Vous êtes sur la page 1sur 4

5.

Administration du serveur Telnet


Cette partie est liée aux applications Telnet, un des protocoles de communication réseau
client - serveur utilisé dans quelques applications spécifiques de contrôle à distance par
exemple. Ceci dépasse le cadre de ce cours d'administration Windows.

6. Analyseur de performance
Cet outil permet de créer des rapports (fichiers logs) de l'utilisation de la machine au
niveau ressources internes et réseaux.

7. Gestion de l'ordinateur
C'est l'outil d'administration le plus souvent utilisé. Il regroupe une large partie de la
gestion administrative au niveau local. On retrouve 3 groupes:

1. Outils systèmes
2. Stockage

3. Services et applications

7.1. Outils systèmes

L'observateur d'évènement permet d'afficher 3 types d'erreurs d'événements standards:


Applications, sécurité, système. Cette méthode peut-être utilisée pour vérifier les programmes
qui posent des problèmes de stabilité ou autres ou des problèmes matériels au niveau pilotes.

7.2. Informations systèmes

Cette partie permet d'afficher quasiment toute la configuration des périphériques internes,
programmes, ... La majorité des informations peuvent être trouvées dans d'autres parties de
l'administration de Windows 2000.

7.3. Journaux et alertes de performances.

Cette partie est identique à l'analyseur de performances vu plus haut.

7.4. Dossiers partagés


Cette partie permet d'afficher et de gérer les dossiers
partagés. Les root des disques durs ne sont partagés que pour
des tâches administratives.

7.5. Gestionnaire de périphériques

Cette partie est strictement identique à l'onglet matériel des propriétés


systèmes du panneau de configuration.

7.6. Stockage

La partie stockage reprend la gestion des disques durs et lecteurs CD/DVD.

Différentes possibilités sont présentées ici comment créer une partition sur un disque
vierge ou formater une partition non formatée. La partition principale reprenant l'installation
de Windows ne peut être formatée. Vous pouvez également modifier la lettre des différents
disques présents dans l'ordinateur.

C'est la possibilité la plus facile pour créer une ou plusieurs partitions sur un nouveau
disque installé dans l'ordinateur sous Windows 2000. C'est l'équivalant des commandes
FDISK et Format sous DOS. Ici aussi, c'est manipulations sont à faire avec prudence.

7.7. Défragmenteur de disque

Cette partie est équivalente au défragmenteur repris avec la touche contextuelle dans le
poste de travail ou celle que l'on retrouve dans les accessoires -> outils systèmes.

7.8. Lecteurs logiques et amovibles

Reprennent tous les disques de l'ordinateur plus les disques amovibles, y compris les clés
USB directement reconnues par Windows 2000.

7.9. Services et applications

Cette partie est séparée en 3 parties: le contrôle WMI (une des composantes du système
d'exploitation - Windows Management Instrumentation qui gère les périphériques), les
services qui permet d'arrêter, démarrer automatiquement ou manuellement un service ou
même de le redémarrer et le service d'indexation (repris notamment par Office pour
augmenter la vitesse de recherche de documents.

Le plus important est sans nul doute les services. Cette partie permet de démarrer ou
arrêter tous les programmes résidents de Windows 2000. Ici aussi, à utiliser avec modération.

8. Observateur d'évènements

L'observateur d'événements permet d'afficher les problèmes dans les applications,


sécurité ou journal système. Dans certains cas, il permet de détecter des programmes ou des
pilotes mal installés.
9. Services des composants et services locaux
Service des composants reprend la gestion de Com+ réservée aux développeurs, le
journal des évènements et les services locaux. Pour la majorité, elle fait double emploi. De
même Services locaux reprend les services vus plus haut.

10. Sources de données ODBC

L'ODBC pour Open Data Base Connectivity permet d'interfacer des bases de données
entre-elles. Elles permettent par exemple de reprendre des données dans une base de donnée
Access provenant d'une base de donnée ODBC.

11. Stratégie de sécurité locale.


C'est par ici que vous allez configurer la méthode d'entrer en session, la durée de validité
d'un mot de passe.

11.1. Stratégies de comptes

On retrouve ici deux grosses parties:

1. Stratégie de mot de passe permet de déterminer la durée de validité d'un mot de


passe, les règles pour les mots de passe comme le nombre de caractères, ...

2. Stratégie de verrouillage des comptes gère le nombre de tentatives infructueuses, la


durée du verrouillage, ...

11.2. Stratégies locales.

Ici aussi, trois parties sont définies.

1. Stratégie d'audit, qu'est ce qui sera noté dans le journal de sécurité. Ceci permet par
exemple de savoir qui se connecte.
2. Attributions des droits utilisateurs permet de modifier le niveau de privilèges. Elle
permet d'ajouter à certaines tâches des utilisateurs ou des groupes d'utilisateurs, y
compris locaux.
3. Options de sécurité reprend différentes options. Une intéressante permet de déterminer
le le nombre de jour où Windows 2000 rappelle que le mot de passe va expirer.
12. Administration
réseau en Workgroup.
Le nom de l'ordinateur et le
groupe de travail se paramètrent par
Panneau de configuration -> outils
systèmes ->onglet Identification
réseau. Cette possibilité permet de
créer un réseau peer-to-peer local
avec des ordinateurs de systèmes
d'exploitation différents. Ceci
nécessite néanmoins de créer
l'utilisateur avec le même mot de
passe sur chaque ordinateur qui
recevra l'autorisation. C'est également
ici que l'on permet la connexion à un
nom de domaine sur un serveur 2000 ou 2003.

13. Activer les quotas


Les quotas permettent de limiter l'espace sur les disques durs pour les utilisateurs. Cette
possibilité n'est utilisable que pour des partitions NTFS. Dans le poste de travail ou par
l'explorateur Windows, sélectionnez Propriétés avec la touche contextuelle (touche droite de
la souris par exemple). Avec le bouton "Entrée de quota", vous pouvez utiliser directement les
groupes globaux ou

Vous aimerez peut-être aussi