Vous êtes sur la page 1sur 23

CARNET

DE DÉTENTE
Sommaire
Ce carnet de vacances est réalisé par les Édito .......................................................... p04
membres du Groupe de Travail “Syndicats
et luttes ouvrières” d’écolo j : Adrien T’Kint,
Relier les points ...................................... p06
Chloé Berthélémy, Florence Hautekeer et
Mathilde Soumoy.
Test de personnalité ............................... p08
Les  membres  remercient  Sahra
Mots croisés ............................................. p20
Vanhosmael, détachée pédagogique Jeu des 7 différences .............................. p22
chez écolo j, pour la coordination du
groupe, ses conseils, son soutien et son Interview ................................................... p24
enthousiasme dans ce projet.
Labyrinthe ................................................. p30
Le s   m e m b re s   re m e rc i e n t   P a u l
Vanderstraeten  pour  son  travail Mots mélangés ......................................... p32
d’illustration et Magali Lequeux, graphiste
chez écolo j, pour la mise en page et la Coloriage ................................................... p34
création graphique.
Les syndicats en Belgique ...................... p36
Les membres remercient également les
Jeunes FGTB pour la relecture de cette
Ressources supplémentaires ................ p40
publication et leurs commentaires. Solutions ................................................... p42
Publication | Juillet 2020

écolo j ASBL
Rue Van Orley 5, 1000 Bruxelles
RPM Bruxelles BE51 0682 4362 8762
info@ecoloj.be | www.ecoloj.be

2 3
Édito
que trop peu de reconnaissance. Pendant ce
C’est le temps de faire un break !
temps, “ l’économie de plateforme ” bat son
plein (mais si, tu sais, Uber, Deliveroo & Co) et
Cesse toutes tes activités. Évacue le stress.
foule aux pieds les droits des travailleurs·es.
Souffle un bon coup. Que tu sois un·e militant·e
chevronné·e ou juste curieux·se, le carnet que
C’est pourquoi en 2020 écolo j a créé un groupe
tu tiens dans les mains est plus qu’un carnet de
de travail sur les syndicats et les luttes ouvrières.
vacances classique. Tu y retrouveras les grands
Le but ? Explorer ces thématiques et en particulier
classiques des jeux pour rafraîchir tes neurones:
découvrir les ponts entre syndicalisme et
mots croisés, test psycho, jeu des 7 différences
écologie. Avec ce carnet, nous souhaitons tout
etc. Mais c’est aussi un carnet que tu prends
d’abord soutenir l’action des syndicats en offrant à
avec toi pour te faire voyager… dans le monde
tous·tes une introduction ludique au syndicalisme.
du syndicalisme et des luttes ouvrières.
Car pour nous, la révolution écologiste sera
anticapitaliste et sociale, ou ne sera pas.
En tant que militants·es écologistes, s’attaquer à
la question des droits des travailleurs·ses n’a pas
Si tu souhaites poursuivre ta formation et en
toujours été une priorité. Parce que parfois ça
savoir plus sur les enjeux du monde syndical et
clash entre intérêts environnementaux et intérêts
des luttes ouvrières, nous te recommandons de
ouvriers. Par exemple, comment concilier la lutte
participer aux ateliers gratuits organisés par les
écologiste avec la disparition fatale d’emplois dans
Jeunes FGTB sur l’histoire du syndicalisme.
les industries les plus polluantes de la planète ?
Comment s’opposer à la surproduction et à la
N’hésite pas à aller visiter leur site web
course à la croissance infinie sans créer plus de
jeunes-fgtb.be.
chômage et de précarité ?

Se rajoute à ces questions l’actualité de la


En attendant, bon voyage dans cet univers et bon
pandémie de COVID-19 qui a mis en lumière les
congés, payés on l’espère !
métiers essentiels auxquels la société n’accorde

Adrien, Chloé, Florence, Mathilde et Sahra


pour le GT Syndicats et Luttes Ouvrières

4 5
Relier les points
Ci-contre, relie les points dans l’ordre croissant. Arrête-toi à chaque
numéro marqué d’un astérisque (*). Trouve le prochain numéro
pour commencer la série suivante. Certains points sont marqués
par deux numéros (ex: 8;12), il faut y passer deux fois.

En Belgique, dans chaque entreprise


Le savais-tu ?

de plus de 50 travailleurs·ses
(sauf exception) sont élues des
délégations syndicales. Elles représentent
les travailleurs·ses lors de discussion
avec les employeurs portant par exemple
sur la sécurité au travail, le règlement
de travail, les modalités en cas de
restructurations…
Le rôle des syndicats pourrait prendre
des formes bien plus favorables aux
travailleurs·ses en leur accordant tout
ou une partie du contrôle de l’entreprise
(redistribution des bénéfices, droit
d’empêcher des licenciements et
la fermeture d’entreprises...)

Pour info, ce dessin est une copie légèrement modifiée d’une affiche
de l’Atelier populaire de l’ex-école des Beaux-Arts, parue en mai 1968.

