Vous êtes sur la page 1sur 3

L’impôt sur le bénéfice des sociétés- l’impôt sur le profit

1. Floris SA est un contribuable roumain sujet de l’IS qui a enregistré pour le premier trimestre de 2020 les éléments suivants:
´ total des revenus comptables 134 500 lei dont 23 000 lei non imposables;
´ total des charges comptables 97 000 lei dont 15 000 charges non déductibles.
Déterminez l'impôt sur les sociétés exigible à la fin du premier trimestre.

Le bénéfice imposable = le bénéfice comptable – les revenus non-imposables + les dépenses non-déductibles
= (134 500 – 97 000) – 23 000 + 15 000 = 29 500 lei
L'impôt sur le profit = 16% x 29 500 = 4 720 lei (la date limite de paiement est 25 Avril)

2. Xavia SA est un contribuable roumain sujet de l’IS qui a enregistré pour les deux premiers trimestres en 2020 les éléments
suivants:
´ total des charges comptables 100 000 lei dont :
- 2 500 lei de frais de protocole et
- 5 000 lei représentent l'impôt sur les sociétés - enregistrés et payés pour le premier trimestre
- les autres dépenses étaient entièrement déductibles.
´ revenus comptables totaux 130 000 lei, entièrement imposables.
Déterminez l'impôt sur les sociétés pour le deuxième trimestre de 2020 et indiquez la date limite de paiement.

La dépense avec le protocole est une dépense avec une déductibilité limitée est la limite est
2% x (bénéfice comptable + dépense protocole + dépense l’impôt sur le profit)
2% x (130 000 – 100 000 + 2 500 + 5 000) = 750 lei

La valeur déductible = min (la limite ; la valeur de la dépense) = min (750 ; 2 500) = 750 lei dépense protocole déductible
La valeur non-déductible = la valeur de la dépense – la valeur déductible = 2 500 – 750 = 1 750 lei

Le bénéfice imposable = le bénéfice comptable – les revenus non-imposables + les dépenses non-déductibles
= (130 000 – 100 000) + (1 750 + 5 000) = 36 750 lei
L'impôt sur le profit = 16% x 36 750 = 5 880 lei (T1+T2)

L'impôt sur le profit T2 = 5 880 – 5 000 = 880 lei (25 Juillet)

3. Une société roumaine, enregistrée comme contribuable en regardant l’impôt sur les bénéfices des sociétés, a enregistré à la fin
de 2019 des revenus totaux de 5.700.000 lei et des dépenses totales de 5.500.000 lei, dont 880.000 ne sont pas déductibles. En
2017, la société a enregistré une perte fiscale de 440.000 lei.
Déterminez l'IS pour 2019 ainsi que les prépaiements trimestriels pour 2020 si l'entreprise a choisi d'appliquer le système de l'IS en
utilisant des prépaiements trimestriels et indiquez leurs dates limite de paiement.

2019
Le profit avant la récupération de le perte fiscale
= le bénéfice comptable – les revenus non-imposables + les dépenses non-déductibles
= 5 700 000 – 5 500 000 + 880 000 = 1 080 000 lei

Le profit après la récupération de le perte fiscale = 1 080 000 – 440 000 = 640 000 lei

L'impôt sur le profit 2019 = 16% x 640 000 = 102 400 lei

2020
Les prépaiements trimestriels pour l’impôt sur le profit = 25% x 102 400 x 103,1% = 26 394 lei (25 Avril, Juillet, Octobre et Decembre)

4. Alfa S.A. a enregistré à la fin de l’année 2019 une perte fiscale de 230.000 lei et pour 2020 a enregistré les suivantes informations:
Ø Chiffre d'affaires 6 000 000 lei;
Ø Revenus d'intérêts 750 000 lei et
Ø Autres revenus imposables 2 100 000 lei;
Ø les dépenses totales s'élevaient à 6 250 000 lei dont:
ü frais de parrainage - respect des dispositions légales - 180 000 lei;
ü charges d'impôts sur les sociétés pour les 3 premiers trimestres 450 000 lei et
ü le reste était des dépenses entièrement déductibles
Déterminez l’impôt sur le profit pour 2020 et la différence à payer ou à récupérer auprès de l'État lorsque le rapprochement des
paiements a lieu.

