Vous êtes sur la page 1sur 33

Benchmark

Panorama du sponsoring
du basketball
Les informations que vous apporte
chaque « Fiche Sport »
 Principales institutions et compétitions
Introduction
 Marché (Marché Sport Business vs marché Sport Loisir)
 Nombre, profil (âge, sexe, CSP) des 6 niveaux de communautés suivants, et
croisements entre communautés:
Communautés
Fans Intéressés Pratiquants Licenciés Spectateurs Téléspectateurs

 Offre media : TV, presse, Radio & Internet


Offre
 Les supports : événements, compétitions, équipes

 Synthèse des données clefs de consommation :


Consommation - Audiences par support (moyenne, meilleure et cumulée) et évolution
media - Affluences par support
 Ciblage sur des communautés spécifiques ou les événements majeurs

Tendances et  La communication par ce sport : valeurs et exemples de communication


problématiques  Présentation des grandes tendances et problématiques
clefs  Vision prospective
1.LE BASKETBALL EN FRANCE

Les communautés
LES INSTITUTIONS & COMPETITIONS MAJEURES

INSTITUTIONS COMPETITIONS
Basketball amateur Championnats national, régionaux,
départementaux .

Basketball professionnel

CHAMPIONNAT LFB

PRO A
PRO B
LA SEMAINE DES AS
LE TROPHEE DU FUTUR
LES COMMUNAUTES

% pop totale Définition

Personne pratiquant occasionnellement


Pratiquants (non licenciés) 1.6%
ou régulièrement le basket.
Intéressés 31% Personne disant avoir un intérêt pour le basket.
Licenciés 0.7% Personne qui possède une licence
Spectateurs 10% Personne qui assiste à des matchs en salle.
Personnes disant regarder systématiquement
Téléspectateurs 13% ou occasionnellement les retransmissions de match
de basket.
Données estimées sur la base d'une enquête réalisée par le MJS et l'INSEP en 2000.

• La communauté du basketball s’intéresse


davantage au football et au rugby qu’aux autres
sports en salle.

• 34% des personnes intéressées par le spectacle


du basket sont abonnés à une chaîne sportive.

• Ceux qui suivent le basketball à la télévision


regardent dans l’ordre: l’équipe de France, la
NBA, le championnat de France.
LES PRATIQUES

Pratiquants 2008 2009 2010


Loisir (Hors compétitions) 1,047,428 1,057,219 1,056,446 • 2ème sport collectif après
le football.
Compétition (Amateurs) 454,611 448,763 455,536
• Deux tiers de la pratique
Compétition (Professionnels) 500 500 500 se fait en dehors de
l’organisation fédérale.
Total - Pratiquants 1,502,539 1,506,482 1,512,482
Estimations sur la base d'une enquête réalisée par le MJS et l'INSEP en 2000.
LES LICENCIES
500,000
450,000
400,000
350,000
300,000 Total
250,000
Hommes
200,000
Femmes
150,000
100,000
50,000
0
2006 2007 2008 2009 2010

Rang Région Nombre En %


de licenciés
• 40% des licenciés sont des femmes. 1 Rhône Alpes 57,631 13%

• Sport à dominante jeune: 63.9% des 2 Pays de Loire 57,572 13%


3 Paris IDF 48,793 11%
licenciés ont 19 ans ou moins.
4 Nord Pas de Calais 31,660 7%
5 Aquitaine 30,441 7%
• Une forte implantation dans les villes 6 Bretagne 29,924 7%
de moins de 300.000 habitants, mais 7 Provence Alpes Côte d'Azur 22,677 5%
une répartition équilibrée sur 8 Midi Pyrénées 20,894 5%
l’ensemble du territoire. 9 Alsace 20,138 4%
10 Centre 19,245 4%

Nombre total de licenciés en 2009 449,263 100%


Source: FFBB
LE BASKETBALL PROFESSIONNEL
HOMMES FEMMES
PRO A: 16 clubs (les deux derniers sont LFB: 14 clubs (les deux derniers sont
relégués en PRO B) relégués en Nationale Féminine 1)

