Vous êtes sur la page 1sur 62

ORTHOGRAPHE leço

n s

CEINTURE BLANCHE
O1 - Masculin / féminin : le genre des noms
O2 - Singulier /pluriel : le nombre des noms
CEINTURE JAUNE
O3 - La phrase et la ponctuation
O4 - Le Groupe Nominal (GN simple)
O5 - Les accents
CEINTURE ORANGE
O6 - m devant m, b, p
O7 - s ou ss
O8 - La lettre « g »
O9 - La lettre « c »
CEINTURE VERTE
O10 - Les homophones : a / à
O11 - Les homophones : est / et
O12 - Les homophones son / sont
O13 - Les homophones on / ont
O14 - Le Groupe Nominal
CEINTURE BLEUE
O15 - L’accord du groupe nominal avec le verbe.
O16 - Le pluriel des noms particuliers
O17 - Le féminin des noms particuliers
O18 - Le féminin des adjectifs
O19 - Le pluriel des adjectifs
ORTHOGRAPHE leço
n s

CEINTURE VIOLETTE
O20 - Participe passé en -é ou infinitif en –er ?
O21 - Les lettres finales muettes
O22 - Les homophones : ou/où
O23 - Les homophones : ce/se
O24 - Les homophones : ces/ses
CEINTURE MARRON
O25 - Les homophones : quel(s) / quelle(s) / qu’elle(s)
O26 - Les homophones : leur / leurs
O27 - Les homophones : c’est / s’est
O28 - L’accord du participe passé
O29 - L’accord sujet / verbe (cas complexes)
CEINTURE NOIRE
O30 - Les homophones : mes / mais
O31 - La graphie finale des noms en –ail, -euil, -eil, -ouil
O32 - Les mots en ac-, ap-, af-, ef-, of-
O33 - les noms terminés par –ée, -té, -tié
O34 - Les pronoms relatifs lequel, laquelle, duquel, auquel ...
O35 - Les adverbes en –ment,-emment, -amment
O36 - Les homophones la / là / l’a / l’as
O37 - Les adjectifs de couleur
O38 - L’accord du participe passé (cas complexe)
O39 - Le pluriel des noms-composés
Le genre des noms O1

Chaque nom a un genre :

il est

ou

masculin féminin

Si je peux mettre Si je peux mettre


« un » devant. « une » devant.

Exemples de Exemples de
noms masculins : noms féminins :
un stylo une trousse
un frère une sœur
un client une cliente
un ami une amie
Singulier / Pluriel O2

Le s ingulier Le pluriel

Quand on parle d’une seule Quand on parle de plusieurs


personne ou d’une seule cho- personnes ou choses, on dit :
se on dit : un, le, mon, la, une des, les, mes, nos …

Exemples : Exemples :
Des dames, mes chevaux,
Une dame, mon cheval,
les tables, nos pantalons …
la table, le pantalon …

Les mots un, le, mon, la, une … Les mots des, les, mes, nos …
indiquent que le nom est au indiquent que le nom est au
singulier. pluriel.

SINGULIER
PLURIEL

Pour le pluriel d’un nom, on


ajoute la plupart du temps
un –s
Exemple :
Les voituress

Donc souvent, on n’entend


pas le pluriel, mais on le voit.
Exemple :
Les petitess tabless
La phrase et la ponctuation O3

La phrase

Une phrase est une suite de mots qui a du sens.


Exemple : La petite fille va à l’école.

Une phrase commence par une majuscule et se termine par


un point.
Exemple : L a petite fille va à l’école..
Mange ta soupe !

La ponctuation

La ponctuation est l’ensemble des signes qui aident à se repérer


dans un texte.
Voici les signes de ponctuation les plus courants :

Signes Règles d’emploi

Le point indique la fin


Le point . d’une phrase déclarative.

Le point Il se place à la fin d’une phrase


d’exclamation ! exclamative ou impérative.

Le point Il se place à la fin d’une question,


d’interrogation ? d’une phrase interrogative.

Elle se place en début de phrase.


Cf.
La majuscule tableau Elle est aussi la marque des noms
propres.
La phrase et la ponctuation O3
Les déterminants O4

Les noms communs sont précédés d'un petit mot qui les
précise : ce sont les déterminants.

 Les déterminants indiquent si le nom est :


- au féminin ou au masculin ( = genre)
- au singulier ou au pluriel ( = nombre)

Le déterminant et le nom commun forment le groupe nominal (GN) de


base. Exemple : La plage est remplie de monde.
GN
(det + nom)

 Les déterminants articles


singulier pluriel
masculin féminin
Articles définis le / l’ la / l’ les
Articles indéfinis un une des

 Les déterminants possessi fs :


SINGULIER
PLURIEL
masc. fém.
mon ma mes
ton ta tes
son sa ses
notre nos
votre vos
leur leurs

 Les déterminants démonstrati fs :


SINGULIER
PLURIEL
masculin féminin
ce /cet cette ces
Le groupe nominal simple O4

Les noms communs sont précédés d'un petit mot qui les
précise : ce sont les déterminants.
 Les déterminants indiquent si le nom est :
- au féminin ou au masculin ( = genre)
- au singulier ou au pluriel ( = nombre)

Le déterminant et le nom commun forment le groupe nominal (GN) simple.


