Vous êtes sur la page 1sur 16

LIVRET DES ENTREPRISES

Simulation pédagogique de gestion d'entreprise,

TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION

CHAPITRE 1 - ACTIVITE DE PRODUCTION


1.1. LES APPROVISIONNEMENTS
1.1.1. Les achats auprès des fournisseurs
1.1.3. Les stocks
1.2. LA PRODUCTION
1.2.1. La consommation de matières premières
1.2.2. L'utilisation des ateliers
1.2.2.1. La capacité
1.2.2.2. Les coûts variables
1.2.2.3. Les coûts fixes
1.2.3. Les stocks de produits finis

CHAPITRE 2 - ACTIVITE DE COMMERCIALISATION


2.1. LES PRODUITS
2.1.1. Bateau A
2.1.2. Bateau B
2.1.3. Bateau C
2.2. LE MARCHE CONCURRENTIEL
2.3. LES MOYENS DE LA CONCURRENCE
2.3.1. La qualité
2.3.2. Le prix
2.3.3. La publicité
2.3.4. Le délai de paiement client
2.3.5. La force de vente

CHAPITRE 3 - ADMINIS TRATION ET FINANCE


3.1. ADMINIS TRATION ET PRESTATIONS EXTERNES
3.2. CONDITIONS BANCAIRES
3.3. FISCALITE
3.3.1. Amortissement des immobilisations
3.3.2. Impôt sur les sociétés
3.3.3. Taxe sur la valeur ajoutée

ANNEXES
BILAN AU 31.12.N-1
DIVERS
FEUILLE DE DECISION
INTRODUCTION

Votre entreprise est une société anonyme au capital de 1 200 000 €. Elle est en
concurrence avec d'autres entreprises similaires, qui initialement avaient toutes une activité
industrielle de production et de commercialisation de coques de bateaux de pêche et de
plaisance.

La production se limitait aux coques, aux aménagements en plastique et aux finitions en


bois. Ces coques de bateaux étaient commercialisées auprès de revendeurs.

Aujourd'hui, les entreprises ont gardé les deux activités de production et de


commercialisation auprès de détaillants. Les revendeurs équipent les bateaux soit de moteurs
hors-bord, soit d'un mât pour la voile, et complètent l'accastillage pour vendre les bateaux ainsi
achevés, le plus souvent à des particuliers, plus rarement à des collectivités.

CHAPITRE 1
ACTIVITE DE PRODUCTION

Trois types de bateaux peuvent être fabriqués :


 Bateau « A »,
 Bateau « B »,
 Bateau « C »,

à partir de deux matières premières : plastique, bois,

traitées dans deux ateliers : moulage, finition.

1.1. LES APPROVISIONNEMENTS

Les fournitures diverses (vis, boulons, rivets, produits pour le traitement du bois), utilisées
en petites quantités, ont un coût très faible et sont incluses dans le prix du bois. Les matières
premières peuvent être achetées chez des fournisseurs spécialisés.

1.1.1. Les achats auprès des fournisseurs


Les matières premières, le plastique et le bois, proposées par les différents fournisse urs
ont des qualités équivalentes (dureté, longévité, solidité, facilité d'utilisation...).

Les commandes sont passées au début de chaque mois. Il est donc possible de faire varier le
montant des commandes mensuellement.

Les livraisons sont toujours effectuées un mois après la commande.


La facturation et la comptabilisation des achats ont lieu lors de la livraison, c’est-à-dire
un mois après la commande.

Trois fournisseurs de plastique et trois fournisseurs de bois proposent des délais de paiement
différents et des prix différents. Un délai de paiement court à partir de la livraison.

