Vous êtes sur la page 1sur 6

Faculté des Sciences Exactes

Département d’Informatique
Année d’étude: M1 Professionnel Semestre 2 : 2019/2020
TP Technologie IP

Série TP 02
(Configuration de base des routeurs)

Exercice 01 : Routage statique


Diagramme de topologie :

Scénario

Au cours de cet exercice, vous allez créer un réseau similaire à celui présenté dans le diagramme
de topologie. Commencez par câbler le réseau en respectant le diagramme. Vous effectuerez
ensuite les configurations initiales des routeurs nécessaires pour la connectivité. Utilisez les
adresses IP fournies sur le diagramme pour appliquer un système d’adressage aux périphériques
réseau. Lorsque la configuration de base est terminée, testez la connectivité entre les
périphériques du réseau. Testez en premier les connexions entre les périphériques directement
connectés, puis entre les périphériques qui ne sont pas directement connectés. Les routeurs
doivent être configurés avec des routes statiques pour que la communication de bout en bout
entre des hôtes du réseau soit possible. Vous configurez les routes statiques indispensables à la
communication entre les hôtes. Chaque fois que vous ajoutez une route statique, affichez la table
1 M1 ASR, TP TIP, 2019/2020
de routage pour observer les modifications. Les tâches à réaliser sont :
Tâche 1 : installation, suppression et rechargement des routeurs (les étapes à suivre sont les
mêmes que celles de la série 01)
Tâche 2 : configuration de base du routeur
Tâche 3 : interprétation des sorties du routeur et vérification de la connectivité entre les PC.
Tâche 4 : fin de la configuration des interfaces de routage
Tâche 5: test et vérification des configurations
Tâche 6 : collecte des informations
1. vérification de l’état des interfaces
2. affichage des données de la table de routage des trois routeurs
Tâche 7: configuration des routes statiques en utilisant une adresse du tronçon suivant
1. utilisation de la bonne syntaxe pour configurer des routes statiques en spécifiant un
tronçon suivant de chaque routeur.
2. affichage de la table de routage pour vérifier les nouvelles entrées des routes statiques
Tâche 8 : configuration d’une route statique par défaut
- Un routeur utilise la route statique par défaut en l’absence d’une meilleure route, plus
précise, vers sa destination.
1. configuration d’une route par défaut sur le routeur R1
2. affichage de la table de routage pour vérifier la nouvelle entrée de la route statique
Précision : Utilisez la syntaxe suivante pour configurer des routes statiques en spécifiant une
interface de sortie :
Router(config)# ip route @réseau destinataire masque du sous-
réseau @interface de sortie du prochain saut
@adresse du réseau: adresse de destination du réseau distant à ajouter à la table de
routage.
masque du sous-réseau: masque du sous-réseau du réseau distant à ajouter à la table de
routage. Il est possible de modifier le masque de sous-réseau pour résumer un groupe de réseaux.
interface de sortie du prochain saut : interface de sortie utilisée pour
transférer des paquets vers le réseau de destination.

Router# show ip route: Affiche la table du routage du routeur en question


R1(config)#ip route 0.0.0.0 0.0.0.0 172.16.2.2 : définit une route par défaut
sur le routeur R1

2 M1 ASR, TP TIP, 2019/2020


Exercice 02 : Routage dynamique - RIP

1. Exécution du protocole RIPv1 sur des réseaux par classe

Soit le diagramme de topologie suivant : (scénario A)

Tâche 1 : exécution des configurations de base de tous les routeurs de ce scénario (hostname,
mots de passe,…)
Tâche 2 : configuration et activation des adresses de série et Ethernet
Tâche 3 : configuration du protocole RIP V1 sur tous les routeurs
Tâche 4 : vérification du routage RIP puis tester la connexion entre les PC des différents
réseaux.
Commandes à découvrir : - router rip
- network @réseau directement connecté
- show ip protocols
- debug ip rip
- undebug all

3 M1 ASR, TP TIP, 2019/2020


2. Exécution du protocole RIPv1 avec des sous-réseaux et entre des réseaux par classe
(Scénario B)

Tâche 1 : modifications pour passer du scénario A au scénario B


1. modification de l’adressage IP sur les interfaces illustré dans le diagramme de topologie
et la table d’adressage
2. vérification que les routeurs sont actifs
3. ré-effacement de la configuration RIP de chaque routeur
Tâche 2 : configuration à nouveau le protocole RIP
Tâche 3 : vérification du routage RIP
1. Vérifier que la topologie de la table de routage de chaque routeur contient tous les réseaux

Remarque : RIPv1 est un protocole de routage par classe. Les protocoles de routage par
classe ne transportent pas les informations de masques de sous-réseau en même temps que
le réseau dans les mises à jour. Par exemple, 172.30.1.0 est envoyé de R2 vers R1 sans
informations de masques de sous-réseau.
2. examen des messages envoyés et reçus par le RIP.