Exemple : La plage est remplie de monde.
GN
(det + nom)
singulier pluriel
Masculin un livre  des livres
Féminin une table  des tables
Les déterminants masculin le livre  les livres
articles Masculin
l’ardoise  les ardoises
et féminin
Féminin la table  les tables
Masculin mon garçon  mes garçons
Féminin ma fille  mes filles
Masculin ton garçon  tes garçons
Féminin ta fille  tes filles
Les déterminants
possessifs Masculin son garçon  ses garçons
Féminin sa fille  ses filles
notre garçon  nos garçons
Masculin
votre fille  vos filles
et Féminin
leur enfant  leurs enfants
Masculin ce crayon  ces crayons
Les déterminants
Masculin cet élève  ces élèves
démonstratifs
Féminin cette gomme  ces gommes
Les accents O5

Un accent est un signe que l’on met au dessus d’une voyelle pour en
modifier le son ou le sens. Il existe plusieurs sortes d’accents :

 L’accent aigu :
L’accent aigu, tourné vers la gauche, se met seulement sur la lettre e,
pour indiquer le son [e].
Exemples : l’éé téé ; une é pingle ; un géé néé ral

 L’accent grave :
L’accent grave, tourné vers la droite, se met sur la lettre e pour indiquer le
son [E] et sur les lettres a et u pour différencier le sens.
Exemples : le pèè re ; la mèè re ; làà / la ; ou / oùù

 L’accent circonflexe :
L’accent circonflexe se met sur toutes les voyelles sauf sur le y.
Exemples : une fêê te ; une brû
û lure ; l’hôô tel ; une î le ; un bââ ton.

 Le tréma :
On trouve le tréma sur les voyelles : i, e, u.
Le tréma indique qu'il faut lire séparément les voyelles qui se suivent.
Exemples : ca / ï / man et non : caïï / man
no / ë l et non : noëë / l

Attention, on ne met pas d’accent sur la lettre « e » :

 Avant une double consonne : une fourchee tte ; ma chiee nne


 Avant la lettre x : un e xercice ; l’ee xemple
 Au milieu d’une syllabe : é-lee c-tri-que ; une pee r-le
Source : lutinbazar.fr
m devant m, b, p O6

La lettre n devient m quand elle est suivie


d'un m,
d'un b ou
d'un p.

Exemples :
m be, la cham
la jam m bre, ensem m ble, le nom
m bre, tomm ber,
un pomm pier, la lam
m pe, com
m pter, grim
m per, sim
m ple, im
m possible,
m mener, im
em m mense, im m mobile

Exceptions : bonbon, bonbonnière, néanmoins

n  m
devant m, b, p

immeuble jambe pompier


s ou ss O7

 Le son [ s ]
s
au début d'un mot.
Exemple : la s alade

entre une consonne et une voyelle.


se
Exemple : l'ours

entre une voyelle et une consonne.


s cargot
Exemple : l'es

ss
entre deux voyelles.
ss
Exemple : la poiss
sson.

 Le son [ z ]

s
entre deux voyelles.
s e – ross e – chaiss e – oiss eau
Exemples : phras

Rappel : voyelles = a-e-i-o-u-y


s ou ss O7

[ S ]

S SS
- Au début d’un mot - Entre deux voyelles
Exemple : une s alade Exemple : un poiss
ss
sson
- entre une consonne La pouss
ss
ssière
et une voyelle
Exemple : une ourss e
- entre une voyelle et
une consonne
Exemple : un ess cargot

[ Z ]

S Le « s » se met à
- Entre deux voyelles zozoter entre 2
Exemple : chaiss e, ross e, oiss eau voyelles.

Rappel : voyelles = a-e-i-o-u-y


La lettre « g » O8

 Le son [ g ]

On peut écrire… Exemples :

g le aig
un ang g u, une bag
g arre,
devant a-o-u
g et les consonnes.
g age, une g rue, une g outte,
un bag

un g lobe, un g oal...

conjugu
guer
gu , la fatigu
gu
gue, la gu
guerre,

gu devant e-i-y une gu


guitare, une gu
guirlande,

guer, Gu
navigu
gu Guy...

 Le son [ j ]

On peut écrire… Exemples :

g ine, g entil, un g endarme,


une ang

les g ens,
g devant i ou e
le g ibier, le g ivre, un g ilet,

une boug
g ie...

ge
un pige ge
geon, un bourge
geon,
ge devant a, o, u
ge
geade, un plonge
de l’orange ge
geon
La lettre « g » O8

Le lettre G

[g] [ j ]
devant a, o, u devant e, i et y

Exemples : Exemples :
Un gâteau Un génie
un gorille une girafe
Un bagage Un gendarme

Pour que la lettre G Pour que la lettre G


fasse le son [ j ] fasse le son [ g ]
devant a, o, u, devant e, i,
il faut il faut
ajouter un « e » ajouter un « u »

Exemples : Exemples :
Un pigeon, Une guêpe,
De l’orangeade Une guitare
La lettre « c » O9

 Le son [ s ]

La lettre c se prononce [s] devant e, i et y.

Exemples : poucc e, c itro n, c ygne.

