Vous êtes sur la page 1sur 19

INSTITUT REGIONAL DSM

ATELIER D'INITIATION A
L'UTILISATION DE MICROSOFT
OFFICE PROJECT (MSP)
10 heures

Présenté par
ENOGA LAURENT FRANCOIS
Consultant formateur en management de projet

DESS&DEPA

1
FILIERE
MANAGEMENT DE
PROJETS

MODULE 1

Objectifs de l’atelier

 Permettre aux étudiants de maitriser le langage de l’application de MS Project ;

 Présenter les points essentiels d’intégration des données dans l’application ;

 Amener les participants à se familiariser en autodidacte à la manipulation du logiciel MSP.

Méthode pédagogique
 Présentation assistée par ordinateur ;

 Essentiellement participative ;

 Mise en situation.

CONTENU DU MODULE
Introduction
Partie 1 : Un détour sur la notion de jalonnement du projet
a) Le jalon de lancement du projet

2
b) Le jalon de validation du besoin
c) Le jalon du choix de la solution
d) Le jalon de lancement des chantiers ou des sous ensembles
e) Le jalon de qualification
f) Le jalon de livraison

Partie 2 : l'environnement de MS PROJECT


2.1. La fenêtre de travail de l'application/écran
2.1.1. La boîte du menu-contrôle de l'application
2.1.2. La barre du titre du logiciel et du nom du projet
2.1.3. La barre de menus
2.1.4. La barre des outils
2.1.5. La boîte de la taille minimale
2.1.6. La boîte de la taille maximale
2.1.7. Le bouton fermeture
2.1.8. La zone de travail du projet
2.1.9. La Barre d’Affichage
2.1.10. La barre d'état

Partie 3 : Manipulations dans MS Project


3.1. Le préalable : Maîtriser le langage de MSP
3.2. Démarrez l’application
a) J’ouvre un fichier
b) J’enregistre le fichier de mon projet
c) Je crée un nouveau planning pour mon projet
d) Je gère les tâches de mon projet
e) Je planifie les ressources du projet

Conclusion

3
INTRODUCTION

MSP est un logiciel qui permet de modéliser (donner une application concrète) un projet afin de
maîtriser ses outils et ses applications concrètes. Ce logiciel se distingue pour ses aptitudes à
s’adapter et à décrire les aspects fondamentaux de la vie d'un projet sur le plan opérationnel,
humain et budgétaire. Tout peut être transcrit dans MS PROJECT. C’est une application qui peut
fédérer un domaine de compétence au-delà des spécialités. En termes d'atouts, MSP permet de
présenter de manière normée un projet. IL s'agit là d'un outil de prédilection sur la prévision d’un
projet d'une par, et un excellent outil de reporting d’autre part. Enfin, MSP est outils de gestion en
termes de qualité d’un projet, car il permet de monter les tableaux de bord les plus fidèles pour la
gestion d'un projet.

Véritable creuset de données structurées  et structurantes d’un projet, MSP enregistre les données de
manière miniaturisée pour suivre le reporting opérationnel, financier,... d'un projet afin d’assurer la
cohérence. Enfin, selon certains experts et érudits de l'application, MSP permet d’avoir des
informations quantitatives qu’aucun document de gestion manuelle ne peut fournir pas même le
grand libre comptable. Il regorge plus d’informations que la base de données des outils et
documents comptables.

4
PARTIE 1 : UN DETOUR SUR LA NOTION DE JALONNEMENT DU
PROJET

Le jalonnement est la méthode qui permet de structurer le projet dans le temps pour contrôler sa
progression calendaire. Procéder au jalonnement du projet est par essence un acte de direction qui
permet de faire le point au fur et en mesure de l'avancement du projet et avant le démarrage d'une
nouvelle tâche. En effet, lorsque les jalons sont définis le maître d'œuvre et le maître d'ouvrage
peuvent mieux apprécier les résultats. Très souvent, il est facile de constater que les managers de
projets en complicité avec les autres intervenants utilisent sans laisser de traces, les ressources du
projet. Pour qu'un projet atteigne ses objectifs, il faut contrôler l'évolution des travaux.
Usuellement, les types de contrôle qui peuvent être pratiqués sont l'audit, le contrôle budgétaire et
le contrôle de gestion. Au regard de ces différents contrôles, il faut dire que chacun a son objectif et
ses méthodes.