CONDITIONS D’ACHAT DES MATIÈRES PREMIÈRES AUPRÈS DES FOURNIS S EURS


Matières Fournisseur Prix unitaire Délai de paiement
Comptant 3 800 € HT / tonne Fin de mois
Plastique 30 jours 4 000 € HT / tonne 30 jours fin de mois
60 jours 4 200 € HT / tonne 60 jours fin de mois
Comptant 1 400 € HT / m3 Fin de mois
Bois 30 jours 1 500 € HT / m3 30 jours fin de mois
60 jours 1 600 € HT / m3 60 jours fin de mois

1.1.2. Les stocks

Les sorties de matières premières sont valorisées au coût unitaire moyen pondéré .
L'inventaire physique des stocks a lieu à chaque fin de mois. Il peut faire apparaître des
différences d'inventaire.

1.2. LA PRODUCTION

Il est toujours possible d'abandonner la fabrication d'un ou plusieurs bateaux. Le


processus de production est automatisé, la main d'œuvre est essentiellement utile pour la
maintenance du matériel. Il n'y a guère de gain de productivité à attendre dans un avenir proche.
La production d’un mois est disponible pour la vente sans délai.
Les consommations de matières premières et les temps de production sont connus avec une
grande précision.
1.2.1. La consommation de matières premières

CONS OMMATION DE MATIÈRES PREMIÈRES PAR BATEAU


Bateau A Bateau B Bateau C
Plastique 0,20 tonne 0,40 tonne 1,00 tonne
Bois 0,10 m³ 0,20 m³ 0,50 m³

1.2.2. L'utilisation des ateliers

1.2.2.1. La capacité

Chaque atelier comprend un certain nombre de postes de travail qui déterminent la


capacité de production de l'atelier exprimée en nombre d'heures de travail machine (H.T.M.).

Au 31 décembre de l'année précédente, les capacités de production de chacun des deux ateliers
étaient les suivantes :

CAPACITÉ DE PRODUCTION EN HTM AU 31.12.N-1


Nombre de postes Capacité Capacité
fin année N-1 mensuelle / poste mensuelle / atelier
Moulage 10 200 H.T.M. 2000 H.T.M.
Finition 10 200 H.T.M. 2000 H.T.M.

Il est facile d'acquérir de nouveaux postes de production. La commande est passée en début de
mois. La livraison et la mise en service sont extrêmement rapides. On peut considérer que le
poste de travail est opérationnel le mois où la commande est passée . La facturation, la
comptabilisation et le paiement de l'investissement ont lieu pendant le mois de l'acquisition.

Les postes de travail peuvent être cédés en début de mois au fournisseur, qui reprend chaque
poste de travail pour un forfait de 40 000 € HT quel que soit son âge.

Il ne peut pas y avoir de cession de postes de travail entre entreprises.

Par ailleurs, compte tenu de la spécificité des installations, aucun matériel ne peut être acquis
d'occasion.

1.2.2.2. Les coûts variables

Les temps d'exécution des bateaux dépendent de leur complexité.

CONS OMMATION D'H.T.M. PAR BATEAU


Bateau A Bateau B Bateau C
Moulage 8,00 H.T.M. 12,00 H.T.M. 28,00 H.T.M.
Finition 10,00 H.T.M. 14,00 H.T.M. 28,00 H.T.M.
Outre les consommations de matières premières, les seuls coûts directs variables de production
sont constitués par le coût des H.T.M.. En effet, l'utilisation de matières consommables par les
machines est proportionnelle au temps de fonctionnement des postes.

COÛT UNITAIRE DE L'H.T.M. UTILIS ÉE


Moulage Finition
Coût unitaire de l'Heure de
Travail Machine utilisée 40,00 € / H.T.M. 40,00 € / H.T.M.

1.2.2.3. Les coûts fixes

Les coûts fixes de production sont composés :


 des frais d'entretien et maintenance ;
 des amortissements.

La maintenance permet de conserver la même productivité aux postes de travail tout au long de
leur vie. On procède par abonnement des charges d'amortisse ment pour obtenir l'amortisse me nt
mensuel.

COÛT FIXE DE PRODUCTION MENS UEL


Moulage Finition
Entretien d’un poste de travail 2 400,00 € / poste / mois 2 400,00 € / poste / mois
Prix d’acquisition H.T. d’un poste 80 000,00 € HT 80 000,00 € HT
Taux mensuel d'amortissement 20 % / 12 20 % / 12

Des coûts exceptionnels sur cession d'immobilisations peuvent apparaître lorsque l'entreprise
cède une partie ou la totalité de ses postes.