Il faut écrire ç (« c cédille») pour obtenir

le son [s] devant a, o et u.

Exemples : ç a, ba la nçç o ire, déçç u.

 Le son [ k ]

La lettre c se prononce [k] devant a, o et u.

Exemples : c ab ane, c oc ho n, c ube


La lettre « c » O9

Le lettre C

[S] [ k ]
devant e, i, y devant a, o et u

Exemples : Exemples :
Un pouce Un carotte
Un citron un cochon
Un cygne Un cube

Pour que la lettre C


fasse le son [ S ]
devant a, o, u,
il faut
mettre un « ç »

Exemples :
Un garçon
Il lançait
Une balançoire
a / as / à O 10

a / as
« a » sans accent et « as » sont des formes conjuguées du
verbe avoir au présent :
Exemples : Il a mal aux dents.
Elle a mal aux dents.
On a mal aux dents.

 On peut les remplacer par avait ou avais.


(= verbe avoir à l’imparfait)
Exemples : Il a mangé la souris.  Il avait mangé la souris.
Tu as mangé la souris.  Tu avais mangé la souris.

à
« à » est une préposition et reste invariable.
 Il s’écrit avec un accent, il ne peut pas
être remplacé par « avait ».

Exemples : Je mange à la cantine.  Je mange avait la cantine . NON !


Il téléphone à ses parents.  Il téléphone avait ses parents. NON !
et / est / es O 11

est / es
« es », « est » sont des formes conjuguées du verbe être.
(tu es, il est, elle est, on est)
 On peut les remplacer par étais ou était.

Exemples : Tu es drôle.  Tu étais drôle.


Il est drôle.  Il était drôle.

et
« et » est une conjonction et reste invariable.
 Il ne peut pas être remplacé par « était ».

Exemple : Le chat gris et le chat blanc mangent une souris.


 Le chat gris était le chat blanc mangent une souris. NON !
son / sont O 12

son
« son » signifie « le sien ». Il peut être remplacé
par un autre déterminant possessif : mon, ton.

Exemples : son chat (le sien).  mon chat (le mien).


Noémie a perdu son collier.  Noémie a perdu mon collier…

sont
« sont » : c’est le verbe être (ils sont, elles sont).
 On peut le remplacer par « étaient ». (= verbe être à l’imparfait)

Exemples : Ils sont drôles.  Ils étaient drôles.


Les enfants sont à la mer.  Les enfants étaient à la mer.
on / ont / on n’ O 13

on
on : c’est un pronom personnel, sujet du verbe.
 « On » peut se remplacer par il, elle ou quelqu’un.
Exemples : On frappe à la porte.  Quelqu’un frappe à la porte.

On parle anglais.  Il parle anglais.

on n’
on n’ : C’est encore le pronom personnel ,
mais cette fois « on » s’utilise dans les phrases négatives.
Exemple : On n’arrive
n’ jamais à l’heure.

ont
ont : c’est le verbe avoir.
 On peut le remplacer par « avaient ».
Exemple : Ils ont mangé la souris  Ils avaient mangé la souris.
Le groupe nominal O 14

Un "groupe" est un ensemble de mots donc le chef est appelé "noyau".


Le groupe nominal (GN) est un groupe dont le noyau est un nom.
Le groupe nominal peut être formé de plusieurs éléments : certains sont
obligatoires, d'autres non obligatoires.

Eléments obligatoires : déterminant + nom


Les éléments obligatoires sont le nom et les déterminants .
Dans le GN, le déterminant s’accorde avec le nom :
en genre  masculin / féminin
et en nombre  singulier / pluriel

Exemple : un écuyer (masculin singulier) une écuyère (féminin singulier)


dét. dét.
des écuyers (masculin pluriel) des écuyères (féminin pluriel)
dét. dét.

ÉLÉM ENT non obligatoire : l’adjecti f q uali ficati f

L’adjectif s’accorde en genre (masculin / féminin) et


en nombre (singulier / pluriel)
avec le nom auquel il se rapporte.
 Si le nom est masculin singulier,
Exemple : un grand cartable
l’adjectif est masculin singulier.
 Si le nom est féminin singulier,
Exemple : une grande trousse
l’adjectif est féminin singulier.
 Si le nom est masculin pluriel,
Exemple : des beaux tableaux
l’adjectif est masculin pluriel.

 Si le nom est féminin pluriel,


Exemple : de belles peintures
l’adjectif est féminin pluriel.

 Si l’adjectif se rapporte à deux noms, l’un masculin et l’autre féminin,


c’est le masculin qui l’emporte. Exemple : un manteau et une jupe gris
gri s
Le groupe nominal O 14

 Le féminin des adjectifs

On forme généralement le féminin de l’adjectif en ajoutant un « e » .


Exemple : blond / blondee .

Mais il y a des exceptions. Cf. O18

 Le pluriel des adjectifs


On forme généralement le pluriel des adjectif en ajoutant un « s ».
Exemple : un chemin étroitt / des chemins étroitt s

Mais il y a des exceptions : Cf. O19


L’accord sujet / verbe O 15

L’accord su jet / verb e

On dit que le verbe s’accorde avec le sujet :


sa terminaison change selon le sujet.
Exemples : Le chat mangee / Less chats ent
ts mangent

 Si le sujet est au singulier, le verbe est au singulier.