6 7
Test de personnalité
Le syndicalisme n’est pas un mouvement homogène, au contraire il
est pluriel. Comme toute organisation politique, il est traversé par
de nombreux courants idéologiques différents qui se complètent, se
succèdent ou cohabitent à une même époque et au sein du même
2 Au travail, tu surprends ton collègue qui dort allongé dans
l’herbe au lieu de travailler, tu …
groupe syndical. Tous les syndicalistes ne partagent donc pas les
mêmes valeurs, objectifs et méthodes. Certains·es veulent renverser N Tu lui racontes ton rêve de la nuit dernière à proposle d’une
centre des
le système et faire table rase des vieilles structures pour créer un communauté libre et harmonieuse où le travail n’était
monde nouveau. D’autres sont plus terre à terre, se soucient des préoccupations de personne
intérêts les plus urgents des salariés·es et se satisfont d’objectifs
plus facilement atteignables. Certains·es prônent le changement
d Tu as trouvé ton prochain combat syndical: la mise à disposition de
chaises longues et de hamacs
par l’action autonome quand d’autres préfèrent négocier avec la
partie adverse pour avancer. g Tu te joins à lui
r Alors ça ! Ce sera directement rapporté à votre supérieure
Et toi dans tout ça ? Où te situes-tu ? Réponds aux questions,
n Tu lui partages ton plan d’action pour imposer à la hiérarchie
compte ton score pour chaque symbole et découvre quel·le
l’introduction d’une période de sieste quotidienne
syndicaliste sommeille en toi *

Questions
3 Tes vacances préférées, c’est …

1 À l’école tu étais l’élève qui … g À la mer, comme tout le monde quoi


d Un stage dans une ferme où se pratique l’agriculture paysanne
r Négociait avec le prof pour augmenter sa note afin de réussir son
année n Organiser des actions, préparer des manifs et distribuer des tracts: la
lutte ne se repose jamais !
N Remettait en question l’utilité des examens en fin d’année
n Agitait toute la classe pour aboutir à l’annulation des examens ou la N En camp autogéré et autosuffisant, coupé·e du monde
hausse générale des notes r Tu préfères faire des petits boulots pendant les vacances pour mettre
g Partageait ses fiches de révision avec tout le monde et se présentait de l’argent de côté
toujours aux élections des délégués·es
d S’indignait toujours des conditions de travail des élèves: pas assez de
lourds,
lumière dans les classes, emploi du temps trop chargé, livres trop
etc.

8 9
4 Quand tu cuisines, tu es plutôt du genre à …
7 Au sujet du marché du travail, tu déclares :

d Ne cuisiner qu’avec des aliments bio, locaux, et de saison. Tu connais n À bat le patronat !
d’ailleurs les producteurs·rices personnellement r Que ton patron sait qu’il t’a de son côté… Et avec un peu de chance,
r Chercher une recette, la lire attentivement et t’appliquer pour la sa reconnaissance se verra dans ta prime de fin d’année
réussir N Vive la fin du salariat, vive la libre association des producteurs·rices!
N Philosopher sur l’utilité de cuisiner, alors que finalement il suffit peut- d Qu’il faut une transition écologique et sociale avec une sortie
être d’aller voler une pomme dans le verger d’à-côté immédiate des énergies fossiles et nucléaires et une taxe sur les grosses
pour
n Faire des grosses quantités et inviter tout ton immeuble/quartier fortunes
partager le repas g Qu’à la dernière concertation avec ton patron, tu as évoqué la
g Faire selon ce qu’il y a dans tes placards distribution gratuite de casques pour les travailleurs·ses venant à vélo

5 Côté jeux vidéo, tu excelles à :


8 Pour diriger la Belgique, tu voterais plutôt pour :

N SimCity. Construire et faire vivre une collectivité te passionnent d Gaston Lagaffe


g Super Mario Bros. Un brave travailleur qui sauve une princesse, une n Les Schtroumpfs
valeur sûre g Mickey Mouse
r Les Sims. Contrôler la vie (et la mort) de plein d’individus tel un dieu N Adèle Blanc-Sec
surpuissant, le kiff
r Picsou
d Final Fantasy 7. Combattre une multinationale qui exploite l’énergie
de la planète et qui assied sa toute-puissance sur un monde devenu
dépendant d’elle, un classique
n Red Faction. Incarner un mineur rebelle combattant pour un groupe
armé qui cherche à renverser la Corporation Ultor, of course 9 Des élèves de ton école organisent une manifestation pour
défendre leurs droits. Lesquels ? Tu ne sais pas trop, car
tout est assez flou … Que fais-tu ?

g On pourrait peut-être essayer de voir ce que peuvent faire les


6 Tout plaquer et partir s’installer ... délégués·es de classe d’abord, non ?
N Tu intègres le mouvement pour orienter leurs demandes vers une
d À Växjö, Suède, “la ville la plus verte d’Europe” refonte complète de l’organisation de l’école

r Je suis parfaitement bien où je suis n Tu plaisantes ? Je suis à la tête du mouvement


n À Varsovie, pour sa longue histoire insurrectionnelle r C’est n’importe quoi. Tu en parles au prof principal
g Dans la ville d’à côté, pas trop loin quand même d Génial ! Tu fournis de la peinture à l’eau non toxique et du carton
N Au Rojava, territoire autonome au Nord de la Syrie recyclé pour les pancartes

10 11
10 Si tu devais définir ta place au sein de ton groupe d’amis·es.
Qui serais-tu ? 13 Le matin …

N Le·a marginal·e d Tu prends un bon petit-déjeuner nourrissant et équilibré (et


Instagramable si possible)
g Le·a diplomate
N Tu te lèves toujours au dernier moment, les horaires c’est pas ton truc
d Le·a psychologue, genre confident·e
r Tu te lève de bonne heure pour avoir le temps de faire ta morning
r Le·a crevard·e routine (yoga, lecture, suivre tes cours extra-scolaires...)
n Le·a fédérateur·rice n Tu fais au plus vite, ce qui compte c’est la praticité
g Tu négocies toujours 10 minutes supplémentaires de sommeil avec ta
bonne conscience