PRO B: 18 clubs (les deux premiers


accèdent à la PRO A)

Clubs Phares Clubs Phares

17 titres 9 titres 9 titres 9 titres 7 titres


LA FICHE D’IDENTITE DES CLUBS PROFESSIONNELS
14
12 En milliers Pro A Pro B LFB
10 Affluence moyenne 3,226 1,595 1,025
8
Capacité de la salle 3,980 2,860 1,930
6
Pro A
4 Taux de remplissage 83% 64% 63%
Pro B
2
LFB Budget 3,720 1,608 1,350
0
Association Société Société Société
Charges de personnel 1,817 798 589
Anonyme Anonyme Anonyme (En % du budget) 49% 50% 44%
d'Economie Sportive à Objet Sportif
Mixte Sportive Professionnelle (SAOS)
(SAEMS) (SASP)

Pro A Pro B LFB


Sponsors

Subvention
Collectivités
Matches

Droits Télé

Autres produits

Source: Rapports d’activité , saison 2009/2010 LNB & LFB


LE BASKETBALL FACE AUX AUTRES SPORTS
Licenciés
2,500,000

2,000,000
FF Football

1,500,000 FF Basketball
FF Handball

1,000,000 FF Rugby
FF Volleyball

500,000

Comparaison: capacité & affluence


• Le basketball est le sport n°1 en 30,000
salle.
25,000
• Des taux de remplissage plutôt
satisfaisants (Pro A: 83%, Pro B: 64%, 20,000

LFB: 63%) 15,000 Capacité

• Mais des affluences qui stagnent 10,000


Affluence
depuis une dizaine d’années.
5,000

0
Ligue 1 Top 14 Pro A Pro B LFB
Source: Rapports d’activité LNB, LFP & LNR
CHIFFRES CLES COMPARES AUX AUTRES SPORTS
Comparaison des recettes

600,000 Ticket moyen (en €)


500,000 18.00
400,000 16.00
300,000 14.00
Pro A
200,000 12.00
Pro B 10.00
100,000
LFB 8.00
0
Ligue 1 6.00
4.00
Top 14
2.00
0.00
Ligue 1 Top 14 Pro A Pro B LFB

Comparaison des budgets & salaires


60,000
• Le budget moyen d’un club de Pro A est 14
fois inférieur à celui d’un club de Ligue 1 et 4
50,000 fois inférieur à celui d’un club du Top 14.
40,000
• A l’exception de la LFB, les salaires des
30,000 Budget joueurs représentent plus de la moitié des
Salaires budgets des clubs professionnels en France.
20,000

10,000 • Le basketball est dépendant des


subventions des collectivités (jusqu’à 55% du
0 budget moyen en LFB), tandis que le football
Pro A Pro B LFB Ligue 1 Top 14 dépend des droits télé.
Source: Rapports d’activité LNB, LFP & LNR
2.LE BASKETBALL A
L’INTERNATIONAL
INSTITUTIONS & COMPETITIONS MAJEURES
INSTITUTIONS COMPETITIONS
FIBA

CHAMPIONNATS CONTINENTAUX
CHAMPIONNATS MONDIAUX
JEUX OLYMPIQUES
EUROLIGUE FEMININE
EUROCHALLENGE

LIGUES PRIVEES MAJEURES

ULEB EUROLIGUE
EUROCOUPE

NBA
CHAMPIONNAT PROFESSIONNEL DE
BASKETBALL NORD AMERICAIN
NBA ALL STARS GAME
LA FRANCE SUR L’ECHIQUIER DU BASKETBALL
Rang Classement toutes Rang Classement
2010 catégories 2010 féminin • La France est un pays majeur du
1 Etats-Unis 1 Etats-Unis basketball notamment par son nombre
2 Espagne 2 Russie de licenciés.
3 Australie 3 Australie
4 Russie 4 République Tchèque • La France se caractérise également
par la mixité de ses licenciés;
5 Argentine 5 Espagne
6 Lithuanie 6 Brésil • Un classement FIBA honorable tant
7 Grèce 7 France chez les hommes que chez les femmes.,
8 Brésil 8 Chine néanmoins en dessous d’autres nations
9 France 9 Corée au regard du nombre de licenciés.
10 Chine 10 Cuba
(Source: www.fiba.com)

