Vous êtes sur la page 1sur 12

Université D.

L de Sidi Bel-Abbès Année : 2017/2018


Faculté des Sciences de la Technologie 2ième année ST
Département des EBST Module : Méthodes d’Analyse Numériques

Examen de Cours (Durée : 01h30min) Le : 20.05.2018

Un Exercice Est En Choix Entre l’Excercice 2. Et l’Exercice 3.

Exercice 1.(05pts) Énoncer le principe d’accélération de la convergence de la méthode de Point-fixe.


Application : f (x) = x3 − 3x + 1 : Déterminer la première solution α1 par la méthode de Point-fixe,
la deuxième solution α2 par la méthode de Bisection, déduire la troisième solution α3 en utilisant le
schéma de Horner. On donne α1 ∈] − 2, −1[, α2 ∈]0, 1[ et α3 ∈]1, 2[.

Exercice 2.(05pts) Soit f (x) = 2 sin x + 3 cos x, où x est en Radians.


– (a). Déterminer le polynôme de Lagrange de degré 2 qui interpole la fonction f (x) en x0 = 0,
π
x1 = et x2 = π.
2
π
– (b). Estimer la valeur de f ( ) en utilisant le polynôme trouvé en (a).
4
– (c). Donner une borne supérieure de l’erreur comise en (b).
Exercice 3.(05pts) Soit le système linéaire suivant :

 −x1 + 5x2 − x3 = 3;
AX = b ⇐⇒ 9x1 − x2 + x3 = 8;
x1 − 2x2 + 9x3 = 9.

1. Calculer le déterminant et les valeurs propres de la matrice A.


2. Trouver A−1 par la méthode de Crout, en déduire la solution X.
t
3. Comparer cette solution X avec X (3) de Seidel à partir de X (0) = 1 1 0 .
Z 4
dx
Exercice 4.(05pts) Approximer l’intégrale : I = 2
, par deux méthodes avec n = 5.
0 1 + x + 2x

Exercice 5.(05pts) Utiliser la méthode R.K.4 pour calculer les deux premières valeurs de la solution
0 y−t
y(t) de l’équation différentielle : y = , en prennant le pas h = 0.25.
y+t
··········································
Mr. Mahiddine.
Bon courage
Université D.L de Sidi Bel-Abbès Année : 2017/2018
Faculté des Sciences de la Technologie 2ième année ST
Département des EBST Module : Méthodes d’Analyse Numériques

Solution d’Examen de Cours (Durée : 01h30min) Le : 20.05.2018

Un Exercice Est En Choix Entre l’Excercice 2. Et l’Exercice 3.

Solution d’Exercice 1. L’accélération de la vitesse de convergence : f (x) = x3 − 3x + 1, on prend


g(x) + λx
g(x) = x, avec g(x) + λx = x + λx où λ est une constante différente de (−1) : x = = G(x) :
0
1 + λ
0 0 g (x) + λ 0
λ est choisie telle que : G (x) = 0, ie : G (x) = = 0 et donc λ = −g (xn ).
1+λ
x3 + 1 1 − 2x3
Application : f (x) = x3 −3x+1, on prend g(x) = x = . λ = −x2 implique que G(x) =
3 3 − 3x2
0 30x4 − 18x2 − 6x
et G (x) = .
(3 − 3x2 )2
1 − 2x3n−1
xn = G(xn−1 ) =
3 − 3x2n−1
On prend x0 = −2 alors

1 − 2x30 1 − 2(−2)3
x1 = G(x0 ) = = = −1.88
3 − 3x20 3 − 3(−2)2

1 − 2x31 1 − 2(−1.88)3
x2 = G(x1 ) = = = −1.87
3 − 3x21 3 − 3(−1.88)2
1 − 2x32 1 − 2(−1.87)3
x3 = G(x2 ) = = = −1.87
3 − 3x22 3 − 3(−1.87)2
..
.
1 − 2x3n−1 1 − 2(−1.87)3
xn = G(xn−1 ) = 2 = = −1.87
3 − 3xn−1 3 − 3(−1.87)2
on remarque que : f (−1.87)
√ = 0.07 ' 0.
3
Si on prend g2 (x) = 3x − 1, les deux conditions de la méthode de point fixe sont vérifiés :
0
g2 (−2) = −1.91 ∈ [−2, −1] et g2 (−1) = −1.58 ∈ [−2, −1] et g2 (x) = 0.69 = k < 1.
Le schéma de Horner est la suivante :