La valeur nette comptable au 31 décembre de l'année précédente est égale à 70,00 % de la valeur
d'acquisition, soit à 56 000,00 € HT par poste. Elle diminue ensuite de 1/60 ème de la valeur
d'acquisition par mois. Les postes cédés sont toujours les plus anciens.

1.2.3. Les stocks de produits finis

Les stocks de produits finis sont valorisés au coût variable de production. Les sorties
de produits finis sont valorisées au coût unitaire moyen pondéré. L'inventaire physique des
stocks a lieu à chaque fin de mois.
1.2.4. Amortissement des immobilisations

Les immobilisations sont amorties sur la base d'une durée moyenne de vie selon le mode
linéaire. Les amortissements sont inclus dans les résultats mensuels selon le principe de
l'abonnement mensuel, c'est-à-dire pour 1/12ème de leur montant annuel.

TAUX D'AMORTIS S EMENT ANNUEL DES IMMOBILIS ATIONS CORPORELLES


Constructions 5%
Installations techniques 20 %
Autres immobilisations 15 %

CHAPITRE 2
ACTIVITE DE COMMERCIALISATION

2.1. LES PRODUITS

Les entreprises peuvent fabriquer et vendre trois types de bateaux.

2.1.1. Bateau A

C'est le modèle le plus simple. Très dépouillé, le bateau A est destiné en principe à la
pêche. L'aménagement est sommaire et comprend uniquement trois banquettes en bois. Il est
en général vendu comme bateau de pêche pour le pêcheur non professionnel mais assidu. Sa
fonction est en fait peu déterminée. Il est, en effet, souvent utilisé comme bateau de pêche, mais
également comme bateau promenade, voire, dans certains cas, comme moyen de locomotio n
dans les bocages, en raison de son très faible tirant d'eau.

Caractéristiques :
 longueur : 4 m,
 poids : 250 Kg,
 équipement : 3 banquettes en bois,
 possibilité moteur de faible puissance,
 système de traction : rame, godille ou moteur.
2.1.2. Bateau B

Plus spécialisé, le bateau B est destiné à la promenade sur mer, lac, estuaire de rivière ou
canal. Il est par ailleurs facilement portable. Conçu pour des déplacements plus longs, il est
équipé d'une cabine pour deux personnes, et peut recevoir un aménagement cuisine sommaire.
La partie arrière est équipée de deux banquettes bois et d'une plate-forme.

Caractéristiques :
 longueur : 5,50 m,
 poids : 500 Kg,
 équipement : cabine aménagée pour 2 personnes et pouvant recevoir un appareilla ge
sommaire de cuisine, arrière aménagé en solarium,
 adjonction d'un moteur hors-bord ou d’un mât.

2.1.3. Bateau C

Dernier né de la gamme, le bateau C est destiné presque exclusivement aux promenades


en mer ou en lac. Il permet également la pêche au gros. Difficilement transportable, sauf par
des spécialistes, ce bateau sera généralement attaché de manière permanente à un port. Plus
grand et plus luxueux, compte tenu de la clientèle à laquelle il est destiné, ce bateau de plaisance
comprend :
 une cabine à l'avant pour deux personnes,
 une cabine centrale pour deux personnes avec équipement cuisine ou détente,
 un poste de pilotage à l'arrière et deux banquettes,
 un solarium à l'avant et sur le toit de la cabine centrale.

Caractéristiques :
 longueur : 8 m,
 poids : 1 300 Kg,
 équipement : 2 cabines,
 peut recevoir deux moteurs puissants pour la haute mer.

2.2. LE MARCHÉ CONCURRENTIEL


Les bateaux sont vendus sur le marché concurrentiel des revendeurs. Dans ce cas, on peut
maintenir une gamme complète de 3 bateaux, ou bien renoncer à commercialiser un ou deux
bateaux afin de se spécialiser. On ne peut pas commercialiser plus de 3 types de bateaux.

