Vous êtes sur la page 1sur 18

EXERCICES

Exercice 2.1 1.2


Considérons une boule en métal de rayon R
ayant une charge globale Q . R
1/ A l’équilibre, comment se répartissent les
charges dans le conducteur ? .Q
2/ En déduire l’expression de la densité !"# $ %&" # ' /1
surfacique de charge ( en Cm 2 ) .
3/ Que vaut le champ électrostatique dans le
()
conducteur ? 2 01 - ./ * +, /2
4/ En appliquant le théorème de Coulomb,
vérifier qu’à la surface du conducteur : . ( Cm 2 ) 34
1 Q
E= () )5 6 78 4 )9: ; 2< = /3
4 0 R2
5/ En utilisant le théorème de Gauss, montrer > + ? / &@ A9B %C # # < D A . 4 /4
que l’intensité du champ électrostatique créé à
la distance r ( r R ) du centre du conducteur
:)
1 Q 1 Q
est : E = .
E=
4 r2 4 0 R2
0
)9: &@ F4 %G#H < D I J + 4 /5
L M ( r R ) r . ? / # K 78 4
1 Q
.E = :7 )
4 0 r2

Exercice 2.2 2.2


Une sphère conductrice ayant un rayon
R = 8cm porte initialement une charge de )JB R = 8cm N
80 µ C . Par la suite, une charge ponctuelle de % 4 )5 . 80 µ C < .
20 µ C est introduite au centre d'une cavité
sphérique ayant un rayon r = 2,5cm à ;N ; <#O L 20 µ C - 9
l'intérieur de la sphère. . )5 4 r = 2,5cm
1/ Quelle est la grandeur du champ r
r
électrique E près de la surface extérieure de P 94 *$ E 78 4 )9: 7 /1
la sphère conductrice ?
2/ Quelle est la grandeur du champ
( 7Q- R > 2
r r
électrique E près de la surface intérieure de P 94 *$ E ' 78 4 )9: 7 /2
la sphère conductrice (dans la cavité) ?
3/ Quelle est la charge totale Qi sur la surface (( <#T )5 6) 75 > 2
intérieure de la cavité de la sphère > 2 ? / Qi 7 /3
conductrice ?
4/ Quelle est la charge totale sur la surface

1
extérieure de la sphère conductrice ? ( <#T 7 5
> 2 ?/ Qe 7 /4
( 7Q- R

Exercice 2.3 3.2


Un cylindre creux et conducteur, de rayon
3cm , porte initialement une densité linéaire % 3cm % 0#V # +@
de charge de 9µ Cm 1 . Par la suite, une tige - 9 5 01 < . )JB
mince ayant une densité linéaire de charge de
5µ Cm 1 est entièrement glissée au centre du # +W L X, Y A L$ % 4 . 9µCm 1
cylindre creux. La tige et le cylindre ont, tous 5 01 N 9 - Z + % 0#[
les deux, une longueur infinie.
1/ Quelle est la grandeur du champ électrique Z2 # +W M ) . 5µCm 1 - 9
près de la surface extérieure du cylindre
avant que la tige chargée soit glissée à .7 \ I#] J^
l'intérieur ? > 2 P 94 78 4 )9: 7 /1
2/ Quelle est la densité linéaire de charge
portée par la surface extérieure du cylindre )5 6 # K Z 2 A " ). # +_ 7Q- R
creux après que la tige chargée soit glissée à
l'intérieur ? ( # +W
3/ Quelle est la grandeur du champ électrique
près de la surface extérieure du cylindre > 2 J` a R 01 7 /2
après que la tige chargée soit glissée à # K Z 2 A " 4 0#[ # +_ 7Q- R
l'intérieur ?
4/ Quelle est la grandeur du champ électrique ( 5 4
à 2cm du centre du cylindre après que la tige
chargée soit glissée à l'intérieur ? > 2 P 94 78 4 )9: 7 /3
# K Z 2 A " 4 # +_ 7Q- R
( 5 4
2cm 4 ? / 78 4 )9: 7 /4
# K Z2 A" 4 # +W L M
( 5 4

Exercice 2.4 4.2


Une sphère de rayon R porte une
charge Q . :Q )JB R
1/ Calculer son énergie potentielle en bcd \4 ] C2'@ /1
fonction de la pression électrostatique.
2/ On décharge cette sphère en la reliant à .M +
la terre par l’intermédiaire d’un fil