Exemple : Pierre mangee un gâteau

 Si le sujet est au pluriel , le verbe est au pluriel.


Exemple : Less enfantss mangent
ent
ent.

 S’il y a plusieurs sujets, le verbe est au pluriel.


Exemple : Tom et Magalie mangent
ent un gâteau.

 Si plusieurs verbes ont le même sujet,


chaque verbe s’accorde avec le sujet :
Exemple : Tom grimpee , sautee et courtt .

 Aide mémoire

On peut le
sujet remplacer par …

masculin singulier il
féminin singulier elle
masculin pluriel ils
féminin pluriel elles
… et moi nous
… et toi vous
c’est moi qui je
c’est toi qui tu
L’accord sujet / verbe O 15
Le pluriel des noms O 16

Le pluriel
On forme le pluriel de la majorité des noms en ajoutant un « s ».
Exemples : : un chien  des chienss
un enfant  des enfantss

Attention, il y a de nombreux cas particuliers :

 M ots terminés par – s, - x et – z :


Les noms terminés par « -s», « -x » et « -z » ne changent pas au pluriel.
Exemples : une souriss  des souriss
un prixx  des prixx
un nezz  des nezz

des souris

 M ots en – al :
Les noms terminés par « -al » font « -aux » au pluriel.
Exemples : un journal  des journaux
aux
un cheval  des chevaux
aux
aux
un signal  des signaux

des chevaux

sauf quelques exceptions, qui prennent simplement un « s » au pluriel :

les bals, les carnavals, les festivals,


les régals, les chacals.

« Tu vas aux bals, aux carnavals ou même aux festivals. Pour


toi, je me déguiserais en chacals et je t'offrirais de vrais régals. »
Le pluriel des noms O 16

 M ots en – ou :
Les noms terminés par « -ou » prennent un « -s » au pluriel :
Exemples : des clous
ous ous
ous, des kangourous ous
ous, des bisous ous
ous, des cous
ous...

des clous

sauf quelques exceptions, qui prennent un « x » au pluriel :

des bijoux, des cailloux, des choux, des genoux,


des hiboux, des joujoux, des poux.

« Viens mon chou même si tu as mal au genou,


laisse tes joujoux et viens lancer des cailloux à
ce hibou couvert de bijoux et de poux. »

« Si vous mangez
Des choux
À genoux
Sur les cailloux
Avec vos bijoux
Et vos joujoux,
Vous deviendrez
Des hiboux pleins de poux ! » »
Le pluriel des noms O 16

 M ots ter minés par – eau, - au :

Les noms et les adjectifs terminés par -eau ou -au


font généralement leur pluriel en x.
Exemples :
un cadeau  des cadeauxx
un noyau  des noyauxx
un bateau  des bateauxx des cadeaux

Exception : un landau ; des landaus

 M ots ter minés par – ail :


Les noms en -ail font leur pluriel en -ails.
Exemples :
un portail  des portailss
un rail  des railss
un détail  des détailss des rails

Exceptions : bail, corail, émail, soupirail, travail, vitrail ... :


Ils ont un pluriel en -aux.

un émail  des émaux


un travail  des travaux
un vitrail  des vitraux
Le pluriel des noms O 16
Le féminin des noms O 17

Chaque nom a un genre : il est soit masculin, soit féminin.


Souvent, le féminin d'un nom se forme en ajoutant un e au masculin.
Exemple : un ami / une amiee
Mais il existe beaucoup de cas particuliers :

er…ère
Les noms masculins en –er se transforment en –ère au féminin.
Exemple : un fermier
er – une fermière
ère

eur … euse
Les noms masculins en -eur se transforment souvent en –euse au féminin.
Exemple : un balayee ur – une balayeus
eus
eusee

teur … trice
Les noms masculins en -teur se transforment souvent en –trice au féminin.
Exemple : un directeur
eur – une directrice
rice

i en…ienne
Les noms masculins en –ien se transforment en –ienne au féminin.
Exemple : un chien
ien – une chienne
ienne

esse
un certain nombre de nom se terminent au féminin par –esse.
E xemple : un tigre – une tigresse
esse

i f …ive
Les noms masculins en –if se transforment souvent en –ive au féminin.
Exemple : un sportif
if → une sportiv
iv
ivee

 Certains noms sont les mêmes au masculin et au féminin.


Exemple : un élève / une élève

 Et parfois, on utilise un autre mot pour le féminin.


Exemple : un homme / une femme , un cheval / une jument
Le féminin des noms O 17
Le féminin des adjectifs O 18

On forme généralement le féminin de l’adjectif


en ajoutant un « e » .

Exemple : blond / blondee .

Mais il y a des exceptions :

 Certains adjectifs doublent leur dernière lettre.


Exemples : un carton violet
et / une feuille violette
ette
Un bon onne tarte
on gateau / une bonne

 Certains adjectifs changent leur dernière lettre, comme les


noms.
Exemples : un cri joyeuxx / une voix joyeuse
se
Un homme actif ive
if / une femme active
er / une balle légère
Un ballon léger ère

 Ceux terminés par « el » et « eil » doublent le « l ».