11 Qu’est-ce que tu t’offres avec ta première paye ?

n De nouvelles baskets. Tu as épuisé les tiennes à force de marcher en


manif
d Ton adhésion à une coopérative d’énergie durable
14 Ta plus grande revendication :

g Un weekend dans un chalet à la montagne N L’abolition de toute institution autoritaire (patronat, police, etc.)
N Un road-trip autour du monde pour rencontrer les peuples d La réduction collective du temps de travail
autonomes g L’augmentation générale des salaires
r Une belle montre ou une voiture, j’sais pas n La collectivisation des moyens de production
r Étendre la pause de midi à 1h30 au lieu d’1h

12 Pour défendre un idéal auquel tu tiens beaucoup, que serais-


tu capable de faire ?

r Soudoyer les puissants


15 Ta pote s’est faite larguée :

g Une pétition
n Tu organises une grosse soirée pour lui remonter le moral
g Tu lui expliques qu’elle mérite 100 fois mieux et qu’elle retrouvera très
n Un blocus total du pays bientôt un·e partenaire digne d’elle
d Un énorme sit-in (manifestation où tous·tes les participants·es N Tu lui vantes les mérites du célibat. Ô douce liberté!
s’assoient pour bloquer l’accès ou le passage)
r Elle était maquée ?!!
N La révolte permanente. La révolution quoi
d Tu lui organises une soirée netflix-pizza-cookies-massages

12 13
Ta citation préférée : “À mauvaise paye, mauvais travail !” Emile Pouget,
Analyse militant syndicaliste révolutionnaire français, pour justifier le sabotage, 1860-
1931.

Points caractéristiques du syndicalisme révolutionnaire : Action


directe, sabotage, grève générale, unité ouvrière, indépendance, non-partisan,
n g N r d
athée, transformation sociale.
tes résultats

Qualités/défauts qu’on pourrait lui associer : rassembleur·se, idéaliste,


énergique, ingénieux·se, motivé·e, déterminé·e, solidaire, mobilisateur·rice.

Tu as le plus de n : tu es un·e syndicaliste révolutionnaire -----------------------------------------------------------------------

S’il y une chose à laquelle tu excelles c’est bien de proclamer haut et fort ta Tu as le plus de g : tu es un·e syndicaliste réformiste
volonté de transformer le monde. C’était d’ailleurs l’un des premiers objectifs
que visaient les syndicats à la fin du XIXe siècle. La Révolution ? C’est ton Tu es ce qu’on appelle un·e diplomate de haute volée. Tu manies l’art du
carburant. Ton idéal. Tu piétines d’impatience et es à deux doigts de te faire tirer compromis et de la négociation comme personne. Tes qualités sont l’écoute,
les cartes pour savoir quand adviendra “le Grand Soir” (autrement dit le jour de la patience et le dialogue. Cela sert ta vision du syndicalisme qui tente de
la révolution sociale). Tu crois en la fin du capitalisme, au démantèlement de négocier des avancées pour les salariés·es par le jeu du dialogue social (avec
l’Etat et à la construction d’une nouvelle société libre. les employeurs et le gouvernement).

Tu as aussi un tempérament de rassembleur·se. Lorsqu’une dispute éclate entre Tu es partisan·e du progrès lent: tu avances vers ton objectif à petits pas
deux amis·es, tu arrives à la rescousse pour éviter que la situation s’envenime (quitte à ne pas te rendre compte que tu recules). L’important pour toi c’est de
et rétablis le dialogue. Un vrai don de médiation ! En effet, le·a syndicaliste parvenir à tes fins en évitant le plus possible les conflits violents et le recours
révolutionnaire valorise la solidarité et l’unité entre les travailleurs·ses quelque à des méthodes excessives. Tu n’exclus pas complètement la grève de ton
soit leur religion ou opinion politique afin de mieux défendre leurs intérêts. répertoire d’actions mais tu penses plutôt que la simple menace de faire grève
C’est pourquoi, toute influence des partis politiques sur la lutte syndicale peut établir le rapport de force en ta faveur. Ah la magie du bluff...
est proscrite. De même, inutile de s’épuiser à tenter de conquérir le pouvoir
en prenant part à la bataille électorale : l’émancipation ouvrière viendra des Toutefois, la concertation systématique et le compromis peuvent parfois te faire
ouvriers·ères elleux-même. Et pour cela, rien ne vaut l’action directe. S’il y perdre le nord. Tes objectifs deviennent plus modestes: “Oui, bon la Révolution
en a un·e qui est toujours chaud·e pour organiser une grève sauvage ou une n’est pas prête d’arriver demain, alors en attendant on pourrait peut-être obtenir
manif, c’est bien toi ! Tu es le roi/la reine du tract, le·a pro des slogans les plus que la cantine soit meilleure“. Pour toi, il faut viser d’abord l’amélioration de la
originaux. Et lorsqu’il s’agit de trouver les moyens pour parvenir à tes fins, tu législation sur le travail. Historiquement, ce choix de la réforme plutôt que de
redoubles d’énergie et d’inventivité. Tu as d’ailleurs lancé un boycott à l’école la révolution est survenu lorsque l’idée de transformation sociale portée par les
contre les Coca Cola (autrement dit le Mal capitaliste incarné) vendus dans les mouvements syndicaux révolutionnaires ne trouvait plus vraiment d’écho dans
distributeurs automatiques. Car, pour toi, le syndicalisme c’est aussi améliorer la population ouvrière. C‘est alors que certains syndicats se sont rapprochés
les conditions de vie en luttant quotidiennement. du pouvoir politique et se sont institutionnalisés. Un peu comme à la fin de

14 15
ta crise d’ado quoi, quand tu deviens un·e “adulte” sage. Chez les réformistes, prendre le pouvoir ? Jamais de la vie! Pour toi, les parlements ne sont que de
on n’hésite donc pas à mettre de l’eau dans son vin. Ta promiscuité avec le vulgaires institutions bourgeoises. Le syndicat ouvrier, c’est l’avenir ! C’est la
patronat font dire à tes camarades révolutionnaires et anarchistes que tu n’es case départ du chemin vers l’utopie. Le modèle pour construire la société de
qu’un “syndicaliste de salon”. Et ce n’est parfois pas tout à fait faux... demain.

