les surfaces du coffrage pour les éléments spécifiques de la structure sont calculées de la façon
suivante :
• poutres et semelles filantes : produit de la somme de 2 hauteurs h et de la largeur b de la section
transversale et de la longueur de l’élément L (cf. la figure ci-dessous) = (2 h + b) * L

• poteaux : produit du périmètre du poteau et de sa hauteur


• semelles isolées :
- produit du périmètre de la semelle et de sa hauteur (semelles rectangulaires)
- somme des surfaces verticales et obliques (semelles trapézoïdales)
• dalles : surface de la dalle (dans le cas où les dalles ont des réservations, leurs surfaces sont
soustraites)
• parois : produit de la hauteur et de la double longueur de la paroi
• escaliers : somme des surfaces des dalles (inférieure et latérales) et du produit de la largeur,
hauteur et nombre de marches.

L’activation de l’option Définir par défaut permet d’enregistrer les matériaux choisis en tant que matériaux
par défaut.
Dans la boîte de dialogue Base de matériaux, deux boutons sont disponibles : Importer et Exporter.
Un clic sur un des ces boutons permet, respectivement, d’ouvrir ou d’enregistrer la base de matériaux au
format interne du programme. Cela permet, par exemple, de transférer les bases de matériaux du
programme installé sur un autre ordinateur ou de copier la base de matériaux définie pour un autre
langue (par défaut, les bases de matériaux définies pour différentes langues de travail sont disjointes).

Un clic sur le bouton Rétablir rétablit les sections par défaut proposées dans le logiciel Autodesk® CBS.

5.33.Comment ajouter un nouveau matériau à la base


de données de matériaux

Afin d'ajouter un nouveau matériau à la base de données de matériaux (par exemple, le béton B30), il
faut effectuer les actions suivantes :
• dans le menu, sélectionner la commande Outils / Base de matériaux ou cliquer sur l'icône Base de
matériaux dans la barre d'outils
• sélectionner la liste Béton (elle sera mise en surbrillance en bleu)
• cliquer sur le bouton Ajouter
• entrer les données comme sur la figure ci-dessous

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 80 Autodesk® Concrete Building Structures

• pour modifier le nom du matériau, il faut sélectionner le matériau B (il sera mis en surbrillance en
bleu) et faire un clic du bouton gauche de la souris
• entrer : Béton B30
• appuyer sur la touche Entrée.

5.34.Base d’objets 3D

Dans le programme, la base d’objets graphiques 3D importés à partir des fichiers .obj est disponible.
L’option permettant l’importation/exportation des objets graphiques 3D est disponible :
• à partir du menu Outils, option Base d’objets 3D

Les objets 3D de la base seront visibles sur la vue filaire (2D et 3D) en tant que groupe de surfaces
définissant un solide (et pas comme solide en tant que tel).
Sur la vue 3D avec rendu, les objets 3D sont visibles en tant que solides.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 81

La saisie du symbole sur la vue 2D se fait après un clic sur l’icône Objet 3D .

La partie supérieure de la boîte de dialogue contient les boutons suivants :


• Ajouter - ajoute un nouvel objet 3D à la liste d’objets disponibles
• Supprimer - supprime l’objet sélectionné de la base
• Importer - importe l’objet à partir du fichier .OBJ
• Exporter - exporte le modèle du programme Autodesk® CBS au format .OBJ.

5.35.Base d’objets 2D

La base d’objets 2D sert à gérer les symboles graphiques utiles sur les dessins métier (cotes de niveau,
inclinaisons, etc.) et architecturaux (symboles des tuyaux de fumée, des ascenseurs, des éléments
d’équipement). L’option est disponible à partit du menu Outils, option Outils / Base d’objets 2D

La base contient un groupe de symboles par défaut ; l’utilisateur peut ajouter ses propres objets 2D à ce
groupe. Il est possible d’ajouter / supprimer de nouveaux symboles, ainsi que les catalogues pour chaque
groupe d’objets.

La saisie du symbole sur la vue 2D se fait après un clic sur l’icône Objet 2D .
Dans la base d’objets 2D, 3 symboles paramétrés affectés aux objets sont disponibles ; si leur position
change, le programme met à jour automatiquement le symbole :
a. le niveau structurel de l’élément - le niveau de l’axe de calcul de l’élément de la structure (paramètre
%SL)
b. le niveau architectural supérieur - le niveau du dessus de l’élément de la structure (paramètre %TAL)
c. l’inclinaison - le symbole de l’inclinaison de l’élément [%] (paramètre %S).
Afin d’ajouter un symbole paramétré affecté à l’objet, il faut sélectionner l’objet de la structure avant
l’insertion du symbole.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 82 Autodesk® Concrete Building Structures

La partie supérieure de la boîte de dialogue contient les boutons suivants :


• Ajouter - ajoute un nouvel objet 2D à la liste d’objets disponibles
• Supprimer - supprime l’objet ou le catalogue 2D sélectionné de la base
• Ajouter l’objet - ajoute l’objet 2D à la liste des objets disponibles ; NOTE : pour ajouter un objet
2D à la liste, il faut d’abord sélectionner l’objet défini sur la vue de la structure.

5.36.Rapports

L’option permet d’effectuer la vérification de la cohérence des propriétés des éléments formant la
structure définie, la vérification de l’importation des fichiers DXF et la vérification du dimensionnement fait
dans les modules BA du logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis (poutres BA, poteaux BA,
semelles BA). L’option est disponible:
• dans le menu, après la sélection de la commande Outils / Rapports
• à partir du clavier, après avoir appuyé sur la touche F7.

NOTE :
La boîte de dialogue ci-dessous est lancée automatiquement après le chargement des fichiers au format
*.dxf ou *.ifc et après le dimensionnement des éléments BA dans le programme Autodesk® Robot
Structural Analysis et le retour à Autodesk® CBS.

NOTE :
Après la sélection de l’option Outils / Rapports, la boîte de dialogue affiche toujours le dernier rapport
généré.

La partie gauche de la boîte de dialogue contient la liste des rapports possibles :


- Vérification
- Statique (pour les calculs simplifiés)
- Calculs (pour les calculs avancés)
- Dimensionnement des éléments BA
- Import du fichier IFC.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 83

La partie droite de la boîte de dialogue contient la liste des erreurs/avertissements pour


les rapports sélectionnés. La liste se compose des éléments suivants :
• le code (icône) dans la colonne Type ; les codes suivants peuvent être affichés :
- erreur (p. ex. pas de matériau)
- avertissement (i.e. l’acier a été calculé, mais les avertissements proviennent du modules BA de
Autodesk® Robot Structural Analysis)
- modification de la géométrie
- information
- confirmation de la validité (OK)

- si dans la structure, les conflits concernant la position des nœuds/éléments de la structure


apparaissent, après un clic sur cette icône, il s’affiche une liste présentant les informations sur le
conflit de deux éléments adjacents

- si dans la structure, les conflits concernant la position des nœuds/éléments de la structure


apparaissent, après un clic sur cette icône, il s’affiche une liste présentant les informations sur le
conflit des éléments dans le nœud de la structure
Les messages ci-dessus peuvent être filtrés dans la boîte de dialogue ; un clic sur les icônes
présentées ci-dessous (l’activation / désactivation de l’option) permet d’afficher / masquer les
avertissements d’un type donné dans la liste des avertissements ; de plus, l’option Afficher la
sélection est disponible ; si cette option est cochée, les messages concernant l’un ou plusieurs
objets sélectionnés sont émis (cela facilite de savoir, par exemple, combien il y a d’avertissements
concernant la position erronée des nœuds des objets choisis)

• la description dans la colonne Description (pour le Dimensionnement des éléments BA et Import du


fichier IFC) ou type d’erreur dans la cas de la Vérification de la structure
- erreur (l’affichage de la cause de l’erreur)
- avertissement (l’affichage de la liste des avertissements)
- modification de la géométrie (p. ex. l’affichage des sections modifiées pour les travées)
- OK
• numéro de l’élément de la structure (pour le Dimensionnement des éléments BA et Vérification de
la structure).

NOTE :
Si vous positionnez le pointeur de la souris sur l’élément choisi dans partie droite de la boîte de dialogue
Rapports, il s’affiche une information supplémentaire concernant cet élément (p. ex. le chemin d’accès
au fichier, l’affichage des sections modifiés, etc.).

NOTE :
Il est possible de trier les positions dans la partie droite de la boîte de dialogue par un clic du bouton
gauche de la souris sur l’en-tête de la colonne (p. ex. sur l’en-tête de la colonne Type).

Pour le rapport Dimensionnement des éléments BA :


• la sélection d’un élément spécifique entraîne la sélection de cet élément sur la vue de la structure
• si l’élément choisi n’appartient pas à l’étage actuellement présenté sur l’écran, la vue de l’étage est
automatiquement changée
• dans le cas où vous sélectionnez plusieurs éléments appartenant à différents étages, l’étage le plus
proche est choisi.

VERIFICATION DE LA STRUCTURE
Après la sélection de l’option Vérification, la partie droite de la boîte de dialogue présente les résultats de
la vérification de la structure. La partie supérieure de la boîte de dialogue regroupe les boutons suivants:
• Exécuter - un clic sur ce bouton lance la vérification de la structure définie
• Critères - un clic sur ce bouton ouvre la boîte de dialogue Critères de la vérification dans laquelle
vous pouvez définir les paramètres de la vérification; la vérification peut être effectuée à des
niveaux de précision différents

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 84 Autodesk® Concrete Building Structures

• Correction du modèle - un clic sur ce bouton permet d’ajuster la hauteur des extrémités des
poteaux, des voiles et des cloisons aux axes des poutres et des dalles sur l’étage donné ; en
résultat, le programme crée un modèle axial de la structure pour que les calculs soient possibles ;
l’opération d’accrochage aux nœuds est effectuée pour les valeurs des paramètres définis dans la
boîte de dialogue Correction du modèle
NOTE : dans la présente version du programme, il se peut que tous les problèmes liés à
l’emplacement des objets disparaissent après l’exécution de l’opération Correction du modèle ;
l’exécution de cette option réduit le nombre d’incohérences, mais il faut ensuite lancer la Vérification
afin d’évaluer la validité du modèle.
• Aide - un clic sur ce bouton ouvre la fenêtre d’aide de la boîte de dialogue.
Au-dessous de ces boutons, le logiciel affiche les champs représentant l’état actuel de la vérification de la
structure.
• Etat - présente l’état actuel de la vérification ; l’état vérification actuelle signifie que la structure n’a
pas été modifiée, par contre, l’état vérification non actuelle signifie que des modifications ont été
effectuées après la dernière modification
• Nombre d’erreurs - nombre de messages d’erreur générés pour la structure; il est rappelé que, très
souvent, un élément défini de façon incorrecte génère plusieurs messages d’erreur.
• Nombre d’avertissements - Nombre de messages contenant des avertissements ; les
avertissements n’entraînent pas forcément des erreurs de calcul car l’utilisateur peut admettre de
façon consciente des situations qui sont signalées comme des avertissements (la vérification ne fait
qu’attirer l’attention sur leur présence).
L’activation de l’option Exécuter automatiquement en cas d’une vérification non actuelle entraîne une
vérification automatique de la structure entière, si l’état change en non actuel.
Au-dessous, l’option Vérifier uniquement l’élément dernièrement modifié est disponible ; elle permet
d’éliminer les erreurs qui ont lieu pendant la modélisation de la structure directement lors du travail avec
le modèle de la structure. Si l’option Vérifier uniquement l’élément dernièrement modifié est activée,
après la modification de l’élément (ou l’ajout d’un nouveau), le logiciel lance la vérification de la structure
concernant uniquement cet élément et tous les éléments attachés. Les erreurs et les avertissements dus
à la vérification effectuée du modèle de la structure apparaissent comme messages à l’écran, et de plus,
sont affichés dans la boîte de dialogue Rapports. Il est recommandé d’activer l’option Vérifier
uniquement l’élément dernièrement modifié lors du travail avec le modèle de la structure.

NOTE :
Si vous cochez l’option Vérifier uniquement l’élément dernièrement modifié, l’option Exécuter
automatiquement en cas d’une vérification non actuelle devient inactive.

NOTE :
Pour les structures de taille importante, la vérification peut être lente, surtout si l’option de vérification
Position de nœuds est activée.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 85

La boîte de dialogue comprend deux onglets: Objet et Charges.


La vérification géométrique des objets (les options situées sur l’onglet Objets) permet la détection des
éléments suivants :
• les éléments superposés (activation de l’option Superposition des éléments) - l’option détecte
automatiquement les éléments du même type (poutre, poteau, paroi etc.) ou bien les fragments de
ces éléments qui occupent le même espace
• les éléments sans matériau (activation de l’option Pas de matériau) - l’option détecte les éléments
auxquels aucun matériau n’a été affecté
• les éléments sans section (activation de l’option Pas de section) - l’option détecte les éléments
auxquels aucune section n’a été affectée
• les éléments situés en dehors du niveau auquel ils sont affectés (activation de l’option Niveau) -
l’option détecte les éléments qui, après la définition sur l’étage donné, ont été déplacés vers le haut
ou vers le bas en dehors des dimensions de l’étage
• les éléments en contact sans nœuds communs (activation de l’option Position des nœuds) - l’option
permet détecter les éléments qui ont une partie géométrique commune et , simultanément, n’ont
pas de point commun de lignes décrivant leurs axes (voir la figure ci dessous présentant cette
situation pour un assemblage poutre-poteau); cela signifie que, en réalité, ces éléments sont unis
mais le modèle de calcul les considère comme éléments séparés.

L’option Tolérance de la position des nœuds permet de définir la taille de la zone dans la proximité du
nœud (extrémité de l’élément) pour laquelle le logiciel suppose que l’élément situé dans cette zone est
considéré comme un élément adjacent. Il est possible de définir aussi bien la valeur minimale que
maximale de la tolérance. En cas de valeur maximale de la tolérance, l’activation de l’option Auto signifie
que les dimensions adoptées pour la tolérance sont égales aux dimensions géométriques des éléments,
cette hypothèse équivaut à un contact réel des éléments dans la structure.
L’activation de l’option Position des ouvertures permet de détecter les ouvertures situées en dehors des
éléments auxquels elles sont affectées; l’option en question détecte les ouvertures dont la géométrie
n’est pas incluse dans l’objet pour lequel elles ont été définies et les ouvertures qui chevauchent. De
plus, la vérification de la position des ouvertures dans les voiles est effectuée ; si la coordonnée du bas
de la porte égale zéro pour chaque étage (cf. la figure ci-dessous), la vérification de la position des portes
concernera le contrôle de leurs distances des autres objets (bords ou fenêtres) ayant pour le but
d’éliminer les distances trop petites qui pourraient provoquer une mauvaise génération du maillage EF -
cf. la figure ci-dessous.

.
La vérification des charges définies pour la structure (options situées sur l’onglet Charges) permet de
détecter les charges suivantes :
• les charges dont a géométrie ne correspond pas à aucun objets , ce qui signifie que la charge ne
sollicite pas le structure soit en totalité soit partiellement
• les charges non prises en compte dans aucun schéma de charges; pour cette raison, la charge ne
serait pas prise en compte lors de la génération des pondérations.
De plus, le logiciel effectue la vérification de la somme des charges appliquées à la structure et des
réactions calculées. Au cas où ces sommes ne sont pas conformes, le logiciel affiche le message Pas
d’équilibre des réactions et des charges (les détails sont présentés dans la boîte de dialogue Tableau
récapitulatif sur l’onglet Réactions).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 86 Autodesk® Concrete Building Structures

5.37.Correction du modèle de la structure

L’option permet de déterminer les paramètres de l’opération de positionner les nœuds de la structure ;
cette option peut s’avérer fort utile lors de l’importation du modèle à partir des programmes
architecturaux. L’option est disponible dans le menu Outils / Correction du modèle ou à partir de la boîte
de dialogue Rapports après un clic sur le bouton Correction du modèle.

Le modèle architectural contient généralement des éléments dont les axes sont situés sur différents
niveaux ; cela veut dire qu’ils ne se trouvent pas au niveau du plancher de l’étage (les imperfections de
la définition de la structure entre les étages spécifiques), p.ex. si toutes les poutres ont ajustées au nu de
la surface de la dalle, autant les axes que les extrémités des poteaux, voiles et cloisons sont situés sur
un autre niveau que l’axe de la dalle.
Les éléments du modèle architectural peuvent alors se contacter, mais ils ne se croisent pas ; dans cette
situation, il serait impossible obtenir le continuité du modèle (modèle de calcul) dans le programme
Autodesk® CBS. Toutes les incohérences de ce type sont signalées par les avertissements ‘Position
des nœuds’ dans la boîte de dialogue Rapports.
Si vous cochez l’option Prendre en compte la sélection, les opérations sélectionnées ne seront effectuées
que sur les objets choisis.
À la suite de l’opération Correction du modèle, la hauteur des extrémités des poteaux, des voiles et des
cloisons aux axes des poutres et des dalles sur l’étage donné est ajustée ; en résultat, le programme
crée un modèle axial de la structure pour que les calculs soient possibles.
La boîte de dialogue Correction du modèle contient les options suivantes :
• Créer le modèle de calcul - si cette option est sélectionnée, le programme calcule automatiquement
les principaux niveaux des planchers du modèle et les principales lignes sur lesquelles sont situés
les éléments de la structure, et ensuite, il effectue l’accrochage des éléments du modèle aux
principaux niveaux et lignes ; NOTE : l’option est destinée pour les modèles de la structure
importés à partir du fichier IFC ou les modèles créés dans le programme AutoCAD ® Structural
Detailing - Béton Coffrage
• Utiliser les excentrements - si vous sélectionnez cette option, l’objet sera accroché à la ligne, mais
avec l’affectation de l’excentement (dans le modèle du calcul, l’objet sera accroché, et sur la vue
architecturale, il gardera sa position actuelle - l’excentrement sera défini)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 87

• Supprimer les excentrements - un clic sur ce bouton affecte à l’objet les coordonnées qu’il a sur la
vue architecturale et supprime les excentrements.
• Accrocher :
- automatiquement à la ligne
si cette option est choisie, le programme définit automatiquement les lignes sur lesquelles seront
situés les éléments de la structure, et ensuite, il effectue l’accrochage à ces lignes des éléments dont
les nœuds se trouvent dans la distance d’accrochage définie par l’utilisateur

- à la ligne
si cette option est sélectionnée, les nœuds situés dans la distance inférieure à la distance
d’accrochage seront accrochés ; la distance d’accrochage peut être définie en tant que distance par
défaut ou déterminée par l’utilisateur

- au point
si cette option est sélectionnée, les nœuds situés dans la distance inférieure à la distance
d’accrochage seront accrochés ; la distance d’accrochage est définie par l’utilisateur

• Utiliser les excentrements - si vous activez cette option (disponible pour l’option Accrocher à la
ligne), l’objet sera accroché à la ligne, mais avec l’affectation de l’excentement (dans le modèle du
calcul, l’objet sera accroché, et sur la vue architecturale, il gardera sa position actuelle -
l’excentrement sera défini)

5.38.Comment effectuer la vérification de la structure

Pour effectuer la vérification de la structure représentée sur la figure ci-dessous, il faut :

• dans le menu, sélectionner la commande Outils / Rapports ou appuyer sur la touche F7


• cliquer sur le bouton Critères
• dans l'onglet Objets cliquer sur le bouton Tout et, ensuite, sur le bouton OK
• cliquer sur le bouton Exécuter
• faire un clic du bouton gauche de la souris sur le message d'erreur (de façon automatique, l'élément
pour lequel l'erreur s'est produite sera mis en surbrillance en bleu).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 88 Autodesk® Concrete Building Structures

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 89

6. DEFINITION DES CHARGES - CHARGES PAR


DEFAUT
6.1. Niveau du sol
Le niveau du sol sert à définir la hauteur du plancher du rez-de-chaussée par rapport au modèle de la
structure et la différence de niveaux du plancher et du sol ; cela est important pour la détermination de la
hauteur de la couche du sol sollicitant la fondation, et aussi lors de la génération de la charge de vent et
dans les calculs sismiques simplifiés. L’option est disponible à partir du menu, après un clic sur la
commande Structure / Niveau du sol.

Dans le cas de la charge de vent, lors des calculs de la pression du vent sur les parois du bâtiment, la
partie de la structure au-dessous du niveau du sol n’est pas prise en compte.
Par contre, pour les calculs sismiques simplifiés le niveau du sol est important pour les calculs des
masses des étages spécifiques ; les masses des étages (et de leurs parties) situés au-dessous du
niveau du sol sont négligées, et les masses des parties des étages qui se trouvent au-dessus du niveau
du sol sont additionnées à la masse du premier étage qui est situé entièrement au-dessus du niveau du
sol.
Dans cette boîte de dialogue, deux champs d’édition permettent de définir :
- P0: la hauteur du plancher du rez-de-chaussée
- P0-P1: la différence entre le plancher du rez-de-chaussée et le niveau du sol (terrain).

6.2. Charges par défaut


Cette option permet d’affecter les valeurs par défaut des enregistrements de charge relatifs aux différents
groupes de charge. L’option est disponible :
- dans le menu, après la sélection de la commande Edition / Valeurs par défaut / Charges

- après un clic sur l’icône .

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 90 Autodesk® Concrete Building Structures

Si l’option Prise en compte de l’effet de torsion est cochée, la répartition des charges horizontales est
réalisée avec la prise en compte de la torsion pour tous les cas de charge. La définition du centre de
torsion - cf. Analyse sismique / spectrale avec la prise en compte de l’effet de torsion.
Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez définir la valeur par défaut des forces concentrées et des
charges linéaires et surfaciques pour les groupes créés manuellement. Pour les groupes semi-
automatiques, il est possible de définir les paramètres à la base desquels les charges sont crées. Pour
les groupes créés automatiquement, vous pouvez définir la valeur du coefficient de charge (coefficient de
sécurité partiel).
Dans la boîte de dialogue vous pouvez ajouter ou supprimer des groupes de charge. Chaque groupe doit
être assigné à une nature de charges. Le logiciel distingue sept natures de charges auxquelles les
groupes peuvent être assignés : charges permanentes, charges d’exploitation, charges de neige,
charges de vent, charges accidentelles, charges thermiques et charges sismiques. La base pour la
génération du jeu de groupes par défaut est le fichier de règlements de pondération du logiciel Autodesk
Robot Structural Analysis (*.rgl). Dans le logiciel Autodesk® CBS, vous pouvez ajouter ou supprimer
un groupe quelconque.

NOTE :
Dans le logiciel Autodesk® CBS, à deux natures de charge (charge de vent et charge sismique), on a
ajouté la possibilité de générer les charges à partir des normes NV et sismiques disponibles.

Si vous activez l’option Définir par défaut, les charges choisies seront enregistrées comme charges par
défaut.
La partie inférieure de la boîte de dialogue regroupe les boutons suivants :
• Importer - permet d’enregistrer les groupes de charges et les coefficients correspondants dans le
fichier de règlement (*.rgl)
• Exporter - permet de lire un fichier de règlement quelconque (*.rgl)
• Rétablir - rétablit les paramètres par défaut du logiciel Autodesk® CBS.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 91

NOTE :
Dans cette boîte de dialogue, vous ne pouvez supprimer que les groupes auxquels aucun enregistrement
de charge n’a été assigné; il est impossible de supprimer les enregistrements affectés automatiquement;
la lecture d’un règlement nouveau n’est possible que si aucun enregistrement de charge n’a été créé.

NOTE :
Les enregistrements de charge et les groupes de charges sont créés conformément aux principes de
définition des charges dans le logiciel Autodesk ® CBS.

NOTE :
Lors de l’export du modèle de la structure à partir du logiciel Autodesk® CBS vers le logiciel Autodesk
Robot Structural Analysis, le fichier de règlement CBS.rgl est créé dans le dossier USER / CFG du
logiciel Autodesk Robot Structural Analysis.

6.3. Charges par défaut - vent


6.3.1. Charges par défaut - vent
L’option Charge par défaut - vent disponible dans la boîte de dialogue Charges par défaut sert à définir
les charges de vent suivant les principes déterminés dans la norme NV choisie.
Trois possibilités de générer les charges de vent sont possibles :
• si les options Direction 1 et Direction 2 sont désactivées, la génération de la charge de vent ne sera
pas effectuée
• si vous activez l’une des options Direction 1 ou Direction 2, la charge de vent sera générée sur la
direction sélectionnée (p.ex. direction 1)
• si vous activez les deux options Direction 1 et Direction 2, la charge de vent sera générée sur les
deux directions.

NOTE :
À la suite des calculs effectués pour les directions du vent définies (1 et 2), deux cas de charge aux sens
opposés pour chaque direction sont générés : Vent 1+, Vent 1-, Vent 2+ et Vent 2-.

La boîte de dialogue contient les options suivantes :


• nom du règlement - le nom du règlement des pondérations
• norme NV - la liste des normes de vent disponibles
• Direction 1 et 2 :
Angle - la valeur de l’angle entre la direction de l’action du vent et l’axe X
• les paramètres dépendant de la norme de vent sélectionné.

Dans la présente version du logiciel Autodesk® CBS, il est possible de générer les charges d’après les
normes NV suivantes :
- norme française NV65 (modification 04/2000).
- norme britannique BS6399 (partie 2)
- norme américaine ASCE-7-02
- norme polonaise PN-77/B-02011

La génération automatique d’une charge de vent sera effectuée dans l’étendue suivante (en fonction de la
méthode de calcul) :
• calculs simplifiés : la répartition des charges sur les voiles et poteaux des bâtiments (omission des
charges sollicitant les toitures)
• calculs avancées : la génération des charges linéaires sur les panneaux et les barres situés au
niveau des planchers des étages ; les forces générées sur les étages sont égales aux forces
obtenues à partir des calculs simplifiés.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 92 Autodesk® Concrete Building Structures

Au niveau du plancher de chaque étage, les forces de la surpression et de la dépression sont additionnées
et en fonction de la méthode sélectionnée :
• réparties sur les éléments de la structure (pour les calculs simplifiés)
• appliquées en tant que charges linéaires aux panneaux (planchers) et aux poutres situées sur le
niveau de l’étage (pour les calculs avancés).
Une fois les calculs effectués, les données nécessaires pour la définition des charges de vent et des
valeurs des forces sur chaque étage, sont ajoutées aux composants de la note de calcul.