Exemples: le prix réel
el / la couleur réelle
elle
Un accident mortel elle
el / une chute mortelle

 Certains adjectifs ne changent pas.


Exemples : un homme malade
de / une femme malade
de
un homme mince ce
ce / une femme mince
Le féminin des adjectifs O 18
Le pluriel des adjectifs O 19

On forme généralement le pluriel des adjectifs


en ajoutant un « s ».
Exemple : un chemin étroit / des chemins étroitss

Mais il y a des exceptions :

Les adjecti fs en – s et – x
Les adjectifs terminés par « s » ou « x » ne changent pas.
Exemple : un tissu griss et soyeuxx / des tissus griss et soyeuxx .

Les adjecti fs en – eux


Les adjectifs finissant en –eux ne changent pas au pluriel
Exemples : un garçon sériee ux / des garçons sérieux
eux
eux / des bébés joyeux
Un bébé joyeux eux

Les adjecti fs en – eau


Les adjectifs finissant en –eau font leur pluriel en –eaux
Exemples : un beau
eau paysage / de beaux
eaux paysages
eau voisin / de nouveaux
Un nouveau eaux voisins

Les adjecti fs en – al
Les adjectifs finissant en –al font leur pluriel en –aux
Exemples : un élu local
al / des élus locaux
aux
al / des traits verticaux
Un trait vertical aux

Sauf : banals, bancals, fatals, finals, glacials, natals, navals


Le pluriel des adjectifs O 19
- é ou – er ? O 20

 [ e ] : Inf initi f ou Participe passé ?


Le participe passé et l’infinitif des verbes du 1er groupe –er
se terminent par le son [ e ] mais ils n’ont pas la même terminaison :
-er pour l’infinitif
-é par le participe passé

Exemple : Le skieur a commencéé à glisser


er avec prudence.

 Remplacer
Pour savoir s’il faut écrire le participe passé ou l’infinitif ( -é ou –er ),
on peut remplacer le verbe en –er par un verbe du 3ème groupe.
Ainsi, on peut entendre la lettre finale.
Exemples :
Le train venait de quitter ….  Le train venait de partir …
Vbe à l’infinitif Vbe à l’infinitif

J’ai oublié mes affaires.  J’ai perdu mes affaires.


participe passé participe passé
Les lettres finales muettes O 21

 Une consonne q ui ne se prononce pas


De nombreux noms ou d’adjectifs se terminent
par une consonne qui ne se prononce pas,
c’est ce qu’on appelle une finale muette.

 Trouver la finale muet te


On peut essayer de trouver cette consonne :
 en mettant le nom ou l’adjectif au féminin
 en cherchant un mot de la même famille.

Exemples :
grand d  grandede
de.
longg  la longueur
gueur
gueur.
un marchand d  une marchande de
le galopp  galoper
per
gross  grosse
sse
le récitt  réciter
ter
le plombb  le plombier
bier
un troncc  une tronçonneuse
çonneuse

 Les mots invariables


Les mots invariables ont souvent une lettre finale muette.
Il n’est pas possible de la retrouver, il faut donc apprendre ces
mots par cœur.

Exemples : tropp , beaucoupp , toujourss , doucementt , longtemps


ps
ps…
Les lettres finales muettes O 21
ou / où O 22

ou
« ou » est une conjonction et indique un choix :
 on peut le remplacer par « ou bien ».

Exemple : Il faut choisir : la montagne ou la mer.


Il faut choisir : la montagne ou bien la mer.


« où » indique le plus souvent un lieu, un endroit.
C’est un adverbe.
 Il ne peut pas être remplacé par « ou bien ».
Exemple : Je ne sais pas où tu habites.
 Je ne sais pas ou bien tu habites. NON !
ce / se O 23

ce / c’

« ce » ou « c’ » est un pronom démonstratif


ou un déterminant démonstratif.
 « ce » signifie « celui-là ».
On peut le remplacer par « cela » ou par « le ».

Exemples : Ce fut difficile. Cela fut difficile.


Ce chat est énervé.  Le chat est énervé.

se / s’

« se » ou « s’ » est un pronom personnel.


On peut le remplacer par « me » ou « te »..
 On écrit se ou s’ devant un verbe.

Exemple : Il se réchauffe.  Il te réchauffe.


 Il me réchauffe.
ces / ses O 24

ces
« ces » est le pluriel de ce, cet, cette.
Ce sont des déterminants démonstratifs.
 « ces » signifie ceux-là.
On peut remplacer « ces » par « les » ou « des ».
Exemple : Ces chats courent vite.  Les chats courent vite.
 Des chats courent vite.

ses
« ses » est le pluriel de son, sa.
Ce sont des déterminants possessifs.
 « ses » signifie les siens, les siennes.
On peut remplacer « ses », les siens / les siennes, par « tes » :
Exemple : Ses chaussures sont neuves
 Tes chaussures sont neuves.
Quel(s) / quelle(s) / qu’elle(s) O 25

quel / quels / quelle / quelles


« quel » est un adjectif interrogatif (ou exclamatif).
Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il accompagne :
quel, quels, quelle, quelles.
Exemples :
Quel arbre vit ici ?  masculin singulier
Quels arbres vivent ici ?  masculin pluriel
Quelle plante vit ici ?  féminin singulier
Quelles plantes vivent ici ?  féminin pluriel

qu’elle / qu’elles
« qu’elle » et « qu’elles » sont la forme contractée de “ que elle(s) ”.
« qu’elle » = que + « elle » pronom personnel sujet.
« qu’elles » = que + « elles » pronom personnel sujet.