Ta citation préférée : “Il s’agit de savoir s’il est possible d’assurer un passage, Grand·e camarade des syndicalistes révolutionnaires, vous partagez les
un aménagement paisible, amiable, entre cette société et la société dont la mêmes tactiques pour lancer la révolution sociale: mener des actions de grève
réalisation définitive est et reste notre but.”, Léon Blum, politicien socialiste explosives, saboter la production, etc. Et oui, quand il s’agit d’agiter la foule, tu
réformiste français, 1872-1950. n’es soudainement plus du tout introverti·e et le·a premier·ère à construire une
barricade.
Points caractéristiques du syndicalisme réformiste : avancées
législatives, transformation sociétale graduelle, négociations, conciliation, Ta citation préférée : “Ce n’est pas une miette de pain, c’est la moisson
pragmatisme, institutionnalisation. du monde entier qu’il faut à la race humaine, sans exploiteur et sans exploité”,
Louise Michel, institutrice, militante anarchiste et féministe, 1830-1905.
Qualités/défauts qu’on pourrait lui associer : diplomate, négociateur·rice,
“beau parleur”, raisonnable, patient·e, conciliant·e, mesuré·e. Points caractéristiques de l’anarcho-syndicalisme : anti-autoritariste,
anti-étatique, opposé aux marxistes, révolution globale, société libertaire,
----------------------------------------------------------------------- sabotage, grève générale, action directe.

Tu as le plus de N : tu es un·e anarcho-syndicaliste Qualités/défauts qu’on pourrait lui associer : utopiste, agitateur·rice,
rebel·le, marginal·e, rêveur·se, impulsif·ve, impatient·e, soif de liberté.
Tu es un·e grand rêveur·se ! Pour toi, le syndicalisme ne se pense pas sans
une remise en question globale de tout pouvoir, que ce soit celui de l’État ou -----------------------------------------------------------------------
celui du capitalisme. Le but ultime ? La création d’une société libertaire où
chacun·e pourrait s’émanciper, produire et s’associer librement comme iel le Tu as le plus de tu es un·e “syndicaliste” jaune …
r :
souhaite. Pour toi c’est sûr, la production et la société devraient se baser sur
donc le contraire d’un·e syndicaliste !
l’autogestion, la rotation des rôles et le partage des tâches (10 ans boulanger·ère,
7 ans instituteur·rice, etc.). C’est pourquoi tu es toujours un peu le·a marginal·e Le syndicalisme contestataire ce n’est pas vraiment ta tasse de thé. Tu as
et le·a rebel·le du groupe. Tu apprécies te couper du monde régulièrement pour des relations plutôt cordiales avec tes patrons et tu as l’impression que les
te retrouver dans tes pensées. Tu contestes aussi toute forme d’autorité: les grèves des ouvriers sont inutiles voir néfastes pour l’économie. En effet, si
profs, les parents, la police, les politiques… Avec toi, tout le monde en prend les travailleurs·ses ne travaillent pas il y a une baisse de productivité, moins
pour son grade ! A la différence des syndicalistes révolutionnaires, toi tu as une de moyens et moins d’emploi par la suite non ? En tout cas, c’est ce que tu
image très claire de ce que tu souhaites pour le monde après la révolution. Tu penses et tu ne crois pas à tout ce concept de lutte des classes, inventé par
ne t’entends d’ailleurs pas avec les syndicalistes marxistes, qui voient dans ces fainéants de rouges. A chaque mouvement de grève, toi, tu as continué
ton rejet de la bureaucratie et ton hostilité envers l’Etat, un délire total, peu tranquillement à travailler et on peut le dire, tu ne t’es pas fait d’ami.e.s, tu
susceptible de produire des résultats positifs sur le long terme… as parfois dû forcer les barrages et tu t’es régulièrement pris des insultes voir
des oeufs en pleine face. Ce n’est pas grave, pendant qu’ils se tournaient les
Mais alors comment faire de ce rêve une réalité ? Gagner les élections et

16 17
pouces, tu travaillais ne leur déplaise. Une chose est sûre: si ton patron te le gratuité des transports publics et pour harceler les échevins·es afin de sauver
demande, tu n’hésiteras pas aller semer la zizanie dans un mouvement de le dernier parc public de la privatisation.
grève pour tuer la révolte dans l’oeuf. Jusqu’au jour où…
Décider collectivement passe par une libération de temps. Tu as à coeur ta
Ta citation préférée : “La vie fleurit par le travail”, Arthur Rimbaud, poète santé et ton bien-être et ceux de tes proches, tu ne te vois pas travailler 5
français, 1854-1891. jours semaine et passes ton temps libre au potager collectif du quartier. Tes
mesures phares ? Une réduction radicale du temps de travail, sans perte de
Points caractéristiques du “syndicalisme” jaune : anti-grève, pro- salaire et des conditions de travail sûres.
patronat, capitaliste, réactionnaire, conservateur, collaboration des classes Tu es résolument convaincu·e que c’est en liant la lutte pour la justice sociale
sociales. et la justice environnementale que le syndicalisme relèvera le défi de l’urgence
climatique.
Qualités/défauts qu’on pourrait lui associer : traîtrise, productiviste,
casseur·se de grève, travailleur·se, perfectionniste, élève modèle. Ta citation préférée : “Le capital épuise les deux seules sources de toute
richesse : la Terre et le travailleur”, Karl Marx, théoricien du socialisme et
----------------------------------------------------------------------- révolutionnaire allemand, 1818-1883.

