Vous êtes sur la page 1sur 10

HORTICULTURE TC1/LTA-AK/2019

SA1 : Généralités sur les cultures horticoles.


Objectif pédagogique : L’apprenant doit être capable de connaître les branches de l’horticulture et les
étapes de l’installation d’un jardin horticole.
Consigne : prends connaissance du texte de la mise en situation puis réponds aux tâches ci-dessous.
Activité 0 : Mise en situation
Assido, un jeune élève qui vient fraichement d’obtenir son BEPC désire s’orienter vers les métiers
d’avenir où à la fin de sa formation, il sera capable de s’auto employer. Au cours d’une émission de
sensibilisation sur l’auto emploi et l’entrepreneuriat à la radio, il entend le conférencier dire ceci :
« l’agriculture au Bénin regorge de beaucoup d’atouts. Les jeunes peuvent se faire former dans les
Lycées techniques agricoles, en production végétale, production animale et autres spécialités. En
production végétale par exemple, les cultures horticoles dont les légumes, les fruitiers et bien d’autres
offrent aux jeunes producteurs des revenus considérables et présentent plusieurs importances aux
consommateurs sur plusieurs plans ». Depuis, Assido se pose plusieurs questions sur la production
horticole.
Tâches :
1. Rappelle les faits significatifs de ce texte ;
2. Enumère quelques préoccupations liés aux faits évoqués dans le texte ;
3. Propose des démarches pour répondre à ces préoccupations.

HORTICULTURE TC1/LTA-AK/2019

SA1 : Généralités sur les cultures horticoles.


Objectif pédagogique : L’apprenant doit être capable de connaître les branches de l’horticulture et les
étapes de l’installation d’un jardin horticole.
Consigne : prends connaissance du texte de la mise en situation puis réponds aux tâches ci-dessous.
Activité 0 : Mise en situation
Assido, un jeune élève qui vient fraichement d’obtenir son BEPC désire s’orienter vers les métiers
d’avenir où à la fin de sa formation, il sera capable de s’auto employer. Au cours d’une émission de
sensibilisation sur l’auto emploi et l’entrepreneuriat à la radio, il entend le conférencier dire ceci :
« l’agriculture au Bénin regorge de beaucoup d’atouts. Les jeunes peuvent se faire former dans les
Lycées techniques agricoles, en production végétale, production animale et autres spécialités. En
production végétale par exemple, les cultures horticoles dont les légumes, les fruitiers et bien d’autres
offrent aux jeunes producteurs des revenus considérables et présentent plusieurs importances aux
consommateurs sur plusieurs plans ». Depuis, Assido se pose plusieurs questions sur la production
horticole.
Tâches :
1. Rappelle les faits significatifs de ce texte ;
2. Enumère quelques préoccupations liés aux faits évoqués dans le texte ;
3. Propose des démarches pour répondre à ces préoccupations.
HORTICULTURE TC1/LTA-AK/2019

Activité 1 : Importances de l’horticulture.


Objectif : L’apprenant pourra être capable de reconnaitre la place de l’horticulture au Bénin.
Consigne : Lis attentivement le texte support pour réaliser les tâches indiquées
Support : Texte
Texte
L'horticulture désigne la branche de l'agriculture consacrée à la production de plantes de jardins. Le mot
HORTICULTURE vient de Hortus qui signifie Jardin en latin et Cultura qui veut dire culture.
L'horticulture est principalement divisée en deux branches. La première est l'horticulture vivrière ou
comestible, qui comprend les cultures légumières, maraîchères ou potagères ainsi que l'horticulture
fruitière. La seconde est l'horticulture ornementale ou non comestible qui comprend la floriculture,
l'arboriculture d'ornement, les pépinières. L'horticulture d'ornement a trait au cadre des jardins
d'agrément, aux parcs et aux espaces verts. De par ses activités et l’effectif qu’elle draine, l’horticulture
présente des avantages aussi bien socio-économiques, alimentaires ou nutritionnelles, médicales
qu’environnementales. Elle fournit la matière première pour les unités de transformations agro-
alimentaires, les industries pharmaceutiques et cosmétiques et la création de nouveaux emplois. Les
fruits et les légumes font partie des produits agricoles riches en minéraux, fibres et vitamines
indispensables à l’organisme et qui rapportent des devises à l’exploitation et au pays. L’horticulture
permet aussi d’assainir et d’embellir le milieu de vie des hommes.
La production horticole au Bénin reste encore peu développée et peu organisée. Elle se traduit par une
irrégularité qualitative et quantitative de la production, avec des moyens de production rudimentaires
(pioches, machettes, daba, brouette, bêche…) et des techniques moins élaborées. En outre, il se pose un
problème épineux, celui de la commercialisation des produits horticoles et de la maîtrise des techniques
de production horticole. Pour certains produits (tomate, piment, mangue) il y a des pertes considérables
en période d’abondance, faute d’usine de transformation de surplus de production ou l’enclavement des
zones de production. Pour d’autres, c’est le problème de déboucher qui constitue un frein. Il s’agit
notamment des plantes ornementales dont le prix de vente ne permet pas à la bourse de bon nombre de
béninois de s’en procurer.
Tâches
1- Propose une définition de l’ « horticulture » ;
2- Enumère les secteurs d’activités de l’horticulture ;
3- Présente les diverses importances de l’horticulture ;
4- Enumère quelques difficultés liées à la production horticole au Bénin ;
5- Déduis en quelques approches de solutions.
Stratégie de travail : Travail individuel : 15 min ; Travail en groupe : 20 min ; Plénière : 30 min