« qu’elle » peut se remplacer par « qu’il » et est suivi d’un verbe.


« qu’elles » peut se remplacer par « qu’ils » et est suivi d’un verbe.

Exemples :
On pense qu’elle viendra.  On pense qu’il viendra.
On pense qu’elles viendront.  On pense qu’ils viendront.
leur / leurs O 25

leur
On trouve « leur », déterminant, devant un nom singulier.
Exemple : C’est leur chien.
+ nom singulier
On peut remplacer « leur » par « un ».
Exemple : C’est un chien.

leurs
On trouve leurs, déterminant, devant un nom pluriel.
Exemple : Leurs animaux sont dociles.
+ nom pluriel
On peut remplacer « leurs » par « les ».
Exemple : Les animaux sont dociles.

leur
On trouve « leur », pronom, devant un verbe.
Exemple : Je leur donne.
+ verbe
On peut remplacer « leur » par « lui ».
Exemple : Je lui donne.
c’est / s’est O 27

c’est

On écrit « c’est » quand il signifie : « cela est »

On peut le remplacer par son pluriel « ce sont »

Exemple : C’est un renard.  Cela est un renard.

 Ce sont des renards.

s’est

On écrit « s’est » quand on peut le remplacer par « je me suis ».

« s’est » ne peut pas se remplacer par « cela est ».

Exemple : Il s’est levé.  Je me suis levé.


L’accord du participe passé O 28

 Le participe passé seul


Le participe passé employé seul, c'est-à-dire sans auxiliaire, s’accorde,
comme l’adjectif, en genre et en nombre avec le nom qu’il accompagne.

Exemple : Les joueurs encourag


encouragéé s par leurs supporters ont remporté la coupe.
nom
masc pluriel 
Exemple : Les joueuses encourag ée
éess par leurs supporters ont remporté la coupe.
encouragée
nom
fem pluriel 
 Le participe passé avec l’aux iliaire être
Le participe passé employé avec l’auxiliaire être
s’accorde en genre et en nombre avec le sujet.

aux. être
E x em pl e : L e s j o ue u r s s o n t e n c o ur a g é ss..
sujet accord du p. p.
masc.pluriel en genre et en nombre

 Le participe passé avec l’aux iliaire avoir


Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir
ne s’accorde jamais avec le sujet.

aux. avoir
Exemple : La foule a applaud
applaudii .
pas d’accord
du participe passé
L’accord du participe passé O 28
L’accord sujet / verbe O 29

Le su jet peut se trouver :

 immédiatement devant le verbe.


Exemple : L ’eau est froide.
Suje t verbe

 séparé du verbe par un ou plusieurs mots.


Exemple : L ’eau en dessous de zéro gèle.
Suje t verbe

 après le verbe.
Exemple : Pourquoi est — elle triste ?
Verbe sujet

Un verb e et plus ieurs su jets


Un seul verbe peut s’accorder avec un Groupe Nominal Sujet composé
de plusieurs noms, plusieurs sujets. Dans ce cas, il s’écrit toujours au pluriel.

Exemple : Le chat gris, le chat noir et le chat roux mangent la souris.


verbe au pluriel

Su jet inversé
Parfois le sujet est placé après le verbe ; on dit qu’il est inversé. Dans ce
cas, il faut rechercher le sujet en employant par exemple « c’est …. qui »
ou « ce sont …. qui ».
Exemple : Sous l’arbre, se cache le chat.
 C’est le chat qui se cache sous l’arbre
sujet verbe

Le verbe peut être éloigné du sujet avec lequel il s’accorde.


L’accord sujet / verbe O 29

« q ui , »,, su jet de la propos ition relative

Dans une proposition relative, le pronom « qui » est toujours sujet du verbe.

Exemple : Les enfants qui jouent dans la cour sont déjà en récréation.
Proposition relative

Les enfants qui jouent dans la cour sont déjà en récréation.

sujet verbe

l’accord avec le su jet « q ui »

Pour accorder correctement le verbe, il faut trouver l’antécédent


de « qui », c'est-à-dire le nom auquel
il se rapporte (= celui / celle qu’il désigne).

Exemples : Les élèves qui apprennent leurs leçons ont des bonnes notes.
antécédent verbe

C'est moi qui suis le premier en maths.

antécédent vbe

C'est lui qui est le premier en maths.

antécédent vbe
L’accord sujet / verbe O 29
mes / mais O 30

mes

« mes » est un déterminant possessif, pluriel de mon ou ma.


 Il peut donc être remplacé par « tes » ou « ses ».

Exemple : Mes parents ne sont pas là.


 Tes parents ne sont pas là.

mais

« mais » est une conjonction de coordination.


 On peut la remplacer par pourtant.

Exemple : Le vent se lève, mais la pluie n’est pas encore arrivée.


pourtantt la pluie n’est pas encore arri-
 Le vent se lève, pourtan
Mots en –ail, -euil, -eil, -ouil O 31

 Les noms masculins

On écrit -ail, -eil, -euil, -ouil à la fin des noms masculins.


