Vous êtes sur la page 1sur 3

EX E RCIC E :

M o n tag e
pote n t i o m é t r i q u e
d ' u n e ré s i sta n ce
the rmométriq ue

Énoncé

On désire mesurer la température par une résistance thermométrique de nickel dont


le comportement avec la température T exprimée en °C est donné par :

R(T) = Ro( l + AT + BT2 )

avec Ro = 100 n, A = 5,49 1 67 . 1 0-3 /°C et B = 6,66667 . 10-6/°C2 . La résistance


thermométrique est montée en série avec une résistance fixe R et le tout est alimenté
par une source de tension de fem V9 = 1 V et de résistance interne R9 = 50 n.
BI Donner l'expression de la tension de mesure VmesCT) prise aux bornes de la
résistance thermométrique.
mJ On choisit comme référence de température To 0 °C et on limite 1' étendue
=

de mesure à E .M. ± 10 °C. Donner l'expression de la variation 11R(T) de la valeur


=
"'O
0
c
de la résistance the rmométrique pour une température T à partir de la référence prise
0
::J
pour To.
......
(V)
0
N mJ En déduire la variation /1 Vmes correspondante.
@
.......
eJ Quelle valeur donner à R pour avoir un maximum de sensibilité (on ne consi­
dérera pour cela que la partie linéaire /1 Vmes,lin de 1' expression /1 Vmes ?
..c
Ol
·;::::
>
a.
0
u
� Donner dans ce cas l 'expression de la sensibilité en fonction de A, B et T.
m Que devient cette sensibilité dans le cas d'une approximation linéaire du fonc­
tionnement ?

14

www.biblio-scientifique.net
Exercice 5

Corrigé détaillé

BI La tension de mesure s'écrit simplement :


R(T)
-
Vmes ( T ) -
Rg + R + R(T)
Vg (5 )
. 1
m) Avec R(T = 0) = Ro et R(T) = R0(1 + A T + BT2 ) = R(O) + 1'1R, il vient pour la
variation de la résistance du capteur 1'1R = Ro(AT + BT2).
mJ En utilisant (5. 1), il vient :

)
Ro + 1'1R Ro
1'1Vmes = Vmes(T) - VmesCO) = ( -
+
Rg R + Ro 1'1R Rg + R + Ro
Vg
+
(Rg + R)M

(5.2)
=

)
M
(Rg + R + Ro)2 +(1Rg + R Ro +
Il) L' approximation linéaire de la variation de la tension de mesure est obtenue en
prenant le développement à l' ordre de (5.2) : 1
(Rg + R)l'1R
1'1Vmes,ltn -
· Vg
(Rg + R + Ro)2

À 1'1R donné, il convient de rendre l'1 Vmes,lin maximum. Pour cela on annule la dérivée
"'O
0
c
:J
+
de 1'1 Vmes,lin par rapport à Rg R, soit :

+
0
(V)
� d/'1 Vmes,lin Ro - (Rg R)
--- = 1'1R = O
+
.-t
0
""'
" Vg (5.3)
N =
"'
"
d(Rg + R) (Rg + R Ro)3
@ "
....... '"
·C0
(5.3) conduit à choisir R = R0 - Rg =
..c
O'l
·;:::: =
"'
50 n.
>- "
a. 0
m:I Compte tenu de ce choix, la variation de la tension de mesure s'écrit mainte-
"

u .3
0 "

ü
=
nant :
2
""'

2
o..


=

-0
0
"
=
Ci
@

15

www.biblio-scientifique.net
5 • Montage potentiométrique d'une résistance thermométrique

Pour la sensibilité, il vient :

(5 .4)

Ba Sous l'approximation linéaire (développement à l'ordre 0 de (5.4)), la sensibi­


lité devient constante et est donnée par :

S = �
AV
= 1 ,373 mV/°C

"'O
0
c
::J
0
(V)
......
0
N
@
.......
..c
Ol
·;::::
>
a.
0
u

16

www.biblio-scientifique.net