1 α1 = 0.26
0 1 α2 = −1.87
−3 0.26 1
1 −2.93 −1.61
0.08' 0.07

la méthode de bissection pour α2 ∈]0, 1[ : on a f (0) = 03 −3(0)+1 = 1 et f (1) = 13 −3(1)+1 = −1


0+1 1
alors f (0)f (1) < 0, la valeur initiale de la méthode est x0 = = ;
2 2
1
1 1 3 1 0+
on a f ( ) = ( ) − 3( ) + 1 = −0.375 < 0, alors la valeur de x1 = 2 = 1;
2 2 2 2 4
1 1
1 1 1 + 3
on a f ( ) = ( )3 − 3( ) + 1 = 0.26 > 0, alors la valeur de x = 2 4 =
2 ;
1 3
3 3 3 3 + 11
on a f ( ) = ( ) − 3( ) + 1 = 0.44 > 0, alors la valeur de x3 = 2 16 = ;
16 16 16 2 32
3 11
11 11 3 11 +
on a f ( ) = ( ) − 3( ) + 1 = −0.73 < 0, alors la valeur de x4 = 16 16 = 0.26 ;
16 16 16 2
On prend finalement α2 = 0.26.
Et d’après le schéma de Horner la troisième racine est α3 = 1.61.

Solution d’Exercice 2. f (x) = 2 sin x + 3 cos x alors pour déterminer le polynôme de Lagrange :

xi 0 π/2 π
f (xi ) 3 2 -3

P2 (x) = y0 L0 (x) + y1 L1 (x) + y2 L2 (x) = 3L0 (x) + 2L1 (x) − 3L3 (x).
Avec
π
(x − )(x − π) 2 3
L0 (x) = 2 = 2 x2 − x + 1.
π π π
(0 − )(0 − π)
2
(x − 0)(x − π) −4 4
L1 (x) = π π = 2 x2 + x.
( − 0)( − π) π π
2 2
π
(x − 0)(x − ) 2 2 1
2
L2 (x) = π = π 2 x − π x.
(π − 0)(π − )
2
     
2 2 3 −4 2 4 2 2 1
P2 (x) = 3 x − x+1 +2 x + x −3 x − x .
π2 π π2 π π2 π
6 2 9 8 8 6 3
P2 (x) = x − x + 3 − 2 x2 + x − 2 x2 + x.
π2 π π π π π
8 2 2
P2 (x) = − x + x + 3.
π2 π
Alors pour l’estimation de l’image de π/4 on remplace dans P2 (x), on trouve :
8 π 2 2 π
f (π/4)P2 (x) = − ( ) + ( ) + 3 = 3.
π2 4 π 4
π π π
D’autre part f ( ) = 2 sin( ) + 3 cos( ) = 2.25
4 4 4
n
f (n+1) Y
(x) ≤ (x − xi )
(n + 1)!
i=0

f (3)
(x) ≤ (x − x0 )(x − x1 )(x − x2 )
(3)!
−2 cos x + 3 sin x π
(x) ≤ (x)(x − )(x − π)
6 2
π π
π −2 cos( ) + 3 sin( ) π π π π
( ) ≤ 4 4 ( )( − )( − π)
4 6 4 4 2 4
π
( ) ≤ 0.685 ' 0.65 = 3 − 2.25
4
Solution d’Exercice 3.
      