2
métallique. Que devient l’énergie + #4 e-W 4 f# 4 gh i j /2
emmagasinée précédemment ?
3/ On suppose que cette sphère a été ( 94 + L mK >. $ .k l +
chargée à l’aide d’une source de force
électromotrice E constante. Quelle est n. + #4 gh M o p @ e j /3
l’énergie fournie par la source à la
sphère ? La trouve-t-on sous forme a 7 . 4r E 84 q p$#
d’énergie potentielle ? Sinon, où a disparu ] ) ?/ s) ( n. K
la différence ?
(Z j ?j 5 M<@ %\ P #t & N, (

Exercice 2.5 5.2


Une sphère métallique de rayon R1 = 1m
)JB R1 = 1m
porte une charge électrique totale Q = 10 9 C .
On la relie par un fil conducteur à une sphère vf# . Q = 10 9 C u, 84
initialement non chargée de rayon
X, ) f#$ l + + #4
R2 = 0,30m ( placée à grande distance de la
première sphère) de telle sorte qu’elles se /#x# ) < . # wH R2 = 0,30m
mettent au même potentiel.
1/ Quelle sera la charge à l’équilibre sur & dy z { (X W M w. 0 2 ? /
chacune des sphères après que la connexion .&#J |j
sera faite ?
2/ Quelle est l’énergie de la sphère ) ?/ J 7 &" # /1
chargée avant la connexion ?
3/ Quelle est l’énergie du système après (} 4 n J f#$ 4
que les sphères soient reliées entre elles ? S’il
y a une perte, expliquer où a été dissipée. () f# ). # K ] 7 /2
4/ Montrer que la charge est distribuée sur N, ( F$ b4- 4 Jt ] 7 /3
les deux sphères reliées entre elles de telle
sorte que 1 = 2 où
R
est la densité
.•/ x M<@ € , % ! x~ &
R1
2 F ]#4 K F$ ? / /"# &@ Mv4 /4
superficielle de charge.
R2
5/ Montrer en conséquence que 01 7 z' % 1 = z{
E1,surface R2 2 R1
= .
E2,surface R1 . 2
On négligera dans le problème l’effet du E1,surface R2
fil de jonction. . = • 4 p @ F4 /5
E2,surface R1
.) f# l + r@ ƒ2K )J‚

3
Exercice 2.6 6.2
Une sphère conductrice S1 de centre O et
O L S1 nx#$
de rayon R1 = 10cm est placée dans une
cavité sphérique creuse conductrice S2 , de % S2 ) ; <#O L R1 = 10cm
rayon R2 = 20cm et de mince épaisseur. Jt .lJ2 A - R2 = 20cm g
L’ensemble baigne dans le vide. Les deux
conducteurs sont initialement en équilibre. 7 . < . & 6 & $ .i j >.2$
Quelle est la charge et comment se répartit- :F : <"#$ .] J
elle dans les deux cas :
1/ La sphère est portée au n V1 = 104V &#J •B S1 )vJB /1
potentiel V1 = 10 V tout en gardant la cavité
4

? / F. # J \ L S2 <#T „ 94
creuse S2 isolée comme indiqué sur la figure
(a) . . (a) )
2/ La sphère est maintenue au potentiel ) f#$ n &#J
V1 •B 79. /2
V1 tout en reliant la cavité creuse S2 à la terre
comme indiqué sur la figure ( b ) .
? / F. # J e-W 4 S2 <#T
. (b ) )

R1 R1

V1 V1

R2 R2
(b) (a)

Exercice 2.7 7.2


Un plateau circulaire vertical métallique
de très grande dimension est relié à la terre Q w. 6 4@ ;N k •# ; 8 6 A.]
(potentiel V = 0 ). On place à une distance x nd .( V = 0 … &#J ) e-W 4 I#f#
une petite sphère métallique de rayon et de
charge q suspendue à un fil. La sphère prend < p x . ?/
une position d’équilibre xe .
nx# < h5ƒ$ .b 5 + #4 9 q
Trouver la force qui s’exerce sur la petite
sphère assimilée à une charge ponctuelle en . xe &" #$
utilisant la notion d’image électrique..
4 . K < ? / 9. K #9 Q@
. 84 -# …# j I J + 4 9