Tu as le plus de d : tu es un·e éco-syndicaliste Points caractéristiques de l’éco-syndicalisme : anti-productivisme,


décroissance, contre le capitalisme vert, relocalisation, réduction collective du
Ton analyse, la voici : la majorité de la population est contrainte de s’épuiser temps de travail, collectivisation des biens communs.
et d’épuiser l’environnement dans un travail aliéné, inutile et destructeur. Mais
attention ! Tu n’es pas là pour sauver les bébés phoques, ni pour chantonner Qualités/défauts : serviable, altruiste, empathique, humble, sobre, économe,
avec les oiseaux. C’est pourquoi ta lutte a trois objectifs: produire moins (pour sociable.
arrêter le désastre écologique en cours), partager plus (pour en finir avec
les inégalités qui fondent le capitalisme) et décider vraiment (pour assurer
l’autonomie de tous·tes).

Tu es le·a premier·ère à prêcher pour le principe du « juste ce qu’il faut ». Ton e


syndicalisme est donc antiproductiviste. Tu plaides pour un travail qui a du sens * Petit point méthodologiqu e Ce test ne représent
dicalistes (par exemple, on
syn
dans un monde aux ressources finies. De fait, tu détestes le marketing qui crée pas l’ensemble des courants
chrétien ou corporatiste). Il est
n’y parle pas de syndicalisme
des désirs superficiels. Tu tagues les pubs des abribus, tu lèves les yeux au ciel
les frontières entre certains
aussi important de noter que r
quand Apple annonce son 36ème nouvel iPhone et soupire de découragement leur définition peuvent différe
syndicalismes sont floues et sel on les
devant les 4x4 en ville. En somme, tu es quelqu’un·e d’économe et préfères les pays mais aussi
grandement selon l’époque et
les choses simples comme les tartines, boire des coups entre amis·es et les tes elleux-mêmes. Pour les
théoriciens·nes et syndicalis
couchers de soleil. puisé dans les stéréotypes et
besoins de ce test, nous avons er
de syndicalisme pour y associ
clichés de chacun de ces types s pro che s
résultats sont le plu
Pour toi, il faut se réapproprier les ressources et les communs (l’eau, la terre, des traits de personnalité. Les e eux . Si
utifs de chacun d’entr
les savoirs…). Certaines choses devraient être gérées collectivement par ses possible des éléments constit
dav antage, nous t’invitons à te
usagers·ères. Dans ta ville, tu es connu·e pour lancer des pétitions pour la tu souhaites creuser le sujet
de carnet.
reporter aux ressources à la fin
18 19
Mots croisés
Trouve tous les mots de la grille grâce aux définitions données
ci-dessous :

Horizontal
3. Personne qui défend les intérêts collectifs et individuels des travailleurs·ses.
10. Procédure à laquelle font appel les parties à un conflit social si elles ne
peuvent le résoudre elles-mêmes.
11. Moyen syndical lors d’une grève pour stopper la production en bloquant
l’accès des travailleurs·ses et de la direction au lieu de travail ainsi que la
circulation des marchandises (à l’exception des travailleurs·ses indispensables
pour que l’outil ne s’abîme pas)
12. Rupture du contrat de travail à l’initiative de l’employeur.
13. Se dit des activités proposées par les syndicats et qui touchent à différentes
professions et secteurs d’activité professionnelles.
14. Personne embauchée pour remplacer un gréviste pendant un conflit de
travail.

Vertical
1. Ville de Belgique ayant connu une grève massive menée par des ouvrières de
la fabrication d’armes en 1966.
2. Fermeture provisoire d’une entreprise décidée par l’employeur pour répondre
à un conflit collectif.
3. Transfert par une entreprise d’activités, de capitaux et d’emplois dans
des régions du monde offrant avec des coûts de mains d’oeuvre inférieurs
permettant une augmentation des bénéfices au seul profit des actionnaires
pour elle un avantage compétitif.
4. Premier des termes désignant l’accord conclu entre un·e employeur·se et
des représentants·es de travailleurs·ses d’autre part.
5. Mise en concurrence par les employeurs·ses de travailleurs·ses des pays
développés avec la main-d’œuvre moins chère des pays en développement.
6. Adjectif définissant les commissions sectorielles de négociation.
7. Nom de la grève contre Renault en 1997 à l’échelle européenne.
8. Démarche militante qui veut regrouper dans un mouvement social commun
des luttes différentes.
9. Action de faire passer certaines activités réalisées par le secteur public au
secteur privé.
10. Prélèvements sur les salaires pour contribuer à la sécurité sociale.

20 21
Jeu des 7 différences
Sauras-tu trouver les 7 différences entre ces deux photos des
premiers congés payés en Belgique ?
Le savais-tu ?

Les congés payés c’est le droit


de se reposer en fonction du travail
presté tout en continuant à percevoir
une rémunération pour tous·tes les
salariés·es.

Les Belges l’ont obtenu en 1936 après


des décennies de luttes ouvrières.
Encore aujourd’hui, le nombre de
jours de congés varie beaucoup d’un
pays à l’autre. Par exemple, l’Autriche
comptabilise 25 jours de congés payés
contre 20 en Belgique (ce qui est le
minimum obligatoire européen) et 10
seulement au Canada.

