Vous êtes sur la page 1sur 3

Le subjonctif:

C’est un mode verbal qui posséde 4 temps verbaux :


1. Le subjonctif présent
2. Le subjonctif passé
3. L’imparfait du subjonctif
4. Le plus que parfait du subjonctif

Attention

La présence de la conjonction “que” ne veut pas dire que le verbe qui le


suit est obligatoirement conjugué au subjonctif .

Regardez cet exemple :


 Je pense que tu es capable de réussir.
Dans cette phrase, il y a la conjonction de subordination « que » mais on
utilise l’indicatif.

Le subjonctif est le mode du doute, de l’incertitude, de la


subjectivité alors que l’indicatif est le mode de l’objectivité, de
la certitude. 

Regardez ces deux exemples :

 Je suis sûre qu’il est content de son cadeau.


Dans cette phrase “je suis sûre” exprime la certitude donc on utilise le
mode indicatif.
 Je ne suis pas certaine qu’il soit content de son cadeau. 
“Je ne suis pas certaine” exprime l’incertitude, on utilise alors le mode
subjonctif.
Donc c’est la signification de ce verbe introducteur qui va commander
ou non l’emploi du subjonctif.

Remarque:
Enfin, quand il est employé à la forme négative ou interrogative
« espérer que » peut être suivi soit du subjonctif soit de l’indicatif. 
Avec l’indicatif, les chances de réalisation de l’action sont plus fortes
qu’avec le subjonctif : le premier exprime le probable, le second le
possible.
 Espérez-vous qu’il viendra/qu’il vienne ?

 Nous n’espérons pas qu’il viendra/vienne au rendez-vous.

On utilise le subjonctif après certaines conjonctions:

Vous avez certainement entendu des Français dire :

« Bien qu’il soit … »,


« Pour qu’il fasse… »,
« Avant que j’aie… ».

En effet, en français, nous utilisons des conjonctions pour exprimer par


exemple le but, la concession, l’antériorité, la condition. Et certaines de
ces conjonctions sont obligatoirement suivies du subjonctif.

Par exemple :
 Bien qu’il soit âgé, il est très actif.
“Bien que” est une conjonction qui exprime la
concession. Elle est toujours suivie du subjonctif.
 Je ne partirai pas avant que tu me dises la vérité.
“Avant que” est une conjonction qui exprime
l’antériorité. Elle est toujours suivie du subjonctif.

2
. Le subjonctif s’utilise pour situer les actions entre
elles
Le subjonctif permet de situer les actions entre elles dans la
phrase. Le temps utilisé dans la principale n’a pas d’importance,
le verbe peut être au présent, au passé, au conditionnel, peu
importe. Ce qui est important avec le subjonctif, c’est de situer
l’action de la subordonnée par rapport à l’action de la principale.
 On utilise le subjonctif présent pour parler d’une
action simultanée ou postérieure à une autre.
Par exemple :
 Paul a demandé que Marie achète du pain.
L’action du verbe de la subordonnée “achète” se passe après la
demande de Paul donc après l’action de la principale.
 Le subjonctif passé est utilisé pour exprimer
l’antériorité
c’est-à-dire pour parler d’une action qui se passe avant une
autre.
 Paul est triste que Julie soit partie.
L’action du verbe de la subordonnée “soit partie” se passe avant
que Paul éprouve de la tristesse, donc avant l’action de la
principale. Le verbe de la subordonnée est donc au subjonctif
passé.