Vous êtes sur la page 1sur 12

CHAPITRE 4 : LES AVANCES SUR L’IMPOT : LE PRECOMPTE PROFESSIONNEL

(Pr. P) et LES VERSEMENTS ANTICIPES (VA)

Comme indiqué ci-dessus, un exercice fiscal concerne les revenus gagnés l’année
précédente; le fisc va donc taxer en 2020 les revenus gagnés en 2019 (on dit : exercice
d’imposition 2020, revenus 2019). Mais l’Etat souhaite obtenir des recettes fiscales au
moment de la perception des revenus, donc en 2019 ; pour cela, il a instauré un
système de prélèvements ou d’avances sur impôts :

- sur les revenus des salariés : un précompte professionnel (Pr. P)

- sur les revenus des indépendants : des versements anticipés (VA)

1. Le précompte professionnel

Pour rémunérer le travail de ses salariés, l’entreprise verse tous les mois :

● à l’ouvrier un salaire déterminé en fonction des heures prestées ;


● à l’employé des appointements qui se calculent sur une base
forfaitaire mensuelle.

Au moment du paiement des rémunérations, l’employeur a l’obligation d’établir et de


délivrer au travailleur un décompte de paie plus communément appelé fiche ou feuille
de paie.
Ce document permet au travailleur de vérifier, en fonction du travail fourni et de ses
absences éventuelles, les modalités de calcul de sa rémunération et l’exactitude des
diverses retenues sociales et fiscales appliquées sur celle-ci.

ANALYSEZ le document intitulé « Bulletin de paie » et répondez aux questions


suivantes :

1. Quelle est la rémunération de base c’est-à-dire celle précisée dans le contrat de


travail ? (Nom + somme).

Rémunération/salaire brut = 2 131,60 €

2. Combien ce travailleur va-t-il gagner effectivement ? (Nom + somme)


Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Net à payer/salaire net = 1 428,23 €

3. Quelles sont les 2 retenues opérées sur le salaire de base (auxquelles il faut
ajouter la cotisation spéciale sécurité sociale) ? (Nom + somme)

Retenue ONSS personnelle / cotisations sociales personnelles = 300,89 €

Précompte professionnel = 419,55 €

4. Combien l’employeur va-t-il débourser pour engager ce travailleur ?

Coût du travail = 2 131,60 € + 763,81 € = 2 895,41€

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Salaire brut
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le salaire brut représente une partie de la somme que l’employeur débourse afin
de rémunérer le travail fourni. Généralement, c’est le montant qui figure dans le
contrat de travail.

Cependant, le travailleur ne reçoit pas l’entièreté de cette somme déboursée


parce que des retenues diverses sont effectuées sur ce salaire brut :

1. Les cotisations sociales du travailleur constituent la quote-part du


travailleur au financement de la sécurité sociale. Celle-ci verse des
indemnités en cas de pension, de maladie-invalidité et de chômage, ainsi
que les allocations familiales et, pour les ouvriers, elle paie un pécule de
vacances.

Ces cotisations sont calculées en pourcentage du salaire brut. Elles s’élèvent


à

❖ 13,07% X salaire brut pour les employés


❖ 13,07% X 108% du salaire brut pour les ouvriers

2. Le précompte professionnel représente une avance sur l’impôt qui


sera dû par le travailleur sur ses revenus de l’année. Il est prélevé chaque
mois par l’employeur qui verse les montants retenus au service des
contributions. Ces sommes payées à titre d’acompte seront déduites de
l’impôt définitif qui sera dû sur la globalité des revenus de l’année entière.

Le précompte professionnel est proportionnel au salaire imposable (=


salaire brut - cotisations sociales du travailleur) et est fonction de la
situation familiale du travailleur (marié, isolé, nombre d’enfants,…).

Salaire imposable

Le montant utilisé pour calculer l’impôt à payer sur le revenu.

Salaire imposable = Salaire brut – Cotisations ONSS


Salaire net

Il représente la somme effectivement perçue par le travailleur.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Salaire net = Salaire brut – Cotisations ONSS – Précompte professionnel (-


Cotisation spéciale ONSS)

Coût du travail

Il représente la somme que coûte effectivement le travailleur à l’employeur.

