Vous êtes sur la page 1sur 32

FOOTBA LL équipe de France femmes MOTOGP Grand Prix de Valence

Henry défie Diacre PaGEs 10 à 12 L’étoile de Mir PaGEs 22 ET 23

1,90 € lundi 16 novembre 2020 75e année N° 24 217 France métropolitaine

FORMULE 1 Grand Prix de Turquie


À Istanbul, le Britannique
LEWIS HAMILTON remporte la 94e victoire
de sa carrière et sa SEPTIÈME COURONNE
mondiale. Il égale Michael Schumacher.
PaGEs 2 à 8

saison 7
Jérôme Prévost/L’Équipe

ANT 2,20 € - BEL/LUX 2,20 € - CH 2,90 FS -ESP/AND 2,50 € - G B 2,30 £ - GR 2,90 € - ITA 2,60 € - MAR 19 MAD - NL 2,60 € - PORT CONT 2,80 € - REU 2,20 € - TUN 4,50 DIN
2 Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

automobile e
FORMULE 1 Grand Prix de Turquie la 7 couronne de Lewis Hamilton

Jérôme
Bourret L’EMPIRE
KAISER SCHUMI
ET KING LEWIS
Comparer deux mythes est un exercice
presque aussi délicat que contrôler une
AUTREMENT
Au terme d’une démonstration à Istanbul,
Formule 1 sur la patinoire de l’Istanbul Park.
Maître dans cet art hier, Lewis Hamilton est Lewis Hamilton est devenu l’égal de Michael Schumacher,
désormais perché tout là-haut, au côté de
Michael Schumacher, planant au-dessus de
coiffant sa septième couronne et recevant l’hommage
légendes comme Juan Manuel Fangio d’un paddock que son règne a déjà métamorphosé.
(5 titres), Alain Prost ou Sebastian Vettel (4).
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL n’était certainement pas la meilleure du notre génération, c’est impossible et même
Pour départager ces deux géants, il y a bien FRÉDÉRIC FERRET plateau. Au volant d’une W11 en souffrance inutile. Chaque époque a son ou ses pilotes, et
évidemment les chiffres, largement en faveur sur cet asphalte glissant, un bon pilote au- Lewis est le nôtre.»
du Britannique. Alors que son aîné a poursuivi ISTANBUL – Il écrivait l’histoire. Le voilà devenu rait fini dans les cinq premiers, un excellent Cet hommage mérite bien plus d’atten-
sa carrière et amélioré ses statistiques bien une légende. Pour y entrer, Lewis Hamilton sur le podium. Le malheureux Valtteri Bot- tion que la pique lancée il y a un mois par
au-delà de son septième sacre (en 2004), a mis la manière. Ses larmes à l’arrivée du tas s’est retrouvé relégué à un tour de son sir Jackie Stewart contre le nouveau
Hamilton a déjà effacé des tablettes certains Grand Prix de Turquie, si rares chez le équipier et maître, à une très modeste, maître du paddock. « Franchement,
records que l’on croyait pourtant indélébiles et champion, témoignaient de l’intensité vé- voire ridicule, 14e place. Hamilton, lui, a ga- sa voiture et son moteur sont telle-
il franchira sans doute bientôt le mur du cent cue lors de ces deux heures d’un combat gné. En collant trente secondes à Sergio ment supérieurs que la compéti-
brillant, qui ont éclairé les sombres cieux Perez dont la Racing Point, copie conforme tion en est presque faussée »,
sur le plan des pole-positions (97) comme des
turcs. Hier, pour grimper au septième ciel, de la Mercedes de l’an dernier, était, elle, la lançait le triple champion
victoires (94). Aussi impressionnantes soient- rejoindre Michael Schumacher au pan- meilleure dans ces conditions piégeuses. du monde écossais à la
elles, ces données brutes et froides ne disent théon des pilotes, il a montré ce que sept « C’était une course difficile, rendait hom- veille de la 91e victoire
rien des niveaux d’adversité, de l’âpreté des couronnes mondiales représentaient en mage un Sebastian Vettel (3e), venu l’ac- d’Hamilton, oubliant
batailles ni des défis techniques et piste. Il n’est plus question de réduire son compagner sur le podium. Si on est hon- sans doute que,
technologiques relevés par ces deux athlètes talent au matériel hors norme que lui four- nête, il n’aurait pas dû gagner mais il l’a fait dans les années
et pilotes d’exception. nit Mercedes depuis sept ans. Le gamin de quand même. Une fois encore, il a réussi 1 9 5 0 , Fa n g i o
Reste donc la manière. Chacun a marché sur Stevenage, qui paniquait sous la pluie lors quelque chose d’unique.» chassait la

,,
de son premier titre au Brésil en 2008, est meilleure voiture,
ses rivaux, marqué son époque et écrit
devenu ce roc imperturbable, capable “Chaque époque a son ou ses n’hésitant pas à en
l’histoire à sa façon. «Kaiser Schumi» a d’une hallucinante démonstration sur le pilotes, et Lewis est le nôtre changer au gré des
conquis le cœur des puristes par sa science de circuit d’Istanbul, qui devrait faire taire tou- SEBASTIAN VETTEL performances et que
la course et son implication sans limite, alors tes les critiques. L’Allemand connaît bien le champion an- dans les années 2000, la Fer-
que «King Lewis» impressionne par son Car, en plus de massacrer une nouvelle glais. Il l’a battu quatre fois (2010, 2011, rari de Schumacher pouvait se
talent brut et son extraordinaire capacité à fois la concurrence, Hamilton a réalisé cet 2012, 2013) avant de subir le joug britanni- permettre de débuter une saison avec la
sortir des tours de folie au moment opportun. exploit au volant d’une voiture qui, hier, que depuis 2014. «Il est le plus grand de no- F1 de l’année précédente.
Là où le rigoureux Allemand protégeait sa vie tre ère, s’inclinait-il. C’est toujours compli- « Lewis et Michael sont deux grands
qué de comparer Fangio, Stirling Moss, à champions, défend Fernando Alonso, qui a
privée à outrance, le show-man anglais
pu se battre en piste contre les deux. On ne
l’expose à la vue d’une communauté virtuelle gagne pas par hasard sept titres. Ils ont tou-
qui ratisse bien plus large que le spectre de la jours eu des voitures dominatrices mais c’est
F1. Enfin, si Schumacher se contentait des la règle de la F1. » Oui, Hamilton s’est ins-
bagarres en piste, Hamilton est, lui, de tous les tallé dans la meilleure équipe mais pour-
combats. Sur les sujets environnementaux ou quoi lui en faire le reproche? Blâmerait-on
sociétaux, il veut se poser en exemple, inspirer Ayrton Senna d’être resté chez McLaren
la prochaine génération. Ses nombreuses lorsque cette écurie écrasait tout ? Ose-
rait-on critiquer Alain Prost d’avoir pa-
prises de position font d’ailleurs de lui un
tienté un an pour s’offrir la Williams imbat-
personnage clivant. Tout comme l’Allemand, table de 1993 ? Et stigmatiserait-on Vettel
habitué des coups tordus en piste, était loin de d’avoir su domestiquer avec tant de finesse
faire l’unanimité. la Red Bull aux échappements soufflés qui
Dans un an, s’il poursuit sa série victorieuse, lamina toute adversité, même celle de son
l’Anglais sera seul au sommet. Mais de la équipier Mark Webber? uu
même manière que personne n’a oublié
Fangio, il n’effacera jamais des mémoires ni
des livres d’histoire celui qui est engagé dans
un tout autre et triste combat depuis son
accident de ski, fin 2013. Au-delà de son
incroyable palmarès, Schumi était devenu
une légende parce qu’il était ce Baron Rouge
idolâtré par les inconditionnels du mythe
Ferrari. Hamilton, lui, n’est pour l’heure que
le bras armé d’une froide et implacable
machine à gagner. Mercedes, la marque à
l’étoile. Ce symbole de triomphes dont
Schumacher et Hamilton, qui lui a succédé
dans cette écurie en 2013, sont désormais
les deux plus grands collectionneurs.
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
3

Istanbul Grand Prix de Turquie FORMULE 1

Jérôme Prévost/L’Équipe
En début de course, Lewis Hamilton s’est retrouvé dans le peloton, bien loin des leaders. Mais
sur cette piste piégeuse, le champion a montré toute l’étendue de son talent pour s’imposer.

uu Hier, même dans ses moments fai- est devenu essentiel à ce glouton de victoi-
bles, Lewis Hamilton fut bon. Voire excel- res. Là encore, il veut exceller. Mercedes
lent. L’Anglais répète depuis ses débuts accepta ainsi de casser, pour lui, l’histoire,
qu’il n’a pas de mémoire. Sur cette piste transformant ses Flèches d’argent (sur-
humide, il a prouvé le contraire. En fin de nom de la Mercedes depuis 1934) en Flè-
course, l’averse menaçait de s’abattre sur ches noires pour accompagner son cham-
le circuit et son ingénieur lui proposa de pion dans sa lutte pour la diversité. La FIA
changer ses gommes si usées qu’elles en et la F1 modifièrent le protocole d’avant
avaient perdu leurs rainurages. Mais, plu- Grand Prix pour y inclure cette minute con-
tôt que de rentrer au stand sur un revête- tre le racisme. Hier soir, c’est le poing levé
ment plus glissant et risquer l’humiliation comme John Carlos et Tommie Smith
de 2007 où il avait noyé ses premiers es- pour célébrer son triomphe. Il se voit dé-
poirs de couronne dans le bac à sable de sormais en champion de cette lutte.
l’entrée des stands de Shanghai, il décida Car en F1, il n’a, pour l’instant, pas de ri-
de rester en piste. Avec ses gommes val. Hier, le futur si prometteur est parti à la
vieilles de 50 tours, Lewis Hamilton roulait faute, laissant le maître tout seul là-haut.

EN BREF
LEWIS HAMILTON
plus vite que son équipier en pneus neufs.
Cruel mais édifiant.
«Il est au sommet de son art depuis plus de
Max Verstappen comme Charles Leclerc
n’ont pu s’inviter à ce moment d’histoire.
Trop jeunes et trop tendres, l’un par la faute
(GBR) dix ans, rappelle son patron, Toto Wolff, qui d’une course très brouillonne, l’autre à
35 ans. est venu l’accompagner sur le podium cause d’une simple erreur en fin de course.
264 GP. comme en 2014 pour sa première cou- Seul Vettel est venu sur le podium, comme
Débuts en F1 : ronne Mercedes. Je ne l’ai jamais vu s’éner- un ambassadeur de son idole. « Pour moi,
Australie 2007. ver sur des problèmes. Il est tout en contrôle Michael sera toujours le plus grand des pilo-
Écuries : McLaren par rapport à ses émotions.» Un temps relé- tes, reconnaissait l’Allemand. Mais il n’y a
(2007-2012), gué dans le peloton, Hamilton n’a jamais pas de doute que Lewis est le plus grand.»
Mercedes paniqué. Le voilà avec ses sept titres l’égal Tout le monde sait qu’Hamilton ne res-
(2013-2020). de Schumacher, mais avec quelque chose tera pas longtemps l’égal de Schumacher.
de différent qui s’est révélé au cours de La huitième couronne lui est promise dès
¢ 7 titres de champion du cette année si spéciale. « Il n’y a pas beau- l’an prochain, au volant d’une voiture qui
monde de F1 (2008, 2014, coup de gens comme Lewis en F 1, poursuit sera très proche de celle de cette année. Et
2015, 2017, 2018, 2019, son patron. Il n’a jamais caché ses opinions et même si la concurrence se révélait
2020). les a toujours portées haut. Certains pilotes meilleure que cette année, on sait désor-
¢ 94 victoires. craignent de déranger leurs sponsors. Pas mais que même sans la meilleure mono-
¢ 97 pole-positions. lui. Nous avons besoin de personnalités.» place, l’Anglais sait gagner. Ce n’est pas
Le combat du pilote contre le racisme une légende… c’est de l’histoire. É

classement
1. Hamilton (GBR, Mercedes) ;
2. Perez (MEX, Racing Point-
Mercedes) ; 3. Vettel (ALL,
Ferrari) ; 4. Leclerc (MCO,
Ferrari) ; 5. Sainz (ESP,
McLaren-Renault) ; ... 11.
Ocon (Renault) ; ... 13. Gasly
(Alpha Tauri-Honda) ; 14.
Bottas (FIN, Mercedes).
Championnat du monde
1. Hamilton, 307 pts
(champion) ;
2. Bottas, 197 ;
3. Verstappen, 170 ;
/L’Équipe

4. Perez, 100 ; 5. Leclerc, 97 ;


etc.
Clive Mason/Reuters
4 automobile Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

FORMULE 1 Grand Prix de Turquie Istanbul


Clive Mason/Pool/Reuters

Lewis Hamilton
ERIK BIELDERMAN

Un dimanche de sacre. Lewis Hamilton al-


lait donner du sens à son verbe en confé- « Je grimpe part.
Le temps n’a donc pas de prise sur vous,
sur vos humeurs?
Vous ne savez jamais en vous levant si vous

une montagne
rence de presse d’après-victoire au Grand allez vivre votre dernière journée ou pas.
Prix de Turquie. Comme souvent: « Jamais Vous ne pouvez pas imaginer comme
dans mes rêves je n’aurais imaginé rempor- j’apprécie et comme j’ai profité de chaque
ter tant de titres. Je pense à tous les enfants matin cette année. Je me suis juste
qui, comme moi lorsque j’avais 5ans et débu- appliqué à donner le meilleur au volant. Là

qui n’a pas


tais en karting, poursuivent un rêve. Je veux où je vibre, là où s’exerce ma passion, là où
qu’ils se disent que tout est possible. Quelle je sais être compétent.
que soit son origine sociale, ethnique ou reli- Vous venez de décrocher un septième
gieuse. Il faut rêver haut et fort. J’y suis arrivé, titre de champion du monde, égalant ainsi
même si le chemin a été éprouvant, dur. Crée Michael Schumacher. Vous entrez dans la
ta voie, ton chemin. N’abandonne jamais. » légende de la Formule 1. Que signifie cette

de sommet »
Son septième titre ne faisant guère de dou- relation à l’éternité pour vous?
te, nous avions rencontré le pilote britanni- Je n’ai jamais pensé au mot éternité. En fait
que quelques jours avant le GP de Turquie si (il sourit). Je me souviens de mon second
pour évoquer sa relation au temps. Via IWC entraîneur, qui était un type super. Il était
Schaffhausen, son partenaire horloger marié à une bijoutière et elle lui a fait
suisse. Et ce pour la troisième année con- acheter toutes les bagues symboliques de
sécutive. En guise d’introduction et pour
respecter le cahier des charges, le Britan- Le temps qui passe, sa place dans l’histoire du sport, la vie. La bague de fiançailles, la bague de
mariage, la bague de l‘amour éternel. Et ça,
nique a d’abord évoqué la relation à son
sponsor : « Je travaille avec eux depuis huit
son désir de mener des combats citoyens et de mettre ça voulait dire qu’ils allaient rester
ensemble pour toujours (il rit).
ans. IWC est conscient de la nécessité de pro-
mouvoir la diversité, un combat essentiel
en scène son après-carrière: le pilote britannique Et ils sont restés ensemble toute leur vie?
(Il rit à nouveau.) Franchement, je ne sais
pour moi. Ils ont ainsi sorti une montre noire s’interroge, s’auto-analyse et se projette. pas. Mais je crois que oui.
pour soutenir et relayer mon message. » Revenons à l’éternité.
En 2018, le désormais septuple champion Cette fois, à l’heure où se dessinait la con- Le septuple champion «Vous avez 35ans et plus de saisons de F1 J’ai avant tout le sentiment d’être dans le
du monde de F1 s’était déjà confié à Barce- quête de son septième titre, Hamilton a, via du monde savoure derrière vous que devant. Comment milieu depuis longtemps. Et que ma vie de
lone, dans le motor-home Mercedes, sur la l’application Zoom, évoqué, à 35 ans, sa re- son nouveau sacre vivez-vous cette relation au temps qui pilote ressemble à une ascension
quête obsessionnelle du millième de se- lation au temps qui file. Au regard qu’il pose en compagnie passe? perpétuelle. Je grimpe sans cesse une
conde. De ces fractions de temps qui font de sur le mot éternité, avant de nous entraîner de son chien Roscoe, Je ne ressens pas encore de nostalgie, je vis montagne qui n’a pas de sommet. Lorsque
vous le roi des pole-positions. En 2019, au vers quelques digressions qui lui tenaient à au pied de sa le moment présent. Je ne cultive pas le j’ai commencé l’ascension, j’avais à peine
téléphone cette fois – après l’annulation du cœur. Dix-huit minutes, montre en main. monoplace. passé et ne me projette pas tant que ça. 8ans. Ouah… C’était il y a longtemps,
rendez-vous en raison du décès d’Anthoine La durée d’une Q1 un samedi de qualif et Surtout cette année. Avec la crise du Covid, longtemps. Alors oui, ce parcours confine à
Hubert à Spa – Hamilton avait exploré avec c’était fini. Une formalité pour lui. Un stock tout a été chamboulé. On se doit encore l’éternité (long silence, il réfléchit). J’ai
nous la gestion du temps en course. Ou de questions en suspens pour nous, mais plus de vivre l’instant. La saison est parfois le sentiment de me rapprocher du
comment conjuguer la nécessité de rouler déjà une belle matière tant l’homme a le concentrée et passe à une vitesse folle. Je sommet, de l’atteindre et, au moment où je
vite tout en économisant sueur, pneus et sens des rimes riches et des pensées com- savoure avec bonheur cet enchaînement crois mettre le pied dessus, je m’aperçois
monoplace. plexes. Paroles de champion. de Grands Prix. C’est une séquence de vie à que je n’y suis pas encore. Qu’il y a une uu
la 7e couronne de Lewis Hamilton 5
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

Grand Prix de Turquie FORMULE 1

“Je creuse sans cesse en moi pour voir comment je peux encore m’élever. c’est un privilège d’être le premier. C’est
Mentalement, physiquement. J’apprends chaque jour sur moi. Comment réussir
à maintenir son niveau d’excellence tout en progressant ,, plutôt cool.
Revenons au temps qui passe. Craignez-
vous le jour où vous allez raccrocher?
Cette petite mort?
été offert. J’ai dû chaque jour travailler pense que les athlètes que vous m’avez Ce jour se rapproche et il y a une part de moi
chiffres mon savoir-faire. Mon artisanat plutôt. cités ont poursuivi cette même quête et ont qui redoute cette échéance. Je suis habité
Hamilton Alors le huitième titre… pfff… Déjà, il me toujours agi ainsi. Usain Bolt a battu des par le sport automobile depuis mes 5ans,
et Schumacher, fallait pouvoir rejoindre Michael records qui paraissaient impossibles et a l’âge où je suis monté pour la première fois
seuls au sommet Schumacher, que j’ai vu tout jeune tout fait pour améliorer ensuite ses propres dans un karting. Ma première course,
accomplir tant d’exploits. marques. j’avais 8ans. Le premier jour où j’ai piloté
Le pilote britannique Alors quand vous me parlez de Je viens de réaliser, en vous posant la une Formule 1, j’avais 22ans. Mon premier
et son aîné allemand Muhammad Ali, d’Usain Bolt et des autres, question, que les quatre légendes que je titre de champion du monde, 23ans.
se partagent désormais
je me souviens les avoir vus briller ou, pour vous ai citées sont des champions noirs. J’essaie de ne pas trop penser à la fin de
tous les records
de la discipline. Ali, avoir énormément lu sur sa carrière, Y voyez-vous une filiation? Un clin d’œil? cette histoire, ni à trop regarder en arrière
son charisme. Ils ont tous accompli des (Long silence.) Non. Le sang qui coule en pour me dire: qu’aurais-je pu faire de
exploits stratosphériques. Ils chaque être humain est de la même mieux? Mais d’un autre côté, je mesure
appartiennent au gotha des plus grands. couleur. En vous réveillant, que vous soyez que, pour s’accomplir, comme tout athlète
Aussi, je ne sais pas… blanc, noir ou asiatique, je ne pense pas de haut niveau, l’exigence est énorme. Elle
Si vous méritez de cohabiter avec eux? que le premier truc que vous faites est de implique énormément sur la vie de chacun.
Hamilton Schumacher Vous savez, c’est avant tout une affaire vous regarder dans le miroir et de vous dire: Demandez à n’importe quel sportif,
Titres mondiaux d’opinion. J’essaie de rester concentré sur “Ah ben je suis de cette couleur.” comme je l’ai fait avec Serena Williams. Elle
7 mes valeurs fondamentales. De donner le Maintenant, c’est vrai que nombre a tout sacrifié pour devenir cette
7 meilleur de moi-même à chaque occasion. d’athlètes iconiques qui ont accompli des championne exceptionnelle. Bien
Titres mondiaux Je creuse sans cesse en moi pour voir exploits fabuleux sont noirs et ont brillé évidemment que je réfléchis à ce que sera
consécutifs comment je peux encore m’élever. dans des moments importants de l’histoire la prochaine phase de ma vie. Je ne sais pas
4 Mentalement, physiquement. J’apprends moderne. Mais il y a des légendes de toute à quoi elle ressemblera mais je n’ai pas
5

uu
chaque jour sur moi. Comment réussir à origine. Je ne regarde pas trop le sport par peur. Je sais que je saurai me challenger
maintenir son niveau d’excellence tout en ce prisme, même si je suis le seul pilote noir moi-même, que je n’aurai de cesse
Victoires
94 progressant. En toutes circonstances. Je de l’histoire de la Formule 1. C’est vrai, ça, d’apprendre et que je serai a minima bon
91
Victoires
avec le même constructeur
Mercedes 73
Ferrari 72

Victoires dans une saison


11
13
Victoires sur un même GP
8 en Hongrie
8 en France
uu nouvelle pente à gravir. Et s’il n’y en a pas, je
vais moi-même la construire. Meilleurs tours en course
Vous anticipez ma question: le ciel n’a pas 53
de limite pour vous… 77
(Il interrompt brièvement.) Non, il n’en a pas.
Si vous décrochez un huitième titre en Pole-positions
2021, vous entrerez au Hall of Fame des 97
plus grands, tous sports confondus. 68
Muhammad Ali, Michael Jordan, Pelé, Podiums
Usain Bolt... Cela vous inspire-t-il? 163
(Long soupir.) J’essaie de ne pas trop y 155
penser. De ne pas autoriser mon esprit à se
laisser habiter par les si… par la perception Podiums consécutifs
que l’on peut avoir de ces chiffres. Et si je 16
19
commence à imaginer ce que pourraient
signifier huit titres, le seul risque serait de
se perdre. Je préfère me concentrer sur le
présent. Sur le challenge du jour. Même s’il
était écrit que j’étais sur le chemin qui Lewis Hamilton
mène à mon septième titre, je ne voulais a franchi la ligne
pas y penser comme une évidence. Je me d’arrivée en vainqueur
devais de rester lucide. Concentré. De pour la 94e fois
donner le meilleur avec Mercedes chaque de sa carrière,
week-end. Ce couronnement, il ne m’a pas hier à Istanbul.
Jérôme Prevost/L’Équipe
6 automobile Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

FORMULE 1 Grand Prix de Turquie

Lewis Hamilton (à d.)


au côté de Michael
Schumacher lors du
Grand Prix de Malaisie
2010, à Sepang.

chiffres
Hamilton-
Schumacher,
comparatif au soir
de leur 7e sacre
Stéphane Mantey/L’Équipe

Hamilton Schumacher
Le 15-11-2020 Le 29-08-2004
à 35 ans, à 35 ans,
10 mois 7 mois
et 8 jours et 26 jours
Nombre de saisons en F1

uu dans un domaine. J’y mettrai la même


exigence que mon implication dans
“Il y a suffisamment de gens qui n’ont de cesse de projeter leur
négativité, leurs peurs. Le monde a besoin aujourd’hui de personnalités
vegan et je n’imaginais pas que cela
m’arriverait un jour. C’est la meilleure
14
14

,,
l’industrie de la F1. décision que j’aie prise. Je ne reviendrai
qui veulent le bien et qui donnent de la confiance aux autres. Nombre de Grands Prix
Vous évoquez régulièrement dans le jamais en arrière. Je sais que beaucoup de
264
paddock des causes qui vous sont chères. J’essaie, à mon niveau, d’agir ainsi. gens trouvent ça compliqué mais je suis 208
Votre relation à Dieu, à l’écologie, votre heureux de penser que mon impact sur la
combat pour la diversité. Vous avez besoin suivent, s’intéressent à moi, pour qu’eux être l’ambassadeur que d’un seul combat, planète est moindre qu’il y a trois ans. Victoires
de vous nourrir de ces causes pour vous aussi se sentent impliqués dans mes n’est-ce pas? Vous avez, j’imagine, conscience de la 94
épanouir dans l’univers de la F1? combats. Les combats évoqués dans votre C’est vraiment une excellente remarque. portée de votre voix. Quand vous vous 82
C’est une bonne question. Pas une question vont rester essentiels dans ma vie C’est une question qui revient exprimez dans le paddock, comme
Pole-positions
question simple. Conscientiser le monde d’après. Je ferai tout pour être une force régulièrement lorsque j’évoque ces sujets lorsque vous avez tancé Red Bull sur la
97
qui nous entoure, essayer de le décrypter, puissante, pour porter mes messages. avec les équipes qui m’entourent. Comme manière dont ils avaient traité Pierre
62
de se décrypter soi-même, donner un sens C’est excitant. beaucoup, je me sens concerné par Gasly l’an passé, tout le monde vous a très
à sa vie est essentiel. Chacun se met en La question du temps m’a toujours plusieurs causes. Je vois aussi qu’il y a des bien entendu et applaudi… Premières lignes
quête de ce qui le fait avancer. De là où il interpellé. Une fois la F1 terminée, je l’aurai personnes exceptionnelles qui mènent de C’est incroyable et intimidant tout à la fois. 157
peut exceller, de ce qui lui fait du bien. On fait avec moi pour agir. Même si nous ne beaux combats en se concentrant sur un Chaque mot prononcé est disséqué et il 102
tous ce voyage et on s’éveille à soi à sommes que de passage sur Terre. seul message et qui ont par conséquent un m’arrive de m’exprimer maladroitement. Podiums
plusieurs reprises dans notre parcours de Et de passage en F1 aussi. impact incroyable. Je vais sans doute devoir Je suis juste humain. Je peux aussi me 163
vie. Pour moi, il a toujours été question de Oui, j’ai envie d’y rester encore. Je veux faire choisir, vous avez raison. tromper. J’aime juste penser que mes 135
voir plus, de lire plus, d’apprendre plus, pression pour que nous nous Quelle cause? intentions sont toujours louables. Je ne
Meilleurs tours
d’élargir la vision du monde qui nous responsabilisions en tant que sport, pour Je n’ai pas encore décidé mais tout tourne peux rien contre les interprétations. Mais
53
entoure. On a tous, un jour en regardant la que nous n’ignorions pas les questions des autour de l’éducation. Pour que la diversité j’apprends chaque jour un peu plus du 65
télé, été choqués, bouleversés, touchés en droits de l’homme là où nous allons soit partagée dans tous les domaines, il faut pouvoir des mots. J’essaie juste de
profondeur par une image, un événement. disputer des GP. Je veux aider la F1, je veux partir de l’éducation. Pour l’écologie, nous m’ouvrir chaque jour un peu plus pour être Abandons
Qui va heurter nos valeurs, nos croyances, aider Mercedes dans cette aventure. Mais devons tous admettre que nous n’avons mieux compris. Il y a suffisamment de gens 26
nos cœurs. aussi aider à faire évoluer cette discipline qu’une planète pour vivre. Nous avons tous qui n’ont de cesse de projeter leur 44
Et donc? de manière plus durable. Pour être chaque à prendre conscience que nous avons un négativité, leurs peurs. Le monde a besoin
Par phases, je découvre en moi des jour plus responsable de l’environnement. impact sur elle. Et admettre qu’il va falloir aujourd’hui de personnalités qui veulent le
pensées qui me font grandir, qui N’allez-vous pas, une fois votre vie de changer de modèle. J’ai commencé à le bien et qui donnent de la confiance aux
m’interpellent. Elles me donnent envie de champion derrière vous, devoir choisir faire pour diminuer mon impact. Je vais autres. J’essaie, à mon niveau, d’agir
partager ces réflexions avec ceux qui me une cause? On ne peut raisonnablement continuer. Je suis, par exemple, devenu ainsi.» É