4
x
+q

V =0

Exercice 2.8 8.2


Une charge q est placée à une distance a
d’un plan conducteur infini maintenu au
\ ) †# 2 M a 4 ?/ q nx#$
potentiel zéro. On peut montrer que le champ ?/ & M ‡ .… &#J •.1 7
résultant à la surface est le même que si une
charge négative q placée à une distance nx#$ # p2j # > 2 ? / *$ )9: &@
a remplaçait le plan. (Figure ci-dessous).
Cette seconde charge est appelée image de
) .†# 2K & a . ?/ q . +
la première. .(p j+@ )
1/ Montrer que le potentiel est nul en tout
point du plan et que le champ est normal au .X W ?J2$ gh 1
plan et calculer son intensité..
2/ Montrer que la densité de charge sur le M 9 ) … &#J &@ Mv4 /1
plan est qa / 2 r 3 . C2'@ †# 2K ? / ;6#J/ )9: &@ †# 2K
3/ Calculer le flux électrique à travers le
plan en utilisant la notion de l’angle solide, et .p$
vérifier que la charge totale du plan est q . 7 †# 2K ? / 0 1 &@ Mv4 /2
. qa / 2 r 3
†# 2K / 78 4 A0 C2'@ /3
&@ ƒ$ . < L …# j I J + 4
. q 7 †# 2J

q +q

Exercice 2.9 9.2

5
Trouver le flux du champ électrique, la 5 %78 4 )9: A0 $ Q @
charge intérieure totale et la densité de
charge pour un cube de côté a (figure ci- ) ) a p xC K 01
dessous) placé dans une région où le champ
électrique est de la forme : 78 4 )9: z ' 9 !#x#K (p j+@
r r
1/ E = Cxu x :) M #
r
(
r r
)
2/ E = C yu x + xu y , C = constante r r
E = Cxu x /1
r
•4 r = C , (
r r
E = C yu x + xu y /2)
Z
a
a

Y
a
X

Exercice 2.10 10.2


1/ Trouver les capacités et les coefficients
d’influence de l’ensemble de deux F Jt wrƒ ) #/ 2 Q @ /1
conducteurs sphériques S1 ( O1 , R1 ) % S2 ( O2 , R2 ) S1 ( O1 , R1 ) M< / . F<
et S2 ( O2 , R2 ) éloignés l’un de l’autre par la
. ( d ff R1 , R2 ) d 0 2K J j$
distance d ( d ff R1 , R2 ) .
2/ discuter les deux cas :
:F : ˆ /2
a) si d , d • # (@
b) si d = R1 = R2 .
d = R1 = R2 • # (P

Exercice 2.11 11.2


Un condensateur de capacité C = 100nF
est chargé sous une tension U = 20V . $#$ •B C = 100nF + N j1 M $
On le relie à un condensateur de même . U = 20V
capacité C , mais initialement déchargé.
1/ Calculer la tension qui apparaît aux C 2 |j ^ † 5@ j1 X, j1 K gh b4
bornes de l’ensemble.
2/ Faire le bilan énergétique avant et après .< . # wH
connexion. Commenter ?
. Jt ] F4 D< ;h $# C2'@ /1
# .b4 4 ). <# f#: 4 = /2
(l9 $

Exercice 2.12 12.2


Un condensateur de capacité C1 = 3,3µ F a

6
été chargé sous une tension de 24V ; $#$ •B C1 = 3,3µ F + j1 •
l’armature A porte une charge positive QA .
1/ Calculer l’énergie emmagasinée dans . QA .Q#K )J` A ‰#. Š 24V
ce condensateur.
2/ Les bornes A et B sont reliées aux
. j1 K LmK C2'@ /1
bornes E et D d’un condensateur D E F0 4 &‹f# B A & 0 /2
complètement déchargé, de capacité
C2 = 2, 2µ F (voir figure ci-dessous). Il D @ ) C2 = 2, 2µ F + % Y H- 0 j1 K
apparaît un courant transitoire très bref, puis Œ %n< + Q • • - $ D< .(p j+@ )
un équilibre électrique s’établie. La
tension U AB est alors égale à la tension U ED ; ; 2< U AB $# . 9 2 78 4 &" #$ 6#2<
l’armature A porte une charge QA' et QA' )J` A ‰#. Š U ED $# '
'
l’armature E la charge Q .E
. QE' )J` E ‰#.
a) Ecrire une relation entre QA , QA' et QE' .
b) Ecrire une seconde relation . QE' QA' % QA F4 ‹/ C @ (P
' '
entre QA , QE , C1 et C2 .
. C2 C1 % QE' % QA' F4 r ‹/ C @ (
c) En déduire numériquement QA' et QE' .
3/ Après la connexion, calculer l’énergie . QE' QA' <6 / * +, (Ž
emmagasinée dans les deux condensateurs. LmK C2'@ %) f# 4 /3
Au cours de cette opération, l’énergie a-t-elle
été conservée ? Sous quelle forme une partie (•Dj' ) % J gh I‹5 .F j1 K
de l’énergie électrique s’est-elle transformée
dans les fils de jonction ? et en quelle 84 M „LQ I#B ) ;@ X,
quantité ?
(= ;ƒ4 () f# ~‹+@