Exemples : un portail
ail,
ail le soleil
eil,
eil un écureuil
euil,
euil le fenouil
ouil

Exception : « portefeuille » et les noms formés


avec le mot « feuille ».

Attention: derrière un c ou g on écrit -ueil.


Exemple : l’accueil
ueil

 Les noms fémin ins

On écrit –aille, -eille, -euille, -ouille à la fin des noms féminins.


Exemples : une paille
aille / une groseille
eille / une feuille
uille / une grenouille
ouille

MASCULIN FÉMININ

- ail -aille
un portail La paille

-eil -eille
Le soleil Une abeille

-euil -euille
Un écureuil Une feuille

-ouil -ouille
Du fenouil Une grenouille
Les mots en ac-
ac-, ap-
ap-, af-
af-, ef-
ef-, of-
of- O 32

 Les mots commençant par ac-


ac -
Les mots commençant par ac- prennent
généralement deux c « cc ».
Exemples : acc
accourir, acc
accompagner, un acc
accord, acc
accueillir, acc
accrocher…

Exceptions : un acacia, une académie, un acrobate,


un acompte, de l’acajou.

 Les mots commençant par ap-


ap -
Les mots commençant par ap- prennent
généralement deux p « pp ».
Exemples : app
appeler, app
apporter, app
appareil, app
appuyer, app
apprendre…

Exceptions : apaiser, apercevoir, aplanir, aplatir, un apéritif…

 Les mots commençant par af-


af - , ef-
ef - et of-
of -
Les mots commençant par af-, ef– et of- prennent
généralement deux f « ff ».
afficher, aff
Exemples : aff affirmer, aff
affreux, eff
effort, off
offenser, off
officiel…

Exceptions : Afrique, afin…


Les mots en ac-
ac-, ap-
ap-, af-
af-, ef-
ef-, of-
of- O 32
Mots terminés par é, té, tié O 33

Les noms masculins en [e]

Les noms masculins terminés par le son [e] s’écrivent


souvent –er, quelquefois –é.
Exemples : Le cahier
er
er, un privilégiéé , un bananier
er
er, le fosséé

Exceptions : le lycée, le musée, le trophée, le scarabée, le pied, le nez

Les noms féminin en [e]

Les noms féminins terminés par le son [e] s’écrivent –ée.


Exemples : La fée
ée ée
ée,, la marée ée
ée, la plongée ée
ée, la durée ée
ée, la buée
ée…

Exception : la clé ou la clef.

Les mots en « té » et « tié »

Beaucoup de noms féminins terminés par le son [te] s’écrivent –té.


Tous les noms féminins terminés par le son [tje] s’écrivent –tié.
Exemples : La publicité
té tié
té, l’amitié té
tié, la clarté té
té, la beauté té
té, la cruauté
té,
une moittié
ié, la pittié

Exceptions : La dictée, la portée, la jetée, la montée, la pâtée


et les noms exprimant un contenu comme l’assiettée, la pelletée…

Il n’y a pas vraiment de règles à appliq uer ,

il faut donc apprendre l’orth ographe de ces mots par cœur.


lequel, duquel, auquel ... O 34

leq uel, laq uelle, les q uels, les q uelles :

« Lequel », « laquelle », « lesquels », « lesquelles » sont des pronoms :


ils permettent donc de remplacer un nom ou un groupe nominal (GN)
que l’on appelle l’antécédent.
On accorde le pronom selon le genre (masculin/féminin) et le nombre
(singulier/pluriel) de l’antécédent.
Exemple :
Le bureau sur lequel j’écris est bancal.
La personne à laquelle je pense est là.
Ce sont des résultats sur lesquels nous fondons beaucoup d’espoir.
Ce sont les institutrices avec lesquelles je pars en classe de mer.

Contractions :

Tout comme l'article « le », « lequel » se contracte


avec les prépositions « de » et « à » en : duquel et auquel.

Singulier Pluriel

Masculin Féminin Masculin Féminin

Formes
lequel laquelle lesquels lesquelles
simples
+à auquel à laquelle auxquels auxquelles

+ de duquel de laquelle desquels desquelles


Adverbes en –ment,-
ment,-emment, -amment
O 35

Les adverbes de manière en -ment se construisent à partir d'un adjectif.

 Si l’adjectif au masculin se termine par une consonne, on le transforme au


féminin et on ajoute -ment.
Exemple : Sérieux
eux = sérieuse
euse = sérieusement
ment
Seull = seule
le = seulement
ment
ien = ancienne
Ancien ienne = anciennement
ment

Attention, dans certains cas, le e du féminin devient é :


préciss = précise
se = précisément
ément
d = profonde
profond de = profondément
ément

 Si l’adjectif au masculin se termine par une voyelle, on ajoute -ment.


Exemple : Facilee = facilement
ent
Raree = rarement
ent
Polii = poliment
ent
Vraii = vraiment
ent

Attention dans certains cas, toutefois, le e devient é :


ément
aveugle = aveuglément ément
uniforme = uniformément
ément
conforme = conformément ément
énorme = énormément
ément
immense = immensément ément
intense = intensément

« - emment » ou « - amment » ?