Brawn, témoin de numéros 1


Ancien directeur technique de Ferrari et ex-patron de Mercedes,
l’Anglais a assisté aux exploits de Schumacher puis d’Hamilton.
Ingénieur de Benetton entre 1992 et 1995 confié celui qui a été remplacé à la tête de mis de connaître le succès qu’ils ont. À la ra-
puis Directeur technique de Ferrari de Mercedes par Toto Wolff fin 2013 et qui est dio, dans la manière de communiquer avec le
1996 à 2004, Ross Brawn a été de toutes les
aujourd’hui directeur sportif et technique stand, Michael était toujours incroyablement
campagnes victorieuses de Schumacher. de la F1. « Lewis a grandi, il est devenu ce pi- calme, serein et analytique. On avait l’im-
Patron de Mercedes à la suite du rachat delote incroyablement mature qui ne commet pression d’avoir une discussion lors d’un dî-
son écurie Brawn GP fin 2009, le Britanni-tout simplement aucune faute, ajoute ner avec un bon verre de vin. Lewis, en revan-
que a ensuite été l’un des artisans, avec Brawn. Réaliser cela alors qu’il s’investit tant che, c’est tout le contraire. Il est excité, bourré
Niki Lauda, du recrutement de Lewis Ha- sur ces questions de diversité et de racisme d’adrénaline. Deux pilotes très différents
Andre/EXPA/Presse Sports

milton en 2013. est impressionnant car cela lui prend du mais avec le même résultat à la fin. Ce sont
« Jamais je n’aurais pensé que ce recordtemps et ne nuit aucunement à ses démons- deux géants et ils le resteront. Ce sont deux
de Michael serait égalé un jour », nous a trations au volant. Je vous promets ce n’est immenses pilotes même si Michael a fait
pas facile à réaliser. Ce sont deux immenses parfois quelques choix controversés en
Lewis Hamilton en compagnie de Ross Brawn talents qui ont en commun une motivation et course et que je ne me souviens pas de telles
lors du Grand Prix de Catalogne 2017. une détermination extrêmes qui leur ont per- actions chez Lewis.» F. F.
e 7
la 7 couronne de Lewis Hamilton
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

Grand Prix de Turquie FORMULE 1


2008 2015 2018

Photos EPA/MaxPPP, Mavrixonline/MaxPPP, Motorsport/PanoramicAI/Reuters/Panoramic, Moy/XPB/Presse Sports


2019

Lewis 2020

Hamilton
du podium
à la tribune
Personnage protéiforme, le jet-setteur bling-bling s’est peu à peu mué en porte-voix
des causes écologiste et antiraciste, changeant son sport bien au-delà de son seul palmarès.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL pourrait tout rattraper. Mais, par exemple, il ne l’an dernier (face à Rosberg, dans la con- depuis le meurtre de George Floyd, devenu
FRÉDÉRIC FERRET prenait aucun repère de freinage et faisait tout quête du titre) l’a poussé à travailler différem- sinon secondaire du moins pas aussi es-
à l’instinct. Il a vite compris tout l’intérêt qu’il ment, plus scientifiquement. » Et voilà le sentiel que ce combat pour l’égalité. Suivant
ISTANBUL – Par où commencer ? Et surtout avait à intégrer ce point pour progresser rapi- glandeur talentueux bombardé premier de la voie d’un LeBron James, l’Anglais se sent
comment finir ? Comment arriver à tracer dement.» la classe. «Ce qui m’a le plus étonné chez Le- désormais investi d’une mission primor-
un portrait crédible, fidèle et honnête d’un Aujourd’hui, celui qui coiffa la couronne wis, c’est sa capacité de travail, soulignait Es- diale à ses yeux. Et, là encore, ses idées ga-
garçon aussi changeant, à la personnalité d’Euroseries au cours de l’été 2005 est ré- teban Ocon après sa saison passée dans gnent. Depuis deux ans, il parle de ses souf-
protéiforme, aux goûts multiples ? Lewis puté pour être l’un des meilleurs dans le do- “C’est gênant l’ombre des champions l’an dernier. Il pense frances enfant à Stevenage. Et essaie de
Hamilton ne s’arrête jamais et modifie en maine du freinage. Et c’est ce petit reste à tout, pose mille questions et cherche tou- modifier la vision de sa discipline sur le su-
permanence la perception qu’il donne de d’improvisation qui lui permet d’être le
que nous jours des solutions.» jet. Une fondation a été dès cet été mise en
lui. Toujours en mouvement depuis 2005, où meilleur, notamment sur un tour en qualifi- n’ayons pas pris place par la F1 avec un don d’un million de
nous avons commencé à le suivre. Vous le cations. «À mon sens, la force de Lewis est de le temps de Ses discours autrefois discrets dollars fait par Chase Carey, le patron de
sur le racisme dont il a souffert
croyez jet-setteur planétaire, il vous réveille savoir constamment modifier son point de faire un geste sont devenus plus mordants
Formula 1, et un autre par la FIA. Une com-
défenseur de la planète. Vous le pensez
converti à la boxe et il vous fait découvrir ses
freinage, détaille Andrew Shovlin, l’ingé-
nieur en chef de Mercedes. Avec le grip que
symbolique Même dans sa vie hors du baquet, Hamilton
mission Hamilton a été mise en place à
l’université royale d’ingénierie pour favori-
talents de surfeur. Il vous confie avoir un prend la piste, il faut en permanence être ca- contre le reste mouvant. Il est loin le temps du gamin ser l’arrivée des populations noires dans le
goût immodéré pour la mode et vous l’en- pable de changer sa manière de piloter.» racisme avant fou, propulsé star de F1, qui sortait avec la sport automobile.
tendez jouer du piano. Jamais là où on l’at-
“Ce qui m’a le plus étonné la course. chanteuse des Pussycat Dolls, Nicole Ses discours autrefois discrets sur le ra-

,, Peu importe
tend. Sauf sur le podium, là-haut, tout là- Scherzinger. Dépassée l’époque où la ve- cisme dont il a souffert sont devenus plus
haut. Sur cette première marche qu’il chez Lewis, c’est sa capacité dette de la discipline essayait de gagner en- mordants, afin d’appuyer ses démarches et
partage désormais avec une autre légende, de travail si vous restez core des followers en suivant la Balmain ses idées. En 2017, lors du Grand Prix des
Michael Schumacher. Et là où le kaiser était ESTEBAN OCON debout ou Army des Kardashian et autres Kanye West. États-Unis, Hamilton n’avait pas posé le ge-
marmoréen, forgé d’un caractère immua- Pourtant, cet exercice de la pole, où il si vous vous L’homme s’est désormais acheté une cons- nou à terre comme Colin Kaepernick com-
ble, son désormais jumeau au panthéon de écrase désormais tout et tous (97, devant agenouillez, cience, loin des errements trumpistes du mençait à le faire lors de l’hymne des USA. Il
la F1 est bien plus insaisissable, inlassable-
ment construit au cours de ses quatorze
Schumacher 68 et Senna 65), n’a pas tou-
jours été son point fort. «Je n’ai pas toujours
mais nous rappeur américain. D’abord écolo et vegan,
Hamilton, cette année, a décidé de prendre
n’a pas hésité cet été à défiler avec le mou-
vement #BlackLivesMatter à Londres. Il est
saisons en Formule 1, et toutes celles pas- été bon, notamment en karting, mais j’ai tou- devrions le flambeau d’un combat bien plus politi- même monté sur le podium du Mugello, la

,,
sées auparavant sur les circuits. jours aimé ce moment, confiait-il en 2017. montrer que que, celui de la défense de la diversité. plus haute marche, vêtu d’un tee-shirt de-
Un pilote sculpté par cette envie de briller, C’est un moment où la pression est à son le monde de la Si sa voiture et sa combinaison sont noi- mandant l’arrestation des policiers qui ont
de devenir le meilleur. Il y a quinze jours, maximum et où il faut donner le meilleur de F1 est uni res, c’est parce qu’il a demandé à Mercedes tué Breonna Taylor. « Gagner un titre, c’est
Toto Wolff soulignait cette permanente vo- soi-même sur un tour. » Dès ses débuts en de le faire. Si chaque Grand Prix débute par quelque chose de personnel, insistait-il jeudi.
lonté de s’améliorer pour expliquer l’excel- F 1, Hamilton a pourtant très vite trouvé le Lewis Hamilton, une minute contre le racisme, c’est parce Cela n’a pas forcément d’impact sur la vie des
lence de Mercedes. Lewis Hamilton avait chemin de l’excellence. Plus vite que ses le 19 juillet,au soir qu’il a poussé, parfois avec beaucoup d’in- autres. Essayer d’améliorer la condition des
déjà mis en place ce système bien avant semblables. Certes, en débutant chez de sa victoire lors sistance, auprès du promoteur, des pilotes gens dans le monde, de rendre les gens plus
d’intégrer cette machine à gagner en 2013. McLaren, écurie alors ultra-performante. du GP de Hongrie, qui et la FIA pour que ce moment soit institu- égaux, c’est la chose la plus importante pour
Lorsqu’il débarqua chez ART en 2005 Et au côté de Fernando Alonso, lui aussi re- l’a vu s’agenouiller tionnalisé dans le cérémonial d’un Grand moi.»
pour sa seconde année de F3, l’encadre- marquable dans l’exercice. Mais il a vite ap- sur le podium en soutien Prix. Certains de ses congénères n’ont pas Très loin de l’égoïste jeune premier qui
ment découvrit un talent brut qui… ne sait pris. Et bien. Et puis est arrivé Rosberg qui, à au mouvement Black franchement apprécié sa sortie, durant le triomphait sans se soucier du malheureux
pas freiner. Ou du moins qui pouvait claire- force de travail, l’a battu. Une fois. Lives Matter. grand confinement, accusant avec véhé- Massa en 2008. Plus rien ne l’arrête. Sur-
ment s’améliorer. « Lewis savait déjà aller Pour y arriver, Hamilton a bossé. « Cette mence certains de ne rien faire. «Je sais qui tout pas ses adversaires ni ses détracteurs.
vite, se souvient Guillaume Capietto, désor- année, je le sens plus impliqué, avouait, en vous êtes et je vous vois », écrivait-il sur ses Il est désormais sept fois champion du
mais passé chez Prema, autre écurie de F2. 2017, James Vowles, ingénieur stratégiste réseaux sociaux. monde, et si différent. Tel qu’en lui-même,
Il se fiait alors à son talent, conscient que ça chez Mercedes. Peut-être que son échec de Défendre les dauphins et la planète est, l’éternité le change. É
e
8 automobile
la 7 couronne de Lewis Hamilton
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

FORMULE 1 Grand Prix de Turquie

Classement GP Turquie
5,338 km x 58 tours = 309,604 km
Xe Position sur la grille
Un dimanche en enfer
*Meilleur tour Des tête-à-queue en cascade, Verstappen qui dégoupille, Bottas humilié,
dans les points Stroll poleman en perdition. Restaient Lewis Hamilton et des Ferrari revanchardes.
L. Hamilton (GBR) ÉRIK BIELDERMAN
1er Mercedes
+25
6e
La pluie pour arbitre
1 h 42’19’’313 Il ne fallait pas rater la mise en
(moy. : 181,425 km/h) pré-grille hier au GP de Turquie.
S. Perez (MEX) Ou comment voir deux F1 finir
2e Racing Point-Mercedes dans le décor pour dosage opti-
+18 à 31’’633 miste sur la pédale d’accéléra-
3e teur. Antonio Giovinazzi fut le pre-
S. Vettel (ALL) mier à partir à la faute, plantant
3e Ferrari à 31’’960 son Alfa Romeo dans les graviers
+15 sur une piste détrempée et
11e
grasse. Même punition pour
C. Leclerc (MCO) George Russell en rentrant aux
4e Ferrari à 33’’858 stands. Les deux allaient finale-
+12 ment pouvoir rejoindre le départ,
12e ailerons avant changés. Les pre-
C. Sainz (ESP) miers tours de course se résu-
5e McLaren-Renault à 34’’363 meront, jusqu’à ce que la trajec-

Jérôme Prévost/L’Équipe
+10 toire ne sèche en partie, à une
15e longue litanie de tête-à-queue.
Mais étonnamment, sans que
M. Verstappen (HOL) cela ne perturbe la course et
6e RedBull-Honda à 44’’873 n’entraîne une sortie de la voiture
+8 de sécurité.
2e
Dès le départ, Max Verstappen,
A. Albon (THA) deuxième sur la grille, commença queue en pleine ligne droite. Valtteri Bottas (77), tait quatrième. Au tour d’après, embuscade sauter sur l’occasion.
7e RedBull-Honda à 46’’484 son show, patinant méchamment Note artistique 10/10. qui tente de se Sergio Perez cédait son éphémère Moralité, un podium inattendu
+6 au décollage, et pointant à la sep- Puis passage aux stands obli- remettre dans le sens statut de leader à Lewis Hamilton. pour l’Allemand et la frustration
4e tième place après le premier vi- gatoire pour changer de gom- de la marche sur Une deuxième place que le Mexi- pour le jeune Monégasque, seule-
L. Norris (GBR) rage. À la sortie de celui-ci, Valtteri mes huit tours seulement après l’Otodrom Istanbul cain allait conserver en gérant ment quatrième.
8e McLaren-Renault à 1’1’’259 Bottas partait en tête-à-queue, un premier pit-stop. Verstappen Park, a dû se jusqu’au bout ses gommes. Stroll,
+4 Esteban Ocon étant juste éjecté de repartait huitième et allait en- contenter d’une lui, était redevenu un pilote ordi- Bottas tue le suspense
16e +1 la piste devant lui, d’un coup de vo- chaîner jusqu’au bout les tours modeste quatorzième naire perdant position après posi- Le titre pouvait difficilement
*1'36''806 au 58e tour lant malencontreux signé Daniel de funambule, entrecoupés de place. tion, pour finalement terminer échapper à Hamilton, mais on
L. Stroll (CAN) Riccardo, son coéquipier. Même quelques figures libres qui al- neuvième. « Je ne comprends pas pouvait espérer un minimum de
9e Racing Point-Mercedes Lewis Hamilton, sur une paire laient le priver de podium. Un sa- ce qui s’est passé », pestait le Ca- rebondissements, le Britannique
+2 à 1’12’’353 d’occasions, fit preuve d’un peu cré gâchis. Le chien fou qui som- nadien. Soudain, j’ai eu du graining partant sixième et Valtteri Bottas
1er trop d’optimisme, récupérant sa meille en lui venait de se réveiller sur mes pneus. Les deux trains d’in- neuvième. Sur une piste piégeuse,
D. Ricciardo (AUS) Mercedes hors trajectoire. Aver- et il ne sut le dompter jusqu’au termédiaires. C’était terrible. » tout pouvait arriver. Effectivement,
10e

6
Renault à 1’35’’460 tissements sans conséquences. drapeau à damier, terminant à dès le premier virage, c’en était fini
+1 Pendant ce temps, les deux Ra- une triste sixième place pour lui. Les retours des Ferrari des espoirs du Finlandais. La sor-
5e cing Point, parfaitement lancées, Vettel fut le premier à se distin- tie de piste d’Esteban Ocon, obli-
semblaient être parties pour une Les Racing Point craquent guer. Sortant quatrième du pre- geant Bottas à mordre sur les
classés échappée belle. Mais à mesure Un début de course de rêve – les Le nombre de tête- mier tour après être parti on- freins et à partir en sucette.
que la piste devenait de moins en deux Racing Point s’échappant – à-queue réalisés zième, l’Allemand navigua Une fois reparti, le deuxième au
11e E. Ocon (FRA)
Renault moins piégeuse, l’avance des profitant du chaos derrière. La hier par Valtteri régulièrement aux portes du po- Championnat allait enchaîner
7e à 1 tour
« Mercedes roses » se réduisait suite allait être plus compliquée Bottas à Istanbul. dium, guettant une opportunité qui bourde sur bourde, vivant l’essen-
avec tour à tour Vettel, Verstappen pour les hommes en rose. À me- Dernier pilote à pouvoir allait finalement s’offrir à lui. Son tiel de son dimanche coincé entre
12e D. Kvyat (RUS) et Hamilton dans le rôle des chas- sure que la piste séchait, leur empêcher Hamilton coéquipier Charles Leclerc, en Daniil Kvyat et George Russell.
17e Alpha Tauri-Honda à 1 tour
seurs. La curée s’annonçait. avance se réduisait. En souf- d’être sacré pour perdition en début de course, put Avec un record de six tête-à-
13e P. Gasly (FRA) france avec leurs pneus intermé- la 7e fois, le Finlandais lui, une fois sa Ferrari chaussée de queue. Fort heureusement pour
Alpha Tauri-Honda Verstappen part en toupie diaires, les deux garçons voyaient est passé complètement pneus intermédiaires, aligner les lui rarement diffusés en direct à la
13e à 1 tour
Agacé d’avoir raté son départ, Max fondre sur eux les Red Bull, la à côté de sa course. jolis tours, venant se positionner télé. Lorsqu’en fin de GP son ingé-
V. Bottas (FIN)
14e Mercedes Verstappen repartait à l’assaut Ferrari de Vettel et la Mercedes en fin de course dans le top 3. nieur lui glissa à l’oreillette qu’il
9e à 1 tour des Racing Point, le cerveau en d’Hamilton. N’ayant rien à perdre, il tentait restait juste quatre tours à dispu-
vrille. Revenu dans les échappe- Au 34e tour, Stroll donna des même dans l’ultime boucle de ter, Bottas (14e) lui répondit : « J’ai-
K. Räikkönen (FIN)
15e Alfa ments de Sergio Perez, le Néer- signes d’essoufflement, voyant chiper la deuxième place à Perez, merais qu’il y en ait moins ».
Romeo-Ferrari landais allait dégoupiller et lancer ses quatre secondes d’avance mais après avoir pris le meilleur Démoralisé, aussi, d’avoir dû
8e à 1 tour
une attaque kamikaze sur le Mexi- sur son coéquipier s’évanouir. sur le Mexicain, il sortait trop large subir l’humiliation de concéder un
16e G. Russell (GBR)
Williams-Mercedes
cain. Punie comme elle le méri- Deux tours plus tard, le Canadien du virage suivant, laissant la Ra- tour à son coéquipier (46e tour). Un
20e à 1 tour tait, avec un joli double tête-à- changeait ses gommes et repar- cing Point, mais aussi Vettel en dimanche en enfer. É

abandons BAREME DES POINTS


pilotes AUT AUT HON GBR GBR ESP BEL ITA ITA RUS ALL POR ITA TUR BAH BAH ABU CLASSEMENT | CONSTRUCTEURS
K. Magnussen (DAN) APRÈS 14 GP SUR 17 Pts 5/7 12/7 19/7 2/8 9/8 16/8 30/8 6/9 13/9 27/9 11/10 25/10 1/11 15/11 29/11 6/12 13/12 25 au 1er ; 18 au 2e ; 15 au 3e ; 12 au 4e ; Pts
Haas-Ferrari 10 au 5e ; 8 au 6e ; 6 au 7e ; 4 au 8e ; 1 Mercedes 504 (+25)
14e roue mal serrée (55 t.)
e 1. Hamilton (GBR) 307 12 25 25+1 25 18+1 25 25 6+1 25+1 15 25 25+1 25+1 25 - - -
2. Bottas (FIN) 197 25 18 15 - 15 15+1 18 10 18 25+1 - 18 18 - - - - 2 au 9e ; 1 au 10e ; +1 au meilleur tour. 2 Red Bull-Honda 240 (+14)
R. Grosjean (FRA) 3. Verstappen (HOL) 170 - 15 18 18+1 25 18 15 - - 18 18+1 15 - 8 - - - ET AUSSI... 11. Stroll (CAN),
3 Racing Point-Mercedes 154 (+20)
Haas-Ferrari 4 McLaren-Renault 149 (+15)
18e dégâts sur la voiture (49e t.) 4. Perez (MEX) 100 8 8 6 - - 10 1 1 10 12 12 6 8 18 - - - 59 (+2) ; 12. Ocon, 40 ; 13. Vettel
(ALL), 33 (+15) ; 14. Kvyat (RUS), 5 Renault 136 (+1)
5. Leclerc (MCO) 97 18 - - 15 12 - - - 4 8 6 12 10 12 - - -
6 Ferrari 130 (+27)
N. Latifi (CAN) 6. Ricciardo (AUS) 96 - 4 4 12 - - 12+1 8 12 10 15 2 15 1 - - - 26 ; 15. Hülkenberg (ALL), 10 ;
Williams-Mercedes 16. Räikkönen (FIN), 4 ; 7 Alpha Tauri-Honda 89
19e collision (39e t.) 7. Sainz Jr. (ESP) 75 10 2+1 2 - - 8 - 18 - - 10 8 6 10 - - - 8 Alfa Romeo-Ferrari 8
8. Norris (GBR) 74 15+1 10 - 10 2 1 6 12 8 - - - 4 4 +1 - - - 17. Giovinazzi (ITA), 4 ;
A. Giovinazzi (ITA) 18. Grosjean, 2 ; 19. Magnussen 9 Haas-Ferrari 3
Alfa Romeo-Ferrari 9. Albon (THA) 70 - 12 10 4 10 4 8 - 15 1 - - - 6 - - -
(DAN), 1 ; 20. Latifi (CAN), 0 ; 10 Williams-Mercedes 0
10e problème mécanique (11e t.) 10. Gasly 63 6 - - 6 - 2 4 25 - 2 8 10 - - - - - 21. Russell (GBR), 0.
10 Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

footba ll
ÉQUIPE DE FRANCE FEMMES

Matthieu
Barberousse À FOND LA FRONDE
Amandine Henry, la capitaine des Bleues, a évacué, hier soir sur
BRAVO À TOUS Canal+, toute la frustration accumulée depuis des mois en équipe
L’interview d’Amandine Henry, hier soir
sur Canal +, a confirmé les déchirements
de France en visant clairement la sélectionneuse, Corinne Diacre.
presque irrémédiables au sein de
l’équipe de France féminine. Dix-sept
mois après être entrées dans le cœur
des Français, les Bleues offrent
aujourd’hui un spectacle qui ne va pas
faire grandir leur image. Une
dégringolade spectaculaire qui nous a
donné envie de décerner quelques
satisfecit: bravo d’abord à Corinne
Diacre. Grâce à son intransigeance et sa
capacité à être cassante, elle a réussi à
se mettre à dos la grande majorité des
cadres de l’équipe de France. Jalouse de
ses prérogatives, elle ne veut pas voir
une tête qui dépasse, quitte à la couper.
La non-sélection d’Amandine Henry lors
du dernier rassemblement pour «raison
sportive» n’est pas qu’un choix
incompréhensible. C’est une humiliation
publique, une technique de
management déjà employée, mais qui
se retourne aujourd’hui contre la
sélectionneuse des Bleues. Après la
révolte des Lyonnaises et les paroles
fortes d’Amandine Henry hier, Corinne
Diacre n’a pas d’autre solution que de
négocier et, forcément, faire machine
arrière. Poursuivre comme si de rien
n’était n’est pas envisageable, et vouloir
partir à l’Euro sans les Lyonnaises est
une folie que Noël Le Graët ne laissera
pas faire.
Bravo à Noël Le Graët, justement. En
confirmant Diacre très rapidement
après l’élimination des Bleues en quarts
de finale de la Coupe du monde face aux
États-Unis (1-2), sans faire de débrief,
il a ouvert la porte à la situation actuelle.
Son goût pour l’association de
personnalités fortes et antagonistes,
censée créer de la stimulation, touche
à ses limites. Aujourd’hui, il marche sur
un fil. Continuer avec Diacre dans ces
conditions semble compliqué, recoller
les morceaux presque impossible, mais
s’en séparer revient à créer un précédent
et donner tout le pouvoir aux joueuses.
Bravo à elles aussi, d’ailleurs. À force de
brandir leur palmarès avec l’OL comme
un totem d’immunité, elles ont peut-être
oublié que ce palmarès ne compte
aucune ligne avec l’équipe de France.
Et, pour certaines, sous quatre
sélectionneurs différents, certainement
tous incompétents. Habituées à faire
la pluie et le beau temps sur le banc
lyonnais, elles supportent difficilement
la contrariété. Elles ont une solution
simple entre les pieds pour parvenir à
leurs fins: une défaite contre l’Autriche,
en qualifications à l’Euro, le 27novembre,
provoquerait sans doute le départ de
Diacre. Cela serait la conclusion Amandine Henry
parfaitement pathétique d’une lente à Boulogne-Billancourt,
descente aux enfers. le 20 janvier.
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
11

ÉQUIPE DE FRANCE FEMMES

YOHANN HAUTBOIS Jusque-là, Le Graët a apporté


son soutien à la sélectionneuse, piques
Sur le terrain, Amandine Henry sous contrat jusqu’en 2022 (« Un en stock
n’a jamais fait semblant, dans les coach, ou bien on lui fait confiance n juillet 2019
duels, dans l’impact ou au mo- ou on ne le garde pas, et Corinne, je
ment d’armer ses frappes, lour- lui fais confiance ») et insisté sur « Je lui ai dit : pourquoi
des. En dehors, très prudente, « les résultats que personne n’a tu restes à gauche ?
L’idée et notre projet
pour ne pas dire méfiante, au mo- eus avant elle », ce qu’appréciera de jeu, ce n’était pas ça.
ment de prendre position publi- Bruno Bini, demi-finaliste de la Sauf que c’est ce qu’elle
quement, la milieu de terrain de Coupe du monde en 2011 et de- a fait. Pour quelle
Lyon et de l’équipe de France a mi-finaliste des JO à Londres raison? »
souvent relayé un discours plutôt l’année suivante, et qui avait Corinne Diacre, après la
tiède, sans aspérité. choisi Diacre comme adjointe Coupe du monde, à propos
Sa sortie, hier soir, dans l’émis- (2007-2013) avant de se brouiller d’Eugénie Le Sommer.