a) Le jalon de lancement du projet

Vous avez montez votre document de projet et les partenaires ont décidé de vous apporter un
soutien financier. Avant de lancer le projet, vous devez organiser des réunions pour faire le point sur
les ressources mobilisées et l’attribution des responsabilités. Au regard de ces enjeux, vous devez
nécessairement prévoir un jalon de lancement du projet. C’est lui qui permet de décider au niveau
politique de la nécessite de lancer votre projet, de désigner les différents responsables de l’équipe
de gestion, du groupe de revue, du budget et des ressources à mobiliser. Ne l’oubliez pas car si
certaines dispositions préalables n’ont pas été prises avant le lancement du projet, cela risque de
vous coûter chère ! Dans certain projet, il conseiller de présenter la charte de projet à cette réunion.

5
En effet, la charte de projet est ce document qui présente les engagements de tous les acteurs du
projet et des commanditaires. Quelles informations peuvent figurer dans une charte de projet ?

 La présentation du projet (contexte, enjeux, fonctionnalités, qualité des prestations


attendues, les limites)
 Les documents de référence du projet (résultats des études de faisabilité, les relevés des
décisions, les documents de gestion du projet)
 Les niveaux de participation des différents intervenants (bénéficiaires, organe d’appui
technique, bailleur de fonds, les bénéficiaires)
 Le champ du projet (localisation, cadre stratégique, objectifs de gestion, etc.)
 Le plan d’action

b) Le jalon de validation du besoin

Une fois que le bénéficiaire du projet ou le maître d'ouvrage a exprimé ses besoins ainsi que les
spécifications des livrables, le bon manager doit prévoir les jalons de contrôle de l'avancement du
progrès pour donner la possibilité au bénéficiaire/maître d'ouvrage de valider les bases sur
lesquelles le projet a été bâti. Pour éviter de ramer à contre courant, il est préférable pour le
manager de consulter le dossier d’expression des besoins du client ou du maître d’ouvrage.

c) Le jalon du choix de la solution

Une fois que les besoins du maître d'ouvrage ou du bénéficiaire ont été validés, il faut signer les
conventions qui définiront les obligations du maître d'ouvrage et du maître d'œuvre. C'est donc la
période de signature des contrats qui est appelée jalon de choix de la solution. Bien évidemment, la
solution dont il s'agit ici est celle imposée ou souhaitée par le maître d'ouvrage.

d) Le jalon de lancement des chantiers ou des sous ensembles

Lors de la phase de planification, les activités du projet ont été définies, structurées et
ordonnancées. Pour chaque unité d'œuvre, des produits ou des livrables ont été identifiés sur du
papier : on parle de ''produits papier''. Il est dès lors important de faire la mise au point de ces
livrables avant le lancement des travaux des différentes unités de gestion. Ce jalon permettra aux
différentes équipes de travail d'harmoniser la compréhension des résultats qu'ils devront produire.
Ces livrables sont appelés ''produits réels''.

6
e) Le jalon de qualification

Pendant la phase de réalisation des chantiers, au fur et en mesure, l'équipe de travail va transformer
les produits papiers en produits réels. Le jalon de qualification permettra donc de vérifier et de
certifier la qualité des livrables obtenus et les écarts éventuels. Avec un œil de bon gestionnaire, le
manager doit donc se rassurer que lors de la réunion de contrôle, que les rapports
d’avance/intérimaire/bilan lui ont été produits. Dans le rapport bilan, le gestionnaire pourra
présenter le bilan de la charge et du coût des achats (respect des charges, respect des délais et des
coûts), le bilan technique (objectifs et résultats, difficultés rencontrées, suggestions, etc.) bilan de
l’organisation, bilan qualités et méthode de travail, l’appréciation globale du projet.

f) Le jalon de livraison

Le jalon de livraison est ce jalon qui permet au maître d'ouvrage de libérer le maître d'œuvre après
acceptation des livrables et donc, de transférer la propriété de l'ouvrage. Cette période certainement
est la plus importante pour le maître d'œuvre. Dans certains cas, le maître d'ouvrage devra exiger de
l'entrepreneur la garantie de bonne exécution ou de bonne fin. Quelle formule pouvez-vous utiliser
pour accepter la livraison faite par le maître d’œuvre?

