Vous êtes sur la page 1sur 2

"La boîte à merveilles" d'Ahmed Sefrioui: C. ?

Se promener dans les jardins du palais


chapitre VII (7) Batha.
QCM : 30 questions. D. ? Faire les courses pour Lalla Zoubida.
Cochez la bonne réponse: 8. Quel désagrément rencontra Sidi Mohammed
malgré son sentiment de supériorité dans ses
1. Quelle impression avait le narrateur en habits neufs ?
poussant la porte du Msid le jour de l'Achoura ? A. ? Il a cassé le cierge qu'il devait offrir au
A. ? D'être venu avant les autres. maître.
B. ? De vivre une fête fabuleuse. B. ? Il avait un peu de fièvre.
C. ? D'entrer dans un bain maure. C. ? Les vêtements et les babouches
D. ? De passer un examen. n'étaient pas à sa taille.
2. Quel était le vrai nom de Hammoussa ? D. ? Il n'arrivait pas à se réveiller
A. ? Driss Alami. 9. Quel instrument de musique Maâlem Abdeslam
B. ? Hassan Khaldi. avait-il offert à son fils ?
C. ? Aziz Chraïbi. A. ? Une trompette.
D. ? Azzouz Berrada. B. ? Une clarinette.
3. Quelle expression utilisa le coiffeur pour C. ? Un harmonica.
exprimer son amour de la rue de la ville de Fès ? D. ? Une flûte.
A. ? Une cérémonie perpétuelle. 10. Qui est allé chercher le pétrole pour Lalla Zoubida ?
B. ? Une foire permanente. A. ? Driss El Aouad.
C. ? Un perpétuel spectacle. B. ? Sidi Mohammed.
D. ? Une fête fabuleuse. C. ? Driss le teigneux
4. Quels jouets acheta Maâlem Abdeslam à son fils ? D. ? Allal.
A. ? Une nouvelle flute, un tambourin et 11. Quel achat fit le père à Bab Moulay Idriss et à quoi
une glace ronde. allait-il servir ?
B. ? Une flute, un petit chariot et une A. ? Un cierge à offrir au maître d'école.
nouvelle trompette. B. ? Un poulet pour le déjeuner de
C. ? Un tambour, un petit harmonica et une l'Achoura.
nouvelle trompette. C. ? Des amandes et des cacahuètes pour
D. ? Un tambour, un petit chariot et une les invités du jour de la fête.
nouvelle trompette. D. ? De l'huile d'olive à offrir au maître
5. À quel moment de l’après-midi de l’Achoura, d'école.
Sidi Mohammed reçut-il la permission de 12. Pourquoi Hammoussa vint-il interrompre le récital
monter sur la terrasse ? à la trompette du narrateur ?
A. ? Quand les voisins sont tous montés sur A. ? Il a été envoyé par le maître pour chercher Sidi
la terrasse. Mohammed.
B. ? Lorsque Lalla Zoubida voulait faire la B. ? Il a été envoyé par Maâlem Abdeslam
sieste. pour remettre les jouets à Sidi Mohammed.
C. ? Quand Zineb commença à jouer au C. ? Il a été envoyé par Moulay Larbi pour
tambour. remettre les babouches à Sidi Mohammed.
D. ? Lorsque Lalla Aïcha s'apprêtait à D. ? Il a été envoyé par la Chouafa pour faire taire
raconter un secret. Sidi Mohammed.
6. Qu’arriva-t-il à Sidi Mohamed alors que le 13. Quelle envie folle avait Sidi Mohammed l’après-midi
coiffeur le rasait ? de l’Achoura ?
A. ? Il s'évanouit. A. ? Manger des galettes en pâtes.
B. ? Il s'endormit. B. ? Jouer au tambour et à la trompette.
C. ? Il se mit à saigner du nez. C. ? Accomplir la prière collective.
D. ? Il se mit à pleurer. D. ? Ouvrir sa boîte à merveilles.
7. Quel a été le programme de Maâlem 14. À quelle heure Lalla Zoubida réveilla-t-elle son fils
Abdeslam et de son fils après le petit le jour de l'Achoura ?
déjeuner de l’Achoura ? A. ? À sept heures du matin.
A. ? Accomplir la prière collective à Moulay B. ? À trois heures du matin.
Idriss. C. ? À six heures du matin.
B. ? Rendre visite à Moulay Larbi. D. ? À cinq heures du matin.