C1
A B
C2
E D

Exercice 2.13 13.2


On considère un condensateur plan formé de
deux armatures conductrices identiques F F+#. M # <# 2 j1
parallèles, espacées d'une distance d . ‰#. ) . d 0 2• M< / . F<" # F r J
Chaque armature est une plaque
rectangulaire de surface S . On suppose que e j . S> + N 2 jf M/ - ./
les deux armatures sont en influence totale et
on néglige les effets de bord. .• - r‘ )J‚ 7 wrƒ$ F+#. &@
1/ Dans ce cas précis, que signifie
l'expression "armatures en influence totale" ?
" - ./ ’ $ N %b.d 4 : gh /1
Que peut-on dire de la répartition de la n<"#$ M/ p # M ‡ N ("7 wrƒ$ & +#.
charge dans chaque armature ? Soit la
densité de charge sur la surface plane ?/ 0 1 M (‰#. ) ? /

7
d'équation y = 0 ; quelle est la densité de 01 7 Š y=0 6 K ;N ;# 2K > 2
charge sur la surface plane d'équation y = d ?
2/ Calculer l'expression du champ électrique ( y = d 6 K ;N ;# 2K > 2 ? /
au voisinage de chacune des armatures.
3/ Montrer que le champ électrique est
) - #” 78 4 )9: - ./ C2'@ /2
uniforme entre les armatures et relier cette .‰#.
valeur à la différence de potentiel
V ( 0 ) V ( d ) entre les armatures. En déduire %F+#. F4 =D 78 4 )9: &@ Mv4 /3
l'expression de la capacité C du F4 &#J Z j4 J 9 gh b<-,
condensateur.
C 2 - ./ * +, . V ( 0 ) V ( d ) F+#.
. j1 J
y

Exercice 2.14 14.2


Un générateur de tension continue et trois
condensateurs sont assemblés comme J j1 •‹r J 2 $# # nJ–
indiqué sur la figure ci-dessous : :p j+@ ) ? / F. #
U = 3V , C1 = 30µ F
U = 3V , C1 = 30µ F
C2 = 10µ F , C3 = 5µ F
C2 = 10µ F , C3 = 5µ F
Quelles sont les charges Q1 , Q2 , Q3 que
portent les trois condensateurs ? JB a Q3 , Q2 , Q1 7
( r‹1 j1 K
U

C2
C1

C3

Exercice 2.15 15.2


Un condensateur sphérique est constitué :
• D’une sphère interne conductrice pleine :M < # +@ &# $
portant la charge Q , %Q )JB J 56 .
• D’une couronne sphérique conductrice de
rayon intérieur Ri et de rayon extérieur R e , Ri 7 5 g ) ; ) ,.
( figure ci-dessous), %()j+W ) )% R e 7Q- R
1. En appliquant le théorème de Gauss à une

8
surface fermée sphérique de rayon compris Ac ; > + ? / G#H < D A . 4 /1
entre Ri et R e , calculer la charge portée par
la paroi interne de la couronne conductrice. C2'@ % R e Ri F4 -# — g
2. Calculer le champ entre les deux
armatures.
.) ) ˜ 7 5 - t J` a
3. Que devient ce champ si on place entre les .F+#. F4 )9: C2'@ /2
deux armatures du condensateur un matériau
de permittivité relative ? 7+#. F4 x # )9: h >. < /3
4. En déduire le potentiel entre les deux ( .2 ' ™ 6 j1 K
armatures.
5. Calculer la capacité de ce condensateur. .F+#. F4 &#J * +, /4
6. Retrouver l’expression de la capacité d’un
condensateur plan en considérant Ri très . j1 K + C2'@ /5
voisin de R : Ri = R + d . <# 2 j1 + - ./ < Q M Q @ /6
. Ri = R + d : R M Q C< Ri - . / 4

