Vous êtes sur la page 1sur 8

Chronologie sommaire

Etats Généraux 5 mai 1789 - juillet 1789

Assemblée Constituante (9 juillet 1789 - 30 septembre


1791)

Assemblée Législative (1er octobre 1791 - 21 septembre


1792)

La Convention (septembre 1792 - octobre 1795)

Le Directoire (octobre 1795 - 9 novembre 1799


[18 brumaire an VIII])

Bonne ressource :
http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/R
%C3%A9volution_fran%C3%A7aise/140733

1789
5 mai : Ouverture des Etats-Généraux à Versailles
17 juin : Le Tiers-Etat se proclame Assemblée Nationale
20 juin : Serment du jeu de Paume
14 juillet : Prise de la Bastille
la « Grande Peur » en province
4 aout : Abolition du régime féodal et des privilèges
26 aout : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
5-6 octobre : Marche des Parisiennes sur Versailles
2 novembre : Les biens du clergé sont confisqués

1790
19 juin : Abolition de la noblesse héréditaire
12 juillet : Constitution civile du clergé
14 juillet : Fête nationale de la Fédération
1791
2 mars : Suppression des corporations, maîtrises et jurandes
14 juin : Loi Le Chapelier interdisant grèves et "coalitions ouvrières"
20-21 juin : Fuite du roi, arrestation à Varennes
17 juillet : La garde nationale parisienne tire sur les manifestants du Champ-de-
Mars
27 aout : Déclaration de Pillnitz par laquelle l'empereur d’Autriche et le roi de
Prusse appellent les souverains d'Europe à réagir face à la Révolution
Septembre : La Constituante vote la première Constitution, fondée sur le principe
de la souveraineté du peuple et la séparation des pouvoirs. Le roi l'accepte et
jure fidélité à la Constitution et à la Nation.

1er octobre : Première séance de l'Assemblée nationale LEGISLATIVE

1792
9 février : Décret de l’Assemblée législative confisquant les biens des émigrés
français
20 mars : Autorisation par l’Assemblée de fabriquer des machines nouvelles
devant servir aux exécutions capitales, les guillotines
20 avril : Déclaration de guerre au "roi de Bohême et de Hongrie"
25 avril : le Chant de guerre pour l’armee du Rhin, la future Marseillaise, est
chanté pour la première fois par Rouget de Lisle à Strasbourg
20 juin : Les sans-culottes défilent dans l'Assemblée et aux Tuileries
11 juillet : L'Assemblée proclame "la Patrie en danger", les sans-culottes se
mobilisent et les bataillons de Volontaires marchent vers les frontières
25 juillet : Manifeste du duc de Brunswick menaçant d’une vengeance exemplaire
les Parisiens s’ils ne se soumettent pas à leur roi
10 aout : Prise des Tuileries. La monarchie est renversée
2-6 septembre : Massacres de septembre
20 septembre : Victoire de Valmy ;
21 septembre : Première séance de la Convention et abolition de la royauté

1793
17 janvier : résultat du vote sur le jugement du roi à la Convention : 361 voix pour
la peine de mort - 360 voix contre (dont 26 partisans de la peine de mort avec
sursis).
21 janvier : Louis XVI est guillotiné sur la place de la Révolution (actuelle place de
la Concorde)
24 février : Décret de levée de 300.000 hommes par la Convention
mars : début d’insurrections royalistes en Bretagne, en Vendée, à Lyon…
6 avril : Le Comité de défense générale se transforme en Comité de salut public
31 mai-2 juin : Insurrection à Paris contre la Convention ; chute des Girondins (qui
suscite des révoltes contre les Montagnards à Marseille, Nîmes, Toulouse,
Bordeaux, en Normandie etc,– 60 départements au total)
24 juin : Constitution de l'An I
4-5 septembre : La Terreur est mise à l'ordre du jour
17 septembre : Loi sur les suspects
10 octobre : La Convention décrète le gouvernement révolutionnaire jusqu'à la
paix (19 vendémiaire an II)
4 décembre : Loi de mise en place du gouvernement révolutionnaire (14 frimaire
an II)

1794
4 février : Abolition de l'esclavage
24 mars : Les Hébertistes sont condamnés à mort (4 germinal an II)
6 avril : Condamnation des Dantonistes (16 germinal an II)
10 juin : Loi qui renforce le régime de la "Grande Terreur" (22 prairial an II)
26 juin : Victoire de Fleurus (8 messidor an II)
27 juillet : Défaite de Robespierre (9 thermidor an II)
1795 (ans III-IV)
26 juin : Débarquement de Quiberon (8 messidor an III)
22 aout : Adoption de la Constitution de l'An III (5 fructidor an III)
26 octobre : Séparation de la Convention (4 brumaire an IV)

1796 (ans IV-V)


avril : Début de la campagne d'Italie de Bonaparte

Juillet- août : les troupes françaises occupent Francfort, Stuttgart, Nuremberg etc.

1797 (ans V-VI)


13 avril : Préliminaires de Paix de Leoben avec l'Autriche (24 germinal an V)
4 septembre : Coup d'Etat contre la droite des Conseils (18 fructidor an V)
30 septembre : Banqueroute des 2/3 (9 vendémiaire an VI)
17 octobre : Traité de Campoformio ( 26 vendémiaire an VI)

1798 (ans VI-VII)


11 mai : Coup d’Etat du 22 floreal
juillet : Début de la campagne d'Egypte (messidor an VI)

1799 (ans VII-VIII)


18 juin : Coup de force des Conseils contre trois directeurs (30 prairial an VII)
9 novembre : Coup d'Etat de Bonaparte (18 brumaire an VIII)
13 décembre : Constitution de l'an VIII (22 frimaire)
QCM : La Révolution française (1789-1792)
Il y a 20 questions. 1 bonne réponse rapporte un point. 1 mauvaise baisse la note de 0,5 point. "Je ne
sais pas" est neutre (pas de perte ni de gain de point). La note totale est sur 20. Quand vous avez fini,
cliquez sur "Valider mes réponses" au bas de la page.
Bon QCM !