« Nous attestons que les livrables du projet… objet de commande ci-dessus référencé ont été
délivrés et ont fait l’objet de vérification nécessaires. Nous certifions sans réserve qu’à la date
du….., les livrables sont en bon état et conformes au spécifications ; sans vice apparent. »

7
PARTIE 2 : L'ENVIRONNEMENT DE MS PROJECT

D'entrée de jeu, il nous semble utile d'examiner l'écran de saisie, les paramètres initiaux de
l'application, la barre de menus et les barres d’outils.

1. La fenêtre de travail de l'application/écran

L'écran de Microsoft Project comprend plusieurs parties que nous vous présentons ci-dessous.

1.1. La boîte du menu-contrôle de l'application

Cette boîte est représentée par une barre horizontale qui permet de contrôler le logiciel/application
tout au long de votre travail. Elle se trouve à votre extrême gauche au dessus de l'écran avant
''Microsoft Project''.

1.2. La barre du titre du logiciel et du nom du projet

Regardez à côté de la boîte du menu et lisez le titre ''Microsoft Project''. Lorsque vous
sauvegarderez le nom du fichier sur lequel vous êtes entrain de travailler actuellement,
immédiatement, ce titre apparaîtra à cet emplacement. Si vous réduisez ou minimisez la fenêtre, le
nom du projet que vous aurez enregistré apparaîtra immédiatement dans la partie inférieure de
l'écran.

1.3. La barre de menus

Elle comprend l'ensemble des menus qui sont utiles pour travailler avec Microsoft Project. Vous

8
pourrez lire dans cette barre les menus Fichier-Edition-Affichage-Edition-Format-Outils-Projet-
Fenêtre-?

1.4. La barre des outils

Regardez au-dessus de ''centrer le texte'', vous verrez une boîte blanche avec des traits noirs fins qui
représente la barre des outils. En effet cette barre permet d'afficher les boutons pour donner un style
aux caractères. Avec cette barre, vous pourrez dessiner, créer un graphique sur la surface de travail,
etc.

1.5. La boîte de la taille minimale

Représentée par le signe moins (-) à votre extrême droite de l'écran, cette boîte vous permet de
réduire la taille de la fenêtre ou de la minimiser.

1.6. La boîte de la taille maximale

Regardez à côté de la boîte minimale à votre extrême droite. Cette boîte s'appelle la boîte de taille
maximale ou d'optimisation. Cette boîte vous permet d'agrandir ou d'optimiser la taille d'une
fenêtre.

1.7. Le bouton fermeture

Cette boîte vous permet tout simplement de fermer une fenêtre ou une boîte de dialogue.

1.8. La zone de travail du projet

Visualisez sur l'application

1.9. La Barre d’Affichage

Visualisez sur l'application

9
Le Menu affichage de tâches et de ressources permet de visualiser des informations du projet. Les
différents types d'affichages permettent de saisir, d'organiser et d'examiner les informations dans
divers formats. Les principaux affichages utilisés figurent dans la Barre Affichage située dans la
partie gauche au dessus de l'écran.

*Digramme de GANTT

Cet affichage est l'affichage par défaut à l'ouverture d'un planning. L'affichage Diagramme de Gantt
présente des informations se rapportant aux tâches du projet, à la fois sous la forme de texte et de
graphiques à barres.

La partie gauche de cet affichage est constituée de colonnes dans lesquelles il est possible de saisir
et de modifier la dénomination des tâches, des durées, des dates de début et de fin, ainsi que d'autres
informations. En redimensionnant le tableau ou en faisant défiler son contenu, on accède à
davantage d'informations sur chacune des tâches.