6.3.2. Charges par défaut - vent (norme française NV 65)


Après la sélection de la norme de vent française, l’option Charges par défaut / Vent sert à définir les
charges de vent à partir des prescriptions de la norme française NV65 (modification 04/2000).

La définition des charges de vent suivant la norme française NV65 est effectuée au moyen de la méthode
simplifiée pour les objets types, de hauteur normale h et à base rectangulaire (côtés a et b), satisfaisant
aux exigences suivantes (NV65 point 2.91) :
a) h<30m
b) h/a>0,25 ou
h/a<2,5 avec une condition additionnelle b/a<0,4 si h/b>2,5
c) f<h/2 pour les toitures à deux versants plans
f<2/3*h pour les toitures en voûte, où la f est la flèche de la toiture
d) la couverture est :
- une toiture-terrasse
- une toiture unique de hauteur f à un ou deux versants inclinés au plus de 40° sur l’horizontale
- une voûte dont le plan tangent à la naissance des directrices de la voûte est incliné au plus de 40° et
au moins de 22° sur l’horizontale
e) les parois verticales doivent :
- reposer directement sur le sol
- être planes sans décrochements
- présenter une perméabilité (NV65 R-III-1,241) inférieure ou égale à 5% ou pour une seule d’entre
elles égale ou supérieure à 35%
f) la construction doit être située sur un terrain sensiblement horizontal dans un grand périmètre (NV65
R-III-1,241).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 93

NOTE :
Si le bâtiment ne satisfait pas à ces conditions, il est possible de définir la valeur de la poussée du vent
ou de la vitesse ou de définir manuellement les charges de vent.

Pendant la définition des charges de vent, il faut déterminer les données suivantes :
- données générales :
directions de vent actives
angles entre les directions de vent et l’axe X
valeurs des coefficients Ce-Ci pour les directions spécifiques
- données détaillées dans le cas de calculs d’après la méthode simplifiée NV65:
zone
pression du vent (normale, extrême)
type de site (protégé, normal, exposé)
coefficient de majoration
- dans le cas de la définition manuelle de la pression du vent :
valeur de la pression du vent ou valeur de la vitesse du vent.

Calculs de la valeur et de la pression du vent


Par défaut, la valeur de la pression du vent est déterminée comme constante sur toute la hauteur
(NV - point 2,991),
où :
h - hauteur de la construction
kr - coefficient de région
ks - coefficient de site
q0 - pression du vent en N/m*m.
La valeur de la pression calculée suivant la formule ci-dessus est modifiée d’après la formule suivante :
(NV - point 2,922-3),
où :
a - coefficient de majoration
Ce-Ci - coefficient de poussée
δ - coefficient de réduction d’après le point 2,922 (le coefficient δ peut être défini à partir la figure R-III-9 -
p. 129).

Dans le cas de la définition de la pression du vent, nous avons la valeur prête q0 qui est modifiée suivant
la formule .
Dans la cas de la définition de la pression du vent, la formule suivante est appliquée :

(NV - 1,21),
où V est la vitesse du vent en (m/s), et q0 est la pression du vent en N/m*m.
La valeur de la pression du vent ainsi définie est modifiée suivant la formule : .

Calcul de la valeur de la poussée (force) du vent sur l’étage


La force de la poussée du vent sur les étages spécifiques est déterminée d’après la formule :

où :
bi - largeur de la construction sur l’étage i
hi - hauteur de l’étage i
La poussée est appliquée au niveau du plancher au-dessus de l’étage i.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 94 Autodesk® Concrete Building Structures

Répartition de la poussée sur les éléments spécifiques


L’action totale de la poussée du vent sur les étages est appliquée au plancher d’un étage, et ensuite,
répartie sur les objets spécifiques (cette répartition est présentée d’une façon schématique sur la figure
ci-dessous) :
• aux poteaux et aux parois parallèles à la direction du vent ou aux parois obliques (dans ce
cas, la rigidité des parois est transformée respectivement pour la direction de l’action de la
poussée), dans le cas d’une structure par portiques ou mixte
• aux parois parallèles à la direction du vent ou aux parois obliques (dans ce cas, la rigidité
des parois est réduite respectivement pour la direction de la force) pour les structures par voiles ou
mixtes.

NOTE :
Les objets spécifiques (parois, poteaux) peuvent être exclus du transfert des efforts horizontaux (dus à la
poussée du vent, aux charges sismiques).

Les forces agissant sur les objets de l’étage i, sont transformées en objets de l’étage i-1 avec le moment
fléchissant (l’effet de l’action des ces forces sur le bras de levier égal à la hauteur de l’étage).

6.3.3. Charge par défaut - vent (norme polonaise PN)


Après la sélection de la norme de vent polonaise, l’option Charges par défaut / Vent sert à définir les
charges de vent à partir des prescriptions de la norme polonaise PN-77/B-02011.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 95

Les charges de vent sont générées suivant la norme polonaise PN-77/B-02011 ; la répartition des
charges est transférée aux voiles du bâtiment (sans prendre en compte les charges sur la toiture).

Pendant la définition des charges de vent, il faut déterminer les données suivantes :
- données générales :
directions de vent actives
angles entre les directions de vent et l’axe X
valeurs des coefficients C pour les directions spécifiques (pression sur le voile au vent + succion sur le
voile sous le vent)
- données détaillées dans le cas de calculs d’après la norme PN-77/ B-0201 :
coefficient β (actions de rafales de vent)
type de site (A - ouvert, B - bâti à la haut. 10m, C - bâti au-dessus de la haut. 10m)
zone de vent {I; II; IIa; IIb; III}
en cas de zone III - altitude géographique
- en cas de sélection de la définition manuelle de la pression du vent :
valeur de la vitesse du vent Vk (et valeur ρ pour la zone III ) ou de la pression du vent qk.

Calculs de la valeur et de la pression du vent


calculée d’après la formule ci-dessous pour les paramètres réglementaires

(PN - pkt 2.2 formule 1)


où :
qk - valeur de la pression du vent
Ce - coefficient d’exposition (PN - pkt 4.1 - tableau 4)
C - coefficient aérodynamique
β - coefficient d’actions de rafales de vent

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 96 Autodesk® Concrete Building Structures

La valeur qk est une valeur de la pression du vent ; elle dépend de la zone choisie d’après le tableau 3
(H étant l’altitude géographique disponible uniquement pour la zone III)
- en cas de la définition manuelle de la valeur de la vitesse du vent, la formule réglementaire suivante

(PN - 3.4, formule 3) est exploitée :


où :
Vk - vitesse du vent
ρ - coefficient égal à 1,23 pour les zones I et II, et défini par l’utilisateur pour la zone III
- en cas d’une définition manuelle de la pression du vent, la valeur qk est prise.

Les valeurs des paramètres C et β sont définies par l’utilisateur.

Valeur Ce
1. pour les bâtiments pour lesquels H/L > 2 , le programme prend en compte la valeur variable de Ce
calculée pour chaque niveau de l’étage z et pour les niveaux intermédiaires, en fonction du type de
terrain (conformément au tableau 4 de la norme PN-77/B-02011)
2. pour les autres bâtiments - la valeur constante d’après le tableau 4 en fonction du type de terrain {A; B;
C} ; la valeur du coefficient Ce = Ce (z=H).

6.3.4. Charges par défaut - vent (norme britannique BS)


Après la sélection de la norme de vent britannique, l’option Charges par défaut / Vent sert à définir les
charges de vent à partir des prescriptions de la norme polonaise BS6399 (partie 2).

Les charges de vent sont générées suivant la norme britannique BS 6399 ; la répartition des charges est
transférée aux voiles et aux poteaux du bâtiment (sans prendre en compte les charges sur la toiture).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 97

Pendant la définition des charges de vent, il faut déterminer les données suivantes :
- données générales :
directions de vent actives
angles entre les directions de vent et l’axe X
valeurs des coefficients Cpe-Cpi pour les directions spécifiques (pression sur le voile au vent + succion
sur le voile sous le vent)
- données détaillées en cas de calculs suivant la méthode simplifiée BS6399 :
coefficient Cr (majoration dynamique)
vitesse Vb
coefficient de modification (Sd*Sb) - 4 valeurs pour les directions : +1, -1, +2, -2
coefficient de modification Ca - 4 valeurs pour les directions : +1, -1, +2, -2
- en cas de sélection de la définition manuelle de la pression du vent :
valeur de la vitesse du vent Ve ou de la pression du vent qk.

Calculs de la valeur et de la pression du vent


Valeur de la pression du vent

(8-9)
où :
SS = 1,0 - coefficient de saison
Sp = 1,0 - coefficient de probabilité.
Lors des calculs, la topographie n’est pas prise en compte ; la formule suivante est utilisée :
Sa = 1 + 0,001 * ΔS,
ΔS étant l’altitude géographique.

La détermination des valeurs des coefficients pour chaque direction :


on admet une simplification suivante : la vitesse du vent est identique pour toute la hauteur du bâtiment

Les valeurs de qs
- en cas de la définition manuelle de la valeur de la vitesse du vent, la formule réglementaire suivante

est exploitée
- en cas d’une définition manuelle de la pression du vent, la valeur qs est prise.

La valeur Cr est définie par l’utilisateur.

Valeur de la pression du vent

Pour les directions -1, -2, le programme définit la valeur opposée à 1 et 2, mais modifiée par les
coefficients pour les directions -1, -2 :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 98 Autodesk® Concrete Building Structures

6.3.5. Charges par défaut - vent (norme américaine


ASCE-7-02)
Après la sélection de la norme de vent américaine, l’option Charges par défaut / Vent sert à définir les
charges de vent à partir des prescriptions de la norme polonaise ASCE-7-0.

Les charges de vent sont générées d’après la norme américaine ASCE-7-02.


Pendant la définition des charges de vent, il faut déterminer les données suivantes :
- données générales :
directions de vent actives
angles entre les directions de vent et l’axe X
valeur des coefficients Cp pour la surpression et dépression (pour la surpression Cp = 0,8, mais les
modifications sont possibles)
- données détaillées dans le cas de calculs d’après la norme ASCE-02 :
catégorie d’exposition
catégorie du bâtiment
V - vitesse du vent mesurée en (mph)
valeurs des coefficients définis par l’utilisateur :
Kd - coefficient de direction du vent
Ktz - coefficient topographique
Gf - coefficient de rafales du vent

Valeur de la pression du vent


2
pour la surpression : qz = 0,00256 * Kz * Kzt * Kd * V * I

2
pour la dépression : qh = 0,00256 * Kh * Kzt * Kd * V * I

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 99

où :
Kz - coefficient d’exposition défini par le programme pour les niveaux de chaque étage du bâtiment
d’après la norme ASCE 7-02
Kh = Kz (pour la valeur ‘z’ égale à la hauteur totale du bâtiment)
Kd - coefficient de direction du vent
V - vitesse de base du vent
I - coefficient d’importance de la structure

NOTE :
Conformément à la norme ASCE 7-02, la valeur de la pression du vent du côté au vent (surpression)
varie en fonction de la hauteur (Kz) ; la valeur de la pression du côté avec le vent (dépression) Kh est
constante sur toute la hauteur du bâtiment.

Valeurs des forces de la surpression et dépression

côté au vent : Pz(z) = qz * Gf * Cp

côté avec le vent : Pz = qh * Gf * Cp

6.3.6. Application des charges de vent (étage '0' et


dernier étage)

Un cas de charge de vent principal

Tous les étages au-dessus du niveau du sol sont sollicités ; le chargement de l’étage ‘0’ et du dernier
étage (cf. la figure ci-dessous) :
- la force sur l’étage ‘0’ agit sur la surface de l’étage ‘0’ entier et le mi-étage ‘1’
- la force sur le dernier étage agit sur la mi-hauteur du dernier étage.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 100 Autodesk® Concrete Building Structures

Si le niveau du sol est au-dessous du plancher du niveau ‘0’ et il existe des étages sous-terrains, la
charge de vent sera appliquée à la dalle de plancher de l’étage su-dessous de l’étage ‘0’ qui se trouve
au-dessus du niveau du sol (cf. la figure ci-dessous).

6.4. Charges par défaut - sismique


6.4.1. Charges par défaut - sismique
L’option Charges par défaut / Sismique disponible dans la boîte de dialogue Charges par défaut sert à
définir les paramètres nécessaires à effectuer les calculs sismiques du modèle de la structure suivant la
norme sismique choisie. Dans la présente version du logiciel Autodesk® CBS il est possible de générer
les charges sismiques pour les normes suivantes :
- PS92
- RPA99_03
- RPS2000
- P100-92
- P100-1/2006
- UBC 97
- IBC 2000
- IBC 2006
- norme sismique italienne
- analyse spectrale (l’analyse basée sur le spectre défini par l’utilisateur).

NOTE :
Si l’option Norme sismique est désactivée, l’analyse sismique/spectrale de la structure ne sera pas
effectuée.

Deux méthodes de calculs sismiques de la structure sont disponibles (l’option Norme sismique est
activée ; dans les calculs, les cas sismiques sur les directions X et Y sont pris en compte) :
• Simplifiée
• Avancée - les calculs sismiques seront réalisés suivant la Méthode EF.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 101

L’analyse sismique ou spectrale est effectuée pour les directions voulues avec la prise en compte de la
valeur de la coordonnée du vecteur d’excitation pour les directions spécifiques.
La partie centrale de la boîte de dialogue contient les options servant à définir les directions ; chaque
direction peut être activée (elle sera alors prise en compte) ou désactivée (elle sera négligée pendant
l’analyse sismique / spectrale). Dans les champs d’édition, vous pouvez déterminer la valeur de la
coordonnée d’excitation sur les directions spécifiques.

Méthode simplifiée : Méthode avancée :


1. directions admises : X, Y 1. directions admises : X, Y, Z
2. valeurs des coordonnées du vecteur (des coefficients 2. il est possible de modifier la valeur de chaque
pour la direction) = 1,0 coefficient.

Lors des calculs de la structure, quand l’option de génération des pondérations est activée, le logiciel
génère les combinaisons des directions sismiques :
- pour la méthode simplifiée: les combinaisons de Newmark
- pour la méthode avancée : les combinaisons de Newmark ou les combinaisons quadratiques.

Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, deux boutons sont disponibles :


• Analyse sismique (Analyse spectrale) - ouvre la boîte de dialogue de définition des paramètres
de l’analyse sismique suivant la norme sélectionnée ou de définition des paramètres de l’analyse
spectrale
• Analyse modale - ouvre la boîte de dialogue de définition des paramètres de l’analyse modale.

La partie inférieure de la boîte de dialogue contient l’option Vérification de la surface nécessaire des
voiles. Elle est disponible pour la norme sismique P100-1/2006 - cf. Vérification de la surface nécessaire
des voiles (dans d’autres normes sismiques, cette condition n’est pas présente).

Dans la partie supérieure de la boîte de dialogue, vous trouverez l’option Prise en compte de l’effet de
torsion qui devient disponible après l’activation des charges sismiques générées automatiquement (de
l’analyse spectrale ou sismique suivant l’une des normes disponibles dans la liste de sélection). Après
l’activation de cette option, les options suivantes deviennent disponibles :
- normale (prise en compte de la torsion normale)
- accidentelle (outre la torsion normale, le logiciel prend aussi en compte la torsion accidentelle)
- valeur ea,x : excentrement dans la direction de l’axe X, pour la sismique dans la direction Y
- valeur ea,y : excentrement dans la direction de l’axe Y, pour la sismique dans la direction X

6.4.2. Charges par défaut - sismique (méthode


simplifiée)
Pour pouvoir utiliser la méthode simplifiée, le bâtiment doit satisfaire aux conditions générales définies
dans les normes spécifiques.
Au-dessus, nous présentons les conditions pour les bâtiments pour les normes sismiques disponibles et
la façon de calculer les forces sismiques :
PS92
RPA99_03
RPS2000
UBC 97
P100-1/2006
norme sismique italienne
IBC 2000 / 2006.

Pour la norme sismique et le type de structure sélectionnées, le logiciel effectue les calculs des
déplacements du bâtiment par la méthode :
- de Rayleigh : pour les bâtiments par voiles et mixtes
- de portique équivalent : pour les bâtiments par portiques.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 102 Autodesk® Concrete Building Structures

NOTE :
Si la méthode simplifiée a été choisie pour les calculs sismiques (sélectionnée dans la boîte de dialogue
Charges par défaut) et la méthode avancée pour les calculs du modèle entier, le programme effectue
les calculs statiques avancés pour quels cas sismiques les forces sismiques générées et appliquées aux
éléments de la structure comme pour la méthode simplifiée.
Si vous avez choisi la méthode avancée pour les calculs sismiques (sélectionnée dans la boîte de
dialogue Charges par défaut) et la méthode simplifiée pour les calculs du modèle entier de la structure,
les calculs sismiques seront effectués comme pour la méthode simplifiée.

6.4.3. Calculs simplifiés des déplacements de la


structure dus aux efforts horizontaux
Dans le cas de calculs suivant la méthode simplifiée, pour la norme sismique et le type de structure
sélectionnés, le logiciel effectue les calculs simplifiés des déplacements du bâtiment.
Pour la norme PS92, dans le cas des bâtiments réguliers (indépendamment du type de structure), les
déplacements sont calculés d’après les formules présentées pour la méthode pseudostatique. Pour les
autres normes (RPA99_03, RPS2000, UBC97, IBC2000, la norme sismique italienne et la norme PS92
dans le cas des bâtiments moyennement réguliers), en fonction du type de bâtiment, les déplacements
sont calculés d’après la méthode :
- Rayleigh pour les bâtiments par voiles et mixtes
- par portique équivalent pour les bâtiments par portiques.

A. Méthode de Rayleigh
a) pour la norme PS92 - bâtiments moyennement réguliers :
Pas 1 : définition des déplacements ui,x ui,y pour les directions X et Y
Pour définir les déplacements par la méthode de console, on a admit :
- le bâtiment est représenté par une barre en console
- les calculs doivent être effectués séparément pour chaque direction X et Y
- chaque étage a sa propre rigidité, étant la somme des rigidités des éléments spécifiques de la
structure transférant les efforts horizontaux qui est égal d’après la formule :

où :
m - nombre d’éléments de structure sur l’étage i
E - module d’Young du matériau duquel l’objet k a été défini
J - moment d’inertie par rapport à l’axe normal à la direction des efforts horizontaux
2
- au niveau du plancher de chaque étage, les efforts horizontaux sont appliqués Pi = mi*1m/s
- les déplacements de chaque étage (au niveau de plancher) sont définis par la méthode de
console

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 103

Pas 2: définition des déplacements d’après les formules

où :
Rx - accélération spectrale
ρ0x - coefficient de majoration (pour tenir compte des modes de vibrations négligés)
ui,x - déplacement de l’étage i défini dans le pas 1 pour la direction X
Tx - période de vibration du bâtiment pour la direction X
Appliquer la même procédure pour la direction Y

b) pour les autres normes (RPA99_03, RPS2000, UBC97, IBC2000), le pas 1 du point (a) est réalisé
si :
- au niveau du plancher de chaque étage, les efforts sismiques horizontaux Fi appliqués sont
calculés par la méthode simplifiés.

NOTE :
La méthode présentée ne doit pas être appliquée pour calculer les déplacements pour les structures
faites en poteaux et dalles car les déplacements calculés pour cette structure peuvent être surestimés.

B. Méthode par portique équivalent

Champ d’application : bâtiments par portiques


Principes :
- on admet les nœuds rigides liant les traverses (poutres) aux poteaux, tous les relâchements
articulés définis aux extrémités des poutres sont négligés
- le programme prend en compte la façon d’encastrement des poteaux dans la semelle isolée
(encastrement ou rotule)
- sont prises en compte les déplacements dus aux forces nodales horizontales, excepté
l’influence des changements de la longueur des poteaux.

Données pour les calculs :


Qi - effort tranchant sur l’étage i (la somme des efforts horizontaux de l’étage n jusqu’au i, on prend
en compte l’effort total sur l’étage et la rigidité totale des portiques)
hi - hauteur de l’étage i
Si - rigidité des poteaux du portique équivalent

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 104 Autodesk® Concrete Building Structures

où :
k - nombre de poteaux sur l’étage i=1,...,n
Ji,k - moment d’inertie du poteau k, sur l’étage i

Pour l’étage ‘0’ (assemblage aux semelles)

k - nombre de poteaux dans les portiques encastrés dans les semelles


l - nombre de poteaux dans les portiques articulés

Ri - rigidité de la traverse du portique équivalent

où :
m - nombre de traverses sur l’étage i
lm - espacement de la traverse m sur l’étage i

Calculs
φi-1 - angle de rotation du nœud inférieur du portique de l’étage i
φi - angle de rotation du nœud supérieur du portique de l’étage i
ψi - angle de déviation du portique par rapport à la verticale sur l’étage i
δi - déplacements horizontaux sur un étage i (déplacement par rapport à l’étage i-1)
ui - déplacement total de l’étage i

Comme résultats de calculs, nous obtenons les déplacements relatifs de l’étage :

et nous calculons les déplacements absolus de l’étage i et par rapport à la base du bâtiment qui sont
présentés dans la note de calcul :

NOTE :
Dans le cas où l’on choisit une structure par portiques et l’on crée un modèle de la structure dans
lesquels les poutres (traverses des portiques) n’ont pas été définies, les déplacements ne seront pas
calculés, et le tableau contiendra les valeurs des déplacements nulles (parce que la rigidité des traverses
est nulle).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 105

6.4.4. Charges par défaut - méthode simplifiée (PS92)


1. Les conditions d’application pour les structures satisfaisant aux conditions générales d’après
PS92/6.6.1 :
les structures régulières - application de la méthode pseudo-statique
les structures à régularité moyenne - application de la méthode de Raileygh
La classification est effectuée par l’utilisateur (les critères de régularité en plan et en élévation
d’après PS 92/ 6.6.1.2.1.1; 6.6.1.3.1.1)

2. Hauteur de calcul de la structure


on prend la hauteur au-dessus du sol (le programme ne prend pas en compte les sous-sols)

3. Méthode pseudostatique - bâtiments réguliers


Les calculs doivent être effectués séparément pour chaque direction X et Y

a) périodes de vibration du mode fondamental (pour les directions X et Y) - en fonction du type de


bâtiment choisi :
par portiques

par voiles et mixte

b) forces statiques équivalentes fr et les déplacements de chaque niveau dr pour la direction X

les grandeurs calculées dans le logiciel :


ρ0x - coefficient de majoration (pour tenir compte des modes de vibrations négligés)

TC - valeur maximale de la période à l’extrémité du palier horizontal du spectre


mr - masse de l’étage r - on prend en compte toutes les charges constantes et variables appliquées au
plancher (la partie supérieure de l’étage donné), multipliés par les coefficients de participation (définis
dans la boîte de dialogue) et le poids propre des éléments horizontaux et la moitié du poids de l’étage
donné et de l’étage suivant (r+1).
En cas de l’étage 0, on calcule le poids total des éléments verticaux du rez-de-chaussée.
Si le niveau du sol se trouve au-dessus de la base de l’étage 0, le poids et les charges des étages 0 et 1
sont additionnés à l’étage 2.
zr - cote adimensionnelle du niveau du plancher Zr = hr / H, où H - hauteur de la structure calculée à
partir de la base de l’étage 0 jusqu’au niveau de l’étage n
α - coefficient dépendant du contreventement de la structure (portique α = 1,0, voiles α = 1,5)

accélération spectrale

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 106 Autodesk® Concrete Building Structures

aN - accélération nominale d’après la norme

où ζ est le coefficient d’amortissement exprimé en (%)- (ζx pour la direction X et ζy pour la direction Y)
RD(Tx) - ordonnée du spectre de dimensionnement normalisé

il est de même pour la direction Y

4. Méthode de Rayleigh - bâtiments moyennement réguliers


a) Périodes de vibration du mode fondamental

où :

mi - masse de l’étage i
- pour les bâtiments par voiles et mixtes à partir d’une console représentant la structure sollicitée
2
par les forces Pi=mi*1[m/s ] dans la direction de l’axe X ou Y
- pour les bâtiments par portiques calculés par la méthode de portique équivalent (la sollicitation
du bâtiment comme dans le point ci-dessus)
b) Forces statiques équivalentes fr pour la direction X:

grandeurs déterminées par l’utilisateur :


q - coefficient de comportement du béton armé qui est modifié par le programme conformément à
la norme de la façon suivante :

- pour T < TB
- dans les autres cas : q’ = 0.85 q (pour les bâtiments moyennement réguliers)
grandeurs calculées dans le programme :
ρ0x - coefficient de majoration (prise en compte des modes négligés)

il est de même pour la direction Y

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 107

6.4.5. Charges par défaut - méthode simplifiée


(RPA99_03)
1. Champ d’application : pour les bâtiments satisfaisant aux conditions générales d’après RPA99 point
4.1.2

2. Hauteur de calcul de la structure


on prend la hauteur au-dessus du sol (le programme ne prend pas en compte les sous-sols)

3. Méthode simplifiée
Les calculs doivent être effectués séparément pour chaque direction X et Y

a) périodes de vibration du mode fondamental (pour les directions X et Y) - en fonction du type de


bâtiment choisi :
par portiques

,
où:
T - période pour les directions X et Y
CT - pour les directions X et Y
CT = 0,075 - portiques BA
hN - hauteur en (m) à partir de la base jusqu’au dernier étage

par voiles et mixte

, où Dx, Dy - largeurs du bâtiment dans la direction X et Y

b) force sismique totale


Vx = A * D * Q / Rx * W
Vy = A * D * Q / Ry * W
où :
les grandeurs définies par l’utilisateur :
Q - facteur de qualité
Rx, Ry - coefficients de comportement pour la direction X et Y
les grandeurs calculées dans le logiciel :
A - coefficient d’accélération nominale
D - facteur d’amplification dynamique moyen, calculé à partir de l’amortissement (RPA’99 les
formules 4.2, 4.3), où ξ - amortissement (ξx pour la direction X, ξy pour la direction Y)
W - poids total de la structure
W = Σ Wi, Wi = WGi + β WQi
charges permanentes et une partie des charges variables, RPA’99 formule 4.5, où β - coefficient
de charge

c) Distribution de la résultante des forces V (Vx pour la direction X, Vy pour la direction Y) sur tous les
niveaux pour Tx > de 0.7 (s)
- au niveau de la toiture, une force supplémentaire :

de même, la formule est valable pour la direction Y, où V est la force sismique totale, mais FT n’est pas
supérieur à 0,25 * V (RPA 4.2.5)
- sur les étages spécifiques, les forces :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 108 Autodesk® Concrete Building Structures

où :
Fi - effort horizontal revenant au niveau i
hi - niveau du plancher où s’exerce la force Fi
hj - niveau d’un plancher quelconque
wi, wj - poids revenant aux planchers i, j

d) les déplacements à chaque niveau et pour les directions X et Y sont déterminés à partir d’une
console sollicitée par les forces Fi aux niveaux des étages, pour les bâtiments par voiles te
mixtes, et pour les bâtiments par portiques - à l’aide de la méthode de portique équivalent
les déplacements obtenus sont multipliés par le coefficient Rx ou Ry d’après la formule 4-19 de la
norme RPA99

6.4.6. Charges par défaut - méthode simplifiée


(RPS2000)
1. Champ d’application : pour les bâtiments satisfaisant aux conditions générales d’après RPS2000 point
6.2.1.2 et 4.3.1

2. Hauteur de calcul de la structure


on prend la hauteur au-dessus du sol (le programme ne prend pas en compte les sous-sols)

3. Méthode simplifiée
Les calculs doivent être effectués séparément pour chaque direction X et Y

a) périodes de vibration du mode fondamental (pour les directions X et Y) - en fonction du type de


bâtiment choisi :
par portiques
Tx = Ty = 0,085 N, où N - nombre d’étages
par voiles et mixte

, où : Lx,y - largeurs du bâtiment dans la direction X et Y

b) force sismique totale


Vx = A * S * D * I * W / Kx
Vy = A * S * D * I * W / Ky
les grandeurs définies par l’utilisateur :
I - coefficient de priorité
K - facteur de comportement (Kx pour la direction X, Ky pour la direction Y)
les grandeurs calculées dans le logiciel :
A - coefficient d’accélération
S - coefficient du site
D - facteur d’amplification dynamique donné par le spectre d’amplification dynamique (RPS2000
tableau 5.5)
W - poids total de la structure
W=G+ψQ
charges permanentes et une partie des charges variables, RPS2000 formule 6.2, où ψ - coefficient de
charge

c) Répartition de la force V (Vx pour la direction X, Vy pour la direction Y) sur tous les niveaux pour
Tx > 0.7 (s)
- au niveau de la toiture, une force supplémentaire :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 109

de même, la formule est valable pour la direction Y, où V (Vx pour la direction X, Vy pour la direction Y)
est la force sismique totale
- sur chaque niveau, la force :

où :
Fi - effort horizontal revenant au niveau i
hi - niveau du plancher où s’exerce la force Fi
hj - niveau d’un plancher quelconque
wi, wj - poids revenant aux planchers i, j

d) les déplacements à chaque niveau i pour les directions X et Y sont déterminés à partir d’une
console sollicitée par les forces Fi aux niveaux des étages, pour les bâtiments par voiles te
mixtes, et pour les bâtiments par portiques - à l’aide de la méthode de portique équivalent.

