Vous êtes sur la page 1sur 8

Introduction

Pour transmettre une information numérique à travers un canal à bande passante limitée, on
doit transférer l’information à une onde porteuse ayant une fréquence appropriée

La modulation a pour objectif d'adapter le signal à émettre au canal de transmission. En


modulation numérique, ce signal n'est pas continu mais discret, et généralement binaire.

Cette opération consiste à modifier un ou plusieurs paramètres d'une onde porteuse

S(t) = A*cos ( 0*t + 0). Centrée sur la bande de fréquence du canal.


Les paramètres modifiables sont :

- L'amplitude : A

- La fréquence : f 0 =  0 /(2p)

- La phase : 0

Dans les procédés de modulation binaire, l'information est transmise à l'aide d'un paramètre
qui ne prend que deux valeurs possibles.

Dans les procédés de modulation M-aire, l'information est transmise à l'aide d'un paramètre
qui prend M valeurs. Ceci permet d'associer à un état de modulation un mot de n digits
binaires. Le nombre d'états est donc M= 2n. Ces n digits proviennent du découpage en
paquets de n digits du train binaire issu du codeur.

Les types de modulation les plus fréquemment rencontrés sont les suivants :

- Modulation par Déplacement d'Amplitude MDA (ASK).

- Modulation par Déplacement de Phase MDP (PSK).

- Modulation par Déplacement de Phase Différentiel MDPD

- Modulation d'amplitude de deux porteuses en quadrature MAQ.

- Modulation par Déplacement de Fréquence MDF(FSK).


La Modulation par Déplacement d'Amplitude MDA ou (Amplitude Shift
Keying ASK)
Dans ce cas, la modulation ne s'effectue que sur la porteuse en phase cos( 0*t + 0) .Il n'y a
pas de porteuse en quadrature. Cette modulation est parfois dite mono dimensionnelle.

Le signal modulé s'écrit alors m(t)   a *g(t kT)*cos t  


k k 0 0

La forme de l'onde g(t) est rectangulaire, de durée T et d'amplitude égale à 1 si t appartient à

L’intervalle [0, T[ et égale à 0 ailleurs.

Dans ce cas, un seul bit est transmis par période T, et par conséquent n=1 et M=2. Le
symbole k a prend sa valeur dans l'alphabet (0, a0). On observe donc sur un chronogramme
des extinctions de porteuse quand ak
Modulation par déplacement de phase ( Phase Shift Keying PSK)
La modulation par déplacement de phase PSK (Phase Shift Keying) peut s’exprimer par la
relation : u(t) = U0.cos\ 2x(f0t + ak m )\

Dans le cas général d’un signal modulant discret pouvant comporter m niveaux distincts. Ak
peut alors prendre les valeurs de 0 à m-1. Pour le cas particulier d’un signal modulant binaire
On obtient :

u(t) = U0. cos(co0t + ak7i) = ±U0. cos(co0t)

On peut donc considérer cette modulation comme une modulation d’amplitude avec porteuse
supprimée par un signal binaire d’amplitudes (+1, -1). Pratiquement, la modulation PSK n’est
jamais utilisée en raison de la référence de phase absolue qu’elle implique. On préférera
utiliser une modulation différentielle, qui code l’information binaire dans un écart de phase
avec le moment précédent.

Véhicule l'information binaire via la phase d'un signal de référence (porteuse).


Modulation par déplacement de fréquence (Frequency Shift Keying FSK) 
La modulation FSK (Frequency Shift Keying) correspond à la modulation FM par un
signal discret. Dans le cas particulier binaire, le signal secondaire est de la forme :

u2(t) = up.cos (2π(fp +akAf) t)

Où prend les valeurs -1 ou +1 selon la valeur du signal binaire à transmettre. Le spectre


résultant de cette modulation peut être déduit relativement aisément en considérant le
signal modulé comme la somme de deux signaux de type OOK (On Off Keying), le
premier avec une porteuse, le second avec une porteuse. Cette manière de réaliser FSK est
appelée FSK à discontinuité de phase, en raison de l’incohérence de la phase lors des
transitions de fréquence.

La fréquence du signal porteur sinusoïdal élevée est fonction du signal modulant rectangulaire
de fréquence faible. L’amplitude du signal porteur reste constante en l’occurrence.

Dans ce TP on va d’abord
simuler les modulations ASK-PSK et FSK sous MATLAB.. L’objectif de ce travail est de
retrouver les mêmes résultats obtenus entre la théorie et simulation sous MATLAB.
Simulation sous MATLAB
Initialisation
Au début de simulation on va entrer les données suivantes :

clc , clear all, close all;


n = 500; % nombre de bits
b = randint(1,n); % générer train de bits
f1 = 1; % fréquence 1
f2 = 2; % fréquence 2
t= 0:1/30:1-1/30; %intervalle de temps
1. Modulation ASK : Code MATLAB

On exécute le code qui nous donnera une séquence des bits avec sa modulation ASK (voir la
figure ci-dessous)
Diagramme de constellation 

2. Modulation PSK :
Code MATLAB
On exécute le code qui nous donnera une séquence des bits avec sa modulation PSK (voir la
figure ci-dessous).

Diagramme de constellation 

3. Modulation FSK :
Code MATLAB
On exécute le code qui nous donnera une séquence des bits avec sa modulation FSK (voir la
figure ci-dessous)

CONCLUSION :
Ce TP nous a permis de mieux maitriser les techniques de transmission numérique avec
porteuse.

L’un des principaux avantages des transmissions numériques réside dans la possibilité
de conserver l'intégrité de l'information à transmettre, ce qui est tout à fait impossible avec
une transmission analogique. L'extraordinaire variété des applications que nous venons
d'exposer met en évidence l'importance capitale des différentes techniques de transmission
numérique sur porteuse.

L’intérêt majeur des transmissions numériques réside dans la possibilité de leur


insertion harmonieuse dans les réseaux intégrés numériques qui se développent de jour en
jour. Un autre avantage réside dans la possibilité de conserver l'intégrité de l'information à
transmettre, ce qui est impossible avec la transmission analogique.

L'extraordinaire variété des applications que nous venons d'exposer met en évidence
l'importance capitale des différentes techniques de transmission numérique sur porteuse.
Un intérêt majeur des transmissions numériques réside dans la possibilité de leur insertion
harmonieuse dans les réseaux intégrés numériques qui se développent de jour en jour. Un
autre avantage réside dans la possibilité de conserver l'intégrité de l'information à transmettre,
ce qui est tout à fait impossible avec une transmission analogique.

Vous aimerez peut-être aussi