+ +Q
+
+ R +
+ +
+ +
+ +
Qi + + Ri
Qe
Re

Exercice 2.16 16.2


1/Déterminer la capacité de l’ensemble des
condensateurs représenté sur la figure ci- ) ? / 1JK j1 K !#JV + F/ /1
dessous. .p j+@
2/ Si la tension appliquée est de 120V ,
trouver la charge et la différence de potentiel C2'@ % 120V # A. K $# & N, /2
pour chaque condensateur ainsi que l’énergie
de l’ensemble. h j1 ) ] F4 &#J Z 0
. /#J[ ) ). M LmK

9
C1

C6 C2
C1 = 1µ F , C2 = 2 µ F
C3 C3 = 3µ F , C4 = 4 µ F
C5 = 5µ F , C6 = 12 µ F
C4
C7 C7 = 18µ F
C5

Exercice 2.17 17.2


La capacité d’un condensateur variable
d’un récepteur radio peut varier de 50 pF à &@ #<6 - I .9 + " t wc j1 2 M ‡
950 pF par rotation d’un bouton de 0° M -" < 4 950 pF X, 50 pF M wc $
0° à 180° . Le cadran marquant 180° , le
condensateur est relié à une batterie de 400V . j1 K &# $ % 180° ƒ K )T2< F' . 180° X,
Après qu’il a été chargé, le condensateur est
déconnecté de la batterie et le bouton ramené
n 9 % 4 . 400V ;N <- 4 X, ]#4
à 0° . -vL b.d <- . j1 K F4 ) f#
1/ Quelle est la charge du condensateur ?
2/ Quelle est la différence de potentiel . 0° nx#
entre les armatures quand le cadran
marque 0° ? ( j1 K 7 /1
3/ Quelle est l’énergie du condensateur w < F' F+#. F4 &#J Z0# /2
dans cette position ?
4/ En négligeant tout frottement, calculer . 0° X, ƒ K
le travail nécessaire pour tourner le bouton.
(nx# h j1 K ] 7 /3
…"‹ )J C2'@ %~ ' ) I š›4 /4
.-vL <

Exercice 2.18 18.2


On monte deux résistances : R1 = 8,8
% R2 = 4, 4 R1 = 8,8 :F 9 C
et R2 = 4, 4 et deux condensateurs :
C1 = 0, 48µ F et C2 = 0, 24 µ F non chargés J C2 = 0, 24µ F C1 = 0, 48µ F :F j1
de la manière illustrée dans la figure ci- .p j+@ ) ? / F. #
dessous.
Sachant qu'il y a une différence de 6#2< 24V g- 9 &#J 0 &@ •J / N,
potentiel de 24V aux bornes de ce réseau,
déterminer : :Mv/ %C h ] F4
1/ le potentiel au point F lorsque

10
l'interrupteur K est ouvert depuis un temps ] 9 &# $ F' F 9 &#J /1
assez long (poser que V = 0 à la borne
négative de la source), • V = 0 nx ))<#] M " h '# j
2/ le potentiel au point G lorsque
l'interrupteur est ouvert, %(n. J C 2
3/ le potentiel final au même point G
lorsque l'interrupteur K est fermé depuis un
] 9 &# $ F' G 9 &#J /2
temps assez long, % '# j
4/ la quantité de charge qui a traversé
l'interrupteur K fermé. ] 9 &# $ F' G 9 &#J /3
%)<#] M " h 9 c
. 9 cK K ]9 /a J /4

C1 G C2

F
R1 R2
A B

Exercice 2.19 19.2


1/ Calculez la quantité d'énergie
emmagasinée dans un condensateur constitué # j1 LmK J C2'@ /1
de deux plaques carrées de 9cm de côté, ) j< % 9cm ' ) n x F 4 F jf M
séparées par un espace d'air de 2mm , lorsque
ses armatures portent une charge de )J` J '% 2mm p ™ „ #^ M Lv' J 4
±300 µ C .
2/ Que devient cette énergie si on introduit . ±300µC +#.
une plaque en mica (de permittivité M jf 56@ # gh >. $ /2
relative = 7 ) de 2mm d'épaisseur qui
remplit donc tout l'espace entre les ;h 2mm p ™ ( = 7 .2 p <N j ) K
armatures ?
Même question que 2/ pour le cas où la (F+#. F4 i j ) &N, _‡
plaque de mica ne fait que 1mm d'épaisseur.
l™ & N, ' /2 I •+ |j /3
. 1mm \, ; 2< \ K jf