6.4.7. Charges par défaut - méthode simplifiée (UBC 97)


1. Champ d’application de la méthode statique simplifiée de l’effort tranchant
tous les bâtiments réguliers et irréguliers pour les zones :
- zone de sismicité 1
- zone de sismicité 2 : catégorie d’utilisation 4 et 5
les structures régulières d’une hauteur maximale 240 pieds (73,152 m) ayant le système des
contreventements transversaux d’après le tableau 16-N, excepté celle mentionnée dans 1629.8.4-
design-4
irrégulières - max. 5 étages ou 65 pieds de hauteur (19,812 m)
les structures composées de la partie supérieure élastique et la partie inférieure rigide
- les deux parties de la structure analysées séparément peuvent être considérées comme
régulières
- la rigidité moyenne de l’étage de la partie inférieure est au moins 10 fois plus grande de la
rigidité moyenne de l’étage dans la partie supérieure
la période de vibration de la structure entière est 1,1 fois plus grande de la période dans la partie
supérieure, analysée séparément et encastrée à la base

2. Hauteur de calcul de la structure


on prend la hauteur au-dessus du sol (le programme ne prend pas en compte les sous-sols)

3. Description de la méthode statique simplifiée de l’effort tranchant


Les calculs doivent être effectués séparément pour chaque direction X et Y

a) Effort horizontal total (sismique)

conditions pour l’effort V :

et de plus, pour la zone 4

V - Vx pour la direction X, Vy pour la direction Y


où : Ca, Cv, Na, Nv - coefficients dépendant de la zone et du profilé du sol

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 110 Autodesk® Concrete Building Structures

R - coefficient de comportement (Rx pour la direction X, Ry pour la direction Y)


le programme n’effectue pas de calculs pour le sol de catégorie SF

b) période de vibration de la structure

où Ct - coefficient défini par l’utilisateur (Ctx pour la direction X, Cty pour la direction Y) :
0,035 (0,0853) pour la structure faite en portiques acier
0,030 (0,0731) pour la structure faite en portiques BA
0,020 (0,0488) pour les autres structures
la définition manuelle de la période de vibration pour les directions X et Y possible

c) Distribution de l’effort sismique horizontal sur tous les niveaux


Si T > 0.7 seconde, alors FT = 0.07 * T * V ≤ 0.25 * V
FT - effort horizontal revenant au niveau

où Fx - efforts aux niveaux des étages spécifiques

d) Calculs des déplacements à chaque niveau


les déplacements à chaque niveau et pour les directions X et Y sont déterminés à partir d’une
console sollicitée par les forces Fi aux niveaux des étages, pour les bâtiments par voiles te
mixtes, et pour les bâtiments par portiques - à l’aide de la méthode de portique équivalent.
On obtient les valeurs des déplacements statiques ΔS qui doivent être modifiées par l’utilisateur
suivant la formule (30-17) - cf. 1630.9.2

6.4.8. Charges par défaut - méthode simplifiée (IBC


2000/2006)
1. Champ d’application :
toutes les structures régulières dont la hauteur est inférieure à 240 pieds (73,152 m)

2. Hauteur de calcul de la structure


on prend la hauteur au-dessus du sol (le programme ne prend pas en compte les sous-sols)

3. Méthode de l’effort tranchant équivalent - chapitre 1617.4


Les calculs doivent être effectués séparément pour chaque direction X et Y
Les calculs ne sont pas effectués pour le sol F, et pour le sol E si Ss ≥ 1.25 ou S1 ≥ 0.5

a) Coefficients d’accélération sismique

où Fa, Fv - coefficients de localisation d’après les tableaux 1615.1.2(1-2)

b) Coefficients d’accélération sismique projetée

c) Effort horizontal total (sismique)


V = Cs * W
Où :
V - Vx pour la direction X, Vy pour la direction Y
W - charge totale verticale (constante + variable) sur la structure entière

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 111

R - coefficient de comportement (Rx pour la direction X, Ry pour la direction Y)


CS - coefficient de réponse sismique

les conditions pour CS pour la norme IBC 2006 :


la valeur du paramètre ne doit pas dépasser :

mais ne doit pas être inférieur à CS = 00.1, et pour les bâtiments pour lesquels S1 ≤ 0.6 * g :

où T est la période de vibration du mode fondamental du bâtiment

d) Période totale de vibration de la structure


pour la norme IBC 2000

où Ct - coefficient défini par l’utilisateur (Ctx pour la direction X, Cty pour la direction Y) :
0,035 (0,0853) pour la structure faite en portiques acier
0,030 (0,0731) pour la structure faite en portiques BA et en portiques acier
avec excentricité
0,020 (0,0488) pour les autres structures
la définition manuelle de la période de vibration pour les directions X et Y possible

pour la norme IBC 2006:

où :
Ct - coefficient dépendant du type de la structure (tableau 12.8-2 ASCE 7-05)
x - coefficient pris du tableau 12.8-2 (ASCE 7-05) - configuré automatiquement par le programme
pour le Ct défini et les types de structure :
Portiques acier Ct = 0,028 (0,0724) x=0,8
Portiques BA Ct = 0,016 (0,0466) x=0,8
Portiques avec excentricité acier Ct = 0,03 (0,0731) x=0,75
Autres structures Ct=0,02 (0,0488) x=0,75

e) Distribution de l’effort sismique horizontal sur tous les niveaux

où :
Fx - effort horizontal revenant au niveau x
Cvx - coefficient de distribution de l’effort sur les étages

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 112 Autodesk® Concrete Building Structures

où : k - exposant dépendant de la période :


T ≤ 0.5 s k = 1.0
0.5s < T ≤ 2.5 s est un nombre interpolé linéairement de l’intervalle <1, 2>
2.5 s ≤ T k = 2.0

hi, hx - hauteur à partir de la base de la structure jusqu’au niveau i, x


V - effort horizontal total dû à la charge sismique
wi, wx - une partie de la charge verticale totale W (constante + variable) sur la structure entière
appliquée à l’étage i, x

f) Calculs des déplacements à chaque niveau


les déplacements à chaque niveau et pour les directions X et Y sont déterminés à partir d’une
console sollicitée par les forces Fi aux niveaux des étages, pour les bâtiments par voiles te
mixtes, et pour les bâtiments par portiques - à l’aide de la méthode de portique équivalent.
On obtient les valeurs des déplacements statiques ΔS qui doivent être modifiées par l’utilisateur
suivant IBC2000 / 1617.4.6.1
g) Répartition de la effort transversal sur les éléments de l’étage
Proportionnellement à la rigidité

6.4.9. Charges par défaut - méthode simplifiée (norme


sismique italienne)
1. Champ d’application
L’analyse statique linéaire peut être effectuée pour les structures régulières en plan horizontal
(point 4.3) et avec la prise en compte de deux modèles plans séparés, comme dans le point 4.4, à
condition que la première période de vibrations de la structure (T1) ne dépasse pas 2,5TC.

2. Hauteur de calcul du bâtiment


on prend la hauteur au-dessus du sol (le programme ne prend pas en compte les sous-sols)

3. Méthode d’analyse statique linéaire


les calculs doivent être effectués séparément pour chaque direction (X et Y)

a) période de vibration de la structure

(la norme admet que H ≤ 40m)


où :
C1 - coefficient défini par l’utilisateur (C1x pour la direction X, C1y pour la direction Y) :
0,085 pour la structure faite en portiques acier
0,075 pour la structure faite en portiques BA
0,050 pour les autres structures
H - hauteur totale du bâtiment à partir du niveau de la fondation

b) Effort horizontal total (sismique)

- pour le spectre élastique

- pour le spectre dimensionnant


où :
Fh - Fhx pour la direction X, Fhy pour la direction Y
Se (T1), Sd (T1) - coordonnée du spectre de réponse (dimensionnant), cf. les formules du point
3.2.3, 3.2.5) pour chaque direction

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 113

W - poids total de la structure (calculé comme pour les autres normes)


λ= 0,85, si le nombre d’étages égale au moins 3 et T1<2*TC
1,0 - pour les autres

c) Répartition de la force horizontale sismique sur les étages

où :
Fi - effort horizontal revenant au niveau i
Wi, Wj - poids revenant aux planchers i, j
zi, zj - hauteurs de l’étage i et j (à partir du niveau des fondations)

d) Calculs des déplacements à chaque niveau


Les déplacements à chaque niveau i pour les directions X et Y sont déterminés à partir d’une
console sollicitée par les forces Fi aux niveaux des étages, pour les bâtiments par voiles te
mixtes, et pour les bâtiments par portiques - à l’aide de la méthode de portique équivalent.

e) Répartition des efforts horizontaux sur chaque élément porteur du niveau


La répartition se fait proportionnellement à la rigidité (comme pour les autres normes sismiques).

6.4.10. Charges par défaut - méthode simplifiée (P100-


1/2006)
1. Champ d’application : pour les bâtiments satisfaisant aux conditions réglementaires

2. Description de la méthode :

a. la détermination de T1 (la période de vibration du mode fondamental)

où :
T1 - la période de vibration approximatif pour chaque direction
Ct - le coefficient dépendant du type de la structure (défini par l’utilisateur)

b. la détermination du spectre élastique pour les grandeurs définies TB, TC, TD et de l’ordonnée du
spectre pour T1

β(T) - le spectre élastique normalisé


β0 - la valeur maximale du coefficient dynamique de l’amplification horizontale de l’accélération
sismique
T - la période de vibration principale de la structure
Valeurs des périodes [sec]
TB 0.07 0.1 0.16
TC 0.7 1.0 1.6

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 114 Autodesk® Concrete Building Structures

TD 3 3 2

c. la détermination du spectre dimensionnant

d. effort de cisaillement de base


Fb = γ1 Sd(T1) m λ

où :
Sd(T1) - ordonnée du spectre pour la période fondamentale T1
m - masse totale de la structure
γ1 - coefficient d’importance
λ - coefficient de correction égal :
0,85 pour T1< Tc
1,0 dans d’autres cas

e. la répartition des forces sur chaque étage

où :
zi - hauteur de l’étage i par rapport à la base du bâtiment
mi - masse de l’étage i.

6.4.11. Charges par défaut - sismique (méthode avancée)


Dans le cas où vous sélectionneriez la méthode avancée dans la boîte de dialogue Charges par défaut /
Sismique, les options suivantes sont disponibles :
- combinaisons des modes (CQC, SRSS)
La réponse modale est déterminée à partir de la formule suivante :

où :
n - nombre de modes
eij - coefficients de corrélation
Ri, Rj - réponse spectrale aux modes ‘i’ i ‘j’

Dans le logiciel, les types de combinaisons quadratiques suivantes sont disponibles :

Méthode SRSS
Pour la méthode SRSS, les coefficients de corrélation égalent :
eij = 1 pour i=j,
eij = 0 pour i≠j,
de cela :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 115

Méthode CQC
Pour la méthode CQC, les coefficients de corrélation sont calculés suivant la formule :

où :
ζi, ζj - coefficients d’amortissement pour les modes ‘i’ i ‘j’ (valeurs relatives)
r = Tj/Ti ≤ 1
Tj, Ti - périodes de vibrations pour les modes ‘i’ i ‘j’.

Le logiciel utilise la formule ci-dessus est utilisée pour la norme PS92, si l’option Amortissement
comme pour PS92 dans la boîte de dialogue des paramètres de l’analyse sismique (pour la
norme PS92). Si cette option est désactivée, une seule valeur de l’amortissement est utilisée pour
tous les modes et la formule prend la forme :

- combinaisons pour les directions sismiques :


quadratique
d’après la formule (l’utilisateur définit Rx, Ry, Rz)

de Newmark (d’après PS 92 chapitre 6.4)

où : Sx, Sy, Sz - sont respectivement, les résultats des cas automatiquement créés pour les
directions X, Y, Z, définis d’après la combinaison SRSS ou CQC, λ et μ sont les coefficients de
réduction (égaux au plus 0,4).
Les combinaisons de Newmark sont affichés dans la boîte de dialogue Combinaisons sur
l’onglet des combinaisons accidentelles (AKC).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 116 Autodesk® Concrete Building Structures

6.4.12. Charges par défaut - sismique (analyse modale)


Après un clic sur le bouton Analyse modale disponible dans la boîte de dialogue Charges par défaut /
Sismique, la boîte de dialogue suivante est ouverte :

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, les options suivantes décrites dans la norme sélectionnée sont
disponibles :
• Nombre de modes - le nombre de modes propres à calculer dans le logiciel
• Tolérance - la valeur définissant la précision (critère d’arrêt de l’itération)
• Nombre d’itérations - le nombre maximal admissible d’itérations pour chaque mode (le processus
d’itération pour chaque mode est arrêté, si la valeur actuelle de la tolérance est inférieure à la
valeur affichée dans le champ d’édition Tolérance ou si le nombre actuelle d’itérations dépasse le
nombre défini).

Un clic sur le bouton Avancé >> ouvre la boîte de dialogue supplémentaire dans laquelle vous pouvez
définir :
1. le mode d’analyse
- modal
- sismique
- sismique (Pseudo mod)
2. Masses participantes - l’option active uniquement pour le mode sismique et sismique (Pseudo mod)
; elle permet de saisir une limitation des masses participantes (en %)
3. Réduction de la base - l’option active uniquement pour le mode modal de l’analyse ; la liste des
nœuds comprend tous les nœuds d’angle des objets, et les directions des vibrations définies (UX,
UY, UZ) s’appliquent à tous les nœuds.

Les conséquences de la sélection de chaque mode d’analyse sont suivantes :


si l’on choisit le mode sismique ou sismique (Pseudo mod), les options de l’analyse suivantes sont
configurées :
• la méthode de calcul - méthode de Lanczos
• l’option 'Vérification de Sturm' est désactivée
• l’option 'Négliger la densité' est désactivée
• la matrice des masses passe en 'Concentrée avec rotation' au lieu de 'Concentrée sans rotation'.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 117

6.4.13. Charges par défaut - sismique (PS92 ou PS92


2008)
Après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme PS92 ou PS92 2008 est choisie) disponible
dans la boîte de dialogue Charges par défaut / Sismique, la boîte de dialogue suivante est ouverte :

Dans la boîte de dialogue, les options suivantes décrites dans la norme sélectionnée sont disponibles :
• type de bâtiment (régulier, moyennement régulier)
• zone sismique
• ouvrage
• coefficient d’accélération : rapport A / g (accélération sismique/accélération terrestre ; le champ
d’édition affiche la valeur réglementaire de l’accélération pour les paramètres sélectionnés)
• amortissement comme pour PS92 - l’option importante uniquement pour la méthode avancée
• amortissement - la valeur du coefficient d’amortissement (pour la méthode simplifiée: pour la
direction X et Y)
• site
• type de spectre : dimensionnant ou élastique ; au cas où le spectre élastique est sélectionné, le
coefficient de comportement n’est pas pris en compte (NOTE : pour la méthode simplifiée, seul le
spectre dimensionnant est disponible)
• topographie
• coefficient de comportement pour la direction X et Y (prend en compte le comportement du
matériau)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 118 Autodesk® Concrete Building Structures

6.4.14. Charges par défaut - sismique (RPA99_03)


Après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme RPA99_03 est choisie) disponible dans la boîte
de dialogue Charges par défaut / Sismique, la boîte de dialogue suivante est ouverte :

Dans la boîte de dialogue, les options suivantes décrites dans la norme sélectionnée sont disponibles :
• zone sismique
• groupe d’importance de la structure
• coefficient d’accélération : rapport A / g (accélération sismique/accélération terrestre ; le champ
d’édition affiche la valeur réglementaire de l’accélération pour les paramètres sélectionnés)
• amortissement - la valeur du coefficient d’amortissement (pour la méthode simplifiée: pour la
direction X et Y)
• site
• facteur de qualité Q
• coefficient de comportement pour la direction X et Y (prend en compte le comportement du
matériau)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 119

6.4.15. Charges par défaut - sismique (RPS2000)


Après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme RPS2000 est choisie) disponible dans la boîte
de dialogue Charges par défaut / Sismique, la boîte de dialogue suivante est ouverte :

Dans la boîte de dialogue, les options suivantes décrites dans la norme sélectionnée sont disponibles :
• classe de la structure
• site
• zone sismique
• coefficient d’accélération : rapport A / g (accélération sismique/accélération terrestre ; le champ
d’édition affiche la valeur réglementaire de l’accélération pour les paramètres sélectionnés)
• amortissement - la valeur du coefficient d’amortissement
• coefficient de comportement pour la direction X et Y (prend en compte le comportement du
matériau)

6.4.16. Charges par défaut - sismique (UBC 97)


Après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme UBC 97 est choisie) disponible dans la boîte de
dialogue Charges par défaut / Sismique, la boîte de dialogue suivante est ouverte.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 120 Autodesk® Concrete Building Structures

Dans la boîte de dialogue, les options suivantes décrites dans la norme sélectionnée sont disponibles :
• zone
• sol
• type de source sismique (actif pour la zone 4)
• distance à la source sismique la plus proche connue (actif pour la zone 4)
• coefficient d’importance
• amortissement - la valeur du coefficient d’amortissement (prise en compte dans les calculs
avancés)
• coefficient de comportement pour la direction X et Y (prend en compte le comportement du
matériau)
• coefficient CT pour la direction X et Y pour les calculs de la période approximative.
La norme UBC97 admet les valeurs du coefficient suivantes :
- 0,035 (0,0853 - en unités métriques) - portiques acier
- 0,030 (0,0731) - portiques BA et portiques avec excentricité acier
- 0,020 (0,0488) - autres structures.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 121

6.4.17. Charges par défaut - sismique (IBC 2000)


Après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme IBC 2000 est choisie) disponible dans la boîte
de dialogue Charges par défaut / Sismique, la boîte de dialogue suivante est ouverte .

Dans la partie supérieure de la boîte de dialogue, l’option Prise en compte des efforts horizontaux
minimaux pour la catégorie A est disponible.
Si cette option n’est pas cochée, il est possible d’effectuer les calculs simplifiés avec la prise en compte
des efforts horizontaux minimaux comme pour la catégorie sismique A (conformément aux exigences de
la norme IBC2000, point 1616.4.1) ; si l’option est cochée, les paramètres sismiques définis
généralement pour la norme IBC 2000 ne sont pas disponibles. Pour chaque direction X et Y, l’effort
horizontal sur l’étage ‘x’ est égal Fx = 0.01 * Wx, où Wx est le poids tombant sur l’étage ‘x’.
Les calculs se font de façon analogique que pour la méthode simplifiée d’après IBC 2000 après la
répartition des forces.

Si l’option Prise en compte des efforts horizontaux minimaux pour la catégorie A n’est pas cochée, les
options suivantes décrites dans la norme sélectionnée sont disponibles :
• accélération sismique pour une période courte (0.2s) et la période 1s
• zone de sismicité
• sol
• coefficient d’importance de la structure Ie
• amortissement - la valeur du coefficient d’amortissement
• coefficient de comportement pour la direction X et Y (prend en compte le comportement du matériau)
• coefficient CT pour la direction X et Y pour les calculs de la période approximative.
La norme IBC 2000 admet les valeurs du coefficient suivantes :
- 0,035 (0,0853 - en unités métriques) - portiques acier
- 0,030 (0,0731) - portiques BA
- 0,020 (0,0488) - autres structures.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 122 Autodesk® Concrete Building Structures

6.4.18. Charges par défaut - sismique (IBC 2006)


La boîte de dialogue est ouverte après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme sismique IBC
2006 est choisie) dans la boîte de dialogue Charges par défaut / Sismique.

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, les options suivantes décrites dans la norme sismique sélectionnée
sont disponibles :
• accélération sismique pour la période courte (0.2s) et la période 1s
• zone sismique
• type de sol
• coefficient d’importance de la structure Ie
• amortissement - la valeur du coefficient d’amortissement
• coefficient de comportement de la structure pour les directions X, Y et Z (prend en compte le
comportement du matériau)
• T - période définie par l’utilisateur
• TL - valeur de la période longue
• coefficient CT pour les directions X et Y pour les calculs de la période approximative.

La norme IBC2006 admet les valeurs du coefficient suivantes :


- 0,035 (0,0853 - en unités métriques) - portiques acier
- 0,030 (0,0731) - portiques BA
- 0,020 (0,0488) - autres structures.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 123

6.4.19. Charges par défaut - sismique (P100-92)


Après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme P100-92 est choisie) disponible dans la boîte de
dialogue Charges par défaut / Sismique, la boîte de dialogue suivante est ouverte .

Dans la boîte de dialogue, les options suivantes décrites dans la norme sélectionnée sont disponibles :
• zone
• classe d’importance
• valeurs des coefficients : Tc et Psi.

6.4.20. Charges par défaut - sismique (P100-1/2006)


La boîte de dialogue est ouverte après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme sismique P100-
1/2006 est choisie) dans la boîte de dialogue Charges par défaut / Sismique.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 124 Autodesk® Concrete Building Structures

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, les options suivantes décrites dans la norme sismique sélectionnée
sont disponibles :
• ag / g - quotient de l’accélération spectrale et terrestre pour une position donnée
• amortissement (le champ d’édition n’est pas disponible ; on a admis la valeur 0,05)
• valeurs des coefficients : de comportement q (le coefficient disponible pour le spectre
dimensionnant) et d’importance γI
• type de spectre (dimensionnant, élastique)
• coefficient d’amplification β0
• valeurs des périodes caractérisant les spectres : TB, TC, TD.
De plus, pour la méthode simplifiée, il est possible de définir le coefficient Ct (le coefficient pour
déterminer la période de vibration du mode fondamental respectivement pour la direction X et Y) :
Ct = 0,085 - portiques acier
Ct = 0,075 - portiques BA
Ct = 0,05 - autres structures ;
H - hauteur du bâtiment (mesurée à partir de la fondation ou du sol rigide).

6.4.21. Charges par défaut - sismique (norme italienne)


La boîte de dialogue ouverte après un clic sur le bouton Analyse sismique (la norme italienne est
choisie) dans la boîte de dialogue Charges par défaut / Sismique.

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, les options suivantes décrites dans la norme sismique sélectionnée
sont disponibles :
• catégorie du sol
• zone sismique
• amortissement - la valeur du coefficient d’amortissement (disponible en fonction du type de spectre
sélectionné)
• coefficient de construction q pour la direction X et Y (disponible en fonction du type de spectre
sélectionné)
• coefficient C1 pour la direction X et Y pour les calculs de la période approximatif de vibrations propres
de la structure (la valeur donnée par l’utilisateur) :
0,085 - portiques acier
0,075 - portiques BA
0,05 - autres structures
• type de spectre : dimensionnant ou élastique.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 125

6.4.22. Charges par défaut - sismique (analyse spectrale)


La boîte de dialogue ouverte après un clic sur le bouton Analyse spectrale (l’analyse spectrale est
choisie sur la liste des normes sismiques) dans la boîte de dialogue Charges par défaut / Sismique.

