Vous êtes sur la page 1sur 13

REPUBLIC OF CAMAROON

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Peace-Work-Fatherland
Paix-Travail-Patrie
UNIVERSITY OF DOUALA
UNIVERSITE DE DOUALA
INDUSTRIAL ENGINEERING FACULTY
FACULTE DE GENIE INDUSTRIEL

FILIERE GENIE DES PROCEDES /GENIE CHIMIQUE


NIVEAU 4

DECHETS, ASSAINISSEMENT ET VALORISATION


THEME D’EXPOSE

La pyrolyse des déchets

NONS ET PRENOMS DES PARTICIPANTS MATRICULE


SOH STANISLAS ALIX 18G00431
SIMO MENGA EUNICE 18G00430
WATIO MANDOU JUNIOR 15G02833

ENSEIGNANT : Dr. KOUTEU

Année Académique 2019/2020


La pyrolyse des déchets

TABLE DE MATIERE

INTRODUCTION................................................................................................................................2
1- DIFFERENTS TYPE DE LA PYROLYSE DES DECHETS....................................................3
2- CLASSIFICATION ET CARACTERISTIQUE DES DECHETS...........................................4
3- MECANISME DE LA PYROLYSE...........................................................................................4
4- EQUIPEMENT ET CAS PRATIQUE........................................................................................5
4.1- EQUIPEMENTS DE LA RAELISATION DE LA PYROLYSE...........................................5
4.2- CAS PRATIQUE : Procédé de pyrolyse d’un mélange biomasse et matière plastique........6
4.2.1- Principe de fonctionnement du procédé...........................................................................6
5- VALORISATION DES PRODUITS ISSUES DE LA PYROLYSE.........................................8
5.1- Le principe de fonctionnement de notre procédé....................................................................8
6- PREDICTION DE LA QUANTITE DES PRODUITS DU PROCEDE...................................9
6.1- PREDICTION DANS LE CAS DE LA PYROLYSE.............................................................9
6.2- PREDICTION DANS LE CAS DE LA VALORISATION DES GAZ
INCONDENSABLES.....................................................................................................................10
CONCLUSION...................................................................................................................................11
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES..........................................................................................12

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 1 | 14
La pyrolyse des déchets

INTRODUCTION
La pyrolyse est la destruction thermochimique des déchets par réaction endothermique en
absence d’air ou d’oxygène. Elle est donc une combinaison complexe de réactions
concurrentes et consécutives en l’absence d’oxygène à savoir des réactions de dégradation de
la matrice organique solide, via des réactions de dépolymérisation et de fragmentation
(déshydratation, décarboxylation et décarbonylation). Les produits issus de la pyrolyse ont
une importance capitale dans le processus de développement durable lorsqu’ils sont valorisés.
Il sera question dans ce travail de présenter les différents types de la pyrolyse, la classification
et caractérisations des déchets, le mécanisme de la pyrolyse, les équipements utilisés pour la
réalisation de la pyrolyse suivi d’un cas pratique, la valorisation des produits issus de la
pyrolyse et en fin la possibilité de prédiction de la quantité des produits obtenus lors du
procédé à partir d’une quantité de matière première initiale.

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 2 | 14
La pyrolyse des déchets

1- DIFFERENTS TYPE DE LA PYROLYSE DES DECHETS

Les différents types de la pyrolyse et leurs explications sont consignés dans le tableau ci-
dessous :
Types de Définitions Types de déchets Produits obtenus
Pyrolyses
C’est un procédé réalisé Le coke en majoritaire
Torréfaction (600-3600 secondes) à
basse température de Faible production du Gaz
290°C
Déchets
industriels Production Coke
solides, favorisée
C’est un procédé réalisé boues de station Faible production du
Pyrolyse lente (dizaine de minutes) à d’épuration, gaz
Ou basse température (400- Déchets Hydrocarbures lourds
Carbonisation 500°C) ménagers,
déchets
plastiques,
déchets animaux,
Mélange
Biomasse -Gaz légers
Pyrolyse rapide C’est un procédé réalisé résidus de bois incondensables (CO,
ou (quelques secondes) à Boues H2, N2, CH4)
Pyrogazéificatio haute température (600- industrielles - Hydrocarbures lourds
n 900°C) déchets ou Gaz Condensables
industriels et (huile, aromatique,
ménagers, goudrons, H2O, CnHm)
pneumatiques Faible production du
coke (carbone fixe et
d’inertes résiduels) ou
Charbon
Ce procédé consiste en la
Pyrolyse sous décomposition thermique Les huiles pyrolytiques
vide du combustible à pression Biomasse sont récupérées après
réduite. Elle est effectuée (écorce) condensation.
à une température de
450°C et à une pression
totale de 0.15
atmosphère.
Pyrolyse en bain Ce procédé permet Déchets
de sel fondu d'obtenir, par craquage agricoles, Hydrocarbures
thermique, des matières aromatiques et/ou
hydrocarbures plastiques, aliphatiques
aromatiques et/ou matériaux
aliphatiques. d’emballage