JB Autissier / Panoramic
sion Canal Football Club, sa avec elle, ces dernières années. n août 2019
charge, même, contre Corinne Hier le président de la fédération « C’est un personnage
Diacre, la sélectionneuse des : « Être en conflit avec les meilleu- un peu rigide mais c’est
Bleues depuis septembre 2017, res joueuses de France, ce n’est sa formule. Je suis
offre d’autant plus de poids à son pas durable » explique-t-il dans persuadé qu’elle va bien
message. Le regard triste disait l’entretien ci-dessous. Il admet reprendre en main
tout de ces dernières semaines La sélectionneuse Corinne Diacre et Amandine Henry, lors d’un match amical face au Ghana (8-0) à Reims, aussi avoir un œil sur la pro- ses troupes »
de conflits larvés et de non-dits. le 23 octobre 2017. chaine liste de Corinne Diacre Noël Le Graët, après
la Coupe du monde, à
Non-retenue pour affronter la «avec les meilleures joueuses» ce propos de Corinne Diacre.
Macédoine du Nord et l’Autriche tête, cette dernière ayant déjà été filles (d’autres clubs) n’osent pas Sportivement, on s’arrête en quarts qui exclut donc toute forme de
n octobre 2020
en octobre, la Nordiste n’a digéré en conflit avec Diacre lorsqu’elle parler car il y a de la crainte. Elles et humainement, j’ai vu des filles sanction de la sélectionneuse
ni le fond ni la forme de l’annonce, avait été destituée de son bras- disent : “Vous les Lyonnaises, vous pleurer dans leur chambre. Moi, contre Amandine Henry. « Je l’ai appelée
comme elle l’a exprimé sur Ca- sard, en 2017. pouvez y aller, vous avez tout ga- personnellement, je pleurais par- Contactée hier soir après l’in- pour lui dire que je ne
nal+ : « L’appel (de Diacre) a duré gné, vous êtes légitimes.” Je suis fois dans ma chambre. […] Au final, terview de sa capitaine, l’an- la prenais pas dans le
quatorze, quinze secondes. Je “Moi, je pleurais parfois capitaine, j’ai 31 ans, si je ne parle c’était un chaos total […] à cause de cienne joueuse de Soyaux et de groupe pour lui laisser
dans ma chambre […] le temps de revenir à
m’en souviendrai toute ma vie. Sur pas, qui va parler?» l’atmosphère, du management et l’équipe de France (121 sélec- son meilleur niveau
le coup, j’étais choquée. Elle m’a Au final, c’était un chaos Alors la capitaine des Bleues a de l’ambiance générale. La con- tions) n’a pu être jointe. Elle ne après sa blessure »
dit :’’La liste sort demain et tu n’y total […] à cause parlé et ressuscité de vieilles fiance, c’est la base de toute rela- devrait pas communiquer avant Corinne Diacre à propos
seras pas par rapport à tes perfor- de l’atmosphère, rancœurs, nées au cœur d’un tion, encore plus dans le sport.» jeudi, à l’occasion de sa confé- d’Amandine Henry.
mances actuelles.’’ Je reste sans
voix. Je dis : “OK. Bon match. Au re-
voir.” C’est tout. Si c’est un choix
du management et de
l’ambiance générale ,,
AMANDINE HENRY
Mondial qu’elle rêvait de vivre et
de gagner en France, en 2019, et
qui s’est terminé en quarts de fi-
Alors que se profile un tripty-
que Euro 2022 - Mondial 2023 -
JO 2024, le lien semble rompu, le
rence de presse pour l’annonce
des joueuses retenues en vue des
deux derniers matches de qualifi-
« On sait qu’il
y a quelques tensions
sportif, tu essaies de remobiliser ta nale face aux Américaines (1-2). point de non-retour pas loin cation à l’Euro 2022 féminin avec la sélectionneuse »
joueuse : “Ne t’inquiète pas, tu vas L’idée d’une fronde des Lyon- Les entretiens individuels post- d’être atteint et la révélation par (France-Autriche, le vendredi
revenir à ton meilleur niveau.” » naises, du haut de leur palmarès, Mondial organisés par l’ancienne L’Équipe, le 16 octobre, de la réu- 27 novembre, et France-Kazakh-

Alexis Réau/L’Équipe
L’internationale (92 sél. de leur supériorité, de leur suffi- technicienne de Clermont (L2, nion, trois jours plus tôt, entre les stan, le 1er décembre). Amandine
13 buts), blessée en août mais qui sance estiment aussi certains, a 2014-2017) ont été l’occasion Lyonnaises et le président de la Henry, qui a avoué être partagée
avait disputé trois matches de resurgi, comme à chaque fois d’une première analyse, sans ré- FFF, Noël Le Graët, à l’occasion entre « la joie et la crainte » quand
Championnat avant l’annonce de qu’un sélectionneur et ses mé- sultat : « Lors de mon entretien, je de la remise d’une médaille elle voyait son nom parmi les sé-
la liste, avait alors reçu le soutien thodes déplaisent, ce qu’Henry a ne pouvais pas dire que je l’avais vé- récompensant leur victoire en Li- lectionnées, pourrait découvrir
de ses coéquipières en club, balayé, assurant que le mal était cue (la Coupe du monde) à 100 % gue des champions, n’a rien ar- de nouveaux sentiments Eugénie Le Sommer,
Amel Majri et Wendie Renard en plus profond, diffus : « Certaines au niveau de l’épanouissement. rangé. d’ici-là. É attaquante des Bleues.

« C’est comme dans une


entreprise, quand on sait

« Ce n’est pas durable » que l’on a des


désaccords avec le
patron, on n’est pas
Noël Le Graët, le président de la FFF, veut mettre un terme au conflit entre Corinne Diacre, sereins. Il faut ramener
de la sérénité, que tout
la sélectionneuse des Bleues, et les joueuses lyonnaises. le monde soit clair.
On ne peut pas continuer
ÉTIENNE MOATTI souriant qui n’en gagne pas. Que comptez-vous faire ? comme ça, on se fait
Quelles sont les solutions ? Il y a un match important, le 27 novembre. du mal entre nous. »
Attaché à l’équipe de France féminine, Chacun doit faire très attention. Elles seront dans un hôtel pas très loin de
Noël Le Graët, le patron de la Fédération, Je le répète : le rôle du sélectionneur, Guingamp. Je les verrai sûrement. J’ai du

Étienne Garnier/L’Équipe
goûte assez peu cette nouvelle passe c’est de faire jouer la meilleure équipe. respect pour les Lyonnaises. Je leur ai
d’armes entre une joueuse lyonnaise et La meilleure équipe de France remis une médaille pour leur nouveau
Corinne Diacre, la sélectionneuse. Il va inclut-elle Amandine Henry ? titre européen. Pour ce qu’elles font
rencontrer le staff et les principales Elle a largement sa place en équipe de depuis plusieurs années, elles méritent le
intéressées avant le match décisif du France, évidemment. Peut-être qu’elle respect. Il reste un match. Il faut le gagner
27 novembre face à l’Autriche. Mais était moins en forme il y a un mois. Mais pour être leader. Wendie Renard, défenseuse
rappelle auparavant à celle qu’il a sur sa valeur, elle est incontestable. Et si la France ne gagne pas ? des Bleues.
Alain Mounic/L’Équipe

maintenue en poste après la Coupe du Je ne peux pas préjuger. Mais il est logique
“Les meilleures joueuses,
,,
monde que « les meilleures doivent être d’imaginer que la meilleure équipe « L’équipe de France ne
sélectionnées ». ça ne devrait pas être compliqué d’Europe (les Bleues) puisse battre gagnera pas l’Euro si
« Les déclarations fracassantes à diriger l’Autriche en France. À condition que ce Corinne Diacre reste en
d’Amandine Henry témoignent soit l’équipe A… poste »
Sarah Bouhaddi, gardienne
d’un très mauvais climat au sein Nöel Le Graët, le président de la FFF, Diacre multiplie les conflits C’est-à-dire que les meilleures en retrait des Bleues.
de l’équipe de France féminine... le 10 septembre à Paris. avec ses joueuses… soient sélectionnées ?
Il faudra bien que ça s’arrange. Les On ne devrait pas avoir ce genre de Absolument. Je suis très attentif à ce qui « Le président (Noël
Lyonnaises forment la meilleure équipe Il y a un match dans les jours qui viennent problèmes à ce niveau-là. Les meilleures se passe en équipe de France féminine. Le Graët), depuis le
de France et d’assez loin. Elles sont (le 27 novembre) face à l’Autriche, à joueuses, ça ne devrait pas être Je ne pense pas avoir raté beaucoup de début, affiche haut et
championnes d’Europe et méritent d’être Guingamp en plus… Pour le moment, compliqué à diriger. Elles sont matches… Ce conflit-là devrait être fort son soutien envers
sélectionnées. Après, la sélectionneuse, Corinne est invaincue depuis la Coupe intelligentes. L’intérêt du sélectionneur, gérable. ma personne, et ma
Franck Faugère/L’Équipe

dans un certain contexte, fait ses choix. du monde. Mais je vais regarder ça de plus je le redis une nouvelle fois, c’est de N’a-t-on pas atteint le point fonction surtout. Je
Mais elle se doit de faire jouer la meilleure près. Être en conflit avec les meilleures sélectionner les meilleures joueuses. de non-retour quand la capitaine pense qu’il était
équipe possible. Chacun doit faire joueuses de France, ce n’est pas durable. Certaines joueuses, des Bleues fait de telles déclarations ? important que certaines
un effort. Diacre est-elle trop rigide ? fâchées avec Corinne Diacre, Ce n’est pas très bien. Les joueuses joueuses, effectivement,
Le management de Corinne Diacre Je préfère quelqu’un de rigide qui gagne commencent à renoncer à la sélection. devraient garder un droit de réserve par entendent »
paraît compliqué et très conflictuel. des matches que quelqu’un de très Elles ont tort. rapport à la Fédération. » Corinne Diacre.
12 footba ll Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

ÉQUIPE DE FRANCE FEMMES

Élise Bussaglia
« Il y a des torts des deux côtés »
L’ex-internationale, récemment retirée des terrains, estime que la situation ne pourra se régler
que si les joueuses comme la sélectionneuse acceptent de changer.
NATHAN GOURDOL beaucoup d’ego, et peut-être
que la manière n’a pas été la
Si elle a raccroché le maillot bonne. Idem quand la coach a
tricolore après la Coupe du critiqué certaines joueuses dans
monde 2019, Élise Bussaglia la presse, peut-être qu’elle
(35 ans, 192 sélections, 30 buts) aurait dû s’abstenir à ce
reste viscéralement attachée à moment-là, car les joueuses
l’équipe de France, et souffre de peuvent se sentir blessées aussi.
la voir se déchirer aujourd’hui. Ce sont les torts de Corinne
Selon « Buss », la situation Diacre. Mais du côté des
actuelle résulte d’un amas joueuses, il faut aussi réagir en
d’incompréhensions entre la adulte. Si on est blessée, il ne faut
sélectionneuse et les joueuses. pas hésiter à dire à la personne:
Seule une discussion pourra je ne suis pas d’accord avec toi, tu
résoudre le conflit. me fais du mal.

« Comment réagissez-vous “Il va falloir faire


de gros efforts,
,,
à la prise de parole virulente
d’Amandine Henry? car le mal est profond
Je m’attendais à une réaction. quand même
Après la non-sélection
d’Amandine au dernier Avec les ego de chaque côté
rassemblement, il y a eu pas mal et un tel niveau de tension,
de personnes qui ont parlé, mais est-il toujours possible
pas elle. Je m’attendais à ce de dialoguer?

Vincent Michel/L’Équipe
qu’elle réagisse à un moment ou Les ego, il y en a toujours dans le
à un autre. Je ne sais pas sport le haut niveau. Le
comment le groupe a évolué problème, c’est quand ils ont été
depuis la Coupe du monde, c’est blessés. Certaines joueuses
délicat de porter un jugement ou disent qu’elles ont été durement
d’apporter des éléments de touchées. Maintenant, je me
réponse sur la résolution du mets à la place de Corinne Corinne Diacre avec mauvaise solution. Sans ça, ça Existe-t-il une solution que sa porte était ouverte. Moi,
problème. Ce qui est sûr, c’est Diacre et je pense que je serais Élise Bussaglia sera compliqué, voire qui permettrait aux deux j’ai toujours su dialoguer avec
qu’il y a des malaises, puisque blessée aussi. Quand l’orgueil (au centre de la photo), impossible. parties de continuer à travailler elle. Après, oui, il y a peut-être
les joueuses les évoquent, mais est touché, ça peut faire mal. Il en 2019, pendant Les torts sont donc partagés… ensemble? des joueuses qui avaient plus de
il y a des choses qui traînent faut panser les blessures, la Coupe du monde, Bien sûr, il y a des torts des deux Oui, ça peut s’arranger, mais il va mal à s’ouvrir et à lui parler.
depuis longtemps. réparer les torts qui ont été faits lors d’une séance côtés. Mais ça ne date pas de la falloir faire de gros efforts, car le Peut-être que certaines ont
Lesquelles? d’un côté comme de l’autre. Il va d’entraînement. Coupe du monde, il y a eu des mal est profond quand même. aussi été trop premier degré. Si
Par exemple le fait de retirer le falloir de la maturité, du recul, choses qui ont été faites avant, et Amandine Henry évoque des on prend les choses de Corinne
brassard à Wendie (Renard) dès que les gens ne réfléchissent cela a duré. Amandine parle difficultés à dialoguer avec de manière brute et qu’on ne voit
le départ a été un choix fort et en pas individuellement, mettent aujourd’hui, elle aurait très bien Corinne Diacre. Certaines ont- pas ce qu’il y a derrière, ça peut
même temps une épine dans le de côté leur ego, et pensent au pu faire la même interview il y a elles peur de parler avec elle? être dur. Mais une critique, c’est
pied de Corinne Diacre. Mais elle bonheur de l’équipe de France et un an, sauf qu’il y a un an elle Je ne sais pas si c’est de la peur. pour le bien de la joueuse. Il faut
se l’est mise elle-même, à gagner un titre. Amandine n’avait pas été non- C’est vrai que Corinne n’est pas réussir à aller au-delà, et peut-
puisque c’est elle qui a fait ce propose de mettre les choses sélectionnée. Là, ça l’a piquée facile à aborder dans un premier être que tout le monde n’a pas
choix. Wendie a un caractère fort, sur la table, ce n’est pas une directement. temps, mais elle a toujours dit été capable de le faire.» É

M'Barek soutient Henry


Ancienne coéquipière de Corinne Diacre en équipe de France,
celle qui dirige aujourd’hui Lens (D2) estime que la capitaine des Bleues a eu raison de prendre la parole.
SYANIE DALMAT Les mots de la capitaine de l'équipe Thomas Guerbert, l'ancien milieu of- parcours d’entraîneure, mais elle a tou- meaux sur le plateau du Canal Football
de France ont provoqué un séisme fensif de Clermont (2016-2018) : « Cela jours été une personne particulière.» Club. Amandine ne demande pas la dé-
« Elle m'a touchée, j'en ai eu les larmes dans le monde du football féminin, où s’est passé de la même façon (dans le Comme Élise Bussaglia (voir par mission de Corinne Diacre. Elle veut juste
aux yeux. » Coéquipière de Corinne Dia- les tensions en sélection étaient un se- club auvergnat) et surtout, n’attendez ailleurs), l'entraîneure de Lens pense que tout soit dit, soit mis sur la table, qu’il
cre en équipe de France entre 1997 et cret de polichinelle. « On me rapportait pas d’elle qu’elle change car cela n’arri- toutefois que les joueuses « ont leur n’y ait plus de non-dits. »
2002, Sarah M'Barek, désormais en- des choses et je savais bien qu’il y avait vera jamais. » part de responsabilité » dans la situation Sonia Souid, qui avait contribué à

,,
traineure de Lens (D2), a été émue par des soucis, poursuit M'Barek. J’avais actuelle. « La prochaine étape doit être l'arrivée de Diacre à Clermont en 2014,
les mots d'Amandine Henry. « Je n’ar- des joueuses à Guingamp qui allaient en “Il ne faut plus faire cette réunion, cette discussion, poursuit et qui est aujourd'hui l'agent de Henry,
rive pas à comprendre comment on a pu sélection et me disaient que c’était très l’aveugle l'ex-coach de Montpellier. Les person- espère que la milieu de l'OL ne sera
en arriver là, s'étonne celle qui, comme particulier. Tout ce qu’a dit Amandine JESSICA HOUARA-D'HOMMEAUX, nes compétentes doivent prendre leurs pas sanctionnée : « L’équipe de France a
ANCIENNE INTERNATIONALE FRANÇAISE, HIER,
Diacre, est l'une des rares françaises à était très juste. Elle n’avait plus le choix. » SUR LE PLATEAU DU CANAL FOOTBALL CLUB responsabilités et faire avancer les cho- besoin d’Amandine comme Amandine a
posséder le BEPF. Comment peut-on La sortie médiatique de la capitaine ses dans un sens ou dans l’autre. » besoin de l’équipe de France. Elle a ou-
avoir atteint ce stade-là de mal-être, de a suscité de très nombreuses réac- « Elle a toujours été comme ça, très fer- « Il ne faut plus faire l’aveugle, a de- vert la porte au dialogue, qui est plus que
tristesse et de paroles si fortes les unes tions, au-delà des suiveurs habituels mée, confirme M'Barek. Elle s’est en- mandé l'ex-internationale (64 sélec- nécessaire. La balle est dans le camp de
contre les autres ? » des Bleues. Et notamment celle de core plus fermée avec le temps et son tions, 3 buts) Jessica Houara-d'Hom- Corinne Diacre. Ce sera son choix. »
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
13 footba ll
e
France demain Suède 6 journée LIGUE DES NATIONS

Des cadres en bois massif LA LISTE


DES 24 BLEUS
Pointés du doigt depuis quelques semaines, GARDIENS (4)
les leaders de l’équipe de France ont assumé leur statut, samedi, à Lisbonne. Benoît COSTIL
(Bordeaux, 33 ans/1 sélection/
0 but)
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL ces cadres, tout en admettant en Hugo LLORIS
DAMIEN DEGORRE creux une méforme, qu’il préci- (Tottenham, ANG, 33/119/0)
sait, convaincu ou pas, passagère. Mike MAIGNAN
LISBONNE – Ce n’était pas l’objet de la Pas question pour autant de leur (Lille, 25/1/0)
question, mais Didier Deschamps indiquer le banc pour les grands Steve MANDANDA
a dérivé tout seul, à dessein. Parce rendez-vous. Un doute a pu escor- (Marseille, 35/34/0)
qu’il avait envie de rendre hom- ter le sélectionneur et son staff, DÉFENSEURS (9)
mage à des joueurs sous le feu vendredi, au moment de décider
Ruben AGUILAR
des critiques depuis quelques se- de la titularisation de Pogba, mais (Monaco, 27/1/0)
maines. Parce qu’il tenait à rappe- il s’est vite dissipé. Si le milieu de Lucas DIGNE
ler combien ils étaient précieux à Manchester United (27 ans, 74 sé- (Everton, ANG, 27/34/0)
son équipe de France et à ses ré- lections) a perdu sa place de titu- Léo DUBOIS
cents succès. Peut-être parce laire en club et sa prestation du (Lyon, 26/6/0)
qu’il les aime aussi, un peu. « C’est mercredi, face à la Finlande (0-2), Lucas HERNANDEZ
une grande fierté pour moi de voir n’était pas de nature à rassurer (Bayern Munich, ALL, 24/21/0)
Presnel KIMPEMBE
les joueurs comme cela, a déclaré « DD », la veille, en conférence de (Paris-SG, 25/12/0)
le sélectionneur des Bleus au sor- presse, c’est Hugo Lloris qui re- Clément LENGLET
tir de la victoire sur le Portugal mettait les points sur les i, pres- (FC Barcelone, ESP, 25/11/1)
(1-0), samedi. Ils l’ont fait, c’est une sentant que le vent allait tourner: Benjamin PAVARD
grande satisfaction, même si je « Paul, à l’image de Raphaël, à (Bayern Munich, ALL, 24/30/1)
n’avais pas de doute, je les connais l’image d’Antoine, vient avec le sou- Raphaël VARANE
bien. Je connais leur fierté, leur or- rire. On le voit prêt à relever les défis. (Real Madrid, ESP, 27/70/5)
gueil, leurs capacités. Ils peuvent Le maillot des Bleus lui tient à cœur. Kurt ZOUMA
(Chelsea, ANG, 26/6/1)
être moins bien mais ils sont atta- Il sait également élever son niveau
chés à l’équipe de France. » lorsqu’il le faut, notamment lors- MILIEUX (5)
Pierre Lahalle/L’Équipe

«Ils», ce sont, essentiellement, qu’il y a de l’adversité. » N’Golo KANTÉ


Raphaël Varane, Paul Pogba et (Chelsea, ANG, 29/44/2)
Antoine Griezmann, trois cadres Griezmann a retrouvé Steven NZONZI
de la sélection qui traversaient son sens du timing (Rennes, 31/19/0)
une période de turbulences spor- dans la passe Paul POGBA
tives depuis plusieurs semaines. Le scénario du stade de la Luz a Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, salue son milieu de terrain Paul Pogba, à l’issue de la (Man. United, ANG, 27/74/10)
Adrien RABIOT
Ce pouvait être, également, donné raison au capitaine des victoire des Bleus au Portugal (1-0, samedi). (Juventus Turin, ITA, 25/10/0)
N’Golo Kanté, qui était un peu Bleus. Pogba a affiché un énorme Moussa SISSOKO
moins performant ces derniers volume de jeu et ne s’est jamais l’avant. Enfin, derrière, Varane (Tottenham, ANG, 31/64/2)
temps en bleu. Tous, à des degrés
légèrement différents, ont ré-
caché. Sa complémentarité avec
Kanté a d’autant plus sauté aux
(27 ans, 70 sélections) a de nou-
veau rayonné grâce à son sens de
Vers le retour de Mbappé, ATTAQUANTS (6)
pondu présent à Lisbonne, dans
ce qui ressemblait à une finale du
yeux que le joueur de Chelsea
(29 ans, 44 sélections) avait re-
l’anticipation, l’intelligence dans
son placement et une autorité af-
Kanté suspendu Kingsley COMAN
(Bayern Munich, ALL, 24/25/4)
groupe 3 de Ligue des nations A, et trouvé tout de sa splendeur de la firmée dans les duels. Rien à voir, Si Corentin Tolisso est rentré à Munich, après avoir ressenti une douleur à Olivier GIROUD
(Chelsea, ANG, 34/104/42)
se sont montrés décisifs dans la Coupe du monde. L’un a marqué – en somme, avec ce qu’il avait l’entraînement de vendredi, à Lisbonne, le fait même que Kylian Mbappé soit Antoine GRIEZMANN
victoire française. Dans le ves- le Blue (53e) –, l’autre a failli – le donné à voir récemment sous les resté avec les Bleus est plus qu’une tendance : absent face à la Finlande (0-2) (FC Barcelone, ESP, 29/85/33)
tiaire, après le coup de sifflet final, Red Devil (57e). À leurs côtés, Gri- couleurs du Real Madrid ou lors et au Portugal (1-0), il devrait jouer une partie du match sans enjeu face à la Anthony MARTIAL
tous les bonheurs s’entremê- ezmann a conservé l’état d’esprit de la seconde période contre Suède, demain soir, au Stade de France. Après plus de deux semaines sans (Man. United, ANG, 24/25/1)
laient alors. Bruyant, façon Griez- qui l’habite depuis toujours: il a été l’Ukraine (7-1, le 7 octobre). Cha- compétition, cela peut même faire les affaires du PSG, qui ira à Monaco Kylian MBAPPÉ
mann, orgueilleux pour Pogba, le joueur qui a récupéré le plus de cun à leur manière, ces cadres ont vendredi soir. Alors que Kanté est suspendu, Didier Deschamps va sans doute (Paris-SG, 21/38/16)
discret comme Kanté ou tout en ballons (10) de la rencontre. Mais confirmé à Lisbonne que le par- largement modifier son équipe, après avoir titularisé 21 joueurs différents Marcus THURAM
retenue pour Varane. surtout, le Barcelonais (29 ans, fum des sommets internationaux en deux matches. Les Bleus s’entraîneront ce soir, à 19 heures, au Stade de (Mönchengladbach, ALL, 23/2/0)
Jusqu’à ce déplacement dans 85 sélections) a peu à peu recou- continuait de les enivrer. Cela France.
la capitale portugaise, Des- vré son sens du timing dans la tombe bien: ils pourraient en vivre V.D
champs s’était évertué à protéger passe et un jeu orienté vers d’autres d’ici à quelques mois. É

la chronique de Bixente Lizarazu


Ticket gagnant font du bien. Il semble plus mûr et plus pragmatique. Rabiot est
un joueur de haut niveau, capable d’évoluer à tous les postes d’un
prise de décision. Il faut qu’il anticipe plus, qu’il sache ce qu’il va
faire du ballon avant de le recevoir. C’est une erreur qu’il peut
Le match référence des Bleus au Portugal, samedi, désigne pour milieu à trois ou à deux. Dans cette formule hybride vue contre le définitivement gommer en s’obligeant à jouer ses relances en
moi deux grands vainqueurs chez les joueurs, à des postes où les Portugal, il a su s’adapter, comme Matuidi avant lui, mais il ne sera une ou deux touches, pour que cela devienne un automatisme.
places restent à gagner. Au milieu, Adrien Rabiot a montré une jamais un ailier de débordement. Il suffit seulement qu’il se Par rapport à Rabiot et Kimpembe, le cas d’Anthony Martial est un
belle complémentarité avec Paul Pogba et N’Golo Kanté. À son projette un peu plus offensivement sur l’aile gauche sans renier peu différent. Par sa vitesse, ses déplacements, sa qualité de
retour en équipe de France, ses premiers pas avaient été timides. son style de jeu au milieu. Dans ces dispositions-là, Rabiot est dribble, il apporte de la profondeur et il participe bien au jeu. Mais
Mais depuis Croatie-France (1-2), où il avait réussi un gros match, vraiment utile à l’équipe de France. quand on parle d’un avant-centre, on est obligé de le voir au
il a définitivement marqué son grand retour. Contre le Portugal, sa En défense, il y a encore une place à prendre à côté de Raphaël travers de ses buts. Samedi, il a eu quatre occasions franches et il
partition fut excellente. Toujours adroit techniquement, il a même Varane et celui qui est vraiment en train de s’imposer, c’est n’en a pas mis une. Je ne dis pas qu’il aurait dû marquer à chaque
été impressionnant physiquement par ses courses et sa mobilité. Presnel Kimpembe. Leur complémentarité est intéressante : fois, Rui Patricio a son mérite, mais disons au moins un but. En
Il n’a pas hésité à se projeter balle au pied et à apporter du soutien Kimpembe est un défenseur de duels, rugueux, qui aime le équipe de France, ses statistiques sont faméliques (25 sélections,
offensif. Sa passe reste précise et efficace pour casser les lignes. combat, le contact. Varane est plus stratège, plus posé, plus 1 but). Il doit être plus performant dans ce registre, même si je
Rabiot est concentré sur son football et ne chipote plus sur son technique. J’aime bien ce partage des rôles dans leur duo. C’est la note aussi chez lui, depuis son retour en équipe de France, plus de
positionnement. Le différend avec Deschamps et l’équipe paire qui me paraît la plus cohérente sur ces derniers mois. Le concentration et d’investissement que lors de ses passages
nationale est réglé. Il est apaisé et en confiance. seul bémol, pour Kimpembe, c’est qu’il a encore tendance à se précédents. Il a passé un cap avec Manchester United, avec les
Le professionnalisme et l’exigence d’un club comme la Juve lui faire piéger sur sa relance parce qu’il traîne un peu trop dans sa Bleus, maintenant il doit le franchir comme buteur.
14 footba ll Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE DES NATIONS 6e et dernière journée France demain Suède