La boîte de dialogue ci-dessus sert à définir les paramètres de l’analyse spectrale pour un nouveau cas
dynamique. En fonction de la méthode de calcul sélectionnée, le logiciel peut générer les cas d’analyse
spectrale pour 2 directions (X, Y dans le cas des calculs de la structure suivant les méthodes simplifiées)
ou pour 3 directions (dans le cas des méthodes avancées).
Il est possible de définir les spectres pour les directions spécifiques ; les spectres peuvent être définis en
tant que fonction de la vitesse, de l’accélération ou du déplacement, suivant la période, la pulsation et la
fréquence.

Dans la partie supérieure de la boîte de dialogue, vous pouvez sélectionner la direction de l’excitation
spectrale/sismique. Les situations suivantes sont possibles :
• après un clic sur le bouton Direction X, la direction de l’excitation est celle de l’axe X du repère
global
• après un clic sur le bouton Direction Y, la direction de l’excitation est celle de l’axe Y du repère
global

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 126 Autodesk® Concrete Building Structures

• après un clic sur le bouton Direction Z, la direction de l’excitation est celle de l’axe Z du repère global
(disponible uniquement pour la méthode avancée)
• après la sélection de l’option Mêmes spectres pour toutes les directions, l’excitation spectrale sera
définie dans les deux directions (c’est-à-dire dans la direction de l’axe X et Y du repère global).

Pour définir le spectre, il faut :


• saisir le nom du spectre dans le champ Nom du spectre
• sélectionner les grandeurs servant à définir le spectre ; cela est possibles dans les champs suivants
: Abscisse (axe X) et Ordonnée (axe Y) : sur l’axe des abscisses, vous pouvez définir les valeurs de
la période, fréquence ou pulsation, par contre sur l’axe des ordonnées, les valeurs de l’accélération,
vitesse ou déplacement (les valeurs affichées sur les deux axes peuvent être aussi présentées sous
forme logarithmique, c’est-à-dire, sur les axes les logarithmes des valeurs sélectionnées sont
affichés)
• définir les points successifs du spectre (saisir les valeurs pour les grandeurs sélectionnées dans le
tableau Définition des points)
• déterminer la valeur de l’amortissement
• définir la valeur du coefficient d’amplification Ci (disponible seulement pour la méthode simplifiée).

La partie centrale de la boîte de dialogue contient le champ avec le système de coordonnées qui
présente le spectre défini.

Les spectres définis par l’utilisateur peuvent être enregistrés dans un fichier ; pour cela, il faut cliquer sur
le bouton Exporter et saisir le nom du fichier (à extension *.spe) et son emplacement dur le disque.
Le spectre peut être aussi inséré à partir d’un fichier à extension *.spe ; pour cela, cliquez sur le bouton
Importer et indiquez le fichier souhaité.

NOTE :
En cas d’importation d’un spectre à partir du fichier défini dans le logiciel Autodesk Robot Structural
Analysis, le logiciel ouvre la boîte de dialogue avec la liste des spectres définies dans le fichier
sélectionné.

Dans le logiciel, l’analyse spectrale peut être définie suivant la méthode :


• simplifiée
• avancée (pour les calculs, le logiciel prend les valeurs déterminées dans les boîtes de dialogue de
définition des paramètres de l’analyse sismique suivant la norme sélectionnée ou dans la boîte de
dialogue de définition des paramètres de l’analyse spectrale).

6.4.23. Charges par défaut - analyse spectrale (méthode


simplifiée)
Pour déterminer les efforts et les déplacements de l’étage, on utilise la méthode pseudostatique pour les
bâtiments réguliers basée sur la norme sismique française PS 92. Les calculs sont effectués séparément
pour chaque direction X et Y.

Les étapes successives des calculs sont analogiques que pour PS-92 :

a) périodes de vibration du mode fondamental (pour les directions X et Y) - en fonction du type de


bâtiment choisi :
par portiques

par voiles et mixte

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 127

b) forces statiques équivalentes fr et les déplacements de chaque niveau dr pour la direction X

où :
les grandeurs définies par l’utilisateur :
q - coefficient de comportement du béton armé qui est modifié par le logiciel conformément à la
norme
τ - coefficient topographique

les grandeurs calculées dans le logiciel :


ρ0x - coefficient de majoration (pour tenir compte des modes de vibrations négligés)

TC - valeur maximale de la période à l’extrémité du palier horizontal du spectre a(T), en cas de


définition du spectre à partir des autres valeurs, cette grandeur est prise dans le logiciel après la
conversion en a(T)
mr - masse de l’étage r - on prend en compte toutes les charges constantes et variables
appliquées au plancher (la partie supérieure de l’étage donné), multipliés par les coefficients de
participation (définis dans la boîte de dialogue) et le poids propre des éléments horizontaux et la
moitié du poids de l’étage donné et de l’étage suivant (r+1).
En cas de l’étage 0, on calcule le poids total des éléments verticaux du rez-de-chaussée.
Si le niveau du sol se trouve au-dessus de la base de l’étage 0, le poids et les charges des
étages 0 et 1 sont additionnés à l’étage 2.
zr - cote adimensionnelle du niveau du plancher Zr = hr / H, où H - hauteur de la structure
calculée à partir de la base de l’étage 0 jusqu’au niveau de l’étage n
α - coefficient dépendant du contreventement de la structure (portique α = 1,0, voiles α = 1,5)

accélération spectrale

au lieu de la grandeur aN et τ de la norme PS 92, on a introduit le coefficient d’amplification Ci

où ζ est le coefficient d’amortissement exprimé en (%)


RD(Tx) - ordonnée du spectre de dimensionnement normalisé défini précédemment pour la direction X,
en cas de définition du spectre à l’aide de la relation différente de a(T), pendant les calculs le logiciel
convertit la définition du spectre et prend en compte la valeur a(Tx)

il est de même pour la direction Y

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 128 Autodesk® Concrete Building Structures

6.4.24. Analyse sismique / spectrale avec la prise en


compte de l’effet de torsion
CALCULS SIMPLIFIES
Les calculs simplifiés dans le programmes peuvent être effectués de 3 manières :
• sans prendre en compte l’effet de torsion
• avec la prise en compte de la torsion normale (la prise en compte de l’excentrement théorique, c’est-
à-dire la distance entre le centre de masse et de la torsion pour les étages spécifiques du bâtiment)
• avec la prise en compte de la torsion accidentelle (de plus, le logiciel prend en compte l’excentrement
forcé de la position du centre de masse ; les valeurs réglementaires sont prises, et dans le cas
d’analyse spectrale - les valeurs définies par l’utilisateur).

Procédure pour les calculs simplifiés

Les principes suivants ont été admis :


• lors des calculs du centre de masse d’un étage, on prend en compte le poids de l’étage déterminé de
la même façon que pendant les calculs sismiques
• les charges sont appliquées au plancher de l’étage donné
• les voiles ne transfèrent pas des charges perpendiculaires par rapport à son plan ( d’où leur rigidité
dans la direction perpendiculaire à l’axe est égale à zéro)

(1) Définition du centre de masse G (xG,r, yG,r ) sur l’étage r

où :
xG,r - coordonnée x du centre de masse G
mr,i - masse de l’élément de la structure appartenant à l’étage r ; l’étendue de l’appartenance à l’étage :
- éléments horizontaux : aux étages courants
- verticaux
dernier étage : ½ de masse
premier étage (0) : masse des éléments sur l’étage 0 + ½ de masse sur l’étage 1
étages intermédiaires : ½ de masse de l’étage et i+1
wr,j - charge permanente de la structure sur l’étage r
qr,k - charge variable (d’exploitation, vent, neige) dans la structure sur l’étage r
ψk - coefficient de conversion de la charge pour l’analyse sismique
g - accélération terrestre
xr,i - coordonnée x du centre de gravité de l’élément i
xw,r,,j - coordonnée x du centre de gravité de la charge permanente j
xq,r,k - coordonnée x du centre de gravité de la charge variable (d’exploitation, neige, accidentelle) k.
La coordonnée est déterminée de façon analogique.

(2) Définition du centre de torsion T de l’étage rY


(a) moments d’inertie dans les repères locaux
Pour tous les voiles regroupés, on calcule les caractéristiques de la section complexe
on envisage les voiles et poteaux de la structure transférant les charges horizontales

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 129

Pour chaque voile, on calcule :

- le moment d’inertie plus important dans le repère local du voile (dans la direction
parallèle au voile)
J’y,r,i = 0 - le moment d’inertie plus faible dans le repère local du voile (dans la direction normale au voile)
ϑr,i - l’angle entre l’axe parallèle au voile (suivant la longueur) et l’axe Y

Pour chaque poteau, on calcule :

- le moment d’inertie plus important dans le repère local du poteau

- le moment d’inertie plus faible dans le repère local du poteau


ϑr,i - l’angle entre l’axe Y’ (du repère local) et l’axe Y (du repère global)

(b) moments d’inertie dans le repère global

(c) produit d’inertie dans le repère global

(d) les centres de torsion pour chacun des éléments sont leurs centres géométriques xO,r,i et yO,r,i
hormis les voiles regroupés pour lesquels on a détermine les centres de torsion conformément à la
théorie de la barre ouverte à parois minces

(e) grandeurs auxiliaires

(f) coordonnées du centre de torsion


- si :

- si :

où Ai est la surface du voile (poteau)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 130 Autodesk® Concrete Building Structures

- si :

- si :

- dans les autres cas :


x t,r = 0 , y t,r = 0

(2a) Définition de l’excentrement théorique e0r (e0rx, e0ry ) : distances entre G (CM) et T (CR), où
G(CM) - centre de masse, a T (CR) centre de torsion respectivement pour les étages spécifiques.

(3) Valeur du moment de torsion pour les directions sismiques spécifiques

(4) Définition de l’excentrement accidentel


• norme PS92 (France)

• norme RPS2000

• norme RPA99_2003

• autres normes (UBC97, IBC2000, norme sismique italienne)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 131

• analyse spectrale

où les valeurs E_x, E_y sont déterminées par l’utilisateur

(5) Moment de torsion pour la direction X


• norme RPA99_2003

• autres normes et analyse spectrale

La valeur du moment pour la direction Y est définie de façon analogique.

(5a) Sommation des moments au passage à l’étage inférieur


Les valeurs des moments de torsion déterminées de façon présentée au-dessus sont les moments dus
aux forces agissant sur les étages spécifiques ; pour la répartition, il faut prendre les moments égaux

(5b) Distance du centre du voile (poteau) du centre de torsion dans son repère local
- coordonnées du centre de torsion dans le repère local de l’objet

- distance du centre de l’objet du centre de torsion de l’étage

(6) Moment d’inertie polaire de l’étage r

(7) Rayon de torsion

(8) Répartition des forces dues à la torsion


• normale (la torsion normale sélectionnée - 2 cas sismiques) - respectivement pour chaque direction,
on substitue MTrx ou MTry
- voiles

- poteau
composante X :

composante Y :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 132 Autodesk® Concrete Building Structures

• accidentelle (la torsion accidentelle sélectionnée -4 cas sismiques)


Sismique X -1 :

Sismique X -2 :

Sismique Y-1 :

Sismique Y-2 :

(9) Répartition des forces résultantes


En fonction de l’option sélectionnée (torsion normale ou accidentelle), aux forces générées sont ajoutées
les forces R" normales ou accidentelles. En cas de torsion normale, les forces sont additionnées dans le
cadre des cas sismiques, et pour les calculs avec la prise en compte de la torsion accidentelle, deux 2
pour chaque direction déclarée sont créés (la prise en compte des excentrements de deux côtés du
centre de masse).

NOTE :
En cas de calculs suivant la norme RPA99_2003, on néglige l’influence des forces horizontales dues à la
torsion qui pourraient réduire les forces obtenues dans la Ière étape de la répartition.

Les moments agissant dans les poteaux / voiles provenant des forces horizontales sont aussi déterminés
avec la prise en compte des forces dues à la torsion Rr,i" (pour les voiles sur une direction, et pour les
poteaux, sur 2 directions).

CALCULS AVANCES
Les calculs avancés dans le programme peuvent être effectués de 2 manières :
• sans prendre en compte l’effet de torsion accidentelle
• avec la prise en compte de la torsion accidentelle (de plus, le logiciel prend en compte l’excentrement
forcé de la position du centre de masse ; les valeurs définies par l’utilisateur sont prises).
En cas de calculs avec la prise en compte de la torsion accidentelle, l’analyse modale est effectuée pour
la matrice de masse répartie et la matrice de rigidité prenant en compte le décalage d’un excentrement
donné.

NOTE :
Vu que pour les calculs avancés, la valeur réelle de l’excentrement est prise, le signe est important
(conformément aux règlements, l’excentrement doit être envisagé de deux côtés du centre de masse, et
dans ce cas, l’utilisateur en décide par la saisie de la valeur positive ou négative).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 133

6.4.25. Vérification de la surface nécessaire des voiles


La vérification est disponible pour la norme sismique P100-1/2006.

Vérification de la surface nécessaire des voiles :


- la méthode de calcul : l’analyse simplifiée
- la comparaison de la surface des voiles transférant les efforts horizontaux sur les directions X et Y avec
la condition réglementaire.

Pour effectuer la vérification de la surface nécessaire des voiles, il faut déterminer la valeur du coefficient
de modification égal I * ag / g, où I est le coefficient d’importance de la structure, et ag et g sont
respectivement l’accélération sismique et terrestre.

Lors du contrôle de la surface nécessaire des voiles, la condition suivante est vérifiée :

où :
Ap - la somme de la surface horizontale de tous les voiles transférant les efforts sismiques horizontaux
Apl - la surface de la dalle se trouvant sur l’étage étudié
I * ag / g - le quotient du coefficient d’importante de la structure et du produit de l’accélération sismique et
terrestre (la valeur dépend de l’importance de la structure et de la zone sismique)
n - le nombre d’étage du bâtiment au-dessus de la section étudiée.

Si la condition ci-dessus n’est pas satisfaite, le message approprié est affiché.


La vérification de la condition pour les directions X et Y sur chaque étage du bâtiment est présentée dans
la note de calcul.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 134 Autodesk® Concrete Building Structures

7. DEFINITION DES CHARGES


7.1. Principes de génération des charges dans le
programme Autodesk® CBS

Dans le logiciel, deux notions sont utilisées: groupe de charges et enregistrement de charge.

Groupe de charges
Chaque charge définie dans le logiciel Autodesk® CBS doit faire partie d’un groupe de charges. Un
groupe de charges contient les enregistrements des charges issues du même type de sollicitations pour
lesquelles le coefficient de charge (coefficient de sécurité partiel) est le même. Les groupes peuvent être
créés de façon automatique, semi-automatique et manuelle. La création automatique et semi-
automatique de groupes de charges est liée à la génération automatique d’enregistrements de charge.
La génération automatique est effectuée pour les groupes de charges dues aux éléments non portants
(par exemple aux cloisons ou aux parois stratifiées etc.). Les enregistrements de charges ne sont créés
qu’au moment de la génération du modèle pour le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis.
La génération semi-automatique est effectuée pour les charges sismiques. Après la
définition des paramètres réglementaires le logiciel crée lui-même les cas de charge
exigés (vu le caractère des charges, les enregistrements de charges ne sont pas créés) -
l’option n’est pas disponible dans la présente version du logiciel.
Il est également possible de créer de façon semi-automatique des groupes de charges d’exploitation.
L’option permet d’affecter des charges sur les locaux définis préalablement dont la fonction est la même.
Dans ce cas, les enregistrements de charges sont générés après la sélection de l’option appropriée.

Enregistrement de charge
L’enregistrement de charge est une charge simple appliquée à l’objet ou à une partie de l’objet. Il est
admissible de grouper plusieurs charges au moyen de l’option Edition / Opérations / Grouper. Le
rétablissement de l’état originel des charges est possible au moyen de l’option Edition / Opérations /
Dissocier.

7.2. Types de charges dans le logiciel Autodesk®


CBS
Dans le logiciel Autodesk® CBS, les types de charge suivants sont disponibles:

• Charge concentrée

Il existe deux variantes de la charge concentrée : charge verticale ou horizontale . La


direction de la charge verticale est conforme à l’orientation de l’axe z; la charge verticale et une
charge agissant dans un plan perpendiculaire à l’axe z. L’angle pour la charge horizontale est
mesuré à partir de l’axe x dans la direction de l’axe y.
La charge concentrée peut être affectée aux objets pseudo-ponctuels (poteaux et semelles isolées),
ce qui est interprété comme l’application de la charge à leur partie supérieure; la charge de ce type
peut être appliquée également à un point quelconque de la structure.

• charge linéaire

Il existe deux variantes de la charge linéaire : charge verticale ou horizontale . La charge


verticale est une charge dont l’orientation est conforme à la direction de l’axe z; la charge horizontale
est une charge agissant dans un plan perpendiculaire à l’axe z. L’angle pour la charge horizontale
est mesuré à partir de l’axe x dans la direction de l’axe y.
La charge linéaire peut être une charge perpendiculaire à l’objet ou bien une charge ‘projetée’ (dans
ce cas, la charge s’applique alors à la longueur de l’objet projetée sur le plan normal à la direction de
la charge).
La charge linéaire peut être appliquée aux objets linéaires (poutre, semelle filante, arête supérieure
d’une paroi); la charge peut être également appliquée à un point quelconque de la structure.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 135

• charge sur contour

Il existe deux variantes de la charge sur contour : charge verticale ou horizontale . La


direction de la charge verticale est conforme à l’orientation de l’axe z; la charge verticale et une
charge agissant dans un plan perpendiculaire à l’axe z. L’angle pour la charge horizontale est
mesuré à partir de l’axe x dans la direction de l’axe y.
La charge peut agir dans la direction perpendiculaire à l’objet ou bien elle peut être « projetée »
(dans ce cas, la charge s’applique à la longueur de l’objet projetée sur la plan normal à l direction de
la charge).
La charge par contour peut être appliquée sur des objets surfaciques quelconques (dalle, paroi,
radier); la charge par contour peut être également appliquée à un point quelconque de la structure.

7.3. Définition des charges


Pour définir une charge dans le logiciel Autodesk® CBS, il faut effectuer les actions suivantes:

• sélectionner le type de charge: charge verticale ou charge horizontale

• sélectionner le type de charge : charge concentrée , charge linéaire ou charge sur


contour
• définir la valeur de la charge dans le champ d’édition disponible après la sélection du type de
charge
• sélectionner la nature de la charge dans la liste déroulante à droite du champ d’édition de définition
de la valeur de la charge
• appliquer la charge définie à l’objet; l’affectation de la charge n’est possible qu’aux objets dont le
type est permis pour le type de charge sélectionné.
Il existe une différence entre la définition de la charge verticale et horizontale. Si la charge verticale est
sélectionnée, lors de la définition, un ou plusieurs points d’application de la force est défini (pour les
charges affectées à l’objet, l’objet est défini). Pour les charges verticales, deux variantes sont possibles:
• définition géométrique - un ou plusieurs points d’application de la force sont définis; après la
définition du dernier point caractéristique de la charge, le pointeur bascule en mode de saisie
d’angle - la distance entre le pointeur de la souris et le point d’ancrage est alors négligée, seule la
valeur de l’angle est prise en compte.
ATTENTION : Le pointeur a des « directions préférées », par conséquent, si l’angle est très
proche de la direction de l’axe X ou Y, l’angle est ‘attiré’ par la direction des ces axes.
• définition de la charge affectée à l’objet - le logiciel attend la sélection de l’élément auquel la charge
doit être appliquée. Les objets sont filtrés, ce qui signifie que la sélection est possible seulement
pour les objets dont le type est admis pour le type de charge donné. Après l’indication de l’objet, le
pointeur bascule en mode d’indication d’angle de la façon décrite pour la définition géométrique).

Dans le logiciel, l’option Charge affectée à l’objet . L’option est disponible autant sur la vue 2D que
3D.

NOTE :
Si vous définissez la charge sur objet dont la valeur et la sous-nature sont identiques à la charge
existante, le logiciel affiche le message informant qu’une telle charge est déjà appliquée à l’objet, pour
éviter le dédoublement des charges. Il est possible de définir simultanément la charge surfacique relative
à l’objet sollicitant plus d’une dalle en cas de sélection par fenêtre sur la vue 2D ou 3D.

Lors de la définition des charges, l’attention est attirée sur:


• la position de la charge (seulement pour les forces non affectées à l’objet) - pour la force
concentrée, il existe seulement un point d’application ; pour la charge linéaire, deux valeurs sont
définies (point initial et point final de la charge) ; pour la charge surfacique, les coordonnées du
contour sont définies
• valeur de la charge - pour la force concentrée et pour la charge surfacique, une valeur est définie,
pour la charge linéaire, deux valeurs sont définies (valeur dans le point initial et celle dans le point
final de la charge).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 136 Autodesk® Concrete Building Structures

La direction de la charge pour chaque nature est déterminée de la façon suivante :


charge permanente - verticale
charge d’exploitation - arbitraire
charge de neige - verticale projetée
charge de vent - normale à la surface
charge accidentelle - arbitraire
charge thermique - arbitraire
charge sismique - arbitraire.

Lors de la définition de la charge, il faut faire attention à ce que les charges affectées aux objets soient du
même type que l’objet:
• pour les forces concentrées - semelles isolées, poteaux
• pour les charges linéaires - poutres, semelles filantes, parois (arête supérieure)
• pour les charges surfaciques - dalles et radiers (charges verticales perpendiculaires à la surface) et
parois (charges horizontales perpendiculaires à la surface).

7.4. Modification des charges

Pour modifier les charges, la boîte de dialogue Propriétés (de même que pour la modification des autres
objets dans le logiciel Autodesk® CBS).

Dans cette boîte de dialogue, dans l’onglet Caractéristiques, vous pouvez modifier les paramètres
suivants de la charge sélectionnée:
• valeur de la charge
• nature de la charge (charge permanente, d’exploitation, de vent, de neige etc.)
• mode d’application de la charge à l’objet:

- charge verticale

- charge horizontale

- charge perpendiculaire à l’objet

- charge projetée sur l’objet

Sur l’onglet Position, vous pouvez modifier le point d’application de la charge.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 137

7.5. Comment appliquer une charge à la structure


2
Pour appliquer une charge surfacique de vent à une valeur de 0,4 kN/m à la paroi du bâtiment
représentée sur la figure ci-dessous, il faut :

• activer l'option Charge affectée à l'objet , pour cela, dans le menu, sélectionner la commande
Charges / Affectée à l'objet ou cliquer sur l'icône Charge affectée à l'objet dans la barre d'outils
Charges
• dans le menu, sélectionner la commande Charge surfacique , pour cela, sélectionner dans le menu la
commande Charge / Surfacique ou cliquer sur l'icône Charge surfacique dans la barre d'outils
Charges
• changer la nature de la charge, pour cela, sélectionner l'option Vent dans la liste déroulante située
dans la barre d'outils Charges

• entrer la valeur de la charge (0,4 kN/m2) dans le champ d'édition dans la barre d'outils Charges

• activer l'option Charge horizontale pour cela, dans le menu sélectionner la commande Charges /
Horizontale ou cliquer sur l'icône Charge horizontale dans la barre d'outils Charges
• dans la fenêtre de la vue 2D, sélectionner la paroi à laquelle la charge doit être appliquée, pour cela,
positionner sur la paroi en question le pointeur de la souris (la paroi sera mise en surbrillance en
jaune) et faire un clic du bouton gauche de la souris
• au moyen de la souris, sélectionner la direction de l'application de la charge et, ensuite, appuyer sur
le bouton gauche de la souris ; la charge défini est représentée sur la figure ci-dessous.

La figure 3D représentée ci-dessous montre que la charge saisie est une charge surfacique.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 138 Autodesk® Concrete Building Structures

7.6. Ajouter schéma


L’option permet de modifier manuellement un schéma de charges quelconque.
L’option est disponible:
• dans le menu, après la sélection de la commande Charges / Schémas de charges d’exploitation /
Ajouter

• dans la barre d’outils, après un clic sur l’icône .

Le schéma de charges est un système de charges d’exploitation qui peuvent être appliquées à la
structure lors de son exploitation. Le schéma de charges peut comporter un ou plusieurs enregistrements
de charges variables.
La création du schéma de charges est basée sur la sélection actuelle. Dans cette boîte de dialogue, le
champ d’édition gris présente la sélection actuelle ; les noms de charges sélectionnées sont affichés. La
sélection de l’option disponible dans le menu (ou dans la barre d’outil) :

• Sélection pour la structure entière permet de créer les schémas pour les charges appliquées aux
étages différents,

• Sélection pour l’étage actuel permet de prendre en compte des charges sélectionnées
seulement pour l étage actuel.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 139

7.7. Schémas de charges

L’option permet de consulter les schémas de charges créés automatiquement ou manuellement. L’option
est disponible après la sélection de la commande Charges / Schémas de charges d’exploitation / Afficher.

Cette boîte de dialogue présente la liste de tous les schémas de charges définis. Après la sélection d’un
schéma dans la boîte de dialogue, la vue 3D présente la disposition des enregistrements de charges
faisant partie de ce schéma.
Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez également supprimer des schémas de charges (boutons
Supprimer schéma et Supprimer tout disponibles dans la partie supérieure de la boîte de dialogue).

7.8. Génération automatique des schémas de charge


Dans le logiciel Autodesk® CBS, la génération automatique des schémas de charges d’exploitation
consiste à effectuer la permutation de toutes les charges d’exploitation pour chaque étage; de plus, le
logiciel ajoute aux permutations crées de cette manière un cas contenant toutes les charges disposées
au dessus de l’étage donné. Ce schéma de génération de charges permet de générer avec une forte
probabilité la disposition des efforts de dimensionnement pour tous les éléments structuraux et.,
simultanément, réduire le nombre de combinaisons générées.

Pour commencer la génération automatique des schémas de charge, il faut sélectionner dans le menu la
commande Charges / Schémas de charges d’exploitation / Générer ou cliquer sur l’icône .

