Vous êtes sur la page 1sur 2

Aide-mémoire Partitions et systèmes de fichiers Distribution / installation de logiciel

fdisk – Édition de la table des partitions : tar – Gestion d’archives :


administrateur Linux fdisk /dev/hda -c : création d’archive,
mkswap – Création d’une zone de swap : -x : extraction d’archive,
mkswap /dev/hda2 -t : consultation d’archive,
Ce document rappelle les commandes et les
mkswap /boot/swap_file
options les plus utilisées par l’administrateur d’un -f : nom du fichier archive,
swapon – Activation d’une zone de swap : -v : mode volubile,
système Linux. Il s’agit surtout de commandes swapon /dev/hda2
assez générales, dont tout administrateur aura -z : (dé)compresser avec g(un)zip,
-a active toutes les zones de swap de /etc/fstab.
besoin un jour ou l’autre. Les commandes pour -j : (dé)compresser avec b(un)zip2.
swapoff – Désactivation d’une zone de swap :
l’utilisateur courant se trouvent dans un autre swapoff /dev/hda2
tar –czf archive.tar.gz distrib/
aide-mémoire. Pour plus d’informations, on crée une archive compressée du répertoire distrib/,
mkfs – Création d’un système de fichiers : tar –tvf archive.tar
consultera les pages de manuel ou les mkfs.ext2 /dev/hda3
publications du Linux Documentation Project. liste le contenu de l’archive,
mkfs.ext3 /dev/hda4 tar –xjf archive.tar.bz2
Logilin Formations – http://www.logilin.fr/ mkfs.vfat /dev/hda5
extrait le contenu d’une archive compressée.
fsck – Vérification d’un système de fichiers : installation classique
fsck.ext2 –p /dev/hda3
Informations système réparation automatique d’un système ext2 / ext3,
tar –xzf application-1.01.tar.gz
cd application-1.01
uname – Identification du système. fsck.vfat /dev/hda4 ./configure
-a : toutes les informations. vérification d’une partition Windows. make && make install
dmesg – Messages du noyau (et ceux du boot). mount – Insertion de partition dans le système : rpm – Gestion des paquetages RedHat :
uptime – Durée et charge du système. mount –t vfat /dev/hda4 /mnt/dos/
-h : affichage de la progression du travail.
free – Occupation de la mémoire. monter une partition Windows,
mount –a rpm –ivh paquet.rpm
vmstat – Détails sur l’utilisation de la mémoire. installation d’un paquetage,
monter toutes les partitions de /etc/fstab,
ipcs – Utilisation des ressources IPC System V. mount 192.1.1.254:/home /home/users/
rpm –Uvh paquet.rpm
ipcrm – Suppression de ressources IPC System V. mise à jour / installation d’un paquetage,
Montage d’un répertoire distant par NFS.
ldconfig – Valider les bibliothèques dynamiques. rpm –Fvh paquet.rpm
Options avec –o ou dans /etc/fstab : mise à jour d’un paquetage déjà installé,
init – Changement de niveau de fonctionnement : default : rw,suid,dev,exec,auto,nouser,async, rpm –e paquet
0 : arrêt. remount : changer les attributs d’un système monté, désinstallation d’un paquetage,
1 : mono-utilisateur, rw : lecture écriture, rpm –qa
3 : multi-utilisateurs mode texte, ro : lecture seule, liste de tous les paquetages installés,
5 : multi-utilisateurs mode graphique, noauto : ne pas monter automatiquement avec -a, rpm –qf /chemin/fichier
6 : redémarrer. nodev : interdire les fichiers spéciaux,
recherche du paquetage auquel appartient le fichier,
rpm –qip paquet.rpm
noexec : pas de fichiers exécutables, informations sur un paquetage,
Utilisateurs nosuid ; ignorer les bits Set-UID/GID, rpm –qlp paquet.rpm
useradd – Ajout d’un utilisateur : sync : écritures synchrones, liste des fichiers contenus dans le paquetage.
useradd –m –p "" linus user : peut être monté par un utilisateur. apt – Gestion des paquetages Debian :
crée un compte linus, avec répertoire personnel et mot de Types de systèmes de fichiers courants : apt-get install application
passe vide. ext2, ext3, msdos, vfat, proc, iso9660, udf, smb. installation de l’application et ressources éventuelles,
userdel – Suppression d’un compte utilisateur : umount – Démontage d’un système de fichiers : apt-get remove application
userdel –r linus -a : démonte tous les systèmes dans /etc/mtab. suppression application et dépendances éventuelles,
supprime le compte et le contenu de son répertoire. apt-get update
umount /dev/hda4
passwd – Modification d’un mot de passe : mise à jour de la base de données interne,
