Vous êtes sur la page 1sur 88

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville


Office de Promotion et de Gestion Immobilière
Wilaya de Constantine

CAHIER DES CHARGES

Concours National Restreint


d’Architecture

Portant sur le :


« Etude et Suivi des travaux de réalisation» D’un (01) Lycée
Type 1000 Externat
– Projet 01 - implanté au site des 3000 LPL
AMassinissa– quartier 02 - Wilaya de Constantine -

Maitre de l’ouvrage délégué : OPGI de CONSTANTINE

0
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABITAT,DE L’URBANISME ET DE LA VILLE
OFFICEDE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE
DE CONSTANTINE

NIF : 0992-250-193-23-032

AVIS D’APPEL AU CONCOURS D’ARCHITECTURE

NATIONAL RESTREINT

(N°......../DDPIFR/2016)
L’office de Promotion et de Gestion Immobilière de Constantine lance un avis d’appel au concours d’architecture national
restreint portant sur la « Mission étude et suivi des travaux »de deux (02)Collègestype B6 :-projet 01- implanté au site des 3000
Logements LPL à Massinissa.
-projet 02-implanté au site des 3000 Logements LPL à Massinissa,du Programme des Equipements d’accompagnement des cités
d’habitat Intégrées 2015, Wilaya de Constantine.

Seuls les architectes inscrits au tableau national de l’ordre des architectes et en possession de l’agrément pour l’exercice de la
profession d’architecte pour l’année 2016 , et les sociétés privées et publiques d’études technique et architecture ; répondant à l’article
N°15 du décret législatif 94-07du 18/05/1994 relatif à la production architecturale et à l’exercice de la profession d’architecte et intéressés
par le présent avis, peuvent retirer les cahiers des charges auprès de l’OPGI de Constantine, contre un paiement de 2000 DA d’un cahier
des charges , non remboursables.
Le retrait se fait par le soumissionnaire ou son représentant dûment désigné.
Conformément aux stipulations de l’article N°67 du décret présidentiel 15-247 du 16/09/2015 portant réglementation des
marchés publics et des délégations de service public, le dossier du concours doit comporter « le dossier de candidature, l’offre technique,
l’offre des prestations et l’offre financière », contenant l’ensemble des documents exigés par les articles N°19, 20, 21 et 22 du cahier des
charges.
S’agissant d’un concours restreint, et en application des dispositions des articles 48 et N° 70 du décret présidentiel n°
15-247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service public, la procédure de dépôt des
offres s’effectue en deux phases :

Dans une première phase, les candidats sont invités à remettre uniquement un dossier de candidature. Après l’ouverture des plis
des dossiers des candidatures et leur évaluation, seuls les candidats présélectionnés, seront invités dans une deuxième phase à remettre les
plis de l’offre technique, des prestations et de l’offre financière.
Pour la première phase (Présélection des Candidats) :les candidats présentent les plis des dossiers de candidature dont le
contenu est défini à l’article N° 19 du cahier des charges, dans une enveloppe cachetée et anonyme, qui porte l’objet et le numéro de
l’appel au concours, la mention « à ne pas ouvrir que par la commission d’ouverture et d’évaluation des offres » ainsi que la mention «
dossier de candidature ».

NB : Les candidats présélectionnées dans la première phase seront invités à l’issus de la première phase, par la voie de presse et
BOMOP, à remettre les plis des offres techniques, des prestations et financières dont le contenu est fixé dans les articles N ° 20, 21 et 22 du
cahier des charges.

Tout soumissionnaire participant au concours relatif au 14 équipement publics éducatifs (07 collèges et 07 lycées), confiés à l’OPGI de
Constantine dans le cadre du Programme des Equipements d’accompagnement des cités d’habitat Intégrées 2015 de la Wilaya de
Constantine, ne peut être retenu que pour un seul projet parmi les 14 équipements sus cités.
Le Maitre de l’ouvrage délégué se réserve le droit de choisir le projet à attribuer au lauréat.

La Durée de préparation des dossiers de candidatures est fixée à 15 jours à compter de la première parution de
l’avis d’appel au concours d’architecture national restreint, sur les quotidiens nationaux ou le BOMOP.
La date de dépôt des offres est fixée pour le dernier jour de préparation des dossiers de candidature à partir de 8h00
jusqu’à 11h 00, au niveau de la Direction Générale de l’O P G I, cité Benzekri « ex : les terrasses », Constantine.
L’ouverture des plis se fera le même jour de la date de dépôt des dossiers de candidature, à 11 h 00 mn, au niveau
de la Direction Générale de l’O P G I, cité Benzekri « ex : les terrasses », Constantine.
Le présent avis est considéré comme invitation à tous les candidats soumissionnaires pour assister à l’ouverture
des plis.
1
‫الجـــــــــمهــــــوريــــــة الجــــــــــزائريــــة الديمقـــــــراطيـــــة الشعبــيــــــــــة‬

‫وزارة الســـكــــــن و العمـــــــــران و المديـنة‬

‫ديوان الترقية و التسيير العقاري لوالية قسنطينة‬

‫الجبائي‪0992 250 193 23 032:‬‬ ‫رقم التعريف‬

‫إعالن عن مسابقة وطنيةـ محدودة‬


‫للهندسة المعمارية‬
‫رقم‪/..............‬د‪.‬ت‪.‬ت‪.‬ع‪.‬ع‪.‬إ‪.‬ت‪/2016‬‬

‫يعلن ديــوان الترقيــة و التســيير العقــاري لواليــة قســنطينة عن مســابقة وطنيــة محــدودة للهندســة المعماريــة لمهمــة دراســة ومتابعــة‬
‫أشغاالنجاز متوسطتان (‪ )02‬صنف‪B6:‬‬
‫‪-‬المشروع ‪: 01‬المثبتة في موقع‪ 3000‬مسكن عمومي إيجاري بماسينيسا ‪.‬‬

‫‪-‬المشروع ‪: 02‬المثبتة في موقع ‪ 3000‬مسكن عمومي إيجاري بماسينيســامن برنامج التجهيزات المرافقة لألحياء السكنية المدمجة من البرنامج‬
‫الوطني لسنة ‪ ،2015‬والية قسنطينة ‪.2015‬‬

‫يمكن فقط للمهندسين المعماريين المسجلين في الجدول الوطني للمهندسين المعماريين الحاصلين على اإلعتماد لممارسة مهنة مهندس لسنة ‪2016‬‬
‫والمؤسسات الخاصة والعمومية للدراسات التقنية والمعمارية الموافقة للمادة ‪ 15‬من المرسوم التشريعي ‪ 07-94‬المؤرخ في ‪18/05/1994‬المتعلق‬
‫باإلنتاج الهندسي وممارسة مهنة المهندس‪ ،‬والمهتمة بهذا اإلعالن سحب دفاتر الشروط من ديوان الترقية والتسيير العقاري مقابل ‪ 2000‬دج عن‬
‫الدفتر الواحد‪ ،‬غير قابلة لالسترجاع‪.‬‬
‫يتم سحب دفتر الشروط من طرف المتعهد أو ممثله المعين من طرفه‪.‬‬

‫وطبقا للمادة ‪ 67‬من المرسوم الرئاسي رقم ‪ 247/15‬المؤرخ في ‪ 16/09/2015‬الخاص بقانون الصفقات العمومية وتفويضات المرفق‬
‫العام‪ ٬‬ﻓﺇن ملف المسابقة يجب أن يحتوي على ملف الترشح والعرض التقني وعرض الخدمات والعرض المالي المتكونين من مجموع الوثائق‬
‫المطلوبة فيالمادة ‪ 19‬و‪ 20‬و‪ 21‬و‪ 22‬من دفتر الشروط‪.‬‬

‫بما أن األمر يتعلق بمسابقة وطنية محدودة‪ ،‬وتطبيقــا للمــادتين ‪ 48‬و‪ 70‬من المرســوم الرئاســي رقم ‪ 247/15‬المــؤرخ في ‪ 16/09/2015‬الخــاص‬
‫بقانون الصفقات العمومية وتفويضات المرفق العامفان إجراءات إيداع العروض يتم على مرحلتين ׃‬
‫في المرحلة األولى المرشحون مدعوون إليداع ملف الترشـيحات فقـط‪ .‬بعــد فتح األظرفـة لهــده الملفــات وتقييمهـا‪ ،‬فقـط المرشـحون المتـأهلون في‬
‫المرحلة ثانية مدعوون الى تقديم العرض التقني وعرض الخدمات والعرض المالي‪.‬‬
‫فيما يخص المرحلة األولى (انتقاء المرشحين)׃‬
‫المرشحون مدعوون الى تقديم أظرفة ملفات الترشح حيث المحتوى يكون وفقا للمادة ‪ 19‬من دفتر الشروط‪،‬يوضع ملف الترشح داخل ظ‪œœ‬رف خ‪œœ‬ارجي‬
‫مغلق ومبهم التسمية ويحمل العبارة التالية‪" :‬عرض ال يفتح إال من طرف لجنة فتح األظرفة وتقييم العروض" وكذلك العب‪œœ‬ارة "مل‪œœ‬ف الترش‪œœ‬ح" و إس‪œœ‬م‬
‫المشروع و رقم المناقصة‪.‬‬

‫ال يمكن لكل متعهد الحصول إال على مشروع واحد من بين أربعة عشر (‪ )14‬تجهيزات عموميــة تربويــة (‪ 07‬متوســطات و‪ 07‬ثانويــات)‬
‫الموكلة لديوان الترقية والتسيير العقاري لوالية قسنطينة في إطار برنامج التجهيزات المرافقة لألحياء السكنية المدمجة من البرنامج الوطني لسنة‬
‫‪ ،2015‬والية قسنطينة ‪.2015‬‬
‫إن صاحب المشروع له كل الحقوق لتعيين المشروع للمتعهد الفائز‪.‬‬
‫حددت مدة تحضير ملفات الترشح ب ‪15‬يوم ابتداء من أول يوم لظهور اإلعالن عن المناقصة‪ œ‬الوطنية على الجرائد الوطنية أو ‪BOMOP‬‬
‫حدد يوم إيداع الملفات ألخر يوم من تحضير الملفات ابتداء من الساعة ‪ 08‬سا‪ 00‬الى الساعة ‪11‬سا‪00‬‬
‫بديوان الترقية والتسيير العقاري‪ ،‬حي بن زكري قسنطينة‪.‬‬
‫حدد يوم فتح أظرفة ملفات الترشيحات‪ œ‬في نفس يوم إيداع الملفات على الساعة ‪11‬سا‪ 00‬بديوان الترقية والتسيير العقاري‪ ،‬حي بن زكري قسنطينة‪.‬‬
‫إذا توافق هذا اليوم مع يوم عطلة أو يوم راحة رسمي ‪ ٬‬يمدد يوم إيداع العروض الى يوم العمل الموالي‪.‬‬

‫يعتبر هدا اإلعالن كدعوة لكل مكاتب الدراسات المتعهدة لحضور عملية فتح األظرفة‪.‬‬

‫‪2‬‬
SOMMAIRE
 PROGRAMME ET REGLEMENT DU CONCOURS
A-DISPOSITIONS GENERALES
 ARTICLE 01 : OBJET ETREGLEMENT DU CONCOURS
 ARTICLE 02 : MODE DE PASSATION
 ARTICLE 03 : CONDITIONS D’ELIGIBILITE
 ARTICLE 04 : IRRECEVABILITE DES OFFRES
 ARTICLE 05 : CAS D’EXCLUSION DE LA PARTICIPATION AU CONCOURS
 ARTICLE 06 : LE CONCOURS ET LA MISSION D’ARCHITECTE (CONSISTANCE DES
PRESTATIONS)
 ARTICLE 07 : MISSION DE MAITRISE D’ŒUVRE
 ARTICLE 08 : DONNEES RELATIVES AU PROJET

B-DOSSIER D’APPEL AU CONCOURS RESTREINT


 ARTICLE 09 : PUBLICATION DE L’AVIS DE CONCOURS
 ARTICLE 10 : DEMANDE D’ECLAIRCISSEMEMENT
 ARTICLE 11 : MODIFICATION DU CAHIER DES CHARGES
 ARTICLE 12 : RETRAIT DU CAHIER DES CAHRGES
 ARTICLE 13 : DELAI DE PREPARATION DES DOSSIERS DE CANDIDATURES
 ARTICLE 14 : DELAI DE PREPARATION DES OFFRES TECHNIQUES, PRESTATIONS ET
FINANCIERES
 ARTICLE 15 : DELAI DE VALIDITE DES OFFRES
 ARTICLE 16 : DEPENSES LIEES A LA PARTICIPATION AU CONCOURS
 ARTICLE 17 : LANGUE DE SOUMISSION

C-PREPARATION DU DOSSIER DU CONCOURS


 ARTICLE 18 : CONTENU DU DOSSIER DU CONCOURS
 ARTICLE 19 : CONTENU DU PLI DU DOSSIER DE CANDIDATURE
 ARTICLE 20 : CONTENU DU PLI DE L’OFFRE TECHNIQUE
 ARTICLE 21 : CONTENU DU PLI DES PRESTATIONS ARCHITECTURALES
 ARTICLE 22 : CONTENU DU PLI DE L’OFFRE FINANCIERE
 ARTICLE 23 : LE JURY (COMPOSITION ET MISSIONS)

D- PRESENTATIONDU DOSSIER DE CANDIDATURE ET DES


OFFRES
 ARTICLE 24 : FORME ET DEPOT DE LA SOUMISSION
 ARTICLE 25 : MODALITES D’ETABLISSEMENT DE L’ANONYMAT
 ARTICLE 26 : JOUR, HEURE ET LIEU DE DEPOT DES DOSSIERS DE CANDIDATURES
ET DES OFFRES TECHNIQUES, PRESTATIONS ET FINANCIERES
 ARTICLE 27 : OUVERTURE DES PLIS
 ARTICLE 28 : LIEU DE DEPOT ET D’OUVERTURE DES PLIS
 ARTICLE 29 : CORRECTION DES ERREURS POUR LA COMPARAISON DES OFFRES
 ARTICLE 30 : CONFORMITE DES OFFRES AUX CRITERES ET DOCUMENTS EXIGES
PAR LE PRESENT CAHIER DES CHARGES

3
E- OUVERTURE ET EVALUATION DES OFFRES
 ARTICLE 31 : DEROULEMENT DES OUVERTURES ET EVALUATION DES PLIS
 ARTICLE 32 : CRITERES D’EVALUATION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE ET DES
OFFRES ET NOTATION
 ARTICLE 33 : DROIT RECONNU DE REJETER UNE OFFRE
 ARTICLE 34 : ANNULATION DE LA PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE

F-ATTRIBUTION DU MARCHE

 ARTICLE 35 : PUBLICATION DE L’AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHE


 ARTICLE 36 : VOIES DE RECOURS
 ARTICLE 37 : CONDITIONS D’ATTRIBUTION
 ARTICLE 38 : APPROBATION DU PRESENT MARCHE PAR LA COMMISSION DES
MARCHES PUBLICS DE LA WILAYA

- IDENTIFICATION DES PARTIES CONTRACTANTES


- DECLARATION DE CONDIDATURE
- DECLARATION DE PROBITE
- DECLARATION A SOUSCRIRE
- LETTRE DE SOUMISSION

 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES


 ARTICLE 01 : OBJET DU MARCHE
 ARTICLE 02 : MODE DE PASSATION DU MARCHE
 ARTICLE 03 : PIECES CONTRACTUELLES
 ARTICLE 04 : CONCEPTION DES ETUDES
 ARTICLE 05 : DEFINITION DES MISSIONS
 ARTICLE 06 : EXECUTION DE LA MAITRISE D’ŒUVRE
 ARTICLE 07 : DELAI D’EXECUTION DES MISSIONS ETUDES
 ARTICLE 08 : PROPRIETE DES ETUDES
 ARTICLE 09 : DOCUMENTS D’EXECUTION DES MISSIONS
 ARTICLE 10 : INTERPRETATION OU MODIFICATION DES ETUDES
 ARTICLE 11 : REMUNERATION DE LA MAITRISE D’ŒUVRE
 ARTICLE 12 : APPROBATION ET COMMANDE NOUVELLE
 ARTICLE 13 : DELAIS D’EXECUTION DE LA MISSION SUIVI
 ARTICLE 14 : DATE DE DEMARRAGE DE LA MISSION SUIVI
 ARTICLE 15 : EXECUTION DE LA MISSION SUIVI DANS UN DELAI INFERIEUR
 ARTICLE 16 : EXECUTION DE LA MISSION SUIVI DANS UN DELAI SUPERIEUR
 ARTICLE 17 : SYSTEME DE SUIVI DES TRAVAUX
 ARTICLE 18 : MODALITE DE PAIEMENT
 ARTICLE 19 : RETENUE DE BONNE EXECUTION
 ARTICLE 20 : DELAI DE GARANTIE
 ARTICLE 21 : DELAI DE REGLEMENT
4
 ARTICLE 22 : NON RESPECT DU COUT D’OBJECTIF
 ARTICLE 23 : DOMICILIATION DES PAIEMENTS
 ARTICLE 24 : NANTISSEMENT
 ARTICLE 25 : SOUS TRAITANCE
 ARTICLE 26 : RESILIATION
 ARTICLE 27 : CAS DE FORCE MAJEUR
 ARTICLE 28 : ASSURANCE CONTRE LES RISQUES PROFESSIONNELS
 ARTICLE 29 : RESPONSABILITE DECENNALE
 ARTICLE 30 : REGLEMENT DES LITIGES
 ARTICLE 31 : DISPOSITIONS DIVERSE
 ARTICLE 32 : ENTREE EN VIGUEUR
 ARTICLE 33 : TEXTES GENERAUX APPLICABLES

 CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES


 ARTICLE 01 : DEFINITION ET CONTENU DES MISSIONS
 ARTICLE 02 : PENALITE DE RETARD SUR LES DELAIS DES ETUDES
 ARTICLE 03 : CLAUSE INEDITE
 ARTICLE 04 : HONORAIRES DE LA PARTIE FIXE
 ARTICLE 05 : HONORAIRES DE LA PARTIE VARIABLE
 ARTICLE 06 : AVENANT
 ARTICLE 07 : DESIGNATION DES PERSONNES CHRGEES D’EFFECTUER LA MISSION
SUIVI ET CONTROLE D’EXECUTION
 ARTICLE 08 : ASSURANCE DE SUIVI
 ARTICLE 09 : COMPOSITION DE L’EQUIPE DE SUIVI
 ARTICLE 10 : EVALUATION DES MISSIONS ET MONTANT DU MARCHE
 ARTICLE 11 : PENALITE SUR LA PHASE SUIVI
 ARTICLE 12 : REVISION ET ACTUALISATION
 ARTICLE 14 : INTERETS MORATOIRES

 CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES


 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES
 DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF
 PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA TYPOLOGIE ET A LA COMPOSITION
SURFACIQUE

5
PROGRAMME ET REGLEMENT DU
CONCOURS

6
PROGRAMME ET REGLEMENT DU CONCOURS D’ARCHITECTURE
A – DISPOSITIONS GENERALES
Article 01 : objet et règlement du concours
THEME DU CONCOURS :
L'Office de Promotion et de Gestion immobilière de Constantine organise un concours
d’architecture portant sur l’Etude et Suivi des travaux de réalisation d’un (01) Lycée
Type 1000 Externat – projet 01 -implanté au site des 3000 LPL à Massinissa – quartier
02 - wilaya de Constantine.
Ce concours d’architecture est lancé pour sélection un cocontractant suivant les
articlesN° 47et 48du décret présidentiel N° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant
réglementation des marchés publics et des délégations de service public,et du décret
exécutif N°16-224 du 22 août 2016 fixant les modalités de rémunération de la maitrise
d’œuvre en bâtiment.