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 3 | 14
La pyrolyse des déchets

2- CLASSIFICATION ET CARACTERISTIQUE DES DECHETS


Ici nous allons classer les déchets selon leurs origines tout en présentant les
caractéristiques de ces déchets.
Origines des déchets Types de déchets Caractéristiques
Composé d’une :
-Fraction d’eau ;
Domestiques Déchets ménagère -De matière sèche ;
-Fraction minérale ;
-Fraction organique.

Déchets
Industriels Inertes -Verre ; - Etat solide ;
(Ils ne contiennent - Gravats Inertes. -Matière organique.
pas de substances
dangereuses)
Déchets -Métaux - Etat solide ;
Industriels Banals -Matériaux composite.
-Matières -Etat solide ;
(Déchets Non Plastiques -Faction organique.
Industriels Dangereux, - Papiers, Cartons -Etat solide, Sèche ou
assimilables aux - Bois, Palettes, Humide ;
ordures Tourets -Faction organique ;
ménagères.) -Matière sèche.
-Cartouches -Etat solide, liquide ;
Déchets d’Encre - fraction minérale.
Industriels -Fluides -Etat fluide ;
Spéciaux frigorigènes -Fluide composite.
(Déchets -Piles, -Etat solide ;
Dangereux, accumulateurs -Matière composite.
générateurs de - Solvants usés, -Etat liquide ;
nuisances) Peintures -Matière composite.
-Tubes -Etat solide ;
Fluorescents -Matière organique.
-Amiante -Matière composite ;
- Aérosols -Fraction minérale.
-Etat solide, Sèche ou
Agricultures Biomasse et les Humide ;
insecticides -Fraction organique ;
-Fraction minérale.

3- MECANISME DE LA PYROLYSE
Lorsque le déchet est chauffé en absence totale d’aire sous atmosphère réductrice à une
température généralement comprise entre 500 et 600°C, il se produit une carbonisation des
matières organiques qui se décomposent en un gaz et un solide. La pyrolyse produit donc trois
combustibles secondaires : un combustible gazeux (CO, CO2, H2, hydrocarbures légers), un

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 4 | 14
La pyrolyse des déchets

combustible liquide (huiles et hydrocarbures lourds) et une phase solide riche en carbone qui
concentre les matières minérales et métaux dans un état non oxydé. Dans ce l’équation de la
mécanisation est donnés par :
Décomposition thermique d’un composé en atmosphère réductrice : ∆H>0

Une partie du combustible gazeux est éventuellement utilisé pour compenser les pertes
thermiques du four. Ce sont la valorisation des combustibles liquides (huiles et goudrons) et
solide (cendreux) qui posent problème compte tenu de leurs caractéristiques.
En termes de dimensionnement nous pouvons procéder ci-après :
Si on se réfère au modèle prédictif en considérant que la matière sèche (MS) est composée
des matières minérales et métaux (Cendre A) et de matière organique (MO) :
On a MS=A+MO
La matière organique présente une certaine teneur en matière organique volatiles (MV). La
différence entre matière organique et matière volatile constitue le carbone fixe (CF) :
CF = MO-MV
Lors de la pyrolyse d’un déchet, il y a production d’un gaz chaud contenant les matières
volatiles et l’eau et d’une phase solide contenant le carbone fixe et les matières minérales et
métaux. On en déduit les proportions de gaz (G) et de Solide (S) :
G=MV* +W et S=CF*+A

4- EQUIPEMENT ET CAS PRATIQUE


4.1- EQUIPEMENTS DE LA RAELISATION DE LA PYROLYSE
Comme équipement permettant de réaliser notre pyrolyse nous allons choisir :

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 5 | 14
La pyrolyse des déchets

Macinatore-industriale
Machine du découpage Condenseur non climatisé
ou du broyage Réacteur continue Un échangeur de chaleur
Siège de la transformation

Séparateur Condenseur climatisé Réservoir de stockage des


Il sépare sous la base de la volatilité Un échangeur de chaleur hydrocarbures lourds

Pompe centrifuge monobloc à brides


2900 t/min

Elle sert à pomper le Gaz vers le


réservoir du stockage.