 −x1 + 5x2 − x3 = 3; −1 5 −1 x1 3
AX = b ⇐⇒ 9x1 − x2 + x3 = 8; ⇐⇒  9 −1 1  ×  x2  =  8 
x1 − 2x2 + 9x3 = 9. 1 −2 9 x3 9

Le déterminant de A :
     
−1 1 9 1 9 −1
det A = (−1) det − (5) det − (1) det = −376.
−2 9 1 9 1 −2
 
1
Les valeurs propres de A : On applique la méthode de Krylov : on prend y (0) =  0 
0
     
−1 45 −120
y (1) = Ay (0) =  9  et y (2) = Ay (1) =  −17  et y (3) = Ay (2) =  412 
1 −10 −11
Soit le polynôme caractéristique P3 (λ) = λ3 + a1 λ2 + a2 λ + a3 avec a1 , a2 et a3 sont solutions de
système suivant :

       
a1 45 −1 1 a1 120
y (2) y (1) y (0)
 
×  a2  = −y(3) ⇐⇒  −17 9 0  ×  a2  =  −412 
a3 −10 1 0 a3 11

 45a1 − a2 + a3 = 120;
⇐⇒ −17a1 + 9a2 = −412;
−10a1 + a2 = 11.

Après calcule on trouve a1 = −7, a2 = 81 et a3 = 516, alors :

P3 (λ) = λ3 − 7λ2 + 81λ + 516.


Les solutions de P3 (λ) = 0 ; λ1 , λ2 et λ3 sont les valeurs propres de la matrice A. On trouve après
résolution de P3 (λ) = 0 que λ1 = −4.0644, λ2 = 5.5 − 9.8i et λ3 = 5.5 + 9.8i.
On calcule A−1 par la méthode de Croute :
     
−1 5 −1 −1 0 0 1 −5 1
A = LU ⇐⇒ A =  9 −1 1  =  9 44 0  ×  0 1 −2/11 
1 −2 9 1 3 94/11 0 0 1
   
1 5 −1/11 −1 0 0
A−1 = U −1 L−1 =  0 1 2/11  ×  9/44 1/44 0 
0 0 1 17/376 −3/376 11/94
   
−1 0.2 −1 −3.98 0.11 0.01
A−1 =  0.11 −1 1  o A−1 =  0.21 0.02 0.02 
1 −0.5 0 17/376 −3/376 11/94
     
−1 0.2 −1 3 −10.4
AX = b ⇐⇒ X = A−1 × b ⇐⇒ X =  0.11 −1 1  ×  8  =  1.33 
1 −0.5 0 9 −1
 
1
La méthode de Seidel à 3 itérations en partant de X (0) =  1  de système suivant :
0

 −x1 + 5x2 − x3 = 3;
AX = b ⇐⇒ 9x1 − x2 + x3 = 8;
x1 − 2x2 + 9x3 = 9.

       
−1 5 −1 0 0 0 −1 0 0 0 5 −1
A =  9 −1 1  = E + D + F ⇐⇒ A =  9 0 0  +  0 −1 0  +  0 0 1 
1 −2 9 1 −2 0 0 0 9 0 0 0
 
0 5 −1
La solution de Seidel est donnée par : X (k+1) = M X (k) +f , avec M = −D−1 (E+F ) =  9 0 1 
−1/9 2/9 0
 
3
et f = D−1 b =  8 .
−1
 (k+1) (k) (k)
= 5x2 − x3 + 3;
     
 x1
 8 88.89 445.57
(k+1) (k) (k)
x2 = 9x1 + x3 + 8; =⇒ X1 =  17  et X2 =  79.11  et X3 =  809.89 
 (k+1) (k) (k) −8/9 1.88 6.70

x3 = −1/9x1 + 2/9x2 − 1.

X3 de la méthode de Seidel est différent de la solution X de la méthode


Z 4 de Crout.
dx
Solution d’Exercice 4. L’approximation de l’intégrale : I = 2
, par deux méthodes
0 1 + x + 2x
(Simpson et Trapèzes) avec n = 5. Le pas h = b−a 4−0
n = 5 = 0.8, alors :

i 0 1 2 3 4 5
xi 0 0.8 1.6 2.4 3.2 4
yi = f (xi ) 1 0.3 0.14 0.08 0.05 0.04

Par la méthode de Simpson on a :


h
I = (y0 + 4(y1 + y3 ) + 2(y2 + y4 ) + y5 ).
3
0.8
I = (1 + 4(0.3 + 0.08) + 2(0.14 + 0.05) + 0.04).
3
I = 0.784
Par la méthode des Trapèzes on a :
h
I = (y0 + 2(y1 + y2 + y3 + y4 ) + y5 ).
2
0.8
I = (1 + 2(0.3 + 0.14 + 0.08 + 0.05) + 0.04).
2
I = 0.872