LE RABIOT DU FUTUR
La prestation haut de gamme du milieu de la Juventus au Portugal
a confirmé que Didier Deschamps a bien fait de le relancer :
le Turinois s’est métamorphosé aussi bien techniquement
que dans son comportement.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL nant que j’y suis revenu, je ne ame» était aussi un artilleur. Chez En dégainant le nom de Rabiot
FRANÇOIS VERDENET lâcherai cette place pour rien au le champion d’Italie, le sextuple pour la rentrée de septembre,
monde. Je n’ai pas envie de sortir de champion de France a été obligé Deschamps a fait son effet. Ce re-
LISBONNE – L’année avait mal com- ce groupe. » de dépasser la fonction pour tra- tour surprise a animé le micro-
mencé pour Adrien Rabiot avec le En volant de ses propres ailes vailler physiquement, tactique- cosme quelques jours, mais
nouveau tacle appuyé de sa ma- jusqu’à Turin, il a fait la paix avec ment et devenir un milieu à visage les projecteurs se sont vite bra-
man sur Noël Le Graët (lire par lui-même. Il est monté d’un cran multiple. qués sur le phénomène Eduardo
ailleurs), mais elle se termine sur dans l’exigence. Il s’est aussi Camavinga. Adrien Rabiot en a
un formidable happy end. Pour sa émancipé de sa mère. La Juven- “Je ne l’ai jamais oublié profité pour se concentrer sur
(...) Aujourd’hui,
,,
dixième sélection, le milieu turi- tus l’a mis face à d’autres réalités. son jeu. L’ancien Toulousain a été
nois a marché sur La Luz, samedi « Le fait d’avoir changé d’environne- il est en confiance. de tous les systèmes dans cet au-
face au Portugal (0-1). Ce moment ment, de club, de pays, tout ça fait C’est un autre joueur tomne de tests. Le sélectionneur
sera sûrement historique pour le grandir, concède le “titi” parisien DIDIER DESCHAMPS, l’a titularisé quatre fois en autant
joueur de la Juventus dans sa re- qui a débuté en pro au PSG, son SÉLECTIONNEUR DE L’ÉQUIPE DE FRANCE de sélections en Suède (1-0),
lation aux Bleus. Sa performance club formateur, en 2012 jusqu’au DD a bien observé cette métamor- face au Portugal au Stade de
XXL à Lisbonne recolle définitive- clash de la saison 2018-2019. Le phose tout en sondant tous ses re- France (0-0), en Croatie (2-1) et au
ment les morceaux avec l’équipe fait de travailler autant la tactique, lais turinois. Le boss des Cham- retour face aux coéquipiers de
de France. L’ex-Parisien de 25 ans ce qu’on n’a pas l’habitude de faire pions du monde a su gérer une CR7 (1-0).
a mis tout le monde d’accord dans en France, a également été très bé- situation qui n’a rien à voir avec « Je ne l’ai jamais oublié, certifie
un match de haut niveau comme néfique. Je me sens beaucoup celle de Karim Benzema. « Il s’est le sélectionneur. Adrien est un
rarement revu depuis le sacre des mieux. » passé ce qu’il s’est passé, souffle le joueur complet. Il a une telle qualité
champions du monde à Moscou. Le sélectionneur sait l’exigence sélectionneur. Adrien a évolué. Je technique, une telle capacité à se
Rabiot n’était pas en Russie. Il sait d’une Vieille Dame qu’il n’est pas ne vais pas dire qu’il s’est trans- projeter vers l’avant, une telle intelli-
pourquoi, et n’y aurait peut-être facile de séduire. Rabiot a réussi à formé mais ce n’est pas le même. gence de jeu. Il a franchi des paliers.
jamais été malgré un statut de s’imposer alors que plusieurs diri- C’est aussi une relation de con- Il est plus consistant dans tout ce
suppléant qu’il a refusé. Sa péni- geants turinois ne donnaient plus fiance entre nous. On a discuté. On qu’il entreprend. Aujourd’hui, il est
tence a duré plus de deux ans cher de sa peau au printemps der- continue d’échanger. Dans l’utilisa- en confiance. C’est un autre
après ce mail mal ficelé et mal nier. Le caractériel talentueux a fi- tion, il ne se pose plus la question de joueur. » DD a redonné une chance
venu en mai 2018. « J’ai même été nalement retourné tout le monde savoir s’il est trop haut, trop bas, trop à un des enfants terribles du foot-
surpris d’être rappelé aussi tôt, a dans l’été avec notamment un but à gauche, trop à droite… Je sais où il ball tricolore pour le remettre
avoué le Turinois sur Téléfoot. Le somptueux face à l’AC Milan (2-4, est. Ce n’est pas pour rien qu’il s’est dans le droit chemin. Celui qui va
sélectionneur m’a même dit qu’il le 7 juillet). Une frappe superbe imposé dans un grand club comme certainement le mener à travers
aurait pu me rappeler plus tôt. On a comme un déclic. Son coup de ca- la Juventus Turin. Maintenant, il est l’Europe avec les Bleus en 2021.
bien discuté. J’ai apprécié cette con- non, qui a amené le but de la vic- attaché à l’équipe de France. Le plus Le report de l’Euro 2020 n’a pas
versation. Elle a permis de nous li- toire de N’Golo Kanté à Lisbonne, important est ce qu’il y a devant. Il été du temps perdu pour tout le
bérer chacun de notre côté. Mainte- a rappelé que le « Duc de Pan- sent que je lui fais confiance. » monde. É

Plus haut, plus fort


Dans un rôle hybride à gauche, Adrien Rabiot a permis de renouer avec un système
qui a porté les Bleus au sommet.
Dans son tour des schémas, Didier Deschamps Juve. Avec un pendant plus offensif à droite en la tage dans la construction et la projection. Beau-
est – presque – revenu à une valeur-refuge pour personne de Kingsley Coman à La Luz, Rabiot – coup plus défensif en 3-5-2 pour un come-back
la meilleure prestation de ses joueurs depuis qui ne se considère pas comme «un ailier de mé- sobre en Suède (0-1), le Champion d’Italie était
leur sacre russe. Le sélectionneur a fait renaître tier » – a évolué un cran en dessous du Muni- monté en puissance en 4-4-2 contre le Portugal
à Lisbonne , samedi, un 4-4-2 asymétrique qui chois tout en basculant plus souvent dans le puis en Croatie (2-1). Le sélectionneur a donc
s’est souvent rapproché du 4-2-3-1 qui l’a porté cœur du jeu. Sa connexion technique avec An- souligné cette « capacité d’adaptation » à Lis-
sur le toit du monde. On peut soupçonner que toine Griezmann a facilité cette attirance. L’an- bonne. « C’est un rôle différent de celui que j’ai en
DD avait cette idée derrière la tête depuis un cien Parisien a été proactif dans tous les sec- club où je suis plus bas sur le terrain, a commenté
moment. Mais il fallait trouver le successeur de teurs avec un gros volume. Il a tenté trois tirs l’homme qui refusait d’être sentinelle au PSG.
Blaise Matuidi dans ce rôle (dont celui qui amène le but de Kanté), réussi Mais j’ai les qualités pour jouer plus haut. C’est
hybride à gauche. neuf passes sur dix, tenté des centres tout en aussi une question de détermination et d’envie.
Sans en avoir le étant présent offensivement dans la surface J’étais bien aussi dans le repositionnement pour
profil, Adrien Ra- portugaise. aider à bloquer les milieux adverses. Ce n’était pas
biot s’est glissé Comme à l’aller au Stade de France (0-0), un rôle habituel. Mais je suis content de l’avoir fait
dans la posi- Deschamps avait reconduit le trio Pogba- et bien fait. » En revenant dans ce casting de luxe,
tion de son Kanté-Rabiot. Mais les deux premiers ont le « Duc de Paname » a retrouvé ses lettres de
ancien coé- davantage sécurisé la récupération pour noblesse. De quoi s’autoriser un peu de pana-
quipier à la permettre à l’ex-Toulousain d’être davan- che et d’autosatisfaction. F. V.
Pierre Lahalle/L’Équipe
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
15
France-Suède (demain) 6e et dernière journée LIGUE DES NATIONS

« Je l’ai trouvé deux ans


loin des Bleus
monstrueux n 21 mai 2018
Adrien Rabiot (23 ans,

athlétiquement »
6 sélections) annonce
par mail à Didier
Deschamps qu’il ne
souhaite pas figurer
Alain Casanova, l’ex-entraîneur parmi les onze
de Toulouse, loue notamment la mue réservistes pour la
Coupe du monde en
physique de son ancien joueur au TFC. Russie, dont la liste a
été communiquée quatre
«Entre l’Adrien Déjà, il a eu la jours plus tôt par le
Rabiot que vous chance, à Paris puis sélectionneur en même
entrainiez à Turin, d’avoir des temps que celle des
(en 2013) et celui entraîneurs très 23 joueurs retenus.
qu’on a vu samedi forts dans ce do- n 23 mai 2018
au Portugal, en maine. Quand vous En conférence de presse,
quoi a-t-il le plus avez (Maurizio Sarri) Deschamps déplore
évolué ? puis un des anciens l’ « énorme erreur » du
On connaissait le meilleurs milieux du milieu du PSG qu’il n’est
potentiel d’Adrien monde (Andrea pas parvenu à joindre :
et on savait que ce Pirlo), vous progres- « Il s’auto-exclut. L’équipe
serait un formidable joueur. sez. Je relierai l’aspect physique de France est au-dessus
Là, j’ai vu un joueur avec beau- et l’aspect tactique. Quand on est de tout (...) À lui
coup plus de maturité forcément. plus précis, dans ses courses, d’assumer et
Avec une confiance en lui qui s’est dans son positionnement, on est d’apprendre. »
encore plus développée. Sur le au mieux physiquement. Il ne faut n 25 mai 2018
plan athlétique, hier, je l’ai trouvé jamais oublier, et c’est pour cela Dans une lettre ouverte,
monstrueux. Il est plus fort en que son étiquette de joueur diffi- Rabiot justifie sa
terme de puissance, dans les cile, caractérielle, m’attristait, décision : « Je considère
courses à haute intensité, dans sa qu’Adrien est un amoureux du que le choix du
capacité à les répéter. Je le trouve foot, un joueur qui aime s’entraî- sélectionneur [...] ne
plus constant au sein d’un même ner et progresser. Il a une per- répond à aucune logique
match. Il était déjà armé athléti- sonnalité extraordinaire. Il est sportive. »
quement mais grâce au travail toujours dans la réflexion. Et n 16 janvier 2020
effectué, en étant aujourd’hui aujourd’hui, cela se voit. Véronique Rabiot, mère
titulaire avec la Juventus, on sent Il occupait à Lisbonne un poste et conseillère du joueur,
qu’il a passé un cap en la matière. inhabituel sur le côté gauche. estime sur la chaîne
Mais au-delà de cet aspect, ce qui A-t-il un avenir L’Équipe que le président
me marque, c’est sa capacité dans cette position ? de la FFF est
d’aller au-delà de ce qui s’est Quelqu’un d’aussi intelligent, un « menteur » parce qu’il
passé en sélection et des criti- d’aussi fiable techniquement aurait déclaré en mars
ques dont il a fait l’objet. On le sent saura toujours s’adapter. Dans 2019 qu’il avait proposé
un rendez-vous à son
totalement dans son élément son positionnement défensif, à
fils.
aujourd’hui. l’image de Matuidi, il a été
énorme. Il est capable de boucler n 27 août 2020
“Il est toujours ce couloir. En position offensive, Deschamps rappelle
dans la réflexion. Rabiot en équipe de

,,
Didier (Deschamps) ne lui de-
Et aujourd’hui, mandera pas de jouer comme un France. « Il n’a pas eu de
cela se voit ailier mais de profiter de sa li- propos durs, relève le
Dans une interview berté pour repartir dans le cœur sélectionneur. Il a pris
à Téléfoot, hier, il soulignait du jeu. Et même, s’il se retrouve à
une décision et c’était une
erreur de sa part. N’ayez
sa progression sur le plan gauche, et on l’a vu hier (samedi) à pas d’inquiétude sur mon
tactique. Avez-vous la même plusieurs reprises, il saura autorité. Son retour nous
impression ? s’adapter.» H. De. donnera l’occasion de
discuter. »

groupe 3 5e journée
pts J.
1 France Q 13 5
2 Portugal 10 5
3 Croatie 3 5
4 Suède 3 5

La France est qualifiée


pour le « Final 4 »
de la Ligue des nations,
qui se déroulera
du 6 au 10 octobre 2021,
en Pologne, en Italie
ou aux Pays-Bas.
Adrien Rabiot
devant le Portugais samedi
Bruno Fernandes, Suède 2-1 Croatie
samedi au stade de La Luz, Portugal 0-1 France
à Lisbonne. dernière journée 6e
demain 20 h 45
France - Suède (M6) ¢
Croatie - Portugal
(la chaîne L’Équipe)
16 footba ll Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE DES NATIONS 5e journée Belgique 2-0 Angleterre

Ligue A
groupe 1 5e journée groupe 2 5e journée
matches buts matches buts
pts pts
J G N P p. c. diff J G N P p. c. diff
1 Italie 9 5 2 3 0 5 2 +3 1 Belgique 12 5 4 0 1 12 4 +8
2 Pays-Bas 8 5 2 2 1 5 3 +2 2 Danemark 10 5 3 1 1 6 3 +3
3 Pologne 7 5 2 1 2 5 4 +1 3 Angleterre 7 5 2 1 2 3 4 -1
4 Bosnie-Herz. R 2 5 0 2 3 3 9 -6 4 Islande R 0 5 0 0 5 3 13 -10
hier hier
Pays-Bas 3-1 Bosnie-Herzégovine Danemark 2-1 Islande
Italie 2-0 Pologne Belgique 2-0 Angleterre
L’Italie qualifiée si : elle obtient un aussi La Belgique qualifiée si :
bon résultat que les Pays-Bas et la elle ne perd pas contre le Danemark,
Pologne ; elle perd contre la Bosnie- mercredi.
Herzégovine tandis que Pays-Bas et Pologne Le Danemark qualifié si :
font match nul, mercredi. il gagne en Belgique, mercredi.
Les Pays-Bas qualifiés si : ils gagnent
contre la Pologne et l’Italie ne s’impose pas,
mercredi.
La Pologne qualifiée si : elle gagne contre
les Pays-Bas et l’Italie perd, mercredi.
groupe 3 5e journée groupe 4 5e journée

Kenzo Tribouillard/AFP
matches buts matches buts
pts pts
J G N P p. c. diff J G N P p. c. diff
1 France Q 13 5 4 1 0 8 3 +5 1 Allemagne 9 5 2 3 0 10 7 +3
2 Portugal 10 5 3 1 1 9 2 +7 2 Espagne 8 5 2 2 1 7 3 +4
3 Croatie 3 5 1 0 4 7 13 -6 3 Ukraine 6 5 2 0 3 5 10 -5

Les Belges en ont bavé


4 Suède 3 5 1 0 4 3 9 -6 4 Suisse 3 5 0 3 2 6 8 -2

samedi samedi
Suède 2-1 Croatie Suisse 1-1 Espagne
Portugal 0-1 France Allemagne 3-1 Ukraine

La France est qualifiée pour le « Final 4 », L’Allemagne qualifiée si :


En souffrance face aux Anglais mais réalistes, les Diables Rouges
du 6 au 10 octobre 2021, en Pologne,
en Italie ou aux Pays-Bas.
elle ne perd pas en Espagne, demain.
L’Espagne qualifiée si :
n'auront besoin que d'un nul face au Danemark pour se qualifier.
elle bat l’Allemagne, demain.
10e minute : Youri Belgique 2 2 l'Angleterre avec le même froid bitre néerlandais, inventa une
Ligue B Tielemans ouvre le score Angleterre 0 0 réalisme qu'ils ont longtemps re- faute de Rice sur De Bruyne, of-
groupe 1 5e journée groupe 2 5e journée pour la Belgique devant proché aux Bleus après leur demi- frant à Dries Mertens, natif du
matches buts matches buts Declan Rice. JOËL DOMENIGHETTI finale de Coupe du monde 2018 coin, l'opportunité de réussir un
pts pts perdue en Russie (0-1). On verra splendide coup franc direct dans
J G N P p. c. diff J G N P p. c. diff
1 Autriche 12 5 4 0 1 8 5 +3 1 Écosse 10 5 3 1 1 5 3 +2 C'était un soir à marquer compta- ce qu'en pensent désormais les la lucarne du but anglais (2-0,
2 Norvège 9 4 3 0 1 11 3 +8 2 Rép. tchèque 9 5 3 0 2 7 5 +2 blement son territoire pour scel- puristes. L'essentiel est ailleurs. 23e). Un bonheur immédiatement
3 Roumanie 4 4 1 1 2 4 8 -4 3 Israël 5 5 1 2 2 6 7 -1 ler la revanche après une défaite à Dans cette qualification pour le célébré dans les bras de son sé-
4 Irlande du Nord 1 5 0 1 4 3 10 -7 4 Slovaquie 4 5 1 1 3 5 8 -3 regrets à Wembley (1-2, 11 octo- « Final 4 » qui leur tend les bras lectionneur.
bre) face aux copains de Premier mercredi face au Danemark où un Il aurait fallu un arbitre plus sé-
hier hier League. Un dimanche pour briser nul suffira, sans Witsel ni Meunier, vère, et surtout un brin de réussite
Autriche 2-1 Irlande du Nord Slovaquie 1-0 Écosse la série anglaise de quatorze ren- suspendus. La confiance sera supplémentaire pour que l'Angle-
Dans ce groupe, la rencontre qui devait opposer Rép. tchèque 1-0 Israël contres sans défaite le jour du Sei- énorme. Et les ressources athléti- terre revienne à la marque et tente
hier la Roumanie à la Norvège a été annulée car L’Écosse promue si : la République tchèque gneur. Et ce fut, à Louvain hier, un ques? alors d'inverser le cours du
le ministère de la Santé norvégien a préféré ne gagne pas contre la Slovaquie ; avant-dernier rendez-vous en Li- match. Mais les Diables Rouges à
placer les joueurs en quarantaine après que la République tchèque gagne et l’Écosse gue des Nations à souffrir comme Une tête cadrée de Kane bout de souffle n'ont pas craqué.
Omar Elabdellaoui a été testé positif au Covid- gagne aussi, en Israël, mercredi. repoussée par Lukaku
19. D’après le règlement, le match pourrait être rarement face au brillant pressing Comme face à la Suisse mercredi
reprogrammé ou donné perdu pour la Norvège.
La République tchèque promue si : elle
CAN 2022 qualifications des Three Lions. À courir après sur la ligne de but en amical (2-1). De quoi conforter
gagne contre la Slovaquie et l’Écosse ne
Une troisième possibilité existe : le résultat s’impose pas en Israël, mercredi. (principales affiches) l'incommensurable talent de Après l'ouverture du score sur un leur potentiel d'équipe dans l'at-
pourrait être tiré au sort par l’UEFA Kane dangereux à chacune de ses joli tir tendu de Tielemans légère- tente du retour d'Eden Hazard.
(victoire 1-0, défaite 0-1 ou match nul 0-0).
hier
prises de balle au point de mettre ment dévié par Mings (1-0, 10e), il a Dire qu'à une minute près, le billet
groupe 3 5e journée groupe 4 5e journée Guinée Bissau 0-1 Sénégal
Denayer au supplice. Voire à ten- fallu que Romelu Lukaku s'em- pour le « Final 4 » était édité.
But : Mané (82e).
matches buts matches buts Le Sénégal est qualifié. ter, en vain, de contrer les arabes- ploie de la tête sur la ligne pour Mais Eriksen (90e + 2) a trans-
pts pts
J G N P p. c. diff J G N P p. c. diff
Tchad 1-1 Guinée ques et les percées géniales de empêcher Kane de marquer (12e). formé son penalty danois face l'Is-
1 Russie 8 5 2 2 1 9 7 +2 1 pays de Galles 13 5 4 1 0 4 0 +4 Grealish. Voila plus de vingt minutes que les lande (2-1). Un dernier effort est
Buts. – Tchad : Abdaraman
2 Hongrie 8 5 2 2 1 5 4 +1 2 Finlande 12 5 4 0 1 6 2 +4 (45e). ; Guinée : N. Keita (24e). Mais, à défaut d'être créatifs, Belges ramaient pour sortir leur attendu mercredi à Louvain où il
3 Turquie 6 5 1 3 1 6 6 0 3 Irlande 2 5 0 2 3 1 4 -3 Comores 2-1 Kenya les Belges sont restés durs au ballon sans parvenir à trouver la ne sera même pas nécessaire de
4 Serbie 3 5 0 3 2 4 7 -3 4 Bulgarie 1 5 0 1 4 2 7 -5 Buts. – Comores : mal. Et ils l'ont emporté face à profondeur. Et M. Makkielie, l'ar- l'emporter. É
hier hier Ben Nabouhane (21e), Mattoir
(49e). ; Kenya : Nyakeya (36e).
Turquie 3-2 Russie Bulgarie 1-2 Finlande
Hongrie 1-1 Serbie Pays de Galles 1-0 Irlande aujourd’hui
Italie 2-0 Pologne
Zimbabwe 14 h Algérie
La Russie promue si : elle obtient un aussi Le pays de Galles promu si : il ne perd pas

L’Italie prend la main


beIN Sports 1
bon résultat que la Hongrie lors de la contre la Finlande, mercredi.
dernière journée, mercredi. La Finlande promue si : elle gagne au pays Mozambique 17 h Cameroun
La Hongrie promue si : elle obtient un de Galles, mercredi. beIN Sports 1
meilleur résultat que la Russie lors de la Gambie 17 h Gabon
dernière journée, mercredi. L’Italie s’est placée en position idéale en dominant la sans contrôle (20e) mais M. Turpin refusait le but pour
Les équipes d’un même groupe s’affrontent Pologne hier (2-0) : en cas de succès à Sarajevo, mer- une obstruction. Six minutes plus tard, Belotti était
Ligue C en matches aller-retour. En cas d’égalité, amicaux internationaux credi, elle obtiendra son ticket pour le « Final 4 ». Pri- ceinturé par Krychowiak dans la surface et Jorginho
(principales affiches) les équipes sont d’abord départagées par aujourd’hui vés de nombreux cadres, de la charnière Chiellini- transformait le penalty (1-0, 27e). Les Polonais ne
les confrontations directes. Le dernier de
samedi chaque groupe des Ligues A et B est relégué États-Unis 20 h 45 Panama Bonucci à Verratti en passant par Immobile, les parvenaient jamais à trouver Lewandowski pour lui
en division inférieure pour l’édition 2022- joueurs de Roberto Mancini (lui aussi absent, touché permettre de mettre en difficulté l’expérimentale
Chypre 2-1 Luxembourg
2023, le premier de chaque groupe des par le Covid-19) ne se sont pas posé de questions charnière Acerbi-Bastoni (aucun tir cadré).
hier Ligues B, C et D est promu à l’échelon pour autant. Face à des Polonais manifestement ve- Et sur un contre, Berardi doublait la mise sur une
Macédoine du Nord 2-1 Estonie supérieur. Les quatre derniers de la Ligue C nus chercher le point du nul, le Parisien Florenzi – ca- ouverture de l’incontournable Insigne (2-0, 83e). In-
disputent un barrage qui enverra les deux
Moldavie 0-2 Grèce perdants en Ligue D. Et les vainqueurs des pitaine d’un soir – et ses partenaires ont d’emblée vaincue depuis 21 matches, l’Italie s’annonce comme
groupes de Ligue A se retrouveront du 6 au mis du rythme et pris la partie à leur compte. Les Ita- un client de premier choix au « Final 4 ». À condition
10 octobre 2021 pour un « Final 4 ». liens trouvaient l’ouverture sur une reprise d’Insigne de franchir l’obstacle bosnien mercredi. P. Go.
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
17
footba ll
e
Espagne demain Allemagne 6 et dernière journée LIGUE DES NATIONS