HORTICULTURE TC1/LTA-AK/2019

Activité 2 : Les outils horticoles.


Objectif : L’apprenant pourra être capable de décrire les rôles des outils horticoles.
Consigne : En te basant sur tes connaissances et l’observation des outils horticoles du Lycée,
répond aux tâches ci-dessous
Support : visite du magasin du Lycée, connaissances antérieures, expériences personnelles

Tâches :
1. Recense les outils du magasin en nommant chacun d’eux.
2. Donne le rôle de chaque outil.
Stratégie de travail : Travail en groupe : 30 min ; Plénière : 30 min
HORTICULTURE TC1/LTA-AK/2019
Activité 3 : Installation d’un jardin horticole.
Objectif spécifique : L’apprenant pourra être capable de maitriser les différentes étapes à
suivre dans l’installation d’un jardin horticole.
Consigne : Prend connaissance du texte support et des explications de votre professeur pour
réaliser les tâches indiquées ci-dessous.
Texte :
Au lendemain de son DEAT, Wessoun décide d’exécuter son microprojet portant sur la création
d’une unité de production de légumes feuilles (grande morelle et vernonia) dans la commune de Grand-
Popo. En tant qu’élève en TC1, vous décidez de l’interroger sur ce qui l’a motivé à choisir ces cultures
et la zone de production. Voici ce qu’il vous dit : Avant l’installation d’une culture, il faut :
- Procéder à des enquêtes dans le milieu. On parle d’études préliminaires. Il s’agit de s’intéresser
dans un premier temps, aux prix des légumes feuilles et fruits, à la disponibilité des produits en périodes
d’abondance et de pénurie, aux coûts des intrants, matériels et mains d’œuvre, aux concurrents et à la
clientèle. Dans un deuxième temps, il faut s’intéresser aux habitudes alimentaires de la population du
lieu, les tabous et les interdits alimentaires sans ignorer le niveau de vie des populations environnant.
Enfin dans un troisième temps, évaluer les conditions écologiques du milieu.
- Choisir le site de production en tenant compte d’un certains nombres de critères : disponibilité
de l’eau, accès facile du site, proximité du site avec les habitations, et autres;
- Procéder à la préparation du site choisi en réalisant les aménagements appropriés. Il s’agit de
débarrasser le site de la végétation, de délimiter les limites du site, confectionner si possible les planches,
délimiter les allées et autres.

Tâches :
1. Nomme les enquêtes dont parle Wessoun.
2. Classe les éléments d’enquête dans un tableau dont le modèle est le suivant :
Etudes économiques Etudes sociales Etudes techniques

3. Propose une signification à chacune des études énumérées ;


4. Enumère les critères de choix d’un site de production ;
5. Décris la préparation d’un site choisi pour la production ;
6. Propose un schéma d’aménagement d’un site maraicher
7. Fais une synthèse pour expliquer les étapes à suivre d’ans l’installation d’un jardin horticole.

