Vous êtes sur la page 1sur 24

ATELIER MÉTHODOLOGIQUE DE COLLECTE ET D'ANALYSE DE DONNÉES POUR LA MISE EN

ŒUVRE DE L'OBSERVATOIRE DES EXPLOITATIONS FAMILIALES ET DU PROJET PRIX BORD


CHAMP
ACCRA, 17 ET 19 DÉCEMBRE 2012,

COÛTS DE PRODUCTION DU MAÏS


ET DU RIZ AU BÉNIN

Faridath A. ABOUDOU
Soulé Bio GOURA
PLAN

 Eléments de contexte

 Politique agricole dans le secteur focalisant sur


les deux cultures

 Méthodologie

 Résultats

 Conclusion
ELÉMENTS DE CONTEXTE

 La maïs dans l’économie béninoise


 Céréale d’intérêt national
 Nourrit les 1/3 de la population (SODJINOU et al.,
2007)
 1ère place du système de sécurité alimentaire
 800 000 T en 2004 à1 012 263 T en 2010
(DPP/MAEP, 2011)
 Rendement 600kg/ha en moyenne en 1970 à 1,4t/ha
en 2009
ELÉMENTS DE CONTEXTE
Le maïs dans l’économie béninoise

 1997-1998 et 2008-2009,
 Production 694 385 à 978 063 T soit accroissement de 40%

 Superficie de 583 509 à 867 154 ha, soit un accroissement 48%

conclusions =l'augmentation de la productions est dû à


une extension des superficies

 Nécessité de modernisation
 Par la professionnalisation des exploitations agricoles
ELÉMENTS DE CONTEXTE

 Le riz dans l’économie béninoise


 3ème céréale produite au Bénin

 Occupe 72400 personnes dont 53308 h et 15090 f

 de la consommation moyenne de riz/tête/par an de


1997 à 2006 (FAO, 1997; Adégbola et al., 2006)
 De 6 à 20 kg à 42 à 85 kg/tête/an milieu rural

 De 10 et 30 kg à 33 à 98 kg/tête/an milieu urbain


ELÉMENTS DE CONTEXTE

 Le riz dans l’économie béninoise


 174% production
 54901 T en 2001-2002 à 150604 T en 2009-2010

 51% Superficies
 26504 ha en 2001-2002 à 40274 ha en 2009-2010,
(RPA/MAEP/DPP)

Amélioration des performances production et rendement


ELÉMENTS DE CONTEXTE
 production locale couvre seulement 47% des
besoins

 importation croissant du riz avec une forte


concurrence

 important potentiel de terres irrigables


 322.000 ha dont seulement 10% sont exploités

multiples efforts institutionnels et politiques pour


accroitre la production et la compétitivité
POLITIQUE AGRICOLE DANS LE SECTEUR
FOCALISANT SUR LES DEUX CULTURES

 OSD, 2006 -2011/ SCRP, 2009-2011: secteur


agricole comme levier de lutte contre la pauvreté
 PSRSA/PNIA: riz et maïs, deux des 13 filières
stratégiques
 les instruments de politiques: depuis la crise de
2008 = PUASA :subvention des engrais et des
semences et autres incitations: achat par
l'ONASA et la SONAPRA, boutiques
 SNDR: accroître la production rizicole de 72.960
tonnes de riz paddy en 2007 à 385 000 tonnes de
riz blanc par an au moins à partir de 2015
MÉTHODOLOGIE
 Bassin de production

Spéculations Bassins de production


Maïs Borgou/Alibori; Ouémé/Plateau, Atlantique,
Mono/Couffo, Zou.
Riz Ouémé, Alibori, Atacora/Donga
MÉTHODOLOGIE

 Revue documentaire

 Exploitation de données spécifiques collectées


auprès des exploitation à partir d’enquêtes

 Collecte de données secondaires auprès


d’institutions
MÉTHODOLOGIE

 Méthodes d’analyses utilisées


 Statistique descriptive

 Analyses financière et économiques

 Adégbola et al., 2011: estimation du coût de


production du maïs en prenant en compte la
main d’ouvre, les semences, les engrais, les
pesticides et les amortissements.
MÉTHODOLOGIE
 Danhounsi 2007, et Chanou 2006:efficacité des
systèmes de production du riz irrigué à Gogounou
et Malanville
 le coût des semences,
 les opérations culturales,
 la terre,
 la main d’œuvre,
 les engrais et pesticides,
 le coût de l’eau et du carburant,
 l’amortissement du matériels de productions et
 le gardiennage.
MÉTHODOLOGIE

 Gbenou, 2004: estimation du coût de production


du riz dans la vallée de l’Ouémé par une analyse
économique selon les systèmes de production
(avec ou sans engrais).
 opérations culturales,

 achat de semence,

 sacherie, la fumure,

 frais d’épandage d’engrais,

 décorticage et transport
MÉTHODOLOGIE

 Les variables pris en compte sont :


