Vous êtes sur la page 1sur 2

Lycée EMIR ABDELKADER 1er devoir surveillé du 2ème trimestre Niveau : 1TCL3

(2020)
S.KADA / Mascara Français Durée : 01H Nom et prénom :

Texte :
Un article sur le journal « Psychologies »
Psychologies : Pourquoi avez-vous accepté d’accorder une interview à Psychologies magazine alors que
toute la presse vous réclame ?
Zinedine Zidane : Parce que je le lis, donc ça m’a paru normal d’accorder cette interview. Enfin, je dois
vous avouer que c’est mon épouse qui l’achète et c’est surtout elle qui le lit. Ça l’intéresse pour l’éducation
des enfants… pour la vie. Tout passe par la psychologie, non ?

Psy : Alors, ça vous fait quoi d’être un jeune retraité ?


Z.Z : Attendez, pas encore ! Je ne vois pas de quoi vous parlez. [Il rit]. Il reste encore un truc important à
jouer ! On en reparlera.

Psy : Est-ce qu’il y a une chose que vous rêviez de faire et que vous allez pouvoir réaliser quand vous aurez
quitté le foot ?
Z.Z : Oui. Aller dans mon pays d’origine avec mon papa. Voilà. C’est une chose qui me tient à cœur et que
je réaliserai. L’emmener là où il a grandi, dans le village de Bejaïa, dans la montagne, où il était gardien de
moutons.

Psy : C’est ce genre de réponse qui fait que les gens aiment la personne que vous êtes avant d’admirer le
joueur de foot. Vous êtes conscient que tout le monde vous adore ?
Z.Z : Je sais que les gens ont l’impression que je suis resté normal et c’est ce qui leur plaît. Ils me le font
comprendre quand ils me croisent dans la rue. Ils aiment ce que je fais au foot, mais ils aiment aussi que je
sois resté simple. J’ai la chance de jouer un petit peu mieux au foot que les autres, ce n’est pas une raison
pour me prendre pour quelqu’un d’autre. Je reste celui que j’étais. Mes parents m’ont élevé comme ça, ils
m’ont appris à être entier, honnête. Jamais je ne les en remercierai assez.

Psy : Vous les remerciez en étant ce que vous êtes. Ils doivent être très fiers ?
Z.Z : Oui. Je sais qu’ils sont fiers de moi, surtout de voir que je suis resté le même.

Questions
I. Compréhension de l’écrit  :
1- La personne interviewée est-elle anonyme ou une célébrité ?
………………………………………………………………………………………………………
2- Que désigne dans le texte le terme « Psychologies » ? Quel indice le montre ?
………………………………………………………………………………………………………
3- Le journaliste interroge-t-il Zidane au début ou à la fin de l’activité qu’il exerce ? Relevez la phrase
qui l’indique.
………………………………………………………………………………………………………
4- Quelles informations cette interview fournit-elle sur la personne interrogée ? Quels en sont les
indices ? Placez les réponses et les indices dans la colonne qui convient dans le tableau ci-dessous :

Situation de famille

Profession

Origine socioculturelle

Origine socioéconomique des


parents
Principales qualités morales

5- Relevez dans la première phrase deux propositions subordonnées relatives.


1-………………………………………………………………………………………………………
2-………………………………………………………………………………………………………
6- « Ils aiment aussi que je sois resté simple ».
 La proposition soulignée est une proposition relative. Vrai ou Faux ? Justifiez votre réponse.
 ………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………

7- a- «  Jamais je ne les en remercierai assez » A quel temps et à quel mode est le verbe souligné ?
………………………………………………………………………………………………………
b- Dans la même phrase le pronom «  en  » désigne : (Choisissez la bonne réponse)
1- Que je sois devenu footballeur ?
2- De m’avoir appris à rester simple et modeste malgré la gloire.
3- Que les gens m’aiment pour ce que je suis.

8- Relevez du texte une interrogation totale est une autre partielle.


………………………………………………………………………………………………………
9- Quel est le type du texte. Quelle est sa visée ?
………………………………………………………………………………………………………

Bon courage mes Grands.