Mohammed Bouchriha. Lycée Ibn Sina. Marrakech. E-mail : bouchrihamed@gmail.com Page 1


Français-Lycée Marrakech http://sites.google.com/site/francaislycee/
15. Que voulait dire "se marier" selon le coiffeur ? A. ? Deux jours avant l'Achoura.
A. ? Passer de charmantes soirées avec une B. ? Quatre jours avant l'Achoura.
jeune et jolie femme. C. ? Trois jours avant l'Achoura.
B. ? Se conformer à la religion musulmane. D. ? Cinq jours avant l'Achoura.
C. ? Donner à sa mère l'occasion de se 23. Qui était Hammoussa ?
reposer puisque tout le travail sera fait par A. ? Un apprenti de Maâlem Abdeslam.
la jeune épouse. B. ? Un apprenti de l'épicier du quartier.
D. ? Créer des liens de parenté avec une C. ? Un camarade de jeu de Sidi Mohammed.
autre famille et avoir des enfants capables D. ? Un camarade de classe de Sidi
d'aider les parents dans la vieillesse. Mohammed.
16. Quel instrument de musique avait Zineb ? 24. Quelle récompense Lalla Kanza a-t-elle donnée à
A. ? Un minuscule tambourin. Sidi Mohamed pour lui avoir apporté la menthe ?
B. ? Un minuscule rabab. A. ? Une poignée de glands de chêne.
C. ? Un minuscule mizmar. B. ? Une poignée de pois chiches.
D. ? Un minuscule violon. C. ? Une poignée de grains de sésame.
17. Qui était Sidi Ahmed ? D. ? Une poignée de grains de tournesol.
A. ? Le fils d’El Haj Azzouz Berrada, le 25. Qu’est-ce que les femmes avaient acheté pour
marchand de thé. l’Achoura ?
B. ? Le fils d’El Haj Larbi Amara, le A. ? Des tambourins.
marchand de thé. B. ? Des tam-tams.
C. ? Le fils d’El Haj Allal Chraïbi, le C. ? Des timbales.
marchand de thé. D. ? Des darboukas.
D. ? Le fils d’El Haj Ali Lamrani, le 26. Quand le narrateur avait-il l'impression qu'il
marchand de thé. était devenu un autre homme ?
18. Quel imprévu changea le programme prévu pour A. ? Quand il fit la prière à côté de son père.
l’après-midi de L’Achoura ? B. ? Quand il a mis ses habits neufs.
A. ? L'arrivée inattendue de Lalla Aïcha. C. ? Quand les passants le saluèrent dans la rue.
B. ? La dégradation de la santé de Zoubida. D. ? Quand le maître le félicita.
C. ? La dégradation de la santé de Sidi 27. Qui était Si Abderrahman ?
Mohammed. A. ? Le Moqadem de Moulay Idriss.
D. ? Le départ inattendu de Maâlem B. ? Le fqih.
Abdeslam. C. ? Le marchand de jouets.
19. Où le père du narrateur emmena-t-il Sidi D. ? Le coiffeur.
Mohammed dans un premier temps ? 28. À quel "spectacle" assista Sidi Mohammed
A. ? À Bab Moulay Idriss. chez le barbier ?
B. ? Chez le coiffeur. A. ? La pratique d'une saignée.
C. ? Dans les souks pour acheter des jouets. B. ? Une extraction d'une dent de sagesse.
D. ? Au quartier Sagha. C. ? Une scarification.
20. Pourquoi le narrateur n'aimait-il pas Si D. ? La pratique d'un tatouage.
Abderrahman ? 29. Qui Sidi Ahmed allait-il épouser ?
A. ? Le coiffeur avait des mains moites. A. ? La fille de Moulay Larbi, le babouchier.
B. ? Le coiffeur ne savait pas raconter des B. ? La fille de Si Omar, le notaire.
histoires. C. ? La fille de Si Abderrahman, le coiffeur.
C. ? Le coiffeur serait chargé de lui D. ? La fille d’Allal, le jardinier.
pratiquer une saignée. 30. Quelle "récompense" donna le fqih aux écoliers
D. ? Le coiffeur serait chargé de le après avoir célébré la fête au Msid ?
circoncire. A. ? Trois jours de repos.
21. Quel travail attendait Sidi Mohammed au B. ? Des friandises.
Msid ? C. ? Des exemplaires du Coran.
A. ? Découper des mèches pour les lustres. D. ? Une journée de repos.
B. ? Passer les murs au lait de chaux.
C. ? Laver le sol de la salle. Nom :……………………………………………………………
D. ? Dresser la table pour les cierges. Prénom :………………………………………………………
22. Quand les femmes commencèrent-elles à Classe :…………………………………………………………
essayer leurs tambourins ?

Mohammed Bouchriha. Lycée Ibn Sina. Marrakech. E-mail : bouchrihamed@gmail.com Page 2


Français-Lycée Marrakech http://sites.google.com/site/francaislycee/