L’OBJET DU PRÉSENT RÈGLEMENT EST :


De définir les conditions de sélection de la meilleure prestation pour l’octroi de la
maîtrise d’œuvre.

Article 02 : mode de passation. 


Conformément aux articles N° 39, 40, 42, 47et 48du décret présidentiel 15-
247du16 Septembre 2015, portant réglementation des marchés publics et des délégations
de service public, il s’agit d’un concours national restreint de maitrise d’œuvre.

Article 03 : conditions d’éligibilité.


Ce concours est ouvert aux architectes inscrits au tableau national de l’ordre des
architectes et en possession de l’agrément pour l’exercice de la profession d’architecte
pour l’année 2016 et des sociétés privées et publiques d’études techniques et
d’architecture, répondant à l’article 15 du décret législatif 94-07 du 18/05/1994 relatif
à la production architecturale et à l’exercice de la profession d’architecte.

Article 04 : irrecevabilité des offres.


Sont déclarés irrecevables les offres contenant les anomalies suivantes :
- Les offres des candidats qui n’ont pas compléter leurs offres techniques dans un délai
maximum de 10 jours à compter de la date d’ouverture des plis, sous peine de rejet de
leurs offres, par les documents manquants ou incomplets exigés, à l’exception du
mémoire technique justificatif. En tout état de cause, sont exclus de la demande de
complément tous les documents émanant des soumissionnaires qui servent à l’évaluation
7
des offres, et ce en conformité avec l’article 71 du décret présidentiel 15-247 du 16
Septembre 2015, portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service public.
- déclaration de candidature non remplie ou non signée.
- Non-respect de l’anonymat.
-Offre technique, Offre financière et les prestations architecturales non remises dans des
enveloppes séparées.
-Offre financière incomplète ou non signée.
-Offre financière contenant des surcharges ou ratures.
-Offre technique non accompagné du mémoire technique justificatif.
-Le non-respect des dispositions dudécret exécutif N°16-224 du 22 août 2016 ;
notamment les articles portant sur la rémunération de la partie fixe et variable.

Article 05 : cas d’exclusion de la participation au concours.


En application des dispositions de l’article N° 75 du décret présidentiel n° 15-247
du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service publics, sont exclus, temporairement ou définitivement à la participation aux
marchés publics, les opérateurs économiques :
 Qui ont refusé de compléter leurs offres ou se sont désistés de l’exécution d’un
marché public, avant l’expiration du délai de validité des offres, dans les conditions
prévues aux articles 71 et 74 du décret susvisé ;
 Qui font l’objet d’une procédure de déclaration de faillite, de liquidation, de
cessation d’activités, de règlement judiciaire ou de concordat ;
 Qui ont fait l’objet d’un jugement ayant autorité de chose jugée et constatant un
délit affectant leur probité professionnelle ;
 Qui ne sont pas en règle avec leurs obligations fiscales et parafiscales ;
 Qui ne justifient pas du dépôt légal de leurs comptes sociaux ;
 Qui ont fait une fausse déclaration ;
 Qui ont été inscrits sur la liste des entreprises défaillantes, après avoir fait l’objet de
décisions de résiliation aux torts exclusifs de leurs marchés, par des services
contractants 
 Qui ont été inscrits sur la liste des opérateurs économiques interdits de participer
aux marchés publics, prévue à l’article 89 du DP sus visé ;
 Qui ont été inscrits au fichier national des fraudeurs, auteurs d’infractions graves
aux législations et réglementations fiscales, douanières et commerciales ;
 Qui ont fait l’objet d’une condamnation pour infraction grave à la législation du
travail et de la sécurité sociale.
 Qui n’ont pas respecté leurs engagements définis à l’article 84 du décret susvisé.

8
Article 06 : Concours (consistance des prestations)
Ce « concours d’architecture » est exposé sous forme d’une présentation de
documents graphiques et écrits.
En fonction des prestations fournies et si la qualité répond aux orientations décrites
au présent cahier des charges, un seul concurrent se verra attribuer la maîtrise d’œuvre du
projet aux conditions fixées par la réglementation en vigueur en matière d’honoraire
d’architecture et notamment ; « décret exécutif N°16-224 du 22 août 2016 fixant les
modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment ».
Les bureaux d’études d’architectures à qui serait confié la Maîtrise d’œuvre
pourront être invités à modifier leur projet, afin de répondre à des exigences spécifiques
techniques et/ou d’organisation.

Article 07 : Missions de maîtrise d’œuvre


Le concepteur de la proposition retenue à l’issue de ce concours, se verra confier
les missions de maîtrise d’œuvre qui consiste à :
La mission « esquisse » (La prestation objet du concours)
La mission « avant-projet détaillé ».
La mission « projet d’exécution détaillé ».
La mission « assistance dans le choix de l’entreprise ».
La mission suivie et contrôle d’exécution des travaux.
La mission présentation des propositions de règlement.

Le concours porte sur :


La conception d’Un (01) Lycée Type 1000 Externat– projet 02 -implanté au
site des 3000 LPL à Massinissa – quartier 02 - wilaya de Constantine (Plan de
situation du site en annexe).
- L’aménagement de l’ensemble ou partie des surfaces (suivant les cas de figure)
constituant le terrain d’assiette du projet en question
- Une judicieuse intégration au site (relief) et à la configuration géométrique du terrain
et de son environnement.
- Les composants des projets devront présenter un aspect original.

Article 08 : données relatives au projet.


Le projet objet du règlement est composé d’Un (01) Lycée Type 1000
Externat,implanté au site des 3000 LPL à Massinissa – quartier 02 - wilaya de
Constantine, d’une surface globale minimale de6 042.00 M², conformément au
programme surfacique référentiel des Lycées type 1000 Externat, ci-joint annexé
(voir tableau en annexe).

9
B – DOSSIER D’APPEL AU CONCOURSRESTREINT
Article 09 : publication de l'avis de concours :
Le présent avis d’appel au concoursrestreint est publié obligatoire dans le
BOMOP et deux quotidiens nationaux (un en langue national et un en langue française).
La date, l’heure et le lieu de l’ouverture des plis sont fixés dans l’appel au concours et ce,
en application des articles N° 62, 65 et66 du décret présidentiel N°15-247 du
16Septembre2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service public.

Article 10 : Demande d'éclaircissements :


Tout Soumissionnaire désirant obtenir des éclaircissements au sujet du cahier des
charges et documents du présent concours, est tenu de notifier par tous les moyens une
requête au service contractant durant les huit (08) jours qui suivent la première
publication de l’avis.
La réponse d'intérêt général qui lui est notifiée par le service contractant est en même
temps notifiée à l'ensemble des bureaux d'études qui ont retiré le cahier des charges.

Article 11 : modification du cahier des charges.


Le service contractant peut,avant la date et heure de dépôt des offres , apporter les
modifications ou compléments au dossier du concours et cela par sa propre initiative ou
en réponse à une demande d'éclaircissements, celui-ci doit alors notifier ces
modifications ou compléments éventuels par le biais d'un additif qui sera transmis par
écrit à tous les soumissionnaires au plus tard dans les Huit jours (08) qui suivent la date
de la parution de l’appel d’offre dans les BOMOP ou les quotidiens nationaux.
Ces éventuelles modifications sont opposables à tous les soumissionnaires. Afin de leur
donner le temps nécessaire d'opérer les changements éventuels, le maître de l'ouvrage
délégué peut, s'il juge utile, procéder à une prolongation des délais de l'avis d’appel au
concours ; cette prolongation de délai doit se faire par les mêmes voies qui ont servi à la
publication du 1er avis d’appel au concours.

Article 12 : retrait du cahier des charges.


En application des dispositions de l’article 63 du décret présidentiel N° 15-247 du
16 septembre 2015, portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service public.  

10
Les concurrents pourront retirer le cahier des charges auprès de la direction
générale de l’O.P.G. I de Constantine sis à la cité des frères Benzekri (ex les
terrasses) Constantine, contre paiement de 2000 Dinars Algériens.
Le retrait se fait par le soumissionnaire ou son représentant désigné à cet effet.

Article 13 : délai de préparation des dossiers de candidature.


En application des dispositions des articles N°48,64et 66 du décret présidentiel
N° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des
délégations de service public, le délai de préparation du dossier de candidatureest fixé
àQuinze(15) jours, à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel au
concours.

Article 14 : délai de préparation des offres techniques, prestations et


financières.
En application des dispositions des articles N°48, 64et 66 du décret présidentiel
N° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des
délégations de service public, le délai de préparation des offres techniques, des
prestations et financières est fixé à Vingt un (21) jours, à compter de la date de l’avis
de la 1ère publication de l’avis des résultats de la présélection des candidats, dans la
presse et le BOMOP.

Article 15 : délai de validité des offres :


En application des dispositions de l’article N° 64du décret présidentiel N° 15-247
du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service public, les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pour une durée
égale à la durée de préparation des offres techniques, prestations et financières
augmentée de 03 mois à compter de la date d’ouverture des offres techniques. 

Article 16 : dépenses liées à la participation au concours.


Le soumissionnaire supportera toutes les dépenses liées à la préparation, visite
sur site et la présentation de son offre. Le Maître d’Ouvrage et le maître d’ouvrage
délégué ne pourront en aucun cas être tenus pour responsable des dépenses engagées,
quel que soit le déroulement ou l’issue de la procédure du concours.

Article 17 : langue de soumission

11
Conformément à l’article N° 64 du décret présidentiel N° 15-247 du 16
septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
public, les soumissions seront présentées en langue arabe ou langue française.

C – PREPARATION DU DOSSIER DU CONCOURS


Article 18 : contenu du dossier du concours.
Conformément aux articlesN° 48 et 67 du décret présidentiel N° 15-247 du 16
Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
public, le dossier du concours comporte :
Dossier de candidature.
Offre technique.
Offre des prestations.
Offre financière.

Article 19 : contenu du pli du dossier de candidature


Le contenu du dossier de candidature tel que précisé dans l’article N°67du décret
présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics et des délégations de service public, est comme suit :

I/Dossier de candidature

1. Une déclaration de candidature dûment remplie et signée


2. Déclaration de probité dûment remplie et signée
3. Copie de l’Agrément 2016 ou statut s’il s’agit d’une société d’architecture
publique.
4. Copie ducertificat d’existence du candidat (la C20) délivré par l’inspection des
impôts.
5. Copies des documents portant sur le statut juridique de la société.
6. Une copie de la déclaration des impôts forfaitaires unique oudes bilans
financiers
des trois dernières années,déposées auprès des services fiscaux.
7. Les références professionnelles du soumissionnaire, pour la mission des études
ou étude& suivi et contrôle des travaux de réalisation des projets dans le domaine du
bâtiment et classés dans la catégorie Cousupérieur conformément à la classification
des ouvrages des bâtiments fixés dans l’arrêté interministériel du 15/05/1988 modifié
etcomplété par l’arrêté interministériel N° 02 des 04/07/2001, portant modalités
d’exercice et de rémunération de la maîtrise d’œuvre en bâtiment (justifiées par les
attestations de bonne Exécution délivrée par les services contractants énumérés dans

12
l’article 06 du décret présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant
réglementation des marchés publics et des délégations de service public).
8. Moyens humains justifiés par toute pièce dûment visée par les services de la
CNAS ou des Contrats notariés, joindre les diplômes.
9. Moyens Matériels justifiés par des factures d’achat ou un PV de constat établi
Par un Huissier de justice d’une validité d’une année pour tout matériel.

Article 20 : contenu du pli de l’offre technique 


Le contenu de l’offre technique tel que précisé dans les articlesN°67et 78du
décret présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics et des délégations de service public, est comme suit :
II/ offre technique

1. Déclaration à souscrire dûment remplie et signée.


2. Mémoires techniques justificatifs : il s’agit d’un document écrit, signé avec
cachet du soumissionnaire, à remettre par le candidat soumissionnaire, dans
lequel il sera précisé les informations suivantes :
- Présentation détaillée du candidat, numéro d’agrément, l’adresse du siège, N°
Tel– Fax, …etc.
- Méthodologie d’organisation et de gestion pour la prise en charge de la
mission objet du présent concours.
- Un listing des projets ayant fait l’objet d’étude et suivi par le candidat
soumissionnaire.
3. Délai des études : joindre un planning détaillé des délais proposé pour les études
relatifs à chaque phase.
4. Toutes pièces ou document justifiant la prise en charge professionnelle des
personnes exclus du marché du travail et des handicapés
5. Le programme et le règlement du concours du présent cahier des charges portant la
mention « lu et accepté » dûmentsigné.
Article21 : contenu du pli des prestations architecturales.

Le pli des prestations doit comporter :


A/ Le dossiergraphique :
- Une planche de la méthodologie d’approche du projet.
- Une ou plusieurs propositions de plan de masse sur fond topographique,
comprenant l’ensemble du terrain à l’échelle 1/500e.
- Un plan d’aménagement extérieur.
- Les plans de divers niveaux, utiles à la compréhension du projet à l’échelle
1/100e.
- Deux façades et deux coupes à l’échelle 1/100e.
- Façades d’ensemble du projet mettant en évidence la volumétrie et l’intégration
au site
13
- Une représentation volumétrique (perspective ou vues en 3D)
N.B : Se conformer strictement aux orientations édictées en annexe portant sur
les prescriptions relatives à la typologie et à la composition surfacique du lycée
type 1000 externat.

B/ Le dossier écrit :
1 -Une fiche descriptive (rapport de présentation).
2 -Une Fiche technique sous forme de tableau des surfaces détaillées du projet
contenant :

 Surfacefoncière.
 Surface d’emprise au sol.
 Surface planchers (construite).
 Un tableau comparatif des surfaces des espaces par rapport à la Typologie
retenue et aux surfaces indiquées dans l’annexe au présent cahier des charges.
3 - Le coût d’objectif du projet (ou devis quantitatif et estimatif par corps d'état).

N.B : l’ensemble des documents graphiques et écrits comportent la codification du


maitre d’œuvre conformément à l’article portant sur les modalités d’établissement
de l’anonymat, du présent cahier des charges.

Article 22 : contenu du pli de l’offre financière.


Le contenu de l’offre financière tel que précisé dans l’article N°67du décret
présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics et des délégations de service public, est comme suit :
1- La lettre de soumission remplie et signé
2- Le Cahier des prescriptions spéciales comportant :
Une proposition d’évaluation des honoraires (en TTC) pour les prestations
suivantes :
La mission « esquisse » (La prestation objet du concours)
La mission « avant-projet ».
La mission « projet d’exécution ».
La mission « assistance dans le choix de l’entreprise ».
La mission suivie et contrôle des travaux.
La mission présentation des propositions de règlement.
3- Bordereau des prix unitaires.
4- Devis quantitatif estimatif.

L’évaluation des honoraires pour les prestations de la partie fixe et la partie


variable doit être arrêtée Conformément audécret exécutif N°16-224 du 22 aout 2016
fixant les modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment.

14
NB/ en application des dispositions l’article N°67 du décret présidentiel N° 15-247
du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés publics et des
délégations de service public,aucune information relative au montant de l’offre
financière ne doit figurer dans les plis des prestations, ni dans les plis de offres
techniques sous peine de rejet de ces offres.

Article 23 : le jury (composition et missions)


Les prestations du concours sont évaluées par un jury institué suivant l’article N°
47 et 48du décret présidentiel N° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation
des marchés publics et des délégations de service publics.Les prestations du concours
sont évaluées par un jury composé de membres qualifiés dans le domaine considéré et
indépendant des candidats, selon décision Ministériel n° 1258 du01Décembre 2016.
La composition du jury est fixée par décision du responsable de l’institution
public, du ministère, du wali ou du président de l’assemblée populaire communale
concernée.

Le jury procède à l’évaluation et le classement des œuvres architecturales suivant


les critères d’évaluation fixés dans l’article 32du présent cahier des charges.
Aucun membre de jury n’est autorisé à participer directement ou par personne
interposée au concours, ni se voir directement ou par personne interposée confier une
mission relative à la réalisation du projet.
Le jury se réunira sur convocation établie par le maitre de l’ouvrage délégué.
Les travaux du jury sont confidentiels.
Dans le cas où le jury a fait ressortir la nécessité de clarifier certains aspects des
prestations, le service contractant saisit par écrit, les lauréats concernés afin d’apporter
les précisions demandées. Leurs réponses feront partie intégrante de leurs offres.
Une fois que le jury conclura ses travaux par un procès-verbal signé par
l’ensemble de ses membres, faisant ressortir le classement des œuvres architecturales, la
levée de l’anonymat aura lieu en présence du maitre de l’ouvrage délégué et des membres
du jury, immédiatement après la signature par ce dernier du procès-verbal de sélection
des œuvres architecturales par le jury.

D-PRESENTATION DU DOSSIER DE CANDIDATURE ET DES


OFFRES
Article 24 : forme et dépôt de la soumission.
Dans le cadre d’un appel au concours d’architecture restreint national, et
conformément aux dispositions dès l’articles48et 70du décret présidentiel n° 15-247 du
15
16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service publics, la procédure de dépôt des offres s’effectue en deux phases :
Dans une première phase, les candidats sont invités à remettre uniquement
un dossier de candidature. Après l’ouverture des plis des dossiers des candidatures et
leur évaluation, seuls les candidats présélectionnés,sont invités dans une deuxième
phaseà remettre les plis de l’offre technique, des prestations et de l’offre financière.

