Vous êtes sur la page 1sur 1

"La boîte à merveilles" d'Ahmed Sefrioui: chapitre IX (9) 13.

Quelle affirmation Khadouj Lalaouia avait-elle révélée à Lalla


QCM : 23 questions. Aïcha sur le fqih ?
Cochez la bonne réponse : A. ? Ses remèdes étaient très efficaces.
1. Que comptait faire le père du narrateur des bracelets B. ? Tout ce qu'il avait prédit s'était réalisé.
considérés par Zoubida comme maudits ? C. ? Sa magie avait franchi les frontières de la région.
A. ? Les vendre pour que sa famille puisse se nourrir pendant D. ? Il savait communiquer avec les jnouns.
son absence. 14. Quelle interrogation obsédait le narrateur après le départ de
B. ? Les offrir au Mausolée de Moulay Idriss. son père ?
C. ? Les donner aux gens pauvres. A. ? Les difficultés de son père.
D. ? Les enterrer dans un endroit obscur pour échapper à la B. ? Le comportement de ses camarades de classe.
malédiction. C. ? La durée d'un mois.
2. Quelle était, d'après Rahma, la cause de la maladie de Sidi D. ? L'avenir de sa famille.
Mohammed ? 15. Quel indice donna à Zoubida le pressentiment d'un grand
A. ? Le froid. malheur ?
B. ? Une insolation. A. ? La difficulté exprimée par son mari de pouvoir vendre les haïks.
C. ? La blessure du chat. B. ? Le désir exprimé par son mari de vendre ses bijoux.
D. ? La varicelle. C. ? La difficulté exprimée par son mari d'avoir du sucre et du thé.
3. Quelle était la cause directe des difficultés du père du narrateur ? D. ? Le sac de provisions, à moitié plein, apporté par Driss le
A. ? La morte-saison. teigneux.
B. ? La rareté des matières premières. 16. En quoi se résuma le bagage emporté par le père du narrateur ?
C. ? La dispute avec le courtier. A. ? Une sacoche, une faucille et un sac en toile.
D. ? La perte de son capital. B. ? Une valise, une faucille et un sac en laine.
4. Quelle sensation fit naître le départ du père chez le narrateur ? C. ? Une sacoche, une bêche et un sac en coton.
A. ? La sensation d'avoir perdu sa boîte à merveilles. D. ? Une sacoche, une fourche et un sac en plastique.
B. ? La sensation d'être devenu orphelin. 17. Quel genre de travail Abdeslam comptait-il accomplir pour résoudre
C. ? La sensation d'être devenu infirme. ses problèmes ?
D. ? La sensation d'être devenu adulte. A. ? Moissonneur.
5. Pourquoi le narrateur qualifia-t-il le dîner de ses parents du B. ? Menuisier.
"plus triste de leur vie " ? C. ? Maçon.
A. ? Ses parents avaient délaissé le dîner pour s'occuper de D. ? Maroquinier.
l'enfant. 18. Quelle était, d'après Fatma, la cause de la maladie de Sidi Mohammed ?
B. ? Le plat ne contenait pas de viande. A. ? La blessure du chat.
C. ? Ses parents ne mangeaient pas et ne parlaient pas. B. ? Le froid.
D. ? Ses parents s'étaient disputés. C. ? La varicelle.
6. Quelle était selon Zoubida la cause de leur malheur ? D. ? Une insolation.
A. ? La lampe à pétrole. 19. Dans quel but Lalla Zoubida rendit-elle visite avec son fils à Lalla
B. ? Les séances de danse nègre de la voyante. Aïcha ?
C. ? Le mauvais œil des voisins. A. ? Pour réconforter son amie.
D. ? Les bracelets. B. ? Pour raconter ses malheurs à son amie.
7. Quand Sidi Mohammed avait-il retrouvé sa santé ? C. ? Pour emprunter du sucre et du thé.
A. ? Le surlendemain du départ de son père. D. ? Pour aller consulter un voyant.
B. ? Le lendemain du départ de son père. 20. Que représentait le père pour le narrateur et sa mère ?
C. ? Le soir juste avant le départ de son père. A. ? La force, l'aventure, l'amour et la tendresse.
D. ? Le matin juste après le départ de son père. B. ? L'amour, la tendresse, la sécurité et la paix.
8. Où Maalem Abdeslam avait-il l'intention de travailler et pour C. ? La force, l'aventure, la sécurité et la paix.
combien de temps ? D. ? La responsabilité, la sécurité, la paix et la sagesse.
A. ? Aux environs de Taza pendant un mois. 21. En quoi s’était transformée la boîte à merveilles du narrateur
B. ? Aux environs de Rabat pendant deux mois. après le départ de son père ?
C. ? Aux environs de Fès pendant un mois. A. ? En un cercueil.
D. ? Aux environs de Meknès pendant trois mois. B. ? En une poubelle.
9. Quelle réponse accorda Zoubida à l'interrogation de son fils C. ? En un abreuvoir.
sur la durée d'un mois ? D. ? En un épouvantail.
A. ? Pour eux, un mois serait un moment éphémère. 22. Pourquoi la santé de Sidi Mohammed s'était-elle dégradée de
B. ? Pour eux, un mois serait comparable au mois du ramadan. nouveau ?
C. ? Pour eux, un mois serait une pénitence. A. ? À cause de la peur quand sa mère l'avait laissé seul dans
D. ? Pour eux, un mois serait une éternité. la chambre.
10. De quoi Zoubida avait-elle rempli le sac en toile de son mari ? B. ? À cause de l'hyperactivité quand il avait passé toute la
A. ? Du matériel pour la moisson. journée à courir.
B. ? De remèdes. C. ? À cause de la boîte à merveilles qui avait perdu ses
C. ? De provisions. pouvoirs.
D. ? De vêtements. D. ? À Cause de Fatma Bziouya qui l'avait obligé à boire sa
soupe.
11. Que comptait faire le père du narrateur pour régler ses
problèmes d’argent ? 23. Comment se nommait le fqih que les deux femmes prévoyaient
A. ? Vendre les bijoux et le mobilier. de consulter et quelle était sa particularité ?
B. ? Demander un crédit. A. ? Sidi Djebli, un sourd-muet.
C. ? S'associer avec Moulay Larbi. B. ? Sidi El Alem, un bossu.
D. ? Travailler. C. ? Sidi El Arafi, un aveugle.
D. ? Sidi Chouaf, un handicapé.
12. Dans quelles circonstances Abdeslam avait-il perdu son capital ?
A. ? Il a été ruiné par des enchères hasardeuses.
B. ? Il a tout investi dans l'achat d'un matériel défectueux. Nom :………………………………………………..
C. ? Son capital a été absorbé par des dettes. Prénom :……………………………………………
D. ? Il a perdu son argent dans la cohue des enchères aux Classe :……………………………………………..
haïks.

Mohammed Bouchriha. Lycée Ibn Sina. Marrakech. E-mail : bouchrihamed@gmail.com Page 1


Français-Lycée Marrakech http://sites.google.com/site/francaislycee/