Vous êtes sur la page 1sur 9

TD 2 : interpolation sur la maille de référence

Exercice 1 : élément linéique à deux noeuds


1/ Trouver les fonctions de forme de l’élément linéique à deux nœuds situés à ses deux extrémités.

La dimension de l’espace d’interpolation est 2 (on a deux nœuds).

On a une seule variable (x1) (car l’élément est linéique

Le degré des polynômes est 1

La base canonique des polynômes à une variable x1 de degré 1 est constituée des monômes : B1 (x1 ) = 1, B2 (x1 ) = x1
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds

[C] C  = 
( )
 B1 x1(1) ( )
B1 x1( 2)   1 1
=
( )
 B2 x1
(1)
( ) 
B2 x1( 2)  − 1 1
La matrice [P] des coefficients des polynômes P(i) sur la base {Bk} est l'inverse de la matrice [C] des valeurs des
polynômes de la base Bk aux nœuds
1 − 1
P = C −1 = 1 
2 1 1 

 P(1)  1 1 − 1  1  1 1 − x1 
Les fonctions de formes sont :  (2 )  =  =
 P  2 1 1   x1  2 1 + x1 
2/ Tracer les fonctions de forme

3/ Donner l’expression de l’interpolation dans l’élément de référence d’un champ scalaire.


n
L’interpolation dans l’élément de référence f r (m ) =  u ( ) P( ) (m) = u ( ) 2 (1 − x ) + u ( ) 2 (1 + x )
~ i i 1 1 2 1
1 1
i =1

4/ Déduire la matrice d’interpolation

1
 (1 − x1 ) 1
 (1 − x1 )
La matrice d’interpolation f r (m) = u (1) u (2 )  2   N  =  1
~ 2

 (1 + x1 )  (1 + x1 )
1
2  2 

Exercice 2 : élément linéique à trois noeuds


1/ Trouver les fonctions de forme de l’élément linéique à trois nœuds situés à ses deux extrémités et à son milieu.
La dimension de l’espace d’interpolation est 3 (on a trois nœuds).

On a une seule variable (x1) (car l’élément est linéique)

Le degré des polynômes est 2

La base canonique des polynômes à une variable x1 de degré 2 est constituée des monômes :
B (x ) = 1,
1 1 B2 (x1 ) = x1, B3 (x1 ) = x12 
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds

( )
 B1 x1(1) ( )
B1 x1( 2 ) ( )  1
B1 x1(3) 1 1
( )
C  =  B2 x1(1) ( )
B2 x1( 2 ) ( ) = − 1
B2 x1(3) 0 1
 ( )
 B3 x1(1) ( )
B3 x1( 2 ) ( )  1
B3 x1(3) 0 1

La matrice [P] des coefficients des polynômes P(i) sur la base {Bk} est l'inverse de la matrice [C] des valeurs des
polynômes de la base Bk aux nœuds

0 − 12 1
2

P = C −1 = 1 0 


− 1
0 12 1 
2 

 P (1)  0 − 12 1
(
  1   12 x12 − x1 )
    
2

Les fonctions de formes sont :  P (2 )  = 1 0 − 1  x1  =  1 − x12 
 P (3 )  0 12
 
1 
2  1 
(
 x 2   12 x12 + x1 )


2/ Tracer les fonctions de forme

3/ Donner l’expression de l’interpolation dans l’élément de référence d’un champ scalaire.

 u ( ) P( ) (m) = u ( ) (x ) ( ) ( )
n
L’interpolation dans l’élément de référence f r (m ) =
~ 1
i i 1 1
2
2
1 − x1 + u (2 ) 1 − x12 + u (3 ) 12 x12 + x1
i =1 2

4/ Déduire la matrice d’interpolation

 12 x12 − x1 ( ) (
 12 x12 − x1 )
( )    
La matrice d’interpolation f r (m ) = u 1 u 2 u 3  1 − x12   N  =  1 − x1
~ () ( ) 2

 12 x12 + x1
 ( )

 (
 12 x12 + x1
 )

5/ refaire l’exercice en changeant la position du deuxième nœud à -0.8. Que pensez-vous de cette interpolation.
Exercice 3 : élément triangulaire à trois nœuds

1/ Trouver les fonctions de forme de l’élément surfacique triangulaire à trois nœuds situés à ses sommets.