1/-La première phase (la présélection des candidats) : les candidats présentent les plis
des dossiers de candidature dont le contenu est défini ci-dessus à l’article19, dans une
enveloppe cacheté et anonyme, qui porte l’objet et le numéro de l’appel au concours, la
mention « à ne pas ouvrir que par la commission d’ouverture et d’évaluation des
offres », ainsi que la mention « dossier de candidature »

Celle-ci doit parvenir au service contractant à la date et l’heure fixées sur l’avis
d’appel au concours.
Tout pli non déposé au lieu, à la date et à l’heure de dépôt de l’offre fixés sur l’avis
d’appel au concours, sera rejeté sans qu’il soit ouvert.

2/-La deuxième phase (dépôtdes offres techniques, prestations et financières) :

Conformément aux dispositions des articles 48et 67 du décret présidentiel n° 15-


247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations
de service publics,Les candidats présélectionnées dans la première phase sont invités, par
voie de presse et le BOMOP, à remettre les plis de offres techniques, des prestations et
financières, dont le contenu est fixé dans les articles20, 21 et 22.

l’offretechniqueetl’offrefinancière doivent être insérés dans des enveloppes


séparées et cachetées, indiquant la dénomination du bureau d’études , l’objet de l’appel
au concours, le numéro de l’appel au concours ainsi que la mention « offre technique »,
ou « offre financière » , selon le cas, l’offre des prestations doit être insérée dans une
enveloppe cachetée et anonyme, indiquant l’objet de l’appel au concours, le numéro de
l’appel au concours ainsi que la mention « offre des prestations ». Ces 03 enveloppes
doivent être mises dans une autre enveloppe cachetée et anonyme, qui porte : l’objet de
l’appel au concours, le numéro de l’appel au concours et la mention« à n’ouvrir que
par la commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offres ».
Celle-ci doit parvenir au service contractant à la date et l’heure fixées sur l’avis
ère
de la 1 publication des résultats de la présélection des candidats, dans la presse et le
BOMOP.Toute offre non déposée au lieu, la date et l’heure de dépôt de l’offre fixés sur
le dit avis, sera rejetée sans qu’elle soit ouverte.

16
Offre à ne pas ouvrir que par la commission d’ouverture et d’évaluation des offres
DOCUMENTS GRAPHIQUES ET PIECES ECRITES

Concours d’Architecture Lancé par voie d’appel au concours N°……. /……..


Portant sur l’Etude, Suivi et Contrôle des travaux de réalisation d’Un (01) Lycée type
1000 externat – projet 02 -implanté au site des 3000 LPL à Massinissa – quartier 02 -

Article25 : modalités d’établissement de l’anonymat.


 La totalité des documents (pièces graphiques et pièces écrites) inclus dans l’offre des
prestations, établis par les concurrents, doivent être anonymes et devront comporter un
code composé de six chiffres (06) choisis par le maître de l’œuvre au lieu et place du
cartouche ;

 Le format des planches graphiques est (A0) ; chaque planche ne doit comporter que le
contenu ci-dessous désigné ; elles doivent être présentées selon le modèle suivant :

Indique le nord
CONCOURS D’ARCHITECTURE –ETAPE ESQUISSE-
L’Etude, Suivi et Contrôle des travaux de réalisation d’Un (01) Lycée type 1000
externat – projet 02 -implanté au site des 3000 LPL à Massinissa
– quartier 02 –
PLAN DE MASSE OU FACADES OUCOUPES AA OU
COUPES BB……………….

ECHELLE CODE DU SOUMISSIONNAIRE (composé de six -06- chiffres)

 Les données exigées par l’offre des prestations, ne doivent comporter aucun élément
permettant l’identification du soumissionnaire.
 Les membres de la commission d’ouverture et d’évaluation des plis sont seuls
habilités à ouvrir les plis des prestations.
 Cette opération sera soumise au règlement de l’anonymat par la commission
d’ouverture et d’évaluation des plis.
 Chaque pli sera doté d’un nouveau code.
 Ce nouveau code, constitué de six (06) lettres, sera porté par la commission
d’ouverture et d’évaluation des plis, sur chacune des planches graphiques et des pièces
écrites, au lieu et place du code choisi par le soumissionnaire.
 Aucune liste de correspondance entre ancien et nouveau code, ne devra être établie.
 Une fois le jury conclura ses travaux par un procès-verbal signé par l’ensemble de
ses membres, faisant ressortir le classement des œuvres architecturales, la levée de
l’anonymat aura lieu en présence du maitre de l’ouvrage délégué et des membres du
17
jury, immédiatement après la signature par ce dernier du procès-verbal de sélection des
œuvres architecturales par le jury.
Article 26 : jour, heure et lieu de dépôt des dossiers de candidature et des
offres techniques, prestations et financières.
En application des dispositions cités à l’article N°66 du décret présidentiel du
décretprésidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics.
1- Le dépôt du dossier de candidature est fixé pour le dernier jour de préparation
dudossier de candidature à compter de la date de la première parution de l’avis
d’appel au concourssur la presse et ou le BOMOP, et l’heure limite est à Onze
heures (11 H 00 mn).

2- Le dépôt des offres techniques, prestations et financières est fixé pour le


dernier jour de préparation des offres, à compter de la date de la 1ère publication
des résultats de la présélection des candidats, dans la presse et oule BOMOP et
l’heure limite est à Onze heures (11 H 00 mn).
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le jour de dépôt des
offres est prorogé jusqu’au jour ouvrable suivant.
Article 27 : ouverture des plis.
L’ouverture des plis interviendra le même jour de dépôt des offres, fixé 15 jours à
partir de la première parution sur les quotidiens nationaux à partir de Onze heures (11 H
00 mn) en présence des soumissionnaires préalablement informés, sauf pour les offres
des prestations dont l’ouverture n’est pas publique.

Article 28 : lieu de dépôt et d’ouverture des plis.


Les plis doivent être déposésAu niveau du siège de l’OPGI sis à la cité frères
Benzekri (ex les terrasses) - Constantine.
La séance d’ouverture des plis se fera au niveau du siège de l’OPGI sis à la cité frères
Benzekri (ex les terrasses) - Constantine.

Article 29 : correction des erreurs pour la comparaison des offres.


1 -Les offres qui ont été reconnus conformes pour l’essentiel au dossier d’appel au
concours seront vérifiées par le maitre de l’ouvrage délégué pour en rectifier les erreurs
de calcul éventuelles, les erreurs seront corrigées par le maître de l’ouvrage délégué de la
façon suivante :
a) – lorsqu’il existe une différence entre le montant en chiffres et le montant en
lettres, le montant en lettres fera foi.
b) – le prix en lettre ne doit en aucun cas être corrigé.
2 – le montant figurant à la soumission sera rectifié par le maître de l’ouvrage délégué
Conformément à la procédure décrite ci-dessus et avec le consentement du

18
soumissionnaire, sera considéré comme engageant ce dernier. Si le soumissionnaire
n’accepte pas la correction ainsi effectuée, son offre sera rejetée.

Article 30 : conformité des offres aux critères et documents exigés par le


présent cahier des charges.
1 - Avant d’effectuer l’évaluation des offres, la commission d’ouverture des plis et
d’évaluation des offres devra s’assurer que chaque offre est pour l’essentiel conforme aux
conditions requises par le dossier du concours.

2 - Aux fins du présent article, une offre conforme pour l’essentiel du dossier du
concours est une offre qui répond à tous les termes, conditions et spécifications du
concours, sans divergences ni réserves importantes.
3- Lorsqu’une offre n’est pas conforme pour l’essentiel aux conditions requises par le
dossier du concours elle sera rejetée par la commission d’ouverture des plis et
d’évaluation des offres et ne pourra être par la suite rendue conforme au dossier du
concours par la correction ou le retrait subséquent de la réserve ou divergence aux
conditions.
4-Les offres qui ont été reconnues conformes pour l’essentiel du dossier du concours,
seront vérifiées par la commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offres pour en
rectifier les erreurs de calculs éventuels.

E-OUVERTURE ET EVALUATION DES OFFRES


Article 31 : déroulement des ouvertures et évaluation des plis 
En application des dispositions des articles 70, 71 et 72 du décret présidentiel N°
15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés publics, les opérations
d’ouverture des plis sont effectuées par une commission instituée par le maître de
l’ouvrage délégué suivant les dispositions de l’article N°160 du décret sus indiqué, dite
« commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offres »
Il est à noter que dans une première phase, les candidats sont invités à
remettre uniquement un dossier de candidature et ce, en application des articles N°
48 et N° 70 du décret présidentiel 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation
des marchés publics et des délégations de service public. Après l’ouverture des plis des
dossiers des candidatures et leur évaluation, seuls les candidats présélectionnés, sont

19
invités à remettre les plis de l’offre technique, des prestations et de l’offre
financière.

I/ - La phase de présélection (dossiers de candidatures) :


La commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offresse réunit sur
convocation du service contractant le jour correspondant à la date de dépôt des dossiers
de candidature, en séance publique et en présence des soumissionnaires préalablement
informés dans l’avis d’appel au concours.
a/– ouverture des dossiers de candidature :

L’ouverture des plis des dossiers de candidature interviendra le même jour de


dépôt des plis à partir de Onze heures (11h).

A ce titre, la commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offres, effectue


les missions suivantes :
 De constater la régularité de l’enregistrement des plis.
 De dresser la liste des candidats ou soumissionnaires dans l’ordre d’arrivée des plis
de leurs dossiers de candidature avec l’indication du contenu.
 De dresser la liste des pièces constitutives du dossier de candidature ;
 Proposer au service contractant, le cas échéant, dans le procès-verbal de déclarer
l’infructuosité de la procédure, signé par les membres présents. Lorsqu’aucun
dossiern’est réceptionné ou lorsque, après avoir évalué les dossiers de candidatures,
aucun dossier n’est déclaré conforme à l’objet et au contenu du cahier des charges, et
ce, conformément à l’article 40 du décret présidentiel N° 15-247 du 16 septembre
2015, portant réglementation des marchés publics.
 Restituer, par le biais du service contractant, aux opérateurs économiques concerné,
le cas échéant, leurs plis non ouverts, dans les conditions prévues par le décret
présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics.
b/– évaluation des dossiers de candidature :

Conformément aux dispositions des articles N° 45,46, 48et72 du décret


présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics, l’évaluation des dossiers de candidatures s’effectuera par la commission
d’ouverture des plis et d’évaluation des offres.
Après élimination des dossiers de candidature non conformes au contenu du
cahier des charges, elle :
 Procède à l’évaluation des dossiers de candidatures restants sur la base de critères
et d’une méthodologie fixés à l’article32-Aci-après.
 Établit la liste des candidatsprésélectionnés ; il s’agit des candidats dont les
dossiers des candidatures sont déclarés recevables sur la base des critères fixés à
l’article 32-Aci- après.
20
 Restitue, sans être ouvert, par le biais du service contractant, les dossiers de
candidatures éliminés, le cas échéant.

II/ -La phase de dépôt des offres technique, prestations et financières :

Seuls les candidats présélectionnés, sont invités par la voie de la presse et le


BOMOP quotidiens, à remettre les plis de l’offre technique, des prestations et de l’offre
financière.
L’ouverture et l’évaluation des offres techniques, prestations et financières
s’effectue en trois phases :
a/ 1ère phase : offre technique :

a-1 /– ouverture des offres techniques :

La commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offresse réunit sur


convocation du service contractant le jour correspondant à la date de dépôt des offres, en
séance publique et en présence des candidats présélectionnés préalablement informés.
A ce titre, la commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offres, effectue
les missions suivantes :
 De constater la régularité de l’enregistrement des offres.
 De dresser la liste des soumissionnaires dans l’ordre d’arrivée des plis de leurs
offres, avec l’indication du contenu.
 De dresser la liste des pièces constitutives de chaque offre.
 Parapher les documents des plis ouverts, qui ne sont pas concernés par la
demande de complément.
 De dresser, séance tenante, le procès-verbal signé par tous les membres présents
de la commission. ; qui doit contenir les réserves éventuelles formulées par les
membres de la commission ;
 D’inviter, le cas échéant, par écrit, par le biais du service contractant, les
soumissionnaires à compléter leurs offres techniques, dans un délai maximum de
dix (10) jours à compter de la date d’ouverture des plis, sous peine de rejet de leurs
offres, par les documents manquants ou incomplets exigés, à l’exception du
mémoire technique justificatif. En tout état de cause, sont exclus de la demande de
complément tous les documents émanant des soumissionnaires qui servent à
l’évaluation des offres techniques.
 Proposer au service contractant, le cas échéant, dans le procès-verbal de déclarer
l’infructuosité de la procédure, signé par les membres présents. Lorsqu’aucune offre
n’est réceptionnée ou lorsque, après avoir évalué les offres techniques, aucune offre
n’est déclarée conforme à l’objet du marché et au contenu du cahier des charges, et
ce, conformément à l’article 40 du décret présidentiel N° 15-247 du 16 septembre
2015, portant réglementation des marchés publics.
 Restituer, par le biais du service contractant, aux opérateurs économiques
concernés, le cas échéant, leurs plis non ouverts, dans les conditions prévues par le

21
décret présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des
marchés publics.
a-2/ L’évaluation des offres techniques :
Conformément à l’article 72 du décret présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015,
portant réglementation des marchés publics, l’évaluation des offres s’effectuera par la
commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offres. Après élimination des offres
non conformes au contenu du cahier des charges, elle :
 Procède à l’analyse des offres techniques restantes sur la base de critères et d’une
méthodologie fixés à l’article ci-après.
 Établit la liste des soumissionnaires pré-qualifiés ; il s’agit des soumissionnaires dont
les offres techniques sont déclarées recevables sur la base des critères fixés à l’article 32-
Bci- après (note attribuée au soumissionnaire égale ou supérieure à 10 points).
 Restitue, sans être ouvert, par le biais du service contractant, les plis financiers et
prestations correspondant aux soumissionnaires ou aux offres techniques éliminés, le cas
échéant.

b/ 2éme phase : offre des prestations:


b-1/– ouverture des offres des prestations :

Conformément aux dispositions des articles48 et 70 du décretN° 15-247 du 16 septembre


2015, portant réglementation des marchés publics, l’ouverture des plis des prestations
architecturales des soumissionnaires pré qualifiés techniquement s’effectuera par les
membres de la commission d’ouverture et d’évaluation des plis et dans une séance non
publique.
A ce titre, la commission d’ouverture des plis et d’évaluation des offres, effectue
les missions suivantes :
 De dresser la liste des pièces constitutives de chaque offre ;
 De dresser, séance tenante, le procès-verbal signé par tous les membres présents de la
commission. ; qui doit contenir les réserves éventuelles formulées par les membres de la
commission ;
 Une nouvelle codification des plis doit être effectuée par la commission d’ouverture et
d’évaluation des plis avant leur transmission au président du jury ; l’anonymat de ces plis
doit être assuré jusqu’à la signature du procès-verbal du jury.
b-2/– évaluation des offres des prestations :

- Les prestations du concours sont évaluées par un jury institué suivant l’article N° 48 du
décret présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics.
 Le procès-verbal du jury accompagné de son avis motivé, faisant ressortir
éventuellement, la nécessité de clarifier certains aspects liés aux prestations, est transmis
par son président au service contractant.

22
 Dans le cas où le jury a fait ressortir la nécessité de clarifier certains aspects des
prestations, le service contractant saisit par écrit, les lauréats concernés afin d’apporter
les précisions demandées. Leurs réponsesécrites feront partie intégrante de leurs offres.
 Une fois que le jury conclura ses travaux par un procès-verbal signé par l’ensemble de
ses membres, faisant ressortir le classement des œuvres architecturales, la levée de
l’anonymat aura lieu en présence des membres du maitre de l’ouvrage délégué et des
membres du jury, immédiatement après la signature par ce dernier du procès-verbal de
sélection des œuvres architecturales par le jury.
 Une fois la liste des soumissionnaires pré-qualifiés est établie ; il s’agit des
soumissionnaires ayant obtenu une note égale ou supérieure à 30 points dans la
conception architecturale sur la base des critères fixés dans l’article 32-B.
 Restitue, sans être ouvert, par le biais du service contractant, les plis des offres
financières correspondants aux offres des prestations éliminées, le cas échéant.
c/ 3ème phase : offre financière:
c-1/– ouverture des offres financières :
L’ouverture des plis des offres financières s’effectuera par les membres de la
commission d’ouverture et d’évaluation des plis et après jugement des œuvres
architecturales et en présence de l’ensemble des soumissionnaires pré-qualifiés dans les
prestations à la date et au lieu fixés par le service contractant.

c-2/– L’évaluation des offres financières :

 A l’issu du classement des œuvres architecturales des soumissionnaires pré-


qualifiés, leurs offres financières sont ensuite examinées et évaluées par la
commission d’ouverture et d’évaluation des offres qui procède à :
 L’évaluation des offres financières est effectuée sur la base des critères et
méthodologie prévus dans le cahier des charges.
N.B / L’offre financière représentant la partie fixe et la partie variable, non
conforme au décret exécutif N°16-224 du 22 aout 2016 fixant les modalités de
rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment, estéliminée.
- établit la liste des notes des offres financières des soumissionnaires.

A L’ISSUS DES EVALUATIONS DES OFFRES TECHNIQUES, PRESTATIONS


ET FINANCIERES et Conformément à l’article 72 du décret présidentiel n° 15-247 du
16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service publics et S’agissant d’un concours,l’offre ayant la note la plus élevée (note
technique +note des prestations architecturales + note financière), conformément au
cahier des charges, est considérée comme offre avantageuse et sera retenu

La commission d’évaluation des offres propose au service contractant la liste des


soumissionnaires retenus et leur classement suivant une note globale (note offre
technique + note des prestations architecturales + note financière).

23
Article 32 : critères d’évaluation des dossiers de candidature & des offres
et notation :
L’évaluation des dossiers de candidature et des offres (techniques, prestations et
financières) est basée sur les critères détaillés comme suit :

I/-Critères d’évaluation des dossiers de candidatures : notée sur 80 points


En application des dispositions de l’article 67 du décret présidentiel n° 15-247 du 16
Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
publics, l’évaluation des dossiers de candidature est basée sur les critères suivantes.
I-a/Capacités professionnelles : ……………………………………notée sur 05 points.
L’ancienneté du candidat :…………… 01 point par année note plafonnée à 05 points.
L’ancienneté de l’exercice de la profession de l’architecte du soumissionnaire, est
justifiée par la C20 (Certificat d’existence) délivré par l’inspection des impôts.
Joindre l’agrément de l’architecte soumissionnaire.

