Vous êtes sur la page 1sur 4

Révision :Remarques sur les séries numériques :

1/ une série convergente implique lim sn quand n tend vers + l’infini = 0.

Cela veut dire que si je trouve que lim sn’ quand n tend vers + l’infini n’égale
pas a zéro je dirai directement que cette série est une série divergente.

2/ une série géometrique est dite une série convergente si et seulment si on a


a q mahsor bin -1 et 1 .

3/ la somme de deux séries qui converge = la somme de la premiére série+ la


somme de la deuxième série .

4/ quand on multiple un scalaire dans une série convergente c’ai clair et net
que cette série ne changera pas de nature .

5/ une série a terme positif m3ntha que un mojba et enfaite on écrit que un

supérieur a zéro .

6/

7/ convergence theb sghir / divergence theb lkbir 

8/ Quand je compare une série a un intégrale quesque j’obtiens alors ?


A noter dans un cas pareil : cas d’un intégral : les étapes qu’il faut faire
enfaite c’est .

1/ calcul de limite de la fonction pour confirmer enfaite que notre série est
une série qui converge.

2/ notre 2éme étape c’est de faire étudier la fonction ( Esque elle est
décroissante ? POUR pouvoir enfaite appliquer la théorème)

3/ 3étape qu’il faut appliquer c’est qu’ il faut :

1/ calcul l’intégrale

2/ faire calculer la limite de cet intégrale

Et enfin déduire esque cette série est convergente ou pas .

9/ si notre série est une série de signe quelquonque a valeurs complexe on


propose méthode d’étudier la convergence absolue

10/ application de méthode des séries alternées si et seulment si les séries


alternées contient en facteur (-1) puissance n et l’autre ne contient pas ….

11/ application de dévlopement asymptopique si on a deux fonctions qui


contiennent (-1) puissance n

12/ comment peut-on évaluer n ! oubien ln(n !)


13/ si nous avons une série de Reiman et que notre alpha est plus grand que
1 = une série convergente si apha inférieur ou égal a 1= série divergente ok

N’oublie pas qu’une série a terme positif = que la suite est positive

14/ notation : Bertrand

On utulise série de bertrand quand on a log oubien n ! ….

15 / il faut retenir que :

Ln (n !) est equivant a n Ln (n ) quand n tend vers l’infinie

- Remarque : on utulise jamais un terme par son equivaut dans une


expression enfaite il faut remplacer toute l’expression par son équivaut
16/ puissance n éme = série de cauchy

- Cauchy theb sghir machi lkbir 


17/ Alembert :
On utulise cette serié ( methode de resolution de la série ) si et
seulement si je trouverai une suite qui contiennent n et n ! ok ?

Enfaite alembret kima cauchy yheb sghir mech lkbir 


18/ derniére méthode avant critére d’abel :p «  series alternées » :
On utulise cette méthode quand on a (-1) puissance n f lhkaya

Dans ce cas la :


- La suite doit etre :
- 1/ positive
- 2/ décroissante ( étude de signe) (verifier la décroissance par ( un n+1-
un)

Vous aimerez peut-être aussi