4.2- CAS PRATIQUE : Procédé de pyrolyse d’un mélange biomasse et matière plastique
4.2.1- Principe de fonctionnement du procédé
Nous partons de la matière première constituée d’un mélange de biomasse et la matière
plastique. Le choix de ce mélange s’inscrit dans le but de maximiser la production des gaz
incondensables pour d’autre fin. Dans ce cas nous travaillons en pyrolyse rapide dans les
soucis de réduire la production des matières solides (Coke ou carbone fixe et inerte).
Nous partons donc du macinatore en réduisant la taille de nos matières premières avant son
entrer dans le réacteur. Le réacteur sépare grâce à sa température élevée les gaz du débris sous
l’action de la densité. En suite le mélange gazeux poussive sont chemin pour subit d’autres
opération tandis que le coke est déjà en stockage.
Lors du passage de gaz dans le condenseur il se produit un phénomène de condensation
partielle pour les Gaz condensables (Hydrocarbures lourds) et est récupérer directement par le
réservoir de stationnement après une opération de séparation dans le séparateur.

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 6 | 14
La pyrolyse des déchets

En suite le mélange gazeux poursuive son chemin dans le condenseur climatisé pour
accélérer la condensation des Gaz condensable restant. Cet hydrocarbure est récupéré après
son passage dans le second séparateur et est renvoyer dans le réservoir de stationnement. Et
le Gaz incondensable (mélange de CO, H2, N2, CH4) est stocké dans le réservoir de
compression de Gaz.

Biomasse et Matière plastique

Condenseur non climatisé

Réacteur

Macinatore-industriale

Stockage du Coke
Mélange gazeux
Séparateur

Condenseur climatisé
Pompe centrifuge

Réservoir de
stockage des
hydrocarbur
es lourds Réservoir de
stationnement
Réservoir de stockage
Séparateur des Gaz incondensables

Figure 1 : Schéma du procédé de la pyrolyse rapide

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 7 | 14
La pyrolyse des déchets

5- VALORISATION DES PRODUITS ISSUES DE LA PYROLYSE


A l’issu du procédé de la pyrolyse réalisé nous avons obtenu trois produits tels que : le
Coke, l’Hydrocarbure lourds et les Gaz incondensables. Nous allons dans ce cas valoriser les
Gaz incondensables. Nous allons l’utiliser pour produire l’électricité, favoriser les opérations
du séchage et en fin stocker dans les réservoirs de compression et embouteiller pour Air-
liquide.
Les équipements du procédé :

Réservoir industrielle de compression de Gaz

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 8 | 14
La pyrolyse des déchets

Turbine
Compresseur à piston Sécheur sous vide
Elle produite une puissance
Il comprime le Gaz et le mettre Séchage en anaérobie
électrique
sous pression

Nous allons réaliser le procédé de la valorisation des Gaz incondensables produite

5.1- Le principe de fonctionnement de notre procédé


La matière première pour notre procédé est un Gaz incondensable obtenu par pyrolyse
des déchets (biomasse et matière plastique).
Le Gaz refroidie et de faible pression entre dans le compresseur à piston 1 dans lequel sa
pression et sa température sera élevées puis entre dans le compresseur à piston 2 et sort sous
forme d’un Gaz surchauffé et de hautes pressions. Il continu son parcours dans une turbine
pour faire tourné les pales de la turbine qui par la suite entrainera un alternateur favorisant la
production d’une puissance électrique.
Le Gaz qui sort de la turbine traverse le sécheur sous vide (abaissement de température
d’ébullition, l’évaporation de ces liquides est réalisable à très basse température) en vue de
céder une partie de sa chaleur pour d’autres usage tels que l’évaporation le taux d’humidité
lors du traitement de matériaux de friction ou de poudres métalliques. Nous aurons comme
avantage ici dans le cadre du séchage :
 Réduction de la consommation énergétique ;
 Réduction des temps de cycle ;
 Parfaite maitrise du cycle de séchage ;
 Séchage de produits thermosensibles sans dégradation (résine, polymère…).
A la sortie du sécheur sous vide le Gaz est récupéré pour son stockage dans le Réservoir
industrielle de compression de Gaz en vu de l’embouteiller et de commercialiser.