I-b/capacité financières :…………………notée sur 15 points, détaillée comme suit :


La notation concernera les chiffres d’affaires des soumissionnaires mentionnés
dansla déclaration des impôts forfaitaires unique ou les bilans des trois dernières années,
selon le détail décrit comme suit :
 Chiffre d’affaire inférieur ou égale à 2 000 000,00 DA :……………………….…….0 point
 Chiffre d’affaire supérieur à 2 000 000,00 DA et inférieur ou égale à 3 500 000 ,00 DA : 07 pts
 Chiffre d’affaire supérieur à 3500 000,00 DA et inférieur ou égale à 5 000 000 ,00 DA : 10 pts
 Chiffre d’affaire supérieur à 5 000 000 ,00 DA : …………………………………..15 pts.

NB / LE CHIFFRE D’AFFAIRE, LE PLUS ELEVE DES TROIS (03) DERNIERES ANNEES


SERA NOTE.

I-c/capacité techniques : ……………………notée sur 60points détaillés comme suit :


Les capacités techniques des candidats : sont les moyens humains, moyens matériels et
références professionnels.
I-c -1/Moyens humains : …………………………………noté sur 25 points
- Architecte ayant une expérience de 05 ans ou plus : ………………….……….. 08 points.
- Ingénieur en génie civil ayant une expérience de 05 ans ou plus.  :……………. 08 points.
- Technicien supérieur en bâtiment ayant une expérience de 03 ans ou plus: …….05 points.
- Topographe ayant une expérience de 03 ans ou plus : …………………………..02 points.
- Métreur ayant une expérience de 03 ans ou plus. : ………………….02 points.

*La liste des moyens humains doit être justifiée par toute pièce dûment visée par les
services de la CNAS.
24
*joindre les diplômes pour la justification des profils et l’ancienneté.
*l’architecte soumissionnaire ne sera pas noté à l’exception des architectes agrées
ou bureau d’études crées dans la cadre des dispositifs d’aide à l’emploie.

I-c -2/Moyens matériels :……..…………….…………………15 Points


* Matériel de Topographie (trépied, théodolite ou niveau électronique
Oumanuel, mire ….etc) : ……………………….………..…….. 10 points.
*Auscultateur dynamique :…..…………………..…..………….05 points
Les moyens matériels justifiés par des factures d’achat ou un PV de constat établi
par un huissier de justice d’une validité d’une année pour tout matériel.

I-c -3/Références professionnelles : ……………………….notée sur 20 points

La notation des références professionnelles se présente comme suit :

*Le soumissionnaire ayant réalisé la mission étude ouétude & suivi et contrôle des
travaux d’un projet de bâtiment classé à la catégorie C:……….. 05 points par projet, note
plafonnée à 20 points.
*Le soumissionnaire ayant réalisé lamission étudeouétude & suivi et contrôle des
travaux d’un projet de bâtiment classé à la catégorie D:……….. 10 points par projet, note
plafonnée à 20 points.

NB/ - pour les projets de logement sont considérés comme projets :

-Classés à la catégorie C, tout projet dont la consistance allant de 150 logements


jusqu’à 200 logements.

- Classés à la catégorie D, tout projet dont la consistance est supérieur de 200


logements

Les références professionnelles doivent être justifiées par des attestations de bonne
Exécution délivrées par les services contractants énumérés dans l’article 06 du décret
présidentiel N° 15-247 du 16 septembre 2015, portant réglementation des marchés
publics et des délégations de service public

la classification des ouvrages des bâtiments est fixée dans l’arrêté interministériel du
15/05/1988 modifié et complété par l’arrêté interministériel N° 02 du 04/07/2001 portant
modalités d’exercice et de rémunération de la maîtrise d’œuvre en bâtiment.

En application des dispositions de l’article 48 du décret présidentiel du décret


présidentiel n° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés
publics et des délégations de service publics ;

25
Seuls les candidats ayant une note égale ou supérieure à 50
points, seront sélectionnés et invités à soumissionner pour la
deuxième phase.
II/-Critères d’évaluation des offres techniques, prestations et financières  :
notée sur 100 points, dont le détail se présente comme suit :
II-1/ évaluation des offres techniques :………………notée sur 20 points.
L’évaluation des offres techniques est basée sur les critères suivants :
La « commission d’ouverture et d’évaluation des offres » procède à l’évaluation des offres
techniques, conformément au barème de notation suivant :

01 – délai des études : ………………………………..noté sur 16 points.

Le délai le plus court : ………………………………………….16points


Les notes des autres délais serontcalculées selon la formule suivante :

N.A =16 x D.C


D. P

Légende : N.A = note attribuée ;


D.C = Délai le plus court ;
D.P = délai proposé.

 Joindre un planning détaillé des délais des études relatifs à chaque phase.
NB : les soumissionnaires qui proposent des délais inférieurs à 04 Mois supérieur à
05 Mois, auront une note égale à zéro.
02- l’insertion professionnelle des personnes exclus du marché du travail et des
handicapés………………………………………. Notée sur 04 points.
*01 point par personne. ………………………… Note plafonnée à 04 points.

Tout participant ayant obtenu une note inférieure à 10 points à


l’offre technique sera disqualifiée.
II-2 Critères d’évaluation des offres des prestations : notées sur 60 points.
Les prestations du concours sont évaluées par un jury institué suivant l’article N° 48du décret
présidentiel n° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics
et des délégations de service publics.
A – Composition et intégration urbaines : 15 Points

- Rationalité dans l’occupation du site 05 points

- Hiérarchie des espaces et des accès. . 05 points

26
- Respect des instruments d’urbanisme régissant le (les) site(s) d’implantation. 05 points

B – Conception architecturale : 40 Points

- Fonctionnalité (qualité spatiale, relations spatiales, hiérarchie, orientation). 12 points

- Choix du système constructif, régularité de la trame structurelle

Et économie de l’étude. 10 points

- Traitement de façades et volumétrie. 10 points

- Respect des prescriptions relatives à la typologie


et à la composition surfacique des groupes scolaires. 08 points

C- Qualité des documents présentés : 05points

- Respect et qualité des documents demandés. 05 points

Toute offre ayant obtenu une note pour la partie conception


architecturale et documents graphiques, inférieure à 30 points sera
écartée.
II-3Critères d’évaluation des offres financières :…..notée sur 20 points.
Le montant des études et suivi du moins disant : ……….……20 points
Les notes des autres candidats seront calculées selon la formule suivante :

N = 20 x Mm
Mc

N : Note Financière


Mc : Montant de l’offre (Soumission concernée)
Mm : Montant le moins disant

La comparaison des propositions financières se fera sur la base des


montants en toutes taxes comprises.
Le total des points pour les offres techniques + les offres des prestations +
les offres financières,est établi donc à 100 points.
S’agissant d’un concours d’architecture, l’Offre du soumissionnaire
ayant obtenu la note la plus élevée (note technique +note des prestations
architecturales + note financière) est considérée comme offre avantageuse
et sera retenue.
Il est à noter que la proposition architecturale retenue pour ce projet ne
peut en aucun cas être retenu pour les autres projets objet du même avis
d’appel au concours.

27
Article 33 :droit reconnu de rejeter une offre.
En application des dispositions de l’article 72 du décret présidentiel N° 15-247 du 16
septembre 2015, portant réglementation des marchés publics, « la commission
d’ouverture des plis et d’évaluation des offres » peut :
 Proposer, au service contractant, le rejet de l’offre retenue, s’il est établi que certaines
pratiques du soumissionnaire concerné sont constitutives d’abus de proposition
l’attribution du marché ou si elle fausserait de toute autre manière, la concurrence dans le
présent concours.
 Proposer au service contractant de rejeter l’offre financière de l’opérateur économique
retenu provisoirement, jugée excessive par rapport à un référentiel des prix. Le service
contractant rejette cette offre, par décision motivée.

Article 34 : annulation de la procédure de passation du marché


Conformément aux dispositions de l’article 73du décret présidentiel N° 15-247 du 16
septembre 2015, portant réglementation des marchés publics, le service contractant peut,
pour des motifs d’intérêt général, pendant toute la phase de passation d’un marché
public,déclarer l’annulation de la procédure et/ou l’attribution provisoire du marché. Les
soumissionnaires ne peuvent prétendre à aucune indemnité dans le cas où leurs offres
n’ont pas été retenues ou si la procédure et/ou l’attribution provisoire du marché public a
été annulée.

F- ATTRIBUTION DU MARCHE :

Article 35 : publication de l’avis d’attribution provisoire du marché


En application des dispositions de l’article N° 65du décret présidentiel N° 15-247
du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de
service publics, un avis d’attribution provisoire du marché est inséré dans les organes qui
ont assuré la publication de l’avis d’appel au concours, en précisant le montant des
missions, le délai des études ,le numéro d’identification fiscale (NIF) du service contractant
ainsi que le NIF de l’attributaire provisoire du marché, et tous les éléments qui ont permis
son choix.
Pour les autres soumissionnaires, le service contractant est tenu d’inviter, dans le même avis
d’attribution provisoire des marchés, ceux d’entre eux qui sont intéressés, de se rapprocher
de ses services, au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de
l’attribution provisoire du marché, à prendre connaissance des résultats détaillés de
l’évaluation de leurs offres, pour leur communiquer ces résultats par écrit.

Article 36 : voies de recours.


Conformément aux dispositions de l’article N° 82 du décret présidentiel n° 15-247
du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de
28
service publics, le soumissionnaire qui conteste l’attribution provisoire du marché ou son
annulation, la déclaration d’infructuosité ou l’annulation de la procédure dans le cadre d’un
appel d’offres, peut introduire un recours, auprès de la commission des marchés
compétentes.
Le recours est introduit dans les dix (10) jours, à compter de la première parution sur la
presse de la publication de l’avis d’attribution provisoire du marché, si le dixième jour
coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire le
recours auprès de la commission sectorielle des marchés, est prorogée au jour ouvrable
suivant.
La commission des marchés compétentes prend une décision, dans un délai de quinze (15)
jours, à compter de l’expiration du délai de dix (10) jours cités ci-dessus.Cette décision est
notifiée au service contractant et au requérant.
En cas de recours contre l’attribution provisoire d’un marché, le projet de marché ne peut
être soumis à l’examen de la commission des marchés compétente qu’au terme d’un délai
de trente (30) jours à compter de la date de publication de l’avis d’attribution provisoire du
marché, correspond aux délais impartis respectivement, au recours, à l’examen du recours
par la commission des marchés compétente et à la notification de sa décision.Dans ce cas la
commission des marchés compétente, se réunit en présence du représentant du service
contractant avec voix consultative.

Article 37 : conditions d’attribution


1 – Tout soumissionnaire participant au concours relatif aux 14
équipements éducatifs publics (07 Collèges et 07 Lycées), confiés à l’OPGI
de Constantine dans le cadre du programme d’équipements
d’accompagnement des cités d’habitat intégrées au titre de l’année 2015, ne
peut être retenu que pour un seul projet parmi les 14 équipements sus cités.
Le Maitre d’ouvrage délégué se réserve le droit de choisir le projet à
attribuer au lauréat.
2- Au cas où l’offre économiquement la plusavantageuse est proposée par plusieurs
soumissionnaires (offres similaires), le marché sera attribué au soumissionnaire ayant
obtenu la meilleure note technique et des prestations parmi ces derniers.
3- conformément aux dispositions de l’article 69du décret présidentiel N° 15-247 du 16
septembre 2015, portant réglementation des marchés publics,si les documents justifiant les
informations contenues dans la déclaration de candidature , de l’attributaire du contrat , ne
sont pas remis dans un délai maximum de dix (10) jours à compter de la date de sa saisine ,
ou s’il s’avère prés leur remise qu’ils comportent des informations non conformes à celles
figurant dans la déclaration de candidature , l’offre concernée est écartée , et le service
contractant reprend la procédure d’attribution du marché.
4- En application des dispositions de l’article 74du décret présidentiel N° 15-247 du 16
septembre 2015, portant réglementation des marchés publics, lorsque l’attributaire du
29
marché se désiste avant la notification du contrat ou refuse d’accuser réception de la
notification du marché, le service contractant peut continuer l’évaluation des offres
restantes, après avoir annulé l’attribution provisoire du marché , dans le respect du principe
du libre jeu de la concurrence , des exigences du choix de l’offre économiquement la plus
avantageuse .
L’offre du soumissionnaire qui se désiste du marché est maintenue dans le classement des
offres.
5-dans le cas de la déclaration d’infructuosité et de l’annulation de la procédure de
passation du marché ou de l’annulation de son attribution provisoire , le service contractant
doit informer , par lettre recommandée avec accusé de réception, les candidats de ses
décisions , et inviter ceux d’entre eux qui souhaitent prendre connaissance de leurs motifs ,
à se rapprocher de ses services , au plus tard trois (03) jours à compter de la date de
réception de la lettre précitée , pour leur communiquer ces résultats par écrit.

Article38 : approbation du présent marché par la commission des marchés


publics de la wilaya 
 En application de l’article N° 04 du décret présidentiel N° 15-247 du 16 Septembre 2015
portant réglementation des marchés publics et des délégations de service public, le présent
marché entrera en vigueur dès son approbation par la commission sectorielle des marchés,
sa signature par les deux parties contractantes et sa notification au cocontractant par ordre
de service.
Le……….……………à…………………
Lu et accepté par le soumissionnaire
(Nom, prénom et qualité du signataire et cachet du BET)

30
IDENTIFICATION DES PARTIES
CONTRACTANTES

31
IDENTIFICATION DES PARTIES CONTRACTANTES
Le présent cahier des charges d’étude, de suivi et contrôle des travaux est conclu
conformément aux textes réglementaires énumérés au décret présidentiel n° 15-247 du 16
Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
publics, ainsi que le décret exécutif N°16-224 du 22 aout 2016 fixant les modalités de
rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment.

Entre :
Monsieur le Ministre de l’habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, sis au 135 Rue Didouche
Mourad Alger, dénommé Maitre d’ouvrage, Représenté par :
MonsieurDIB ABDELGHANI, Directeur Général de L’office de promotion et de gestion
immobilière de Constantine en tant que Maitre d’ouvrage déléguédésigné par tout ce qui
suit par l’expression« LESERVICE CONTRACTANT »  

D’UNE PART
ET :
LeBureau d'études : …………………………………………….
…………………………………
Faisant élection de domicile à : ………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………
N° Tél / Fax :
…………………………………………………………………………………………
Représenté par son responsable ou son Gérant Monsieur :
……………………………………… Ayant tous les pouvoirs à l’effet de l’exécution du
présent cahier des charges et désigné dans ce qui suit par l’expression
« LE CO-CONTRACTANT »  

D’AUTRE PART

32
Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

DECLARATION
DE CANDIDATURE

33
‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABITAT DE L’URBANISME ET DE LA VILLE
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE
DE CONSTANTINE

DECLARATION DE CONDIDATURE

1/Identification du service contractant :

Désignation du service contractant :

OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE CONSTANTINE.

2/Objet du marché public : ......................................................................................................................

..................................................................................................................................................................

3/Objet de la candidature :

La présente déclaration de candidature est présentée dans le cadre d’un marché public alloti :

Non Oui

Dans l’affirmative :

Préciser les numéros des lots ainsi que leurs intitulés:……………………………………................

………………………………………………………/……………………………………................……..

………………………………………………………/…………………………………………..................

4/Présentation du candidat ou soumissionnaire :

Nom, Prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engagerla société à
l’occasion du marché public:…….................................................................................................................

………………………………………………………………………….............…………….., agissant :

En son nom et pour son compte.

Au nom et pour le compte de la société qu’il représente.

4-1/candidat ou soumissionnaire seul:

Dénomination de la société :……………......………………………………………………….


34
…………………………………………………………………………………………………...

Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour les
entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises étrangères :

………………………………………………………………………………………………...............…...

………………………………………………………………………………………………................…...

Forme juridique de la société : …………………….................……………………………………………

Montant du capital social : ………………………….................……………………………………….....

4-2/ Candidat ou soumissionnaire groupement momentané d’entreprises :

Le groupement est : Conjoint ouSolidaire

Nombre de membres dans le groupement (en chiffres et en lettres): ……….......................………………

Nom du groupement :……….................…………………………………………………………………..

Présentation des membres du groupement :

Dénomination de la société:………………………………………………………………….

Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour les
entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises étrangères :

……………………………………………………………………................……………………………...

………………………………………….................………………………………………………………...

Forme juridique de la société : …………………………………………………………..................………

Montant du capital social : ………………………………………………………...................………….....

La société est mandataire du groupement ? :Non Oui

Le membre du groupement (Tous les membres du groupement doivent opter pour le même choix) :

- Signe individuellement la déclaration à souscrire, la lettre de soumission, l’offre du groupement ainsi que toutes
modifications du marché public qui pourraient intervenir ultérieurement Où ;

-Donne mandat à un membre du groupement, conformément à la convention de groupement, pour signer, en son
nom et pour son compte, la déclaration à souscrire, la lettre de soumission, l’offre du groupement ainsi que toutes
modifications du marché public qui pourraient intervenir ultérieurement ;

Dans le cas d’un groupement conjoint préciser les prestations exécutées par chaque membredu groupement, en
précisant le numéro du lot ou des lots concerné(s), le cas échéant : ....................................

……………………………………………………………….................…………………………………..

………………………………………………………………………………….................………………..

………………………………………………………………………….................………………………..

5/Déclaration du candidat ou soumissionnaire :

Le candidat ou soumissionnaire déclare qu’il n’est pas exclu ou interdit de participer auxmarchés publics :

-pour avoir refusé de compléter son offre ou du fait qu.il s’est désisté de l’exécution d’un marché public ;

-du fait qu.il soit en état de faillite, de liquidation, de cessation d’activité ou du fait qu.il fait l’objet
d’uneprocédure relative à l’une de ces situations ;
35
-pour avoir fait l’objet d’un jugement ayant autorité de la chose jugée constatant un délit affectant sa
probitéprofessionnelle ;

-pour avoir fait une fausse déclaration ;

-du fait qu.il soit inscrit sur la liste des entreprises défaillantes ;

-du fait qu.il soit inscrit sur la liste des opérateurs économiques interdits de participer aux marchés publics ;

-du fait qu.il soit inscrit au fichier national des fraudes, auteurs d’infractions graves aux législations et

réglementations fiscales, douanières et commerciales ;

-Pour avoir fait l’objet d’une condamnation définitive par la justice pour infraction grave à la législation dutravail
et de la sécurité sociale ;

-du fait qu.il soit une société étrangère qui n’a pas honoré son engagement d’investir ;

-du fait qu.il ne soit pas en règle avec ses obligations fiscales, parafiscales et envers l’organisme en charge
descongés payés et du chômage intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique, le
caséchéant, pour les entreprises de droit algérien et les entreprises étrangères ayant déjà exercé en Algérie ;

-Pour n’avoir pas effectué le dépôt légal des comptes sociaux, pour les sociétés de droit algérien ;

Non Oui

Dans la négative (à préciser) : …………………………………………………………………..................