Solution d’Exercice 5. Utilisons la méthode de Runge-Kutta d’ordre 4 (R.K.4) pour calculer les
0 y−t
deux premières valeurs de la solution y(t) de l’équation différentielle : y = , en prennant le pas
y+t
h = 0.25, alors pour t = 0 on a y0 = 1, t1 = 0.25 et t2 = 0.50.
La méthode de (R.K.4) pour tout i est la suivante :

 k1 = hf (ti , yi );
h k1



 k2 = hf (ti + 2 , yi + 2 );


h k2
 k3 = hf (ti + , yi + );

 2 2
 k4 = hf (ti + h , yi + k3 );



2 2
1
yi+1 = yi + (k1 + 2k2 + 2k3 + k4 ).
6
Pour i = 0 on a :
1−0


 k1 = hf (t0 , y0 ) = 0.25( ) = 0.25;
1+0


0.25 0.25

  



h k1 1+ −
2 2  = 0.2;

k2 = hf (t0 + , y0 + ) = 0.25 

 
0.25 0.25 

 2 2
1+ +




 2 2
0.2 0.25
 
h k2 1+ −
 k = hf (t + , y + ) = 0.25
 2 2  = 0.19;
3 0 0
0.2 0.25 

2 2

 

 1+ +

 2 2 
0.19 0.25

 
1+ −


 k = hf (t + h , y + k3 ) = 0.25 

 2 2  = 0.19;
 4 0 0

 2 2
 0.19 0.25 

 1+ +
2 2
1 1
y1 = y0 + (k1 + 2k2 + 2k3 + k4 ) = 1 + (0.25 + 2(0.2) + 2(0.19) + 0.19) = 1.20.
6 6
Pour i = 1 on a :
 1.2 − 0.25

 k1 = hf (t1 , y1 ) = 0.25( ) = 0.16;

 1.2 + 0.25
0.16

 
1.2 + − 0.25


 h k 2
 k2 = hf (t1 + , y1 + 1 ) = 0.25 

 = 0.16;
 
2 2
 0.16
1.2 + + 0.25
 2
h k2




 k3 = hf (t1 + , y1 + ) = 0.16;

 2 2
 k = hf (t + h , y + k3 ) = 0.16;



4 1 1
2 2
1 1
y2 = y1 + (k1 + 2k2 + 2k3 + k4 ) = 1.2 + (0.16 + 2(0.16) + 2(0.16) + 0.16) = 1.36.
6 6
Université D.L de Sidi Bel-Abbès Année : 2017/2018
Faculté des Sciences de la Technologie 2ième année ST
Département des EBST Module : Méthodes d’Analyse Numériques

Examen de Rattrapage (Durée : 01h30min) Le : 23.06.2018

Un Exercice Est En Choix Entre l’Excercice 2. Et l’Exercice 3.

Exercice 1.(05pts)  
4 13 38
Utiliser la factorisation de Crout de la matrice A =  2 7 18 , pour calculer l’inverse : A−1 , et
1 2 3
t
déduire la solution X de AX = 1 0 0 .

Exercice 2.(05pts) Soit la fonction f (x) = ex+1 donnée par le tableau :

xi 2.25 2.50 2.75 3.25 3.50


f (xi ) ··· ··· ··· ··· ···

Compléter le tableau et estimer l’erreur d’interpolation au point x = 3 par la méthode de Newton.