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 140 Autodesk® Concrete Building Structures

7.9. Comment définir automatiquement un schéma


de charge

Pour générer automatiquement tous les schémas de charge pour neuf cas de charge d'exploitation
appliquées à une dalle, représentées sur la figure ci-dessous (chaque dalle est sollicitée par une charge
superficielle différente), il faut :

• dans le menu, sélectionner la commande Charge / Schémas de charge d'exploitation / Générer ou


cliquer sur l'icône Générer dans la barre d'outils Charges
• dans le menu, sélectionner la commande Charges / Schémas de charge d'exploitation / Afficher ou
cliquer sur l'icône Afficher dans la barre d'outils Charges
• dans la boîte de dialogue Schéma de la charge faire un clic du bouton gauche de la souris sur un
des schémas (il sera mis en surbrillance en bleu) - le schéma de la charge sélectionnée sera
présenté dans une fenêtre de la vue 3D (voir la figure ci-dessous).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 141

7.10.Conversion des charges lors de la génération du


modèle dans le logiciel Robot
Lors de la génération du modèle de calcul de la structure pour le logiciel Robot, les principes suivants ont
été adoptés pour la conversion des charges définies dans le logiciel Autodesk® CBS :
• charges permanentes - tous les groupes des charges permanentes définies dans le logiciel
Autodesk® CBS font partie d’une nature de charges permanentes dans le logiciel Robot. Chaque
groupe de charges permanentes sera converti en une sous-nature de charges dont le nom et
conforme au nom du groupe. Chaque sous-nature contient exactement un cas de charge
(équivalent au groupe de charges correspondant dans le logiciel Autodesk® CBS). Tous les
enregistrements de charges du groupe de charges permanentes du logiciel Autodesk® CBS sont
convertis aux enregistrements de charges du cas de charge correspondant dans le logiciel Robot.
De plus, le logiciel génère les charges permanentes dues au poids propre, les charges dues aux
cloisons et les charges dues aux couches de finition.
• Charges d’exploitation - tous les groupes de charges d’exploitation définies dans le logiciel
Autodesk® CBS font partie d’une nature de charges variables dans le logiciel Robot. Chaque
groupe de charges est converti en une sous-nature de charges d’exploitation dont le nom est
conforme au nom du groupe. Si l’utilisateur n’introduit pas de limitations supplémentaires (schémas
de chargement), chaque enregistrement de charge inclus dans le groupe donné sera converti en un
cas de charge distinct. Cela signifie que, dans le logiciel Robot, le nombre de cas de charge créés
sera égal au nombre d’enregistrements de charge définis dans le logiciel Autodesk® CBS.
NOTE: Sans utiliser l’option Schémas de charges ou Charges / Schémas de charges d’exploitation /
Ajouter ou Edition / Opérations / Grouper, la génération des charges peut être utilisée seulement
pour de petites structures car le nombre grandissant de pondérations peut dépasser facilement le
nombre de combinaisons admissible dans le logiciel Robot. La valeur limite de pondérations dans
le logiciel Robot est atteinte après la définition de plus d’une dizaine d’enregistrements de charges
variables dans le logiciel Autodesk® CBS.
Schéma de chargement
Les schémas de charges constituent la façon la plus naturelle de réduire le nombre de cas de
pondération. A la base des schémas de chargement, les combinaisons appropriées sont créées
dans le logiciel Robot. Après l’activation de l’option Charges / schémas de charges d’exploitation /
Ajouter, tous les enregistrements faisant partie d’un groupe de charges au niveau d‘un étage (ou au
niveau de la structure entière) seront regroupés en quelques schémas de chargement
indépendants définis par l’utilisateur.
Groupement de charges
Les enregistrements de charges rassemblés au moyen de l’option Edition / Opérations / Grouper
sont considérés comme un enregistrement simple. Cela signifie qu’ils sont utilisés de façon
simultanée dans les pondérations.
• charge de neige - tous les groupes de charges de neige seront affectés à une nature (Neige) dans
le logiciel Robot. Chaque groupe forme un cas de charge dans le logiciel Robot, son nom est
conforme au nom du groupe défini dans le logiciel Autodesk® CBS. Les relations entre les cas de
charge sont définis de façon automatique comme exclusion réciproque. Tous les enregistrements
de charge dans ce groupe de charges du logiciel Autodesk® CBS seront convertis en
enregistrements de charges dans le cas de charge correspondant du logiciel Robot.
• charge de vent - tous les groupes de charges de vent seront affectés à une nature Vent dans le
logiciel Robot. Chaque groupe forme un cas de charge dans le logiciel Robot, son nom est
conforme au nom du groupe défini dans le logiciel Autodesk® CBS. Les relations entre les cas de
charge sont définis de façon automatique comme exclusion réciproque. Tous les enregistrements
de charge dans ce groupe de charges du logiciel Autodesk® CBS seront convertis en
enregistrements de charges dans le cas de charge correspondant du logiciel Robot.
• charge accidentelle - tous les groupes de charges accidentelles seront affectés à une nature
Accidentelle dans le logiciel Robot. Chaque groupe forme un cas de charge dans le logiciel Robot ,
son nom est conforme au nom du groupe défini dans le logiciel Autodesk® CBS. Les relations
entre les cas de charge sont définis de façon automatique comme exclusion réciproque. Tous les
enregistrements de charge dans ce groupe de charges du logiciel Autodesk® CBS seront
convertis en enregistrements de charges dans le cas de charge correspondant du logiciel Robot.
• charge thermique - tous les groupes de charges thermiques seront affectés à une nature
Température dans le logiciel Robot. Chaque groupe forme un cas de charge dans le logiciel Robot,
son nom est conforme au nom du groupe défini dans le logiciel Autodesk® CBS. Les relations
entre les cas de charge sont définies de façon automatique comme exclusion réciproque. Tous les
enregistrements de charge dans ce groupe de charges du logiciel Autodesk® CBS seront
convertis en enregistrements de charges dans le cas de charge correspondant du logiciel Robot.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 142 Autodesk® Concrete Building Structures

• charge sismique - les charges sismiques sont générées automatiquement conformément aux
paramètres définis (l’option n’est pas disponible dans la présente version du logiciel). Les groupes de
charges se reflètent en charges sismiques dans le logiciel Robot.

7.11.Combinaisons des charges


L’option permet de générer les pondérations et les combinaisons manuelles suivant le règlement
sélectionné dans la boîte de dialogue Charges par défaut. L’option est disponible :
• à partir du menu Charges / Combinaisons

• à partir de la barre d’outils, icône .

La partie gauche de la boîte de dialogue contient la liste des combinaisons manuelles ou des
pondérations (les composantes des pondérations sont marquées par le fond en couleur).
Les combinaisons sont regroupées sur les onglets appropriés (ELU, ELS, ACC) présentant les
combinaisons pour les états limites en fonction du règlement sélectionné.
Le tableau des combinaisons se compose des colonnes suivantes :
• le nom de la combinaison / de la composante
• la liste de cas (avec les coefficients pour chaque cas) qui interviennent dans la combinaison.
Chaque combinaison ou composante de la combinaison peut être activée / désactivée. Si la combinaison
est désactivée dans le tableau, elle ne sera pas prise en compte pendant la présentation des résultats
(après le recalcul de la structure).
La partie droite de la boîte de dialogue contient le tableau présentant les cas de charge (y compris les
coefficients pour chaque cas) utilisés pendant la création d’une nouvelle combinaison ou la modification
de la combinaison existante. Dans la colonne des coefficients, vous pouvez saisir vos propres valeurs
pour chaque cas de charge.
La partie inférieure droite de la boîte de dialogue contient les boutons suivants :
• Générer les pondérations - un clic sur ce bouton permet de générer les pondérations
conformément au règlement sélectionné ; si dans une structure, les combinaisons de charges ont
été déjà définies, et vous voulez encore générer les pondérations, le logiciel affiche la question
suivante : ‘Voulez-vous supprimer les combinaisons existantes ?’.
Après un clic sur le bouton OUI, les combinaisons des charges existantes seront supprimées et le
logiciel générera les pondérations ;

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 143

Par contre, si vous cliquez sur NON, la liste des pondérations générées sera ajoutée à la liste des
combinaisons définies.
• Définir les coefficients par défaut - si vous cliquez sur ce bouton, les valeurs des coefficients de
simultanéité du règlement sélectionné seront prises.

La partie inférieure (au-dessous du tableau des combinaisons) de la boîte de dialogue contient les
boutons suivants :
• Supprimer - supprime la combinaison ou la pondération
• Copier - copie la combinaison ou la pondération
• Nouvelle - permet de créer une ligne supplémentaire vide dans le tableau des combinaisons ; dans
cette ligne, vous pouvez définir une nouvelle combinaison - pour ce faire, il faut sélectionner les cas
disponibles dans le tableau des cas (partie droite de la boîte de dialogue) appartenant à la
combinaison et éditer les coefficients de charge

• Appliquer - valide les modifications (ce bouton est disponible, si l’icône Entrée est activée)

• Entrée - si vous activez cette icône, les modifications effectuées sont validées automatiquement.

NOTE :
Si la boîte de dialogue Combinaisons contient les combinaisons créées au préalable et vous cliquez sur
le bouton Générer les pondérations, toutes les combinaisons existantes seront supprimées (même si
vous avez modifié les combinaisons) après un clic sur le bouton OUI (cf. la description de l’option
Générer les pondérations ci-dessus).

NOTE :
En cas d’édition des pondérations (modification du coefficient de charge, suppression de la composante),
le logiciel considère les autres composantes de la combinaison comme combinaisons manuelles.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 144 Autodesk® Concrete Building Structures

8. CALCULS DE LA STRUCTURE
8.1. Calculs de la structure

Les calculs de la structure dans le logiciel Autodesk® CBS peuvent être effectués :
- pour la structure entière
- pour chaque étage séparément.
Dans ce deuxième cas, l’analyse prend en compte uniquement les forces verticales appliquées
directement à l’étage analysé.

Pour commencer les calculs de la structure, il faut :


- dans le cas des calculs pour la structure entière
• dans le menu, sélectionner la commande Calculs / Calculs de la structure entière

• cliquer sur l’icône .

- dans le cas des calculs pour l’étage sélectionné


• dans le menu, sélectionner la commande Calculs / Calculs de l’étage courant

• cliquer sur l’icône .

NOTE :
Si vous voulez effectuer les calculs pour l’étage donné, deux méthodes simplifiées d’analyse de la
structure sont disponibles ; il est impossible d’effectuer l’analyse suivant la méthode détaillée basée sur
MEF.

Si dans la boîte de dialogue Calculs (de la structure entière ou de l’étage courant), l’option Toujours
afficher cette fenêtre avant les calculs est cochée, le logiciel affiche la boîte de dialogue Calculs
contenant les options de calculs de la structure ; pour commencer les calculs, il faut cliquer sur le bouton
Calculs.

8.2. Options de calcul


La boîte de dialogue Options de calcul sert à définir les paramètres des calcul statiques de la structure,
des calculs réglementaires et de l’analyse de la capacité portante des semelles (paramètres du sol).
L’option est disponible :
• à partir du menu, après un clic sur la commande Calculs / Options de calcul

• après un clic sur l’icône .

La boîte de dialogue Options de calcul se compose de trois onglets :


- Calculs
- Dimensionnement des éléments BA
- Sol.

Dans la boîte de dialogue, il est aussi possible d’enregistrer le jeu d’options choisies comme options par
défaut pour de nouveaux projets. Cette opération se fait à l’aide de l’option Définir par défaut disponible
dans la partie inférieure de la boîte de dialogue.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 145

8.3. Propriétés des objets - Résultats et options de


calcul

Les onglets Résultats et Options de calcul dans la boîte de dialogue Propriétés des objets sont
disponibles pour les objets suivants :
- l’onglet Résultats - tous les objets
- l’onglet Options de calcul - tous les objets excepté les semelles filantes.

NOTE :
Il est possible de modifier la taille de la boîte de dialogue Propriétés sur l’onglet Résultats (pour tous les
types d’éléments) et Options de calcul (pour dalles et poutres).

L’onglet Résultat contient :


• la liste de sélection du Type de résultats qui contient les options suivantes : Répartition des charges,
Efforts internes, Dimensionnement
• la liste de sélection Charge qui contient les sous-natures des charges utilisées dans le modèle de la
structure (elles sont visibles après les calculs)
• la vue de l’objet avec la présentation des résultats ; pour les barres, le logiciel affiche le schéma
statique de la barre, pour les semelles isolées, le logiciel présente la vue de la semelle avec les
symboles des forces appliquées à la semelle, pour les dalles, le programme présente la dalle avec
les conditions d’appui
• le tableau des efforts internes
• dans la partie inférieure, les contrôles qui seront décrits dans la suite de ce document, en fonction du
type de calculs et de l’objet

Les résultats peuvent être présentés pour :

- la structure entière

- l’étage courant.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 146 Autodesk® Concrete Building Structures

NOTE :

Si vous activez cette option (‘l’icône activée), la liste des cas contient les cas simples et les
combinaisons extrêmes (ELS+, ELS-, ELU+, ELU-, ACC+, ACC-). Après l’activation de cette option
(l’icône activée), la liste contient aussi toutes les composantes des pondérations et des
combinaisons définies manuellement qui sont marquée comme actives dans la boîte de dialogue
Combinaisons.

La partie supérieure de la boîte de dialogue contient aussi l’icône ; un clic sur cette icône ouvre la
boîte de dialogue Ajouter à la note ; cette option permet d’ajouter les composants des résultats de
calcul (autant pour les résultats des calculs simplifiés que détaillés) et de dimensionnement pour les
éléments de la structure à la note de calcul.
L’option Répartition des charges est disponibles pour les calculs effectués à l’aide du programme
Autodesk® CBS ; l’aspect de la boîte de dialogue change en fonction du type de l’objet sélectionné :
• dalles - le logiciel présente la vue des zones de répartition des charges et le tableau contenant la liste
des éléments qui appuient la dalle avec le total des charges affectées à un élément donné ; au-
dessous, les options Zoom par fenêtre et Zoom initial
• poutres, parois - le logiciel présente la vue des charges affectées aux dalles suivant l’option
sélectionnée (charges linéaires, concentrées, sommes de toutes les charges) avec le schéma
statique de la barre et le tableau contenant les éléments pour les options sélectionnées,
respectivement : les valeurs de la charge linéaires en 10 points de l’objet, les valeurs des charges
équivalentes (pour les méthodes simplifiées), les valeurs des forces concentrées, les sommes des
charges linéaires et concentrées appliquées à l’élément
• poteaux - le logiciel présente la vue des efforts internes (effort axial), efforts tranchants et moments
appliqués aux éléments basés sur le poteau et le tableau contenant la valeur de ces efforts :
de plus, le schéma statique du poteau est affiché ; le schéma du poteau par défaut est le poteau
appuyé bilatéralement, mais les schémas suivants sont aussi possibles :
- la rotule à la base du poteau, si le poteau est situé sur le pied articulé
- les rotules de deux côtés du poteau, si le poteau est négligé lors du transfert des efforts
horizontaux.

L’option Efforts internes est disponible pour les calculs effectués à l’aide du programme Autodesk®
Robot Structural Analysis ; l’aspect de la boîte de dialogue change en fonction du type de l’objet
sélectionné :
• les efforts internes : M’xx, M’yy, M’xy, N’xx, N’yy, N’xy, les déplacements élastiques (sans la prise
en compte de la fissuration des éléments BA) : U’x, U’y, Uz ou la section d’acier : A’x+, A’x-, A’y+,
A’y-, les grandeurs pour les éléments fissurés : les largeurs des fissures (a’x+, a’x-, a’y+, a’y-), les
flèches dans les éléments fissurés (U+ : flèche positive, U- : flèche négative) et le tableau avec les
valeurs et coordonnées des nœuds ; les options suivantes sont disponibles :

si l’icône est activée, les valeurs seront présentées sur la cartographie affichée

un clic sur cette icône permet d’augmenter la taille de la polices des descriptions des valeurs sur
les cartographies

un clic sur cette icône permet de réduire la taille de la polices des descriptions des valeurs sur
les cartographies

un clic sur cette icône permet de choisir le mode de sélection graphique dans le cadre de la
cartographie présentée

Zoom par fenêtre

Zoom initial

l’activation/désactivation du maillage EF

permet la définition de la trame pour toutes les cartographies des efforts internes après les
calculs d’après la méthode simplifiée et détaillée et des cartographies du ferraillage théorique ;
l’ouverture de la boîte de dialogue Maillage utilisateur

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 147

au-dessous du tableau, les options suivantes sont disponibles :

les valeurs de la grandeur sélectionnée dans les nœuds du maillage ; après l’activation de l’icône
, les valeurs de la grandeur sélectionnée seront présentées sur les cartographies
NOTE : La sélection de la grandeur à présenter se fait par (le mode de sélection doit être activé) :
- l’activation de l’option (elle est accompagnée du symbole √) dans le tableau des valeurs pour les
nœuds / éléments
- la sélection graphique du point sur la cartographie ; la valeur dans le nœud / centre de l’élément fini
le plus proche est affichée.

valeurs extrêmes

les valeurs de la grandeur sélectionnée dans centres des éléments finis ; après l’activation de
l’icône , les valeurs de la grandeur sélectionnée seront présentées sur les cartographies

l’échelle et deux options pour sélectionner l’échelle : automatique (non éditable) et


définie par l’utilisateur
Dans le cas de l’échelle automatique, le logiciel génère par défaut 10 couleurs (les segments égaux) ;
l’échelle regroupe les couleurs du rouge au bleu ; si les valeurs extrêmes sont différentes, le nombre
de couleurs positives est différent du nombre des couleurs négatives (p. ex. 7 : 3) - dans ce cas
l’intensité des couleurs négatives (positives) est proportionnelle à leur nombre (elles sont assorties
comme si elles étaient au nombre de 7, et le logiciel n’affiche que 3 premières)
L’échelle utilisateur est globale pour différents types des cartographies et ne contient que 4 lignes
avec les valeurs par défaut pour les grandeurs spécifiques, respectivement :
M - M’xx, M’yy, M’xy - intervalles par défaut 20, 0, -20 [kNm]
N - N’xx, N’yy, N’xy - intervalles par défaut 100, 0, -100 [kN]
U - U’x, U’y, Uz - intervalles par défaut 0.03, 0, -0.03 [m]
L’utilisateur peut modifier cette échelle à l’aide des boutons Insérer, Supprimer ; les échelles
utilisateur sont disponibles globalement dans le cadre d’une affaire donnée
Pour les parois, il est possible d’effecteur les calculs des efforts réduits qui permettent de déterminer
un jeu d’efforts internes équivalents : effort horizontal H, effort axial V et moment M. Ces efforts
peuvent être utilisés pour dimensionner les linteaux ou pour vérifier la résistance de la paroi au
cisaillement. Les calculs des efforts sont basés sur la coupe passant par le point X’. Pour calculer le
moment, on utilise le point à l’intersection de X’ ayant la coordonnée Y’.
NOTE : Le programme détermine automatiquement les valeurs des efforts réduits sur les coupes
définies dans la boîte de dialogue Efforts réduits. Ces intersections sont : centre de la paroi, centre
du linteau, etc. . Pour naviguer entre les points caractéristiques définis automatiquement, vous
disposez des boutons dans la partie supérieure du cadre.
L’utilisateur peut entrer les valeurs arbitraires des coordonnées, ainsi que changer le type de coupe
(verticale / horizontale).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 148 Autodesk® Concrete Building Structures

Les calculs des efforts internes consistent à intégrer les efforts internes appropriés pour la paroi :

NOTE : Les limites des zone d’intégration sont les bords des parois et des ouvertures les plus
proches. Cela signifie que pour le point au-dessus de l’ouverture, les zones se trouvant au-dessous
de son bord inférieur ne sont pas prises en compte.
• poutres, semelles filantes, poteaux - le logiciel présente la vue des diagrammes de la grandeur
choisie (Mx, My, Mz, Fx, Fy, Fz) et le tableau avec les valeurs et les points de division
correspondants ; au-dessous, les options suivantes sont disponibles : le valeurs dans les points de
division, les valeurs extrêmes
NOTE : Pour les semelles filantes, il est possible de présenter les forces FX, FY et FZ (les réactions
pour les voiles calculés dans Autodesk® Robot Structural Analysis) - cf. Options par défaut
• semelles isolées - le logiciel présente la vue de la semelle avec les symboles des forces appliquées à
la semelle et le tableau contenant la liste des valeurs pour la sous-nature de la charge sélectionnée.
Pour chaque type d’objet, les diagrammes des valeurs ci-dessous ont été paramétrés par défaut :
- pour les poteaux et les semelles isolées : l’effort axial Fx
- pour les poutres et les semelles filantes : moment fléchissant My
- pour les dalles, radiers et voiles : moment Mxx.

L’onglet Option de calcul contient :


• dans la partie gauche de la boîte de dialogue :
pour les poutres : l’activation de l’option 1, 2 permet d’affecter un relâchement à l’extrémité voulue de
la poutre
pour les dalles, radiers de fondation. Le sens de porté permet de définir la direction du transfert des

charges de la dalle aux appuis (pour les calculs simplifiés), et de déterminer la direction locale du

panneau. Vous pouvez le faire de manières suivantes :

- par la sélection de l’option Définir le sens du porté conforme à l’objet et la sélection du bord
auquel l’axe X’ doit être parallèle

- par la sélection de l’option Définir le sens du porté à l’aide d’une polyligne et l’indication du
sens de l’axe X’ sur la vue de la structure

- par la suppression du sens de porté et la restauration des paramètres de sélection des appuis
par défaut

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 149

pour les des semelles isolées et filantes :


la sélection des niveau du sol (talus N1 et N2) et du système de niveaux du sol de la liste disponible
(cf. la figure ci-dessous) par rapport au repère local de la semelle filante et isolée
semelle isolée semelle filante

La définition des niveaux N1 et N2 permet de déterminer dans le programme les valeurs du


paramètre Dmin utilisé pour les calculs de la résistance du sol

• dans la partie droite de la boîte de dialogue, le tableau avec la liste des objets qui peuvent constituer
l’appui pour l’objet étudié ; le programme présente le schéma statique des conditions aux appuis
(rotule / encastrement) sélectionné ; il est possible de modifier les paramètres du programme et
activer/désactiver l’option ou modifier le conditions d’appui, ou pour les calculs simplifiés, modifier la
valeur du coefficient pour changer le modèle de travail de la structure
• activation / désactivation de l’omission des objets lors du transfert des forces horizontales - ne
concerne que les voiles (pour la méthode simplifiée) et les poteaux (pour toutes les méthodes de
calcul)
En cas de calculs simplifiés, les objets négligés ne participent à la répartition des efforts horizontaux
dans le modèle.
En ce qui concernent les calculs avancés, on admet que les poteaux ont alors le schéma statique
d’une rotule bilatérale ; de cela, ils ne transfèrent que les charges verticales.

NOTE :
Si un appui linéaire d’une dalle (poutre ou voile) sera désactivé dans la liste des appuis, dans les calculs
par la méthode détaillée, les directions Rx et Uz sur ce bord sont relâchées.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 150 Autodesk® Concrete Building Structures

8.4. Présentation des résultats sur la vue 2D et 3D


Cette option permet de configurer les paramètres de la présentation des résultats sur la vue 2D/3D.
L’option est disponible à partir du menu Calculs / Paramètres de l’affichage.

Sur la vue 2D, les résultats (charges parallèles à l’axe Z) peuvent être présentés :

sur la vue plane sur la vue axonométrique

Sur la vue 3D, les résultats peuvent être présentés :


• Objets surfaciques :

transparents

remplis

vides

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 151

• Diagrammes des efforts internes :

remplis

hachurés.

Les options disponibles dans la partie inférieure de la boîte de dialogue permettent de gérer la
présentation des objets sur la vue avec rendu :
• Toujours transparent - si cette option est activée, les objets sur la vue avec rendu seront toujours
affichés comme transparents
• Transparents, si les armatures sont présentes - si cette option est activée, les objets sur la vue avec
rendu sont affichés comme transparents seulement, si ces objets possèdent des armatures ; par
contre, si l’objets n’a pas d’armatures, celui-ci n’est pas présenté comme transparent.

8.5. Présentation des diagrammes des efforts


internes pour les objets disponibles dans le
programme
Une fois la structure calculée, il est possible de présenter les diagrammes des efforts internes pour tous
les objets définis dans le modèle de la structure :
- dans la boîte de dialogue Propriétés (onglet Résultats)
- utilisant les options disponibles dans la boîte de dialogue Afficher / Résultats (pour la vue 3D).

CALCULS SIMPLIFIES
Les diagrammes des efforts internes qui peuvent être présentés dans le programme :

1. poteaux
effort axial Fx, efforts horizontaux Fy et Fz, moments fléchissants Mz et My dans les repères locaux (il
faut faire attention à la valeur de l’angle gamma pour les poteaux)

2. voiles
effort axial Fx, effort horizontal Fz, moment fléchissant My (dans le plan du voile)
les efforts internes sont présentés comme pour un poteau fictif situé au milieu du voile dont le repère
local est orienté de façon présentée sur la figure ci-dessous
Présentation de My

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 152 Autodesk® Concrete Building Structures

3. noyau (groupes de voiles)


effort axial Fx, efforts horizontaux Fy et Fz, moments fléchissants Mz et My
les efforts internes sont présentés comme pour un poteau fictif situé au centre géométrique de la section
complexe du noyau ; les efforts sont présentés dans le repère global et pas dans les repères locaux
Présentation de My

Présentation de Mz

4. poutres
répartition des charges verticales

5. semelles isolées
effort axial N, efforts horizontaux Fx et Fy, moments fléchissants Mx et My

6. semelles filantes
répartition des charges verticales, effort axial Fz, moment fléchissant My (dito pour le voile)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 153

CALCULS AVANCES
Les diagrammes des efforts internes qui peuvent être présentés dans le programme :

1. poteaux et poutres
effort axial Fx, efforts horizontaux Fy et Fz, moments fléchissants My et Mz, moment de torsion Mx -
diagrammes des efforts dans les repères locaux

2. voiles
pas de diagrammes ; seuls les efforts réduits Fx, My, Fz (dans le plan du voile) sont disponibles

8.6. Maillage utilisateur


La boîte de dialogue est ouverte après un clic sur l’icône disponible dans la boîte de dialogue
Propriétés - Résultats.