 Si l’adjectif masculin est terminé par -ant, l'adverbe s’écrit alors « amment ».
On remplace -ant- par –amment.
Exemple : courant = couramment

 Si l’adjectif masculin est terminé par -ent, l'adverbe s’écrit alors « emment ».
On remplace -ent- par –emment.
Exemple : violent = violemment

Attention, il ne faut pas oublier de doubler le m: mm

Évidemment la chose n’est pas si simple ! Quelques difficultés :


gentil = gentiment bref = brièvement gai = gaiement
la / l’a / l’as / là O 36

La
« la », article ou pronom personnel, peut être remplacé par « les ».
« la » est placé devant un nom ou devant le verbe.
Exemple : La pomme est bien mûre, il la mange avec appétit.
nom verbe

« là » indique un lieu ou un moment. Il signifie : « ici ».


Exemples : Il a grimpé là-haut.

Attends moi là.


L’a / l’as
« l’a » et « l’as » (cf. verbe avoir) peuvent être remplacés
par l’avait (il, elle, on) ou l’avais (tu).

Exemples : La côte est raide, pourtant il l’a montée à vélo.


Les adjectifs de couleur O 37

 Adjecti fs de couleur q ui ne désignent pas une chose à l'origine


Il s'agit des adjectifs qui désignent seulement une couleur et non pas une cho-
se à l'origine de la couleur (fleur, pierre précieuse...).
La couleur est exprimée par un seul adjectif.
Dans ce cas, et dans ce cas seulement, l'adjectif de couleur s'accorde en
genre et en nombre.
Exemples : des chats noirs (masculin, pluriel).
des robes bleues (féminin, pluriel).
une chemise blanche (féminin, singulier) à pois rouges (masculin, pluriel)

 La couleur est exprimée par deux adjecti fs


Cela permet de nuancer une couleur. Même si l'un des deux adjectifs ne dési-
gne pas directement une couleur, les deux adjectifs réunis indiquent une cou-
leur précise.
Dans ce cas, aucun des deux adjectifs ne s'accordent.
Exemples: des manteaux vert foncé.
des pulls jaune pâle.
des jupes bleu vif.

 Noms de choses utilisés comme adjecti fs


Certaines choses présentent une couleur particulière et caractéristique, il est
d'usage d'utiliser le nom de cette chose pour désigner la couleur.
Ces adjectifs de couleur sont invariables, ils ne s'accordent jamais.

Exemples : des chemisiers cerise => de la couleur de la cerise,


des chaussures marron => de la couleur du marron,
des chaussettes orange => de la couleur de l'orange.

Attention, cinq exceptions sont considérées comme de véritables adjectifs


qualificatifs et s'accordent : rose, écarlate, mauve, pourpre, fauve.

Donc, on dira : des robes roses, leurs joues écarlates, leurs pantalons mauves,
d es f oular ds po urpres, mes c hausso ns f auves
L’accord du participe passé O 38

 AVEC L’AUXILIAIR E AVO IR


Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir
ne s’accorde jamais avec le sujet.

aux. avoir
Exemple : La foule a applaudi
applaudi.
pas d’accord
du participe passé

MAIS

Le participe passé employé avec l'auxiliaire « avoir » s'accorde


en genre (masculin/féminin) et en nombre (singulier/pluriel)
avec le complément d'objet direct (COD)
lorsqu'il est placé devant le verbe.

Pour trouver le COD, on pose la question QUI ? ou QUOI ?

é ses a mis.
E x em pl e 1 : Th éo a ret ro uvé
 auxiliaire AVOIR : le participa passé ne s’accorde pas avec le sujet.
 auxiliaire AVOIR : je regarde s’il y a un COD devant le verbe.
Il n’ y a pas de COD devant le verbe, donc le participe passé ne s’accorde
pas.

és
E x em pl e 2 : Th éo les a ret ro uvés
 auxiliaire AVOIR : le participa passé ne s’accorde pas avec le sujet.
 auxiliaire AVOIR : je regarde s’il y a un COD devant le verbe.
Il y a un COD devant le verbe : « les ».
Donc j’accorde le participe passé avec le COD.
Le pluriel des noms-
noms-composés O 39

Pour bien appliquer cette règle, il faut faire attention à la nature des mots
du nom composé que l’on veut mettre au pluriel.
D’une manière générale, noms et adjectifs ont tendance à s'accorder
tandis que verbes, adverbes et prépositions sont invariables.

 nom + nom

ex : des wagonss -restaurantss / des oiseauxx -mouchess

 adjectif + nom (ou nom + adjectif)

ex : des platess -bandess / des coffress -fortss

 verbe + nom :

ex : des tire-bouchonss / des cale-piedss

 verbe + adverbe

ex : des passe-partout

 nom + préposition + nom

(généralement, seul le premier nom s’accorde)


ex : des arcss -en-ciel / des crocss -en-jambe

Il existe cependant de nombreux cas particuliers qui ne suivent pas les


règles et il est souvent nécessaire de vérifier dans un dictionnaire.
ex : des face-à-face / des serre-tête / des pare-brise /des demi-heures / des
gratte-ciel / des gardes-malades / des timbres-poste …