La dimension de l’espace d’interpolation est 3 (on a trois nœuds).

On a deux variables (x1,x2) (car l’élément est surfacique)

Le degré des polynômes est 1

La base canonique des polynômes à deux variables x1 et x2 de degré 1 est constituée des monômes :
B1(x1, x2 ) = 1, B2 (x1, x2 ) = x1, B3 (x1, x2 ) = x2 
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds

(
 B1 x1(1) , x2(1) ) (
B1 x1( 2 ) , x2( 2 ) ) (
B1 x1( 3) , x2(3) ) 1 1 1
(
C  =  B2 x1(1) , x2(1) ) (
B2 x1( 2 ) , x2( 2 ) ) (
B2 x1(3) , x2(3) ) = 0 1 0
(
 B3 x1(1) , x2(1)
 ) (
B3 x1( 2 ) , x2( 2 ) ) (
B3 x1(3) , x2(3) ) 0 0 1

La matrice [P] des coefficients des polynômes P(i) sur la base {Bk} est l'inverse de la matrice [C] des valeurs des
polynômes de la base Bk aux nœuds

1 − 1 − 1  P (1)  1 − 1 − 1  1  1 − x1 − x2 
P = C −1 = 0 1 0  Les fonctions de formes sont :  P(2 )  = 0 1 0   x1  =  x1 
0 0 1   P (3 )  0 0 1   x2   x2 
 
2/ Donner l’expression de l’interpolation dans l’élément de référence d’un champ scalaire
n
L’interpolation dans l’élément de référence f r (m ) =  u ( ) P( ) (m) = u ( ) (1 − x − x ) + u ( )x + u ( )x
~ i i 1 2 3
1 2 1 2
i =1

3/ Déduire la matrice d’interpolation

1 − x1 − x2  1 − x1 − x2 
(3 )    
f r (m) = u   N  = 
~ (1) (2 )
u u  x1 x1 
 x2   x2 

4/ Est ce que cet élément est conforme

Soit la fonction de forme associée au nœud m(1) : ce nœud n’appartient pas à l’arête [m(2) m(3)]
Soit m’ un point de cette arête m(x1,1 − x1 )

Pour que l’élément soit conforme, il faut P(1) (m) = 0 P(1) (m) = 1 − x1 − (1 − x1 ) = 0

Soit la fonction de forme associée au nœud m(2) : ce nœud n’appartient pas à l’arête [m(1) m(3)]

Soit m’’ un point de cette arête m(0, x2 )

P(2 ) (m) = x1 = 0

Soit la fonction de forme associée au nœud m(3) : ce nœud n’appartient pas à l’arête [m(1) m(2)]

Soit m’’’ un point de cette arête m(x1,0)

P(3) (m') = x2 = 0

Donc l’élément est conforme

Deuxième façon de faire

L’interpolation sur une arête ne dépond que des nœuds de cette arête

Pour l’arête [m(1) m(2)] Soit m’’’ un point de cette arête m(x1,0)

L’expression de l’interpolation sur cette arête est :


n
f r (m) =  u ( ) P( ) (m) = u ( ) (1 − x − x ) + u ( )x + u ( )x = u (1) (1 − x1 ) + u (2 ) x1 l’interpolation ne fait intervenir que
~ i i 1 2 3
1 2 1 2
i =1

les nœuds m m(2) (1)

Exercice 4 : élément tétraédrique à quatre nœuds

1/ Trouver les fonctions de forme de l’élément volumique tétraédrique à quatre nœuds situés à ses sommets.

La dimension de l’espace d’interpolation est 4 (on a 4 nœuds).

On a trois variables (x1,x2,x3) (car l’élément est volumique)

Le degré des polynômes est 1

La base canonique des polynômes à trois variables x1 x2 et x3 de degré 1 est constituée des monômes :
B1(x1, x2 , x3 ) = 1, B2 (x1, x2 , x3 ) = x1, B3 (x1, x2 , x3 ) = x2 , B4 (x1, x2 , x3 ) = x3
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds
1 1 1 1
0 1 0 0
C  = 
0 0 1 0
 
0 0 0 1
La matrice [P] des coefficients des polynômes P(i) sur la base {Bk} est l'inverse de la matrice [C] des valeurs des
polynômes de la base Bk aux nœuds

