Vous êtes sur la page 1sur 4

2.1.

Généralités
2.1.1. Définition

Il s’agit des biens entrants dans le cycle d’exploitation de l’entreprise. Ces éléments augmentent le
patrimoine de l’entreprise (Actif circulant) et doivent faire l’objet d’un inventaire à la fin d’exercice.
Certains sont vendus en l’état (marchandises) ou après transformation (produits finis). D’autres sont
utilisés pour obtenir des produits finis (matières premières et fournitures).

2.1.2. Inventaire intermittent : Évaluation extracomptable des stocks.

1. Les types d’inventaire :

•L’inventaire permanent : l’inventaire permanant tout au long de l’année, chaque mouvement de stock
sera enregistré.

•L’inventaire intermittent : l’inventaire extra-comptable se fait une fois par an à la fin de l’exercice. Dans
ce cas, on annule les stocks existant au début de l'exercice et on constate les stocks détenus en magasin à
la fin de l’exercice.

2. La nécessité de la régularisation des stocks :

Dans le système de l'inventaire intermittent (retenue en comptabilité générale), les stocks sont évalués
uniquement à la fin de l'exercice comptable grâce à un inventaire. Tout au long de l'exercice comptable,
les achats (matières premières, marchandises…) ont été considérés comme immédiatement consommés.
Il faut régulariser cette situation à la fin de l'exercice comptable. La valeur du stock final va remplacer
dans le bilan la valeur de l'ancien stock c'est-à-dire le stock initial évalué 12 mois plus tôt. De plus, il faut
modifier le résultat de l'exercice grâce aux variations de stocks.

2.2. Calcul et signification des variations de stocks

Les objectifs de la régularisation des stocks sont :

•La constatation de la valeur de l’actif stocké en fin d’exercice : Les comptes de stock inscrits dans la
balance avant inventaire concernent les stocks initiaux (SI). Il est nécessaire de les mettre à jour en
fonction des montants évalués en fin d’exercice (SF).

•La constatation de la consommation et/ou de la production de l’exercice : Consommation des éléments


achetés : tout au long de l’année des achats (Marchandises, matières…) ont été enregistrés. Pour
connaître la consommation des éléments achetés il faut connaître le stock initial et le stock final.

Exemple :
- Le 1/1/2010, stock initial de marchandises 20000
- Le 31/12/2010, stock de marchandises =25000 (valeurs fournis par l’inventaire extra-comptable)
a- La constatation de la valeur de l’actif stocké en fin d’exercice
b- La constatation de la consommation de l’exercice :

Supposons que les achats de marchandises de l’exercice 2010 s’élèvent à 130000. On sait que :
Achats revendus de m/ses = achats de marchandises – variation de stocks de m/ses
Variation de stocks de m/ses = (Stock final – stock initial) = (…………… – ……………) = ……………….. donc il s’agit d’un
stockage qui a pour effet de réduire les charges.
Achats revendus de marchandises = …………………………………….…. =……………………………. = ………………

c- La signification du compte variation de stock :

-SF > SI => (solde créditeur) variation de stock positive signifie que l’entreprise n’a pas vendu toutes les
marchandises acquises durant l’exercice. Le coût d’achat des marchandises vendues est inférieurs aux achats de la
période ce qui correspond à un stockage qui a pour effet de réduire les charges.

- SF < SI => (solde débiteur) : variation de stock négative signifie que l’entreprise a vendu pendant l’exercice plus de
marchandises qu’elle n’en a achetées : le coût d’achat des marchandises vendues est supérieur aux achats de la
période, ce qui correspond à un déstockage qui a pour effet d’accroître les charges pour l’exercice.

d- La comptabilisation :

2. Cas d’une entreprise industrielle :

Les entreprises industrielles achètent des matières premières et d’autres approvisionnements


(fournitures, emballages, matières consommables…). Leur activité consiste à transformer les matières
premières en produits finis et à vendre ces produits finis. Les stocks des entreprises industrielles sont
essentiellement composés de :

· Stocks de matières premières.

· Stocks d’autres approvisionnements.

· Stocks de produits finis.

Exemple
« Tapis de l’Atlas » est une société à responsabilité limitée qui a été constituée le 01/07/2004. Elle est
spécialisée dans la production de tapis modernes destinés à la commercialisation sur le marché national.
La société tient une comptabilité générale dont l’exercice coïncide avec l’année civile.

a- La signification du compte variation de stock :

Variation de stocks = ..............................................................................................

Variation de stocks de matières premières =………………………………………………………………………

Variation de stocks de produits finis = …………………………………………………………………………….

La signification du compte « Variation de stocks de matières premières » :

SF > SI => (solde créditeur) : L’entreprise a consommé moins de matières premières qu’elle en a acheté
pendant l’exercice ce qui correspond à un stockage de M.P. qui a pour effet une diminution des charges.

SF < SI => (solde débiteur) : L’entreprise a consommé plus de matières premières qu’elle en a acheté
pendant l’exercice ce qui correspond à un déstockage de M.P qui a pour effet une augmentation des
charges.

La signification du compte « Variation de stocks de produits finis » :

SF > SI => (solde créditeur) : la production de l’exercice a été supérieure aux ventes. L’entreprise a vendu
moins de produits qu’elle en a fabriqué ce qui correspond à une augmentation des produits.

SF < SI => (solde débiteur) : la production de l’exercice a été inférieure aux ventes qui ont été en partie
réalisées grâce aux stocks de la période précédentes ce qui correspond à une diminution des produits.

Remarque : pour l’exemple, les comptes de variations des stocks signifient qu’il y a un déstockage des
matières premières et des produits finis

b- La consommation et la production réelle de l’exercice :

CONSOMMATION = ACHAT + STOCK INITIAL – STOCK FINAL

CONSOMMATION = ACHAT - VARIATION DE STOCK


PRODUCTION = VENTES + STOCK FINAL – STOCK INITIAL

PRODUCTION = VENTES + VARIATION DE STOCK = …………………………………………………………..

Conclusion :

- La variation de stocks de M/F est retranchée des charges (au niveau des achats correspondants)

- La variation de stocks des produits finis et en cours est ajoutée aux produits :

· Variation positive en cas d’augmentation (+)

· Variation négative en cas de diminution (-)

c- La comptabilisation :

3. Plan des comptes : Une distinction importante est à faire dans les stocks :