……………………………………………………………………………………………….......................

Le candidat ou soumissionnaire déclare qu.il n’est pas en règlement judiciaire et que son casier judiciaire datant
de moins de trois (3) mois porte la mention « néant ». Dans le cas contraire, il doit joindre le jugement et le casier
judiciaire. Dans le cas où l’entreprise fait l’objet d’un règlement judiciaire ou de concordat le candidat ou
soumissionnaire déclare qu.il est autorisé à poursuivre son activité.

Le candidat ou soumissionnaire déclare qu’il est :

-est inscrit au registre de commerce ou ;

- est inscrit au registre de l’artisanat et des métiers, pour lesartisans d’art ou ;

-détient la carte professionnelle d’artisan ou ;

-est dans une autre situation (à préciser) : ........................................................................................

Dénomination exacte et adresse de l’organisme, numéro et date d’inscription : ........................................

......................................................................................................................................................................

Le candidat ou soumissionnaire déclare qu’il détient le numéro d’identification fiscale suivant :

............................................... délivré par……………….……….............................................

.le……….....................................................………., pour les entreprises de droit algérien et lesentreprises


étrangères ayant déjà exercé en Algérie.

Le candidat ou soumissionnaire déclare qu’il n’existe pas des privilèges, des nantissements,des gages et/ou des
hypothèques inscrites à l’encontre de l’entreprise.

Non Oui

36
Dans l’affirmative :(préciser leur nature et joindre copie de leurs états, délivrés par une autoritécompétente).

Le candidat ou soumissionnaire déclare que la société n’a pas été condamnée en applicationde

l’ordonnance n°03-03 du 19 Joumada ElOula1424 correspondant au 19 juillet 2003, modifiée et

complétée, relative à la concurrence ou en application de tout autre dispositif équivalent:

Non Oui

Dans l’affirmative : (préciser la cause de la condamnation, la sanction et la date de ladécision)

………………………………………………………………………………………….............................

.………………………………………………………………………………………………....................

Le candidat ou soumissionnaire seul ou en groupement déclare avoir les capacités nécessaires à

l’exécution du marché public et produit à cet effet, les documents demandés par le service

contractant dans le cahier des charges (lister ci-après les documents joints) :

-………………………………………………………………………………………………... ;

-………………………………………………………………………………………………... ;

-………………………………………………………………………………………………... ;

-………………………………………………………………………………………………... ;

-………………………………………………………………………………………………... ;

-………………………………………………………………………………………………... ;

-………………………………………………………………………………………………... ;

-………………………………………………………………………………………………... ;

Le candidat ou soumissionnaire déclare que :

-la société est qualifiée et/ou agréée par une administration publique ou un organismespécialisé

à cet effet, lorsque cela est prévu par un texte réglementaire :

Non Oui

Dans l’affirmative : (indiquer l’administration publique ou l’organisme qui a délivré ledocument,

son numéro, sa date de délivrance et sa dated’expiration)………......................................………


………………………………….…………………….....................................................................

- la société a réalisé pendant ………………….…………………………(indiquer la période considérée)

37
un chiffre d’affaires annuel moyen de (indiquer le montant du chiffre d’affaires enchiffres, en lettres et en hors
taxes) :.........................................................................................................................................

.………………………………………………………………………………………..........………….,

dont .........…% sont en relation avec l’objet du marché public ou du lot (barrer la mention inutile)

-Le candidat ou soumissionnaire compte présenter dans son offre un sous-traitant :

Non Oui

Dans l’affirmative remplir le formulaire joint en annexe V du présent arrêté.

6/Signature du candidat ou soumissionnaire seul ou de chaque membre du groupement :

J’affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché public ou de sa mise en régie auxtorts exclusifs de la
société, que ladite société ne tombe pas sous le coup des interdictionsédictées par la législation et la
réglementation en vigueur.

Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnancen° 66-156 du 18 Safar
1386 correspondant au 8 juin 1966 portant code pénal que lesrenseignements fournis ci-dessus sont exacts.

Nom, prénom et qualité du Lieu et date de signature Signature


signataire

..................................................... ............................................
..................................................... ............................................

N.B :

-Cocher les cases correspondant à votre choix.

-Les cases correspondantes doivent obligatoirement être remplies.

-En cas de groupement, une déclaration suffit pour le groupement.


38
-En cas d’allotissement chaque lot doit faire l’objet d’une déclaration.

-Lorsque le candidat ou soumissionnaire est une personne physique, il doit adapter les

rubriques spécifiques aux sociétés, aux entreprises individuelles.

DECLARATION
DE PROBITE

39
‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABITAT DE L’URBANISME ET DE LA VILLE
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE
DE CONSTANTINE

DECLARATION DE PROBITE

1/ Identification du service contractant :

Désignation du service contractant :


OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE CONSTANTINE.

2/ Objet du marché public : ........................................................................................


...............................................................................................................................

3/ Présentation du candidat ou soumissionnaire :


Nom, Prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engager la société à
l’occasion du marché public:……………................................agissant :

En son nom et pour son compte.

Au nom et pour le compte de la société qu’il représente.

Dénomination de la société:………......………… ……………………….............................................….

………………………………………………….................………........................………........................

Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour
les entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les
entreprisesétrangères :...................................................................................................................................
...............

………………………………………………………………………..............…………….......................

Forme juridique de la société : ……………………………………………………….....................


…………...........................................

4/ Déclaration du candidat ou soumissionnaire :

Je déclare que ni moi, ni l’un de mes employés ou représentants, n’avons fait l’objet de poursuites
judiciaires pour corruption ou tentative de corruption d’agents publics.
40
Non Oui

Dans l’affirmative :(préciser la nature de ces poursuites, la décision rendue et joindre une copie du
jugement) .................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................

M’engage à ne recourir à aucun acte ou manœuvre dans le but de faciliter ou de privilégier le traitement
de mon offre au détriment de la concurrence loyale.

M’engage à ne pas m’adonner à des actes ou à des manœuvres tendant à promettre d’offrir ou
d’accorder à un agent public, directement ou indirectement, soit pour lui-même ou pour une autre entité,
une rémunération ou un avantage de quelque nature que ce soit, à l’occasion de la préparation, de la
négociation, de la passation, de l’exécution ou de contrôle d’un marché public ou d’un avenant.

Déclare avoir pris connaissance que la découverte d’indices concordants de partialité ou de corruption
avant, pendant ou après la procédure de passation d’un marché public ou d’un avenant, sans préjudice
des poursuites judiciaires, constituerait un motif suffisant pour prendre toute mesure coercitive,
notamment de résilier ou d’annuler le marché public ou l’avenant concerné et d’inscrire l’entreprise sur
la liste des opérateurs économiques interdits de participer aux marchés publics.

Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance n° 66-156
du 8 juin 1966 modifié et complété portant code pénal que les renseignements fournis ci-dessus sont
exacts.

Fait à …………………, le……………………….


Signature du candidat ou soumissionnaire
(Nom, qualité du signataire et cachet du candidat ou soumissionnaire)

N.B :
- Cocher les cases correspondant à votre choix.
- Toutes les rubriques doivent obligatoirement être remplies.
41
- En cas de groupement, chaque membre doit présenter sa propre déclaration.
- En cas de sous-traitance, chaque sous-traitant doit présenter sa propre déclaration.
- En cas d’allotissement, présenter une seule déclaration pour tous les lots. Le(s) numéro(s) de lot(s) doit
(vent) être mentionné(s) dans la rubrique n° 2 de la présente déclaration.
- Lorsque le candidat ou soumissionnaire est une personne physique, il doit adapter les rubriques
spécifiques aux sociétés, à l’entreprise individuelle.

DECLARATION
A SOUSCRIRE

42
‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABITAT DE L’URBANISME ET DE LA VILLE
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE
DE CONSTANTINE

DECLARATION A SOUSCRIRE

1/ Identification du service contractant :

Désignation du service contractant :


OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE CONSTANTINE.

Nom, prénom, qualité du signataire du marché public :DIB ABDELGHANI, Directeur Général

2/ Présentation du soumissionnaire et désignation du mandataire, dans le cas d’un groupement :

Désignation du soumissionnaire (reprendre la dénomination de la société telle que figurant dans la


déclaration de candidature) :

Soumissionnaire seul.
Dénomination de la société…………………………………………………................……………….
Soumissionnaire groupement momentané d’entreprises :Conjoint Solidaire

Dénomination de chaque société :


1/……………………………………………………................................…………………
2/……………………………………………………………………………………………
3/……………………………………………………………………………………….........
../……………………………………………………………………………………………

Dénomination du groupement
……………………………………………………………...........................................................…….
………………………………………………………………………………………………................
Désignation du mandataire :
Les membres du groupement désignent le mandataire suivant
……………………............................................................................................…………...................
……………………………………………………………………………………………..................

3/ Objet de la déclaration à souscrire :


Objet du marché
public : ..........................................................................................................................................................
......
...............................................................................................................................................................
43
Wilaya(s) où seront exécutées les prestations, objet du marché public : CONSTANTINE.
La présente lettre de soumission est présentée dans le cadre d’un marché public alloti :
Non Oui
Dans l’affirmative :
Préciser les numéros des lots ainsi que leurs intitulés:
………..........................................................................................................................................
……………………...................................................................................................……............................
……………………………………………………………...........................................................................
........................................................................…….......................................................................................
Offre de base
Variante(s) suivante(s) (décrire les variantes sans mentionner leurs montants)
…………………………………………………………………………………………...............................
...
Prix en option(s) suivant(s) (décrire les prestations, objet des prix en options, sans mentionner leurs
montants) ….....................................................................…………......................................................
….............................................................................………….....................…........…...…..........................
………………………………………………………………...…….....……………………......................
4/ Engagement du soumissionnaire :
Après avoir pris connaissance des pièces constitutives du marché public prévues dans le cahier des
charges, et conformément à leurs clauses et stipulations,
Le signataire
S’engage, sur la base de son offre et pour son propre compte ;
Dénomination de la société……………………………………………………................................……..
Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour
les entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises
étrangères : ....................................................................................................................................................
..................
.....................................................................................................................................................................
......................................................................................................................................................................
Nom, Prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engager la société à
l’occasion du marché public : ………………………………...................................………………….......
………………………………………………………................………………………….....................….
Engage la société, sur la base de son offre ;
Dénomination de la société : ......................................................................................................................
Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour
les entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises
étrangères ......................................................................................................................................................
.............
.....................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................
Nom, prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engager la société à
l’occasion du marché public :.....................................................................................................................
....................................................................................................................................................................
L’ensemble des membres du groupement s’engagent, sur la base de l’offre du groupement
Présentation des membres du groupement (chaque membre du groupement doit renseigner cette
rubrique. Les autres membres du groupement doivent remplir cette rubrique dans une feuille jointe en
annexe, en donnant un numéro d’ordre à chaque membre) :
Dénomination de la société:……………...................................................……………..............................

44
Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour
les entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises
étrangères :...................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
Nom, Prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engager la société à
l’occasion du marché public:………………………....................…...........................................................
……………………………………..................………………………………………….............................

Dans le cas d’un groupement conjoint préciser les prestations exécutées par chaque membre du
groupement, en précisant le numéro du lot ou des lots concerné(s), le cas échéant :

DESIGNATION DES MEMBRES NATURE DES PRESTATIONS


...................................................................... ......................................................................
...................................................................... ......................................................................
...................................................................... ......................................................................

à livrer les fournitures demandées ou à exécuter les prestations demandées aux prix cités
à la lettre de soumission et dans un délai de (en chiffres et en lettres)....................................., à compter
de la date d’entrée en vigueur du marché public, dans les conditions fixées dans le cahier des charges.
Le présent engagement me lie pour le délai de validité des offres.

5/ Signature du soumissionnaire :
J’affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché public ou de sa mise en régie aux torts
exclusifs de la société, que ladite société ne tombe pas sous le coup des interdictions édictées par la
législation et la réglementation en vigueur.
Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance n° 66-156
du 18 Safar 1386 correspondant au 8 juin 1966 portant code pénal que les renseignements fournis ci-
dessus sont exacts.

NOM, PRENOM, QUALITE DU LIEU ET DATE DE


SIGNATURE
SIGNATAIRE SIGNATURE
......................................................... .......................................... ..................................
......................................................... ........................................... ..................................
......................................................... ............................................ .................................

6/Décision du service contractant :


La présente offre est …………………………………………………………………………….
A………..........……, le ……………………
Signature du représentant du service contractant :

45
N.B :
-Cocher les cases correspondant à votre choix.
-Les cases correspondantes doivent obligatoirement être remplies.
-En cas de groupement, remplir une seule déclaration.
-En cas d’allotissement chaque lot doit faire l’objet d’une déclaration.
-Pour chaque variante remplir une déclaration.
-Pour les prix en option remplir une déclaration à part.
-Lorsque le soumissionnaire est une personne physique, il doit adapter les rubriques
spécifiques aux sociétés, aux entreprises individuelles.

LETTRE DE
SOUMISSION

46
‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABITAT DE L’URBANISME ET DE LA VILLE
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE
DE CONSTANTINE

LETTRE DE SOUMISSION

1/ Identification du service contractant :


Désignation du service contractant :
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE CONSTANTINE.
Nom, prénom, qualité du signataire du marché public :DIB ABDELGHANI, Directeur Général

2/ Présentation du soumissionnaire :
Désignation du soumissionnaire (reprendre la dénomination de la société telle que figurant dans la
déclaration de candidature) :

Soumissionnaire seul .
Dénomination de la société…………………………………………………………………......................
Soumissionnaire groupement momentané d’entreprises : Conjoint Solidaire
Dénomination de chaque société :
1/……………………………………………………………………………………………
2/……………………………………………………………………………………………
3/……………………………………………………………………………………………
../……………………………………………………………………………………………
Dénomination du groupement :…………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………

3/ Objet de la lettre de soumission :

Objet du marché public : ................................................................................................................


.....................................................................................................................................................

Wilaya(s) où seront exécutées les prestations, objet du marché public : CONSTANTINE.


La présente lettre de soumission est présentée dans le cadre d’un marché public alloti :
Non Oui
Dans l’affirmative :
Préciser les numéros des lots ainsi que leurs intitulés:……………………....................………….….…..
…………………………………………………………………………………………......................……
…………………………………………………………………………………………….........................
47
4/ Engagement du soumissionnaire :
Le signataire

S’engage, sur la base de son offre et pour son propre compte ;


Dénomination de la société:……………………………………………………………….....................…
Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour
les entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises étrangères :
......................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
Nom, Prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engager la société à
l’occasion du marché public:…………….......................................................……................................
…….....................……..
………………………………………………………………………................…......……………….....…

Engage la société, sur la base de son offre ;

Dénomination de la société:……………................. ……………...........................….................................


Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour
les entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises étrangères :
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................

Nom, Prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engager la société à
l’occasion du marché public ………………….............................................................................................
………………………………………………………………………..................………….........................

L’ensemble des membres du groupement s’engagent, sur la base de l’offre du groupement


Présentation des membres du groupement (chaque membre du groupement doit renseigner cette
rubrique. Les autres membres du groupement doivent remplir cette rubrique dans une feuille jointe en
annexe, en donnant un numéro d’ordre à chaque membre) :

1/ Dénomination de la société:……………..........................…………………........................
…………….
Adresse, n° de téléphone, n° de fax, adresse électronique, numéro d’identification statistique (NIS) pour
les entreprises de droit algérien, et le numéro D-U-N-S pour les entreprises étrangères :
.......................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................

Nom, Prénom, nationalité, date et lieu de naissance du signataire, ayant qualité pour engager la société à
l’occasion du marché public:…………………….............…….....................................................……….
……………………………………………………...................…………………………….....................

Après avoir pris connaissance des pièces du projet de marché public et après avoir apprécié, à mon point
de vue et sous ma responsabilité, la nature et la difficulté des prestations à exécuter :

-remets, revêtus de ma signature, un bordereau des prix et un détail estimatif, établis conformément aux
cadres figurant au dossier du projet de marche.

-me soumets et m’engage envers (indiquer le nom du service contractant...................................................


48
...........................................................................à exécuter les prestations conformément aux conditions
du cahier des prescriptions spéciales et moyennant la somme de (indiquer le montant du marché public
en dinars et, le cas échéant, en devises étrangères, en chiffres et en lettres, et en hors taxes et en toutes
taxes) :............................................................................................................................................................
……………………………………………………………...................……………………........................
……………………………………………………………...................……………………........................

Dans le cas d’un groupement conjoint préciser les prestations exécutées par chaque membre du
groupement, en précisant le numéro du lot ou des lots concerné (s), le cas échéant :

DESIGNATION DES NATURE DES MONTANT HT DES


MEMBRES PRESTATIONS PRESTATIONS
........................................ ............................................ ...............................................
........................................ ............................................ ....................................................
......................................... ............................................. .....................................................

Imputation budgétaire :……………………………….................................................................……….


......................................................................................................................................................................

Le service contractant se libère des sommes dues, par lui, en faisant donner crédit au compte bancaire
n°…………….….................................….auprès : ……………….............................................
Adresse: ……………………………………………..........….............................................................

5/ Signature du soumissionnaire :
Affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché public ou de sa mise en régie aux torts
exclusifs de la société, que ladite société ne tombe pas sous le coup des interdictions édictées par la
législation et la réglementation en vigueur.

Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de l’ordonnance n° 66-156
du 18 Safar 1386 correspondant au 8 juin 1966 portant code pénal que les renseignements fournis ci-
dessus sont exacts.

NOM, PRENOM, QUALITE DU LIEU ET DATE DE SIGNATURE


SIGNATAIRE SIGNATURE
................................................... ........................................... ....................................
..................................................... ............................................ ......................................
....................................................... ........................................... .......................................

6/ Décision du service contractant :

La présente offre est …………………………………………………………………….


A………..........……, le ……………………
Signature du représentant du service contractant :

49
N.B :
-Cocher les cases correspondant à votre choix.
-Les cases correspondantes doivent obligatoirement être remplies.
-En cas de groupement, remplir une seule déclaration.
-En cas d’allotissement chaque lot doit faire l’objet d’une déclaration.
-Pour chaque variante remplir une déclaration.
-Pour les prix en option remplir une déclaration à part.
-Lorsque le soumissionnaire est une personne physique, il doit adapter les rubriques
spécifiques aux sociétés, aux entreprises individuelles.