Le numéro 1 en Europe Le record absolu


Top 10 des joueurs européens les plus capés de l'histoire
sélections
à portée
Top 5 mondial des joueurs
1 Sergio Ramos (Espagne) 177 les plus capés de l’histoire
sélections
2 Gianluigi Buffon (Italie) 176
1 Ahmed Hassan (Égypte)

3 Cristiano Ronaldo (Portugal) 169


184
2 Ahmed Moubarak (Oman)
4 Vitalijs Astafjevs (Lettonie) 167 179
- Iker Casillas (Espagne) 167 3 Mohammed al-Deayea
(Arabie saoudite) 178
6 Martin Reim (Estonie) 157 - Bader al-Mutawa (Koweït)
178
7 Lothar Matthaüs (Allemagne) 150
- Claudio Suarez (Mexique)
178
8 Anders Svensson (Suède) 148

9 Robbie Keane (Irlande) 146


Dean Mouhtaropoulos/Pool via AP

10 Anatoli Timochtchouk (Ukraine) 144

Ramos, avenir en suspens Sergio Ramos lors du


match amical entre
l’Espagne et les Pays-
Bas (1-1), mercredi.
Le défenseur devrait annoncer aujourd’hui sa volonté de prolonger son contrat
avec le Real, mais la situation du football espagnol ne facilite pas les négociations.
DE NOTRE CORRESPONDANT tête entre le défenseur et le prési- frir ces deux ans supplémentai- presse espagnole pour laisser l’occasion du match de Ligue des
FRÉDÉRIC HERMEL dent Florentino Pérez. res, mais avec un salaire moins planer une hypothétique offre du nations qui va opposer demain
Selon la législation de la FIFA, élevé que les 12 millions d’euros Paris-SG, mais cela ressemble l’Espagne à l’Allemagne et les
MADRID – C’est une affaire qui re- Ramos sera libre de négocier net annuels (après charges et im- fort, comme souvent, à une stra- questions sur son contrat au Real
vient périodiquement et qui pro- avec n’importe quel club en vue pôts sur le revenus) que le capi- tégie pour mettre la pression sur seront nombreuses. Le défen-
voque à chaque fois des discus- de la saison prochaine dès le taine perçoit actuellement. les dirigeants madrilènes. seur devrait confirmer son inten-
sions tendues entre les parties, mois de janvier. Il est donc de plus L’entourage du joueur a profité Aujourd’hui, Ramos s’expri- tion de trouver un arrange-
des débats dans les médias et en plus nécessaire, pour le Real, de certaines amitiés dans la mera en conférence de presse à ment. É
une inquiétude chez les suppor- qu’un accord soit rapidement
ters. Depuis quinze ans et son ar- trouvé.
rivée au Real, les négociations Les deux parties souhaitent
pour la prolongation de contrat de poursuivre l’aventure mais, à ce

RÉUSSIR EN ÉQUIPE
Sergio Ramos se sont rarement jour, les positions de chacun di-
faites sans anicroches. Celles en- vergent énormément. D’autant
gagées depuis plusieurs semai- plus qu’avec la crise du Covid-19
nes n’échappent pas à la règle. et l’absence de public qui devrait
Il faut dire que le capitaine des durer toute la saison, les diri-
Merengues (34 ans), sous contrat
jusqu’en juin 2021, a toujours été
geants madrilènes sont con-
traints de serrer la vis pour ne pas
Motoblouz, vibrez en toute sécurité.
en position de force. mettre en danger l’équilibre éco- « Chez Motoblouz, notre clientèle est notre première force ! » Excellence. » Motoblouz s’impose également dans le monde
Son rendement sur le terrain nomique du club. Joffrey Dumont est le directeur général adjoint de Motoblouz, une du sport depuis 2016 avec la team Honda SR, challengée par
est impressionnant, il marque société d’équipements pour passionnés de moto. L’entreprise Josse Sallefranque. « Josse est un ancien pilote de motocross
beaucoup de buts (il vient d’at- Le Real envisage a été élue meilleur service client en 2020. Motoblouz propose et supercross » raconte Jérôme Dalidet. « Champion de France
teindre les 100 avec le club), il est une baisse de salaire, 350 marques de motos notamment des marques « maison ». de supercross SX2 et vainqueur du supercross de Bercy, il a
le leader incontestable de Ramos veut une hausse
« Nos marques propres, Dexter et DXR, découlent des besoins également mené son équipe aux titres majeures des disciplines
l’équipe, il s’affiche comme un ca- Plus de 25 % des revenus vont de nos clients » explique Joffrey Dumont. « Elles ont été du motocross, supercross et championnat de France des
pitaine loyal et juste, et bénéficie manquer au Real et une nouvelle créées pour mieux répondre à leurs besoins. Le respect de la sables. » Côté compétition, l’objectif sera d’aller chercher la
d’une excellente cote d’amour proposition de baisse de salaire qualité du service est très important. » Même en période de victoire pour la Team
parmi les socios (membres-sup- (entre 10 et 15%) va être soumise crise, Motoblouz a mis les bouchées doubles pour ses clients, HONDA SR Motoblouz à
porters). prochainement à l’ensemble de comme le confirme Jérôme Dalidet, PDG chez Motoblouz. l’Enduropale du Touquet !
Comme beaucoup de joueurs l’effectif, du staff technique et des « La mobilisation a été forte au service commande et livraison. Côté entreprise, Jérôme
espagnols des grands clubs de hauts dirigeants. Ramos, lui, sou- Nous n’avons pas perdu un jour de délai de livraison avec le Dalidet et Joffrey Dumont
Liga, il considère que les stars haite une augmentation de ses confinement. Nous sommes prêts pour vivre les grands temps souhaitent faire de
étrangères sont mieux traitées émoluments et une prolongation forts que sont le Black Friday et Noël. » Motoblouz est, depuis Motoblouz LA marque
que lui et n’a de cesse de récla- de deux ans, alors que la règle sa création en 2004, accompagnée par Bpifrance. « Un des européenne des passionnés
mer le même traitement. Ceci chez les Merengues, pour les
fondateurs de Motoblouz était affilié à Bpifrance » explique Joffrey de moto.
étant à l’origine de difficultés ré- joueurs de plus de 30 ans, ne pré-
Dumont. « Pour des aides financières mais aussi beaucoup L’actualité sport de Bpifrance
currentes. C’est son frère, René, voit que des contrats d’une sai-
pour de l’accompagnement et du parrainage. Motoblouz s’est sur bpifrance.fr/sport Jérôme Dalidet,
qui le représente et qui négocie son. PDG chez Motoblouz
vite imposée comme société lauréate du programme Bpifrance et #LesMeneurs
pour lui mais, comme ce fut le cas Du fait de son statut privilégié
il y a trois ans, les choses se rè- et de sa forme physique impecca-
Entrepreneurs, Bpifrance vous finance, vous accompagne et assure* votre activité à l’export. Contactez Bpifrance de votre région : bpifrance.fr
glent souvent grâce à un tête à ble, le Real serait disposé à lui of- * Bpifrance Assurance Export assure, au nom et sous le contrôle de l’État, votre activité export.
18 footba ll Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

EURO ESPOIRS 2021 qualifications France 21 h Suisse

Koundé, une faim d’Andalou


Après une première saison aboutie avec le Séville FC,
l’ancien Bordelais côtoie logiquement les Espoirs depuis septembre.
VINCENT VILLA City a tenté en vain de bénéficier
de ses compétences durant le
Sa réussite à l’export a fait grim- dernier mercato.
per ses actions en France. Après
une première saison pleine avec “Il n’est pas
excessivement grand
,,
le Séville FC (2019-2020), Jules
Koundé (22 ans) a pour la pre- mais possède un super
mière fois posé ses bagages timing
bourrés d’ambitions chez les Es- ANTONIO SALAMANCA,
poirs en septembre. Trois ras- UN SCOUT BASÉ EN ESPAGNE
semblements et quatre sélec- « Il n’a pas pu partir en Angleterre,
tions comme titulaire plus tard, le mais on n’a pas l’impression que ça
voilà déjà installé dans le paysage l’ait rendu malheureux, observe
et dans un secteur de jeu ultra- Antonio Salamanca, un scout
concurrentiel. basé en Espagne. Il franchira de
« Je le surveillais depuis sa pre- toute manière un autre palier en fin
mière année avec Bordeaux, expli- de saison, avec d’autres très grands
que Sylvain Ripoll, le sélection- clubs qui viendront le demander,
neur. C’est un des joueurs que j’ai le car il a ce que beaucoup recher-
plus hésité à faire venir à chaque chent : la vitesse. En plus, il n’est
liste, mais il y avait en face des gar- pas excessivement grand (1,81 m)
çons qui jouaient dans de grands mais possède un super timing au

Bernard Papon/L’Équipe
clubs européens et qui se mon- niveau du saut, ce qui fait la diffé-
traient performants. À un moment, rence. Du coup, au niveau du jeu de
fort logiquement, je me suis dit que tête, il est bien sur les phases dé-
ce n’était pas possible de me priver fensives et offensives. Et puis, il a de
de ses qualités. Il connaît une pro- la personnalité dans le jeu. Quand
gression fulgurante. Ce qui impres- son équipe est menée, il est le pre-
sionne, c’est la régularité et la fiabi- mier à partir à l’abordage, mais pas
lité de ses prestations. Après une de façon “fofolle”.» Jules Koundé mètres, il est largement battu par latéral droit, ça ne plaisait pas à Ju- groupe 2 dernière journée
période d’isolement due au Co- Ce profil joueur s’exprime aussi à l’entraînement Benoît Badiashile (1,92 m), Ibra- les. À un moment, il l’a mis dans matches
pts
buts
vid-19, il a rejoué tout de suite con- sur le plan de la relance, une carte avec les Espoirs hima Konaté (1,94 m) et surtout l’axe car il n’avait pas le choix et il J G N P p. c. diff
tre le Stade Rennais (1-0, le 28 oc- précieuse à abattre sur le tapis français, hier, à Caen. Dan-Axel Zagadou (1,96 m). « La s’est rendu compte qu’avec sa dé- 1 Suisse Q 27 9 9 0 0 25 5 +20
tobre) et a encore sorti un gros vert des pelouses. «Il possède une lecture du jeu et l’anticipation sont tente et son timing, il était aussi fort 2 France Q 24 9 8 0 1 29 9 +20
match.» sortie de balle et une envie de jeu des critères de haut niveau tout au- qu’un joueur d’1,90 m. Sur le plan 3 Géorgie 15 10 5 0 5 17 14 +3
La rencontre européenne sui- vers l’avant qu’on ne retrouve pas tant que le gabarit, nuance Ripoll. athlétique, il n’a pas un profil de dé- 4 Slovaquie 9 9 3 0 6 16 21 -5
vante, contre le FC Krasnodar tellement, à mon avis, dans le Ce n’est pas un souci.» fenseur axial comme on en rêve en 5 Azerbaïdjan 6 10 2 0 8 6 18 -12
(3-2, le 4 novembre), s’est en re- Championnat de France, juge An- Plus jeune, Koundé a néan- ce moment dans certains Cham- 6 Liechtenstein 3 9 1 0 8 3 29 -26
vanche affranchie de ce constat dré Pénalva, son formateur chez moins pu mesurer toute l’impor- pionnats, dont la L1, surtout en
flatteur : le lauréat de la dernière les U17 bordelais. Il aime jouer tance de la taille. «Je me souviens taille. Il a de la finesse. Il est puis- La Suisse et la France, assurée d’être au moins
Ligue Europa a commis deux fau- vers l’avant et il sait le faire. C’est un que quand il est arrivé chez les pros, sant, par contre. Il va vite aussi.» Et dans les cinq meilleurs deuxièmes, sont
qualifiées pour la phase de groupes de l’Euro,
tes à l’origine d’autant de buts, défenseur de très bon niveau qui a Jocelyn (Gourvennec, l’ancien en- il a donc ce fameux timing qui lui a du 24 au 31 mars, en compagnie de la Hongrie
avant de connaître une sortie de en plus l’intelligence de jeu. » Une traîneur bordelais) ne voulait pas permis de débarquer chez les Es- et de la Slovénie, pays hôtes.
terrain précoce (34e). Une incon- caractéristique qui s’intègre à un le faire jouer en défense centrale poirs au meilleur des moments,
gruité au regard de son séjour an- profil un peu atypique sur le plan car il ne le trouvait pas assez grand, dans la dernière ligne droite des La France terminera première du groupe si elle
dalou, si positif que Manchester athlétique: au concours des centi- raconte Pénalva. Il l’avait essayé en qualifications. É s’impose 2-0 ou 3-1 ou par 3 buts d’écart.

« J’aurais pu m’imposer mais... »


aujourd'hui
France 21 h Suisse
Canal + Sport
demain
Anthony Racioppi, le gardien international Espoirs suisse de Dijon, Slovaquie 17 h Liechtenstein
revient sur les raisons qui l’ont poussé à quitter l’OL cet été.
HUGO DELOM Le fait de ne pas vous y être imposé, Ce qui a influé sur ma décision, c’est Gré-
est-ce une déception ? gory Coupet (ex-entraîneur des gardiens de
«Il y a un an, la Suisse avait créé la Je ne le vois pas comme ça. J’ai beaucoup l’OL, à Dijon depuis cet été). Il m’a vraiment
surprise face aux Bleuets (3-1). appris. Mais c’est sûr que j’aurais aimé convaincu sur le fait qu’il allait tout mettre
Pouvez-vous de nouveau les battre ? prouver et m’imposer là-bas. en œuvre pour faire de moi un gardien de
Tout le monde nous voyait perdants, on a haut niveau. Canal + Sport 21 h
“Grégory Coupet
,,
montré plus d’agressivité. On a vu que ce Est-ce une pression supplémentaire 4-2-3-1 France
n’était pas une équipe invincible malgré m’a convainvu d’être le gardien d’une équipe classée 20e
ses grosses qualités offensives. On peut (d’aller à Dijon) en Ligue 1? Suisse
Arbitre : M. Meshkov (RUS).
les battre une deuxième fois. Le dire, c’est En aviez-vous les capacités ? Non, car, quand j’ai choisi ce poste, je sa- À Caen, stade Michel-d’Ornano.
simple, le faire, moins (sourire). On a une Oui, mais il y avait un bon Anthony Lopes en vais que je ferais face à tout cela. Je me suis
Pierre Lahalle/L’Équipe

France
superbe génération. On est en train de faire place. C’était assez compliqué de le bou- préparé toute ma vie pour cela. Équipe : Lafont – Dagba, Koundé,
quelque chose d’historique, on peut sur- ger mais je pense que j’en avais la capacité. Vous voyez-vous comme numéro1, B. Badiashile, Truffert – Bo. Soumaré,
prendre dans quelques années. Ce qui m’a manqué, c’est du temps. Si désormais, sachant que vous avez été Guendouzi – M. Diaby, Reine-Adélaïde
(cap.), Gouiri – Édouard.
Vous avez fait le choix de quitter l’OL j’étais resté quelques années de plus, j’au- titularisé à Metz (1-1, il y a huit jours. Sélectionneur : S. Ripoll.
cet été. Pourquoi ? rais pu m’imposer, mais, à 21 ans, il fallait Il avait aussi arrêté un penaty) ? Remplaçants : Bertaud (g.), Meslier (g.),
À 21 ans, c’était le moment de prendre prendre un nouveau cap. Ce n’est que le début d’un long chemin. Anthony Racioppi, le gardien Cozza, Konaté, Pierre-Gabriel, Caqueret,
mon envol, de prouver que je n’ai pas fait Pourquoi Dijon et pas Caen (L2), Mon objectif, c’est de l’être et de ne pas être des Espoirs suisses, avait joué le I. Diallo, Faivre, Bo. Kamara, Kolo Muani,
Lihadji.
tous ces sacrifices pour rien. qui vous avait érigé en priorité ? relégué en L2.» match aller face aux Bleus (3-1).
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
footba ll19
ARGENTINE

Maradona,
repos agité
En convalescence après son

gimnasia.org.ar
opération, l’Argentin suit
l’actualité difficile de son club.
DE NOTRE CORRESPONDANTE monde », rappelle le commenta- pour le moment, l’hospitalisation L’équipe du Gimnasia Maradona en septembre 2019 et l’idole du football argentin. Mais
ANAÏS DUBOIS teur lors de l’avant-match d’Hu- de son fils vivant en Italie, Diego y Esgrima La Plata dont Diego avait lié la continuité à sa famille ainsi que son avocat,
racan contre le Gimnasia d’un Maradona Jr, positif au Covid-19 rend hommage sa présence sur le banc, annon- Matias Morla, sont montés au
BUENOS AIRES – Pour le premier Diego qui « doit se ronger les on- et qui n’avait donc pas pu rejoin- à son entraîneur çait sa démission. Une démission créneau lorsque, ne sachant plus
match de son équipe hier depuis gles devant la télé », assure-t-il. dre l’Argentine au moment de Diego Maradona, refusée par les dirigeants du club. quoi se mettre sous la dent, le site
sa sortie de la clinique, après son Avant le coup d’envoi, les deux l’opération. La convalescence de le 8 novembre. Pour ne rien arranger, la d’information argentin Infobae a
opération d'un hématome au cer- équipes tenaient la tête de leur Maradona se déroule toutefois titularisation de Johan Carbo- envoyé un drone survoler la
veau, l’entraîneur Diego Mara- zone avec 4 points chacune. dans un contexte tumultueux. nero, le numéro 7 de Gimnasia, résidence de Diego Maradona.
dona qui, en bon Argentin ne Comme pour offrir à leur C’est d’abord son avenir en tant sous le coup d’une plainte pour Une initiative déplorable peu
manque aucun rendez-vous entraîneur un petit cadeau après qu’entraîneur de Gimnasia qui a harcèlement et tentative d’abus appréciée par l’entourage du
sportif à la télé, a dû porter une at- une semaine agitée pour le « 10 », agité les médias avant même son sexuel, fait tache en Argentine. « 10 ». « Ça, ce n’est pas informer,
tention toute particulière à la ses hommes ont ouvert le score hospitalisation terminée. Aucune déclaration ni aucune c’est violer l’intimité d’un être hu-
prestation de ses hommes du Gi- dès la 5 e minute, avant de D’autant que mardi dernier, publication sur les réseaux main », s’est immédiatement in-
mnasia y Esgrima La Plata. s’incliner 3-2 dans un match épi- Gabriel Pellegrino, le président sociaux n’a récemment été émise surgée sa fille Gianinna sur son
Comme au Tomas Adolfo que qui a tenu tout le monde en du club qui avait fait venir depuis les comptes officiels de compte Instagram. É
Duco, antre de l'Atlético Huracan haleine.
où ses joueurs étaient en dépla-
cement lors de cette troisième Un avenir sur le banc
journée de ligue format « spécial en suspens
Covid », de nombreux clubs lui ont Au repos dans un quartier privé
manifesté leur soutien à grands au nord de la capitale argentine, à
coups de banderoles géantes à proximité des domiciles de ses
l’effigie du « Pibe de Oro » dé- filles, Maradona se rapproche de
ployées dans des tribunes vides. son entourage le plus proche.
« Diego est un petit peu à tout le Seule ombre au tableau familial

NATIONAL 13e j.
matches buts
pts
J G N P p. c. diff
1. SC Bastia, 24 pts; 2. Red Star, 18; 1 Paris-SG 24 10 8 0 2 26 3 +23
3. Cholet, 18; 4. Créteil, 18; 2 Lille 19 10 5 4 1 17 7 +10
5. Concarneau, 17; 6. Bastia-Borgo, 17; 3 Rennes 18 10 5 3 2 18 14 +4
7. Avranches, 16; 8. Laval, 16; 9. Quevilly- 4 Marseille 18 9 5 3 1 12 8 +4
Rouen, 15; 10. Saint-Brieuc, 15; 11. Sète,
14; 12. Le Mans, 14; 13. Bourg-en-Bresse, 5 Lyon 17 10 4 5 1 17 10 +7
14; 14. Orléans, 13; 15. Boulogne-sur- 6 Monaco 17 10 5 2 3 17 14 +3
Mer, 12; 16. Villefranche Beaujolais, 10; 7 Montpellier 17 10 5 2 3 16 13 +3
17. Annecy, 7; 18. SC Lyon, 5. 8 Nice 17 10 5 2 3 15 12 +3
9 Angers 16 10 5 1 4 15 20 -5
vendredi 10 Metz 15 10 4 3 3 11 8 +3
Red Star 1-0 SC Lyon 11 Lens 14 8 4 2 2 14 14 0
Quevilly-Rouen 1-2 Cholet 12 Bordeaux 12 10 3 3 4 9 11 -2
Sète 2-0 Concarneau 13 Brest 12 10 4 0 6 15 22 -7
Villefranche 0-0 Laval 14 Nantes 11 9 3 2 4 11 13 -2
samedi 15 Saint-Étienne 10 10 3 1 6 10 15 -5
Annecy 1-1 Bastia-Borgo 16 Reims 9 10 2 3 5 16 18 -2
Bourg-en-Bresse 0-0 Créteil 17 Lorient 8 10 2 2 6 12 17 -5
aujourd’hui 18 Nîmes 8 10 2 2 6 10 19 -9
18 h 45 19 Strasbourg 6 10 2 0 8 10 19 -9
SC Bastia - Saint-Brieuc 20 Dijon 4 10 0 4 6 5 19 -14
Canal + Sport
reportés
Boulogne - Avranches
vendredi 20 novembre 19 h
Rennes - Bordeaux
Le Mans - Orléans
21 h
Monaco - Paris-SG
matches en retard samedi 21 novembre 17 h
Brest - Saint-Étienne
vendredi 20 novembre 18 h 21h
Laval - Boulogne ¢ Sète - Red Star ¢ Marseille - Nice
SC Lyon - Cholet ¢ Quevilly-R. - Bourg-en-B. dimanche 22 novembre
20 h 13 h
Annecy - Villefranche Nantes - Metz
15 h
Dijon - Lens ¢ Reims - Nîmes ¢
Montpellier - Strasbourg
17 h
Angers - Lyon
21 h
Lille - Lorient
20 footba ll Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

DISPARITION

Red éternel
Gardien mythique du grand Liverpool,
Ray Clemence s’est éteint hier
à l’âge de 72 ans. Rival de Peter Shilton
en sélection, il a disputé plus
de 1100 matches professionnels.

L’Équipe
VINCENT DULUC Ray Clemence allait manquer six matches Ray Clemence à mence était le dernier rempart d’un terri- nale de la Coupe d’Europe des clubs
de Championnat seulement en onze sai- l’occasion de la victoire toire imprenable : en 1978-79, en Cham- champions, encore, le jour où Anfield avait
Il portait un maillot vert éternel, manches sons avec les Reds, peut-être parce qu’il de Liverpool face à pionnat, il n’avait encaissé que quatre buts tremblé, mais vraiment, sous l’effet du
longues et col soigné, l’emblème du Liver- était moins fou que les autres : s’il n’avait Saint-Étienne (3-1) en à Anfield de toute la saison, dans une Pre- bruit et de la fureur (0-1, 3-1), mais celui-là,
pool FC brodé sur le cœur, jouait à mains pas été gardien, il aurait voulu être expert- quarts de finale retour mière Division à vingt-deux, et l’Angleterre étrangement, il ne s’en souvenait que va-
nues quand il ne pleuvait pas, visitait le comptable, ce qui n’était pas très ro- de la Coupe d’Europe continuait de se demander qui était le guement, disait que les supporters étaient
monde au-delà des territoires des gar- ck’n’roll. En vrai, les autres, à Liverpool, des clubs champions, meilleur gardien, de Peter Shilton ou de sympas de s’en souvenir.
diens de l’époque, et promenait une élé- l’appelaient « l’assassin » quand il partici- le 16 mars 1977 (1-0 lui. Arrivé en équipe d’Angleterre à la fin de Il avait moins oublié son erreur, en 1976,
gance, une sobriété, de l’ordre d’une grâce. pait dans le champ aux petits jeux d’entraî- pour les Verts à l’aller). Gordon Banks, Clemence aurait compilé dans un Écosse-Angleterre, lorsqu’un tir
Avec la mort de Ray Clemence, hier, à l’âge nement, durant lesquels il ne faisait pas de bien plus que 61 capes sans un concurrent de Dalglish lui avait filé entre les jambes.
de 72 ans, des suites d’un cancer de quartier, ni de prisonniers. Ainsi avait-il comme Shilton (125 sélections), qui était L’été suivant, en arrivant à Liverpool, le fu-
la prostate qui s’était déclaré en 2005, Li- amélioré son jeu au pied, si déficient pour également son ami : les deux partageaient tur King Kenny était venu lui serrer la main
verpool et le football anglais ont perdu une commencer qu’au soir de ses débuts con- la même chambre en sélection, et celui en lâchant : « Garde tes jambes serrées… »
légende, et des générations de gardiens tre Swansea, en 1968, en Cup, les ballons qui ne jouait pas préparait le thé du titu- Il y avait eu, aussi, surtout, son dernier
ont perdu une idole, entrée dans la lumière qu’il dégageait dans le vent et la pluie lui laire le matin. match avec les Reds, le 27 mai 1981, au
et dans le salon en même temps que le foot revenaient dans les bras, et le Kop s’était Une fresque en Mais s’ils alternaient parfois, notam- Parc des Princes, pour sa troisième vic-
à la télévision. moqué. l’honneur du ment sous l’ère (Ron) Greenwood (1977- toire en C1 face au Real (1-0). Il raconterait :
Lui qui n’avait jamais été gardien jusqu’à Il ne se moquerait plus jamais. Plus de vainqueur de la 1982), Clemence ne jouerait jamais le « Le Real, Paris, la Coupe d’Europe, une vic-
l’âge de 15 ans, jouait à Scunthorpe, en 1100 matches professionnels, dont 665 Coupe d’Europe des moindre match de phase finale, en raison toire 1-0, ça ne pouvait pas être mieux, non ?
Troisième Division, à dix-sept ans, quand avec Liverpool, de 1967 à 1981, trois victoi- clubs champions notamment de l’absence de l’Angleterre Mais en arrivant dans le vestiaire, j’ai regardé
Bill Shankly, le légendaire manager des res en coupe d’Europe des clubs cham- 1977 a été inaugurée aux Coupes du monde 1974 et 1978. autour de moi, et j’ai eu l’impression que
Reds, était venu l’observer. Huit fois, écri- pions (1977, 1978, 1981), cinq titres de près d’Anfield, le Devenu entraîneur des gardiens de la c’était un jour ordinaire. Je me suis dit qu’il
rait David Peace dans Rouge ou Mort, parce champion d’Angleterre : ce n’est qu’une mois dernier. sélection pendant de longues années, au fallait que je trouve autre chose. »
« Bill Shankly voulait le voir arrêter un tir de partie de la trace laissée par ce gardien si point de s’être rompu un Ce serait Tottenham, l’ancien club du
sa main droite », puis de sa main gauche, fiable, qui avait des mains fantastiques, tendon d’Achille quatrième mousquetaire des grands gar-
puis le voir sortir, et être sûr que ce gardien des pieds moins performants, et qui a vécu pendant l’échauf- diens britanniques, Pat Jennings (les trois
qui dégageait du pied gauche était bien une deuxième vie à Tottenham (1981- fement qui avait pré- autres, bien sûr, étant Banks, Shilton et
droitier de la main, ainsi qu’il seyait aux re- 1988), jusqu’à l’approche de la quaran- cédé France-Angle- Clemence), et évidemment, cela signifiait
lanceurs fiables. taine, après avoir rem- terre (1-1) à l’Euro 2012, qu’il lui faudrait revenir à Anfield. La plus
Ray Clemence dépliait les transats de porté une Cup (1982) Ray Clemence aura souvent belle image de Ray Clemence dans le cœur
plage à Skegness, dans le Lincolnshire, et une Coupe de été invité à classer ses du football anglais, serait cette scène,
son boulot à l’été 1967, quand sa mère avait l’UEFA (1984) de plus. grands souvenirs. Il y avait alors, au soir du dernier match de la saison
envoyé un employé municipal le prévenir Tottenham, d’ailleurs, ce bond de chat dans les 1981-82, Liverpool-Tottenham, titre en jeu
que Scunthorpe l’avait vendu à Liverpool qui serait le premier pieds d’Uli Stielike, à pour les Reds. « En première mi-temps, di-
pour 18 000 Livres, et un salaire hebdoma- club professionnel de Rome, à 1-1, à un mo- rait-il, je jouais côté Anfield Road, et ils
daire de 30 Livres. Shankly lui avait fait visi- son fils, Stephen.Ray Cle- ment décisif de la finale avaient chanté sans cesse “England’s num-
Peter Robinson/PA/Icon Sport