Sur la partie droite de cet affichage, les barres du diagramme Gantt sont utilisées pour présenter
sous forme graphique, les durées des tâches, les dates de début et de fin sur une échelle de temps.
La position relative des barres du diagramme Gantt indique la séquence prévue d'exécution des
tâches du projet.

*L'affichage GANTT suivi

Cet affichage des tâches est utilisé pour comparer les prévisions planifiées avec les prévisions
réelles. Il affiche deux barres de tâches, l'une au-dessus de l'autre, pour chaque tâche. La barre
inférieure affiche les dates de début et de fin de la planification initiale et la barre supérieure affiche
les dates de début et de fin prévues (ou si la tâche a déjà commencé, c'est-à-dire que le pourcentage
achevé est supérieur à zéro, la barre supérieure affiche les dates de début et de fin réelles).

Lorsqu'on définit les tâches et les dates du projet, puis qu'on enregistre le projet avec une
planification initiale, l'affichage Gantt suivi affiche ces tâches comme dans l'exemple ci-dessous.

*L'affichage réseau PERT

10
L'affichage Réseau PERT se présente sous forme de diagramme de réseau affichant des tâches et
leurs interdépendances. Les tâches sont symbolisées par des cases (parfois appelées nœuds) et les
interdépendances des tâches par des lignes reliant deux cases. Dans l'affichage Réseau PERT, les
tâches en cours sont, par défaut, traversées d'une diagonale et les tâches achevées par deux
diagonales croisées.

*Le graphe des ressources

L'affichage Graphe ressources présente sous forme graphique des informations concernant la
répartition, le travail ou le coût des ressources dans le temps. Il permet de revoir les informations
concernant une ressource à la fois, celles concernant des ressources sélectionnées, ou revoir
simultanément les deux. Dans ce cas, on obtient deux graphes, un pour la ressource individuelle et
un pour les ressources sélectionnées, ce qui permet de les comparer.

*Le tableau des ressources

L'affichage Tableau des ressources présente, sous forme de feuille de calcul, des informations
concernant chaque ressource du projet (telles que le nombre d'heures de travail affectées, les coûts
planifié et réel, etc.).

*L'affichage utilisation des ressources

L'affichage Utilisation des ressources présente les ressources d'un projet sous lesquelles sont
regroupées les tâches qui leur sont affectées.

*L'affichage calendrier

Cet affichage présente un calendrier mois par mois avec les tâches qui y sont planifiées.

Remarque

Pour sélectionner un affichage qui ne figure pas dans la Barre Affichage, cliquez sur Plus

d’affichages , puis dans la liste Affichages cliquez sur l'affichage souhaité, puis sur

11
Appliquer.

Un changement d'affichage modifie uniquement les informations du projet affichées à l'écran ; il


n'ajoute ni ne retire aucune information au projet.

1.10. La barre d'état

Située au bas de la fenêtre de travail, la barre d'état comprend une zone de messages et des zones
d'états. Dans l'application, la première section de la barre d'état indique des messages (brèves
descriptions des commandes sélectionnées, des outils pointés à l’aide de la souris...). La seconde
section indique l'état de certaines touches du clavier ou des commandes importantes comme RFP
(mode Refrappe qui correspond à la touche Insert du clavier, etc.).

12
Partie 3 : Manipulations dans MS Project

3.1. Le préalable : Maîtriser le langage de MSP

Pour naviguer aisément dans l’application, il est fondamental de se familiariser avec la terminologie
spécifique qui est utilisée.

Tâche (Task) : activité représentant un ensemble logique dans le projet. Pour nuancer avec MSP,
l’application admet les tâches récapitulatives (activité de contenu) et les tâches subordonnées
(activité de gestion). Our marquer la différence, MSP marque en gras les tâches récapitulatives et en
retrait les tâches subordonnées.

