Vous êtes sur la page 1sur 13

Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique

Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

III-1 : Introduction
Le model PUNQ-S3 est un model numérique synthétique de simulation
réservoir basé sur les données d’un gisement exploité par la compagnie ELF E&P
dans les années 60 à 80.

Le model PUNQ-S3 est le fruit de l’effort de 10 compagnie européennes,


universités et centre de recherche, soutenue par l’union européenne, pour servir
de model de référence pour la comparaison de méthodes quantifiant l’estimation
d’incertitudes lors des calages de modèle de simulation, où « History matching ».
[Réf 03]
.

Pour une description détaillée voir Floris et al (2001), ou Barker, Cuypers, et


Holden (2001). Toutes les données utilisées dans ce mémoire sont disponibles sur
le site internet du département de science de la terre et science de l’Ingénieur de
L’Imperial Collège of London
PUNQ est l’abréviation de « Production forecasting under UNcertainty
Quantification », ou Prévisions de production sous incertitudes quantifiées.

III-2 : Description géologique du réservoir [Réf 19]

Le sédiment a été déposé dans un environnement deltaïque, et plaine


littorale, les couches « 1, 3 et 5 » sont formé par des chenaux fluviatiles remplis
de mudstone des plaines d’inondations, la couche « 2 » est constitué par de
l’argile d’origine marine ou lagunaire, avec quelques dépôts de barres
d’embouchure distales. La couche « 4 » est formé par des dépôts de barres
d’embouchures ou de delta lagunaires enfermé par des argiles lagunaires.
Couche « 1, 3 et 5 » : Elle contiennes des bandes de sable poreux
(Porosité>20%) avec un azimut compris entre 110 et 170 degré Sud-est, ces
bandes on une largeur approximative de 800m et sont intégrées dans une matrice
de schiste a faible porosité (<5%), la largeur et l’espacement entre les bandes
varie en fonction des couches, un résumé est donné dans le tableau III-1.

Page | 38
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Couche « 2 » : formé de schiste argileux d’origine marine ou lagunaire. On


observe une alternance entre des sédiments argileux a faible porosité et des
bancs irréguliers de sédiment a plus haute porosité (>5%)
Couche « 4 » : contenant des barres d’embouchures et des sédiment de
delta lagunaires avec des argiles lagunaires, cette couche présente des zones de
porosité intermédiaire (~15%) sous forme de lobe intégré dans une matrice a
faible porosité, le rapport de la longueur des deux axes du lobe est égale a 3:2
[Réf 03]
avec l’axe principale suivant la direction du Paleo-courant .
Tableau III-1 : Faciès, Largeur et espacement des chenaux.
Couche Faciès Largeur Espacement
1 2-5 km
2 -
3 2-5 km
4 10 km
5 Chenaux 2000m 4-10 km

III-3 : Caractéristiques statiques du réservoir


Le gisement synthétique de PUNQ-S3 est une structure en dôme de faible
inclinaison des flancs (environ 1.5° degré), cinq couches forment le réservoir avec
une faille étanche au sud et à l’est (voir figure III-1) le toit du réservoir se situe a
2340 mètre de profondeur.
Un puissant aquifère l’entour dans la partie nord et ouest, d’où le schéma
d’exploitation sans plan de maintient de pression avec des puits injecteurs. Un
chapeau de gaz de petite envergure se situe au sommet.
Le tableau suivant résume les propriétés générales moyennes :
Tableau III-2 : Propriété moyenne du réservoir
Paramètre Valeur
Porosité
Perméabilité
Saturation
Pression
Profondeur 2340

Page | 39
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Figure III-1 : Carte isobatch du reservoir, avec les puits


en cercle noirs, le GOC en ligne rouge, le WOC en ligne
bleu, et la faille étanche en ligne noir

Page | 40
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Figure III-2 : Saturation trinaire ( rouge :gaz, vert : huile, bleu : eau)

Figure III-3 : Pression Initial du réservoir

Page | 41
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Figure III-4 : Distribution de porosité dans les 5 couches du réservoir

La distribution de porosité illustre l’historique sédimentaire du réservoir, avec les


chenaux bien visibles dans les couches (1, 3,4 et5) et une compaction apparente
de la couche « 2 » vue sa composition argileuse.
La porosité varie très largement de 0.01 à 0.3.