Exercice 2.20 20.2


On considère le montage comme indiqué
sur la figure ci-dessous. Tous les n] #9 ) .p j+@ ) ? / .K -
interrupteurs sont ouverts et les . # wH j1 K '# j
condensateurs déchargés.
I. On ferme l’interrupteur K1 : : K1 ] 9 A c .I
1/ Quelle est la charge finale portée par

11
chaque condensateur ? ) JB a 8 7 = /1
2/ Quelle est la différence de potentiel
finale entre les armatures de chaque ( j1
condensateur ?
II On laisse l’interrupteur K1 fermé, puis on ) 7+#. F4 78 &#J Z 0 # = /2
ferme les interrupteurs K 2 et K 3 : ( j1
1/ Quelle est la charge finale portée par
chaque condensateur ? Ac Π% 9c K1 ]9 ~ .II
2/ Quelle est la différence de potentiel : K3 K 2 F ] 9
finale entre les armatures de chaque
condensateur ? ) JB a 8 7 = /1
III. On ouvre les interrupteurs K 2 et K 3 puis
on ferme les interrupteurs K1 et K 4 , quelle
( j1
est la charge finale portée par chaque ) 7+#. F4 78 &#J Z 0 # = /2
condensateur ?
VI. On laisse les interrupteurs K1 et K 4 ( j1
fermés, puis on ferme aussi les Ac K 3 K1 F ]9 >j .III
interrupteurs K 2 et K 3 :
1/ Quelle est la différence de potentiel ]9 : K4 K2 F
finale entre les armatures de chacun des ( j1 ) JB a 8 7 =
deux condensateurs C1 et C2 ?
2/ Quelles sont les charges finales des : d<@ K3 K1 A c Π%F 9 c K 4 K 2 ~ .IV
deux condensateurs C1 et C2 ? M ) 7+#. F4 &#J Z 0 # = /1
Application numérique :
R1 = R2 = 100 , E = 6V ( C2 C1 F j1 K
C2 = 2µ F , C1 = 1µ F C1 F j1 J & 8 & š = /2
( C2
:
R1 = R2 = 100 , E = 6V
C2 = 2 µ F , C1 = 1µ F

C1 C2

K3
R1 R2
K2 K4
K1
E

Exercice 2.21 21.2


Quatre condensateurs sont groupés
comme indiqué sur la figure ci-dessous. On ) ? / F. # J j1 n4-@ b4 $

12
applique une différence de potentiel U entre A F 9 F4 U &#J 0 A. .)j+W
les points A et B et l’on branche un
électromètre E entre les points F et G pour F F 9 F4 E , b4 J % B
déterminer leur différence de potentiel.
Montrer que l’électromètre indique zéro si œ &@ Mv4 . J 4 $# < B )Q@ M G
C1 C3 C3
=
C2 C4
. . C1 = • N, j X, w <
C2 C4
Ce dispositif représente un pont utilisable
pour la mesure de la capacité d’un
+ P 2: )J 2< 2Q )1‡ C h
condensateur en fonction d’un condensateur .F + .2 <- j1 \ 4 j1
étalon et du rapport de deux capacités.
F
C1 C2

A E B

C3 C4
G
U

Exercice 2.22 22.2


Soit le montage de condensateurs comme
indiqué sur la figure ci-dessous. ) ? / F. # J j1 K C $ M
1/ Redessiner le schéma de ce montage en .p j+@
faisant apparaître la symétrie par rapport à la
branche ED . • D$ z { C h =+- /@ /1
2/ Si U = 100V et U ED = 0 , calculer la
capacité du condensateur équivalent, la
. ED ! j I#'
charge de chaque condensateur ainsi que la C2'@ % U ED = 0 U = 100V & N, /2
différence de potentiel entre les armatures de
chaque condensateur. Z0 h j1 ) % ž0 K j1 K +
On donne C1 = C2 = C3 = C4 = 1µ F
. j1
) 7+#. F4 &#J
C1 = C2 = C3 = C4 = 1µ F :? $
C1
C2
A D B
E C5
C3