Gaz sous
pression

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 9 | 14
Compresseur à piston Compresseur à piston Turbine
Gaz incondensables
La pyrolyse des déchets

Sécheur sous vide


Réservoir industrielle de compression de Gaz

Figure 2 : procédé de la valorisation des Gaz incondensables

6- PREDICTION DE LA QUANTITE DES PRODUITS DU PROCEDE

6.1- PREDICTION DANS LE CAS DE LA PYROLYSE


Dans le cas de la pyrolyse il est difficile de prédire la quantique de produire obtenu à partie
de la quantité de la matière première à l’entrée à cause du faite que la conservation de masse
n’est pas respectée. Lors de l’écoulement du Gaz dans les conduites on enregistre les pertes de
charge suite aux accidents de parcours. En d’autre terme la prédiction ne peut se réaliser que
si nous considérons les quantités typiques de la matière à l’entré afin de trouver les quantités
typiques des produits obtenus. Typiquement si nous traité une tonne de déchets alors on
obtiendra :
 Typiquement 570 kg de Gaz combustibles avec composé d’un mélange complexe
d’incondensables tels qu’hydrogène, monoxyde de carbone, méthane etc. (380 kg par
tonne), et d’hydrocarbures lourds ou goudrons (190 kg par tonne de déchets traités).
 un solide appelé « coke » ou « charbon » (430 kg par tonne de déchets traités).

6.2- PREDICTION DANS LE CAS DE LA VALORISATION DES GAZ


INCONDENSABLES
Dans le cadre de ce procédé si nous considérons une masse M1 qui entre dans le
compresseur à piston 1 alors cette même masse est récupérée à la sortie du compresseur 2. Ce
flux masse est ralentie par les pales de la turbine et du coup nous enregistrons les pertes de

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 10 | 14
La pyrolyse des déchets

charges à la sortie de la turbine. Nous récupérons alors M2 à la sortie de la turbine et dM qui


est resté entrainer dans la turbine. Dans ce cas nous pouvons écrit la relation suivante :
M 1−M 2=dM
Nous constatons dans la suite que le flux M2 poursuit son parcours dans le sécheur sous
vide jusqu’à être stocké dans le Réservoir industrielle de compression de Gaz. On remarque ici que
nous pouvons prédire une variation de masse de stockage sans perte de charge du Gaz qui est donné
par :

M 2=M 1−dM
Concernant la circulation générale du Gaz de l’entré jusqu’au stockage, nous enregistrons en
réalité les perdes de charges régulières dues aux flottements du Gaz sur les conduites lors de
son passage et aux les pertes de charges singulières dues aux accidents de parcours. Vu cela
nous aurons à la sortie de tous le procédé une variation de masse M3 :
M 3=M 2− pertes de charges
Ou encore
M 3=M 1−dM − pertes de charges

CONCLUSION
Il était question dans ce travail de définir la notion de la pyrolyse et lister ses différents
type, de présenter les caractéristiques de déchets ainsi que le mécanisme de la pyrolyse, en
suite donner les équipements utilisés pour la réalisation de la pyrolyse suivi d’un cas pratique,
la valorisation des produits issus de la pyrolyse et des prédictions de la quantité des produits
obtenus lors du procédé à partir d’une quantité de matière première initiale. Il en ressort que la
pyrolyse est un procédé de traitement des déchets tout en préservant la l’environnement et
moins polluant et que les produits issus de la pyrolyse tels que le coke, les hydrocarbures et
les Gaz sont valorisés en rendant utile pour d’autre procédé (production d’électricité, séchage
des matériaux ou des poudres, conditionnement). Dans le cadre de la préservation du milieu
naturel la pyrolyse est une technique ayant certaine limite raison pour laquelle il existe
d’autres méthodes telles que la Gazéification, incinération, etc.

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 11 | 14
La pyrolyse des déchets

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Gérard ANTONINI, Mourad HAZI, pyrolyse – gazéification de déchets solides.
Centre Emile Bernheim, Research instituts in management sciences.

FGI-GPR/GCH, 2019-2020 P a g e 12 | 14