ter Anfield et lui avait glissé, en montrant le de C1 entre Liverpool et ber on to me”. »
Kop : « C’est un endroit magnifique pour Mönchengladbach Pour eux, il était le meilleur gardien an-
jouer, et les meilleurs supporters que tu ne (3-1), en 1977. glais, même avec le maillot de Tottenham.
verras jamais. » Mais au début de la seconde période, il
“Le Real, Paris, était revenu au pied du Kop, et l’image
Il voulait être expert-comptable la Coupe qu’internet continue de répandre de ce
Shankly avait oublié de lui dire qu’il ne joue- d’Europe, moment-là persistait à lui donner des fris-
rait pas tout de suite au pied de la tribune une victoire 1-0, sons, des décennies plus tard : « Je n’aurais
aux 26 000 spectateurs, qu’il lui faudrait at- ça ne pouvait pas jamais pu imaginer un tel accueil. Tout le
tendre 1970 pour déboulonner Tommy
Lawrence et devenir vraiment titulaire. Ray
Clemence avait pris sa place et son maillot, non ? ,,
être mieux,
RAY CLEMENCE À PROPOS
stade s’est levé, tout le Kop a crié. Cela res-
tera ma plus grande émotion dans un
stade… » À deux rues de l’endroit où se
Twitter@jamesohanlon49

et puisque Lawrence, surnommé le DE SON TROISIÈME TITRE EN C1 dresse, aujourd’hui, une fresque murale à
« Flying Pig » (le « cochon volant » en fran- AVEC LIVERPOOL la gloire de l’ancien gamin qui rangeait les
çais), était assez épanoui en fin de carrière, transats sur la plage de Skegness, Liver-
l’élégance avait attendu : « Le maillot était L’arrêt devant Rocheteau pool avait seulement voulu lui rappeler que
trop grand pour moi, rapporterait-il. Quand et les Verts, au printemps les Reds n’oublieraient jamais Ray Cle-
il pleuvait, il me descendait sur les genoux. » 1977 pour les quarts de fi- mence. É
©Goledzinowski

Déjà disponible

ÉCOUTEZ RTL2 ET GAGNEZ VOS INVITATIONS VIP*


ET VOTRE RENCONTRE AVEC L’ARTISTE
*Invitations pour 2 personnes + transport + hébergement
rtl2.fr
Jeu gratuit et sans obligation d’achat organisé par RTL2, 56, avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine. Règlement disponible sur simple demande.
22 Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

moto
MOTOGP Grand Prix de Valence

MIR LA NOUVELLE
ETOILE
Alberto Saiz/AP

Champion du monde dans une saison complètement chamboulée par le coronavirus,


l’Espagnol, qui a marqué les esprits, a le profil pour devenir un candidat régulier au titre.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL détour d’un virage, devant des tri- zuki. Il ne manquait pas grand- “Tu as montré toute Un sextuple champion du

,,
ROMAIN DONNEUX bunes toujours aussi vides. Tuant chose, peut-être quelques ajuste- monde absent (fracture d’un bras
l’année que tu étais
VALENCE (ESPAGNE) – S’il avait mis quel-
ques billets, Randy de Puniet au-
le suspense d’une saison folle, où
le fils d’un propriétaire de skate
shops aux Baléares a parfaite-
ments. C’est un pilote très talen-
tueux. L’année dernière il s’est
blessé à Brno sur une séance d’es-
EN BREF
JOAN MIR (ESP)
le plus régulier
JORGE LORENZO,
à Jerez) dont l’ombre a plané sur
toute la saison, les performances
de chacun étant toujours mises
CHAMPION DU MONDE 2010-2012-2015
rait empoché un beau pactole. En ment surfé sur une vague déclen- sais et ensuite il a souffert toute la 23 ans (né le devant le spectre du pilote Honda.
début de saison, l’ex-pilote Mo- chée après les deux rendez-vous fin de saison. » « C’est un pilote su- 1er septembre 1997). Cette saison d’ailleurs, dès que Mir n’y a pas échappé, d’autant
toGP et consultant pour Canal+ en Autriche (premier podium). per intelligent qui a toujours eu une Pro depuis 2015. les routes avec Quartararo se plus qu’avant le premier rendez-
avait lancé devant ses collègues Avant cela, Mir n’était qu’un année difficile avant d’exploser », 11 victoires en sont rapprochées (à partir de Mi- vous de Valence, il n’avait jamais
de la chaîne cryptée que Joan Mir nom de plus sur une grille où les prolonge de Puniet. Moto3, 1 en MotoGP. sano), ils étaient beaucoup plus levé les bras chez les grands.
(23 ans) pouvait être un candidat Marquez, Rossi et Dovizioso atti- Champion du monde Moto3 nombreux à miser sur celui qui Hier, c’est d’ailleurs Jorge Lo-
au titre. Beaucoup avaient souri, raient évidemment tous les re- pour sa deuxième saison dans le ¢ 2017 : champion connaissait déjà bien le goût des renzo, triple champion du monde
n’imaginant pas le douzième de gards. En 2019, alors que Fabio grand monde (2017), il a souvent du monde de Moto3. podiums (20 podiums et 11 victoi- et également originaire des Balé-
2019 venir jouer le moindre rôle Quartararo, rookie comme lui, eu besoin d’une petite adaptation, ¢ 2018 : 6e du res en Moto2 et 3). Une bête de ares qui s’est invité à la confé-
derrière le roi Marquez. marquait déjà de son empreinte avant de flinguer la concurrence. Championnat Moto2. course, à sang très froid – « je rence de presse virtuelle pour
Hier pourtant, le pilote de le MotoGP, il avait montré de bel- Ce n’est pas pour rien que Guin- ¢ 2019 : 12e du donne l’impression d’être calme et mettre les choses au clair. « Tu
Palma de Majorque (Espagne) les choses (dix tops 10 en 19 cour- toli parle de lui comme d’un « as- Championnat MotoGP. de ne pas avoir de pression, mais mérites cette victoire, a lâché celui
s’est présenté dans le parc fermé ses), mais sans laisser imaginer sassin», sur la piste évidemment, ¢ 2020 : champion évidemment que j’en ai » – qui a dont le père Chicho s’est occupé
du GP de Valence avec un maillot que le trône pourrait si vite lui re- puisque son sourire et sa façon du monde de MotoGP. passé son année 2020 à doubler, du jeune Mir dans son école de pi-
blanc siglé d’un numéro1 doré et venir. «Joan a montré tout de suite d’ajouter toujours un «no» à la fin puis redoubler ses congénères, lotage à Palma de Majorque. Tu as
de la mention « champion du un gros potentiel, explique Sylvain de ses phrases en anglais le rap- faisant parfois penser à un cer- montré toute l’année que tu étais le
monde », qu’il venait d’enfiler au Guintoli, pilote d’essais chez Su- proche plus du gendre idéal. tain Marc Marquez. plus régulier. » Un joli clin d’œil uu

Il est parti de loin 4e 4e 2e 2e


(- 10)
1er
(+ 6)
1er
(+ 14)
1er
(+ 37)
1er
(+ 29)
La place de Joan Mir au classement général (- 8)
8e (- 16) (- 4)
9e (- 26)
(- 36)
11e
(- 39) 14e
(- 48)
20e
(- 25 pts)

ab. 5e ab. 2e 4e 3e 2e 2e 11e 3e 3e 1er 7e


GP GP GP GP GP GP GP GP GP GP GP GP GP
Espagne Andalousie Rép. tchèque Autriche Styrie Saint-Marin Émilie-Romagne Catalogne France Aragon Teruel Europe Valence
Classement général (points de retard sur le 1er puis d’avance sur le 2e) Classement du GP
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
23

Grand Prix de Valence MOTOGP

Une septième place


a suffi, hier à Joan
«Je me suis battu
Mir, pour devenir
champion du monde
de MotoGP, au cours
toute ma vie pour ça»
d’une saison « sous À 23ans, pour sa deuxième saison en MotoGP, Joan Mir
pression » continue
en raison de la crise a décroché «le rêve» après lequel il courait.
sanitaire. «Quel est votre premier sentiment, quelques nous avons le titre et je me moque finalement
minutes après avoir décroché le titre mondial? de cette course.
Je n’arrive pas à y croire. Je vais avoir besoin de Vous attendiez-vous à jouer le titre
plusieurs heures pour comprendre la situation. dès cette année?
Là, je suis encore un peu choqué ! Je ne m’attendais pas à être champion du monde en
Toute la saison, il y a eu de la pression. Sur les 2020. J’y pensais mais pour plus tard. En Autriche
courses et aussi à la maison, avec le coronavirus. (2e, le 16août), ça a été la première course où j’ai été
MotoGP Ça a été vraiment compliqué de gérer cette compétitif (il était en tête avant que la course soit
GP de Valence (13/14) situation. Et finalement, on a décroché ce titre. interrompue par un drapeau rouge). Mais à partir
Je ne pouvais pas imaginer ça. J’ai décroché de Misano (3e et 2e, les 13 et 20septembre) puis
classement 1. Morbidelli quelque chose qui était mon rêve, pour lequel Barcelone (2e, le 27septembre), j’ai compris que je
(ITA , Yamaha Petronas), les je me suis battu toute ma vie. Depuis que j’ai pouvais jouer le titre... Mais je voudrais signaler
27 tours (108,135 km) en
41’22’’478 (moy. : 156,8 km/h) ; 10 ans, j’ai ce rêve dans ma tête. Et maintenant, quelque chose que peu de gens ont dit cette saison.
2. Miller (AUS, Ducati Pramac), je l’ai. Avec le coronavirus, la pression n’est jamais
à 0 ’’093 ; 3. P. Espargaro (ESP, Comment avez-vous vécu cette course? retombée. Habituellement, on a la pression quand
KTM Red Bull), à 3’’006 ; 4. Rins Ça a été la course où j’ai le plus souffert de la saison on est sur les circuits puis on se relâche quand on
(ESP, Suzuki Team), à 3’’697 ; et où il y avait le plus d’enjeux. Quand j’ai vu la rentre chez nous. Mais là, avec le coronavirus, à la
5. Binder (AFS, KTM Red Bull),
à 4’’127 ; 6. Oliveira (POR, KTM pancarte avec écrit: «champion du monde», maison je n’étais pas dans la mesure de
Tech 3), à 7’’272 ; 7. Mir (ESP, je me suis dit que ça ne pouvait pas m’être arrivé. déconnecter car il y avait toujours cette pression.
Suzuki Team), à 8’’703 ; Et j’ai commencé à pleurer. C’était difficile mais Ça a rendu la situation encore plus difficile.» R. Do.
8. Dovizioso (ITA, Ducati Team),
à 8’’729 ; 9. A. Espargaro (ESP,
Aprilia Racing), à 15’’512 ;

Par la petite porte


10. Viñales (ESP, Yamaha
Monster), à 19’’043 ; etc.
18 classés, 3 abandons dont
Quartararo (Yamaha Petronas,
9e tour) et Zarco (Ducati Avintia,
6e tour).
Encore victime d’une chute au guidon de sa M1, toujours
Championnat 1. Mir (titré), aussi capricieuse, Fabio Quartararo a rendu les armes,
171 pts ; 2. Morbidelli, 142 ;
3. Rins, 138 ; 4. Viñales, 127 ; hier à Valence. Le voilà cinquième du Championnat.
5. Quartararo, 125 ;
6. Dovizioso, 125 ; DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À VALENCE (ESP)
uu puisque Lorenzo, « un modèle » qu’il aurait pu se passer avec Marc 7. P. Espargaro, 122 ; 8. Miller,
112 ; ... 13. Zarco, 71 ; etc.
selon Mir, était le seul jusque-là à en course, prolonge Mir. Évidem- Ce n’est sûrement pas l’épilogue
avoir interrompu le cycle de titres ment, Marc était le plus rapide ces qu’il imaginait. Hier, alors que
de Marquez et on sentait bien que dernières années, il était l’homme Moto2 Joan Mir paradait dans sa nou-
ça lui faisait plaisir que le petit Mir à battre. Je ne sais pas quand il re- GP de Valence (14/15) velle tenue de champion du
prenne le relais. viendra. Au début, il risque de man- classement 1. Martin (ESP, monde, Fabio Quartararo avait
Mais pour combien de temps? quer de repères. Mais il connaît le Kalex Red Bull), 25 tours depuis longtemps rejoint son box.
« J’espère que Marc va revenir en niveau pour gagner.» (100,125 km) en 40’2’’225 Dans une course partie à l’envers,
grande forme, lâche Davide Brivio, Lui aussi dorénavant. Et pour (moyenne : 150 km/h) ; 2. Garzo après un virage 2 sabordé à cause
(ESP, Kalex Flexbox), à 0 ’’072 ;
le directeur de Suzuki. Pour la quelqu’un qui s’est toujours ins- 3. Bezzecchi (Kalex Sky), d’un freinage bien tardif (passant
beauté du sport, on va évidemment piré d’un illustre tennisman (Ra- à 0’’204 ; ... 6. Bastianini (ITA, de la 11e à la 20e place), le Fran-

Godl and Goose/Icon Sport


vouloir relever le défi. Je pense que fael Nadal), originaire du même Kalex Italtrans), à 2’’329 ; etc. çais est descendu encore plus
ça va être un Championnat très in- archipel, on peut imaginer qu’il Championnat 1. Bastianini dans les bas-fonds, comme s’il en
téressant avec le retour de Marc. » sera difficile de lui reprendre son (ITA, Kalex Italtrans), 194 pts ; avait besoin. En plein 9e tour, alors
«C’est toujours difficile de savoir ce bien. É 2. Lowes (GBR, Kalex EG), 180 ; qu’il bataillait avec les besogneux,
3. Marini (ITA, Kalex Sky), 176 ; il perdait l’avant et s’en allait finir
... 5. Martin, 150 ; etc.
ce week-end galère dans le gra-
vier, tout comme son compatriote Nouvelle désillusion pour Fabio Quartararo, qui a chuté dès le 9e tour hier.
Moto3 Johann Zarco (au 6e tour). Un épi-
GP de Valence (14/15) logue foireux, qu’il encaissait en mao (dernière manche du Cham- toire et, cette année, on n’en était
classement 1. Arbolino (ITA, se relevant sans envie, jetant un pionnat, dimanche). On manque pas capables et on a un niveau au-
Honda Rivacold), les 23 tours regard noir pour sa M1 avant de de vitesse et ce n’est pas normal. tour de la dixième place, livre-t-il
(92,115 km) en 38’17’’462 sortir de la piste. On a souffert sur beaucoup de pis- dépité. C’est incompréhensible.»
(moyenne : 144,3 km/h) ;
tes et il faut qu’on trouve une solu- Le Français semble touché
2. Garcia (ESP, Honda Estrella), à Le duo avec sa moto tion pour être compétitifs partout.» mentalement. Pilote jugé comme
1’’142 ; 3. Fernandez (ESP, KTM ne fonctionne plus
Red Bull), à 1’’297 ; 4. Arenas Longtemps leader du Cham- l’un des plus propres du plateau, il
(ESP, KTM Gaviota), à 2’’825 ; Car, même si la claque reçue ici pionnat, Quartararo est rentré vient de multiplier les erreurs
etc. même la semaine passée (14e, dans le rang. Il faut dire que son dans cette fin de saison, prouvant
Championnat 1. Arenas, alors que Mir s’imposait) avait rythme depuis son dernier suc- que quelque chose s’est cassé.
170 pts ; 2. Ogura (JAP, Honda déjà fortement repoussé les dé- cès à Barcelone (le 27septembre) « Je n’arrive pas à expliquer nos
Team), 162 ; 3. Arbolino, 159 ;
etc.
sirs de titre aux futures années, le est plutôt celui d’un pilote sans problèmes. Même sur la moto, je
numéro 20 espérait tout de guidon pour 2021 que d’un crack sens que je ne vais pas vite. Et c’est
Prochain et dernier Grand Prix : même quelque chose sur ce Ri- (17 points en 5 courses). Doréna- frustrant car je ne peux pas faire
Portugal (Portimao, circuit cardo Tormo, malgré les diffé- vant cinquième du général (ex ae- autrement. Je n’ai pas le potentiel
de l’Algarve, 22 novembre). rents essais qui démontraient quo avec Dovizioso), il peut encore pour vraiment tourner. Je dois choi-
que son duo avec sa M1 ne fonc- finir sur le podium (13 points de sir entre tourner et faire une bonne
tionnait plus. Malheureusement retard sur Rins) mais aussi dé- accélération. C’est important de
pour « el Diablo », le feu n’a pas gringoler jusqu’à la neuvième bien analyser les choses.»
repris. « Ça a été une journée diffi- place, ce qui serait, au final, beau- Avant de tout mettre à plat, il lui
cile, lâchait-il. Je ne sais pas quoi coup moins bien que sa cin- reste un dernier tour sur le ma-
dire. Nous ne sommes pas rapides. quième place (sur 19 GP) de son nège portugais qu’il adore. De
Albert Saiz/AP

Nous devons trouver la solution. année rookie. «L’année dernière à quoi, peut-être, améliorer sa
J’espère que ça sera le cas à Porti- Valence, on se battait pour la vic- sortie. R. Do.
24 rugby Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

TOP 14 9e journée Stade Français 35-13 La Rochelle

Macalou,
c’est fou !
Le troisième-ligne du Stade Français a livré
une prestation impressionnante face
au leader rochelais. Un talent qu’il devrait
bientôt exprimer chez les Bleus.
THOMAS PEROTTO on a noté son évolution. Notam-
ment dans son jeu défensif, le grat- 18e minute.
Ce matin, Sekou Macalou aurait tage, les mauls », avait finalement Sekou Macalou raffûte
dû prendre la direction de Mar- expliqué le sélectionneur des Jules Plisson et s’en va
coussis afin de retrouver l’équipe Bleus. « Sekou était une vraie ten- inscrire son premier essai
de France. L’annulation de Fran- tation, confirmait le manager Ra- du match, le deuxième
ce-Fidji a conduit l’encadrement phaël Ibañez. Gonzalo Quesada (le pour le Stade Français.
des Bleus à conserver le même manager général du club pari-
groupe pour le déplacement en sien) nous a parlé de deux ou trois
Écosse samedi, laissant Macalou semaines d’absence. Il postulera à
en position d’attente frustrante. nouveau. »
Est-ce pour cela que le troisième- L’encadrement des Bleus Top 14 classement
ligne du Stade Français a livré n’avait pas menti. Débarrassé de pts J.
une prestation majuscule hier ses petits soucis musculaires et 1 La Rochelle 26 8
soir, pour montrer qu’il a bien, en en très grande forme, Sekou Ma- 2 Toulouse 24 9
ce moment, le niveau internatio- calou devait retrouver l’équipe de 3 Clermont 23 7
nal ? C’est une possibilité. Et c’est France en Écosse. Il la retrouvera 4 Toulon 23 7
surtout une évidence. Le Parisien a priori pour préparer la réception 5 Racing 92 22 7
a été étincelant et a porté son de l’Italie (28 novembre). « Sekou, 6 Lyon 20 7
équipe vers un succès bonifié très c’est un mec à part : il nous marque 7 Bordeaux-Bègles 19 7
important face à La Rochelle. deux essais, il y en avait même un 8 Stade Français 19 7
En première période, c’est sa troisième (gâché par un en-avant 9 Bayonne 16 8
percée à grandes enjambées et à 5 mètres de la ligne), je pense 10 Pau 15 9
sa prise d’intervalle entre Leyds qu’on va le chambrer toute la se- 11 Montpellier 12 6
et Aguillon qui a amené l’essai de maine avec ça, souriait l’ouvreur 12 Castres 11 7
Naivalu (12e). Six minutes plus parisien Joris Segonds au micro 13 Brive 10 8
tard, il s’est proposé à l’intérieur de Canal + après le match. Il nous 14 Agen 2 9
de Naivalu pour casser le pla- fait un sacré match, c’est le Sekou
quage de Leyds et filer vers l’en- qu’on aime et qu’on veut voir tous vendredi
but, gratifiant au passage Jean- les week-ends. » Castres 29-30 Bordeaux-Bègles
Bouin d’un gros raffut sur son Sur le terrain, il est l’élément samedi
ancien coéquipier Jules Plisson essentiel d’une troisième ligne Pau 16-22 Toulouse ;
(18e). Du très haut niveau pour ce- parisienne qui doit en ce moment

Retour sur terre


Agen 9-38 Toulon ;
lui qui ne compte pour l’instant se passer de ses Argentins Pablo Bayonne 29-20 Montpellier ;
qu’une seule sélection chez les Matera et Marco Kremer. Offen- Brive 19-23 Racing 92
Bleus, en novembre 2017 face au sivement, Quesada en a fait un hier
Japon (23-23). « C'est un facteur X, pion majeur de son dispositif. Stade Français 35-13 La Rochelle Visiblement éreintés, les Rochelais sont lourdement tombés hier
il gagne ses duels. On préfère l’avoir L’ancien gamin de Sarcelles et
reporté à Jean-Bouin, déraillant sur leurs points forts du début de saison.
avec nous, c’est sûr. C’est un joueur Massy est presque systémati-
hybride et je crois que c’est celui qui quement positionné dans le cou- Clermont - Lyon
va le plus vite ! Je pense qu’il mérite loir des quinze mètres, voire dans YANN STERNIS tes, a reconnu Gibbes après la en-avant, à l’image de celui de
d’aller en équipe de France », con- le couloir des cinq, pour être partie. C’est une grosse décep- Lopeti Timani à une poignée de
fie Loïc Godener, le numéro 8 du trouvé sur les renversements de Si vous aviez pris l’habitude de re- tion. » mètres des poteaux du Stade
Stade Français. jeu où sa vitesse au démarrage garder les matches de La Ro- L’impressionnant rideau dé- Français à la 40e. « On a manqué
fait des ravages. chelle lors de sa dernière série de fensif jaune et noir, rapide, com- beaucoup de plaquages, on a pé-
“Il (Macalou) nous Avec un trio arrière Etien- prochaine journée 10e cinq victoires, vous n’avez proba- pact et organisé, a laissé place à ché dans ce secteur », a souligné
marque deux essais, Veainu-Naivalu qui se balade vendredi 27 novembre blement pas reconnu les leaders une défense apathique et désor- Kévin Gourdon. Enfin, et c’est à
il y en avait même partout, la présence de Macalou 18 h30
du Top 14 hier, hormis, peut-être, donnée. Les Parisiens se sont noter pour conclure cette liste
La Rochelle - Brive
un troisième (en-avant). en position d’ailier est un atout
20 h45
dans les cinq premières minutes d’ailleurs délectés des intervalles non exhaustive des défauts ro-
Je pense qu’on va le considérable. À l’heure de jeu, Castres - Clermont de jeu. Et ensuite ? Le trou noir. laissés par les Maritimes, inscri- chelais du soir, soulignons qu’ils
chambrer toute la
semaine avec ça ,,
JORIS SEGONDS,
c’est dans ce rôle qu’il s’est offert
son doublé en allongeant sa fou-
lée le long de la ligne de touche.
samedi 28 novembre

Toulon - Pau
15 h15
Les hommes de Jono Gibbes
ont ressemblé à des sosies ha-
rassés des joueurs qu’ils étaient
vant trois essais (12e, 18e, 27e) en
un quart d’heure. « Plus agressifs,
on est endormis », a d’ailleurs
ont plié dès la première période,
celle où ils imposaient leur jeu
depuis le début de saison.
OUVREUR DU STADE FRANÇAIS Pas forcément très sollicité pour 18 h15 cet automne. Les derniers mat- lancé Romain Sazy à ses parte- Les entraîneurs maritimes ont
batailler sur les points de rencon- Toulouse - Agen ¢ ches, et notamment l’intense naires dans leur en-but après eu beau multiplier les change-
tre, Macalou est d’autant plus Montpellier - Bordeaux-Bègles choc remporté contre Clermont l’essai d’Etien. ments, leur équipe n’a ensuite ja-
Début octobre, le nom du natif de frais lorsque le ballon arrive à lui. dimanche 29 novembre la semaine dernière (19-10), ont mais pu rattraper son retard,
Sarcelles (25 ans) était déjà re- « Tout le monde le connaît, il va très 18 h visiblement pesé lourd dans Retière signe même si Arthur Retière a signé
venu dans les discussions pour la vite, souriait le demi de mêlée Ar- Racing 92 - Bayonne
leurs jambes. son apparition son apparition sur la pelouse en
21h 05
première liste de Fabien Galthié thur Coville. Il a des qualités hors Lyon - Stade Français « C’est difficile, on a manqué En plus de leur placement aléa- inscrivant un essai (51e). Ce qui
en prévision du test-match face normes et on essaie de l’utiliser à d’énergie ce soir (hier soir), on a toire et de leur engagement en n’a même pas empêché les Pari-
au pays de Galles. « Sekou Maca- bon escient. » Avec lui, le Stade joué contre une équipe avec de berne, les Rochelais ont peiné siens de prendre le bonus offen-
lou est blessé aux ischio-jambiers. Français peut être serein. Les l’enthousiasme, de la vitesse, on techniquement, ratant de multi- sif. Il n’y avait décidément rien à
Il fait un très bon début de saison et Bleus, bientôt, aussi ? É est passés à côté pendant 80 minu- ples plaquages, commettant des sauver de cette soirée-là.
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
25
Agen TOP 14

« Il y a une urgence »
Appelé à Agen pour succéder à Christophe Laussucq, l’ancien coach toulousain
Régis Sonnes se projette sur l’avenir de la lanterne rouge du Top 14.
RICHARD ESCOT rugby agenais. J’ai prévu de faire un point
avec le président en mars-avril et nous ver-
Après avoir quitté le Stade Toulousain la rons ensemble si je signe sur du long
saison dernière pour se ressourcer auprès terme. » Car ce voyageur ovale (Espagne,
des cadets de Blagnac, tout en acceptant Irlande) a imaginé un projet ambitieux : «Il
un rôle auprès de l’équipe de France des ne s’agit pas d’endiguer la fuite des talents
moins de 20 ans, Régis Sonnes (48 ans) a mais de faire de la formation un processus de
répondu favorablement à l’offre du SU développement. Les joueurs ainsi formés
Agen de remplacer Christophe Laussucq nous permettront de nous maintenir en
au poste d’entraîneur principal, épaulé par Top 14. Ensuite, ils partiront ailleurs mais

Frédéric Lancelot/L’Équipe
Jalil Narjissi et Sylvain Mirande. « Agen, j’y nous aurons renouvelé notre équipe avec
ai vécu comme joueur (1998-2001) et entraî- une nouvelle génération. Agen doit être une
neur (2005-2006) des moments forts, des opportunité pour de jeunes talents d’avoir du
choses très personnelles, raconte l’ancien temps de jeu. Notre stratégie consiste à
Montois, pour expliquer son choix soudain. créer un facteur fort d’identité. »
J’ai été attiré aussi par la définition du poste, à En attendant, Régis Sonnes va gérer le
savoir manager général. » Régis Sonnes s’apprête à tenir les rênes présent. «Il y a une urgence de résultats et je
Le défi s’annonce épicé : neuf défaites sportives d’un club qu’il connaît bien. ne sais pas si je parviendrai à résoudre cette
agenaises en autant de journées disputées situation. J’espère y arriver mais ce qui
cette saison, une dernière place synonyme de Brennus (1994, 1995, 1997) à l’aile de la m’importe, ce sont les contenus. Il faut
de descente en Pro D2 et la perspective de troisième ligne. d’abord réussir le démarrage du projet, et
se déplacer à Toulouse (28 novembre), le « Je vais signer pour un minimum de dix- ensuite mettre en parallèle le court et le long
club avec lequel il souleva trois boucliers huit mois, précise le nouveau directeur du terme. Ce qui n’est pas contradictoire.»