Z 3.4
Exercice 3.(05pts) Calculer ex dx, en utilisant la méthode des Trapèzes.
1.8

Exercice 4.(05pts) Soit le système linéaire suivant :


      
 9x1 − 3x2 + 3x3 = 3; 9 −3 3 x1 3
AX = b ⇐⇒ −3x1 + 10x2 − 4x3 = −4; ⇐⇒ A =  −3 10 −4  ×  x2  =  −4 
3x1 − 4x2 + 18x3 = 18. 3 −4 18 x3 18

1. Calculer le déterminant et les valeurs propres de la matrice A.


2. Trouver A−1 par la méthode de Crout, en déduire la solution X.
t
3. Effectuer deux itérations par la méthode de Siedel à partir de X (0) = 1 1 0 .
Exercice 5.(05pts) Il existe un unique polynôme P (x) de degré 2 ou moins qui est tel que P (0) = 0,
0
P (1) = 1 et P (α) = 2 pour toute valeur α dans l’intervalle [0, 1], sauf pour une valeur de α = α0 .
Déterminer α0 et donner l’expression du polynôme pour α 6= α0 .

··········································
Mr. Mahiddine.
Bon courage
Université D.L de Sidi Bel-Abbès Année : 2017/2018
Faculté des Sciences de la Technologie 2ième année ST
Département des EBST Module : Méthodes d’Analyse Numériques

Solution d’Examen de Rattrapage (Durée : 01h30min) Le : 23.06.2018

 
4 13 38
Solution d’Exercice 1. La factorisation de Crout de la matrice A =  2 7 18  est sous la
1 2 3
−1 −1
forme A = LU , pour calculer l’inverse de A = U × L .−1

     
4 13 38 4 0 0 1 13/4 38/4
A = LU ⇐⇒  2 7 18  =  2 1/2 0 × 0 1 −2 
1 2 3 1 −5/4 −9 0 0 1

Pour le calcul de L−1 et U −1 , on utilise la relation L × L−1 = I3 et U × U −1 = I3 .


     
4 0 0 a b c 1 0 0
L × L−1 = I3 ⇐⇒  2 1/2 0 × d e f = 0 1 0 
1 −5/4 −9 g h i 0 0 1
 
1/4 0 0
⇐⇒ L−1 =  −1 2 0 
1/6 −5/18 −1/9
De même pour le calcul de U −1 :
     
1 13/4 38/4 a b c 1 0 0
U × U −1 = I3 ⇐⇒  0 1 −2  ×  d e f = 0 1 0 
0 0 1 g h i 0 0 1
 
1 −13/4 −16
⇐⇒ U −1 =  0 1 2 
0 0 1
Alors
     
1 −13/4 −16 1/4 0 0 0.83 −2.05 1.77
A−1 = 0 1 2  ×  −1 2 0  =  −0.66 1.44 0.22 
0 0 1 1/6 −5/18 −1/9 0.16 −0.27 −0.11

On déduire maintenant la solution X de


         
1 1 0.83 −2.05 1.77 1 0.83
AX =  0  ⇐⇒ X = A−1 ×  0  ⇐⇒ X =  −0.66 1.44 0.22  ×  0  =  −0.66 
0 0 0.16 −0.27 −0.11 0 0.16

Solution d’Exercice 2. Soit la fonction f (x) = ex+1 donnée par le tableau :

i 0 1 2 3 4
xi 2.25 2.50 2.75 3.25 3.50
f (xi ) 25.79 33.11 42.52 70.10 90.01
L’estimation de l’erreur d’interpolation au point x = 3 par la méthode de Newton.

xi f(xi ) = S (0) S(1) S(2) S(3) S(4)


2.25 25.79
29.28
2.50 33.11 16.72
37.64 6.64
2.75 42.52 23.36 2.12
55.16 9.29
3.25 70.10 32.64
79.64
3.50 90.01

Le polynôme d’interpolation P4 (x) est donné par :


(0) (1) (2) (3) (4)
P4 (x) = S1 +S1 (x−x0 )+S1 (x−x0 )(x−x1 )+S1 (x−x0 )(x−x1 )(x−x2 )+S1 (x−x0 )(x−x1 )(x−x2 )(x−x3 )