C4

13
Exercice 2.23 23.2
Un condensateur de capacité C , initialement
chargé sous une tension U 0 est rapidement
•B < . # % C + j1
connecté à un autre condensateur de capacité % C ' + † 5@ j1 • / 24 )f#$ U 0 $#$
C ', initialement déchargé, par
l’intermédiaire d’un circuit électrique de N 84 - 6 + #4 % < . H- 0
résistance R .
La décharge de C et la charge de C ' , en
. R 9
série, se fait avec la constante de temps •4 14 v= $ %)2 2 ? / % C 'M C Ÿ< j$
CC '
= RCéq = R . CC '
C +C' . = RCéq = R M L
On demande d’établir le bilan des énergies C +C'
libres du système, de calculer l’énergie % JT : f#' nx # P# K
perdue et de comparer cette énergie à celle
consommée par effet Joule dans R . l4 gh -9 8d P 2'
.R I#Q ) j4 2K

C C'

Exercice 2.24 24.2


On étudie la décharge d’un condensateur, en
envisageant le circuit de la figure ci-dessous, ?/ .K - - . / 4 % j1 Ÿ< j$ ‰-
constitué d'un conducteur ohmique de Rp 9 7 @ ) M # K %p j+@ )
résistance R et d'un condensateur de
capacité C chargé. .C + # j1
1/ Quel est le signe de i ? Établir la relation
liant l'intensité i du courant à la tension uC . b4 $ a ‹ nx ( i - , 7 /1
2/ Etablir l'équation différentielle régissant $# 4 - . uC i
l'évolution de uC .
3/ Une solution de l'équation différentielle . uC -# w2K x j 6 K nx /2
peut s'écrire uC = A exp ( at ) où A et a sont &@ M ‡ x j 6 K I# ' † ', /3
deux constantes positives non nulles.
a) En utilisant l'équation différentielle, F4r a Az ' uC = A exp ( at ) C $
déterminer A et a . .F wH F.Q#
b) Donner l'expression littérale de la
constante de temps . .a A 6v ' % x j 6 K I J + 4 (@
c) Montrer par analyse dimensionnelle
que a la même unité qu'une durée. . M L •4 1 0 : - . b/, (P
d) Sachant que R = 33 , et = 0, 07s ,
' |j ^ &@ ; . ) 4 Mv4 (Ž

14
en déduire la valeur de la capacité . "
C du condensateur.
* + % = 0, 07s % R = 33 &@ J / (6
4/ En utilisant les résultats précédents :
U0 t . j1 J C 2 J
a) montrer que i = exp .
R RC : 94 2 *8 I J + 4 /4
b) Déterminer la valeur I 0 de i à t = 0 .
U0 t
c) Calculer la valeur de i pour t = 0,5s . . i= exp &@ Mv4 (@
R RC
d) Déterminer la valeur de uC à la
même date.
. t=0 i 3 I0 J 9 6v ' (P
e) Le condensateur est-il déchargé ? . t = 0,5s )Q@ M i J C2'@ (Ž
Justifier la réponse.
5/ On remplace ce condensateur par un .D |j uC J C2'@ (6
autre condensateur de capacité C ' supérieure
à C . Ce condensateur est chargé sous la .l 4 Q, - 4 (•H 0@ j1 K ) (g
même tension U 0 . L'énergie emmagasinée C' + † 5@ j1 • j1 K gh I . 2 /5
dans ce condensateur est-elle supérieure à la
précédente ? . U0 $#$ •B # j1 K gh . C M @
M @ j1 K h LmK )
( 94 2
C
A B
uC

R
uR

Exercice 2.25 25.2


On étudie le champ électrostatique et le
potentiel crées par deux conducteurs M/ FO &#J M + )9: ‰-
sphériques concentriques chargés, en š F# M<L J F< F
équilibre électrostatique.
Le conducteur central ( C ) est une boule .M + &" #$ '
de centre O et de rayon R ; il porte une O L J # ( C ) ;L K )
charge négative Q .
Le conducteur externe ( C ') est une boule . Q .2 )JB Š R
creuse, de centre O et porte une charge O L % 0#V # 7Q- R )
positive égale à 2Q ; le rayon de sa surface
interne est égal à 2R , celui de sa surface Š 2Q 3 < 2K .Q#K )JB
externe est égal à 3R .
Il n’y a pas d’autres charges, ni à
g % 2R ; 2< 7 5 p +
l’intérieur de l’espace vide entre les deux . 3R ; 2< 7Q- R
conducteurs, ni à l’extérieur des deux