De bons
matins.
Stéphane Mantey/L’Équipe

hier
Stade Français 25 35-13 6 La Rochelle
Arbitre : M. Nuchy (Côte d'Argent). Stade Jean-Bouin.

Etien Burban Bethune Atonio Liebenberg Alonso-Muñoz

Danty Coville Gabrillagues Timani Plisson Sinzelle

Veainu Godener Latu Bourgarit Gourdon Dulin

Arrate Segonds Maestri Sazy Le Bail Aguillon


(cap.)
Naivalu Macalou P. Alo-Emile (cap.) Wardi Kieft Leyds
Les meilleurs joueurs sont en couleur
Stade Français (BONUS OFFENSIF) La Rochelle
Réalisations : 4 E, Naivalu (12e), Macalou Réalisations : 1 E, Retière (51e) ;
(18e, 62e), Etien (27e) ; 2 B, Plisson (6e, 16e) ; 1 T, Plisson.
2 B, Segonds (33e, 58e) ; 1 D, Segonds Remplacements. – 28e : Alonso par
(22e) ; 3 T, Segonds (18e, 27e, 62e). Favre, Sazy par Leroux ; 42e : Aguillon par
Remplacements. – 50e : Gabrillagues Retière ; 59e : Le Bail par Berjon, Atonio
par De Giovanni ; 59e : Bethune par par Joly ; 65e : Gourdon par Bourdeau,
Mavinga, Burban par Grobler ; 64e : Arrate Bourgarit par S. Lagrange ; 72e : Wardi
par Hamdaoui, Coville par Hall, P. Alo- par Aouf ; 75e : Dulin par Alonso.
Emile par Tagi ; 72e : Naivalu par Lapègue. Carton. – 1 jaune : Leyds (27e).
Temporaire : Latu par Panis (50e-75e).
Cartons. – 3 jaunes : Godener (50e),
Entraîneur : J. Gibbes.
08h15 07h-09h
P. Alo-Emile (5e), Veainu (39e).
Entraîneur : G. Quesada.
L’interview politique europe mATIN 07h50 & 08H40
Évolution du score : 0-3, 5-3, 5-6, 12-6, 15-6, 22-6, 25-6 (mi-temps) ; SONIA MABROUK Matthieu Belliard nicolas canteloup
25-13, 28-13, 35-13.
26 golf Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

84e MASTERS Grand Chelem

Johnson façon puzzle


Monstre de solidité – qu’il n’a pas toujours été –, Dustin Johnson a éparpillé la concurrence
pour s’offrir son deuxième Majeur. Il n’a jamais autant mérité sa place de numéro 1 mondial.
ROMAIN LEFEBVRE

Le suspense aura duré cinq trous.


descendant « en chaussettes » l’esca-
lier de sa maison de location. Le genre
de bourde qui fit passer le bombardier
EN BREF
DUSTIN
Cinq trous pendant lesquels les fantô- barbu pour un gars plutôt sympathi- JOHNSON (USA)
mes du passé de Dustin Johnson ont que, malgré sa réputation de fêtard co- 36 ans.
dansé autour des greens. On ne saura caïnomane révélée par la presse amé- 1,93 m ; 86 kg.
jamais si c’est la crise sanitaire qui les ricaine trois ans plus tôt. À l’époque, Numéro 1 mondial.
a chassés. Mais sans la marée électri- trois contrôles positifs lui collaient à la
que de fidèles qui étouffe habituelle- casquette : un pour usage de mariju- ¢ 2 victoires en Grand
ment l’aire de jeu, le numéro 1 mondial ana en 2009, et deux pour cocaïne en Chelem (US Open 2016,
a connu un de ses dimanches les plus 2012 et 2014, sans qu’aucune suspen- Masters 2020).
paisibles, bien trop silencieux pour sion n’ait été rendue publique puisque, ¢ 2e du British Open
provoquer le frisson ultime. selon les règles du PGA Tour, il n’est (2011) et de l’USPGA
Avant ce jour fade, DJ avait laissé pas tenu de communiquer des sanc- (2019, 2020).
échapper quatre Majeurs dont il était tions disciplinaires contre les golfeurs ¢ 23 victoires sur le
leader au matin du quatrième tour, la positifs aux drogues récréatives. Le PGA Tour.
dernière fois en août (USPGA, terminé très bien informé site Internet ¢ 1 FedEx Cup (2020).
6e). Mais le plus cruel restera à jamais Golf.com assura cependant que le gol- ¢ 1 Ryder Cup (2016).
le troisième de ses US Open caviardés feur avait purgé six mois en 2014, ce
(2010, 14 et 15), quand son putt de qui n’a jamais été confirmé par l’inté-

46
70 cm pour partir en play-off avec Jor- ressé, lequel déclarait alors avoir eu
dan Spieth avait dépassé le trou. Hier, besoin d’une pause parce qu’il était
deux bogeys aux trous 4 et 5 firent fon- confronté à un « challenge personnel ».
dre son avance de quatre coups ac-
quise la veille sur l’étonnant Sungjae Paulina Le classement
Im, revenu à une longueur. Celui qui avant les larmes de Victor Perez
n’avait pas manqué une mise en jeu Plus tard, Johnson se livra dans les co- qui a terminé
samedi s’égarait dans les roughs ou lonnes de Sports Illustrated en affir- dans le par hier
les bunkers de parcours, quand le Co- mant qu’il n’avait aucune addiction à la (+ 1 au total) et est
réen mafflu pointait les mâts à coups drogue. « J’ai des problèmes, mais pas quasiment assuré de finir
de fers laser. celui-ci, reconnaissait-il, précisant qu’il l’année dans le top 50
buvait parfois trop de vodka pour cal- mondial, ce qui devrait lui
Chute dans l’escalier, mer son stress. Je ne suis pas accro à la permettre de jouer un
marijuana et cocaïne gueule de bois tous les matins, car je ne deuxième Masters
Mais la plaisanterie ne dura pas. Mal- bois pas très souvent. Mais quand je bois, dans cinq mois
gré le vent, les greens asséchés rede- c’est un peu trop. » (8-11 avril 2021).
venus (presque) fidèles à leur réputa- Oubliés ces excès qui appartien-
tion et les exploits de l’Australien nent au passé, DJ est un de ces cham-
Cameron Smith, auteur dans la partie pions millionnaires discrets et peu ex-
précédente de recoveries insensées pansifs. Qu’importe, la mère de ses classement final par 72
entre les arbres (aux 7 et 9), le rouleau deux enfants l’est pour deux. Paulina 1. (– 20) D. Johnson (USA,
compresseur de Columbia remit la Gretzky, fille de la légende du hockey 65+70+65+68) ; 2. (–15) Im
machine à birdies en route (6). C’était canadien Wayne Gretzky, passe rare- (CDS, 66+70+68+69), Smith
bien assez pour recevoir sa première ment inaperçue. Sur les réseaux so- (AUS, 67+68+69+69) ; 4. (– 12)
Thomas (USA, 66-69+71+70) ;
veste verte des mains de Tiger Woods, ciaux comme le long des fairways ou à 5. (– 11) Frittelli (AFS,
à qui il venait de chaparder au passage la sortie du green du 18 d’Augusta Na- 65+73+67+72), McIlroy (ILN,
le record du parcours (– 20). Avec cinq tional, hier, où son étreinte langou- 75+66+67+69) ; 7. (– 10) Rahm
longueurs d’avance sur Smith et Im, 8 reuse avec le nouveau member a dû (ESP, 69+66+72+71), Koepka
sur Thomas et 9 sur un McIlroy brillant chiffonner les plus anciens dignitaires (USA, 70+69+69+70) ; ...10.
(– 9) Reed (USA, 68+68+71+72) ;
sur les trois derniers jours, Johnson a du club. Au même endroit, quelques 19. (– 6) Fleetwood (GBR,
Curtis Compton/AP

éparpillé la concurrence comme un minutes plus tard, le vainqueur du 71+66+71+74) ; 34. (– 2)


Woods de la plus grande époque. 84e Masters se laissait submerger par DeChambeau (USA,
Voilà une juste revanche pour celui l’émotion au micro de CBS. « J’en ai tel- 70+74+69+73) ; 38. (– 1) Woods
qui, en 2017, déjà numéro 1 mondial et lement rêvé, je suis tellement heureux, je (USA, 68+71+72+76) ; 46. (+1)
Perez (70+71+76+72).
archifavori du Masters, avait dû décla- ne sais pas quoi dire », balbutiait-il en
rer forfait à la dernière minute, dos en larmes. Ouf, honneur et dignité étaient Dustin Johnson n’est pas qu’un bombardier sans états d’âme. Wedge en main, le numéro 1 mondial
vrac, après une chute grotesque en saufs. É a aussi rendu une très belle copie hier à Augusta, pour s’adjuger sa première veste verte.

Woods, et dix de der


Le tenant du titre a entaché hier sa carte d’un 10 – score inédit pour lui – sur le par 3 du trou n°12.
Il n’est jamais trop tard pour mal faire. Ti- 23 789 trous avant d’atteindre cette pi- suite, Woods met trop de back spin (effet « J’ai tapé un peu plus de coups que je ne trous pour terminer en + 4 (– 1 au total), à
ger Woods (44 ans) l’a prouvé hier sur le teuse marque. On n’a pas recompté, rétro) sur son coup de wedge (3e coup) qui le souhaitais (rires), expliquait le puni. Je la 38e place. Maigre consolation, il n’est
trou signature d’Augusta National, ce vi- mais une chose est sûre : avant ce septu- se pose sur le green mais dégueule à me suis trompé dans le sens du vent qui ve- pas le premier porteur de la veste verte à
cieux petit par 3 du trou n°12, au cœur de ple bogey, Woods n’avait jamais dépassé nouveau en marche arrière dans l’eau ; nait de la droite quand les deux autres ont se crasher de la sorte. En 2018, Sergio
l’Amen Corner qu’il connaît pourtant 8 (à deux reprises) sur un trou d’Augusta, drop, pénalité. Le 5e coup, trop appuyé, tapé mais qui a tourné quand j’ai joué. C’est Garcia, vainqueur l’année précédente à
comme sa main. En inscrivant un 10 en 23 participations. trouve le bunker derrière le green. La là que le problème a commencé. Ça fait Augusta, avait mis 13 coups pour venir à
d’amateur sur sa carte, le Tigre a réussi Le naufrage commence par un coup sortie (6e coup), jouée en équilibre, pres- partie de notre sport, parfois horriblement bout du 15, et Bubba Watson 10 sur le
une première dans sa carrière : jamais il de fer 8 paresseux qui prend la pente de que en grand écart, file droit dans l’eau ; solitaire. C’est ce qui rend ce jeu si unique, si même trou n°12, en 2013. Un an plus
n’avait scoré à deux chiffres sur un trou l’avant-green et roule en sens inverse drop, pénalité. Nouvelle tentative depuis difficile mentalement. On est tous passés tard, le gaucher américain reprenait sa
depuis ses débuts pro. Selon les stats les dans le Rae’s Creek, la rivière qui ser- le bunker (8e coup) un peu courte cette par ces moments-là. » Ego froissé, Woods green jacket. Woods n’a que cinq mois à
plus improbables, il aurait joué pente devant le green ; drop, pénalité. En- fois, avant deux putts pour conclure. enchaînait par 5 birdies sur les 6 derniers patienter pour l’imiter. R. L.
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
27
tennis
indoor ATP MASTERS

Evgueni Kafelnikov Evgueni Kafelnikov,


ci-contre à Newport

«Je suis
(États-Unis) lors de son
intronisation au Hall
of Fame du tennis,
en juillet 2019, est ravi
de voir deux de ses

super fier»
compatriotes (photo de
gauche, après la victoire
de Daniil Medvedev
sur Andrey Rublev,
à droite, en quarts
de finale du dernier
US Open) jouer
L’ancien numéro 1 mondial russe se réjouit les premiers rôles
à Londres cette semaine.
que deux de ses compatriotes, Andrey
Rublev (23 ans) et Daniil Medvedev (24 ans),
participent au Masters.

LA REVANCHE
DE THIEM
L’affiche de la finale
2019, remportée par
Tsitsipas face à Thiem
dans une ambiance
électrique, a ouvert hier
ce Masters à huis clos.
Remis de leurs petits
pépins physiques (le
pied pour l’Autrichien,
Wang Ying/ZM/Panoramic

la cuisse pour le Grec),


ils se sont offert un
nouveau bras de fer où
Seth Wenig/AP

le service a joué un rôle


capital et où le récent
vainqueur de l’US Open
a pris sa revanche en
ROMAIN LEFEBVRE (Shapovalov). Ils respectent le pays qui leur a pourquoi ses adversaires ont tant de mal Medvedev ont tous les deux les moyens de le s’imposant 7-6 (5), 4-6,
donné une chance de devenir joueurs pro. face à lui. faire. Il y aura bientôt un changement de 6-3 grâce à une
Deux Russes au Masters – Rublev et Med- C’est au Canada, à la Grèce ou à l’Allemagne À part peut-être chez Medvedev, il semble génération, à coup sûr. Tôt ou tard, les Nadal, excellente qualité
vedev –, c’est une première depuis le duo que revient tout le crédit de leurs succès. que les parents sont décisifs dans la Federer ou Djokovic vont s’arrêter. Mais la de première balle en fin
Safin-Kafelnikov en 2000 ; deux autres – Mais pour ce qui est des autres, Daniil formation des Russes… compétition ne va pas devenir facile pour de match et à sa volonté
Zverev et Tsitsipas – le sont en partie par (Medvedev), Andrey (Rublev) ou Karen Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous autant. Rublev et Medvedev vont devoir permanente de dicter le
leurs origines ; ajoutez-y Shapovalov et (Khachanov), qui se sont développés dans en ce qui concerne Daniil. Je connais ses s’extraire d’un groupe où les Shapovalov, jeu. Mais Thiem n’a pas
Khachanov, et voilà six membres du top 20 mon pays, je ne peux être plus heureux de parents. Ils ont essayé de le pousser autant Tsitsipas ou Zverev seront durs à battre. caché sa fatigue :
aux racines implantées en Russie où vit les voir connaître autant de succès. Trois qu’ils pouvaient. Mais c’est une de nos Ce sont de bons mecs, avec de fortes « Mentalement, c’est
l’ancien numéro 1 mondial (1999) Evgueni gars dans le top 20, dont deux dans les 10 et particularités: nous sommes nés et avons personnalités, des styles de jeux épuisant. Normalement,
Kafelnikov. Entre deux parties de golf – « je qualifiés pour le Masters, c’est fabuleux. grandi dans un pays où il n’était pas facile de intéressants, particulièrement Denis et tu prends beaucoup

,,
joue tous les jours, je profite de la vie » – et des voyager jusqu’au milieu des années 1990. Stefanos. Tout cela annonce un bel avenir d’énergie positive des
commentaires pour la télé russe, le double “Rublev a un fonds de jeu plus Le pays était pauvre et réussir dans le tennis pour le tennis dans les dix prochaines fans. Là ça manque, tu
vainqueur en Grand Chelem (Roland-Gar- solide que Medvedev était un moyen d’accéder à la gloire, à la années au moins. dois aller la chercher toi-
ros 1996, Open d’Australie 1999) s’est pen- Qu’y a-t-il de russe en eux? richesse. C’était presque un chemin Si vous aviez quelques dollars à miser, même et te pousser ».
ché sur cette génération qu’il verrait bien Il m’est difficile de répondre en dehors du logique. En ce sens, oui vous avez raison: sur qui, entre Rublev et Medvedev, S. D.
dominée par Rublev, sur lequel il ne tarit pas jeu. Chacun a son propre style. Andrey est les parents ont toujours été un facteur de seriez-vous prêt à parier pour être le
d’éloges. unique. Il n’a pas un profil russe comme réussite et notamment pour chacun des premier à remporter un Grand Chelem?
celui de Marat (Safin) ou le mien. Il me fait trois meilleurs actuellement. (Sans hésitation.) Rublev. Je pense qu’il a un
« Vos compatriotes sont partout... plutôt penser à Agassi au début de sa Avec Safin, vous avez été numéros 1 fonds de jeu plus solide que Daniil. Ça ne
C’est super bien sûr, même si je ne carrière. Il y a plus de “russitude” dans le jeu mondiaux. Pensez-vous que cette veut pas dire que Daniil n’aura pas sa
considère pas Sasha (Zverev) et Tstitsipas de Medvedev car la puissance n’est pas une nouvelle génération en a les moyens? chance, comme en finale de l’US Open l’an
comme des Russes à part entière, bien qu’ils de ses caractéristiques. Mais son style reste Pour devenir numéro 1 mondial, il faut dernier contre Nadal. Mais je pense que
aient des origines. Pareil pour Denis spécial, différent de tous les autres. C’est gagner un Grand Chelem. Rublev et Rublev est en train de mûrir, et de plus en Masters
plus vite. Sa technique est bien plus Londres
construite que celle de Medvedev. Il n’a pas
Nadal, contrôle total
groupe Londres 2020
Et Nadal ne desserrera pas l'étreinte, porté par un service très performant, de points aussi faibles que le coup droit de hier
puisqu'il ne perdra que cinq points sur sa mise en jeu au premier set. Avant Medvedev, bien trop vulnérable pour être
Thiem (AUT) b. Tsitsipas (GRE),
Pour son premier Masters, Andrey Rublev, bien plus timide qu'explosif, n'a le match, le numéro 2 mondial restait sur une série de 69 matches sans compétitif à un niveau si élevé. Rublev n’a 7-6, 4-6, 6-3 .
pas réussi à déranger hier soir Rafael Nadal, qui a contrôlé sans forcer (6-3, défaite après avoir gagné le premier set. Gonflé par cet avantage initial, il a pas ce genre de faiblesse. D’un autre côté, Nadal (ESP) b. Rublev (RUS),
6-4). La bataille de cogneurs n'a pas fait d'étincelles, à peine plus que leur ajouté une unité à cette impressionnante série, se facilitant la tâche en je l’ai dit à de nombreuses reprises, le point 6-3, 6-4 .
unique confrontation en 2017, en quarts de l'US Open, quand le Majorquin breakant d'entrée Rublev, victime d'étourderies coupables dès le premier à améliorer chez Rublev, c’est le physique. groupe Tokyo 1970
avait déjà donné la leçon (6-1, 6-2, 6-2). jeu de la seconde manche. Vraiment tendu, loin de la confiance qui l'habitait S’il améliore sa condition physique, qu’il aujourd’hui 15 h
Au premier set, c'est Nadal qui mit l'impact, tentant le coup de bluff sur les ces dernières semaines comme lors de sa victoire à Saint- Pétersbourg, le travaille énormément d’après ce que je sais Djokovic (SER) - Schwartzman
deuxièmes balles du Russe en se tenant très près de la ligne, même s'il ne Russe n'arriva pas à libérer son bras, gêné par les chops sans consistance – et il l’a prouvé en enchaînant des matches (ARG)
trouva pas toujours le bon réglage. Peut-être que cela impressionna Rublev, de Nadal qui a su appuyer quand il le fallait sur les coups droits. Tant bien en cinq sets récemment à Roland-Garros –, 21 h
qui peina à bien servir et le paiera cher. Avec 35 % de première balles lors que mal, Rublev – qui a tout de même réussi à gagner un jeu de service en alors il aura beaucoup plus de succès que Medvedev (RUS) - Zverev (ALL)
de ses trois premiers engagements, le Russe offrit des possibilités à son 46 secondes – poussa Nadal à servir pour le match à 5-4. Mais l'Espagnol, Medvedev, c’est certain. En attendant, en
adversaire, qui finit par s'engouffrer dans la brèche pour mener 4-2. compact de bout en bout, ne trembla pas. tant que Russe, je suis super fier qu’ils soient
tous les deux à Londres cette semaine. » É
28 bateaux Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

VENDÉE GLOBE Rétro

Thierry Arnaud à bord


de son monocoque

Nicolas LuttiauL’Équipe
une semaine avant le départ
de la deuxième édition
du Vendée Globe,
en novembre 1992.