Dans la boîte de dialogue, vous pouvez définir la valeur du pas du maillage (dans le champ Pas du
maillage) qui sera créé sur le panneau étudié. Chaque zone du maillage affiche la valeur maximale du
ferraillage théorique.
Après la définition du maillage de base, il est possible effectuer autant le raffinement local que la
consolidation de quelques mailles en éléments plus grands rectangulaires (la figure ci-dessous présente
l’opération de raffinement et de consolidation du maillage - le maillage source est celui en bas).
RAFFINEMENT CONSOLIDATION

Après l’activation du maillage utilisateur, la partie droite de la boîte de dialogue présente l’échelle
automatique ; pourtant, il est possible de changer l’échelle automatique en échelle définie par l’utilisateur
et de donner les intervalles de variation pour l’échelle.
Le maillage utilisateur peut être supprimé :
1. après un clic sur le bouton Supprimer
2. après la modification de l’angle de rotation du panneau local.

Les flèches disponibles dans la boîte de dialogue ci-dessus permettent d’augmenter ou de réduire la
valeur de la maille. Un clic sur le bouton Consolider permet de consolider les mailles en éléments
rectangulaires plus grands.
La vue du ferraillage théorique avec le maillage défini par l’utilisateur présentée dans la boîte de dialogue
Propriétés - Résultats peut être ajoutée à la note de calcul.

NOTE :
La modification du maillage défini peut être effectuée de la façon suivante :
- il faut sélectionner une ou plusieurs mailles
- dans la boîte de dialogue, il faut saisir la valeur du pas (taille de la maille)
La boîte de dialogue affiche la valeur de la maille déjà définie, et dans le cas où les valeurs seraient
différentes, la valeur la plus petite est affichée.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 154 Autodesk® Concrete Building Structures

8.7. Calculs - options de calcul


Les calculs de la structure dans le logiciel Autodesk® CBS peuvent être effectués à l’aide d’une de trois
méthodes d’analyse des charges appliquées à la structure :

• méthode simplifiée, qui utilise la méthode de calcul par surface d’influence et la


répartition simplifiée des forces horizontales basée sur le modèle du portique soumis au cisaillement
(méthode par surfaces d’influence)

• méthode simplifiée, qui utilise l’analyse des forces verticales basée sur les calculs
MEF pour les dalles sélectionnées et sur le transfert des réactions aux éléments de soutient et la
répartition des forces horizontales basée sur le portique soumis au cisaillement

• méthode complète basée sur l’analyse MEF de la structure entière (ATTENTION :


cette méthode n’est pas disponible pour un seul étage).

La partie supérieure de la boîte de dialogue contient l’option Génération des pondérations. Si cette
option est cochée, pendant les calculs de la structure, le logiciel crée les pondérations conformément à la
norme sélectionnée dans la boîte de dialogue Préférences.
Si dans une structure, les combinaisons de charges ont été déjà définies, et vous voulez encore générer
les pondérations, le logiciel affiche la question suivante : ‘Voulez-vous supprimer les combinaisons
existantes ?’. Après un clic sur le bouton OUI, les combinaisons des charges existantes seront
supprimées et le logiciel générera les pondérations ; par contre, si vous cliquez sur NON, la liste des
pondérations générées sera ajoutée à la liste des combinaisons définies.
Dans le champ d’édition Tolérance d’équilibre des réactions, il est possible de définir la valeur admissible
de l’erreur de l’équilibre des charges et réactions pour la structure ; la tolérance est donnée en %. Si
pour la structure étudiée, la valeur de la tolérance est dépassée, le logiciel affiche un message informant
sur le manque d’équilibre des réactions et des charges. NOTE : dans la présente version du logiciel,
l’équilibre des réactions et charges n’est vérifié que pour les calculs par méthodes simplifiées.
Après la sélection d’une des méthodes simplifiées, la partie supérieure de la boîte de dialogue contient
deux listes de sélection (Type de structure - Direction X et Direction Y) qui permettent de définir
séparément le système transférant les forces horizontales pour chaque direction (structure par
portiques- les efforts tranchants sont transférés seulement par les poteaux, par voiles - les efforts
tranchants sont transférés seulement par les voiles, mixte - les efforts tranchants sont transférés par les
poteaux et par les voiles) - cf. la description des Charges par défaut (vent et charges sismiques).
De plus, la zone Type de structure contient le bouton Ouvertures ; un clic sur ce bouton ouvre la boîte
de dialogue Ouvertures.
Si l’une des méthodes simplifiées a été choisie, dans la boîte de dialogue l’option Conditions d’appui par
défaut est aussi disponible. Si l’option est cochée, le logiciel effectue les opérations suivantes :
- la reconnaissance automatique des conditions d’appui de chaque élément de la structure
- à toutes les deux, 2 sens de porté seront affectés
- les valeurs de tous les coefficients de réduction (répartition de la charge sur les appuis) seront égales
à 1,0.
Lors du lancement des calculs de la structure, tous les paramètres définis manuellement par l’utilisateur
seront supprimés et remplacés par les paramètres ci-dessus.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 155

8.8. Calculs - options de calcul (méthode par


surfaces d'influence)

Cette méthode est appliquée, si dans la boîte de dialogue Options de calcul vous cliquez sur l’icône
représentant les surfaces d’influence.

Dans le premier pas de l’analyse, la dalle est divisée en zones qui transfèrent les charges sur les appuis
spécifiques. La division est basée sur l’analogie avec les versants d’une toiture. Par défaut, les pentes
O
sont inclinées d’un angle de 45 par rapport au plan de la dalle (voir la figure ci-dessous). Cet angle peut
être augmenté par la modification de la valeur du coefficient de réduction disponible dans la boîte de
dialogue Propriétés / Options de calcul. Le coefficient plus petit entraîne l’augmentation de l’angle de
pente du plan, ce qui donne, en effet, la valeur plus petite de la charge sur l’appui (la surface affectée à
l’appui est réduite).

Dans les cas simples, à l’aide de cette méthode, le logiciel génère les zones triangulaires et
trapézoïdales (‘enveloppes’), qui transfèrent les charges sur les appuis de la dalle.

Vous pouvez consulter la division de la dalle après l’affichage des cartographies des zones triangulaires
et trapézoïdales (‘enveloppes’) dans la boîte de dialogue Propriétés sur l’onglet Résultats. Elles sont
aussi disponibles dans la vue de calcul de la structure où elles peuvent être affichées pour toutes les
dalles ou pour une dalle sélectionnée.

Le second pas de l’algorithme consiste à transférer la zone de la dalle sollicitée en forces appliquées aux
éléments d’appui. Les éléments peuvent être sollicités par les charges trapézoïdales et les forces
concentrées.
Pour commander cette partie de l’algorithme, vous disposez de deux icônes disponibles dans la boîte de
dialogue Options de calculs:

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 156 Autodesk® Concrete Building Structures

- transforme la zone de charge en force affectée à un élément d’appui, si la portée de la zone


d’action de la force est limitée par l’angle 45o

- transforme la zone en projetant directement la hauteur de la zone dans un point donné sur la
valeur de la force appliquée dans le lieu donné de l’élément d’appui.
Cette situation est présentée d’une façon schématique sur la figure ci-dessous :

Dans le cas où la zone dépasserait le contour de l’appui, la charge qui est hors cette zone est
transformée en force concentrée appliquée à l’extrémité de l’élément - voir la figure ci-dessous.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 157

Les effets de l’action des forces horizontales sont calculés à l’aide de l’analyse du portique à poteaux
(parois) vulnérables et avec les traverses infiniment rigides (système dalle-poutre). La description
détaillée de cette méthode est disponible dans le chapitre Algorithme de définition des moments dans les
poteaux et poutres dus aux forces horizontales.

Dans les calculs simplifiés, il est actuellement possible de prendre en compte le voile appuyé sur les
appuis ponctuels (poteaux) ou sur les voiles dans le modèle de calcul. Une telle voile est analysée
comme poutre-voile.
Les poutres-voiles transmettent les charges des dalles situées au-dessus et suspendues à celles-ci. De
même que pour d’autres objets, les diagrammes de la répartition des charges sont présentés sur la vue
de calcul 2D et 3D :
• sur la vue de calcul 3D, les résultats sont présentés en haut du voile (à partir de la dalle supérieure)
et en bas du voile (à partir de la dalle inférieure)
• sur la vue 2D et dans la boîte de dialogue Propriétés, le diagramme de la répartition des charges
pour la poutre-voile comprend le total des charges appliquées au niveau supérieur et inférieur du
voile.
L’onglet Résultat dans la boîte de dialogue Propriétés présente le schéma statique de la poutre-voile,
par contre l’onglet Options de calcul présente les conditions d’appui comme pour les poutres.
Il est possible de charger une poutre-voile dans le module BA Poutre-voile du logiciel Robot ; les
charges sont appliquées au niveau supérieur et/ou inférieur de la poutre-voile.

NOTE :
Si la structure est calculée d’après la méthode par surfaces d’influence, le poids propre et les charges
des escaliers seront prises en compte après la définition de l’appui pour la volée d’escalier. Le
programme ne traite pas la semelle filante comme support de l’escalier ; pour appuyer l’escalier, il faut
définir la longrine.

A la suite de cette analyse, nous obtenons :


- les zones (‘enveloppes’) de répartition des charges
- forces appliquées à ces éléments.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 158 Autodesk® Concrete Building Structures

NOTE :
Dans la présente version du logiciel, les charges appliquées aux voiles sont transférées aux étages
inférieurs avec la prise en compte de l’angle de répartition des charges égal 45 degrés
(indépendamment du matériau du voile sélectionné), et les ouvertures dans les voiles (fenêtres et portes)
sont négligés.

De plus, pour cette méthode simplifiée, il est possible de calculer le ferraillage réel pour les dalles BA ;.
les calculs de la section d’acier réelle dans les dalles sont effectués dans les modules BA du programme
Robot. Avant de lancer les calculs du ferraillage réel, le programme affiche la boîte de dialogue Options
de calcul dans laquelle il faut définir le maillage.
Au module BA du programme Robot, le programme envoie la dalle avec les poutres sur lesquelles celle-
ci est supportée et avec les appuis au lieu des poteaux et voiles. Le programme effectue les calculs
statiques avancés et les calculs du ferraillage théorique et réel.
Les types du ferraillage des dalles seront affectés de la même façon que pour les calculs avancés de la
structure entière avec les calculs du ferraillage théorique des panneaux.

8.9. Calculs - options de calcul (méthode simplifiée)

Cette méthode est appliquée, si dans la boîte de dialogue Options de calcul vous cliquez sur l’icône
représentant la méthode simplifiée.

Dans cette méthode, les calculs sont effectués étage par étage. Sur chaque étage sont extraits les dalles
avec les éléments d’appui (parois, poteaux, poutres) et les charges verticales appliquées à ces dalles. Le
pas suivant consiste à calculer les dalles isolées en admettant les appuis rigides au lieux des éléments
d’appui à l’aide de la MEF. Les réactions obtenues après la résolution de MEF sont transférées aux
éléments d’appui comme charges.

Dans cette méthode, il est possible de gérer la taille du maillage EF généré sur les dalles à l’aide de
l’option Maillage disponible dans la boîte de dialogue Options de calcul. Le maillage gros permet de
générer un petit nombre d’éléments (environ 2-8 éléments finis pour dalle) ; grâce à cela, l’analyse des
structures de taille importante devient plus rapide. L’option Taille de l’élément permet de déterminer la
taille souhaitée de l’élément fini.

Les effets de l’action des forces horizontales sont calculés à l’aide de l’analyse du portique à poteaux
(parois) vulnérables et avec les traverses infiniment rigides (système dalle-poutre). La description
détaillée de cette méthode est disponibles dans le chapitre Algorithme de définition des moments dans
les poteaux et poutres dus aux forces horizontales.

Dans les calculs simplifiés, il est actuellement possible de prendre en compte le voile appuyé sur les
appuis ponctuels (poteaux) ou sur les voiles dans le modèle de calcul. Une telle voile est analysée
comme poutre-voile.
Les poutres-voiles transmettent les charges des dalles situées au-dessus et suspendues à celles-ci. De
même que pour d’autres objets, les diagrammes de la répartition des charges sont présentés sur la vue
de calcul 2D et 3D :
• sur la vue de calcul 3D, les résultats sont présentés en haut du voile (à partir de la dalle supérieure)
et en bas du voile (à partir de la dalle inférieure)
• sur la vue 2D et dans la boîte de dialogue Propriétés, le diagramme de la répartition des charges
pour la poutre-voile comprend le total des charges appliquées au niveau supérieur et inférieur du
voile.
L’onglet Résultat dans la boîte de dialogue Propriétés présente le schéma statique de la poutre-voile,
par contre l’onglet Options de calcul présente les conditions d’appui comme pour les poutres.
Il est possible de charger une poutre-voile dans le module BA Poutre-voile du logiciel Robot ; les
charges sont appliquées au niveau supérieur et/ou inférieur de la poutre-voile.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 159

NOTE :
Si la structure est calculée d’après la méthode simplifiée, le poids propre et les charges des escaliers
seront prises en compte après la définition de l’appui pour la volée d’escalier. Le programme ne traite pas
la semelle filante comme support de l’escalier ; pour appuyer l’escalier, il faut définir la longrine.

A la suite de cette analyse, nous obtenons :


- cartographies et valeurs des moments pour dalles
- forces appliquées à ces éléments.

NOTE :
Dans la présente version du logiciel, les charges appliquées aux voiles sont transférées aux étages
inférieurs avec la prise en compte de l’angle de répartition des charges égal 45 degrés
(indépendamment du matériau du voile sélectionné, et les ouvertures dans les voiles (fenêtres et portes)
sont négligées).

De plus, pour cette méthode simplifiée, il est possible de calculer le ferraillage réel pour les dalles BA ;.
les calculs de la section d’acier réelle dans les dalles sont effectués dans les modules BA du programme
Autodesk® Robot Structural Analysis. Pour cette méthode, le maillage par EF est utilisé dans les
calculs.
Le repère local des semelles isolées est inversé par rapport à l’axe Z du repère global, si le ferraillage
réel est calculé ; ce procédé est réalisé pour prendre en compte le poinçonnement. Les lits d’armatures
sont alors présentés d’une façon inverse qu’en cas des dalles ordinaires.
Au module BA du programme Autodesk® Robot Structural Analysis, le programme envoie la dalle
avec les poutres sur lesquelles celle-ci est supportée et avec les appuis au lieu des poteaux et voiles. Le
programme effectue les calculs statiques avancés et les calculs du ferraillage théorique et réel.
Les types du ferraillage des dalles seront affectés de la même façon que pour les calculs avancés de la
structure entière avec les calculs du ferraillage théorique des panneaux.

8.10.Répartition des charges dans les voiles avec la


prise en compte de l’angle de répartition

La répartition des charges dans les voiles avec la prise en compte de l’angle de répartition est disponible
pour les calculs simplifiés.
La répartition des charges est effectuée de la manière suivante :
• les forces présentes dans la partie supérieure du voile doivent être réduites à la charge trapézoïdale
+ moment (dû à l’excentricité de la charge) - voir la description détaillée ci-dessous
• l’étendue de la charge trapézoïdale en base du voile dépend de la zone de charge et de la hauteur
du voile et est égale à la longueur de la zone de charge + l’élargissement d’un angle de répartition
des charges (si cette zone dépasse la longueur du voile, cela sera pris en compte en cumulant la
charge à l’extrémité du voile)
• le poids propre des voiles est réduit à la répartition uniforme avec la correction de la charge due au
moment (après la prise en compte des ouvertures).

Le schéma de la répartition des charges dues à la force concentrée utilisée dans le programme
Autodesk® CBS est présenté sur la figure ci-dessous (P - force, h - hauteur du voile).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 160 Autodesk® Concrete Building Structures

La description de la méthode de répartition de la charge dans les voiles :

L’angle de répartition sert à déterminer le segment auquel la charge sera appliquée

Une charge uniforme / trapézoïdale est répartie en 3 étapes (on peut remplacer un segment de la charge
trapézoïdale dans un intervalle donné par la force concentrée dans le centre de gravité de la charge) :
1. la répartition avec conservation de l’angle de répartition (la partie de la charge qui se trouve hors du
ème
contour du voile est envisagée dans la 2 étape)
ère
2. la répartition de la charge qui est hors du contour (de même que pour la 1 étape)
3. la comparaison des moments fléchissants du voile ; la répartition de la différence des moments en
tant qu’une charge trapézoïdale à hauteurs +/- 6*M/L^2 (M - moment, L - longueur du voile).

NOTE :
1. Dans la présente version du programme, lors de la répartition de la charge (autre que le poids propre),
les ouvertures dans les voiles sont négligées.
2. La charge pour les voiles est uniforme même s’il y a des portes (les portes sont négligés dans la
répartition).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 161

8.11.Ouvertures

Les options disponibles dans la boîte de dialogue ci-dessous permettent de prendre en compte la
réduction de la rigidité des voiles avec ouvertures (fenêtres, portes) pour les calculs simplifiés. La boîte
de dialogue est ouverte après un clic sur le bouton Ouvertures dans la boîte de dialogue Options de
calcul.

Si le voile possède des ouvertures et dans la boîte de dialogue ci-dessus vous avez activé l’option
permettant de prendre en compte les ouvertures dans les calculs de la rigidité, le programme vérifie si
celles-ci dépassent le niveau déterminé dans les options. si c’est le cas, la rigidité équivalente du voile
est définie d’après la formule ci-dessous :

où :
b - largeur du voile
H - longueur du voile
h_i - longueur de l’ouverture i (le segment au niveau défini dans la boîte de dialogue)
l_i - distance du centre de l’ouverture i (segment) du centre du voile.
Si le voile fait partie d’un groupe, les ouvertures sont prises en compte dans les calculs du centre de
gravité et de torsion (le centre de torsion est défini conformément à la méthode décrite dans le chapitre
Analyse sismique / spectrale avec la prise en compte de l’effet de torsion). Le voile avec ouvertures est
considérée comme voile plein à épaisseur réduite (la réduction de l’épaisseur est proportionnelle à la
réduction de la rigidité).

8.12.Calculs - options de calcul (méthode détaillée)

Cette méthode est appliquée, si dans la boîte de dialogue Options de calcul vous cliquez sur l’icône
représentant la méthode de calcul détaillée. Cette option n’est pas disponible pour l’analyse d’un étage
spécifique.
Dans ce cas, l’analyse MEF concerne autant les forces verticales qu’horizontales.

Cette méthode consiste à créer un modèle MEF complet avec la prise en compte de tous les éléments et
charges. Il est possible de déterminer la taille du maillage à l’aide de l’option Maillage disponible dans la
boîte de dialogue Options de calculs. Si l’on utilise un gros maillage, le logiciel ne crée que quelques
éléments (environ 2-8 éléments finis sur un élément surfacique) ce qui permet d’analyser rapidement les
structures de taille importante. L’option Taille de l’élément permet de déterminer la taille voulue de
l’élément fini.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 162 Autodesk® Concrete Building Structures

Si l’option Ferraillage théorique des dalles et parois est activée, lors des calculs statiques et dynamiques,
le logiciel calcule la section d’acier exigée (ferraillage théorique) pour toutes les dalles et parois en béton
armé (les panneaux qui ne sont pas faits en béton ne seront pas pris en compte dans le calcul du
ferraillage théorique). Si l’option Prendre en compte la sélection est activée, le programme calcule le
ferraillage théorique des panneaux (dalles). Un clic sur le bouton Paramètres réglementaires ouvre la
boîte de dialogue Paramètres réglementaires ; les options disponibles dans cette boîte de dialogue
dépendent de la norme BA sélectionnée).

Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, l’option Utiliser le report des charges sur dalles est
disponible. L’option sert à effectuer les calculs avancés après la répartition des charges dues aux dalles
sur les éléments qui les appuient (voiles, poteaux, poutres) ; après la sélection des appuis, des
directions du report des charges, et ensuite, après les calculs simplifiés pour ces paramètres (on obtient
le report des charges à partir des dalles sur les éléments d’appui), le logiciel effectue les calculs détaillés.

NOTE :
L’option Utiliser le report des charges sur dalles n’est disponible qu’après les calculs de la structure
d’après l’une des méthodes simplifiées ; si non, l’option n’est pas disponible ; le nom de l’option dépend
de la méthode simplifiée sélectionnée, respectivement :
- pour la méthode par surface d’influence : Utiliser le report des charges sur dalles conformément à la
méthode par surface d’influence
- pour la méthode simplifiée (maillage EF) : Utiliser le report des charges sur dalles conformément à la
méthode par maillage EF
Toutes les charges verticales (y compris le poids propre des éléments de la structure) sont soumises au
report des charges ; NOTE : les dalles sont considérées comme impondérables et dans la structure,
elles jouent le rôle des membranes raidissantes sur les niveaux des étages appropriés.
L’attention est attirée sur le fait qu’en cas d’utilisation dans la structure d’un voile qui est appuyée
uniquement sur une dalle (et pas sur une poutre), certaines divergences entre les résultats obtenus dans
le calculs simplifiés et avancés des éléments spécifiques peuvent se produire (généralement, cela ne
concerne que les poteaux et les voiles car dans ce cas la dalle reprend une partie des charges à partir du
voile, vu qu’il n y a aucune poutre qui pourrait les transférer).

NOTE :
Le poids propre et les charges sur escalier sont pris en compte lors des calculs des structures par le biais
de la méthode avancée ; l’escalier est considéré comme dalle et toutes les charges sur escalier comme
charges sur dalle.

NOTE :
Si un appui linéaire d’une dalle (poutre ou voile) sera désactivé dans la liste des appuis, dans les calculs
par la méthode détaillée, les directions Rx et Uz sur ce bords sont relâchées.

Si la génération automatique du vent (dans la boîte de dialogue Charges par défaut) est activée, pour
qu’elle soit prise en compte dans les calculs avancés, l’option Générer les charges de vent dans la boîte
de dialogue Calculs (pour la méthode avancée) doit être cochée.

Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, vous pouvez aussi décider quel logiciel doit être utilisé
pendant les calculs d’après la méthode détaillée : moteur de calcul du programme Robot ou Autodesk®
Robot Structural Analysis.
Les différences dans l’application de ces programmes dans les calculs concernent :
1. la façon d’effectuer les calculs
moteur de calcul du programme Robot : en cas de calculs au moyen de Robot, le noyau de calcul
de Autodesk® Robot Structural Analysis est utilisé, mais sans la possibilité de gérer
graphiquement les résultats obtenus (il est impossible de vérifier les résultats dans le logiciel
Autodesk® Robot Structural Analysis)
Robot : en cas de calculs à l’aide de Robot, après la fin des calculs, il est possible :
- de vérifier les résultats obtenus
- sélectionner les objets pour lesquels Autodesk® Robot Structural Analysis affichait les
avertissements
- enregistrer le fichier .rtd
- effectuer les modifications et l’analyse dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 163

2. l’étendue de l’analyse
à la suite des calculs effectués à l’aide du moteur de calcul du programme Robot, on obtient les
résultats additionnels dans le logiciel Autodesk® CBS :
les valeurs des efforts réduits dans les panneaux pour les cas sismiques, les combinaisons de
Newmark et l’enveloppe des combinaisons accidentelles

3. la durée des calculs et du chargement des résultats


la durée des calculs est identique, par contre le chargement des résultats des calculs effectués dans
Autodesk® Robot Structural Analysis est plus longue que pour les calculs effectués à l’aide du
moteur de calcul de Robot.

A la suite de cette analyse, nous obtenons :


- cartographies et valeurs des moments, des forces et des déplacements élastiques pour les dalles et
parois

NOTE :
Dans le programme Autodesk® CBS (à partir de la version 2009), il est possible de présenter les valeurs
des flèches, si les fissures sont présentes et la largeur des fissures des dalles et voiles.

- diagrammes et valeurs des moments, des forces pour les éléments de type barre
- déplacements élastiques de la structure
- réactions des appuis.
- sections d’acier théoriques des dalles et parois BA.

De plus, pour cette méthode, il est possible de calculer le ferraillage réel pour les dalles BA ;. les calculs
de la section d’acier réelle dans les dalles sont effectués dans les modules BA du programme
Autodesk® Robot Structural Analysis.
Le repère local des radiers est inversé par rapport à l’axe Z du repère global, si le ferraillage réel est
calculé ; Les lits d’armatures sont alors présentés d’une façon inverse qu’en cas des dalles ordinaires.

8.13.Paramètres réglementaires - section d'acier


théorique des dalles et parois

Cette boîte de dialogue qui est ouverte après un clic sur le bouton Paramètres réglementaires disponible
dans la boîte de dialogue Options par défaut (pour la méthode détaillée). Les options disponibles dans
cette boîte de dialogue permettent de définir les paramètres réglementaires nécessaires pour effectuer les
calculs de la section d’acier théorique conformément aux conditions stipulées dans la norme BA choisie
(cf. Préférences) ; de plus, elles sont configurées lors des calculs à l’aide du logiciel Autodesk® Robot
Structural Analysis pendant la définition d’un nouveau modèle de calcul et affectées à tous les panneaux
BA. Grâce à cette option, il est possible d’effecteur les calculs du ferraillage pour les paramètres différents
de ceux configurés dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 164 Autodesk® Concrete Building Structures

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, vous pouvez définir les paramètres de base relatifs aux calculs de la
section d’acier théorique des dalles et parois de la structure. Il est possible de sélectionner les diamètres
des barres pour les armatures supérieures et inférieures et l’enrobage des barres.
La liste Type de calculs permet de sélectionner l’une des possibilités suivantes :
- flexion + compression / traction
- flexion pure
- compression / traction.

La zone Section d’acier minimale contient les options suivantes :


• aucune - la section d’acier minimale n’est pas déterminée
• seulement si le ferraillage théorique > 0 - au moins une valeur minimale de la section d’acier est
affectée à ces éléments finis pour lesquels le ferraillage est nécessaire (le ferraillage théorique est
supérieur à zéro)
• pour l’objet entier - à l’objet entier (voile ou dalle), au moins une valeur minimale du ferraillage est
affectée.
Si l’option Flèche est activée, le logiciel calcule la valeur de la flèche de la dalle BA, par contre
l’activation de l’option Correction de la flèche permet de corriger automatiquement les flèches par
l’augmentation de la section d’acier (la réduction de la flèche au-dessous de la valeur admissible).
L’activation de l’option Fissuration permet de calculer la largeur des fissures.

NOTE :
Les valeurs des flèches des dalles fissurées, ainsi que les valeurs des largeurs des fissures, ne sont pas
chargées dans le programme Autodesk® CBS, mais vérifiées lors du dimensionnement du ferraillage
réel des panneaux dans le programme Autodesk® Robot Structural Analysis. Si les valeurs des
flèches calculées dépassent les valeurs admissibles, le programme affiche un message pour l’objet
approprié.