La séance d'ouverture des Etats Généraux a lieu à Versailles le...

 1er mai 1789.

 5 mai 1789.

 8 mai 1789.

 Je ne sais pas.

Quel est le but de cette réunion ?

 Trouver des mesures pour résoudre la crise que traverse le roayume.

 Voter de nouveaux impôts.

 Annoncer le mariage de Louis XVI avec Marie-Antoinette.

 Je ne sais pas.

Qui a écrit "Qu'est-ce que le Tiers-Etat ?", brochure qui montre que les tensions de plus en plus
fortes dans la société ?

 Le comte de Mirabeau

 Le marquis de La Fayette

 L'abbé Sieyès

 Je ne sais pas.

Quel est le nom de la première assemblée des députés ?

 Les Gardes Nationales

 L'Assemblée Nationale Constituante

 L'Assemblée Constitutionnelle générale

 Je ne sais pas.

Lors du serment du Jeu de Paume, les députés font le serment de ne pas se séparer avant...

 d'avoir mis en place une république.

 d'avoir aboli tous les privilèges.


 d'avoir rédigé une Constitution.

 Je ne sais pas.

Quel personnage lance : "Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que
par la force des baïonnettes" ?

 Danton

 Mirabeau

 Camille Desmoulins

 Je ne sais pas.

Pourquoi les Parisiens s'emparent-ils de la Bastille de 14 Juillet 1789 ?

 Paris risque d'être envahie par les Autrichiens.

 Il faut libérer tous les prisonniers.

 Le roi a fait masser des troupes royales autour de Paris.

 Je ne sais pas.

Quand les députés ont-ils voté l'abolition des privilèges ?

 La nuit du 4 août 1789

 La nuit du 5 octobre 1789

 La nuit du 10 août 1792

 Je ne sais pas.

Quels sont les grands principes contenus dans la Déclaration des Droits de l'Homme et du
Citoyen ?

 L'égalité des droits, le droit à la propriété, la division de la société en classes sociales.

 L'égalité devant l'impôt, la suppression de la monarchie, la liberté de culte.

 La souveraineté de la nation, les libertés fondamentales, l'égalité devant la loi.

 Je ne sais pas.

Par quels symboles le tableau représentant la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen
illustre-t'il les principes d'égalité et de liberté ?

 Le bonnet phrygien, le triangle équilatéral.

 Le bonnet phrygien, le drapeau tricolore.

 Une faucille, un marteau.

 Je ne sais pas.


Quelles sont les premières réformes votées par l'Assemblée ?

 Le découpage de la France en régions, la création des communes.

 La création des départements, l'abolition de la torture.

 L'unification des poids et mesures, la mise en place des préfets.

 Je ne sais pas.

Dans la Constitution de 1791, que peut faire le roi ?

 Nommer les préfets, faire exécuter la loi.

 Nommer les ministres, suspendre l'application d'une loi pendant 4 ans.

 Nommer les ministres, proposer une loi.

 Je ne sais pas.

Le 14 Juillet 1790, c'est la fête de la Fédération : pourquoi est-elle importante ?

 On célèbre la création des départements.

 On fait le premier feu d'artifice pour célébrer la prise de la Bastille.

 Le roi s'engage à rester fidèle à la nouvelle Constitution.

 Je ne sais pas.

Le roi s'enfuit en juin 1791. Il est arrêté à...

 Valmy.

 Varennes.

 Bourges.

 Je ne sais pas.

Pourquoi Louis XVI a-t'il accepté la guerre en 1792 ?

 Il espère que la France perdra pour être réatbli sur le trône par les vainqueurs.

 Il souhaite retrouver la confiance des Français en prenant la tête de l'armée.

 Si la France est envahie par l'Autriche, il pourra à nouveau fuir.

 Je ne sais pas.

Dans "La Marseillaise", il est question...

 de répandre les idées de la Révolution.

 de protéger la France des tyrans.

 d'égorger les fils et les compagnes des ennemis.

 Je ne sais pas.


Qui appelle-t'on à prendre les armes dans "La Marseillaise" ?

 Les tyrans.

 Les nobles.

 Les citoyens.

 Je ne sais pas.

Que contient le manifeste de Brunswick, chef des armées prussienne et autrichienne ?

 La promesse qu'il ne sera fait aucun mal aux Parisiens s'ils se rendent.

 Une demande d'armistice de la part des ennemis de la France.

 L'ordre de rendre au roi toute sa liberté sous peine de destruction de Paris.

 Je ne sais pas.

Le palais des Tuileries est pris d'assaut :

 le 4 août 1792

 le 10 août 1792

 le 22 septembre 1792

 Je ne sais pas.

Quels sont les deux événements exacts qui suivent la prise des Tuileries ?

 La proclamation de la République, l'emprisonnement du roi.

 L'élection de la Convention, l'exil de Louis XVI sur l'île d'Elbe.

 La fin de la guerre, la décapitation de Louis XVI.

 Je ne sais pas.

Vous aimerez peut-être aussi