Stratégie de travail : Brainstorming : 60 mn


Evaluation formative : 5 mn
6. proposition d’un schéma de site maraicher
SA1 : Généralités sur les cultures horticoles.  l'horticulture maraîchère (ou le maraîchage) pour la production des
légumes et le jardin associé est le potager;
Objectif pédagogique : L’apprenant doit être capable de connaître les  l'arboriculture fruitière, pour la production de fruits et le jardin
branches de l’horticulture et les étapes de l’installation d’un jardin associé est le verger;
horticole.  la floriculture pour la production de plantes ornementales ;
 la pépinière pour la production d'espèces ligneuses, arbres et
Activité 0 : Mise en situation
arbustes d'ornement ou non ;
Production.  la serriculture pour la production floricole et de pépinière en serre
;
 Faits évoqués : formations agricoles destinées à l’auto-emploi ;  le paysagisme, activité économique liée à la création et à l'entretien
cultures horticoles sources de revenus aux producteurs et d’importances de jardin ou de grands espaces.
alimentaires aux consommateurs ; interrogations sur la production
horticole. 3- Importances de l’horticulture : L’horticulture présente plusieurs
 Interrogations : qu’est-ce qu’une culture horticole ? quelles sont importances : au plan alimentaire et nutritionnel, les cultures horticoles,
les domaines d’activités de l’horticulture ? Comment choisi-t-on une fruits et légumes, sont des aliments de grande consommation qui apportent
culture horticole à produire ?quelles sont les démarches à suivre pour à l’organisme, les éléments nécessaires à son fonctionnement : apport en
produire une culture horticole ? quels sont les avantages et les vitamines, eaux, sels minéraux, fibres. Au plan socio-économique, ils sont
inconvénients de la production d’une culture horticole ? sources de revenus considérables aux producteurs et leur offrent un statut
social. Au plan environnemental, permet de purifier et d’embellir le milieu
 Proposition de démarches : recherche documentaire ; visite de
de vie de l’homme (cas des espaces verts). Au plan médical, leurs principes
site ; exploitation de documents ; actifs sont utilisés dans la fabrication des médicaments (plantes
médécinales) et la fabrication de produits cosmétiques.

Activité 1 : Importances de l’horticulture. 4- Quelques difficultés liées à la production horticole au Bénin ;


Objectif : L’apprenant pourra être capable de reconnaitre la place de  secteur plus ou moins organisé et développé ;
 irrégularité de production au plan qualitative et quantitative ;
l’horticulture au Bénin.
 moyens de production rudimentaires et peu adaptés aux enjeux de
Production la production ;
1- Définition : L'horticulture désigne la branche de l'agriculture  non maitrise des techniques de production et de conservation post-
consacrée à la production de plantes de jardins. C’est l’art de cultiver récolte ;
dans les jardins, les légumes (potager), les fruitiers (verger), les plantes  pertes post récoltes considérables en période d’abondance ;
ornementales (floriculture), les plantes médicinales etc.  enclavement des zones de production ;
 absence d’usines de transformation de surplus de production
2- Les secteurs d’activités de l'horticulture sont :  problèmes de débouchés.
5- quelques approches de solutions. Activité 2 : Les outils horticoles.
 Modernisation et maitrise des moyens et techniques de production. Objectif : L’apprenant pourra être capable de décrire les rôles des
 Création d’unité de transformation des produits horticoles pour outils horticoles.
plus de valeur ajoutée ; Production
 Recherche de marchés au plan national, régional et international
pour l’écoulement des produits ; Pour travailler au jardin dans de bonne condition, il faut avoir un certains
 Sensibilisation à la consommation locale ; nombres d’outils.
 Meilleur organisation de la filière et suivi des acteurs. La bêche : Elle sert à retourner la terre, à creuser des canaux d’irrigation.

NB :
1. Les produits horticoles présentent quelques caractéristiques.
 Les produits horticoles ont une valeur nutritive très élevée.
 Les produits horticoles sont très périssables.
 Les produits horticoles sont très diversifiés, fragiles et exigent
beaucoup de soins.
La houe ou la daba : sert à retourner les sols légers. Elle permet un travail
2. Les facteurs de variation des prix des produits horticoles : Le prix des plus rapide et moins profond que la bêche.
produits horticoles varie selon :
- les périodes de vente ou des opportunités existantes ;
- les coûts de la main d’œuvre, des intrants agricoles utilisés au cours
de la production ;
- la période de production.
- La qualité
La pelle : Elle sert à prendre le sable
Le râteau : Il sert à mettre en tas les herbes sarclées, à émietter les mottes,
à niveler les planches, à ramasser les cailloux et les débris.

La batte : Sert à tasser la terre des semis. Il est facile d’en fabriquer. C’est
une planche d’environ 30 cm sur 20 cm, épaisseur de 3 cm, trouée en son
milieu pour permettre d’y fixer un manche.
Les piquets : Ils servent à faire la clôture et des abris, à délimiter les
planches, à faire des tuteurs pour soutenir les plantes. Il en faut de toute
dimension (0,50 m à 2 m)

Le cordeau : Permet de mesurer les distances et de tracer des lignes bien


droites pour semer, piquer, établir des clôture.

La binette : Comparable à la houe, mais moins grande et moins forte, sert


à émietter la croûte dure qui se forme à la surface du sol, à ouvrir les lignes
des semis, à désherber. Il y en a de diverses formes.

La machette : Sert à débroussailler et à couper.