NOTE :
Si les calculs ont été effectués par la méthode détaillée, il est possible de calculer le ferraillage théorique
des dalles et voiles sans effectuer de nouveaux les calculs statiques.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 165

8.14.Principes adoptés pendant les calculs de la


structure et algorithme de définition des moments

PRINCIPES
- Les parois transfèrent les charges horizontales uniquement dans leur plan
- Les poteaux transfèrent les charges dans les deux directions
- Les éléments non-porteurs ou faits en matériaux non-porteurs ne transfèrent pas de charges
- Les traverses d’un portique (plancher des étages) ont une rigidité infinie
- Les moments sur les éléments verticaux sont répartis proportionnellement à leur rigidité.

NOTE :
Si le modèle de la structure contient les éléments non-porteurs autres que les cloisons, après le
démarrage des calculs le logiciel affiche le message suivant : ‘Les éléments non-porteurs {liste} seront
négligés dans les calculs’. Les éléments non-porteurs présent dans le programme sont soumis aux règles
suivants :
- les semelles isolées / filantes sont générées sous les poteaux/voiles non-porteurs
- le poids des éléments non-porteurs n’est pas additionné au poids propre de la structure
- les éléments non-porteurs sont négligés lors du dimensionnement des éléments de la structure.

ALGORITHME DE DEFINITION DES MOMENTS

1. Les calculs des moments d’inertie I’x, I’y, I’xy pour chaque section transversale des éléments verticaux
(poteaux + parois)
2. La transfert des moments d’inertie au repère local dans lequel agissent les forces

3. La sommation des forces sur chaque étage de 1 jusqu’à k et le calcul du moment total agissant sur
l’étage i

4. La sommation des moments de rigidité B de tous les nœuds (extrémités) des poteaux étudiés et des
parois w de l’étage i
Li - hauteur du poteau ou de la paroi
hi - hauteur de l’étage
Ii - moment d’inertie dans la direction des calculs courants
Ei - module d’Young
XXX - appui rigide
OOO - appui rotule

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 166 Autodesk® Concrete Building Structures

5. La répartition du moment Mi sur tous les nœuds j, proportionnellement à leur rigidité

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 167

8.15.Efforts réduits
La boîte de dialogue Efforts réduits sert à définir les coupes (horizontales, verticales) et les points dans
lesquels le programme définira les efforts réduits V, H, M.

NOTE :
Les efforts peuvent être présentés dans la boîte de dialogue Propriétés ou sur la vue 3D de calcul
seulement après les calculs par la méthode détaillée.
L’option est disponible :
• à partir du menu Calculs / Efforts réduits

• après un clic sur l’icône

Chaque type de coupe défini peut être affecté à tous les voiles ou aux voiles sélectionnés. La liste des
coupes et des points dans lesquels les efforts réduits sont calculés est un modèle ; ce modèle peut être
enregistré comme modèle par défaut, et ensuite, utilisé dans d’autres affaires.

La présentation des efforts réduits dans la boîte de dialogue Propriétés est possible après l’activation de
l’option Efforts réduits sur l’onglet Résultats. La sélection d’un point suivant se fait à l’aide des flèches. Il
est aussi possible de définir les valeurs des efforts réduits pour un point quelconque appartenant au
voile ; il faut saisir les coordonnées du point dans les champs d’édition.
La présentation des efforts réduits sur la vue 3D est possible après la sélection de la grandeur réduite.
Les valeurs des efforts sont présentées dans tous les points prédéfinis.

La boîte de dialogue ci-dessus contient le tableau dont les colonnes comprennent :


• la première colonne sert à activer/désactiver le type de coupe choisie
• coordonnées : la sélection du type de définition de l’emplacement (Relatives / Absolues)
• x, y : les coordonnées du point d’intersection
• Section : les directions des coupes disponibles (horizontales / verticales)
• Position : les zones de définition des coupes disponibles (voile entier / au-dessus de la fenêtre / au-
dessus de la porte)
• Liste de voiles : tout / sélection actuelle ; cette colonne affiche les voiles sélectionnés avant
l’ouverture de la boîte de dialogue.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 168 Autodesk® Concrete Building Structures

9. DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS DE LA


STRUCTURE
9.1. Dimensionnement des éléments BA
Les calculs réglementaires dans le logiciel Autodesk® CBS peuvent être effectués pour les éléments BA
de la structure. Pour commencer les calculs réglementaires des éléments de la structure, il faut :
• à partir du menu, sélectionner la commande Calculs / Dimensionnement des éléments BA

• cliquer sur l’icône .

Si dans la boîte de dialogue Dimensionnement des éléments BA l’option Toujours afficher cette fenêtre
avant les calculs est cochée, le logiciel affiche la boîte de dialogue Dimensionnement des éléments BA
contenant les options de calculs réglementaires de la structure et les paramètres du sol ; pour
commencer les calculs, il faut cliquer sur le bouton Calculs.

9.2. Dimensionnement des éléments BA - options de


calcul

La boîte de dialogue Dimensionnement des éléments BA présentée ci-dessous peut être lancée après
la sélection de l’option du menu Options de calcul (l’onglet Dimensionnement des éléments BA) ou après
la sélection de l’option du menu Dimensionnement des éléments BA (l’option Toujours afficher cette
fenêtre avant les calculs doit être activée).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 169

Dans la partie supérieure de la boîte de dialogue, vous pouvez sélectionner la méthode de


dimensionnement :
- estimative
- réelle (à l’aide des modules BA du logiciel Robot).
Les paramètres du dimensionnement peuvent être sélectionnés dans la boîte de dialogue Paramètres
généraux disponible après un clic sur le bouton Paramètres généraux disponible dans la partie
supérieure gauche de la boîte de dialogue.
L’option Prendre en compte la sélection permet de dimensionner les éléments sélectionnés sur l’écran
graphique ou à l’aide de l’option de la boîte de dialogue Critères de sélection. L’option Prendre en
compte la sélection est liée au mode de sélection de la structure entière ou de l’étage courant disponible
dans le menu Edition ou dans la barre d’outils Objets ( ou )

La partie centrale de la boîte de dialogue affiche les objets disponibles dans le logiciel pour lesquels il est
possible d’effectuer les calculs réglementaires : les types d’éléments BA suivants peuvent être
dimensionnés dans le logiciel Autodesk® CBS : poutres, poteaux, semelles filantes et isolées, voiles,
dalles et radiers de fondation.
Si vous activez, p. ex. l’option Poutres et Poteaux (les autres options sont désactivées), le logiciel
dimensionne seulement les poutres et les poteaux.
Pour les poutres, deux options supplémentaires sont disponibles :
• Reconnaissance automatique des sections en T - pendant les calculs du ferraillage réel des poutres
BA dans le programme Autodesk® Robot Structural Analysis, il est possible de détecter la largeur
de la dalle à prendre en compte dans le dimensionnement de l’élément
• Utiliser la charge équivalente - l’option est active après les calculs de la structure suivant l’une des
méthodes simplifiées, si l’option Réel (Robot) est cochée ; si l’option est cochée, en cas de calculs
d’après les méthodes simplifiées, pour les poutres, le programme définit une charge équivalente Z2
pour la charge linéaire. Cette charge est calculée pour chaque travée (la valeur et la position de la
charge sont déterminées à partir de la condition de conformité du moment au milieu de la travée et de
la charge linéaire avec les valeurs obtenues suivant la méthode de Cross) ; un critère
supplémentaire est la conformité des réactions et des moments aux extrémités des travées.
La charge équivalente permet de simplifier le schéma des charges appliqué à la poutre ; ce schéma
ne diffère que légèrement de la répartition de l’effort tranchant et du moment.

NOTE :
Si les calculs ont été effectués par la méthode détaillée, il est possible de calculer le ferraillage théorique
des dalles et voiles sans effectuer de nouveaux les calculs statiques.

9.3. Dimensionnement des éléments BA - paramètres


généraux

Les paramètres du dimensionnement peuvent être sélectionnés dans la boîte de dialogue Paramètres
généraux disponibles après un clic sur le bouton Paramètres généraux disponibles dans la boîte de
dialogue Dimensionnement des éléments BA.
La partie gauche de la boîte de dialogue contient l’arborescence présentée sur la figure ci-dessous.

Après le développement de chaque option, vous pouvez définir le critère d’optimisation et les paramètres
de l’acier pour chaque type d’élément de la structure BA.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 170 Autodesk® Concrete Building Structures

L’option Récapitulatif disponible dans la partie supérieure de l’arborescence permet de présenter les
informations récapitulatives de base sur les options de dimensionnement des objets spécifiques de la
structure. Sur l’onglet Récapitulatif la modification des paramètres n’est pas possible.
Les éléments successifs de l’arborescence disponible dans la partie gauche de la boîte de dialogue
Paramètres généraux permettent de déterminer les critères d’optimisation et les paramètres du
dimensionnement pour chaque type d’objet. Les types d’éléments suivants BA sont disponibles :
poutres, poteaux, semelles isolées et filantes, parois, dalles et radiers de fondation.
Au-dessous, nous présentons les options disponibles pour chaque élément de la structure BA.

Critères d’optimisation
Pour chaque type d’élément BA, vous pouvez définir les critères d’optimisation.

POUTRES, POTEAUX

Dans la zone Dimensions, vous pouvez définir les paramètres suivants :


• Changer dimensions tous les - permet de définir la valeur du changement (pas) pour la variable
optimisée
• options h fixé, b fixé activées- l’optimisation des dimensions de la section impossible (la section garde
les dimensions définies par l’utilisateur)
• options h fixé, b fixé désactivées - l’optimisation des dimensions b et/ou h de la section transversale
avec la possibilité de déterminer les valeurs limites de deux dimensions bmin/hmin et bmax/hmax
• options h fixé, b fixé désactivées - la possibilité de définir le rapport des dimensions b/h.
Dans la zone Quantitatif d’acier, vous pouvez définir les paramètres suivants :
• Minimal, Maximal - permet de définir, pour la section optimisée, la valeur inférieur et supérieur de
l’intervalle exprimant soit le pourcentage minimal/maximal d’acier dans une section BA, ou la masse
minimale/maximale de l’acier sur mètre cube du béton (densité)
• Préféré - le pourcentage d’acier préféré par l’utilisateur dans la section BA ou la masse de l’acier sur
un mètre cube du béton (densité) que la section veut atteindre (si la modification d’au moins d’une
dimension est possible).
Dans la zone Groupement, vous pouvez choisir la méthode de groupement des poutres BA :
groupement suivant la géométrie et/ou groupement suivant l’étage.
Pour les poutres BA, il est possible d’imposer la même hauteur et largeur des sections des travées
optimisées au sein d’une poutre à l’aide de l’option Uniformiser la hauteur/largeur des sections des
travées.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 171

SEMELLES ISOLEES

Dans la zone Dimensions, vous pouvez définir les paramètres suivants :


• Changer dimensions tous les - permet de définir la valeur du changement (pas) pour la variable
optimisée
• options A fixé, B fixé, ex fixé, ey fixé activées- l’optimisation des dimensions de la section impossible
(la section garde les dimensions définies par l’utilisateur)
• options A fixé, B fixé, ex fixé, ey fixé désactivées - l’optimisation des dimensions b et/ou h de la
section transversale avec la possibilité de déterminer les valeurs limites de deux dimensions Amin,
Bminet Amax, Bmax
• consommation minimale de l’acier (la vérification de la quantité de l’acier calculée par le programme
et la quantité minimale donnée par l’utilisateur n’est effectuée que lors du dimensionnement
estimatif).
Dans la zone Groupement, vous pouvez choisir la méthode de groupement des semelles isolées BA (
groupement suivant la géométrie).

SEMELLES FILANTES
Dans la zone Dimensions, vous pouvez définir les paramètres suivants :
• Changer dimensions tous les - permet de définir la valeur du changement (pas) pour la variable
optimisée
• options B fixé, ex activées- l’optimisation des dimensions de la section impossible (la section garde
les dimensions définies par l’utilisateur)
• options B fixé, ex fixé désactivées - l’optimisation des dimensions b et/ou h de la section transversale
avec la possibilité de déterminer les valeurs limites de deux dimensions Bmin et Bmax.
Dans la zone Groupement, vous pouvez choisir la méthode de groupement des semelles filantes (
groupement suivant la géométrie).

NOTE :
Pour les semelles isolées et filantes, des options de calcul supplémentaires sont disponibles, si pour le
dimensionnement des fondations, l’utilisateur choisit la norme DTU ou Fascicule. L’utilisateur peut choisir
l’une des options suivantes :
• Méthode de bielles - dimensionnement de la semelle isolée ou filante d’après la méthode Strut&Tie
• Méthode de moments - dimensionnement de la semelle isolée ou filante d’après la méthode prenant
en compte les moments fléchissants
• Auto (d’après les charges) - dimensionnement suivant la méthode de bielles des éléments auxquels
les moments fléchissants ne sont pas appliqués, et d’autres éléments d’après la méthode de
moments

Acier d’armature
Pour chaque type d’élément BA, vous pouvez déterminer les paramètres des armatures.

Pour les poutres, poteaux, semelles isolées et filantes, vous pouvez choisir les paramètres des armatures
longitudinales et transversales.
Pour les parois, dalles et radiers de fondation, vous pouvez choisir les paramètres des
armatures principales et de construction.
Les armatures disponibles sur les listes de sélection sont des armatures définies dans la boîte de
dialogue Base de matériaux.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 172 Autodesk® Concrete Building Structures

9.4. Dimensionnement des éléments BA - calculs


estimatifs

Les calculs sont basés sur les principes généraux de dimensionnement des éléments BA à l’ELU et
l’ELS. A partir des forces pour ces états et les paramètres de résistance de l’acier et du béton, on obtient
les sections d’acier estimatives dans quelques points caractéristiques. A partir de ces paramètres, le
logiciel estime les besoins en acier pour l’élément entier.
Ces résultats sont suffisants pour estimer les besoins en acier pour toute la structure et permettent
l’optimisation rapide des dimensions des éléments. Bien qu’on admette la méthode simplifiée pour les
calculs, la valeur moyenne de l’acier dans un élément ne doit pas différer du ferraillage réel plus de 10%.

POUTRES (FLEXION)
Les calculs des moments positifs et négatifs sont indépendants. L’armature finale est une enveloppe
d’armatures due au dimensionnement pour les moments positifs et négatifs.
Comme paramètres de calcul sont pris les dimensions de la section :
b - largeur de la section
h - hauteur de la section
a - distance moyenne du bord du centre de gravité des barres longitudinales
et les paramètres de matériau :
fck - résistance caractéristique du béton
fyk - résistance caractéristique de l’acier
γc - coefficient de matériau pour le béton à l’ELU
γy - coefficient de matériau pour l’acier à l’ELU
γc’ - coefficient de matériau à l’ELS
γy’ - coefficient de matériau pour l’acier à l’ELS.
Le premier pas des calculs consiste à déterminer le moment limite pour les armatures unilatérales. A
partir des équations d’équivalence, on obtient :

Pour l’ELU, les coefficients suivants ont été pris pour les calculs :
ξ lim = 0.5
α = 0.8
γc = 1.5
γy = 1.15.
Dans le cas où Mlim ≤ |M ULS
|, le logiciel calcul un moment supplémentaire qui doit être transféré par les
armatures supérieures.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 173

Les armatures finales doivent être exprimées par les formules suivantes :

Dans le cas où Mlim ≥ |M ULS|, le logiciel résoudrait une équation quadratique ayant comme paramètres :

et, en fonction du signe du moment, Ay est une armature supérieure ou inférieure.

Les calculs pour l’ELS sont effectués de la même façon comme pour l’ELU. Dans les équations, on
change seulement :
1. les moments agissant sur la section dus à l’enveloppe pour l’ELS
2. coefficients de matériau (γc’ = 1.0, γy’= 1.0).

POTEAUX (COMPRESSION)
Dans les calculs, on a admis que la résistance de la section est la somme de résistance des armatures et
de la résistance réduite de la section du béton pour les efforts de compression

ou de la résistance de l’acier pour les efforts de traction :

Dans le cas où autant les efforts de compression que de traction sont présents, les calculs sont effectués
indépendamment pour les deux types de charges, et l’armature finale est une enveloppe des armatures
résultant de ces calculs.
L’élancement de l’élément est pris en compte à l’aide du coefficient de réduction ϕ supplémentaire
majorant l’action de l’effort axial :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 174 Autodesk® Concrete Building Structures

Les désignations suivantes ont été admises :


I - moment d’inertie de la section
A - aire de la section
l - hauteur du poteau
β - coefficient de flambement.

De plus, dans les calculs, on a admis :


- coefficients de matériau comme pour les calculs des poutres (flexion)
- coefficient de flambement β=0.7
- coefficient de résistance pour le béton ξ = 0.5.
Si dans les poteaux les moments fléchissants sont produits, l’armature due à la flexion est calculée
indépendamment, et ensuite, elle est additionnée aux armatures dues à la compression. Dans les calculs
de la flexion, le moment fléchissant est aussi majoré par la division de sa valeur par le coefficient
d’élancement ϕ.

SEMELLES ISOLEES (FLEXION)


Les armatures dans les semelles sont calculées à partir des moments fléchissants dus aux actions du sol
au-dessous de la semelle. L’action du sol sur la semelle résulte des calculs de la résistance = de la
semelle à l’ELU.

Le principe du dimensionnement en flexion est identique à celui pour les poutres. Les calculs sont
effectués indépendamment dans les deux directions.

SEMELLES FILANTES (FLEXION)


Les armatures dans les semelles isolées sont calculées à partir des moments fléchissants transversaux
dus aux actions du sol au-dessous de la semelle. L’action du sol sur la semelle résulte des calculs de la
résistance = de la semelle à l’ELU.

Le principe du dimensionnement en flexion est identique à celui pour les poutres.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 175

NOTE :
Pour les semelles filantes, les armatures longitudinales ne sont pas calculées.

VOILES
Les armatures dans les voiles sont calculées d’après la méthode ‘Flexion composée’ suivant la norme
BAEL 99. L’option permet de sélectionner la section du voile et de dimensionner les armatures.
Les voiles peuvent être dimensionnés dans le programme Autodesk® CBS, si les conditions suivantes
sont satisfaites :
- la longueur du voile L ≥ 5 a, a étant l’épaisseur du voile
- la résistance du béton fck ≤ 40MPa.

Sélection de la section du voile


Le programme recherche une épaisseur minimale pour le voile non armé qui doit être comprise dans
l’intervalle déterminé par l’utilisateur. Pour déterminer une épaisseur minimale, 3 conditions sont utilisées
:
1. a = 10cm, a pour la sismique 15cm

2. - où Lf est la hauteur du voile modifiée selon les conditions additionnelles comme


pour le voile non armé

3. - où Nu/L est une charge linéaire dans le voile, d = 1m, a σulimNRF est une
contrainte admissible pour le voile non armé.

Dimensionnement des armatures


Lors du dimensionnement des armatures du voile, le programme détermine les sections d’acier suivantes
:
a) armatures verticales As
b) armatures horizontales Ah
c) armatures aux bords Af.
En cas de calculs sismiques, le programme détermine aussi les armatures pour le glissement qui sont
ajoutées aux armatures verticales.
Si le voile n’est pas armé, le programme prend les armatures de peau (ou de construction) minimales.

DALLES, RADIERS DE FONDATION

L’analyse de ces éléments dans le modèle calculé par les méthodes simplifiées n’est pas possible.
Par contre, si les sections d’acier théoriques des panneaux ont été calculées suivant les méthodes
avancées, la définition de la masse du ferraillage est effectuée d’une manière estimative - pour chaque
panneau, les sections d’acier extrêmes dans les mailles à une taille de 1 m. Le ferraillage ainsi défini ne
prend pas compte l’unification des zones d’armatures et des longueurs des recouvrements et peut être
divergent par rapport au ferraillage défini dans les modules BA du programme Autodesk® Robot
Structural Analysis.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 176 Autodesk® Concrete Building Structures

9.5. Dimensionnement des éléments BA - calculs


réels
Pour les calculs réels, on utilise les modules BA (calculs de la section d’acier réel) du logiciel Autodesk®
Robot Structural Analysis. Ces calculs sont basés sur les exigences réglementaires. En résultat, on
obtient une nomenclature d’armatures satisfaisant aux exigences de la norme avec les plans d’armatures
et la note de calcul. Aux modules BA du programme Autodesk® Robot Structural Analysissont
transférés les cas simples et les combinaisons de charges manuelles.
Les calculs peuvent être effectués en modes suivants :
• passages aux modules réglementaires - le module servant à dimensionner un éléments BA de la
structure est lancé ; il permet d’effectuer les calculs réglementaires de cet élément ; il est possible
de modifier les paramètres d’optimisation et des armatures
• automatique - les calculs réglementaires sont effectués automatiquement suivant les paramètres de
l’optimisation et des armatures déterminés
• interactif - les calculs réglementaires sont effectués suivant les paramètres de l’optimisation et des
armatures déterminés, mais il est possible de les modifier
• avec la génération des dessins - les calculs réglementaires sont effectués automatiquement suivant
les paramètres de l’optimisation et des armatures déterminés avec une génération supplémentaire
des dessins des éléments BA.

Au-dessous des options énumérées, l’option Importer les barres d’armature est disponible ; si cette
option est cochée, il est possible de charger les informations sur les barres d’armature utilisées pour la
génération des armatures des éléments de la structure (poutres, poteaux, semelles, etc.) dans les
modules BA du programme Autodesk® Robot Structural Analysis. Après le chargement de
l’information sur les barres d’armature, le programme Autodesk® CBS crée les couches d’objets
graphiques auxquels seront affectés les groupes de barres d’armatures spécifiques (le programme crée
les couches pour les types d’objets suivants : poutres, dalles, voiles, etc. et pour les types d’armatures :
longitudinales, transversales).
Après l’activation de l’option d’affichage des barres d’armature, les barres sont présentées sur la vue 3D
(architecturale et métier), si la couche sur laquelle les barres sont situées est active (cf. la description de
la boîte de dialogue Afficher / Couches).
La présentation des barres est possible sur la vue filaire (les barres sont alors affichées comme lignes) et
sur la vue avec rendu ; pour cela, il faut configurer l’affiche des objets sur la vue avec rendu comme
transparent (cf. Calculs / Paramètres de l’affichage).).
Dans la boîte de dialogue Propriétés, pour chaque barre / groupe de barres, il est possible de lire le
diamètre et le type d’armature (longitudinale / transversale).
La partie inférieure de la boîte de dialogue contient aussi l’option Générer les attentes ; si cette option
est cochée, lors du transfert des éléments BA de la structure vers les modules de dimensionnement du
programme Autodesk® Robot Structural Analysis (le module de dimensionnement des poteaux BA),
les chaînes de poteaux adjacents sont automatiquement détectées. Les chaînes de poteaux sont créées
; De plus, dans les modules de dimensionnement du programme Autodesk® Robot Structural Analysis
dans les poteaux au-dessus desquels un poteau supérieur est présent, les attentes sont générées.

NOTE :
Si les poutres BA sont analysées d’après la méthode détaillée, les déplacements relatifs élastiques des
poutres (diminuées des déplacements des appuis) sont transférés au module BA du programme ; cela
assure le dimensionnement correct des poutres pour l’ELS.

Pendant les calculs du ferraillage réel des poutres BA dans le programme Autodesk® Robot Structural
Analysis, il est possible de détecter la largeur de la dalle à prendre en compte dans le dimensionnement
de l’élément (l’option Reconnaissance automatique des sections en T). Pour le dimensionnement des
poutres avec la prise en compte de la dalle concomitante, les principes suivants ont été adoptés :
• la section de la poutre est rectangulaire
• la largeur de la dalle est analysée indépendamment pour chaque travée de la poutre
• pour chaque travée, les dalles assemblées à la travée et les poutres adjacentes sont retrouvées
(seules les poutres constituant avec la travée étudiée l’angle inférieur à 45°)
• le débord de la dalle prise en compte dans les calculs égale à la mi-distance la plus petite entre la
poutre adjacente et la travée étudiée, et si les poutres adjacentes sont absentes, c’est le débord le
plus petit dans la travée donnée (mais pas supérieure à 10 fois l’épaisseur de la dalle)

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 177

• la section de l’élément dimensionné est lu dans le module BA du programme Autodesk® Robot


Structural Analysis et peut posséder 2 différents débords de dalle sur différents niveaux
• le débord de la dalle pouvant être pris en compte dans le module BA du logiciel Autodesk® Robot
Structural Analysis est comparé aux exigences des normes BA spécifiques et dans les calculs, on
prend en compte le débord admis par la norme (la ligne jaune sur le dessin de la section signifie
l’étendue du débord de la dalle admis par la norme)
• si, lors du dimensionnement de l’élément, ses dimensions sont modifiées, seules les dimensions b et
h de la section rectangulaire sont modifiées (et renvoyées vers Autodesk® CBS), par contre, les
modifications de la dalle concomitante (effectuées par l’utilisateur) sont négligées.

Les calculs des sections d’acier réelles dans le logiciel Autodesk® CBS utilisent les paramètres actuels
définis dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis en ce qui concerne la norme et les
préférences Standard dans le cadre des paramètres des armatures et de calcul non définis dans
Autodesk® CBS. L’utilisateur peut choisir le jeu d’options de calcul ou de ferraillage autre que standard,
si celui-ci a été défini au préalable dans les modules BA du programme Autodesk® Robot Structural
Analysis. La sélection est effectuée dans les listes déroulantes disponibles dans la boîte de dialogue
Paramètres généraux pour chaque groupe d’objets.
Tous les paramètres définis dans la boîte de dialogue Dimensionnement des éléments BA /
Paramètres généraux sont transférés dans les modules BA du logiciel Autodesk® Robot Structural
Analysis.
Le dimensionnement réel des voiles se fait dans le module Voiles du programme Autodesk® Robot
Structural Analysis. Pour les structures calculées d’après les méthodes simplifiées, les charges
appliquées aux voiles dans le cadre de la répartition des charges sont exportées vers le module voile, par
contre pour les structure calculées d‘après la méthode détaillé, les efforts réduits dans les voiles pour la
coupe horizontale au milieu de la base du voile sont exportés.