22 23
L’interview
Jeune FGTB
Les jeunes, particulièrement celleux des classes défavorisées,
sont particulièrement touchés·es par le précariat et le chômage.
C’est pourquoi de nombreux syndicats ont en leur sein une
section spéciale pour les jeunes travailleurs·ses et étudiants·es.
Ca ressemble à quoi la vie d’un·e jeune syndicaliste aujourd’hui ?
Comment les jeunes luttent-iels pour leurs intérêts dans le monde
du travail ?

Nous avons demandé à Félix Boudru, un Boitsfortois de 21 ans, de


partager son expérience de syndicaliste ainsi que ses secrets pour Pourquoi les jeunes doivent-iels se syndiquer
lutter efficacement pour ses droits ! Félix est un étudiant actif selon toi ?
dans l’Union syndicale étudiante (USE), un syndicat qui lutte pour
un enseignement public, gratuit, critique et populaire. L’USE est Souvent, en tant que jeune, on est perdu. Que ce soit dans les études, dans
une section membre de la Centrale étudiante des Jeunes FGTB. un job étudiant ou un premier travail, s’y retrouver peut s’avérer assez flou. Le
syndicalisme, selon moi, c’est justement s’unir, s’organiser pour lutter contre
ce genre de choses, éviter les abus et travailler, étudier dans des conditions
Comment en es-tu arrivé·e à te syndiquer ? dignes. En tant que jeune, on ne connaît pas suffisamment nos droits, alors que
l’organisation collective et le syndicalisme ont déjà prouvé à maintes reprises à
Quel est ton parcours syndical ?
quel point ils sont indispensables.
Bien que peu politisé, je n’avais pas d’aprioris négatifs à propos du syndicalisme.
Justement, étant de gauche, j’étais assez convaincu de l’utilité du syndicalisme.
Un jour, en octobre 2017, on avait prévu de rejoindre une manif lors d’une grève Que conseilles-tu aux jeunes qui voudraient
générale avec ma régionale écolo j ULB (j’y étais actif depuis peu). On s’était expérimenter l’action syndicale ?
donné rendez-vous à l’ULB. C’est là que j’ai eu mes premiers contacts avec
des militant.e.s de l’USE. On a beaucoup discuté tout au long de la journée On a souvent des mauvaises images du syndicalisme étudiant ou lié au monde
et j’ai compris que l’écologie, même écolo j, n’était pas incompatible avec le du travail, pourtant une fois qu’on est dedans, on comprend pourquoi le taux de
syndicalisme et plus particulièrement l’USE. Depuis, je milite activement dans syndicalisation est toujours élevé en Belgique. Il ne faut pas hésiter à s’engager,
ce syndicat étudiant qui s’organise en autogestion afin de se défendre en cas aller voir. Ca ne coute rien. Forcément, s’engager avec un.e ami.e c’est plus
d’injustices, être conseillé en cas de problème et conquérir de nouveaux droits. simple, surtout si on est un peu timide.

24 25
Qu’est-ce que tu manges pour être en forme en battre pour de nouveaux droits et contre les injustices plutôt que de penser
uniquement à la carrière. Pour moi, ça ne doit pas être un obstacle mais il faut
manif ?
savoir en jouer pour éviter que ça ait un impact en notre défaveur.

Le cliché m’impose de dire des merguez sur un bon brasero lors d’une grève.

Crois-tu en la convergence des luttes ?


Quelle action ou manif a été la plus mémorable L’écologie a-t-elle sa place dans la stratégie
pour toi ? syndicale ? et si oui, de quelle manière ?

L’action qui m’a le plus marquée est ma première action avec l’USE, organisée Oui, à 100%. Le syndicalisme pour moi ce n’est pas « défendre le travail » mais
avec d’autres collectifs, organisation[s]. En Septembre 2017, on a occupé et défendre un travail juste et dans de bonnes conditions. Selon moi, un mauvais
déployé des banderoles à la FEB (Fédération des entreprises Belges) afin de syndicaliste défendrait l’idée d’avoir du travail pour éviter le chômage mais en
dénoncer la politique du Gouvernement Michel qui a appliqué, sans surprise, omettant la qualité du travail. En bref la quantité avant la qualité. L’écologie
une politique en faveur des patrons et au détriment des travailleurs·ses, des politique, avec sa valeur anti-productiviste, revendique la réduction collective
petits indépendants, pensionné.e.s, … Il s’agissait plus d’une action symbolique, du temps de travail et cela se marie excellemment bien avec la volonté de
mais pour un novice comme moi, c’était très intéressant de découvrir l’action meilleures conditions de travail. Je suis convaincu que le but d’une vie n’est
collective. pas de travailler 5 jours semaine, sous forme de contrainte puisque la plupart
le font pour payer les factures, etc. En partageant le temps de travail, on
réduit également le taux de chômage, donc plus de monde participent au
financement de nos services publics, allocations, … L’écologie politique a une
Pour toi, quel est le meilleur moyen de créer un
position qui me plait bien concernant les enjeux futurs du travail.
rapport de force ?
Sans aucun doute, l’organisation collective. Je pense sincèrement qu’ensemble
on est plus fort. La grève est un résultat de l’organisation collective qui est
Quelle est le rôle du syndicalisme dans la société
très efficace. On sous-estime l’efficacité de ce mode d’action. Lorsque les de demain ?
travailleurs·ses s’arrêtent, l’économie s’arrête. La plupart de nos droits sociaux
ont été acquis grâce à la grève. Cependant, ce n’est pas toujours facile. Il faut Les syndicats sont les grands absents de l’économie de plateforme, de
mobiliser beaucoup de monde et dans une société qui s’individualise de plus l’ubérisation. Dans cette évolution du système économique, le statut de faux-
en plus, il est très compliqué de mobiliser pour le collectif. indépendant rend très compliqué la lutte et l’organisation collective. Cette
façon d’organiser le travail me dégoute mais ça n’empêche que les syndicats
ne peuvent se permettre de laisser ces travailleurs·ses dans des conditions
si scandaleuses. Je ne jette pas la pierre aux syndicats. Le patronat a fait un
Y a-t-il un risque pour les jeunes d’impacter leur
coup de maître en individualisant de manière extrême le travail et en déplaçant
carrière à cause de l’étiquette “syndicaliste” ? le lien de subordination (qui est partagé entre le client qui note le service et
l’entreprise qui fixe les règles). Aux syndicats maintenant de réagir, de stimuler
Il est clair que je ne mets pas en avant sur mon CV que je suis syndicaliste. l’organisation collective sans forcément être institutionnalisée.
Ca n’empêche que c’est dommage d’en arriver là. Mais il ne faut pas éviter le
syndicalisme pour ça. Je crois qu’on gagnerait plus à être dans le collectif, se