La brouette : Sert à transporter les petites charges. Il faut faire à la


Le plantoir : Sert à faire des trous dans le sol pour le repiquage des plants. brouette des entretiens réguliers surtout le graissage de l’axe de la roue.
Un bois bien taillé peut suffire.
L’arrosoir : Outil très utile au jardinier, sert à approvisionner les plants
en eau. A l’achat il faut faire beaucoup attention à la qualité, car il y a
beaucoup de série d’arrosoir de contrefaction. La pioche : Sert à creuser et à essoucher.

Le pulvérisateur : Sert à épandre les produits phytosanitaires sur les


cultures. Il existe de plusieurs capacités et de plusieurs catégories. La fourche à bêcher : À dents plates, remplace la bêche dans les sols
argileux, humides et collants

La fourche à fumier : À dents rondes, elle sert à transporter et à épandre


le fumier, à ramasser les débris végétaux.
La balance : Est utile pour connaitre le poids des produits utilisés (graines,
insecticides, engrais, récoltes, etc).

Le croc : Sert à casser les mottes, à arracher les tubercules et les rhizomes.

Le décamètre : Sert à prendre les mesures pour la délimitation.


Activité 3 : Installation d’un jardin horticole.
Objectif spécifique : L’apprenant pourra être capable de maitriser les
différentes étapes à suivre dans l’installation d’un jardin horticole.

Production attendue
1. Il s’agit d’études préliminaires
La serfouette : Sert à sarcler et à biner, à tracer les sillons. 2. Classons les éléments d’enquêtes
Etudes économiques Etudes sociales Etudes
techniques
o prix des légumes o les habitudes o les
feuilles et fruits, alimentaires de la conditions
o disponibilité des population du écologiques du
produits en périodes lieu, milieu
d’abondance et de o les tabous et les
Le transplantoir : Sert à déterrer les jeunes plants et à les repiquer sans pénurie, interdits
abîmer leurs racines. o coûts des intrants, alimentaires
matériels et mains o le niveau de vie
d’œuvre, des populations
o concurrents environnant.
o la clientèle.

3. proposons une signification à chacune des études


Les paniers : Sont utiles pour les travaux de plantation et de récolte. Les études économiques et sociales représentent l’étude du
marché qui consiste à identifier les caractéristiques de la clientèle, ses
préférences en termes de types, de qualité et de la quantité de produit ;
les moments de ses besoins.
Etude écologique et environnementale : consiste à la consultation des
documents écrits sur la localité, des échanges avec des professionnels
afin de savoir les conditions écologiques et pédologiques du milieu,
La liste que nous vous avons proposé ici n’est pas exhaustive ni pour le choix des spéculations à produire.
indispensable. Toutefois, pour un démarrage, le jardinier peut dans la
Etude technique : les études techniques permettent de s’assurer de la faisabilité
mesure du possible les substituer les uns aux autres.
technique et pratique en accord avec les réalités écologiques et
environnementales. Elle permet d’assurer les différentes étapes de la conduite de  Nettoyage du site : consiste à débarrasser le terrain de toutes
la culture choisie. matières non biodégradables ;
4. Critères de choix d’un site de production.  Le terrain doit être divisé en blocs, en sous blocs et en planche ou
Le terrain de production de cultures horticoles doit respecter les conditions assolement avec le tracé des allées ;
ci-après :  Retourner progressivement la terre, toujours sur 30 cm de
o proximité avec les habitations : le jardin exige de fréquentes profondeur en remblayant la tranchée ouverte précédemment et
interventions telles que les arrosages, les surveillances contre les ainsi de suite ;
animaux mutilateurs et les prédateurs humains.  Niveler et ratisser la surface de la planche puis butter les bords
o facile d’accès ; ceci permettra un meilleur écoulement des produits. pour maintenir l’eau d’arrosage surtout en saison sèche ou en
o présence d’un point d’eau non tarissable ; un facteur de succès au terrain sableux, ou en leur donnant un forme légèrement bombée
jardin car les cultures horticoles sont très exigeantes en eau surtout en saison humide ou en terrain argileux ;
au démarrage des cultures.  La construction : d’une clôture, d’un magasin et d’un poste de
o sol du terrain doit être aussi plat que possible et être à l’abri des vents vente.
violents.
o Le sol du terrain doit être riche en matière organique (à défaut, il faut 7. Synthèse.
de très fortes doses d’amendement organique), bien drainé et
Pour installer un jardin horticole ou une culture maraichère, il faut d’abord
préservé des grands vents par des brise-vent.
réaliser des études préliminaires pour identifier les caractéristiques de la
clientèle, les conditions écologiques de production et la faisabilité
5. Les étapes de préparation d’un site maraicher
technique. Ensuite il faudra procéder au choix du site suivant des critères
 Désherbage : consiste à enlever les mauvaises herbes ;
bien définis et à la préparation ou l’aménagement du site.
 Dessouchage : consiste à déraciner les souches d’arbres ;

Vous aimerez peut-être aussi