Licenciés (en 2003) 427,451 268,212 196,062 330,000 200,000

Pratiquants non licenciés


(Source FIBA) 1,000,000 4,216,330 334,000 ND 600,000

Licenciés - Hommes 256,168 167,604 165,900 265,000 145,000

Licenciées - Femmes 171,283 100,608 30,162 65,000 55,000

Source: le Livre Blanc du Basketball professionnel en France.


PALMARES DES COMPETITIONS MONDIALES
Championnat du Monde - Equipes les plus titrées
Messieurs Or Argent Bronze Dames Or Argent Bronze
Serbie 5 3 2 Etats-Unis 8 1 2
Etats-Unis 4 3 4 URSS 6 2 0
Russie 3 5 2 Brésil 1 0 1
Brésil 2 2 2 Australie 1 0 2
Argentine 1 1 0 Russie 0 3 0

Jeux Olympiques - Equipes les plus titrées


Messieurs Or Argent Bronze Dames Or Argent Bronze
Etats-Unis 13 1 2 Etats-Unis 6 1 1
Yougoslavie 1 2 1 URSS 2 0 1

Argentine 1 0 1 Brésil 0 1 1
URSS 2 4 3 Australie 0 3 1
France 0 2 0 Bulgarie 0 1 1

• Aucune équipe de France


n’a obtenu de grande
victoire au niveau mondial
depuis une dizaine
d’années.
COMPETITIVITE SPORTIVE DES CLUBS FRANCAIS

Hommes
Titres Euroligue
sur 10 ans (*) 0 2 1 3 3 2
Présence en Final Four
sur 10 ans 0 10 7 9 7 9

Femmes
Titres Euroligue
sur 10 ans (*) 3 0 0 0 0 6
Présence en Final Four
sur 10 ans 11 3 1 0 0 11
Source: Le Livre Blanc du Basketball professionnel en France.

• L’Europe des clubs est dominé par les pays dont


les joueurs internationaux évoluent localement.

• La domination de la France sur l’Europe des


clubs féminins est contestée par la Russie.
COMPETITIVITE FINANCIERE DES CLUBS FRANCAIS
Comparaison des budgets (en milliers d’euros) Comparaison capacité & affluence

20,000
150,000
18,000
16,000
100,000 14,000
12,000
10,000
50,000
8,000
6,000
Capacité
0 4,000
2,000 Affluence
0

14
14
12 12
10 10
Rang FIBA 8 Rang FIBA
8
6
6
Pourcentage 4
4 Pourcentage
d'internationaux 2 d'internationaux
2 jouant à l'étranger jouant à l'étranger
0
0

Source: site internet www.ballineurope.com


3.LA MEDIATISATION DU
BASKETBALL
3.1
L’offre media
2ème SPORT COLLECTIF ET POURTANT ABSENT DES
CHAINES NON PAYANTES

TV Presse
 Basketball Magazine (Mensuel , 20 000 ex)
 Finale de Pro A  LNB News (Mensuel gratuit)
 NBA  Maxi Basket News (Mensuel)
 Basket News (Hebdo)
 NBA  Basket News America (Mensuel)
 Reverse (Bimestriel)
 Matchs & évènements  Mondial Basket (Mensuel)
organisés par la LNB
 ULEB Euroleague
 ULEB Eurocup
 Compétitions FIBA

Radio Internet
 www.lequipe.fr
 Intégrale Sport sur RMC Info  www.basketlnews.net
 www.lnbtv.net
UNE OFFRE PRESSE JUGEE GLOBALEMENT NON
SATISFAISANTE
Magazine Tirage Couverture Parution • La communauté basket a recours à la
Basketball Magazine 20,000 Basket Français Mensuel presse locale plutôt qu’aux médias
Mondial Basket 20,000 Basket US Mensuel nationaux pour se tenir informé.
Maxi Basket News 18,000 Basket Français Mensuel • Une enquête menée en juillet 2004
Basket News America 18,000 Basket US Mensuel (INEUMConsulting pour le compte de
Basket News 12,000 Basket Français Hebdo la LNB) montrait que l’offre de
magazines traitant des coupes
d’Europe et des championnats
Tirage cumulé professionnels était insuffisante.
des 3 premiers magazines

450,000
400,000
350,000
300,000
Football
250,000
Rugby
200,000
150,000 Basketball

100,000
50,000
0
Football Rugby Basketball

Source: Sponsoring sportif, Gary Tribou.