4 M1 ASR, TP TIP, 2019/2020


Exercice 03 : Exécution du protocole RIPv1 sur un réseau d’extrémité
(Mixage routage RIP avec routes statiques)
Diagramme de topologie (Scénario C)

RIPv1

Internet

Contexte
Dans ce scénario, nous allons modifier le scénario B, afin d’exécuter le protocole RIP
uniquement entre R1 et R2. Le scénario C est une configuration type pour la majorité des
sociétés qui raccordent un réseau d’extrémité à un routeur à un fournisseur de services Internet
(FAI). En règle générale, une société utilise un protocole de routage dynamique (ici, RIPv1) dans
le réseau local, mais elle considère ce type de protocole inutile entre son routeur de passerelle et
le FAI. Par exemple, les pôles universitaires disposant de plusieurs campus exécutent
fréquemment un protocole de routage dynamique entre les sites, mais utilisent un routage par
défaut pour accéder à Internet via leur FAI. Dans certains cas, les campus distants utilisent
également un routage par défaut vers le campus principal et choisissent de limiter le routage
dynamique à un usage local. Pour simplifier notre exemple, nous avons conservé les adressages

5 M1 ASR, TP TIP, 2019/2020


du scénario B. Supposons que R3 soit le FAI de la société XYZ, symbolisée par les routeurs R1
et R2 utilisant le réseau principal 172.30.0.0/16 divisé en sous-réseaux avec un masque/24. La
société XYZ est un réseau d’extrémité, ce qui signifie que le réseau principal 172.30.0.0/16 n’a
qu’une entrée (via R2, le routeur de passerelle) et une sortie (R3, le FAI) R2 n’a aucune raison
d’envoyer toutes les 30 secondes vers R3 des mises à jour du réseau 172.30.0.0, car R3 ne peut
atteindre 172.30.0.0 que par l’intermédiaire de R2. Il est préférable de configurer sur R3 une
route statique pour le réseau 172.30.0.0/16 qui pointe vers R2. Qu’en est-il des échanges de la
société XYZ avec Internet ? Il n’y a aucune raison pour que R3 envoie plus de 120 000 routes
Internet résumées vers R2. La seule information importante pour R2 est que tout paquet qui n’est
pas destiné à un hôte du réseau 172.30.0.0 doit être envoyé au FAI, c’est-à-dire à R3. Il en va de
même pour tous les autres routeurs de la société XYZ (ici, uniquement R1). Ils doivent envoyer
vers R2 tout ce qui n‘est pas destiné au réseau 172.30.0.0. R2 transfère alors le trafic vers R3.

Tâche 1 : modifications entre le scénario B et le scénario C

1. suppression du réseau 192.168.4.0 de la configuration RIP de R2


2. suppression complète du routage RIP de R3

Tâche 2 : configuration de la route statique vers le réseau 172.30.0.0/16 sur R3 : Étant donné
que R3 et R2 n’échangent pas de mises à jour RIP, il faut configurer sur R3 une route statique
pour le réseau 172.30.0.0/16 de façon à envoyer tout le trafic de 172.30.0.0/16 vers R2.

Tâche 3 : configuration d’une route statique par défaut sur R2

1. configuration de R2 afin d’envoyer le trafic par défaut vers R3 : Configurez une route
statique par défaut sur R2, qui envoie tout le trafic par défaut (c’est-à-dire les paquets
dont les adresses IP de destination ne correspondent pas à une route donnée dans la table
de routage) vers R3.
2. configuration de R2 afin d’envoyer les informations de route statique par défaut
vers R1 : La commande default-information originate permet de configurer R2 afin
qu’il ajoute la route statique par défaut dans les mises à jour RIP. Configurez cette
commande sur R2 afin d’envoyer les informations de route statique par défaut vers R1.

Tâche 4 : vérification du routage RIP puis la connexion entre tous les PC de la configuration.
6 M1 ASR, TP TIP, 2019/2020