1 − 1 − 1 1
0 1 0 0
P = C  = 
−1
Les fonctions de formes sont :
0 0 1 0
 
0 0 0 1

 P (1)  1 − 1 − 1 1   1 − x1 − x2 − x3 
 (2 )   1
 P  = 0 1 0 0    x1 

=
0 1 0  x  
x
 P (3 )  0 1
x2 
 (4 )    2  
 P  0 0 0 1  x   x3 
 3

2/ Donner l’expression de l’interpolation dans l’élément de référence d’un champ scalaire


n
L’interpolation dans l’élément de référence f r (m ) =  u ( ) P( ) (m) = u ( ) (1 − x − x − x3 ) + u (2 ) x1 + u (3 ) x2 + u (4 ) x3
~ i i 1
1 2
i =1

3/ Déduire la matrice d’interpolation

   
1 − x1 − x2 − x3  1 − x1 − x2 
   
f r (m ) = u (1) u (2 ) u (3 ) u (4 )   N  = 
~
 x1 x1 
 x2   x2 
   
 x3   x3 

Exercice 5 : élément hexaédrique à huit noeuds


1/ Trouver les fonctions de forme de l’élément volumique hexaédrique à huit nœuds situés à ses sommets. (-1,-1,-1)
(1,-1,-1) (1,1,-1) (-1,1,-1) (-1,-1,1) (1,-1,1) (1,1,1) (-1,1,1).

La dimension de l’espace d’interpolation est 8 (on a 8 nœuds).

On a trois variables (x1,x2,x3) (car l’élément est volumique)

Le degré des polynômes est 3

La sous base des polynômes de degré 3 à trois variables qui présente une isotropie par rapport aux trois variables est
formée par les monômes:
B1 (x1, x2 , x3 ) = 1, B2 (x1, x2 , x3 ) = x1, B3 (x1, x2 , x3 ) = x2 , B4 (x1, x2 , x3 ) = x3 
 
, B5 (x1, x2 , x3 ) = x1x2 , B6 (x1, x2 , x3 ) = x1x3 , B7 (x1, x2 , x3 ) = x2 x3 , B8 (x1, x2 , x3 ) = x1x2 x3 
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds
1 1 1 1 1 1 1 1
− 1 1 1 −1 −1 1 1 − 1

− 1 −1 1 1 −1 −1 1 1
 
−1 −1 −1 −1 1 1 1 1
C  = 
1 −1 1 −1 1 −1 1 − 1
 
1 −1 −1 1 − 1 1 1 − 1
1 1 −1 1 − 1 1 1 − 1
 
− 1 1 −1 1 1 − 1 1 − 1
2/ Donner l’expression de l’interpolation dans l’élément de référence d’un champ scalaire

3/ Déduire la matrice d’interpolation

Exercice 6 :

1
1/Trouvez les fonctions de forme de l’élément linéique à deux nœuds situés à  .
2
La dimension de l’espace d’interpolation est 2 (on a deux nœuds).

On a une seule variable (x1) (car l’élément est linéique)

Le degré des polynômes est 1

La base canonique des polynômes à une variable x1 de degré 1 est constituée des monômes : B1 (x1 ) = 1, B2 (x1 ) = x1
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds

[C] C  = 
( )
 B1 x1(1) ( ) =  1
B1 x1( 2) 1
( )
 B2 x1
(1)
( ) −
B2 x1( 2) 1
2
1
2

La matrice [P] des coefficients des polynômes P(i) sur la base {Bk} est l'inverse de la matrice [C] des valeurs des
polynômes de la base Bk aux nœuds

1 
 − 1
P = C −1 =  12 
 1
2 
1 
 P (1)   2 − 1  1   1 − x 
Les fonctions de formes sont :  (2 )  =  x  =  1 + x 
2 1

P   1 1  1  2 1
2 
n
1  1 
L’interpolation dans l’élément de référence f r (m ) =  u ( ) P( ) (m) = u ( ) 2 − x  + u ( ) 2 + x 
~ i i 1 2
1 1
i =1

2/Deux capteurs de température sont placés aux deux nœuds. Le capteur au premier nœud affiche une température
de 20°C et le deuxième capteur affiche une température 50°C. Trouver les valeurs de la température aux extrémités
de l’élément (-1, 1).