DAVANTAGE DE BASKETBALL A LA TELEVISION MAIS
SUR
La DES CHAINES
voile PAYANTES
reste peu diffusée à la télévision
Répartition des heures par diffuseur
Temps consacré au Basket sur la TV
180
hertzienne (en heures) 160
140
200 France
120
Télévision
150 100 Canal +
80
100
60 Autres
50 40
0 20
2001 2002 2003 2004 2005 0
2001 2002 2003 2004 2005

800 Droits TV annuels (en millions d’euros)


700
700,000,000
600
600,000,000
500
2003 500,000,000 LFP
400
2004 400,000,000 LNR
300
2005 LNB
300,000,000
200
LNH
200,000,000
100 NBA
100,000,000
0
Football Rugby Cyclisme Tennis Basket 0
LFP LNR LNB LNH NBA

Source: Sponsoring sportif, Gary Tribou.


3.2
La consommation
ABSENCE DE CHIFFRES SUR LES AUDIENCES TV DU
FAIT DE LA DETENTION EXCLUSIVE DES DROITS PAR
DES CHAINES PAYANTES
• Les matchs des championnats professionnels (LNB & LFB)
rassemblent plus de 1.5 millions de spectateurs par an.

• Les grands évènements populaires du basketball en France


sont:
 Le All Star Game: attire plus de 14.000 personnes à Bercy.
 La Semaine des As et l’Open LFB qui se jouent généralement à
guichets fermés.
 La semaine du basket à Paris qui clôture la saison et
rassemble toutes les communautés dans plusieurs lieux de la
ville.
4.LA COMMUNICATION PAR
LE BASKETBALL

Les communautés
LE BASKETBALL: UN SPORT CONVIVIAL, JEUNE QUI
REQUIERT DE LA CREATIVITE

Convivialité
140
Bonne Santé 120 Elégance
100
80
60
Violence 40 Jeunesse
20
0

Originalité Virilité

Modernité Dynamisme

Créativité

Source: Sponsoring sportif , Gary Tribou.


LE BASKETBALL COMPARE AUX AUTRES SPORTS
EVOQUE LA CONVIVIALITE

Rugby

Pétanque Basketball

Football

Handball

N’EVOQUE PAS LA VTT EVOQUE LA


MODERNITE MODERNITE

1) Couverture médiatique en recul (disparition des chaines


classiques au profit de chaines payantes)
2) Développement des pratiques hors fédérations
3) acteurs:Ski
ULEB (Championnat européen fermé?), NBA
Europe

Tennis Athlétisme

Natation Formule 1

N'EVOQUE LA CONVIVIALITE

Source: Sponsoring sportif , Gary Tribou.


DES TICKETS D’ENTREE SANS COMPARAISON AVEC
LE FOOTBALL OU LE RUGBY
Recettes liées au sponsoring
(en milliers d’euros) Ticket Sponsoring Partenaire
moyen Maillot Majeur
200,000
Ligue 1 6,000,000 2,500,000
150,000 Ligue 1
Top 14 Top 14 1,000,000 1,500,000
100,000 Pro A Pro A 300,000 NC
Pro B
50,000
LFB Source: Le sponsoring sportif, Groupe Les Echos.
0
Ligue 1 Top 14 Pro A Pro B LFB

• Le niveau relativement
abordable du ticket d’entrée
favorise la signature de
contrats de sponsoring avec
des acteurs économiques
locaux.
LES PARTENAIRES DU BASKETBALL
FEDERATION & EQUIPES DE FRANCE