L’employeur débourse d’une part le salaire brut afin de rémunérer son travailleur. Mais
en réalité, il débourse plus que cette somme puisque tout d’abord il est tenu lui aussi à
verser sa quote-part à la Sécurité Sociale pour chaque travailleur qu’il emploie. Il s’agit
des cotisations sociales patronales qui d’ailleurs sont bien plus élevées que celles du
travailleur (cfr tableau en annexe). En sus, Il doit supporter d’autre frais tels que le coût
de l’assurance accident de travail, le montant des chèques repas accordés,
l’intervention dans les frais de transport,… Il supporte donc le coût salarial.

Le coût du travail se compose :

1) Rémunération brute ou salaire brut

2) Cotisations sociales (ONSS) patronales

Ouvriers : +/- 32% de 108% du salaire brut.

Employés : +/- 27% du salaire brut.

3) Autres cotisations patronales (obligatoires)

Prime d’assurance contre les accidents de travail versée à un organisme


assureur = l’assurance loi

Cotisation d’affiliation à un service médical interentreprises

4) Charges diverses

Intervention dans les frais de transport

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

4
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Fourniture et entretien des vêtements de travail

Octroi de Titre repas

Honoraires du secrétariat social

NOTE : le montant des cotisations sociales versées par l’indépendant et le salarié


(ouvrier ou employé) ne sont pas équivalentes.

COMPAREZ en pourcentage les cotisations sociales versées par un indépendant


(Annexe 1) et les cotisations sociales versées AU TOTAL à la Sécurité Sociale par
un ouvrier (Annexe 14) en 2020.

Pour un indépendant
Cotisations en fonction du revenu net imposable: • 20,5 % des revenus inférieurs ou
égaux à 60.427,75 €

Soit un revenu net imposable de 20.000,00 € → 20,5% de 20.000,00 € = 4.100,00 €


Pour un salarié (Annexe 14)
Cotisation patronale (presque 31%) + cotisation personnelle (13,07% de 108% pour
l’ouvrier)
Soit pour un ouvrier une rémunération brute de 20.000,00 € → 20.000,00 € * 108%*13.07%
=2.823,00 €
Et des cotisations patronales de presque 31 % → 20.000,00 € *108%*31% = 6.696,00 €
Soit un total de cotisations de 2.823,00 € + 6.696,00 € soit 9.519,00,00 €

Soit environ 47% du revenu net au lieu de 20.5% pour l’indépendant

A partir des informations ci-dessus, dressez un SCHEMA RECAPITULATIF détaillant


comment passer du coût du travail au salaire net.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

NOTE :
● Il est accordé, depuis 2008, une dispense partielle de versement du
précompte professionnel, à hauteur de 80%, sur les rémunérations payées ou
attribuées par les clubs à de jeunes sportifs âgés de moins de 26 ans.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

6
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

● Pour les sportifs âgés d’au moins 26 ans , les clubs peuvent aussi bénéficier de
la dispense partielle de versement du précompte professionnel à condition
d’affecter, dans un certain délai, la moitié de cette dispense de versement à la
formation de jeunes sportifs. Les fonds affectés à la formation de jeunes
sportifs (de moins de 23 ans) couvrent le paiement de salaires aux formateurs
et accompagnateurs d’une part, aux jeunes sportifs d’autre part.

Exercice : - Rémunération du salarié employé

Soit un employé dont le salaire mensuel brut est de 3 200,00 €, le précompte


professionnel est de 695,00€, le taux de cotisations patronales est pour cette
Commission paritaire de 35 % (commission paritaire = organes institués au niveau des
différentes branches d'activités économiques (marchandes ou non), elles forment un
lieu de négociations sociales composé de représentants du patronat et de
représentants d'organisation syndicale à nombre égal)

Salaire net = 3 200,00 - (13,07%*3 200,00) - 695,00 € = 2 086,76 €

Salaire coût = 3 200,00 € + (3 200,00*0.35) = 4 320,00 €

L’engagement de travailleurs entraîne pour l’entreprise :

● d’une part des charges :

Les rémunérations brutes (sur lesquelles l’entreprise prélèvera les Cotisations ONSS
du travailleur) = 3 200,00 €

Les cotisations ONSS patronales = 1 120,00 €

(Les autres charges patronales : assurance loi, ...)

● d’autre part des dettes :

POURQUOI DES DETTES ? car dans un premier temps, au moment du calcul des
salaires, ces sommes ne sont pas encore payées et sont donc dues aux différents
protagonistes.