Les calculs du ferraillage réel permettent de dimensionner les poutres, les poteaux, les poutres-voiles, les
voiles, les semelles isolées et filantes et les dalles avec la prise en compte des exigences découlant des
normes suivantes :

Poutres : ACI 318/99 et ACI 318/99 metric, ACI 318/02 et ACI 318/02 metric, ACI 318/02
Thaïlande, BAEL 91 et BAEL 91 mod. 99, BS 8110, EC2 (ENV 1992-1-1:1991),
EC2 - Belgium DAN, EC2 - Italian DAN, PN-84/B-03264 i PN-B-03264 (2002), NS
3473E, CP 65, CSA A23.3-94, , DM 9/1/96, SNiP 2.03.01-84, STAS 10107/0-90

Poteaux : ACI 318/99 i ACI 318/99 metric, ACI 318/02 et ACI 318/02 metric, ACI 318/02
Thaïlande, BAEL 91 et BAEL 91 mod. 99, BS 8110, EC2 (ENV 1992-1-1:1991),
EC2 - Belgium DAN, EC2 - Italian DAN, EHE 99, PN-84/B-03264 et PN-B-03264
(2002), SNiP 2.03.01-84, NS 3473E, STAS 10107/0-90, DM 9/1/96, CP 65 et CSA
A23.3-94

Semelles isolées : ACI, BS 8004, CSA, EC7 (ENV 1997-1:1994), DTU 13.12, Fascicule 64 Titre V, PN-
81/B-03020, SNiP 2.02.01-83

Semelles filantes : ACI, BS 8004, CSA, DTU 13.12, EC7 (ENV 1997-1:1994), Eurocode 7, Fascicule
64 Titre V, PN-81/B-03020, SNiP 2.02.01-83

Dalles : ACI 318/99 et ACI 318/99 metric, ACI 318/02 et ACI 318/02 metric, ACI 318/02
Thaïlande, BAEL 91 et BAEL 91 mod. 99, BS 8110, EC2 (ENV 1992-1-1:1991),
EC2 - Belgium DAN, EC2 - Italian DAN, EHE 99, PN-84/B-03264 et PN-B-03264
(2002), SNiP 2.03.01-84, NS 3473E, STAS 10107/0-90, DM 9/1/96, CP 65 et CSA
A23.3-94, GB 50010-2002.
Poutres-voiles: BAEL 91 i BAEL 91 mod. 99, PN-B-03264 (2002)

Voiles: ACI 318/99 et ACI 318/99 metric, ACI 318/02 et ACI 318/02 metric, ACI 318/02
Thaïlande, BAEL 91 et BAEL 91 mod. 99.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 178 Autodesk® Concrete Building Structures

9.6. Sol - options de calcul

Dans la boîte de dialogue Options de calculs l’onglet Sol est aussi disponible.

Sur cet onglet, vous pouvez définir les paramètres servant aux calculs géotechniques des semelles.
Dans les calculs géotechniques des semelles, la valeur de la contrainte de rupture est utilisée. Cette
valeur peut être déterminée dans la boîte de dialogue ci-dessus :
• après la sélection de l’option de rupture et la saisie de la valeur de la contrainte de rupture
• après la sélection de l’option calculée et la saisie des valeurs de base des principaux paramètres du
sol (poids volumique, angle de frottement interne et cohésion) : la valeur de la contrainte de rupture
est calculée dans le logiciel.

NOTE :
La profondeur réelle de la fondation résulte de la géométrie du modèle et du niveau du site (constant
pour le modèle entier) définis par l’utilisateur.
La liste des paramètres du sol ne contient pas de profondeur de fondation minimale car cette condition
n’est pas vérifiée par le programme ; cette condition doit être vérifiée par l’utilisateur.

9.7. Analyse de la capacité portante des semelles


L’analyse simplifiée de la capacité portante des semelles dans le programme Autodesk® CBS est basée
sur la comparaison des valeurs des contraintes dans le sol ou des forces (pour les normes EC7 (ENV
1997-1:1994), PN-81/B-03020, SNiP 2.02.01-83) pour la norme sélectionnée avec la valeur qult
admissible modifiée dans le tableau ci-dessous.
La valeur admissible qult peut être définie par l’utilisateur dans la boîte de dialogue Options de calcul
sur l’onglet Sol ou calculée à partir des caractéristiques du sol données dans cette même boîte de
dialogue.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 179

Pour calculer les contraintes sous la semelle dues aux charges externes, au poids de la semelle et aux
terres sus-jacentes, on utilise le modèle linéaire sans présence des contraintes de traction dans le sol.

Dans les calculs, on utilise la valeur moyenne des contraintes qui est considérée comme valeur moyenne
des contraintes sans la prise en compte de la zone avec les contraintes nulles.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 180 Autodesk® Concrete Building Structures

La valeur admissible qult peut être définie par l’utilisateur dans la boîte de dialogue Options de calculs
sur l’onglet Sol ou calculée à partir des caractéristiques du sol déterminées dans cette boîte de dialogue.
Pour calculer les contraintes à partir des caractéristiques du sol, on utilise la méthode de
Hansen avec les prescriptions présentées dans ‘Foundation Analysis and Design’
Joseph E. Bowles, Fifth Edition, The McGraw-Hill Companies, Inc. 1996.
La formule de base d’après Hansen a été réduite au cas suivant : on a admis que les coefficients
responsables de l’inclinaison de la semelle ‘b’ et l’inclinaison du talus ‘g’ égalent 1.0.
Vu que dans le logiciel Autodesk® CBS il n’est pas possible d’utiliser les sols d’un angle de frottement φ
= 0.0 degré, on utilise seulement la première des formules de Hansen. La formule finale pour le calcul
des contraintes de rupture prend la forme comme ci-dessous.

où les coefficients respectifs égalent :

et l’aire de surface effective A’ = B’ * L’

où :

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 181

La méthode générale de Hansen présentée ci-dessus est utilisée pour les normes : ACI, BS 8004 et
CSA.
Pour d’autres normes, certaines formules ont été adaptées de façon à convenir aux prescriptions de la
norme.

NOTE :
L’influence de la nappe phréatique n’est pas prise en compte.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 182 Autodesk® Concrete Building Structures

10. CONNEXION A D'AUTRES LOGICIELS


10.1.Connexion à Robot

Dans le programme Autodesk® CBS, vous pouvez automatiquement générer le modèle de calcul pour
Autodesk® Robot Structural Analysis. Pour cela, après la définition du modèle dans le programme
Autodesk® CBS, il faut sélectionner l’option Outils / Exporter vers ‘Robot’ disponible dans le menu ou
cliquer sur l’icône . Le logiciel affiche la boîte de dialogue ci-dessous.
Dans cette boîte de dialogue, il est possible d’exporter seulement les éléments sélectionnés de la
structure ; si l’option Prendre en compte la sélection est activée, lors de l’exportation, les éléments
sélectionnés dans l’étage / structure entière sont pris en compte.

ATTENTION :
Si Autodesk® Robot Structural Analysis est déjà lancé, la génération du modèle sera effectuée dans
l’instance en cours ; si le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysisn’est pas lancé, il sera lancé
automatiquement, et, ensuite, la génération du modèle de calcul sera effectuée.

Lors de la génération du modèle de la structure dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis,
les éléments du modèle de la structure du programme Autodesk® CBS sont changés de la façon
suivante :
• poutres et poteaux en barres
• semelles isolées en appuis encastrés
• semelles filantes en poutres sur le sol élastique avec le coefficient de Winkler K par
défaut
• parois, dalles et escalier en panneaux
• fenêtres et portes en ouvertures dans les panneaux
• radiers de fondation en panneaux sur le sol élastique
• cloisons en charges linéaires uniformes sur panneau
• ouvertures de plancher en ouvertures dans la dalle
• matériaux stratifiés en charges uniformes sur l’élément approprié.
Lors de la génération du modèle de la structure dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis,
aux poutres et aux poteaux les types de barres par défaut sont affectés, de façon à ce qu’il soit possible
de dimensionner ces éléments dans Autodesk® Robot Structural Analysis (en fonction des types
d’éléments : dimensionnement des barres BA, acier ou bois).
Il est possible de changer le type d’objets grâce à l’activation/désactivation de l’option Elément porteur ;
si cette option est activée, l’élément sera modélisé dans Autodesk® Robot Structural Analysis en tant
que charge dont la valeur est due au poids de cet élément.
Les voiles non porteurs (auxquels une charge a été appliquée) et les dalles non
porteuses (sollicitées par le poids propre) sont modélisés dans le programme
Autodesk® Robot Structural Analysis en tant que bardages avec charges appliquées.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 183

10.2.Connexion à Revit® Structure


Dans la présente version du programme, il existe une connexion entre Autodesk® CBS et Autodesk®
Revit Structure. Cette connexion permet d’effectuer la correction du modèle de la structure créé avec
Autodesk® Revit Structure et d’effectuer les calculs d’une telle structure.
La connexion entre Autodesk® CBS et Autodesk® Revit Structure concerne :
- les poutres
- les poteaux
- les voiles
- les semelles isolées
- les semelles filantes et les radiers
- les ouvertures dans les voiles et dalles
- les charges
- les groupes et les combinaisons de charges
- les objets 2D et 3D
- les matériaux et sections
- les relâchements aux extrémités des poutres ou des bords des dalles
- les excentrements.
L’option est disponible dans le programme Autodesk® Revit Structure, si Autodesk® CBS est démarré
ou après la sélection du fichier geo.

10.3.Connexion à d'autres logiciels

Dans le programme Autodesk® CBS, vous pouvez enregistrer/ouvrir le fichier au format DXF et IFC.

Fichiers DXF
Pour le format DXF, les deux options, d’enregistrement et de lecture, sont disponibles (exportation et
importation). Dans le cas de l’exportation, le logiciel crée dans le fichier les calques successifs
correspondant aux types d’objets (calques contenant les poutres, les poteaux, etc.). Les objets sont
représentés sous forme des blocs (c’est-à-dire l’ensemble des lignes décrivant, p. ex. la paroi, est groupé
en bloc), ce qui facilite les manipulations ultérieures, p. ex. l’ajout des lignes de cote.
Dans le cas d’exportation vers le fichier DXF, il est possible d’exporter tous les étages simultanément ;
après la sélection du format DXF, le logiciel affiche la boîte de dialogue supplémentaire Export DXF (voir
la figure ci-dessous), dans laquelle vous pouvez sélectionner si vous voulez exporter seulement l’étage
courant ou tous les étages à la fois (si vous sélectionnez la seconde option, tous les étages seront placés
sur un seul dessin)

Dans le cas de l’importation, tous les objets sont enregistrés en tant que lignes séparées, blocs des
lignes (si elles sont groupées en blocs dans le fichier original) ou textes. De plus, le programme
mémorise les calques auxquels ces objets ont été affectés. Ces calques sont disponibles dans la boîte de
dialogue ouverte après un clic sur l’option Vue / Afficher…, onglet Calques; les calques peuvent être
filtrés en fonction de ce que vous voulez afficher sur l’écran.
Le dessin est importé sur l’étage courant ; il est possible d’ouvrir simultanément plusieurs projections sur

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 184 Autodesk® Concrete Building Structures

les étages successifs. Avant l’ouverture du fichier, le programme affiche la question sur les unités
utilisées pour la création du modèle au format DXF ; la sélection des unités appropriées permet de les
convertir correctement en unités utilisées actuellement dans le programme Autodesk® CBS.
Vous pouvez aussi utiliser le dessin ouvert en tant que calque et créer la structure 3D à partir de ce
dessin. Vous disposez également de l’option avancée qui permet de sélectionner le nombre quelconque
d’objets et de les convertir automatiquement en objets 3D.
Après la sélection d’une ligne, les options concernant la conversion des lignes en objets de type poutre,
paroi, etc., deviennent disponibles (ces options sont également disponibles dans les barres d’outils). Si
vous sélectionnez l’option de conversion des lignes en parois ou cloisons, le programme ouvre la boîte
de dialogue dans laquelle vous pouvez définir les paramètres suivants :
• largeur maximale des parois
• largeur maximale de l’ouverture dans la paroi.
La définition de ces paramètres est nécessaire à cause de l’algorithme utilisé pour la conversion des
lignes en parois et pour la reconnaissance automatique des ouvertures (fenêtres, portes) dans les parois.

NOTE :
Les arcs et les cercles importés vers Autodesk® CBS peuvent être convertis en :
- dalles
- voiles, poutres, semelles filantes (sélection au minimum 2 lignes).

Fichiers IFC

NOTE:
Si sur votre ordinateur il n’y a aucun programme capable d’ouvrir les fichiers au format IFC (les fichiers
IFC ne sont pas associés à aucun logiciel), lors de l’installation, le logiciel Autodesk® CBS est
automatiquement enregistré comme l’application par défaut pour les fichiers IFC dans le système
d’exploitation Windows.
Pour le format IFC, uniquement l’option d’importation de la version 1.5.1 (Autodesk Architectural Desktop,
Allplan FT), 2.0 (ArchiCAD) et 2.x est disponible. Cette option permet d’importer automatiquement la
géométrie 3D du modèle de la structure à partir des logiciel de dessin. Dans la présente version du
programme Autodesk® CBS, vous pouvez importer les objets suivants : poutres, poteaux, dalles, parois
(rectangulaires), fenêtres, portes et ouvertures dans les dalles.

NOTE :
Lors de l’ouverture du modèle de la structure enregistré au format IFC, dans la boîte de dialogue qui
s’affiche, il faut affecter les matériaux importés à partir du fichier IFC aux types disponibles dans la base
du programme Autodesk® CBS et définir quels matériaux sont des matériaux constructifs.

NOTE :
Les voiles, poutres, semelles filantes et dalles courbes peuvent être importés vers Autodesk® CBS.

Fichiers au format RHG


Ce format est utilisé à échanger les données avec le logiciel Robot CBS. Attention : Dans le cas où vous
utilisez les options d’exportation, il est possible que tous les éléments ne sont pas exportés ; cela est dû
au fait que les possibilités de la définition de la structure dans le logiciel Autodesk® CBS sont plus
avancées que dans le logiciel Robot CBS.

Fichiers au format ADD


Ce format est employé pour échanger les données avec le logiciel Adcof. Attention : Dans le cas où
vous utilisez les options d’exportation, il est possible que tous les éléments ne sont pas exportés ; cela
est dû au fait que les possibilités de la définition de la structure dans le logiciel Autodesk® CBS sont
plus avancées que celles dans le logiciel Adcof.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 185

11. IMPRESSIONS
11.1.Composition de l'impression

La boîte de dialogue Composition de l’impression sert à composer la documentation du modèle de la


structure. Dans la boîte de dialogue, vous pouvez sélectionner les composants de la note de calcul. La
boîte de dialogue s’ouvre :

- un clic sur l’icône Composition de l’impression


- après un clic sur la commande Fichier / Composition de l’impression.

La partie supérieure de la boîte de dialogue regroupe les icônes suivantes :

- permet de faire un aperçu avant impression

- permet d’imprimer la note de calcul

- permet d’enregistrer la note de calcul dans un fichier texte.

- permet de déplacer la composante vers le haut

- permet de déplacer la composante vers le bas

- permet de prendre en compte la sélection des objets pour la structure entière ou l’étage
sélectionné ; les composantes de la note de calcul seront générées seulement pour les objets du modèle
qui étaient sélectionnés dans le modèle de la structure.

La partie centrale de la boîte de dialogue contient la liste des composants de la note de calcul ; si l’
option est cochée (elle est accompagnée du symbole √), elle sera présente dans la note de calcul. Dans
le cas contraire, elle ne sera pas incluse dans la note de calcul.
Dans la présente version du logiciel, les composants suivants sont disponibles :
• caractéristiques de la structure - les informations sur le niveau inférieur (« zéro ») de l’étage, sur le
niveau du sol (par rapport au niveau zéro), sur le nombre d’étages, y compris leurs noms et hauteurs
• matériaux - la liste des matériaux utilisés dans la structure et leurs paramètres : résistance, poids
propre et prix

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 186 Autodesk® Concrete Building Structures

• sections - la liste des sections utilisées dans la structure, y compris les dessins et dimensions
• objets - la liste des objets définis dans la structure regroupés suivant le type (poteau, poutre, dalle,
etc.) avec leurs caractéristiques (matériau, section, position)
• charges - la liste de charges définies dans la structure regroupées suivant le type de charge
(concentrées, linéaires, surfaciques)
• calculs statiques de la structure - les résultats simplifiés
• calculs statiques de la structure - les résultats détaillés (la répartition détaillée de la charge uniforme
pour les parois et poutres et les valeurs maximales Mxx, Myy pour chaque panneau)
• calculs statiques de la structure - les résultats simplifiés pour l’étage
• calculs statiques de la structure - les résultats détaillés pour l’étage (la répartition détaillée de la
charge uniforme pour les parois et poutres et les valeurs maximales Mxx, Myy pour chaque panneau)
• calculs sismiques simplifiés (si la méthode simplifiée d’analyse sismique a été choisie) - les données
pour les calculs sismiques définies dans la boîte de dialogue Charges - Valeurs par défaut /
Sismiques / Analyse sismique et les résultats de calculs simplifiés de l’analyse sismique : périodes
des modes propres pour les directions spécifiques et valeurs des déplacements respectivement pour
les directions et les étages
• résultats de l’analyse modale (si la méthode avancée a été choisie) - les valeurs des fréquences, de
la participation des masses sur la direction X et Y pour chaque mode propre
• calculs simplifiés des charges de vent - les données pour les calculs de vent suivant la méthode
simplifiée et les valeurs de la largeur et de la hauteur des étages spécifiques pour les directions de la
charge de vent, les valeurs des forces appliqués aux étages
• tableaux enregistrés pour la composition de l’impression dans la boîte de dialogue Tableau
récapitulatif ; NOTE : un double clic sur le nom du tableau dans la liste des composants dans la
boîte de dialogue Composition de l’impression ouvre la boîte de dialogue Tableau récapitulatif
dans laquelle le tableau sélectionné peut être consulté et édité
• captures d’écran effectuées dans le programme Autodesk® CBS.

Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, les boutons suivants sont disponibles :
• Critère de sélection - possibilité de sélectionner les objets ; le logiciel ouvre la boîte de dialogue
Critère de sélection
• Filtrage des résultats - possibilité de sélectionner les cas de charge, les cas sismiques ou
l’enveloppe des combinaisons pour lesquels les résultats seront ajoutés à la note de calcul ; le
logiciel ouvre une boîte de dialogue supplémentaire Filtrage des résultats dans laquelle vous
pouvez sélectionner les cas à ajouter à la note de calcul
• Tout - tous les composants de la note de calcul disponibles dans la boîte de dialogue seront activés
(toutes les options seront présentes dans la note de calcul)
• Rien - tous les composants de la note de calcul disponibles dans la boîte de dialogue seront
désactivés (aucune option ne sera présente dans la note de calcul)
• Supprimer - un clic sur ce bouton supprime le composant sélectionné de la note de calcul.

11.2.Aperçu avant l'impression


Un clic sur l’icône dans la boîte de dialogue Composition de l’impression ouvre l’aperçu de
l’impression créée. La partie supérieure de l’écran contient le menu présenté sur la figure ci-dessous.

Dans ce menu, les boutons suivants sont disponibles :


• Imprimer - démarre l’impression
• << - passage à la page précédente de l’impression créée
• >> - passage à la page suivante de l’impression créée
• Atteindre... - ouvre la boîte de dialogue Atteindre...
• Deux pages / Une page - permet de présenter dans l’aperçu avant l’impression une ou deux pages
de l’impression
• Zoom avant - effectue le zoom avant de l’aperçu avant impression
• Zoom arrière - effectue le zoom arrière de l’aperçu avant impression
• Fermer - ferme l’aperçu avant l’impression.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 187

11.3.Aperçu avant l’impression - Atteindre

Un clic sur le bouton Atteindre... disponible dans le menu aperçu avant l’impression ouvre la boîte de
dialogue présentée sur la capture d’écran ci-dessous.

Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez choisir le mode de passage à l’élément de l’impression :
• par la saisie de la page de l’impression à laquelle vous voulez passer
• par la saisie du composant de l’impression (p.ex. une caractéristique de la structure, des matériaux,
sections, résultats de calcul, etc.) auquel vous voulez passer.

11.4.Ajouter à la note de calcul


L’option permet d’ajouter des composants à la note de calcul générée à l’aide l’option Composition de
l’impression. L’option est disponible à partir du menu contextuel (après un clic sur le bouton droit de la
souris sur une vue quelconque de la structure) après un clic sur la commande Ajouter à la note de calcul.

L’option permet d’effectuer une capture d’écran de la vue courante de la structure et de l’ajouter à la liste
des pièces jointes de la note de calcul qui seront disponibles dans la boîte de dialogue Composition de
l’impression. Dans la boîte de dialogue ci-dessus, il est possible :
• d’affecter le nom à la capture d’écran générée (ce nom s’affichera sur la liste des composantes de
la note) dans le champ Nom
• de déterminer la taille du dessin (de la capture d’écran) :
h - définition de la taille : définition de la hauteur du dessin
b - définition de la taille : définition de la largeur du dessin
• d’enregistrer la façon de définir la taille pour d’autres affaires après un clic sur le bouton Définir par
défaut.
• de sélectionner les étages du bâtiment pour lesquels vous pouvez faire des captures d’écran ; les
options disponibles dans la zone Etage sont actives pour la vue d’un seul étage (vue 2D ou 3D) ;
les options suivantes sont possibles :
- courant : la capture d’écran n’est créée que pour l’étage courant

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 188 Autodesk® Concrete Building Structures

- tous : la capture d’écran est créée pour tous les étages du bâtiment
- de, à : la capture d‘écran est créée pour les étages successifs (depuis le numéro de l’étage n°1
jusqu’à l’étage n°2).
Si vous avez choisi l’option Tous ou De, à, au nom proposé, la variable %p sera ajoutée (elle signifie
le(s) numéro(s) de l’étage pour lequel la capture d’écran a été réalisée).

11.5.Ajouter à la note de calcul - résultats

L’option permet d’ajouter les composants des résultats de calculs et de dimensionnement des éléments
de la structure à la note de calcul générée à l’aide l’option Composition de l’impression. L’option est
disponible après un clic sur l’icône affichée sur l’onglet Résultats dans la boîte de dialogue
Propriétés.

L’option permet d’effectuer une capture d’écran de la vue courante de la structure et de l’ajouter à la liste
des pièces jointes de la note de calcul qui seront disponibles dans la boîte de dialogue Composition de
l’impression. Dans la boîte de dialogue ci-dessus, il est possible :
• d’affecter le nom à la capture d’écran générée (ce nom s’affichera sur la liste des composantes de la
note) dans le champ Nom
• de déterminer la taille du dessin (de la capture d’écran) :
h - définition de la taille : définition de la hauteur du dessin
b - définition de la taille : définition de la largeur du dessin
• d’enregistrer la façon de définir la taille pour d’autres affaires après un clic sur le bouton Définir par
défaut.
La partie inférieure de la boîte de dialogue contient l’option permettant d’ajouter à la capture d’écran la
légende (l’échelle des couleurs utilisées dans la présentation des cartographies).

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Autodesk® Concrete Building Structures Page : 189

11.6.Options de l'impression

Dans le programme, vous pouvez générer les impressions. Les paramètres de l’impression sont définis
dans la boîte de dialogue Options de l’impression qui s’ouvre après un clic sur l’option Fichier / Options
de l’impression.

Dans la boîte de dialogue ci-dessus, vous pouvez définir les paramètres suivants :
Echelle
• Automatique - après la sélection de cette option, le programme ajuste la taille du dessin au format
papier défini pour l’imprimante
• Utilisateur - après la sélection de cette option, c’est à l’utilisateur de définir la valeur de l’échelle (p.
ex. 1:100)
Etendue
• Zone de travail entière - après la sélection de cette option, le logiciel imprime la vue de la structure
entière, indépendamment du zoom actuel
• Vue courante - après la sélection de cette option, le logiciel imprime le fragment de l’écran
correspondant au zoom actuel sur la structure.

NOTE :
Si la largeur de la zone d’impression est inférieure à 18cm (c’est la valeur par défaut pour une nouvelle
affaire), avant l’affichage de l’aperçu et avant l’impression, le logiciel affiche un message suggérant la
réduction des marges pour que la largeur de l’impression soit au moins de 18 cm.

NOTE :
Il est possible d’imprimer à partir de la vue 3D de la structure.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved


Page : 190 Autodesk® Concrete Building Structures

12. PROBLEMES
12.1.Vue 3D avec rendu - problèmes

La vue 3D avec rendu est gérée par les bibliothèques DirectX (version 8.1 ou postérieure). Les
bibliothèques en question sont disponibles sur le CD-ROM d’installation du logiciel Autodesk® CBS sous
la forme d’un programme d’installation distinct; la version la plus récente de ces bibliothèques est
disponible dans les pages Web de la société Microsoft.
Si la vue 3D avec le rendu n’est pas disponible dans le logiciel, les causes de ce comportement peuvent
être les suivantes :
• Les bibliothèques DirectX ne sont pas installées ou l’installation de ces bibliothèques a été effectuée
de façon incorrecte - dans ce cas, il faut réinstaller les bibliothèques DirectX
• Le logiciel est installé dans le système d’exploitation Windows NT.
Sur cette plate-forme, la vue 3D n’est pas disponible car les bibliothèques DirectX 8.0 ne sont pas
gérées par Windows NT.
• La carte graphique n’est pas paramétrée de façon appropriée ; afin de corriger la vue 3D, il faut
essayer les solutions suivantes :
- réduire le nombre de couleurs (il est rappelé que la palette ‘high color 24 bit’ n’est pas gérée par
les bibliothèques DirectX)
- réduire les dimensions de la fenêtre 3D du logiciel Autodesk® CBS
- diminuer la zone écran (par exemple, de 1024*768 à 800*600)
• les pilotes de la carte graphique ne sont pas appropriés (les bibliothèques DirectX ne sont pas
gérées); il faut installer les pilotes les plus récents disponibles sur les pages Web du fabricant de la
carte.

© 2010 Autodesk, Inc. All rights reserved

Vous aimerez peut-être aussi