Les études prévisionnelles s’accordent à dire que :


 la demande sur le bateau A est en phase de déclin ;
 la demande sur le bateau B semble avoir atteint un faible niveau de progression (maturité
du produit) ;
 la demande sur le bateau C, commercialisé depuis peu, se situe à un niveau relative me nt
faible pour l’instant. Cependant, cette demande semble destinée à une forte progression.

DEMANDE MOYENNE PAR ENTREPRIS E (décembre N-1)


Bateau A Bateau B Bateau C
Nombre 45 65 15

Cette demande moyenne peut varier fortement en fonction de la concurrence qui s'exerce par le
prix, la publicité, la force de vente et le délai de paiement.

Enfin, il convient de noter que les ventes augmentent au printemps.

2.3. LES MOYENS DE LA CONCURRENCE

Une entente entre l'ensemble des entreprises concurrentes, outre qu'elle tomberait sous le
coup de la loi, aurait des effets limités car il existe une concurrence indirecte, exercée
notamment par des produits de substitution tels que les produits pneumatiques ou bien par
d'autres produits de loisir.

2.3.1. La qualité

La concurrence ne peut pas s'exercer par la qualité, puisque les bateaux sont supposés être
de qualité équivalente. Toutefois, cette qualité objective peut être modifiée par les autres
composantes du mix commercial, qui génèrent des qualités perçues différentes.

2.3.2. Le prix
Le prix est un outil toujours efficace, puisque les entreprises s'adressent à des
professionnels, qui ont l'obligation soit de répercuter les variations de prix qu'ils subissent, soit
de modifier leurs propres marges. Le prix est fixé chaque mois.

2.3.3. La publicité

Les budgets de publicité sont fixés chaque mois. Cette publicité s'adresse au
consommateur final, qui devrait être plus facile à séduire par les revendeurs s'il connaît déjà la
marque et si les bateaux ont été valorisés par une communication efficace. L'efficacité est
directement liée au budget alloué.

2.3.4. Le délai de paiement client

Les clients des entreprises sont des professionnels revendeurs. Ces derniers sont très
attentifs aux délais de paiement. Il peut leur être proposé pour l'ensemble des trois bateaux, cinq
formules :
 paiement comptant, le paiement est alors effectué le mois de la vente,
 paiement à 30 jours, le paiement est effectué le mois qui suit la vente,
 paiement moitié à 30 jours, moitié à 60 jours,
 paiement à 60 jours,
 paiement à 90 jours.

La formule choisie figure sur le catalogue. Elle est identique pour tous les bateaux et tous les
clients visités par les représentants.
2.3.5. La force de vente

La force de vente, constituée de représentants, permet de présenter aux revendeurs les


produits de la firme. Plus ils sont nombreux, plus ils peuvent consacrer de temps à la prospection
et accroître le nombre de visites.

COÛT DE LA FORCE DE VENTE


Coût fixe mensuel d'un représentant 8 000,00 €
Taux de commission sur chiffre d'affaires HT 10,00 %
Coût de licenciement d'un représentant 50 000,00 €
Effectif de la force de vente 5 représentants
CHAPITRE 3
ADMINISTRATION ET FINANCE

3.1. ADMINISTRATION ET PRESTATIONS EXTERNES

Au-delà des charges de production (chapitre 1) et des charges de commercialisa tio n


(chapitre 2), les charges internes à l'entreprise ont été regroupées dans un poste
« Administration ». Elles s'élèvent à 30 000 € par mois.

3.2. CONDITIONS BANCAIRES

L'Européenne de Crédit est votre banque. Pour répondre aux besoins de financement des
entreprises, après acceptation du dossier, il est proposé :

 Emprunt à moyen terme et long terme, durée de 5 ans :


 déblocage des fonds le 1er du mois,
 remboursement mensuel en 60 amortissements constants,
 par prélèvement automatique le 1er du mois, à partir du mois qui suit le déblocage des fonds,
 taux d'intérêt : 10,00 % par an,
 prélèvement mensuel automatique des intérêts (taux proportionnel) en fin de mois.
Le remboursement anticipé n’est pas possible.