CAHIER DES CLAUSES


ADMINISTRATIVES GENERALES

50
CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIFS GENERALES
Article 01 : objet du marché
Le présent marché a pour objet de définir les conditions pour lesquelles le maître
de l’œuvre intervient pour le compte du maître de l’ouvrage délégué, dans le cadre du
décret exécutif N°16-224 du 22 aout 2016 fixant les modalités de rémunération de la
maitrise d’œuvre pour « l’étude et suivi des travaux de réalisation » du projet :un
(01)Lycée Type 1000 Externat– projet 01 -implanté au site des 3000 LPL à Massinissa-
quartier 02- wilaya de Constantine, du Programme des Equipements d’accompagnement
des cités d’habitat Intégrées du programme national au titre de l’année 2015.
Article 02 : modede passation du marché
Le présent marché est passé selon la procédure du concours national restreint
conformément aux stipulations des articles N° 39, N° 40, N° 42, N° 47 et N° 48du décret
présidentiel n° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics
et des délégations de service publics.

Article03 :pièces contractuelles 
Les documents contractuels constituants les marchés sont :
1. La déclaration de probité.
2. La déclaration de candidature
3. La déclaration à souscrire.
4. La lettre de soumission
5. Le cahier des prescriptions spéciales.
6. Le bordereau des prix unitaires.
7. Le détail quantitatif estimatif.
8. La récapitulation générale des détails quantitatifs estimatifs.
9. La série des documents graphiques après leur approbation par le maître de l’ouvrage.
10. Planning d’exécution des études.

Article 04 : conception des études


51
La conception des études, doit tenir compte des critères ci-après :
- La recherche dans la conception architecturale,
- La créativité et l’originalité dans la conception,
- La composition d’un ensemble de qualité,
- L’insertion dans le site et le contexte urbain,
- Respect des prescriptions relatives à la typologie et à la composition
surfacique d’un lycée type 1000 externat.
Article 05 : définitions des missions
(Se référer à l’arrêté interministériel n° 17 du 15 Mai 1988 modifié par arrêter
interministériel n° 02 du 04 Juillet 2001 portant modalités d’exercice et de rémunération de
la maîtrise d’œuvre en bâtiment)
A/ ETUDES
ESQUISSE :
- Plan de masse 1/500.
- Plan des niveaux 1/200.
- Coupes + façades 1/200.
- Représentation volumétrique, croquis de perspective et d’ambiance.
- Ainsi que tout document ou moyens jugés nécessaires pour une meilleure
présentation, appréciation de la conception et fonctionnement du projet.
- Intégration du projet à son environnement urbanistique, sociologique,
géographique, etc.
- Le format du dossier graphique reste à l’appréciation du BET dans le but
d’avoir une meilleure présentation du projet.
N.B : 03 Exemplaires du dossier esquisse à remettre.
AVANT PROJET :
- Plan d’aménagement en tenant compte du levé topo :
- Différents plans de niveaux modifiés échelle 1/200.
- Plans d’implantationsech. 1/200.
- Plans de masse ech. 1/500.
- Différentes façades ech. 1/200.
- Différentes coupes ech. 1/200 avec les différents détails techniques.
- Différents plans des VRD ech. 1/100.
- Perspective.
- Note de calcul définissant les descentes de charges.
- Tableau comparatif des surfaces par rapport au programme.
- Descriptif sommaire justifiant les différents changements effectués sur le
projet.
- Implantation des différents réseaux et raccordement à savoir réseau
incendie et système de climatisation.
52
- Ainsi que toute information s’inscrivant dans les limites de cette mission
et nécessaire à une meilleure appréciation de la conception et du fonctionnement du
projet.
 La mission « avant-projet » est finalisée par la présentation du dossier
correspondant au service contractant pour approbation, par ailleurs après
approbation de l’avant-projet par le service contractant, le maître d’œuvre :
- Arrête en relation avec le laboratoire désigné par le service contractant et
avec le concours de l’organisme chargé du contrôle technique de la construction
(C.T.C) sur labase du plan de masse fourni dans l’avant-projet, le programme des
essais et sondages à effectuer au titre de l’étude des sols.
- Assure le contrôle et l’interprétation des résultats géotechniques fournis
par la dite étude.
- Elaboration du dossier relatif à la demande du permis de construire selon
la réglementation en vigueur.
N.B : 03 Exemplaires du dossier avant-projet à remettre.
PROJET D’EXECUTION :
- Maquette échelle 1/200.
- Plan de situation ech. 1/1000.
- Plan de masse ech. 1/200.
- Plan d’aménagement ech. 1/200 (extérieur).
- Plan d’implantation ech. 1/200 avec indications précises des différents
niveaux et des cotes de fondations projetées du tracé des canalisations, des
branchements divers, voiries, des abords, des plantations ainsi que tous les détails
nécessaires pour le bon démarrage du projet.
- CD du dossier élaboré à remettre.
- Plan de chaque niveau éch. 1/50 avec indication des réserves de passage
des canalisations diverses d’alimentation ou d’évacuation.
- Plan de fondations ech. 1/50, plans et coupes des infrastructures et
superstructures aux Différents niveaux.
- Plan de terrasse ech. 1/50
- Note de calcul explicative de la décente des charges.
- Plans des façades + coupes (avec des détails).
- Détails techniques sur point particulier du projet.
- Plans techniques VRD générale du projet.
- Plans techniques des équipements et réseaux des bâtiments aux différents
niveaux et pour les différentes exigences électriques + éclairage extérieur.
- Note de sécurité complétée par les éléments techniques, étudiés et
présentés dans le dossier avant-projet.

53
- Différents plans des différentes distributions et raccordement en AEP +
Assainissement + Fluide médicaux et autres.
- Cahier de spécification technique pour appareillage électrique + éclairage
extérieur.
- Différents plans d’électricité avec le bilan énergétique du projet.
- Détail des différents équipements nécessaires pour le bon fonctionnement
du projet (poste transformateur + groupe électrogène etc…).
- Différents plans de menuiserie et de ferronnerie avec la nomenclature.
- Différents plans des issues de secours dans la partie destinée au grand
Public.
- Ainsi que tout document s’inscrivant dans les limites de cette mission et
nécessaire à une meilleure appréciation de la conception et du fonctionnement du
projet.
Le dossier d’exécution est soumis à l’approbation du service contractant ainsi que les
différents organismes concernés (CTC, protection civile, etc.).
Préparer le dossier d’appel d’offre ou d’appel à la concurrence.
Dans tous les cas, la réception des plans est assurée par le service contractant, dans les
conditions prévues par la réglementation en vigueur.
Le dossier d’exécution doit être remis en 10 exemplaires comportant un jeu de contre
calque reproductible et un dossier de recollement.
Mission assistance dans le choix de l'entrepreneur : Consiste en la
- Préparer le dossier de l’appel d’offre ou d’appel à la concurrence.
- Assister le service contractant dans l’analyse et l’évaluation de l’offre ou
des offres.
- Assister le service contractant dans les négociations.
- Assister le service contractant dans la mise au point définitive du marché
à passer avec l’entrepreneur.
Dans tous les cas, la réception des offres est assurée par le service contractant, dans les
conditions prévues par la réglementation en vigueur.
Mission : Suivi de l'exécution des travaux
Le maître de l’œuvre devra :
- Faire respecter par le ou les entrepreneurs les clauses du marché.
- Procéder à la vérification de l’approbation des plans.
- Plan d’installation du chantier.
- Planning d’avancement des travaux.
- Planning de livraison totale et partielle.
L’ensemble de ces planning et plans seront exigés aux entreprises de réalisation
retenues avant le démarrage des travaux.

54
- Assurer le suivi permanent de l’exécution des travaux et coordonner
l’ensemble des interventions conformément au planning général de l’exécution.
- Programmer et animer les réunions de chantier dont il établit les procès-
verbaux.
- En outre, sa présence est obligatoire pour procéder aux réceptions des :
* matériaux déposés sur site.
* fonds de fouilles.
- Procéder aux essais sur les canalisations avant de procéder aux remblais
des tranchées.
- Procéder à la vérification et l’homogénéité de la résistance des bétons mis
en œuvre pour chaque bloc à l’aide de l’auscultateur dynamique : une vérification pour
les travaux d’infrastructure et une vérification pour les travaux de superstructure.
- Procéder à la vérification de la planéité, de l’horizontalité et la verticalité
de l’alignement des ouvrages à l’aide du niveau à laser.
- Proposer en cas de nécessité, les adaptations du projet au maître de
l’ouvrage délégué et après accord de ce dernier, les notifier à l’entrepreneur.
- Résoudre les difficultés rencontrées sur le chantier et les problèmes posés
par l’entrepreneur après qu’ils soient contresignés par le maître de l’ouvrage délégué.
- Etablir les rapports mensuels sur l’état d’avancement, les contraintes
rencontrées par le ou les entrepreneurs et les solutions proposées, l’état financier, les
malfaçons constatées sur le chantier et les solutions proposées par le maître de
l’œuvre et les exécutions par le ou les entrepreneurs, les recommandations pour le
bon déroulement des travaux.
- Coordonner l’intervention des différents intervenants sur le chantier.
- Veiller à la qualité des matériaux et leurs mises en œuvre conformément
aux normes.
- Procéder à la réception provisoire des ouvrages en présence du maître de
l’ouvrage délégué par la formulation des réserves à signaler et à consigner dans le
procès-verbal établi à cet effet.
- Prononcer la réception provisoire conjointement avec le maître de
l’ouvrage délégué.
- Les réserves formulées portent notamment sur les malfaçons, les
imperfections, ou tout autre défaut constaté ainsi que sur l’inexécution des prestations
prévues au marché.
- Veiller à la levée des réserves et proposer au maître de l’ouvrage délégué
la réception définitive sanctionnée par un procès-verbal contradictoire contresigné par
l’entrepreneur, le maître de l’œuvre et le maître de l’ouvrage délégué.

55
- Proposer au maître de l’ouvrage délégué, les mains levées de
cautionnement et le cas échéant le remboursement de la retenue de garantie au profit
de l’entrepreneur.
- L’ensemble des documents se rapportant à la mission suivie et contrôle
d’exécution des travaux seront remis au maître de l’ouvrage délégué au plus tard huit
jours après la date de leur établissement. Les documents concernés sont
essentiellement :
 Les PV de chantier (durant tout le mois, original du manuscrit suivi d’une
copie conforme)
 Les PV de réunions extraordinaires.
 Les PV des réunions (implantation…)
- Un cahier de chantier sera ouvert par le maître de l’ouvrage délégué au
niveau du projet, il sera au préalable paraphé, signé, numéroté et visé au niveau de
chaque page par le maître de l’œuvre. En cours des travaux, le maître de l’ouvrage
délégué se réserve le droit de provoquer des réunions de coordination.
- Le maître de l’œuvre est tenu :
 D’exécuter toutes taches inhérentes à la conduite et au contrôle de réalisation
suivant l’étendue des missions définies à l’article 6.
 Garantir la conformité de la réalisation avec l’étude.
 Est seul interlocuteur de l’entrepreneur pour tout ce qui concerne
l’interprétation des plans.
- Le maître de l’ouvrage délégué se réserve le droit de demander le
changement de tout agent à tout moment en cas d’insuffisance caractérisée et ou
perturbation au bon fonctionnement des missions.
- Le maître de l’œuvre est tenu d’assurer un suivi réel et régulier du
chantier. A défaut, le maître de l’ouvrage délégué se réserve le droit de ne pas régler le
montant desprestations non réellement fournis, non conformes aux règles de l’art ou
non assumée en temps opportun.
A cet effet, le maître de l’œuvre doit consigner régulièrement sur le journal de
chantier mis à sa disposition par l’entreprise, le nom, la qualité et la signature de chaque
membre de son personnel assurant le suivi et présent sur le chantier, ainsi que son activité
régulière portant essentiellement sur l’objet de sa mission.
 Le maître de l’œuvre restera solidaire avec l’entrepreneur pour le maintien du
journal de chantier.
 La liste du personnel qualifié pour porter des notes sur le journal du
chantier qui sera communiqué au maître de l’ouvrage délégué et
consigné sur le dit journal.
Mission : présentation des propositions de règlement :
56
Le maître de l’œuvre devra :
- Vérifierles situations sur la base des documents contractuels et les attachements
(documents signés par l’entreprise de réalisation et le maître de l’œuvre), les contresigner
après visa de l’entrepreneur et les présenter au maître de l’ouvrage délégué pour paiement
avec un certificat pour paiement visé par le maître de l’œuvre.
- Vérifier les décomptes provisoires et le décompte général définis sur la base des travaux
réellement et fidèlement exécutés.
- Analyser les éventuelles réclamations de ou des entrepreneurs dans le cadre de l’exécution
de son marché et les soumettre au maître de l’ouvrage délégué aux fins de décisions.
- Assister le maître de l’ouvrage délégué dans l’application des clauses financières du ou des
marchés de réalisation et notamment les pénalités de retard.
Article 06 : exécution de la maitrise d’œuvre
Le maître d’œuvre exécute les missions qui lui sont confiées par le maître de
l’ouvrage délégué, conformément aux stipulations du présent marché, aux règles de l’art
et aux usages de la profession.
Le maître de l’œuvre et le garant de la conformité de la réalisation avec l’étude dont il est
le concepteur. Il joue un rôle d’animation et de contrôle de l’organisation du chantier.

Article 07 : délai d’exécution des missions études


1- Les délais des études :
Les délais d’exécution des missions d’études sont de ( ............ ) jours à partir de la date
de notification de l’approbation du présent marché par ODS.
Ce délai est établi en fonction des temps d’études du projet et hors délai d’approbation
répartis comme suit :
 Esquisse :........................................................................... Jours
 Avant-projet : ..................................................................... Jours
 Projet d’exécution : ………………………………………….. Jours

2-Délais des pièces écrites :


Etablissement du dossier de l’appel d’offre .....................07 jours
Analyse des offres .........................07 jours
Confection du marché de réalisation ........................ 07 jours

3-Délais d’approbation :
Les délais d’approbations des phases de la mission d’œuvre, sont arrêtés comme suit :
Esquisse : ............................................…10 jours
Avant-projet : ...........................................10 jours

57
Projet d’exécution :…………….…..…...10 jours
Le dépassement de ces délais entraîne des dépassements équivalents aux délais de la
mission prévueau présent marché, sans toutefois être en contradiction avec l’article 08, et
entraine l’application des pénalités de retard selon les modalités de l’article 09
4- Approuvé et bon pour exécution :
La mention « bon pour exécution » sera portée par le maître d’œuvre sur l’ensemble des
documents techniques du projet d’exécution.
La mention « approuvé » portée par le maître de l’ouvrage délégué sur les différentes
phases et plus précisément sur le dossier d’exécution n’atténuer en rien la responsabilité
du maître d’œuvre.

Article 08 : propriété des études


Toutes les études effectuées par le maître d’œuvre dans le cadre du présent marché
deviennent après leur acceptation et paiement, la propriété du maître de l’ouvrage
délégué pour cette opération.
En aucun cas, le maître d’œuvre ne pourra disposer de ces études pour d’autres maîtres
d’ouvrage.

Article 09 : document d’exécution des missions


Le maître de l’ouvrage délégué correspond avec le maître de l’œuvre au moyen
d’ordre de service qui est une pièce écrite, datée, signée, enregistrée et classée.
Les réclamations du maître de l’œuvre ne suspendant pas l’effet de l’ordre de service à
l’exception de celle relative au paiement, au délai d’approbation des différentes phases et
au défaut de présentation par le maître de l’ouvrage délégué des documents nécessaires à
l’exécution de la mission tel que prévu par le présent marché de maîtrise d’œuvre et le
présent texte.

Article10 :interprétation ou modification des études 


Le maître de l’œuvre est le seul interlocuteur de l’entrepreneur pour tout ce qui
concerne l’interprétation des études, les adaptations et les modifications du projet, il reste
entendu que les adaptations et les modifications du projet doivent être préalablement
approuvées par le maître de l’ouvrage délégué.
Dans le cas où a eu lieu des modifications de l’étude lors de la réalisation, un plan de
recollement sera dressé par le maître de l’œuvre.

Article 11 : rémunération de la maitrise d’œuvre


Le montant de la rémunération de la maîtrise d’œuvre est une somme globale
entendue toutes taxes comprises et composé de deux (02) parties distinctes.
58
a) Une première partie fixe couvrant les missions :
- Esquisse.
- Avant-projet.
- Projet d’exécution
- Assistance dans le choix de l’entreprise.
b) Une deuxième partie variable couvrant les missions :
- Suivi de l’exécution des travaux.
- Présentation des propositions de règlement
Toutefois la rémunération correspondant à certaines missions ou prestations fournies par
le maître de l’ouvrage délégué sera déduite de la somme globale.

Article 12 : approbation et commande nouvelle


Lorsqu’une mission de maîtrise d’œuvre a été dûment approuvée en totalité ou en
partie toutedemande de modification ultérieure l’affectant ou affectant celles qui l’ont
précédée doivent constituer pour le maître d’œuvre une commande nouvelle rémunérée
par référence aux taux de rémunération contractuel applicable à chaque mission ou partie
de mission.
Toutefois, ne donnent pas lieu à rémunération toutes modifications demandées par le
maître de l’ouvrage délégué ou résultant soit d’un vice de conception, soit du non-respect
par le maître d’œuvre des normes et règlement en vigueur.

Article 13 : délai d’exécution de la mission suivi


Les délais de la mission suivi et contrôle d’exécution des travaux sont ceux figurant
dans le ou les marchés conclus avec les entrepreneurs retenus pour leur réalisation. Le
délai prévisionnel de réalisation est fixé à : dix-huit (18) mois.
- La présence du BET est obligatoire lors de la réception définitive opérée à
l’achèvement des délais de garantie de ou des entreprises de réalisation.
- Le délai d’exécution des missions de suivi sera prorogé dans le cas où l’entreprise
de réalisation des travaux bénéficiera d’une prorogation de délai (nombre de mois
identique).

Article 14 : date de Démarrage de la mission suivi


La date de démarrage de la mission suivi est celle de démarrage des travaux conclu
avec l’entreprise retenue pour la réalisation.