Délai (Delay) : c’est la durée de réalisation d’une tâche. Cette durée est encadrée par une date de
début et une date de fin.
Jalon : tâche particulière de durée nulle qui permet de mettre en évidence les dates particulières du
projet comme une revue à mi parcours, une réunion, une livraison. Par défaut, un jalon apparait
dans le diagramme de GANTT sous forme de losange.
Chemin critique : graphe d’enchaînement des tâches de marge nulle dans lequel, un retard dans
l’exécution d’une tâche se répercute immédiatement sur la durée du projet. Sur le diagramme de
GANTT, le chemin critique est représenté en rouge.
Planification : opération qui permet initialement de définir les tâches ainsi que leurs contraintes et,
d’affecter les ressources.

3.2. Démarrez l’application

13
a) J’ouvre un fichier

Vous ne pourrez ouvrir un fichier MS Project que si l’application est installée dans votre machine.
Allez dans le menu Démarrer, cliquez sur tous les programmes. Dans l’onglet, allez sur Microsoft
office et choisissez Microsoft Office Project.

b) J’enregistre le fichier de mon projet


Comme pour tous les autres logiciels, de bureautique, la procédure est la même. Seulement prenez
la peine de spécifier la dénomination du fichier avant son enregistrement. Pour enregistrer un
fichier en tant que modèle :
- Dans le menu Fichier, cliquer sur Enregistrer sous;
- Dans la zone Nom du fichier, taper un nom pour le modèle;
- Dans la zone Type de fichier, cliquez sur Modèle;
- Cliquer sur Enregistrer.

Après avoir cliqué sur Enregistrer, Ms Project demande si on veut enregistrer la planification
initiale avant de quitter. Répondre non tant que toutes les prévisions ne sont pas effectuées.

c) Je crée un nouveau planning pour mon projet


Les premières étapes de la planification d’un projet avec MS Project sont :
-la création d'un fichier ;
-l'indication de la date de début ou de fin du projet ;
-puis la saisie d'informations générales sur le projet.
Si la date de début et la date de fin ne sont pas précisées, MS Project utilise automatiquement la
date du jour comme date de début.

Comment créer un nouveau planning ?


 Dans le menu Fichier, cliquez sur Nouveau.
 Tapez une date de début ou de fin.
Pour taper une date de début,
-Tapez dans la zone Date de début la date de début de projet voulue.
Pour taper une date de fin,
-Cliquez dans la zone Prévisions à partir de sur Date de fin du projet,

14
-Puis tapez dans la zone Date de fin une date de fin à partir de laquelle planifier le projet.

Les informations sur le projet peuvent être modifiées à tout moment, selon l'évolution de la
planification, en cliquant dans le menu Projet sur Informations sur le projet.

d) Je gère les tâches de mon projet

-La saisie les tâches

1) Sur la barre Affichage, cliquons sur Diagramme de Gantt.

2) Dans le champ Nom de la tâche, saisissons le nom de la tâche.

3) Appuyons sur entrée. Vous constatez que par défaut il est affecté à la tâche une durée d’un jour.

-L’organisation hiérarchique des tâches

1) Sur la barre Affichage, cliquons sur Diagramme de Gantt

2) Dans le champ Nom de la tâche, sélectionnons la tâche à abaisser (tâche subordonnée) ou à


hausser (tâche récapitulative).
3) Dans le menu Projet, cliquons sur Mode Plan puis sur Abaisser ou Hausser selon la hiérarchie
logique que nous voulons conférer à nos différentes tâches.
Toutefois, lorsque notre projet a plusieurs unités de gestion c'est-à-dire qu’il est complexe, une
autre alternative de saisie des tâches est possible. Dans le module sur l’ordonnancement des tâches
d’un projet, vous avez étudié le découpage du projet en unité d’œuvre/gestion. De ce découpage,
vous avez ainsi obtenu des sous projets. Alors, ouvrez maintenant autant de fichiers MSP que vous
avez d’unités d’œuvres puis enregistrez les tâches. Cette méthode vous permet vous permet d’avoir
une vision consolidé de l’ensemble des unités de gestion de votre projet et donc, de mieux contrôler
les équipes de projet.

