Vous êtes sur la page 1sur 10

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de

l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des


Sciences et de la Technologie d’Oran Mohamed Boudiaf

Faculté : Génie Mécanique

Département : Génie Mécanique

Licence 2

TP RDM 1
Theme  :

ESSAI DE TRACTION

Présenté par : Sous la direction de :

- ZAHAF Abdelhakim - Mr.HAMDAOUI Saad

- khalil Amrane

Group: 04

Année Universitaire 2019 / 2020


Présentation du matériel :

Vous disposez d’un banc de Traction DELTALAB EX150. Dans sa configuration


de base, ce banc permet d’étudier les relations entre les efforts, les contraintes
et les déformations subis par une série d’éprouvettes sollicitées en traction. Le
banc se compose d’un bâti triangulaire qui est posé horizontalement sur un
plan de travail.

La mesure de la charge est réalisée au moyen d’une barre dynamométrique


dont on mesure la flèche à l’aide d’un comparateur. L’ensemble est étalonné
en usine. La mesure de la déformation des éprouvettes se fait au moyen de
comparateur à cardan.

Configuration du banc pour les essais de traction :

Les opérateurs de configuration du banc pour les essais de traction sont les
suivantes :

1. Démonter éventuellement le tirant de mise en charge des éprouvettes de


flexion fixé sur la chape inférieur, repère n°7.

2. Placer une des têtes de la première éprouvette à étudier dans la chape


supérieure, repère n°12 et introduire la pige de diamètre 10 mm de 62mm de
long, (repère n°2) pour lier l’éprouvette à cette chape, tout en soutenant
l’autre tête avec la main pour éviter de plier plastiquement les tôles minces.
3. Placer la seconde tête dans la chape inférieure repère n°18 et tourner le
volant de main œuvre afin d’introduire la pige de diamètre 10mm et de 82mm
de long repère n°3, dans les alésages de la chape et de cette tête.

4. Aligner l’éprouvette et les chapes en tournant le volant dans le sens horaire


jusqu'à un léger déplacement de la poutre dynamométrique, repère n°14.

5. Monter les comparateurs de mesure des déplacements des éprouvettes


repère n°21 et 22 sur la tige de guidage, repère n°19, en introduisant leurs
allonges dans les noix de serrage, repère n°20. Le comparateur équipé de la
plus longue rallonge est prévu pour la tête inférieure et l’autre pour la tête
supérieure.

6. Régler la position des comparateurs, touche orientale perpendiculaire à l’axe


de déplacement en contact avec les faces des têtes des éprouvettes
orthogonales aux tôles, l’axe de translation des comparateurs étant parallèle à
l’axe de l’éprouvette essayée.

7. Faire un premier zéro du cardan des comparateurs. Le banc est prêt pour un
essai de traction.

Pour changer l’éprouvette après avoir ramené la charge, il suffit de dégager les
comparateurs de mesure des déplacements de l’éprouvette en les faisant
pivoter autour de la tige de guidage avant de remplacer l’éprouvette étudier
par une nouvelle. Remettre en place les comparateurs de façon à ce que leurs
touches orientales soient en contact avec les têtes de la nouvelle éprouvette.
1-Calcul k:

Ep01 :

Charge(F)N 0 180 360 540 720 900


Allongement 0 0.01 0.025 0.045 0.058 0.085
(dl)
Graphe 01:

ep1:Charge(N)
1000
900 f(x) = 11497.11 x
R² = 0.99
800
700
600 ep1:Charge(N)
Linear (ep1:Charge(N) )
500
400
300
200
100
0
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09

Y=ax

a=f2-f1/dl2-dl1

a=(360-180) /(0.025-0.01)=11497 N/mm

et :

y=ax

f=k.x donc : k=a

a=k=11497N/mm
ep02  :

Charge(F)N 0 180 360 540 720 900


Allongemen 0 0.035 0.089 0.135 0.182 0.235
t
(dl)
Graphe  :

ep2:Charge(N)
1000
900
f(x) = 3921.36 x
800 R² = 1
700
600 ep2:Charge(N)
Linear (ep2:Charge(N) )
500
400
300
200
100
0
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25

Y=ax

a=f2-f1/dl2-dl1

a=(360-180) /(0.089-0.035)=3921.4 N/mm

et :

y=ax

f=k.x donc : k=a

a=k=3925.4 N/mm
Ep03 :

Charge(F) 0 180 360 540 720 900


Allongemen 0 0.018 0.038 0.071 0.092 0.115
t
(dl)
Graphe 03:

ep3:Charge(N)
1000
900
f(x) = 7895.29 x
800 R² = 1
700
600 ep3:Charge(N)
Linear (ep3:Charge(N) )
500
400
300
200
100
0
0 0.02 0.04 0.06 0.08 0.1 0.12 0.14

Y=ax

a=f2-f1/dl2-dl1

a=(360-180)-(0.038-0.018)=7895.3 N/mm

et :

y=ax

f=k.x donc : k=a

a=k=7895.3 N/mm
2-calcul module de Young E :

Ep01 :

(F/s)N/mm 0 9.90 18.1 27.27 36.36 45.45


(dm/l) *10-4 0 2.77* 6.94* 1.25*10- 1.61* 2.3*
10-5 10-5 4
10-4 10-4

Graphe 01:

ep1:N/S
50
45 f(x) = 212402.82 x
R² = 0.99
40
35
30 ep1:N/S
Linear (ep1:N/S)
25
20
15
10
5
0
0 0 0 0 0 0

Y=ax

a=(f/s2)-(f/s1) / (dl/l2)-(dl1)

a=(1.81-0.90)/(6.94-2.77)10-5=192513.365 

et :

y=ax

(f/s)=E . (dl/l) donc : E=a

a=E=192513.365 
Ep02 :

(F/s)N/mm 0 9.94 18.09 27.13 36.18 45.22


(dm/l)*10-4 0 0.972 2.47 3.75 5.05 6.52
*10-4 *10-4 *10-4 *10-4 *10-4

Graphe 02:

ep2:N/S
50
45 f(x) = 71097.08 x
40 R² = 1
35
30 ep2:N/S
Linear (ep2:N/S)
25
20
15
10
5
0
0 0 0 0 0 0 0 0

Y=ax

a=(f/s2)-(f/s1) / (dl/l2)-(dl1)

a=(1.81-0.90) /(2.47-0.97)10-4=69282.5

y=ax

(f/s)=E . (dl/l) donc : E=a

a=E=69282.5 
Ep03 :

(F/s)N/mm 0 4.5 9 13.5 18 22.5


(dm/l 0 0.5* 1.1 1.97 2.55 3.19
10-4 *10-4 *10-4 *10-4 *10-4
Graphe 03:

ep3:N/S
25

f(x) = 71037.04 x
20 R² = 1

15 ep3:N/S
Linear (ep3:N/S)

10

0
0 0 0 0 0 0 0 0

Y=ax

a=(f/s2)-(f/s1) / (dl/l2)-(dl1)

a=(0.9-0.45) /(0.10-0.5)10-4=7434.78 

et :

y=ax

(f/s)=E . (dl/l) donc : E=a

a=E=70434.45 
CONCLUSION :

GRACE AUX ETUDE QUE NOUS AVONS FAITES, IL SAVERE QUE POUR
CHAQUE MODULE DE YOUNG (E) A UNE VALEUR. PEUR A TRAVERS
DE CONNAISSANSE DE LA QUALITE ET LA CATRATERISTIQUE DE LA
MATIER

Vous aimerez peut-être aussi