26 27
Pourrais-tu t’impliquer en politique à court ou long
terme ? Imaginons que tu devien.ne.s premier.ère
ministre, quelle serait ta première décision ?

Je suis déjà impliqué en politique étant conseiller communal Ecolo. Je ne suis


pas sûr par contre de faire toute ma vie dans un parti. Devenir Premier Ministre,
ni même Ministre n’est pas une ambition du tout. Ceci dit, ma première décision
serait sûrement de réduire collectivement le temps de travail afin d’avoir plus
de temps pour soi et pouvoir éventuellement participer plus facilement à la
chose politique, et si possible de manière la plus locale possible, moi qui
défend le municipalisme (libertaire).

28 29
Labyrinthe 1 2 3

Aide les militants·es à obtenir une augmentation salariale en trouvant


la sortie du labyrinthe. Attention ! Tu dois éviter les patrons1, et ne
pas te faire arrêter par la police2. Tu ne peux que les éviter en les
assommant avec une pancarte3.

C’est parti !
Le savais-tu ?

Selon la Confédération Syndicale


Internationale, en 2019 dans le monde,
85 % des pays ont enfreint le droit de
grève et l’enregistrement de syndicats a
été entravé dans 59 % des pays.

En Europe, la moitié des pays ont violé


les droits de négociation collective.1

1
Confédération Syndicale Internationale, Indice CSI des droits dans le monde 2019.
AUGMENTATION DES SALAIRES
Les pires pays au monde pour les travailleurs et les travailleuses
https://www.ituc-csi.org/IMG/pdf/2019-06-ituc-global-rights-index-2019-report-fr-2.pdf
30 31
Mots mélangés
Arriveras-tu à retrouver l’ensemble des mots de la liste dans la
grille ? Les mots peuvent être inscrits de manière horizontale,
verticale ou en diagonale.
Le savais-tu ?

En 2018, les travailleurs·ses de LIDL,


ont exigé une concertation avec la
hiérarchie afin d’obtenir de meilleures
conditions de travail. Face aux
refus de leurs patrons d’engager des
négociations et malgré une situation
déjà précaire couplée à une perte de
salaire, ces travailleuses ont entamé
une grève entraînant la fermeture
de 147 magasins pendant 7 jours, et
provoquant 21 millions d’euros de
manque à gagner pour la chaîne.
Ceci illustre l’importance de l’action
collective des travailleurs·ses pour
renverser le rapport de force face à
ce géant de l’agroalimentaire.

Source : Le Solidaire, 30 avril 2018

32 33
Coloriage
À tes crayons l’artiste !

Ça t’entraîne pour tes futurs banderoles, pancartes et autres


calicots...
Le savais-tu ?

À partir de 15 ans tu peux te syndiquer.


Tu es étudiant·e, en stage d’insertion
ou à la recherche d’un emploi et tu as
envie de te syndiquer ?

N’hésite pas, choisis la jeunesse


syndicale qui te correspond le plus
et deviens membre. Tu trouveras une
présentation de ceux-ci à la page XX de
ce carnet avec plus d’informations...

34 35
Les jeunesses syndicales
francophones belges
En Belgique, les trois principaux syndicats sont :
(par ordre du nombre d’affilié.e.s) Valeurs
la Confédération des syndicats chrétiens de Belgique (CSC) • Progressiste • La solidarité
- 1,571 million d’affilié·e·s en 2016 - • Autonome • La justice sociale
la Fédération Générale du Travail en Belgique (FGTB) • Antiautoritaires et écologique
• Anticapitaliste • L’égalité
- 1,535 million d’affilié·e·s en 2016 -
• Anti-libéralisme • La démocratie syndicale
la Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique (CGSLB).
Missions
Pour mieux répondre aux spécificités des jeunes travailleurs·ses,
• Représentation • Promouvoir une sociéte
des jeunesses syndicales ont vu le jour au sein de la CSC et de la
et défense juste et égalitaire
FGTB. Ces jeunesses syndicales méritent un peu de notre attention,
• Luttes contre les • Défendre les droits des
alors en voici une petite présentation !
discriminations jeunes
• Échanges et activités • Informer et conseiller
culturelles • Organiser et former
• Débat et actions • Mobiliser et agir
• Formations et
LE LES JEUNES CSC animations

Au niveau des étudiant·e·s au


S JEUNES FGTB sens large et au niveau des jeunes
travailleurs (et demandeurs d’emploi
Type de en stage d’insertion)
syndicalisme Syndicalisme de lutte Syndicalisme de lutte