Autorisation de découvert

L'Européenne de Crédit peut par ailleurs accorder, dans certains cas, une autorisation de
découvert. Le taux actuel est de 18,00 % l'an. Le prélèvement automatique de ces intérêts
sur découvert a lieu le mois qui suit l'apparition de ce même découvert.

 Valeurs mobilières de placement


 Il est possible d’acheter ou de vendre des VMP.
 Le taux annuel de placement est de 4 %.

3.3. FISCALITÉ

3.3.1. Impôt sur les sociétés

Les entreprises sont soumises à l'impôt sur les sociétés (IS) au taux de 33,33 %.
3.3.2. Taxe sur la valeur ajoutée

Les entreprises sont assujetties à la Taxe sur la Valeur Ajoutée selon les modalités du
tableau ci-dessous.

TAUX DE TVA
Postes assujettis
Taux
 Produits finis 19,60 %
 Matières premières 19,60 %
 Charges d'exploitation : 19,60 %
 coûts fixes d'administration
 coûts fixes de production
 coûts variables de production
 frais fixes des représentants
 frais variables des représentants
 frais de publicité
 prestations de services

Toutes les charges d'exploitation ne supportent pas la TVA. Par simplification, il est considéré
que seulement 50% de ces charges sont assujetties à TVA.

Les conditions de détermination et de paiement de la taxe due relèvent du régime commun.


ANNEXES

BILAN AU 31.12.N-1
Après affection du résultat de l’exercice

ACTIF PASSIF
Immobilisations incorporelles 20 000 Capitaux propres
Immobilisations corporelles Val. Brute Amort. Val. nette Capital 1 200 000
Constructions 1 000 000 500 000 500 000 Réserves 1 200 000
Installations techniques 1 600 000 480 000 1 120 000 Résultat de l’exercice 0
Autres immobilisations 200 000 92 000 108 000
Situation nette 2 400 000
Stocks et encours Q uantité CUMP
Plastique 100 4000 400 000 Emprunts et dettes
Bois 45 1 500 67 500 Emprunt (5 ans) 600 000
Bateau A 30 1 670 50 100 (Valeur brute : 720 000)
Bateau B 30 2 940 88 200
Bateau C 10 6 990 69 900

Créances d’exploitati on Fournisseurs


Clients (30jours) 280 000 Plastique (30 jours) 188 000
Clients (60 jours) 136 000 Bois (30 jours) 64 000

Etat Dettes diverses 0


Impôts sur les sociétés 0
TVA sur biens et services 28 000 Etat
Impôt sur les sociétés 0
Valeurs mobilières de placement 300 000 TVA collectée 50 000

Disponibilités 134 300 Concours bancaires 0

TOTAL ACTIF 3 302 000 TOTAL PASSIF 3 302 000


DIVERS
La précédente équipe de direction a également passé au mois de décembre de l’année N -
1 des commandes de matières premières.

Date de commande Date de Date de paiement


Commande Fournisseur Quantité Prix unitaire
livraison
Bois 30 jours 20 m3 1500 € Décembre N-1 Janvier N Février N
HT/m3
FEUILLE DE DECISION

DECISION MENSUELLE
Scénario Industriel - Perfectionnement

Numéro de société : Raison sociale : Mois : Année :


Responsable : Salle :

DECISION COMMERCIALE BATEAU A BATEAU B BATEAU C


PRIX DE VENTE UNITAIRE ........................... ........................... ...........................
PUBLICITE MESUELLE (en valeur et en euros) ........................... ........................... ...........................
DELAI DE PAIEMENT CLIENTS / REVENDEURS (cocher une seule case)
    
Comptant 30 jours ½ 30 j ½ 60 j 60 jours 90 jours
FORCE DE VENTE : embauche (+) ou licenciement (-) de représentants ...........................