Article 15 : exécution de la mission suivie dans un délai inferieur


En cas de réalisation de l’ouvrage dans un délai inférieur au délai global
contractuel prévu par le marché, le maître de l’ouvrage délégué doit verser au maître
d’œuvre à titre de bonification et pour chaque moisgagné sur le délai global de réalisation
prévu un montant égal à la valeur moyenne des situations mensuelles du maître d’œuvre

59
au titre de ses missions de « suivi et contrôle de l’exécution des travaux » et présentation
des propositions de règlement.

Article16 : exécution de la mission suivie dans un délai supérieur


En cas de réalisation de l’ouvrage dans un délai supérieur au délai contractuel prévu par
le contrat, le maître d’œuvre est tenu de poursuivre supplémentaire la mission de suivi et
contrôle et ceci jusqu’à l’achèvement des travaux de réalisations de l’ouvrage.
Toutefois s’il est prouvé que le retard dans la réalisation de l’ouvrage résulte d’une cause
non imputable au maître d’œuvre celui-ci a droit à une rémunération au titre des
prestations de suivi et de contrôle au titre du délai supplémentaire par conclusion d’un
avenant et ce, en application de l’article 22 du présent marché.
Cette rémunération sera calculée sur la base de la formule suivante :
RGSS = (MGCHS/DCSJ) x NJSS
- RGSS= Rémunération globale supplémentaire de la (mission suivi) ;
- MGCHS= Montant global contractuel des honoraires de la (mission suivi) ;
- DCSJ= Délai contractuel initial de la (mission suivi), en jours ;
- NJSS= Nombre de jours supplémentaires de la (mission suivi).
Cette formule servira de base de calcul des honoraires supplémentaires à accorder
au maitre d’œuvre en cas de prorogation du délai de réalisation de l’ouvrage sans
incidence financière au marché de réalisation, et sera prise par voie d’avenant au
contrat de maitrise d’œuvre.

Article17 : système de suivi des travaux 


Le maître d’œuvre est tenu d’assurer un suivi réel et régulier. A défaut le maître de
l’ouvrage délégué est fondé à défalquer le montant des prestations non réellement
fournies, non conformes aux règles de l’art ou non assurées en temps opportun.
A cet effet le maître d’œuvre doit consigner, régulièrement sur le journal de chantier, mis
à sa disposition par le maître de l’ouvragedélégué, le nom, la qualité et la signature de
chaque membre de son personnel assurant le suivi et présent sur le chantier, ainsi que son
activité journalière portant essentiellement sur l’objet de sa mission.
A noter que le service cocontractant est tenu de prendre les dispositions nécessaires à
l’effet d’assurer la mission suivie des travaux par la même équipe et ce en cas ou
l’entreprise procède à l’application du système de la double ou triple brigade.

Article 18 : modalités de paiement


Au cours de l'exécution des études, les honoraires dus au maître d'œuvre lui seront
versés sur présentation de notes d'honoraires dans les formes prévus par la
réglementation et dans les conditions suivantes :

60
Etudes : Les honoraires dus à cette mission sont exigibles à 95% après approbation de
chaque phase par le maître de l'ouvrage délégué.
Suivi des travaux : Les honoraires dus à cette mission sont exigibles à 95%, ils seront
versés en mensualités suivant les textes applicables du décret exécutif N°16-224 du 22
aout 2016 fixant les modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment.

Article19 :retenue de bonne exécution


Conformément aux articles N° 132, 133 du décret présidentiel n° 15-247 du 16
Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
publicset en vuede garantir le respect par le maître de l'œuvre de l'ensemble de ces
obligations contractuelles, on prévoit une retenue de garantie de 05%, est constituée par
des prélèvements opérés sur chaque paiement effectué.
Conformément à l’article N° 132du décret présidentiel n° 15-247 du 16 Septembre 2015
portant réglementation des marchés publics et des délégations de service publics, la
provision constituée par l’ensemble des retenues de bonne exécution est transformée à la
réception provisoire en retenue de garantie.

Article20 :délai de garantie


La retenue de garantie citée à l’article 31, est libérée dans un mois à compter de la
date de réception provisoire et définitive des travaux de réalisation du ou des marchés et
sous réserve que le maître d'œuvre ait rempli toutes ses obligations contractuelles, Il reste
entendu que la libération de ces retenues demeure tributaire de la bonne exécution de
l'ensemble des missions qui incombe au maître d'œuvre.

Cette retenue est libérée suivant le rythme suivant :


- 05 % de la partie fixe à la réception provisoire des travaux de réalisation.
- 05 % de la partie suivi à la réception définitive des travaux de réalisation.

Article21 : Délai de règlement


- A/ dans le délai d’un mois à compter de la réception d’une situation pour le paiement
d’honoraires établi conformément aux dispositions du présent marché, le maître de
l’ouvrage délégué devra notifier au maître de l’œuvre la suite donnée avec
justification de l’éventuel rejet.
- B/ dans le délai de deux mois à compter de la notification et de la recevabilité de la
situation, le mandatement doit intervenir.

Article22 : non-respect du cout d'objectif.


Le non-respect du coût d'objectif constaté à la réception provisoire de
l'ouvrage donne lieu à l'application des modalités ci-après en tenant compte d'une
marge de tolérance variant entre 10% à 20 %.
61
- En cas de surestimation du coût d'objectif par rapport au coût réel de l'ouvrage, le
montant de la rémunération de la maîtrise d'œuvre, déterminé contractuellement sur la
base du coût d'objectif est réajusté en fonction du coût réel de l'ouvrage.
- En cas de sous-estimation du coût d'objectif par rapport au coût réel de l'ouvrage, il
est fait application au maître d'œuvre d'une pénalité calculée selon la formule suivante :
P = 2T (CR-COR)
P = montant de la pénalité
T = Taux de rémunération contractuel de la partie fixe
CR = Coût réel de l'ouvrage à la réception provisoire
COR = Coût d'objectif réajusté en fonction de la marge de tolérance retenue dans le
marché.

Article 23 : domiciliation des paiements.


Le maître de l’ouvrage délégué se libérera des sommes dues par lui en faisant
donner crédit au compte du maitre de l’œuvre ouvert au nom de :
…………………………………………………………………………………………..
………………………………………………………………………………………………
……
Sous le numéro : …………………………………………………..………………..…………

Article24 : nantissement
Le fonctionnaire chargé de fournir les renseignements : MonsieurLE
DIRECTEUR GENERAL DE L’O.P.G. I de la wilaya de Constantine.
Le comptable chargé du paiement : Mr LE TRESORIERde la Wilaya de Constantine.

Article25 : sous-traitance
Aucune sous-traitance n’est permise au titre du présent marché.
Article 26 : résiliation
En application des articles N° 149, 150 du décret présidentiel n° 15-247 du 16
Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
publics ; le marché est résilié de plein droit :
- En cas de cessation d’activité du bureau d’études, le maître de l’ouvrage délégué peut
accepter la résiliation par accord amiable des parties contractantes et aux conditions fixées
lors de cet accord.
- Le maître de l’œuvre ayant droit d’obliger à remettre au maître de l’ouvrage délégué
tout document en sa possession nécessaire à la poursuite des missions confiées.
- Le montant des honoraires correspondant aux missions réellement exécutées à la date
de cessation du contrat fixé conformément à l’article N° 30 de modalités de paiement ci-
dessus. La partie défaillante causant la résiliation ne peut prétendre à une indemnisation.
62
- Le maître de l’œuvre reste responsable des missions exécutées et honorées même
après résiliation. Un état des lieux sera arrêté contradictoirement ou par arbitrage d’un tiers
(expertise).
- Si l’imputation plafonnée à 10% est répétée plus de 03 fois, le Maitre d’ouvrage
pourra procéder à une résiliation au tort.
-
Article27 :cas de force majeure
Aucunes des parties contractantes ne sera réputée avoir failli à ses obligations dans le cas
où l’exécution de ses obligations serait retardée, entravée ou empêchée par un de force
majeure.
Ne pourront être considérés comme cas de force majeure, que des décisions, actes,
situations ou événement échappant au contrôle des parties et présentant un caractère
imprévisible et irrésistible ; la partie qui invoque le cas de force majeure devra, après la
survenance d’un tel cas, notifier à l’autre partie dans un délai de 08 jours à compter de sa
survenance. Cette note devra être accompagnée de toutes les informations considérées
utiles.

Article28 :assurance contre les risques professionnels


Le maître de l’œuvre est tenu de contacter les assurances exigées par les dispositions
réglementaires en vigueur le couvrant contre les risques professionnels.
Le coût des assurances est compris dans le montant du contrat. Le maître de l’œuvre
devra justifier s’il est titulaire d’une police d’assurance de responsabilité civile pour
dommage de toutes natures causés au tiers.

Article29 : responsabilité décennale


Conformément à l’article N° 554 du code civil, le maitre d’œuvre est responsable
solidairement avec l’entrepreneur pendant dix ans de la destruction totale ou partielle des
constructions et des ouvrages permanents alors même que la destruction proviendrait des
vices de sol.
La responsabilité du maitre de l’œuvre s’étend aux défauts qui existent dans les
constructions et ouvrages et qui menacent la sécurité ou la stabilité de l’ouvrage
conformément à l’article N°22 de l’arrêté interministériel de 15/05/1988 portantes
modalités d’exercice et de rémunération.

Article 30 : règlement des litiges


Tout cas de litiges de n’importe quelle nature, entre le maître de l’ouvrage délégué
et le maître de l’œuvre, au sujet de l’interprétation ou de l’exécution de la présente

63
convention qui n’auraient pu être réglés directement à l’amiable, seront soumis au
tribunal administratif de Constantine.
Article31 :dispositions diverses
Dans l’ensemble de ces interventions, le maître de l’œuvre est tenu de prendre en
considération la disponibilité en matériaux et en matériel se trouvant sur le territoire
national.
Il est chargé de fournir à la phase de la réception définitive au maître de l’ouvrage
délégué le dossier complet de recollement des divers états de l’ouvrage.

Article 32 : Entrée en vigueur


Le présent marché ne sera valable et définitif qu’après visa par la commission
sectorielle des marchés.
Il prendra effet le jour de son approbation par le maître de l’ouvrage délégué et de sa
notification au maître de l’œuvre par ordre de service.

Article33 :textes généraux applicables


Le maître de l’œuvre est soumis aux lois et règlement en vigueur en Algérie et
notamment :
1- La loi N° 80-07 du 09 août 1980 relative à la responsabilité civile des architectes
et des entrepreneurs.
2- La loi N° 88-07 du 26/01/1988 relative à l’hygiène, la sécurité et la médecine de
travail.
3- La loi N°03-10 du 25/06/2008 relative à la protection de l’environnement dans le
cadre du développement durable.
4- La loi N° 08-12 modifiant et complétant l’ordonnance 03-03 du 19-07-2003
relative à la concurrence ainsi que la loi N°04-12 du 23-06-2004 portant les règles
applicables aux pratiques commerciales.
5- La loi N°04-17 du 10/11/2004 complétant la loi 83-13 du 02/07/1983 relative aux
obligations des assujettis en matière de sécurité sociale.
6- La loi 04-19 du 25/12/2007 relative au placement des travailleurs et au contrôle de
l’emploi.
7- La loi 07-06 du 13/05/2007 relative à la gestion, à la protection et au
développement des espaces verts.
8- La loi N° 06-01 du 20/02/2006 relative à la prévention et à la lutte contre la
corruption.
9- La loi N° 04/02 du 23/06/2004 relative aux règles applicables aux pratiques
commerciales, modifié et complété par la loi N°10/06 du 15/08/2010.
10- La loi N°09/03 du 25/02/2009 relative à la protection du consommateur et la
répression des fraudes.
64
11- La loi N° 84-17 du 07/07/1984 modifié et complété relative aux lois de finances.
12- La loi N° 90-21 du 15/08/1990, modifié et complété relative à la compatibilité
publique
13- L’ordonnance N°95-07 du 25/01/1995 relative aux assurances.
14- L’ordonnance N°97-03 du 11/01/1997 fixant la durée légale de travail.
15- L’ordonnance N°03/03 du 19/07/2003 relative à la concurrence approuvée par la
loi N°03/12 du 25/10/2003 modifié et complété par la loi N° 10/05 du 15/08/2010.
16- Le décret présidentiel n° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des
marchés publics et des délégations de service publics.
17- Le décret exécutif N°16-224 du 22 aout 2016 fixant les modalités de rémunération
de la maitrise d’œuvre en bâtiment.
18- Le décret exécutif N°91-05 du 19/01/1991 relatifs aux prescriptions générales de
protection applicables en matière d’hygiène et de sécurité en milieu de travail.
19- Le cahier des clauses administratives générales C.C.A.G approuvé par arrêté du
21/11/1964.
20- L’arrêté interministériel du15/05/1988 portant modalités d’exercice et
rémunération de la maîtrise d’œuvre en bâtiment modifié et complété par l’arrêté
interministériel n° 02 du 4/07/2001.
21- Les dispositions du présent cahier des charges et notamment les articles du CPS.
22- Tous les documents techniques réglementaires (D.T.R)
Le : ……….……………………..
Le Soumissionnaire
(Nom, prénom du signataire et cachet du BET)

65
CAHIER DES PRESCRIPTIONS
COMMUNES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES


Article 01 : Définition et contenu des missions
Les missions constitutives de la maîtrise d’œuvre sont les suivantes :
- Enquête préliminaire et levé topographique dont la consistance des travaux (implantation
d’une polygonale de base, levé de plan de détail, délimitation du terrain d’assiette du projet,
implantation des différentes unités, levée des profils en long et travers ainsi que leur
implantation sur le terrain, repérage des réseaux existants, matériel électronique à utiliser,
fourniture de support informatique, suivi des travaux) sera arrêtée et définie avec le service
contractant et ce en conformité aux normes actuelles concernant les levés topographiques et
aux règles de l’art.
- Présentation, par le cocontractant, du programme fonctionnel détaillé de chaque Lycée
Type 1000 Externat au service contractant pour approbation.
- Esquisse y compris levée topographique et enquête préliminaire.
- Avant-Projet
- Projet d’exécution avec différents détails Ech 1/20-1/10 où autres.
66
- Maquette à l'échelle 1/200
- Dossier d’appel d’offres- cahier des charges (comportant les différents plans + CD avec
tous les détails facilitant la compréhension du projet et permettant aux entreprises de
présenter des soumissions acceptables.
- Dossier de permis de construire
- Assistance dans le choix des entreprises
- Suivi et Contrôle des travaux
- Présentation et respect des plannings des travaux
- Présentation des propositions de règlement
En outre il est demandé au cocontractant de remettre au service contractant un dossier
complémentaire comprenant :
- Définitions des matériaux spéciaux utilisés
- Le cahier de spécification des matériaux et des équipements utilisés
- Système de lutte contre l’incendie
- Détermination des types de ventilations, de climatisation, de chauffages et de traitement
d’air
- Proposer les solutions techniques et sécuritaire répondant aux données architecturales et
budgétaires afin d’assurer la fiabilité technique de l’ouvrage.

Article 02 : pénalité de retard sur les délais d’études


En cas de retard dans la remise des dossiers « esquisse », « avant-projet », « projet
d’exécution » ainsi que dans la remise du dossier d’appel d’offre ou d’appel à la
concurrence prévu dans la mission assistance dans le « choix de l’entreprise », il est fait
application des pénalités de retard déterminées selon les modalités fixées au marché de
maîtrise d’œuvre.
Ces pénalités sont imputées sur le montant de la rémunération de la phase ou de la
mission considérée.
Elles courent de plein droit à moins que le maître d’œuvre n’apporte en temps opportun
la preuve d’une cause qui ne peut lui être imputée.

Formule de pénalité de retard pour mission étude :

M
P= X 0.50 XJ
T

P = Montant de la pénalité de chaque phase en DA / TTC


M= Montant afférent à chaque phase en DA / TTC
T = Délai de chaque phase en jours
J = Nombre de jours de retard.

67
Article 03 : clause inédite
La maîtrise d’œuvre du présent marché revêt une clause d’inédit
Cette étude est une étude inédite.

Article 04 : honoraire de la partie fixe


Le montant de la rémunération de la maîtrise d’œuvre de cette partie est obtenu au
moyen d’un taux appliqué au coût d’objectif toutes taxes comprises de l’ouvrage.
Ce taux est celui figurant à l’annexe (partie fixe) jointe au décret exécutif N°16-
224 du 22 aout 2016 fixant les modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en
bâtiment, faisant coïncider la tranche de coût avec la catégorie de complexité de
réalisation de l’ouvrage.
Ce même taux dégressif par tranche de coût et variable en fonction des éléments de
complexité de l’étude.
Le montant de la rémunération de la partie étude, est dû au maître d’œuvre après
accomplissement et approbation de chacune des quatre (04) missions ci-après énoncées
en quatre (04) parties fixées comme suit :
- Esquisse …………..……..….……………20%
- Avant-projet…………………….…….….30 %
- Projet d’exécution ………….……………45%
- Choix de l’entrepreneur……..…………... 05 %

Article 05 : honoraires de la partie variable


La rémunération de la partie suivie des travaux est obtenue au moyen d’un taux
appliqué au coût d’objectif de l’ouvrage.
Ce taux est celui figurant à l’annexe (partie variable) jointe au décret exécutif N°16-224
du 22 aout 2016 fixant les modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment,
faisant coïncider la tranche de coût avec la catégorie de complexité de réalisation de
l’ouvrage.
Article 06 : avenant.
Conformément à l’article 8 du décret exécutif n°16-224 du 22 août 2016 fixant les
modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en bâtiment, un avenant au contrat de
maitrise d’œuvre doit être conclu à la signature du (ou des) marché(s) de réalisation, pour
réajuster le délai de la mission suivi et le montant y afférent, en relation avec le délai de
réalisation du (ou des) marchés (s) et son (ou leurs) montant(s).
Le contractant peut recourir à la conclusion d’avenant au présent contrat et cela en
application des articles N° 135 au 139 du décret présidentiel n° 15-247 du 16 Septembre
2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service publics.
68
En cas de réalisation de l'ouvrage dans un délai supérieur au délai contractuel
prévu par le contrat, le maître d'œuvre est tenu de poursuivre la mission de suivi, et
ce jusqu'à l'achèvement des travaux de réalisation de l'ouvrage.
Toutefois, s'il est prouvé que le retard dans la réalisation de l'ouvrage résulte d'une cause
non imputable au maître d'œuvre, celui-ci a droit à une rémunération au titre de
prestations de suivi et de contrôle au titre du délai supplémentaire.

