Vous êtes sur la page 1sur 3

UNITÉ 10 , PAGE 114 ET 115

Leçon: 1 unité 10 page : https://www.youtube.com/watch?v=TVhC58OYCxg


L'adjectif interrogatif 'quel' précède le nom et marque l'interrogation:
Ex: Quel pantalon mets-tu ?
Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom qu'il accompagne:
Ex: Quel jour sommes-nous ?
Quelle voiture prends-tu ?
Quels habits choisissez-vous ?
Quelles leçons révises-tu ?

LES PRONONS DEMONSTRATIFS : https://www.youtube.com/watch?v=gaK9HhC6xWo

Pronombres Pronombres
Determinantes
Persona demostrativos demostrativos
demostrativos
(forma simple) (forma compuesta)
singular ce, cet celui celui-ci / celui-là
masculino
plural ces ceux ceux-ci / ceux-là
singular cette celle celle-ci / celle-là
femenino
plural ces celles celles-ci / celles-là
Forma neutra – ce ceci / cela / ça

Formation
Tableau des pronoms relatifs composés : https://www.youtube.com/watch?v=1BzustfgG64

masculin féminin

singulier lequel laquelle

pluriel lesquels lesquelles

Les pronoms relatifs : lequel


UNITÉ 10 , PAGE 114 ET 115

Los pronombres relativos (qui, que, où, dont, lequel) se usan para referirse a sujetos que se han
mencionado con anterioridad.
C’est une très bonne idée de reportage. Je n’avais pas pensé à cette idée.
C’est une très bonne idée de reportage à laquelle je n’avais pas pensé. (à laquelle = à cette idée)
Es una muy buena idea para un reportaje. No se me había ocurrido esa idea.
Es una muy buena idea para un reportaje que no se me había ocurrido.
C’est une très bonne idée de reportage. Cette idée va plaire à notre public.
C’est une très bonne idée de reportage qui va plaire à notre public. (qui = cette idée)
Es una muy buena idea para un reportaje. Esta idea gustará a nuestro público.
Es una muy buena idea para un reportaje que gustará a nuestro público.
Justifier un choix
Elle répond à la question "pourquoi ?" posée après le verbe. Elle est introduite par les locutions
conjonctives : parce que, vu que, étant donné que, attendu que, sous prétexte que ou par les
conjonctions : puisque, comme.
Exemple :
Le petit garçon pleure parce qu'il a été battu par son frère.
La subordonnée de cause introduite par comme se place à la tête de la phrase.
Exemple :
Comme leur fils a échoué aux examens, les parents sont déçus.
Remarque :
Lorsque la cause est mensongère ou s'il s'agit d'une excuse, on emploie "sous prétexte que".
Exemple :
Il arrivait chaque jour en retard sous prétexte que sa montre retardait.
3 - le groupe prépositionnel
Il est introduit par les locutions prépositives : à cause de(du), en raison de (du), grâce à, à force
de + nom.. ou bien par la préposition pour + nom.
Exemple :
Pierre a été puni à cause de ses absences.
Grâce à votre aide, nous avons réussi.
J'aime cette forêt pour son calme.
UNITÉ 10 , PAGE 114 ET 115

Demander l’avis de quelqu’un :


Refuser de donner une opinion :
À ton avis, est-ce que c’est intéressant ? Je n’en ai aucune idée.
Qu’est-ce que tu en penses ? Je n’en sais rien.
Je peux avoir ton avis ? À toi de voir.
Qu’est-ce que tu dis de ça ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non.
Tu crois que ça en vaut la peine ?

Exprimer son opinion :


Exprimer son désaccord :
À mon avis, …
Je ne suis pas d’accord.
D’après moi, …
Je crois que non.
Selon moi, …
Absolument pas.
En ce qui me concerne, …
Bien sûr que non.
Moi personnellement, …
Je ne partage pas ton avis.
Quant à moi, …
Je ne trouve pas.
Si je ne me trompe pas, …
C’est inexact / faux.
Il me semble que…
Je ne pense pas.
Je crois que…
Tu as tort.
Je pense que…
Tu te trompes.
Je trouve que…
Quelle drôle d’idée !
J’ai changé d’avis.

Exprimer son accord :

Absolument.
Partager un point de vue :
Exactement.
Nous sommes du même avis.
Tout à fait.
Je pense comme toi.
Parfaitement.
Je suis de ton avis.
Bien entendu.
Je suis d’accord avec toi.
Bien sûr.
Je suis (entièrement) d’accord.
Tu as (bien) raison.