Le profit avant la récupération de le perte fiscale


= le bénéfice comptable – les revenus non-imposables + les dépenses non-déductibles
= (6 000 000 + 750 000 + 2 100 000 – 6 250 000) + (180 000 + 450 000) = 3 230 000 lei

Le profit après la récupération de le perte fiscale = 3 230 000 – 230 000 = 3 000 000 lei

L'impôt sur le profit 2020 = 16% x 3 000 000 = 480 000 lei

Le crédit fiscal pour les dépenses de parrainage


= min (0.75% x CA ; 20% x L'impôt sur le profit ; les dépenses de parrainage enregistrées)
= min (0.75% x 6 000 000 ; 20% x 480 000 ; 180 000)
= min (45 000 ; 96 000 ; 180 000)
= 45 000 lei

L'impôt sur le profit 2020 à payer = 480 000 – 45 000 = 435 000 lei

L'impôt sur le profit à récupérer = 435 000 – 450 000 = (-) 15 000 lei (25 Mars 2021)

5. Beta SA, un contribuable roumain, a enregistré pour l'année en cours les éléments suivants:
Ø chiffre d'affaires: 3 500 milliers lei; (I)
Ø les revenus des services fournis 2 000 milliers lei; (I)
Ø dividendes reçus d’un contribuable roumain sujet ou l’impôt sur le profit 400 milliers lei (NI)
Ø revenus d'intérêts 100 milliers de lei; (I)

Ø les frais de marchandise 1 800 milliers lei; (D)


Ø les dépenses liées aux services fournis par les fournisseurs d'eau et d'énergie 500 milliers lei; (D)
Ø frais de protocole (repas au restaurant pour les partenaires commerciaux) 30 milliers lei; (DL) – voir *
Ø les dépenses liées aux salaires 1 000 milliers lei; (D)
Ø les dépenses liées aux assurances travail 22,5 milliers lei; (D)
Ø amortissement comptable 88 milliers lei; (ND)
Ø dépenses sociales (naissances et aides funéraires) 70 milliers lei; (DL) – voir *
Ø les dépenses liées à une formation professionnelle des salariés 12,5 milliers lei; (D)
Ø les dépenses liées aux provisions pour garanties accordées aux clients 50 milliers lei / trimestre, (200 = 50 x 4) alors que
selon les accords commerciaux écrits la valeur totale de ces provisions est de 120 milliers lei / an; (DL) – voir *
Ø les dépenses liées aux amendes et pénalités pour des paiements fait après la date d'échéance dû aux autorités fiscales 7
milliers lei; (ND)
Ø les dépenses liées au l'impôt sur les sociétés payées au cours de l'année 250 milliers lei; (ND)
Ø dépenses liées au parrainage 20 milliers lei. (ND)

Déterminez l’impôt sur le profit pour l'année courant et la différence à payer ou à récupérer lors du rapprochement des impôts.
Schéma de calcul pour l’impôt sur les bénéfices des sociétés (pro-forma) - milliers lei

Total des revenus = 6 000


(-) Total des dépenses = 4 000
= RÉSULTAT COMPTABLE = 2 000
(-) Revenus non imposables = 400
(-) Déductions fiscales (amortissement fiscal) = 0
(+) Dépenses non déductibles = 88 +20 + 80 + 7 + 250 + 20 = 465
= la base imposable (avant la récupération des pertes fiscales reportées) = 2 065
(-) Pertes fiscales reportées (des années fiscales précédentes) = 0
= BASE IMPOSABLE (profit / perte) = 2 065
Impôt sur les sociétés (16% × profit imposable) = 16% x 2 065 = 330,4
(-) Autres crédits d'impôt (crédit pour impôt étranger, crédit d'impôt pour bénéfices réinvestis exonérés) = 0
= IS dû (avant crédit d'impôt pour les parrainages) = 330,4
(-) Crédit d'impôt pour les parrainages * = 20
= IMPÔT ANNUEL SUR LE PROFIT = 310,4
(-) Coût des caisses électroniques mises en service (!!!) = 0
= IMPÔT SUR LE PROFIT DÛ POUR L'ANNÉE D'IMPOSITION EN COURS = 310,4
(-) L’impôt payée au cours de l'année / acomptes d'impôt = 250
= IMPÔT À PAYER / (ou À RECUPERER) = 60,4

* Protocole =30 milliers lei


Lim 2% x (2 000 + 30 + 250) = 45.6 milliers lei
La valeur déductible = min (la limite, la dépense) = 30 milliers lei

Dépenses sociales = 70 milliers lei


Lim = 5% x dépenses avec les salaires = 5% x 1 000 = 50 milliers lei
La valeur déductible = min (la limite, la dépense) = min (50, 70) = 50 milliers lei
La valeur non-déductible = la dépense – la valeur déductible = 70 – 50 = 20 milliers lei

La dépense avec les provisions = 50 x 4 = 200 milliers lei


La limite selon les accords commerciaux écrits = 120 milliers lei (la valeur déductible)
La valeur non-déductible = la dépense – la valeur déductible = 200 – 120 = 80 milliers lei

Le crédit fiscal pour les dépenses avec le parrainage


Min (0,75% x CA ; 20% x l’impôt sur le profit ; la dépense avec le parrainage)
Min (0,75% x 3 500 ; 20% x 330,4 ; 20) = min (26.25 ; 66,08 ; 20) = 20 milliers lei