Aperçu de la hiérarchisation des tâches


dans MS office Project

15
-La saisie des durées des tâches

A ce niveau, il faut rappeler que les tâches de durée zéro sont des jalons. L’utilité du jalon est tout
simplement qu’il permet en termes de prévision, d’identifier les évènements importants pour
l’enchaînement séquentiel du projet. Lorsque vous avez inséré des tâches récapitulatives, notez que
leur durée ne correspond pas à la somme des durées des tâches subordonnées, mais uniquement à la
durée qui s’étend du début de la première tâche subordonnée à la fin de la dernière tâche
subordonnée. Si par défaut MSP affecte automatique une durée aux tâches que nous saisissons, il
est possible de modifier cette durée en insérant les délais réels de réalisation. Comment procéder ?
1) Dans la barre Affichage, cliquons sur Diagramme Gantt.
2) Saisissons dans le champ Durée la durée réelle de la tâche.
3) Appuyons sur Entrée une fois les modifications terminées.

Par nature, il peut arriver que lors de la planification opérationnelle des tâches de votre projet, ces
tâches aient des durées de nature différente (semaine, jour, heure, minute). Avec MSP, vous avez la
possibilité de modifier l’ordre de grandeur de ces durées. Voici la procédure à suivre.
4) Allons dans le menu Outils puis cliquons sur Option ;
5) Cliquons sur l’onglet Prévisions ;
6) Sélectionnons la nature de la durée souhaitée (les durées peuvent être exprimées en minutes,
heures, jours ou semaines).

NB : Toute tâche dont la durée est zéro est appelée jalon. Cette tâche est utilisée pour identifier des
événements importants dans les prévisions du projet, tels que l'enchaînement d'une phase
essentielle.

-La saisie des tâches répétitives

Par définition, une tâche répétitive est celle dont la durée et la périodicité est figée : c’est le cas par
exemple des réunions de suivi/mise en phase ou d’avancement. En pratique, il est possible de
configurer une tâche répétitive telle qu’elle se produira de manière quotidienne, hebdomadaire,
mensuelle ou annuelle. Par ailleurs, Il est possible d'indiquer la durée de chaque occurrence, le
moment où la tâche se produira, le nombre de temps et de fois qu’elle se répétera. Les tâches
répétitives sont utiles pour des tâches qui se produisent à intervalles réguliers, telles que les
réunions hebdomadaires. Comment insérer une tâche répétitive dans MSP ?
a. Dans le champ Nom de la tâche, sélectionnez la ligne au-dessus de laquelle la tâche
répétitive doit être insérée.

16
b. Dans le menu Insertion, cliquez sur Tâche répétitive.
c. Dans la zone Nom, tapez le nom de la tâche.
d. Dans la zone Durée, tapez-la durée d'une occurrence unique de la tâche.
e. Sous Événement, cliquez sur l'intervalle auquel se produit la tâche.
f. Sous Quotidien, Hebdomadaire, Mensuel ou Annuel, indiquer la fréquence de la tâche.
g. Sous Longueur, tapez une date dans la zone De et tapez une date dans la zone À, ou taper le
nombre de fois que la tâche se produira dans la zone Pour occurrences.

NB : Si vous ne tapez pas de date dans la zone réservée, MS Project va utiliser les dates de début et
de fin du projet pour déterminer le nombre d'occurrences.

-La création des liens entre les tâches

Généralement, les tâches sont exécutées dans un ordre précis. Pour créer une séquence de tâches, il
est possible de lier des tâches interdépendantes en fonction du type de leur interdépendance.
Par défaut, MS Project détermine une liaison de fin à début mais cela ne convient pas à toutes les
situations. Les types de liaisons sont toujours choisis en fonction de la logique réelle de
déroulement des tâches. MS Project propose quatre types de liaison des tâches qui permettent de
définir le projet de façon plus réaliste.

Interdépendances des Exemple Description


tâches
Fin à début (FD) La tâche (B) ne peut pas débuter
avant la fin de la tâche (A).