1  1 
L’interpolation de la température dans l’élément de référence T (m ) = 20 − x1  + 50 + x1 
2  2 
La température au point x1=-1 T(-1)=30-25=5°C
La température au point x1=1 T(1)=-10+75=65°C

1
3/ a/Trouvez les fonctions de forme de l’élément linéique à deux nœuds situés à  en choisissant comme base de
2
 
polynômes 1, x13 .

La dimension de l’espace d’interpolation est 2 (on a deux nœuds).

On a une seule variable (x1) (car l’élément est linéique)


La sous base canonique des polynômes à une variable x1 de degré 3 choisie est : B1 (x1 ) = 1, B2 (x1 ) = x13 
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds

C  =  B1 (x1(1) ) ( ) =  1
 (1)
B1 x1( 2) 1
( )
 B2 x1 ( ) −
B2 x1( 2) 1
8
1
8

La matrice [P] des coefficients des polynômes P(i) sur la base {Bk} est l'inverse de la matrice [C] des valeurs des
polynômes de la base Bk aux nœuds
1 
 − 1
P = C −1 = 4 81 
 1
8 
1 
 P(1)   2 − 4  1   1 − 4 x 3 
Les fonctions de formes sont :  (2 )  =   3  =  1
2 1
3
P   1 4  1   2
x + 4 x1
2 
n
1  (2 )  1 3
L’interpolation dans l’élément de référence f r (m ) =  u ( ) P( ) (m) = u ( ) 2 − 4 x
~
 + u  + 4 x1 
i i 1 3
1
i =1  2 
b/ Tracer les fonctions de forme sur l’intervalle [-1,1].

c/ Deux capteurs de température sont placés aux deux nœuds. Le capteur au premier nœud affiche une température
de 20°C et le deuxième capteur affiche une température 50°C. Trouver les valeurs de la température aux extrémités
de l’élément (-1, 1).

1  1 
L’interpolation de la température T (m ) = 20 − 4 x13  + 50 + 4 x13 
2  2 
Les valeurs de la température aux extrémités de l’élément sont T(-1)=90-175=-85

T(1)=-70+225=155
Interpolation de la température avec une fonction linéaire (bleu) et une fonction polynômiale de degré 3

d/ Commenter ce choix de la base des polynômes.

Ce choix est mauvais car il génère une amplification des valeurs interpolées.

1
4/ a/Trouvez les fonctions de forme de l’élément linéique à deux nœuds situés à  en choisissant comme base de
2
 
polynômes 1, x17 .

La dimension de l’espace d’interpolation est 2 (on a deux nœuds).

On a une seule variable (x1) (car l’élément est linéique)


La sous base canonique des polynômes à une variable x1 de degré 3 choisie est : B1 (x1 ) = 1, B2 (x1 ) = x17 
La matrice des valeurs des polynômes de la base Bk aux noeuds

C  =  B1 (x1(1) ) ( ) =  1
 (1)
B1 x1( 2) 1
( )
 B2 x1 ( ) −
B2 x1( 2) 1
128
1 
128 

La matrice [P] des coefficients des polynômes P(i) sur la base {Bk} est l'inverse de la matrice [C] des valeurs des
polynômes de la base Bk aux nœuds

 1 
 − 1
P = C −1 = 64128
1 
 1
128 
1 
 P(1)   2 − 64  1   1 − 64 x 7 
Les fonctions de formes sont :  (2 )  =   3  =  1
2 1
7
P   1 64   x1   2 + 64 x1 
2 
n
1  (2 )  1 7
L’interpolation dans l’élément de référence f r (m ) =  u ( ) P( ) (m) = u ( ) 2 − 64 x
~
 + u  + 64 x1 
i i 1 7
1
i =1  2 
b/ Tracer les fonctions de forme sur l’intervalle [-1,1].
c/ Deux capteurs de température sont placés aux deux nœuds. Le capteur au premier nœud affiche une température
de 20°C et le deuxième capteur affiche une température 50°C. Trouver les valeurs de la température aux extrémités
de l’élément (-1, 1).

1  1 
L’interpolation de la température T (m ) = 20 − 64 x17  + 50 + 64 x17 
2  2 
Les valeurs de la température aux extrémités de l’élément sont T(-1)=90-175=-1885

T(1)=-70+225=1955

Les valeurs des températures aux extrémités trop amplifiées

d/ Commenter ce choix de la base des polynômes.

Ce choix est mauvais car il génère une amplification des valeurs interpolées.