 La terre en tenant compte des modalités d’accès et les
coûts estimatifs selon les modes de faire valoir
 Les intrants : il s’agit du coût moyen des semences,
les engrais et les pesticides
 Le matériel de culture des exploitations : le coût de
l’amortissement du matériel est évalué de façon
linéaire
 La main d’œuvre (chef d’exploitation, familiale et
salariée)
 Les opérations culturales
RÉSULTATS

 Coût de production

 Maïs: 93,61

 Riz pluvial= 153,6 FCFA

 Riz de bas-fonds= 95,2 FCFA

 Riz irrigué= 96 FCFA


la production du
Maïs maïs est rentable
Offre une marge
Prix bénéficiaire
Unités Quantité unitaire Valeur intéressante au
producteur
Défrichage Homme/jour 10 1500 15000
Ramassage des débris Homme/jour 2 1000 2000
Ce prix est
Labour Homme/jour 20 1000 20000 néanmoins plus
Semence Quantité (kg) 30 250 7500
élever que ceux de
PAPA, 2011 par la
Semis Homme/jour 6 1500 9000 MAP dont:
Sarclage Homme/jour 15 1000 15000 50fcfa au Sud
Récolte et ramassage 72fcfa au centre
des épis Homme/jour 30 1000 30000 Et 70fcfa au Nord
Egrainage Homme/jour 30 1500 45000
séchage Homme/jour 5 1000 5000 Cette étude
différencie les
Autres coûts - 20000 systèmes de
Total 168500 production et les
variétés
Production Kg 1800
Coût de production 93,61
Riz pluvial
Prix
Unités Quantité unitaire Valeur
Terre 1 15000 15000
Petit outillage (dabats,
machettes, etc.) 1 10000 10000 Production
Défrichage Homme/jour 10 2000 20000
extensif
Ramassage des débris Homme/jour 5 1000 5000
Labour Homme/jour 15 2500 37500 Coût de
Semence Quantité (kg) 80 250 20000 production élevé
Semis Homme/jour 10 1500 15000
Rendement bas
désherbage Homme/jour 25 2000 50000
Récolte Homme/jour 20 2000 40000
séchage Homme/jour 5 1000 5000
Battage et vanage 1 30000 30000
Autres coûts -
Total 247500
production kg 1800
coût de production 137,5
Réalisé à partir des données d'enquête 2011, LARES
Riz bas fonds

Quantit Prix Production


Unités é unitaire Valeur
rentable pour le
Terre ha 1 30000 30000
Petit outillage (dabats, machettes, etc.) 1 10000 10000
producteur
Charrue 1 15000 15000
Animaux de trait
Homme/j
1 20000 20000
Ce coût n’a
Défrichage our 10 3000 30000 significativeme
Homme/j
Ramassage des débris our 10 1500 15000 nt changé de
Homme/j
Labour our 25 3000 75000 ceux de
Semence
Quantité
(kg) 70 250 17500
GBENOU, 2003
Homme/j
Semis our 8 2000 16000
Homme/j
désherbage our 25 2500 62500 Plus rentable
Récolte
Homme/j
our 25 2000 50000
que le riz
Homme/j pluvial
Battage et vanage our 25 2000 50000
Homme/j
séchage our 10 1000 10000
Autres coûts - 75000
Total 476000
Production total kg 5000
coût de production 95,2
Réalisé à partir des travaux de GBENOU, 2003 et LARES 2011
Riz irrigué Coût de
Prix production
Unités Quantité unitaire Valeur
Terre 1 20000 20000 relativement
Ouvrage de drainage 1 80000 80000
égal au coup
Petit outillage (dabats, machettes, etc.) 1 10000 10000
Motculteurs / tracteurs 1 20000 20000 de
Défrichage
Ramassage des débris
Homme/jour
Homme/jour
10
10
2500
1500
25000
15000
production
Labour Homme/jour 10 3000 30000 du riz de
Semence
Semis
Quantité (kg)
Homme/jour
90
10
250
2500
22500
25000
bas-fond
désherbage Homme/jour 32 3000 96000
Récolte Homme/jour 30 2500 75000
Battage et vanage Homme/jour 30 3000 90000
séchage Homme/jour 10 1000 10000
Autres coûts - 75000
Total 593500
COUT DU PRODUIT KG 6000
COUT DE PRODUCTION 96
Réalisé à partir des travaux de CHANOU, 2007; DAHOUNSI 2008
RÉSULTATS
 Nécessité de prendre en compte dans les
estimation:
 Spécification des systèmes de production

 Spécificité des variétés utilisées

 Le niveau d’utilisation des engrais

 Distinction dans la quantification de la main d’œuvre

 Les pertes
CONCLUSION

 production du riz et du maïs: activité rentable

 La sous région ouest africaine et le Bénin


disposent d’un potentiel de consommation qui
nécessite l’accroissement de la production

 Nécessité de mettre en place des politiques pour


mieux exploiter ce potentiel et accroitre
significativement la part de la sous région sur le
marché
ACTION FORTS À RECOMMANDER

 Faciliter l’accès aux facteurs de production de


qualité

 Renforcer la formation et l’organisation des


producteurs

 Capitaliser les expériences

 Intensifier les systèmes de production


Merci de votre attention