36 37
Section(s)
L’Union Syndicale Etudiante Jeunes CSC ENTER pour les Est-ce que tu peux être syndiqué et étudiants ?
(USE) Iels défendent et élèves et étudiant.e.s, les Comment ?
représentent les étudiant·e·s jeunes en stage d’insertion et
directement sur leur lieu les apprenti.e.s.
d’étude.
Jeunes CSC GO Bien sûr ! Oui pour les élèves,
Leurs actions se concentrent pour les jeunes étudiant.e.s, apprenti.e.s et
sur l’amélioration de travailleur.se.s. Dès 15 ans (dés que tu es jeunes en stage d’insertion
la condition étudiante jobiste), simplement en nous de moins de 25 ans.
en luttant pour un en faisant la demande par
enseignement qui permette mail, sur notre site internet
l’accès et la réussite pour ou via un bulletin d’affiliation
tous : que nous utilisons dans
un enseignement nos actions sur le terrain.
démocratisé.

Adhésion Est-ce que les personnes en recherche de leur premier emploi


Quand tu t’affilies au Affiliation ENTER (gratuite) : peuvent être syndiquées ?
Jeunes FGTB, tu t’affilies à pour les élèves, étudiant.e.s, Comment ?
l’Organisation de jeunesse apprenti.e.s et jeunes en
mais tu ouvres également stage d’insertion de – 25 ans.
les portes de ton syndicat,
la FGTB. (http://www.jeunes-csc.be/saffilier- Également oui et de la Les moins de 25 ans et
csc-enter)
même façon que les jeunes travailleurs·ses
L’affiliation aux jeunes FGTB étudiant.e.s. peuvent s’affilier.
est gratuite Affiliation GO (réduite) : pour
les jeunes travailleur.se.s de Les jeunes en recherche
https://jeunes-fgtb.be/fr/me- – 25 ans la première année d’emploi s’affilient chez
syndiquer/#6-raison nous et dès qu’ils/elles ont
de leur affiliation chez nous.
trouvé un emploi, nous les
(http://www.jeunes-csc.be/saffilier- redirigeons vers leur centrale
csc-go) professionnelle.

38 39
Ressources • Pieter Ballon, Le mouvement syndicaliste révolutionnaire à Liège dans

supplémentaires
l’entre-deux-guerres, 1998 : https://www.journalbelgianhistory.be/fr/
system/files/article_pdf/BTNG-RBHC%2C%2028%2C%201998%2C%20
3-4%2C%20pp%20339-362.pdf
• Victor Griffuelhes, Le Syndicalisme Révolutionnaire, Monde-
nouveau.net : http://monde-nouveau.net/IMG/pdf/griffuelhes_-_le_
syndicalisme_revolutionnaire.pdf
Lectures • Émile Pouget, L’action directe et le sabotage, Le Flibustier, 2009 :
https://cras31.info/IMG/pdf/pouget_action_directe.pdf
• Harald, « Un cœur en commun », Editions Delcourt
• Guillaume Goutte, « Pour l’anarchosyndicalisme, contre toutes les
dominations », Nada Vidéos
• Silvia Federici, « Le capitalisme patriarcal », La Fabrique éditions
• Thomas Ibanez, « Anarchisme en mouvement », Nada • Arte, Le temps des ouvriers, 2020 : https://boutique.arte.tv/detail/le_
• Daniel Guérin, « Ni Dieu, ni Maître », La découverte temps_des_ouvriers (payant)
• Voltairine de Cleyre, « Anarchisme et traditions américaines », éditions • Minutes Rouges, Le syndicalisme révolutionnaire (et l’anarcho-
du Sextant syndicalisme), Ep. 16, 2019 : https://www.youtube.com/
• Rutger Bregman, « Utopies réalistes », Seuil watch?v=M2xYyQXdRS8
• Philippe Godard, « L’anarchie ou le chaos », calicot • Minutes Rouges, La Charte d’Amiens, Ep. 06, 2018 : https://www.
• Normand Baillargeon, « L’ordre moins le pouvoir », Agone youtube.com/watch?v=DmL2CQUNx1U
• Saul Alinski, « Etre radical », Aden
• Rudolf Rocker, « Théorie et pratique de l’anarchosyndicalisme », Aden
• Claude Guillon, « Comment peut-on être anarchiste ? », Libertalia
Podcasts
• Victorine Brocher, « Souvenirs d’une morte vivante », Libertalia
• Amandine Mathivet, Au Turbin ! https://blogs.mediapart.fr/au-turbin
• écolo j, Jeunes, travail et climat, quels liens avec les syndicats ?, 2020 :
En ligne http://www.ecoloj.be/podcast-jeunes-travail-et-climat-quels-liens-
avec-les-syndicats
• Confédération Syndicale Internationale, Indice CSI des droits dans • Laura Raim, Le minimum syndical. Je suis de gauche et je ne me
le monde 2019. Les pires pays au monde pour les travailleurs et les syndique pas, 2018 : https://www.arteradio.com/son/61659927/le_
travailleuses, 2019 : https://www.ituc-csi.org/IMG/pdf/2019-06-ituc- minimum_syndical
global-rights-index-2019-report-fr-2.pdf

40 41
Solutions
Horizontal Vertical

3. Délégué 1. Herstal
10. Conciliation 2. lockout
11. Piquet 3. Délocalisation
12. Licenciement 4. Convention
13. Interprofessionnels 5. Dumping
14. Briseur 6. Paritaires
7. Eurogrève
8. Convergence
9. Privatisation
10. Cotisations

42 43

Vous aimerez peut-être aussi