LIGUES MEDIAS
DES EXEMPLES DE COMMUNICATION
5. TENDANCES &
PERSPECTIVES

Les communautés
LE PRISME D’IDENTITE DU BASKETBALL
EXTERIEUR INTERIEUR
Physique: sport collectif en salle.
Présence nationale avec une
prédominance des petites villes. Jeu Emetteur Personnalité: Joueurs anonymes,
bien léché mais peu spectaculaire. Des attirés par l’argent peu attachés au
salles peu accessibles en dehors de la club, américain noir ou blanc.
pratique en club. Fortement pratiqué
par les femmes.

Culture: Basket des origines qui du


Relation: On Une certaine défiance vis- fait de la diversité des joueurs
à-vis du corps fédéral jugé inefficace. intègre les codes NBA.
On suit localement

Mentalisation: fidélité au club. On y


assiste d’abord pour soutenir son
Reflet: On supporte parce qu’on équipe. Fidélité aussi parce qu’en
pratique ou a pratiqué. Sport des dépit de la faible médiatisation,
« petites agglomérations » bourgeoises. Destinataire
l’audience baisse peu.

DEFINITIONS
1) Le Physique: les caractéristiques objectives indiscutables 4) La personnalité: le basket français en tant que personne.
du basket français. 5) L'univers culturel: le système des valeurs, source
2) Le climat de la relation: la relation entre le d'inspiration, dans lequel le basket français évolue.
spectateur et le basket français. 6) La mentalisation interne: l'image qu'à de lui-même le
3) Le reflet de consommateur: le portrait que l'on se fait du spectateur lorsqu'il assiste à un match.
spectateur de basket français.
LE SWOT DU BASKETBALL
DIAGNOSTIC INTERNE
FORCES FAIBLESSES
1) Deuxième sport collectif en France (1,5 millions de pratiquants). 1) Deux tiers des pratiquants ne sont pas licenciés.
2) Monopole de l'organisation des compétitions officielles. 2) Image ringarde du basket "officiel" (fossé avec le côté jeune,
3) Bénéficie de la popularité de la NBA (spectacle, branché, moderne, branché).
moderne). 3) Sport collectif en salle vs. Engouement pour l'outdoor et la
4) Image associative du basket amateur: la passion du sport. nature.
5) Structure pyramidale: mise en œuvre aisée du changement. 4) Perte de compétitivité (sportive & financière).
6) Un système de formation reconnu: 12 joueurs français en NBA 5) Capacité limitée des salles (peu d'installations de plus de 8.000
et nombreux internationaux à l'étranger. places).
7) Qualité des équipes féminines (victoires européennes). 6) Démographie des villes du basket pro: surreprésentation des
8) Fidélité des partenaires locaux et du public. petites agglomérations.
7) Absence de partenaires nationaux comparables au foot et/ou
rugby.
8) Un diffuseur exclusif payant.
DIAGNOSTIC EXTERNE
OPPORTUNITES MENACES
1) Développement des nouvelles pratiques. 1) Développement des pratiques hors fédérations.
2) Très faible concurrence du basket loisir (période estivales 2) Développement des pratiques de substitution: urban foot, beach
généralement). volley,...
3) Une vague de nouveaux talents (Joakim Noah, Nicolas Batum, 3) Concurrence des autres fédérations sur certains segment: foot
Rodrigue Beaubois, Nando de Colo). féminin, 6-12 ans (mini-hand, premier foot).
4) Rapport Constantini: ARENAS 2015. 4) Concurrence des équipementiers qui organisent le basket de rue.
5) Développement de l'internet (Web TV). 5) Apparition de nouveaux acteurs: ULEB (Championnat européen
fermé?), NBA Europe.
6) Désengagement des collectivités (plus du tiers des budgets des
clubs pro).
7) Suppression du D.I.C.
AVANTAGES CONCURRENTIEL
1) Label sportif officiel.
2) Un sport qui intéresse pour son côté spectaculaire et ses valeurs.
3) Des pratiquants fidèles et passionnés.

Vous aimerez peut-être aussi