umount /mnt/dos
passwd linus apt-get upgrade
umount –a
mise à jour du système.
df – Occupation des systèmes de fichiers montés.
Gestion des processus netstat –r Signaux fréquemment utilisés
affiche la table de routage du noyau,
application & netstat –i 0: pseudo-signal vérifiant l'existence du
lance l’application à l’arrière-plan, affiche l’état des différentes interfaces, processus,
fg 1 netstat –a 1 (SIGHUP) : fin de connexion,
ramène à l’avant-plan le job numéro 1, affiche l’état des sockets du système. 2 (SIGINT, Ctrl-C) : fin du programme,
(Ctrl-Z)
arp – Gestion de la table ARP du noyau : 3 (SIGQUIT, Ctrl-\) : fin et fichier core,
endort l’application à l’avant-plan,
bg -a affiche toutes les entrées dans le cache ARP, 9 (SIGKILL) : fin obligatoire et immédiate,
relance à l’arrière-plan un job endormi. arp –d hote 15 (SIGTERM) : fin normale.
ps – État des processus : supprime les entrées concernant l’hôte indiqué.
ps –ef ping – demande d’écho vers d’autres hôtes : Gestion des modules du noyau
ou ping –c 1 –w 2 192.1.1.53 lsmod – Liste des modules chargés.
ps –aux une seule requête et attend au plus 2 secondes, modinfo – Informations sur un fichier module.
affichage long de tous les processus du système. ping –b 192.1.1.255
insmod – Insertion d’un module dans le noyau :
top – Affichage continu des processus du système. requête diffusée en broadcast à tous les hôtes du sous-réseau. insmod module.o
-d délai de rafraîchissement. traceroute – Chemin pour joindre un hôte :
traceroute www.destination.com
rmmod – Suppression d’un modulé chargé :
renice – Changer la courtoisie d’un processus : rmmod module
-n ne pas traduire les adresses numériques en noms.
renice +5 12857 depmod – Vérification des dépendances :
augmente la courtoisie du processus 12857 de 5 unités, tcpdump – Examen du trafic réseau : depmod –an
renice –5 –u root tcpdump –i eth0
modprobe – Chargement gérant les dépendances :
diminue de 5 la courtoisie de tous les processus de root. affiche tout ce qui circule sur eth0, modprobe module.o
kill – Envoyer un signal à un processus : tcpdump –i eth0 port telnet
kill –15 12857 affiche les message depuis / vers le port 23 (telnet). Compilation d’un noyau Linux
-l (lettre l) : liste des signaux disponibles. telnet – Connexion TCP/IP : ftp ftp.kernel.org
telnet mail.isp.com pop-3 récupérer le noyau désiré (connexion anonymous) depuis le
killall – Tuer tous les processus du même nom : connexion sur port 110 (Pop/3) du serveur de courrier.
killall –9 boucle_fork répertoire /pub/linux/kernel/,
rsh – Exécution d’un shell distant. tar –xjf linux-XXXX.tar.bz2
fuser – Liste des processus accédant à un fichier :
fuser –k –m /dev/hda5 ssh – Exécution sécurisée d’un shell distant. cd linux-XXXX
ssh usera@192.168.1.54 make mrproper
tue tous les processus accédant à la partition indiquée.
ftp – Transferts de fichiers : make menuconfig
Utilitaires réseau Commandes usuelles : choisir et sauver la configuration désirée, puis
ifconfig – Configuration des interfaces réseau : open ftp.serveur.org make dep clean bzImage (noyau ≤ 2.4)
cd /chemin/distant/ ou :
ifconfig -a
make (noyau ≥ 2.6)
affiche la configuration de toutes les interfaces réseau, lcd /chemin/local/
ifconfig eth0 192.1.1.50 Puis, sous compte root :
get fichier make modules && make modules_install
configure la première interface ethernet. put fichier cp System.map /boot/System.map-XXXX
route – Gestion de la table de routage du noyau : prompt cd arch/i386/boot/
route add -net 192.1.1.0 eth0 mget *.c cp bzImage /boot/vmlinuz-XXXX
ajoute une route statique via l’interface eth0, vi /etc/lilo.conf
mput *.h
route add -net 172.1.1.0 gw 192.1.1.5
wget – Rapatrier le contenu d’une URL : ajouter l’entrée pour le nouveau noyau, puis
ajoute un réseau accessible par une passerelle, /sbin/lilo
route add default eth1 wget http://www.site.com/repertoire/
ou
ajoute une route par défaut,
-c reprendre un transfert déjà entamé, vi /boot/grub/grub.conf
route del default /sbin/init 6
supprime la route par défaut. -r charger récursivement les liens,
socklist – Liste des sockets actives. -l niveau maximal de récursion,
-k convertir les liens en pointeurs locaux. Logilin Formations – http://www.logilin.fr/
netstat – Statistiques réseau :