P4 (x) = 25.79+29.28(x−2.25)+16.72(x−2.25)(x−2.50)+6.64(x−2.25)(x−2.50)(x−2.75)+2.12(x−2.25)(x−2.50)(x
P4 (x) = 6.64x4 − 71.38x3 + 302.6x2 − 555.94x + 387.76
L’erreur de l’interpolation (x) = f (x) − P4 (x) au point x = 3 est égale : (3) = f (3) − P4 (3) =
e3+1 − (6.64(3)4 − 71.38(3)3 + 302.6(3)2 − 555.94(3) + 387.76) = 54.59 − 53.92 = 0.67.
Z 3.4
Solution d’Exercice 3. Le calcul de ex dx, en utilisant la méthode des Trapèzes.
1.8

i 0 1 2 3 4
xi 1.8 2.2 2.6 3 3.4
f (xi ) = yi 6.05 9.02 13.46 20.08 29.96
Z 3.4
h
I= ex dx = (y0 + 2 (y1 + y2 + y3 ) + y4 )
1.8 3
Z 3.4
0.4
I= ex dx = (6.05 + 2 (9.02 + 13.46 + 20.08) + 29.96)
1.8 3
I = 24.226

Solution d’Exercice 4. Soit le système linéaire suivant :


      
 9x1 − 3x2 + 3x3 = 3; 9 −3 3 x1 3
AX = b ⇐⇒ −3x1 + 10x2 − 4x3 = −4; ⇐⇒ A =  −3 10 −4  ×  x2  =  −4 
3x1 − 4x2 + 18x3 = 18. 3 −4 18 x3 18

 
9 −3 3      
10 −4 −3 −4 −3 10
det A = det  −3 10 −4  = 9 det + 3 det + 3 det
−4 18 3 18 3 −4
3 −4 18
det A = 9(180 − 16) + 3(−54 + 12) + 3(−12 − 30) = 1224
det A = 1224 6= 0 alors A est inversible.
  Pour calculer les valeurs propres de la matrice A, par la
1
méthode de Krylov, on prend y (0) =  0 , et on détermine la suite y (i+1) = Ay (i) :
0
     
9 −3 3 1 9
y (1) = Ay (0) =  −3 10 −4  ×  0  =  −3 
3 −4 18 0 3
     
9 −3 3 9 99
y (2) = Ay (1) =  −3 10 −4  ×  −3  =  −69 
3 −4 18 3 93
     
9 −3 3 99 1377
y (3) = Ay (2) =  −3 10 −4  ×  −69  =  −1359 
3 −4 18 93 2247
On résoudre maintenant le système
       
a1 99 9 1 a1 −1377
y (2) y (1) y (0) ×  a2  = −y 3 ⇐⇒  −69 −3 0  ×  a2  = −  1359 


a3 93 3 0 a3 −2247
 
 99a1 + 9a2 + a3 = −1377;  a1 = −37;
⇐⇒ −69a1 − 3a2 = 1359; ⇐⇒ a2 = 398;
93a1 + 3a2 = −2247. a3 = −1296.
 

D’où P4 (λ) = λ3 −37λ2 +398λ−1296. Et les valeurs propres de la matrice A sont solutions de l’équation

P4 (λ) = 0 ⇐⇒ λ3 − 37λ2 + 398λ − 1296 = 0

Sous langage R on trouve :

λ1 = 20.963869 et λ2 = 9.589283 et λ3 = 6.446848.

Et les vecteurs propres de la matrice A sont :


     
0.31 −0.59 0.74
V1 =  −0.40  et V2 =  0.62  et V3 =  0.67  .
0.86 0.50 0.03

Et sous R :  
0.11 −0.33 0.33
A−1 =  −0.33 0.1 −0.25 
0.33 −0.25 0.05
Trouvons A−1 par la méthode de Crout, et en  X :
 déduire la solution
9 −3 3
La factorisation de Crout de la matrice A =  −3 10 −4  est sous la forme A = LU , pour
3 −4 18
−1 −1
calculer l’inverse de A = U × L . −1

     
9 −3 3 9 0 0 1 −1/3 1/3
A = LU ⇐⇒  −3 10 −4  =  −3 9 0 × 0 1 −1/3 
3 −4 18 3 −3 16 0 0 1

Pour le calcul de L−1 et U −1 , on utilise la relation L × L−1 = I3 et U × U −1 = I3 .