DECISION FINANCIERE
EMPRUNT A MOYEN ET LONG TERME (€) ...........................
VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT : achat (+) (€) ou vente (-) (€) ...........................

FOURNISSEUR CONTRAT TRIMES TRIEL PLASTIQUE BOIS


(cocher une seule case par matière) Comptant  Comptant 
30 jours  30 jours 
60 jours  60 jours 

MATIERES PREMIERES PLASTIQUE (t) BOIS (m3 )


COMMANDES AUX FOURNISSEURS ........................... ...........................
(Quantité sans virgule))

PRODUITS BATEAU A BATEAU B BATEAU C


OBJECTIFS DE PRODUCTION (Bateaux) ........................... ........................... ...........................

ATELIERS MOULAGES FINITION


Investissements (+) ou cession de postes (-) ........................... ...........................
FEUILLE DE DECISION

DECISION MENSUELLE
Scénario Industriel - Perfectionnement

Numéro de société : Raison sociale : Mois : Année :


Responsable : Salle :

DECISION COMMERCIALE BATEAU A BATEAU B BATEAU C


PRIX DE VENTE UNITAIRE ........................... ........................... ...........................
PUBLICITE MESUELLE ........................... ........................... ...........................
DELAI DE PAIEMENT CLIENTS / REVENDEURS (cocher une seule case)
    
comptant 30 jours ½ 30 j ½ 60 j 60 jours 90 jours
FORCE DE VENTE : embauche (+) ou licenciement (-) de représentants ...........................

DECISION FINANCIERE
EMPRUNT A MOYEN ET LONG TERME (€) ...........................
VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT : achat (+) (€) ou vente (-) (€) ...........................

FOURNISSEUR CONTRAT TRIMES TRIEL PLASTIQUE BOIS


(cocher une seule case par matière) Comptant  Comptant 
30 jours  30 jours 
60 jours  60 jours 

MATIERES PREMIERES PLASTIQUE (t) BOIS (m3 )


COMMANDES AUX FOURNISSEURS (Quantité) ........................... ...........................

PRODUITS BATEAU A BATEAU B BATEAU C


OBJECTIFS DE PRODUCTION (Bateaux) ........................... ........................... ...........................
OBJECTIFS DE VENTE (Bateaux) ........................... ........................... ...........................

ATELIERS MOULAGES FINITION


Investissements (+) ou cession de postes (-) ........................... ...........................
FEUILLE DE DECISION

DECISION MENSUELLE
Scénario Industriel - Perfectionnement

Numéro de société : Raison sociale : Mois : Année :


Responsable : Salle :

DECISION COMMERCIALE BATEAU A BATEAU B BATEAU C


PRIX DE VENTE UNITAIRE ........................... ........................... ...........................
PUBLICITE MESUELLE ........................... ........................... ...........................
DELAI DE PAIEMENT CLIENTS / REVENDEURS (cocher une seule case)
    
comptant 30 jours ½ 30 j ½ 60 j 60 jours 90 jours
FORCE DE VENTE : embauche (+) ou licenciement (-) de représentants ...........................

DECISION FINANCIERE
EMPRUNT A MOYEN ET LONG TERME (€) ...........................
VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT : achat (+) (€) ou vente (-) (€) ...........................

FOURNISSEUR CONTRAT TRIMES TRIEL PLASTIQUE BOIS


(cocher une seule case par matière) Comptant  Comptant 
30 jours  30 jours 
60 jours  60 jours 

MATIERES PREMIERES PLASTIQUE (t) BOIS (m3 )


COMMANDES AUX FOURNISSEURS (Quantité) ........................... ...........................

PRODUITS BATEAU A BATEAU B BATEAU C


OBJECTIFS DE PRODUCTION (Bateaux) ........................... ........................... ...........................
OBJECTIFS DE VENTE (Bateaux) ........................... ........................... ...........................

ATELIERS MOULAGES FINITION


Investissements (+) ou cession de postes (-) ........................... ...........................