Article 07 : désignation des personnes chargées d’effectuer la mission


suivie et contrôle d’exécution
Le contrat de maitrise d’œuvre doit prévoir la désignation par le maître d’œuvre
des personnes chargées de le représenter auprès du maitre de l’ouvrage à tous les stades
de l’opération, depuis son initiation jusqu’à la réception définitive des ouvrages.
Le maitre d’œuvre doit remettre la liste nominative des personnes à intervenir dans la
fonction de la maitrise d’œuvre, conformément aux exigences du présent cahier des
charges.
Ce personnel doit être exclusif au projet du présent cahier des charges et ne peut
faire l’objet de suivi d’un autre projet.
Les changements éventuels des personnels proposés par le maître d’œuvre, pendant
l’exécution du contrat, doivent être dument justifiés au maître de l’ouvrage délégué et
approuvés par ce dernier.
Dans ce cas, les nouveaux personnels doivent avoir une qualification au moins
équivalente à celle des personnes prévues initialement.

Article 08 : assurance de suivi


Le maître de l’œuvre est tenu d’assurer un suivi réel et régulier à défaut, le maître
de l’ouvrage délégué est fondé à défalquer le montant des prestations non réellement
fournies, non conforme aux règles de l’art ou non assurées en temps opportun.
A cet effet le maître d’œuvre doit consigner, régulièrement sur le journal de chantier, mis
à sa disposition par le maître de l’ouvrage délégué, le nom, la qualité, et la signature de
chaque membre de son personnel assurant le suivi et présent sur le chantier, ainsi que son
activité journalière portant essentiellement sur l’objet de sa mission.

Article 09 : composition de l’équipe de suivi


L’équipe chargée du suivi et contrôle des travaux s’effectuera selon le décret 16-
224 du 22 août 2016 fixant les modalités de rémunération de la maitrise d’ouvrage en
bâtiment et les circulaires d’applications y afférents.
- Les profils des intervenants à mobiliser par le maitre d’œuvre pour la mission (suivi) et
la composition des équipes en fonction de la complicité des ouvrages seront fixés par
arrêté ministériel.
69
- l’intervention est fixée pendant toutes les phases du projet (Permanant).
- les profils seront justifiés par les diplômes, avec une expérience minimale de 03ans.

Article 10 : évaluation des missions et montant du marché :


1- Montant de la partie fixe et partie variable :
L’évaluation des missions étude et suivi est déterminée suivant le décret exécutif N°16-
224 du 22 août 2016 fixant les modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en
bâtiment.
a) Partie fixe : Mission des études.
- Catégorie de l’ouvrage : « C »
- Coût prévisionnel de l’ouvrage (Selon AP) : 291 500 000,00 DA en T.T.C
- Coût d’objectif (à renseigner) : …….…………. DA en T.T.C
- Taux de rémunération (Selon décret exécutif n°16-224 du 22 Aout 2016) (à renseigner) : …..
…….%
- Montant total des études (à renseigner)  :..……………… DA en T.T.C

Répartition Partie fixe : Mission des études.


Montant Etude Taux Montant
Mission Etude (%)
DA en TTC D’Abattement Proposé
Esquisse 20% ………………… ………. ………………
Avant-projet 30% ………………… ……… ………………
Projet d’exécution 45% …………………… …………. ……………….
Choix E.T. P 05% ………….. …………. …………….
Montant de la partie fixe ……………..DA
Dont TVA 17%. ……………..DA
Montant en HT ……………..DA
Le montant de la partie étude est arrêté en toutes taxes comprises (TTC) à la
somme de :..................................................................…………………………………
………………………………………………………………………………………....
EN CHIFFRES : ……………………..DA en TTC

a) Partie variable : Mission du suivi et contrôle des travaux :


- Catégorie de l’ouvrage : « C »
- Coût prévisionnel de l’ouvrage (Selon AP) : 291500 000,00 DA en T.T.C

70
- Coût d’objectif (à renseigner) : ………………. DA en T.T.C
- Taux de rémunération (Selon décret exécutif n°16-224 du 22 Aout 2016)  (à renseigner):
………..%
- Montant du suivi (à renseigner): …………………. DA en T.T.C
Le montant de la partie suivi est arrêté en toutes taxes comprises (TTC) à la
somme de …………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………
EN CHIFFRES : ……………………DA en TTC
TVA 17% : ………………….DA
Le montant en HT est de :……………………DA
Arrêté le montant total (étude d’adaptation et suivi) en TTC du présent devis à la
somme de :Soit en lettres : ………………………………………………………………
............................................................................................................................................
En chiffres :……………………………… DA en TTC
TVA 17% : ………………DA
Le montant en HT est de :………………………… ………….. DA

NB/
1- La facturation mensuelle de la mission suivie est déterminée par application du
taux fixé dans le contrat de maitrise d’œuvre au montant, toutes taxes comprises,
de la situation de travaux de l’entreprise de réalisation, avant d’éduction de la
retenue de garantie, si retenue il y a et avant application de pénalité de retard, si
tel est le cas.

Dans le cas ou plusieurs entreprises interviennent simultanément pour la


réalisation de l’ouvrage, un état mensuel du montant cumulé de l’ensemble des
situations mensuelles des entreprises est établi par le maître d’œuvre auquel il est
appliqué le taux fixé dans le contrat.

Il reste entendu que le montant de la taxe sur la valeur ajoutée « TVA » attenant
au titre du montant mensuel des honoraires de « la mission suivi » est inclus dans
le montant ainsi obtenu, suivant les textes applicables du décret exécutif N°16-224
du 22 aout 2016 fixant les modalités de rémunération de la maitrise d’œuvre en
bâtiment et les textes d’application.

71
La facturation mensuelle s’effectuera selon la présence de l’équipe qui sera
déterminés selon l’arrêté interministériel.

En cas d’absence d’une ou plusieurs personnes chargées du suivi, le paiement


sera effectué selon la formule suivante :

CMx NPP
MM=
NPT

MM = Montant Mensuel en DA / TTC


CM= Cout Mensuel en DA / TTC
NPP = Nombre des personnes présents.
NPT = Nombre des personnes Total.

2- Le montant de la mission suivi sera actualisé par voie d’avenant en fonction :


Des montants des marchés et des éventuels avenants, des entreprises chargées
de la réalisation du projet, où le montant de l’avenant de suivi sera déterminé
suivant la formule :
Montant mission suivi = (montant réel du marché des travaux y compris avenants) x
…….%.

Dés délais supplémentaires mis par les entreprises de réalisation, s’il est
prouvé que le retard dans la réalisation de l’ouvrage, résulte d’une cause non
imputable du maître d’œuvre, dont le montant sera calculé suivant la formule
mentionnée à l’article 21 portant « exécution de la mission suivie dans un délai
supérieur ».

Article 11 : pénalité sur la phase suivie 


Les honoraires du BET ne seront pas réglées dans les cas suivants et les taux
retenus seront de :
- 10% pour les erreurs répétées lors des propositions de règlement ou le non
correspondance entre les attachements et les situations.
- Une pénalité est appliquée au maître d’œuvre, en cas d’absence de son effectif sur le
chantier, dont le montant est calculé selon la formule ci-dessus :
MP= {(MSM/22) /NPM} x NJA x NPA.
- MP : Montant de la pénalité ;
- MSM : Montant de la situation mensuelle de la mission suivi ;
72
- NPM : Nombre de personnes intervenant contractuellement ;
- NJA : Nombre de jours d’absence ;
- NPA : Nombre de personnes absentes.

Article 12 : révision et actualisation


Les prix du présent marché sont fermes et non révisables.

Article 13 : Intérêts moratoires


A défaut de mandatement dans les délais de 30 jours cités ci-dessus fait courir
de plein droit et sans autres formalité au bénéfice du cocontractant des intérêts
moratoires calculés conformément aux dispositions de l’article N° 122 du décret
présidentiel n° 15-247 du 16 Septembre 2015 portant réglementation des marchés publics
et des délégations de service publics. Et par application de la formule suivante :
Assiette : montant TTC (situation)
 Taux : taux d’intérêts (en vigueur à la fin des délais de mandatement)
 Durée : Début --------------------- 1er jour suivant expiration de délai
Fin --------------------- 15éme jour inclus suivant date de mandatement

Formule de calcul :
T (N+15) - I = intérêts moratoires
I = M x __ x _____ - M = montant de la situation en TTC.
100 360
- _T___ = taux d’intérêt bancaire à court
terme
100
- N = nombre de jours de retard
- 15 = forfait de 15 jours

- 360 = année commerciale (12 x 30)

Majoration : (2% par mois de retard)


(I, M) non mandaté en totalité ou en partie, lors du mandatement de la situation.

Le : ……….……………………..
Le Soumissionnaire
(Nom, prénom du signataire et cachet du BET)

73
74
CAHIER DES PRESCRIPTIONS
SPECIALES

75
BORDEREAUX

DES

PRIX UNITAIRES

Etude et suivi des travaux de réalisation D’un (01) Lycée Type 1000 Externat Projet 01
Implanté au site des 3000 LPL à Massinissa

LE BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES :

- 1/ Partie fixe : Mission des études.

- Catégorie de l’ouvrage : « C »


- Coût prévisionnel de l’ouvrage (Selon A.P) : 291 500 000,00 DA en T.T.C
- Coût d’objectif (à renseigner) : …….……….........................…. DA en T.T.C
- Taux de rémunération (Selon décret exécutif n°16-224 du 22 Août 2016) (à renseigner) : …..
…….%
- Montant total des études (à renseigner)  :..……………..........… DA en T.T.C

76
Répartition Partie fixe : Mission des études.
Montant
Montant Taux Montant
Etude Montant Etude Etude en D’Abattement
Proposéen
Mission en Chiffres DA chiffres Proposé en lettres
(%) Lettres DA en Chiffres
en TTC DA en DA en TTC
en TTC (%)
TTC
……………… ……………………
Esquisse 20% …………….. ……………… ………. ……….... ……………………
…………….. ..............................
Avant ……………… ……………………
- 30% …………….. ……………… ………. ……….... …………………...
Projet …………….. ................................
Projet ……………… ……………………
d’exécuti 45% …………….. ……………… ………. ………… …………………...
on …………….. .................................
……………… ……………………
Choix
05% …………….. ……………… ………. ………… ……………………
E.T. P
…………….. ...............................

- 2/ Partievariable : Mission suivi


- Catégorie de l’ouvrage : « C »
- Coût prévisionnel de l’ouvrage (Selon AP) :291 500 000,00 DA en T.T.C
- Coût d’objectif (à renseigner) : ………………. DA en T.T.C
- Taux de rémunération (Selon décret exécutif n°16-224 du 22 Aout 2016) (à renseigner) : …….%
- Montant du suivi (à renseigner) : …………………. DA en T.T.C

MONTANT EN CHIFFRES MONTANT EN LETTRES


Moyens humains
DA EN TTC DA EN TTC

Equipe de suivi ……………… ………………………………………

Le : ……….……………………..
77
Le Soumissionnaire
(Nom, prénom du signataire et cachet du BET)

78
DEVIS

QUANTITATIF

ESTIMATIF

Etude et suivi des travaux de réalisation D’un (01) Lycée Type 1000 Externat Projet 01
Implanté au site des 3000 LPL à Massinissa

LE DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF :

- 1/ Partie fixe : Mission des études.


- Catégorie de l’ouvrage : « C »
- Coût prévisionnel de l’ouvrage (Selon AP) :291 500 000,00 DA en T.T.C
- Coût d’objectif (à renseigner) : …….…………. DA en T.T.C
- Taux de rémunération (Selon décret exécutif n°16-224 du 22 Aout 2016) (à renseigner) : …..
…….%
- Montant total des études (à renseigner)  :..……………… DA en T.T.C
Répartition Partie fixe : Mission des études.
Etude

79
Montant Taux
Montant Etude Proposé
Mission Etude (%) Etude D’Abattement
DA en TTC
DA en TTC (%)

Esquisse 20% ………….. ……. ……………………..


A –projet 30% ………….. ……. ……………………..
Projet d’exécution 45% ………….. ……. ……………………..
Choix E.T.P 05% ………….. ……. ……………………..
Montant de la partie fixe ............................ DA
Dont TVA 17% …......................... DA
Montant en HT ............................. DA
Le montant de la partie étude est arrêté en toutes taxes comprises (TTC) à la
somme de :..................................................................……
………………………………………………………………………………………………

EN CHIFFRES : ……………………..DA en TTC

- 2/Partievariable : Mission suivi


- Catégorie de la construction : « C »
- Coût prévisionnel de l’ouvrage (équipement) : 291 500 000,00 DA en T.T.C
- Coût d’objectif (à renseigner) : ………………. DA en T.T.C
- Taux de rémunération (Selon décret exécutif n°16-224 du 22 Aout 2016) (à renseigner) ………%
- Montant du suivi (à renseigner) : …………… …DA en T.T.C

Montants
Moyens humains
Des honoraires de suivi en TTC

Equipe de Suivi ……………........................…………….


Montant de la partie variable en TTC …………………………………….…. DA
Dont TVA 17% …………………………………….…. DA
Montant en HT …………………………………….…. DA

80
Le montant de la partie suivi est arrêté en toutes taxes comprises (TTC) à la
somme de :.....................................................................................................................
……………………………………………………………………………………………
……

EN CHIFFRES : ……………………..DA en TTC


Arrêté le montant total (étude et suivi) en TTC du présent devis à la somme de : ………………………..
Soit en lettres :
……………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………
TVA 17% : ……..………………DA
Le montant en HT est de :……………………….. DA

Le : ……….……………………..
Le Soumissionnaire
(Nom, prénom du signataire et cachet du BET)

81
RECAPITULATION

Etude et suivi des travaux de réalisation D’un (01) Lycée Type 1000 Externat Projet 01
Implanté au site des 3000 LPL à Massinissa

1/ Partie fixe : Mission des études.

Montant de la partie fixe en TTC : …………………………DA


Dont TVA 17% : ……….............................DA
Montant en HT : .………………….………DA

2/ Partie variable : Mission suivi

Montant de la partie variable en TTC : …………………………DA


Dont TVA 17% : ……….............................DA
Montant en HT : .………………….………DA

82
Montant Total : (Etude + Suivi) :
Soit en lettres :………………………………………………………………..…………..
…………………………………………………………………………………(TTC)DA
Soit en chiffres :……………………….DA en TTC
Dont TVA 17% :………………………DA.
Montant en HT :………………………..DA

Le : …………………………….
Le Soumissionnaire
(Nom, prénom du signataire et cachet du BET)

83
ANNEXE

PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA
TYPOLOGIE ET A LA COMPOSITION
SURFACIQUE DES LYCEE
TYPE 1000 EXTERNAT

PROGRAMME PEDAGOGIQUE DE CONSTRUCTION


D’UN LYCEEType 1000 Externat

1-Bloc Pédagogique
Surface unitaire Surface Totale
Locaux Nombre
(M²) (M²)
Salles Ordinaires 16 62 m² 992 m²
Laboratoires de travaux dirigés (Sciences-
06 65 m² 390 m²
Physique-technologie)
Salles d’historique géographie 02 65 m² 130 m²
Salles de préparation de sciences naturelles 01 25 m² 25 m²
Salles de préparation de science physique 01 40 m² 40 m²
Magasin 01 14 m² 14 m²
84
Salle de regroupement / collection 01 15 m² 15 m²
Salle polyvalente 02 70 m² 140 m²
Auditorium 160 places 01 125 m² 125 m²
Total 1 871.00 m²
Surface de circulation 20 % 374.20 m²
Surface total 2245.20 m²

2- Bloc Administratif
Surface unitaire Surface Totale
Locaux Nombre
(M²) (M²)
Bureau du directeur 01 18 m² 18 m²
Bureau de l’intendant 01 12 m² 12 m²
Secrétariat 01 15 m² 15 m²
Bureau du sous-directeur des études
01 25 m² 25 m²
+secrétaire
Bureau de conseiller d’éducation 02 15 m² 30 m²
Bureau de gestion 01 12 m² 12 m²
Bibliothèque et/ou salle de lecture
01 180 m² 160 m²
(mitoyenne aux laboratoires d’informatique)
Salle de travail des professeurs 01 8 m² 08 m²
Foyer des professeurs 01 50 m² 50 m²
Coopérative des élèves 01 8 m² 08 m²
Salle de séminaire 02 32 m² 64 m²
Salle de réunion des élèves 01 08 m² 08 m²
Foyer-salle de jeux des élèves 01 60 m² 60 m²
Salle d’archives 01 15 m² 15 m²

Surface unitaire Surface total


Locaux Nombre
(M²) (M²)
Unité de dépistage et de suivi de santé
scolaire (U.D.S)
01 15 m² 15 m²
Cabinet médicale
Cabinet dentaire
Bloc sanitaire 01 05 m² 05 m²
Salle d’attente 01 03 m² 03 m²
Loge gardien et/ou conciergerie 01 05 m² 05 m²
Total 513.00 m²
Surface de circulation 10% 51.30 m²
Surface total 564.30 m²

3-Services :

Surface unitaire Surface total


Locaux Nombre
(M²) (M²)
85
Atelier matériel et/ou factotum 01 30 m² 30 m²
Magazine matériel ou dépôt factotum 01 35 m² 35 m²
Chaufferie 27 m² 27 m²
Sanitaire garçon : 2/3-2wc :1/40 01
90 m² 90 m²
Sanitaire fille : 1/3-2wc :1/20 01
Bâcheà eau – salle des machines 01 24 m² 24 m²
Surface total 206.00 m²

4-Education physique et sportive :

Surface unitaire Surface total


Locaux Nombre
(M²) (M²)
Hall 01 08 m² 08 m²
Vestiaires élèves 02 32 m² 64 m²
Salle d’enseignant 02 08 m² 16 m²
Douches 02 16 m² 32 m²
Magasin 01 16 m² 16 m²
Salle de sport Dim (22x24) 01 924 m² 924 m²
Sanitaires ou toilettes 02 08 m² 16 m²
Chaufferie 01 16 m² 16 m²
Total 1 092.00 m²
Dégagement ou surface de circulation (10%) 109.20 m²
Terrain omni-sport 01 1 280.00 m² 1 280.00 m²
Surface total 2 481.00 m²

5-Logements d’astreintes :

Surface unitaire Surface totale


Locaux Nombre
(M²) (M²)
Logements de 5 pièces 01 110 m² 110 m²
Logements de 4 pièces 03 90 m² 270 m²
Logements de 3 pièces 02 70 m² 140 m²
Logements de 2 pièces
Logements de 1 pièce 01 25 m² 25 m²
Surface total 545.00 m²

6- Total des surfaces

Surface Surface total (m²)


Surface total des locaux 6 042.00 m²
Surface total des locaux sans le terrain omnisport 4 762.00 m²
Espace vert
86
Espace extérieur (5 à 6 m² par élève)
Surface total 6 042.00 m²

87