15
conducteurs. Chacun des deux conducteurs i- j Lv: )5 6 \ %† 5@ 6#Q \
est isolé. Le potentiel est nul à l’infini.
r
On note E ( M ) le champ électrostatique F M ) .F Ž- 5 \ %F F4
et V (M ) le potentiel en un . <‚\ … &#J .I L
point M quelconque de l’espace, repéré par r
ses coordonnées sphériques M ( r , , ) ,
M + )9 E ( M ) 34 L
uuuur
où OM = ru .
r • J M 9 &#J V ( M ) 34
1/ Pourquoi peut-on affirmer que la % M ( r, , ) < r '›4 v K %„ dj
densité volumique de charge est nulle dans uuuur
les conducteurs ? Où trouve-t-on les charges? . OM = rur z '
2/ Pourquoi peut-on écrire
r r JT: 0 1 & 4 …Lt M ‡ N K /1
E ( M ) = E ( r ) u et V ( M ) = V ( r ) ?
3/ Démontrer que la charge 2Q du ( s M<@ (F )5 6
r
conducteur externe ( C ') se répartit r
E (M ) = E (r )u 4 M ‡ N K /2
également sur ses deux surfaces.
4/ Calculer E ( r ) et tracer le graphe
(V ( M ) = V ( r )
correspondant. Cette fonction est-elle ( C ') 7Q- R ) 2Q &@ M 4 /3
continue? Commenter.
.F 2 ? / … D 4 /"#
1 d ( r E ( r ))
2 2
r
5/ Calculer divE ( M ) = 2 ) .C+ K & . =+- E ( r ) C2'@ /4
r dr
dans les différentes régions de l’espace.
Pouvait-on prévoir ces résultats?
.ˆ ( J 2 gh
6/ Déterminer le potentiel V ( r ) et tracer le 1 d ( r E ( r ))
2 2
r
graphe correspondant.
divE ( M ) = 2 C2'@ /5
r dr
7/ En déduire le potentiel de chacun des
deux conducteurs et la capacité du
gh¢ •. & œ 4 & ) .„ dj A] ¡
condensateur sphérique formé du conducteur (*8
( C ) et de la surface interne du conducteur
.C+ K & . =+- V ( r ) &#J Mv/ /6
( C ') .
8/ Faire une figure donnant l’allure de j1 K + F M ) &#J * +, /7
quelques lignes de champ ( à l’intérieur du
condensateur et à l’extérieur). Les orienter.
75 > 2 (C ) ) M # K <
9/ Donner l’énergie emmagasinée dans ce . ( C ') )
condensateur.
)9: £# 5 } 4 p 0 F.$ ‹ =+-@ /8
. O F4 .( j1 K Ž- 5 )5 6 )
. j1 K LmK b/, /9

16
( C ')
2Q

2R
R

(C ) 3R
+Q

Exercice 2.26 26.2


Un condensateur plan est constitué de
deux plaques métalliques rectangulaires A F F jf M <# 2 j1 &# $
et B (figure-a- ci-dessous) de longueur L et ) I#] ( a¤p j+@ ) ) B A F 2
de largeur x , séparées par une couche d’air
d’épaisseur 2d . J 4 ) j$ % x J ) e/ L J
1/ Calculer la capacité du condensateur.
2/ Calculer la charge du condensateur . 2d ™ „ #^ M 9.]
lorsqu’il est mis sous une tension U .
3/ On introduit entre les deux armatures du
. j1 K + C2'@ /1
condensateur une plaque métallique (figure- ] F4 b4 $ J ' j1 K C2'@ /2
b- ci-dessous) d’épaisseur d / 2 et
initialement neutre. . U &#J Z0
Calculer les charges réparties sur les faces
et les représenter sur les faces. ) ) jf j1 K 7+#. F4 )5 /3
On donne :
L = 12cm; x = 10cm; 2d = 4cm;
.< . d /2 l™
N (¤b¤p j+@
U = 400V ; 0 = 8.85.10 12 ? / /v"#K QE , QD , QB , QA C2'@
.pQ W ? / 1¥ pQ W
:
L = 12cm; x = 10cm; 2d = 4cm;
U = 400V ; 0 = 8.85.10 12

17
A A
D 2a
U E U
B B

18

Vous aimerez peut-être aussi