Vous êtes sur la page 1sur 3

Compte-rendu

Séminaire de recherche
06 août 2020
Rédigé par Joël LAMBOU

La rencontre débute en salle MICROSOFT à 08h06 en présence de, M.


ABOUBAKAR, M. EWONDO, M. KENFACK, M. TUEKAM, M ASSOGO, M.
NJUAFACK et M. LAMBOU. Sont arrivés entre temps, M. MOUOMENE, M. GHEMBU,
M. CHEUNTE, M. KAMOU qui s’était excusé au préalable. Dr OUAFO qui était en
formation est passé faire quelques précisions au cours de la rencontre.

Ordre du jour :

1- Engagement de tout un chacun à s'impliquer activement dans les activités du


CREMIA 
2- État d'avancement des thèses de doctorat
3- Point sur les articles en cours de rédaction
4- Divers

La rencontre a débuté autour de 8h10. Et d’entrée de jeu le retard des participants a été
fortement décrié.

1- Engagement de tout un chacun à s'impliquer activement dans les activités du


CREMIA

La parole a été donnée à quelques participants pour recueillir leurs avis.

Pour M. TUEKAM, le CREMIA devrait aider les uns et les autres à avancer dans leurs
travaux de thèse, en créant de l’émulation et en leur mettant un peu de pression. Il a terminé
en signifiant son engagement à participer aux rencontres.

S’agissant de M. KENFACK, il a noté que le CREMIA est une bonne initiative qui
pourrait accompagner les doctorants dans la finalisation de leurs travaux. C’est cette idée qui
est la première motivation qui pourrait susciter l’adhésion des enseignants permanents.

Le Dr OUAFO est intervenu au cours de cette phase pour souligner que cette reprise
des activités du CREMIA s’est faite suite à la relance du Pr KAMDEM qui s’est offusqué de
l’immobilisme total et du manque d’engagement de la part des destinataires des retombées du

1
CREMIA. Il déplore également le fait que certaines choses demandées à la Direction de
l’IME n’aient pas été faites, notamment la constitution du dossier de l’AUF. Le Directeur a
donc recommandé que :

 Chacun fasse tout pour terminer sa thèse ;


 Chacun prenne sur lui d’organiser les rencontres du CREMIA, même s’il n’y a
personne ;
 L’on fasse une redistribution des rôles relatifs aux articles inachevé et tous bloqués au
niveau de la phase empirique en recourant notamment aux outils numériques tels que
google form pour collecter des données à distance ;

Par la suite M. ABOUBAKAR a décrié le retard des collègues.

Pour MNJUAFACK, le CREMIA est une bonne opportunité pour faire avancer les
travaux de thèse des enseignants, sauf que la multitude des occupations à l’IME est un
obstacle de taille.

M ASSOGO est allé dans le même sens en soulignant l’extrême difficulté à faire
efficacement de la recherche au regard de la densité et la multitude des activités à
mener à l’IME.

M EWONDO n’a pas pu s’exprimé dans cette phase parce que appelé par le Directeur
à d’autres fonctions.

2- État d'avancement des thèses de doctorat

Un tour de table a permis de noter que :

 M KAMOU n’a pas encore pris une inscription en thèse ; il fait notamment des
recherches en vue du choix d’un thème ;
 M MOUOMENE inscrit en thèse en 2019-2020 travaille encore sur l’état de
l’art et la collecte des données sur le terrain
 M LAMBOU qui a pris une nouvelle inscription à l’Université de Douala en
2019-2020, a déjà soumis un projet de thèse qui a été validé et travaille
actuellement sur la structuration d’un plan dynamique en vue de faciliter les
publications futures ;
 M ASSOGO, inscrit à l’Université de Dschang (2019-2020) a terminé le projet
de thèse et travaille sur la revue de littérature ;

2
 M GHEMBU qui a commencé la partie empirique de son travail a été limité
essentiellement par la pandémie de la COVID 19 et les problèmes de santé ;
 M NJUAFACK espère prendre une inscription, le cas échéant à l’Université de
BUEA après deux tentatives manquées à l’Université de Douala ;
 M CHEUNTE, inscrit à l’Université de Yaoundé 1 depuis 2015 est à la phase
terminale de rédaction de sa thèse et pourra l’achever en fin de cette année ;
 M TUEKAM inscrit en 2019-2020 est dans la phase de rédaction du projet de
thèse ;
 M ABOUBAKAR inscrit à l’Université de N’gaoundéré depuis longtemps, fait
actuellement des corrections sur la partie théorique qu’il espère déposer en fin
août et rédige parallèlement le chapitre 3.

3-Point sur les articles en cours de rédaction

4 articles ont été évoqués.

Il a été demandé à M KENFACK de contacter Dr TCHAPET pour une éventuelle finalisation


de l’article sur l’application des réseaux neuronaux quantiques en finance. Pour les articles sur
temps-travail-retraite et sur la pérennité des entreprises camerounaises, l’échéance a été fixée
au 06 septembre. S’agissant de l’article sur the implementation of sustainable development…,
la date du 06 octobre a été retenue.

4-Divers

Ici nous notons l’appel à contribution de la REVUE INTERNATIONALE DE


MANAGEMENT ET D’ÉCONOMIE APPLIQUÉE de l’Université de Dschang en vue du
numéro spécial COVID 19.

La séance s’est achevée à 9h15.