Début à début (DD) La tâche (B) ne peut pas débuter


avant le début de la tâche (A).

Fin à fin (FF) La tâche (B) ne peut pas se terminer


avant la fin de la tâche (A).

Début à fin (DF) La tâche (B) ne peut pas se terminer


avant le début de la tâche (A).

-Comment lier les tâches interdépendantes ?


- Dans le champ Nom de la tâche, sélectionnez les tâches à lier (deux tâches ou plus).

- Cliquer sur l'icône Lier les tâches .(par défaut, MS Project crée une liaison de type fin à
début).

17
Si la liaison de fin à début ne convient pas, il est possible de modifier la liaison entre les tâches.

-Comment supprimer une liaison ?


- Double cliquez dur la ligne de liaison des tâches à supprimer.

- Cliquez sur Supprimer.

e) Je planifie les ressources du projet

Une ressource renvoi à une personne, un équipement ou un matériel qui une fois mobilisé permet
d’accomplir une tâche du projet.

-Comment créer une liste de ressources :

1) Dans Barre Affichage, cliquez sur Tableau des ressources .


2) Dans le menu Affichage, pointez sur Table, puis cliquez sur Entrée.
3) Dans le champ Nom de la ressource, tapez un nom de ressource.
4) Pour désigner un groupe de ressources, tapez un nom dans le champ Groupe.
5) Au besoin, tapez sous la forme d'un pourcentage, dans le champ Capacité max, la capacité
de ressource disponible pour cette ressource.
A titre d’illustration, tapez 200% pour indiquer deux capacités plein temps d'une ressource donnée.
6) Modifiez, selon vos besoins, les informations affichées par défaut dans les autres champs.

-Comment affecter une ressource à une tâche ?

Affecter une ressource à une tâche est fondamental pour la réussite d'une gestion de projet. La
plupart des tâches nécessitent l'utilisation d'une ressource pour leur réalisation (une personne, un
équipement, un bâtiment, etc. nécessaire à l'achèvement d'une tâche. Comment procéder ?

 Cliquez dans la Barre Affichage sur Diagramme de Gantt .


 Dans le champ Nom de la tâche, sélectionnez la tâche à laquelle vous voulez affecter une

ressource, puis cliquez sur Affectation des ressources .


 Dans le champ Nom, sélectionnez la ressource à affecter à la tâche ou cliquez sur Adresse
pour sélectionner une ressource dans votre carnet d'adresses électroniques.
 Pour affecter une ressource à temps partiel, tapez un pourcentage inférieur à 100 dans le champ
Unités.

18
 Pour affecter plusieurs ressources différentes, appuyez sur CTRL pour sélectionner des
ressources non adjacentes ou sur MAJ pour des ressources adjacentes.
 Pour affecter plusieurs ressources identiques, tapez un pourcentage supérieur à 100 dans la zone
Unités.
Au besoin, tapez le nom d'une nouvelle ressource dans la zone Nom.
 Cliquez sur Affecter.
Une coche s'affiche à gauche du champ Nom pour indiquer que la ressource est affectée à la
tâche sélectionnée.

CONCLUSION

Pour une formation initiale dans l’utilisation de MS Project, cette première introduction vous a
donné les bases indispensables pour assurer la planification en temps réel d’un projet en utilisant un
des plus efficaces outils de gestion informatique de projet. Pour des débutants non encore initiés à
l’utilisation des logiciels de bureautique, et de l’utilisation de l’outil informatique, il ne nous semble
pas indiqué en 10 heures d’aborder tous les aspects de l’application Microsoft Office Project. Bien
plus, au fur et en mesure que la technologie évolue, plusieurs versions de l’application abondent
dans le marché. Une initiation à la version 98 s’avère donc indispensable pour prendre l’envol vers
les séries plus perfectionnées de MSP. Nous vous souhaitons donc beaucoup de courage et de
patience dans la maîtrise de cet outil.

MERCI DE VOTRE BIEN AIMABLE PARTICIPATION !!!

19

Vous aimerez peut-être aussi