     
9 0 0 a b c 1 0 0
L × L−1 = I3 ⇐⇒  −3 9 0 × d e f = 0 1 0 
3 −3 16 g h i 0 0 1
 
1/9 0 0
⇐⇒ L−1 =  −1/27 1/9 0 
−1/36 1/48 1/16
De même pour le calcul de U −1 :
     
1 −1/3 1/3 a b c 1 0 0
U × U −1 = I3 ⇐⇒  0 1 −1/3  ×  d e f  =  0 1 0 
0 0 1 g h i 0 0 1
 
1 1/3 −2/9
⇐⇒ U −1 = 0 1 1/3 
0 0 1
Alors
     
1 1/3 −2/9 1/9 0 0 0.10 0.03 −0.01
A−1 = 0 1 1/3  ×  −1/27 1/9 0  =  −0.04 0.11 0.02 
0 0 1 −1/36 1/48 1/16 −0.027 0.02 0.06

On déduire maintenant la solution X de


         
1 1 0.10 0.03 −0.01 1 0.13
AX =  1  ⇐⇒ X = A−1 ×  1  ⇐⇒ X =  −0.04 0.11 0.02  ×  1  =  0.07 
0 0 −0.027 0.02 0.06 0 −0.007
t
Effectuer deux itérations par la méthode de Seidel à partir de X (0) = 1 1 0 .

AX = b ⇐⇒ X (k+1) = M X (k) + f avec M = −D−1 (E + F ) et f = D−1 b


     
0 0 0 9 0 0 0 −3 3
A = E + D + F ⇐⇒ A =  −3 0 0  +  0 10 0  +  0 0 −4 
3 −4 0 0 0 18 0 0 0
     
−1/9 0 0 0 −3 3 0 1/3 −1/3
M = 0 −1/10 0  ×  −3 0 −4  =  3/10 0 2/5 
0 0 −1/18 3 −4 0 −1/6 2/9 0
     
1/9 0 0 3 1/3
F =  0 1/10 0  ×  −4  =  −2/5 
0 0 1/18 18 1

X1k+1 k+1
 1/3X2k − 1/3X3k + 1/3 = X1 ,
     k    
0 1/3 −1/3 X1 1/3
 X k+1  =  3/10 0 2/5 × X2k + −2/5  = 3/10X1k + 2/5X3k − 2/5 = X2k+1 ,
2
k+1 k
−1/6 2/9 0 X3 1 −1/6X1k + 2/9X2k + 1 = X3k+1 .

X3
   
1 2/3
Partant de X (0) =  1  on trouve après remplaçement X (1) =  −1/10 
0 19/18
(1)
t
X = −3 −35/2 −23/9 .
 
−0.05
(2)
et X =  0.22 
0.86
Solution d’Exercice 5. Il existe un unique polynôme P (x) de degré 2 ou moins qui est tel que
0
P (0) = 0, P (1) = 1 et P (α) = 2 pour toute valeur α dans l’intervalle [0, 1], sauf pour une valeur de
α = α0 . Déterminer α0 et donner l’expression du polynôme pour α 6= α0 :
Soit P2 (x) = ax2 + bx + c, alors de P (0) = 0 ⇐⇒ a(0)2 + b(0) + c = 0 ⇐⇒ c = 0.
0 2−b
Et de P (α) = 2 ⇐⇒ 2aα + b = 2 ⇐⇒ α = .
2a
2
Et de P (1) = 1 ⇐⇒ a(1) + b(1) + 0 = 1 ⇐⇒ a + b = 1 ⇐⇒ a = 1 − b.

2aα + b = 2, 1
⇐⇒ 2aα − a = 2 − 1 = 1 ⇐⇒ a(2α − 1) = 1 ⇐⇒ a =
a + b = 1, 2α − 1

1 2α − 1 − 1 2α − 2
b=1−a=1− = =
Alors
2(α − 1) 1 1
P2 (x) = x+ x2 pour α 6= α0 = .
2α − 1 2α − 1 2

··········································
Mr. Mahiddine.
Bon courage