Dettes :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

7
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

● Vis à vis des travailleurs : les rémunérations nettes à payer = 2 086,76 €

● Vis à vis de l’ONSS : les cotisations patronales ET du travailleur = 1


120,00 € + 418,24 € = 1 538,24 €

● Vis à vis de l’administration fiscale : le précompte professionnel retenu


sur les rémunérations = 695,00 €

Exercice : - Rémunération du salarié ouvrier

Soit un ouvrier dont le salaire mensuel brut est de 3800,00 €, le précompte


professionnel est de 815,00€, le taux de cotisations patronales est pour cette
Commission paritaire de 40 %.

Salaire net = 3 800,00 € - (108% * 3 800,00 €* 13,07 %) - 815,00 € = 2


448,61 €

Salaire coût = 3 800,00 € + (40 % *108 % * 3 800,00) = 5 441,60 €

L’engagement de travailleurs entraîne pour l’entreprise :

● d’une part des charges :

Les rémunérations brutes (sur lesquelles l’entreprise prélèvera les Cotisations ONSS
du travailleur) = 3 800,00 €

Les cotisations ONSS patronales = 1 641,60 €

(Les autres charges patronales : assurance loi, ...)

● d’autre part des dettes :

POURQUOI DES DETTES ? car dans un premier temps, au moment du calcul des
salaires, ces sommes ne sont pas encore payées et sont donc dues aux différents
protagonistes.

Dettes :
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

● Vis à vis des travailleurs : les rémunérations nettes à payer = 2 448,61 €

● Vis à vis de l’ONSS : les cotisations patronales ET du travailleur = 1


641,60 € + 536,39 € = 2 177,99 €

● Vis à vis de l’administration fiscale : le précompte professionnel retenu


sur les rémunérations = 815,00 €

EXERCICE RECAPITULATIF :

Une entreprise occupe 18 ouvriers et 4 employés :

Les salaires mensuels bruts des ouvriers s’élèvent à 68.000,00 €, les cotisations
patronales s’élèvent pour ce secteur d’activité à 40%, et la somme totale des
précomptes professionnels retenus pour ces ouvriers est de 17.200,00 €.
Les rémunérations brutes des employés s’élèvent à 13.500,00 €, les cotisations
patronales sont de 35% et le total des précomptes professionnels prélevés est de
3.225,00 €.
Calculez le salaire net et le coût du travail pour ces 2 catégories de travailleurs (de
manière globale et non individuelle).

OUVRIERS EMPLOYES

Cotisations patronales 68 000,00*108% *40% = 13 500,00 * 35% = 4 725,00


29 376,00 € (d) € (d)

Salaire brut 68 000,00 (a) 13 500,00 € (a)

Cotisations 68 000,00 € * 108% * 13,07% 13 500,00 € * 13,07 % =


personnelles = 9 598,61 € (b) 1 7 64,45 € (b)

Précompte 17 200,00 € (c ) 3 225,00 € (c)


professionnel

Salaire net (a) - (b) - © = 41 201,39 € (a) - (b) - © = 8 510,55 €

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

9
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Salaire coût (a) + (d) = 97 376,00 € (a) + (d) = 18 225,00 €

2. Les versements anticipés

Comme indiqué ci-dessus, le salarié reçoit “dans sa poche” un salaire net , son patron
effectue des retenues qui diminuent son salaire brut : des cotisations sociales
personnelles et une avance sur impôt que l’on appelle précompte professionnel.

Pour les indépendants, qui va effectuer ces retenues ?

L’indépendant lui-même doit effectuer des avances sur impôts que l’on appelle des
versements anticipés.

L’absence ou l’insuffisance de VA entraine une majoration de l’impôt.

Les indépendants sont dispensés de VA durant les trois premières années d’activité. Ils
paient la totalité de l’impôt lors de la réception de l’AER.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10
Gestion de PME Bachelier en Coaching Sportif - Bloc 3
JUDONG Anne-Marie Haute Ecole Charlemagne
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’indépendant peut déterminer lui-même le montant qu’il veut verser anticipativement :

● évaluez approximativement l’impôt qui devrait être dû


● multipliez cet impôt par 106 %
● divisez par 4 le montant de l’impôt annuel ainsi déterminé
● le quotient obtenu est arrondi de préférence à la dizaine d’euro
● versez le montant arrondi chaque trimestre

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

11