Décroché volontaire
En 1992, Thierry Arnaud décide de faire demi-tour au niveau du Portugal. Un Vendée Globe ne
s’improvise pas, d’autres ne finiront pas. Mais on peut aussi faire le tour de soi sans faire le tour du monde.
STÉFAN L’HERMITTE Eckhart : « Vous croyez connaître la mer ne déchire pas le rêve d’un enfant. Marie aussi taré… » Mais il n’est plus son propre
parce que vous la traversez avec un bateau, Guibert, 12 ans, apprenait au collège, aux maître.
Ce marin-là se terre. Ça peut se compren- mais la mer n’est pas une surface, elle est Sables. « Un externe est revenu après man- Son premier bord, dans un golfe pas très
dre, car la rumeur est parfois abjecte avec abîme, pour la connaître, faites naufrage. » ger, il m’a nargué : “Ton super-marin, il ne clair, est pathétique. La coque s’emmêle
ceux qui ont osé mais raté. « Y a eu Thierry On a redéniché Thierry Arnaud, Robinson part pas”. » Il y a peut-être eu des lalalère. dans les casiers à crabes, il saute à l’eau, se
Arnaud, celui qui n’avait pas emporté assez de qui a cru et osé, via un numéro de télé- positions « J’ai beaucoup pleuré, se souvient-elle, mon blesse avec son couteau, saigne, un hélico
couche-culottes » assénait un traîne-pon- phone, sur un parking de supermarché en hier 22 heures père est venu me chercher. » Marie s'initiait à filme au ras des flots et des sanglots. « J’ai
ton, pas plus tard que le jour du départ du Bretagne. Il a un peu hésité à reparler. Il la voile, elle avait son héros préféré, le renvoyé l’image d’un mec arrogant qui ne se
1. Thomson (GBR, Hugo-Boss),
Vendée Globe de maintenant, en dressant s’est longtemps arraché pour s’effacer des à 22 345,1 milles de l’arrivée ; joyeux Loïck Peyron. Elle en était à l’Opti- la jouait plus.» La mer appelle à la tragédie.
la liste des trop tôt revenus au port. réseaux. « Je vis dans le Morbihan, au milieu 2. Le Cam (Yes-we-can !), mist, aux Sports Nautiques Sablais. Les Mike Plant, le Ricain à gueule de James
Arnaud avait peut-être eu peur de salo- de tous ces bateaux du Vendée Globe, mais à 59,6 milles du leader ; moussaillons avaient tiré au sort un bateau Dean, n’est jamais arrivé au départ ; Nigel
per son fond de culotte, mais il s’était jeté à jamais je me suis dit que j’y retournerais, 3. Ruyant (LinkedOut), pour fourguer un écusson qui ferait aussi le Burgess, le broker anglais, va bientôt se
l’eau en 1992 (le 2e Vendée Globe de l’histoire). j’avais été immodeste, je me suis interdit de à 132,6 ; tour du monde. Elle hérite du moins couru. faire matraquer par sa bôme. Deux noyés.
4. Escoffier (PRB), à 170,6 ;
La mer, une première fois, l’avait vite ren- casino. » 5. Dutreux (OMIA - « Mais je suis tombée sur quelqu’un de La mer rue comme si elle était une orque
voyé aux Sables, et l’amour du public l’avait Water-Family), à 184,6 ; sympa et ouvert, qui s’occupait de moi, qui me qui ne tolère personne sur son dos, Peyron,
repoussé à l’eau. Mais la mer, encore, lui Il affale son ambition 6. Dalin (Apivia), à 187,5 ; laissait monter sur son bateau. » Et qui, le Poupon, Parlier aussi sont désarçonnés,
avait commandé un autre demi-tour, pas Son bateau fut saisi, ses dettes se gonflè- 7. Burton (Bureau-vallée 2), soir, y jouait de l’accordéon. les retours aux Sables s’accumulent. Le
plus loin que le Portugal, son amour-propre rent d’intérêts jusqu’à générer deux autres à 229,9 ; bateau d’Arnaud flanche de partout, pilotes
8. Seguin (Groupe-Apicil), “J’ai renvoyé l’image
,,
l’avait expédié à Lorient pour abandonner millions. « Ça a impacté dix-huit ans de ma à 239,5 ; auto, coulisseaux de grand voile.
en catimini. « C’est une histoire où j’ai perdu vie, j’y ai perdu mon couple. » Thierry Arnaud 9. Troussel (Corum-l’Épargne), d’un mec arrogant qui «Je me suis dit que rentrer c’était aussi fi-
beaucoup de rêves d’adolescence », glisse avait déjà goûté l’eau salée, il avait terminé à 247. ne se la jouait plus nir de préparer mon bateau. Mais quatre
t-il. une belle mini-transat initiatique. Il n’aurait 10. S. Davies (GBR, Initiatives- THIERRY ARNAUD jours plus tard, je ne suis pas reparti pareil.
On lui avait arraché un rendez-vous, en- peut-être pas dû croire aux bateaux plus cœur), à 253,9. Marie pleure et repleure, mais à travers J’étais moins dans l’excitation, je serrais les
1 mille nautique = 1, 852 km.
fin, en 2012, au bout d’une longue quête, un grands. Il prend maintenant la mer avec l’écran opaque de sa désolation, aperçoit le dents. J’ai réfléchi deux jours. J’ai pensé à
soir désespérant d’hiver, derrière la sortie raison, sur un petit esquif de 6 mètres, il fa- container-studio de Maryse et Amadou, mes gamins en bas âge, à la femme qui m’at-
arrivée d’une gare. Dans un café noir, il se brique un doris en kit, il promène son der- étoiles d’Europe 1 : « Je leur ai dit que je vou- tendait, je me suis dit : “assez joué au con”. »
confrontait à son miroir. « Je crois que c’était nier enfant, son « doudou », il envisage par- lais parler à la radio. » L’écho sera immense, Il se déroute sur Lorient. « Je ne voulais plus
un suicide social, que je devenais un petit Ber- fois un tour du monde apaisé « esprit onde démultipliée. Une souscription se de la foule. » Total, sept jours de large pres-
nard Tapie, que je virais vers quelqu’un et Moitessier », il fait dans l’humanitaire, il est lance, un sponsor, Maître Coq, cocorico, ac- que au près.
quelque chose qui ne me plaisaient pas. » coach, il est amoureux, il aide un handicapé cole son nom sur la coque blanche. Le ba- « Finalement j’ai fait comme les autres, je
Il avait revendu sa boîte d’informatique à à voguer, il s’est redessiné une nouvelle vie. teau n’est pas prêt, il n’était qu’une coquille suis allé aussi loin que je pouvais. Fallait tout
succès, touché un million, jeté trop vite Dix jours avant le grand départ, en ce vide trois mois plus tôt, la quille est défi- ça pour que je sois moins con. J’ai viré vers
dans un bateau tout neuf mais tardif. Il s’au- mois de novembre 1992, Thierry Arnaud, 32 ciente, le mât s’est affaissé pendant la qua- d’autres valeurs. J’ai monté dix boîtes, j’ai eu
to-analysait donc, et avait déniché une ans, subitement raisonnable, effrayé peut- lification. « On a installé la table à cartes dans des chevaux, etc, j’ai une vie magnifique. »
maxime réconfort, empruntée à un mysti- être, affalait son ambition. Il resterait à quai. la dernière nuit, les dernières voiles la veille, Marie a invité Thierry à son mariage. Ils
que rhénan du Moyen Âge tardif, Maître Il prétextait un manque d’argent. Mais on comment j’avais pu me mettre dans un truc se voient toujours. É
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
29 natation
Energy Standard Paris INTERNATIONAL SWIMMING LEAGUE

L’agent de Manaudou télévision


claque la porte de l’ISL
FONDATEUR : Jacques Goddet PROGRAMME DU JOUR
Direction, administration, rédaction
et ventes : 40-42, quai du Point-du-
Jour 92100 Boulogne-Billancourt.
BP 10302. Tél. : 01 40 93 20 20 12 h 30 AU CŒUR DES CLUBS
Jean-François Salessy, manager général de l’équipe L’ÉQUIPE Société par actions
simplifiée. Siège social :
40-42, quai du Point-du-Jour 92100 14 h 00 FOOTBALL EN DIRECT
Energy Standard Paris, annonce ce dimanche soir dans Boulogne-Billancourt. BP 10302
PRINCIPAL ASSOCIÉ :
CAN 2022. Qualifications. Zimbabwe-Algérie.
15 h 00 TENNIS EN DIRECT
une lettre ouverte qu’il quitte l’ISL. Et il n’est pas le seul. Les Editions P. Amaury
PRÉSIDENT : Aurore Amaury Masters ATP. 2e jour.
DIRECTEUR GÉNÉRAL, N. Djokovic (SER)-D. Schwartzman (ARG)
CÉLINE NONY DIRECTEUR DE LA PUBLICATION :
Jean-Louis Pelé 17 h 00 FOOTBALL EN DIRECT
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : CAN 2022. Qualifications.
Dans une lettre ouverte adressée à Jérôme Cazadieu
Mozambique - Cameroun.
Konstantin Grigorishin, milliardaire SERVICE CLIENT :
18 h 00 NATATION EN DIRECT
ukrainien propriétaire de l’Internatio- Tél. : 01 76 49 35 35
Meeting de Budapest (HON). ISL. 2e demi-finale.
nal Swimming League (ISL), compéti-
SERVICE ABONNEMENTS : 18 h 40 FOOTBALL EN DIRECT
tion se déroulant actuellement à Bu- 4, rue de Mouchy
dapest, Jean-François Salessy, l’agent 60438 Noailles Cedex National 1. 13e journée. Bastia - Saint-Brieuc.
E-mail : abo@lequipe.fr 19 h 00 CULTURE FOOT
de Florent Manaudou, vilipende l’orga-

Sébastien BouéL’Équipe
TARIF D'ABONNEMENT :
nisation et annonce qu’il claque la France métropolitaine : 1 an
porte. « Je ne souhaite plus faire partie (364 n°) : 555 € ou 430 € zones
portées Paris RP. Zones portées, 19 h 00 TENNIS EN DIRECT
de votre farce. Je rentre en France», ré- autres formules et étranger nous Masters ATP. 2e jour.
sume Salessy, manager général de consulter. Vasselin-Melzer - Pavis-Soares.
IMPRESSION :
l’équipe Energy Standard Paris, esti- CINP ( 77 - Mitry-Mory ), 20 h 00 BASKET EN DIRECT
mant que «l’ISL est un bateau sans gou- Jean-François Salessy, agent de Florent Manaudou, ici au meeting de Naples CIRA ( 01 - Saint-Vulbas ), Eurocoupe H. 5e journée. Match en retard.
vernance, avec un seul actionnaire et des en octobre 2019, mène la fronde face au patron de l’ISL, Konstantin Grigorishin. CIMP ( 31 - Escalquens ).
Siège social : Parc d’activité Nanterre-Bursa (TUR).
généraux sans pouvoir». de la Villette aux Aulnes 20 h 45 TOUT LE SPORT
opérations commerciales, confirme « Comme je l’ai expliqué récemment 77290 Mitry Mory
L’ISL accusé de privilégier ces accusations. «Le general manager au propriétaire, j’ai vécu une double mort, CILA ( 44 - Héric ), Nancy Print
financièrement nageurs ( 54 - Jarville ), MIDI PRINT 20 h 55 FOOTBALL EN DIRECT
d’Energy Standard Paris claque la porte financière et professionnelle, évoque ( 30 - Gallargues-le-Montueux ).
et entraîneurs parce qu’il n’est pas payé. Tout comme Hubert Montcoudiol. Il me reproche de Dépôt légal : à parution Euro Espoirs 2021. Qualifications.
PAPIER : France-Suisse.
L’agent de Manaudou interpelle ainsi moi. Ce n’est pas uniquement un caprice, ne pas avoir généré de partenaires cette Origine : France
Grigorishin : « Je dois avouer que vous insiste Montcoudiol. Depuis le début, année, de revenus commerciaux. Sa- Taux de fibres recyclées : 100 % 21 h 00 TENNIS EN DIRECT
avez mis beaucoup d’énergie à cons- Jean-François essaie de faire bouger les chant que c’est une partie de mes fonc- Ce journal est imprimé sur du papier Masters ATP.
truire un format de compétition, un pro- choses. Une seule de ses actions a été tions. Je peux comprendre que l’on me
porteur de l'Ecolabel européen sous D. Medvedev (RUS)-A. Zverev (ALL)
le numéro FI/37/01
duit audiovisuel attractif et à ne choyer approuvée, c’est d’accoler Paris au nom juge là-dessus. Je l’aurais accepté. Sauf Eutrophisation : 22 h 45 NIGHT CLUB
que les acteurs principaux du film avec de l’équipe Energy Standard. C’est une qu’en se séparant d’un employé, on lui pTot 0,009 kg / tonne de papier
PUBLICITÉ COMMERCIALE :
des prize money : les nageurs et leurs franchise française de par sa dénomina- paie les mois travaillés.» AMAURY MEDIA 23 h 00 LATE FOOTBALL CLUB
entraîneurs, jusqu’alors sous-payés. » tion juridique et sa domiciliation à Paris.» Hier soir, un porte-parole d’ISL a Tél. : 01 40 93 20 20
Mais il lui reproche, dans la foulée, de Si Montcoudiol (de même qu’un autre qualifié la prise de position de Salessy PETITES ANNONCES :
40-42 quai du Point-du-Jour 2 h 15 FOOT US EN DIRECT
« ne pas payer les managers, le person- Français qui travaillait dans son de « cas isolé » qui « ne représente pas 92100 Boulogne-Billancourt. NFL. 10e journée.
nel administratif et les fournisseurs, qui équipe, Pierre Cluzel) a quitté vendredi ISL : une organisation jeune, dynamique Tél. : 01 40 93 20 20 Chicago Bears - Minnesota Vikings.
COMMISSION PARITAIRE :
peuvent de toute façon être remplacés dernier Budapest, où l’événement ma- et passionnée, axée sur l'avenir de la na- n° 1222 K 82523
dans un turnover perpétuel». jeur de l’ISL se déroule depuis six se- tationet ». Il n’a pas souhaité « apporter 21:00
Hubert Montcoudiol, consultant ex- maines, c’est parce qu’il n’était « pas de commentaire à cette interprétation
clusif de l’ISL avec un titre de chef des payé depuis huit mois». d’une collaboration passée». É
FOOTBALL

omnisports

automobile ha ndba ll

Ehrlacher droit au but Pineau forfait pour l’Euro

Alessandro della Valle/Keystone via AP


Victime d’une double fracture avec dislocation du
nez, Allison Pineau va manquer le Championnat
d’Europe (3 -20 décembre, au Danemark et en
Norvège). Elle sera éloignée des terrains entre
quatre et six semaines et ne pourra donc pas faire
partie du groupe, sélectionné par Olivier Krumb-
holz, appelé à défendre le titre conquis en 2018. La
demi-centre(31ans)s’estblesséesamedisoiravec Sergio Ramos
son club de Podgorica (Monténégro). « Pendant le
Paulo Maria/DPPI

match de Ligue des champions contre Valcea(29-28), 9 h 05 L'ÉQUIPE MOTEUR Direct Auto Express 2016-2019.
j'ai été victime d'un coup “appuyé » sur le nez. Mal- Émissions 40 à 42.
heureusement, je me suis rendu compte immédiate-
mentdelagravité»,a-t-elletwittéhier. 12 h 05 PÉTANQUE Mondial La Marseillaise à pétanque 2017.
Finale F.
WTCR Yann Ehrlacher (24 ans), cher assurait la 6e place et le titre 14 h 55 CYCLISME Tour d'Italie 2020. 15e étape : Base Area
fils du champion de France de en course 2 où son adversaire ar- tous sports Rivolto - Piancavallo (185 km).
football 1979 avec le RC Stras-
bourg, Yves Ehrlacher, et de l’ex-
gentin était victime d’un accro-
chage au 1er tour.
Le président à l’écoute 17 h 30 L'ÉQUIPE D'ESTELLE Avec : Estelle Denis, Julien
Aliane, Thibaut Vézirian, Ludovic Obraniak, Raymond
pilote Cathy Muller, est devenu, Le vainqueur de cette manche Une visioconférence réunissant Emmanuel Ma- Domenech, Dave Appadoo, Olivier Bossard, Bertrand
hier à Motorland Aragon (Espa- n’était autre qu’Yvan Muller, oncle cron, les ministres Jean-Michel Blanquer et Roxa- Latour au Stade de France.
gne), le plus jeune pilote titré dans et équipier d’Ehrlacher dans na Maracineanu et les acteurs du monde du sport 19 h 45 L'ÉQUIPE DU SOIR 1re partie. Avec : Olivier Ménard,
une compétition internationale de l’écurie Lynk & Co. À l’issue du aura lieu demain pour faire le point sur les consé- Didier Roustan, Mélisande Gomez, Guillaume Dufy,
Voitures de Tourisme (FIA- week-end, le neveu et l’oncle quences économiques de la pandémie. Ces Giovanni Castaldi, Carine Galli, Virginie Sainsily ;
WTCR). Surmontant les difficultés (champion de la catégorie en échanges concerneront les sports professionnels Bertrand Latour au Stade de France.
d’une première course où son 2008, 2010, 2011, 2013) ont aussi et amateurs, durement impactés par la crise sani- 21 h 00 FOOTBALL Ligue des nations. Suisse-Espagne.
principal rival, Esteban Guerrieri décroché le trophée par équipes taire. La chute des adhésions dans les clubs spor- 23 h 00 L'ÉQUIPE DU SOIR 2e partie. Rediffusions à minuit,
(Honda), l’emportait grâce à un et les première et deuxième pla- tifs,àl’arrêtdepuislereconfinement,agénéréprès 1 heure.
choix de pneus judicieux, Ehrla- ces au classement général. S. B. de260millionsd’eurosdepertesdecotisations.
30 Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

extra médias secrets de commentateurs 1/5


Les grands moments de sport sont toujours aujourd’hui
lundi demain mercredi jeudi vendredi
Stéphane
Nom du stade Guy
accompagnés, à la télé, de commentaires
vibrants qui restent dans les mémoires. Rémi Reverchon Guillaume Di Grazia Julien Fébreau Candice Rolland
A chaque commentateur, une méthode (VILLE ANGLAISE)
(Canal+) (beIN Sports) (Eurosport) (Canal+) et Yoann Riou (La chaine l’Équipe)
et un style, détaillés pour « L’Équipe ».

«Je ne serai jamais un planqué!»


Le journaliste de Canal+ Stéphane Guy est connu pour ses commentaires engagés.
Appréciés ou pas. Mais il assume sa personnalité affirmée au micro... coûte que coûte.
SACHA NOKOVITCH

« Citoyens, citoyennes, bonsoir ! » Stéphane Guy, à


chaque prise d’antenne, annonce la couleur et la to-
nalité de son style. « Je revendique clairement mon
regard citoyen sur le foot et j’aimerais que tout le
monde l’ait, lance le journaliste de 50ans. Pour moi, le
football, ce n’est pas qu’une bagatelle, c’est une activité
humaine importante. À la fois frivole, anecdotique, et
en même temps on peut comprendre le monde dans
lequel on vit juste à travers lui.» Pendant le direct, en
Ligue 1 comme en Premier League, il s’accorde
aussi quelques sorties sur ce qu’il nomme «le foot-
ball circus». Les excentricités financières, les choix
incohérents des clubs et des instances, les straté-
gies grossières de communication… tout y passe !
Parfois avec une indignation prononcée, d’autres
fois avec un humour piquant. Une marque qu’il dé-
fend après avoir mis du temps à l’imprimer à l’an-
tenne…
Pénétrer dans son antre, au sixième étage du bâ-
timent de Canal+, est aussi instructif... Sur la gauche
de son bureau, une affiche géante du général de
Gaulle, récupérée en 1990, lors d’une campagne
d’affichage célébrant le cinquantième anniversaire
de l’appel du 18juin. Sur la droite, des piles de dos-
siers où sont glissés des milliers de fiches carton-
nées jaunes symbolisant près de quinze ans de

Stéphane Mantey/L’Équipe
commentaires sur la chaîne cryptée. « Il n’y a pas
d’école de commentateur. Quand je suis entré à Canal,
personne ne m’a dit comment faire. Il y avait Balbir,
Margotton, Linette… Je les voyais préparer leurs fiches
et j’essayais de comprendre ce qu’ils écrivaient dessus.
Et il y avait Thierry Gilardi, le maousse commentateur!
Il couvrait vingt fois le PSG dans la saison mais, à cha-
que match, je le revoyais avec une nouvelle fiche, ses Stéphane Guy dans Stéphane Guy surgit et le démarque de ses confrè- évolué ces trois dernières années. Je ne dois pas être le
petits crayons et ses stylos à la main. Je suis de cette son bureau à Canal+, res. «Au départ, tu copies tes prédécesseurs et ça dure sujet du match… La musique du direct, c’est d’être
école des besogneux. Tout réécrire à chaque match lundi dernier à un moment, rappelle celui qui a débuté sur des résu- avant tout dans la bonne description ! À un moment
permet de se plonger dans la nouvelle histoire que tu Boulogne-Billancourt. més de Jour de foot en 1994. Commentateur, c’est une donné, je l’avais peut-être mise au second plan…».
vas raconter au téléspectateur.» Et de s’imprégner à méthode, une voix… mais le style s’affirme beaucoup
nouveau de diverses infos sur les joueurs, entraî- plus tard. » Le sien naît en 2007. Voix de la Premier “Il y a des commentateurs planqués,
neurs, palmarès, statistiques… League, il ne se contente pas du descriptif. «Au dé- ça c’est clair ! Tu dors beaucoup mieux,
but, tu ne te rends pas compte que tu éditorialises. tu subis beaucoup moins de critiques
“La moindre erreur peut m’empêcher
de dormir. Si je me loupe sur un but,
C’est venu avec l’actualité du foot anglais de l’époque.
,,
quand tu n’entres pas sur certains

,,
Quand Chelsea devient le Chelsea d’Abramovitch terrains...
l’identité d’un joueur, (2003), ce n’est plus le même club. Idem pour Manche-
cela me hante !
Sur ce point, Stéphane Guy n’est pas original. Pour
EN BREF
50 ans.
ster United quand il devient celui des Glazer (2005).
Quand Abu Dhabi rachète Manchester City (2008), tu
ne peux pas expliquer que, du jour au lendemain, Yaya
Pourrait-il aller jusqu’à bannir complètement ses
références au « football circus » afin de s’offrir une
paix absolue? «La solution n’est jamais dans le renon-
les rencontres du week-end, il rédige sa préfiche en Journaliste et Touré signe à City et devient l’un des joueurs les mieux cement, lance-t-il en regardant son affiche gaul-
début de semaine « avec les données brutes qui ne commentateur. payés d’Europe si tu n’expliques pas d’où vient l’argent, lienne. Je ne serai jamais un planqué, un tout mou, un
changeront pas d’ici le match». Il fignole les deux der- pourquoi ce pays achète l’équipe et qu’il s’agit désor- mièvre. Le politiquement correct, je n’y arriverais pas. Il
niers jours. Lorsqu’il commente l’affiche de L1 du ¢ 1994 : intègre le mais d’un club État!» y a des commentateurs planqués, ça c’est clair ! Tu
samedi soir, il peut, la veille, poursuivre le travail tard service des sports de Outre sa vision socio-économique du football, il dors beaucoup mieux, tu subis beaucoup moins de cri-
dans la nuit, « jusqu’à 1 ou 2 heures du matin ». Le Canal+. aime aussi livrer ses messages avec humour, par- tiques quand tu n’entres pas sur certains terrains...
jour J, il lit la presse, nationale, régionale, internatio- ¢ depuis 2016 : fois avec ironie... entraînant la colère de certains Mais je ne fais pas cela pour provoquer les gens, je con-
nale, des sources qu’il citera consciencieusement à commentateur vedette de téléspectateurs et le sourire d’autres. Comme le sidère simplement que c’est ma mission de donner
l’antenne, « par respect ». Il passe également quel- la chaîne. 10 septembre, lors du Lens-PSG (1-0) qui ouvre la certains éléments de compréhension.»
ques coups de fil, essentiellement aux entraîneurs… saison du club parisien où il déclare: «Il est 21heures Pour signer la rencontre de son nom, Stéphane
quand c’est possible. «Les trois quarts me répondent, à Lens, 21heures à Ibiza», en référence aux Parisiens Guy use aussi de ses «minutes de bonheur en plus» –
assure-t-il. La vraie valeur ajoutée, c’est d’être en con- positifs au Covid-19 après leur séjour aux Baléares en annonçant, tout sourire, le temps additionnel – et
fiance afin qu’ils puissent t’expliquer ce qu’ils ont dans et absents ce soir-là. «Tout le monde n’accède pas au de surnoms. Certains restent dans les mémoires :
leur tête, leur projet, l’état de leur groupe… La prépara- second degré. Et comme, parfois, j’essaie d’être au « l’infernal Wayne Rooney » ou plus récemment
tion, c’est le moment où j’apprends des choses, et troisième ou au quatrième… Je dois me tempérer. Là, «Mbappé, le génie français». «Cela surgit comme ça
j’adore. Le match en soi et la prépa, ce n’est que du bon- j’étais resté sobre tout le reste du match. » Ce qui n’a un jour, puis ça devient un gimmick, pour rigoler. J’aime
heur. Le voyage, à mon âge, est devenu rébarbatif et pas empêché les attaques violentes sur les réseaux bien amuser la galerie, c’est aussi une façon d’installer
l’après-match est aussi un moment moins heureux. La sociaux. Rassuré par «le soutien» de ses patrons et des personnages.» Le sien, clivant mais qui ne laisse
moindre erreur peut m’empêcher de dormir. Si je me les études de satisfaction des abonnés, il ne compte pas indifférent, entraîne un double qualificatif au-
loupe sur un but, l’identité d’un joueur, cela me hante!» pas changer de voie… tout en reconnaissant vouloir près des téléspectateurs: du génial à l’infernal Sté-
Le direct... Voilà le moment où la personnalité de éviter de tomber dans la caricature. «Je pense avoir phane Guy. É
Lundi 16 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
31

Illustration Fabien Clairefond


L’humeur
dustin
johnson
sommaire Stéphane Kohler
Football

26 Ligue des nations


La revanche des cadres P. 13
Ce n’est plus le même Rabiot
Ramos se pose des questions
Euro Espoirs 2021
P. 14 et 15
P. 17 Oui à la censure
Koundé ambitieux P. 18 À la télévision américaine ou sur les

Patrick Smith/Getty Images/AFP


Argentine réseaux sociaux, Donald Trump a
Dure convalescence pour Diego P. 19 récemment été censuré, brutalement
Disparition interrompu ou bien remis en cause par des
Ray Clemence, le gardien du Kop P. 20 entreprises aussi puissantes ou influentes
que CBS, CNN, NBC, ABC ou Twitter. Le
Rugby président de la première puissance
Top 14 mondiale jusqu’au 20 janvier 2021 n’a donc
Monumental Macalou P. 24 plus eu le droit de déblatérer des inepties en
adrien rabot ray direct ou sur les réseaux sans être repris de

14 clemence
20
Golf
84e Masters
volée. Même Fox News s’y est mis, alors que
le trumpisme y eut longtemps son rond de
La première veste de Johnson serviette du matin au soir. Incroyable
Pierre Lahalle/L’Équipe

P. 26
revirement de situation, prise de conscience
Tennis tardive mais salutaire des principaux
Masters médias : et si on appliquait la même chose
Evgueni Kafelnikov : dans le sport français ? Certes, les enjeux
sont infiniment moins graves, mais ceux qui
« Je suis super fier » P. 27
y ont la parole facile et répandue ne débitent
sekou
Mark Leech/Offside/Presse Sports

macalou Natation pas moins d’énormités que le serial golfeur

24
de la Maison Blanche, sans rarement être
L’agent de Manaudou censurés ou au moins corrigés en direct.
Franck Faugère/L’Équipe

dézingue l’ISL P. 29 Pourquoi donc ne pas expérimenter dans


Extra médias les prochains jours un dispositif anti-fake
news, à la
Série : secrets de commentateurs 1/5 télévision ou sur
Stéphane Guy P. 30
un président de cLub
de ligue 1 ou de top les réseaux
sociaux ? Un
14 se pLaint de président de
L’arbitrage en toute club de Ligue 1
le dessin de mauvaise foi aLors ou de Top 14 se
que Les images plaint de
prouvent l’arbitrage en
précisément Le toute mauvaise
contraire ? foi alors que les

Qu’en images prouvent


précisément le contraire ? Hop hop hop, on
pensez-vous ? le coupe en pleine loghorrée et on passe au
résumé suivant filmé avec la nouvelle
caméra exclusive Vomito +. Un
commentateur de tennis assure que le fils
attend vos avis de Michael Chang dédie à Luigi son succès
au tournoi Challenger de Long Beach ? Non,
on revient aussitôt en plateau, car après fact-
Corinne Diacre doit-elle cheking, il s’agissait en fait de Lord Jesus. Il
encore sélectionner n’y a « pas ou peu » de racisme dans le
football, assure un puissant dirigeant
Amandine Henry contemporain de Faye Dunaway ?
chez les Bleues ? Lancement immédiat par la régie d’un appel
vidéo à Lilian Thuram et Patrick Vieira pour
confirmation ou infirmation. Jugement
Rendez-vous dès à présent sur définitif dénué de fondement d’un
journaliste à forte audience sur Twitter ? On
pour vous exprimer lui prouve par A+B que c’est faux et on le
bloque, si par miracle il ne vous avait pas
déjà bloqué. Vive la censure!

aujourd’hui 17h30
Estelle Denis vous donne
rendez-vous pour un décryptage
d'estelle complet de l’actu sport

Vous aimerez peut-être aussi