Page | 42
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Figure III-5 : distribution de perméabilité dans les 5 couches du réservoir.

III-4 : Caractéristiques dynamique du réservoir


Six puits producteurs d’huile on été forés à la périphérie du gas oil contact,
noté en noire sur la figure, dont les emplacements et les intervalles perforés sont
résumé dans le tableau suivant :

Page | 43
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Tableau III-3 : Position et intervalles perforés des différents puits.


Puits Position (i,j) Couches perforé
PRO-1 4,5
PRO-4 4,5
PRO-5 3,4
PRO-11 3,4
PRO-12 (15,12) 4,5
PRO-15 (17,22) 4

Historique de production du model initial.


Ci-dessous est le résumé des évènements majeurs de l’historique de
production :
- 1967-1968 : Durant la première année, Une large campagne de
Welltest a été effectué avec quatre débit différent, pour une durée de trois
mois chacun.
- 1968-1671 : Une période de d’arrêt d’une durée de trois ans.
- 1971-1983 : Douze ans de production avec un débit fixe de 150
3
sm /Jour
- Chaque puits est fermé pendant deux semaines par année en période
de production (1971-1983).
La percé d’eau atteint le puits PRO-4 en premier durant la 7ème année de
production vue sa proximité par rapport a l’aquifère. Les puits PRO-1 & PRO-4
commencent a produire du gaz pendant leur 4ème et 5ème année respectivement.
Durant les 16 années de production les débits de fond sont fixé à 150
sm3/jour et les pression de fond BHP a 120 bars. Si le GOR dépasse 200 sm3/ sm3
le débit de production est réduit a 75% de sa valeur.
Figure historique des six puits producteur.
Figure changement de pression du réservoir.

Page | 44
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Tableau III-4 : Résumé des paramètres du modèle numérique du réservoir.


Paramètre Valeur Unité
Model numérique Black oil -
XYZ grid size 19 x 28 x 5 -
Total Bloc 2660 -
Active bloc 1761 -
Bloc size 180 x 180 x 3.7 Metre
Grid type Corner point geometry -
Méthode de simulation IMPES -
Gas Oil Contact 2355 Metre
Oil Water Contact 2395 Metre
Pression moyenne 236 Bar
Viscosité moyenne 1.7 cp
Perméabilité moyenne 270 mD
Porosité Moyenne 14 %
OIIP 17373440 SM3
Durée d’exploitation 16.5 Années

La figure ci-dessous montre l’historique de production d’huile du réservoir


tout au long de la période d’exploitation (1967-1983).
On y distingue un plateau de production de six ans puis un déclin progressif.

Page | 45
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Figure III-6 : production totale du réservoir au cours de la période d’exploitation.

Figure III-7 : Pression de fond moyenne des six puits producteur.


La pression moyenne du réservoir est illustré dans la figure ci-dessus on y
distingue les fréquents pic dues aux campagnes de Welltest effectué chaque
année sur l’ensemble des puits du réservoir.
Les six figures ci-dessous illustrent l’évolution de la pression de fond et du
débit de chaque puits pendant toute la période d’exploitation
Page | 46
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Quelques puits ont affichés des percé d’eau a des périodes et des débits
d’eau variables, les figures sont dans l’Annexe.

Page | 47
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Page | 48
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Figure III-8 : Evolution du débit de production d’huile et de la pression de fond des six puits, PRO-
1,PRO-4,PRO-5,PRO-11,PRO12,PRO-15.

Page | 49
Optimisation des paramètres d’exploitation et de l’emplacement des puits par la technique
Hybride OEP-OMRV.
Youcef KHETIB

Figure III-9 : Distribution de pression a la fin d’exploitation du réservoir (1983)

La figure ci-dessus montre l’état de déplétion du réservoir(en 1983) avec les


dépressions au niveau des abords au puits.

Page | 50

Vous aimerez peut-être aussi