Vous êtes sur la page 1sur 2

Le texte est à visée informative, Le scripteur n’apparaît généralement pas dans le texte, il s’efface pour

laisser apparaître l’évènement et ceux qui l’ont fait. L’auteur dans ce type de discours est absent (il ne se
manifeste pas, ne s’implique pas), son souci majeur est de nous informer sur un évènement historique.
Le fait est réel.
• L’emploi soit du présent historique pour permettre l’actualisation de l’évènement : l’auteur en
employant le présent historique tente de rapprocher les faits du moment de l’énonciation. Il tente de
nous faire revivre l’évènement.
• L’historien s’appuie sur des statistiques qu’il met en relation avec les évènements qu’il rapporte pour
donner plus d’authenticité et de crédibilité à son texte.
• Les indicateurs spatio-temporels: indiquer où et quand l'événement s'est produit. Et s'il y a plusieurs
événements, les dates sont données dans un ordre chronologique
• L'absence de qualifiants mélioratifs ou péjoratifs : c'est-à-dire que l'auteur n'exprime pas son opinion à
travers une qualification "positive" ou "négative" des personnes ou de leurs actes.
b) Introduire un témoignage :
• Ce sont des textes qui racontent des événements historiques selon le point de vue d'un témoin, c'est-
à-dire quelqu'un qui a vécu l'événement; dans ce cas, on ne peut pas parler d'objectivité car le témoin
est influencé par les événements qu'il a vécus.
• Il s’appuie de ce fait sur le témoignage : on introduire dans sa narration une description des personnes,
des lieux... d’où l’emploi d’un lexique affectif : mélioratif. Ce procédé lui permet de montrer la forte
personnalité des éléments du groupe et leur conviction en l’action engagée.

Dans ce cas l’auteur est soit


Est lui-même témoin des événements
qu'il raconte. On retrouve les indices
de la première personne (je, me, moi, ma, mon,
mes, nous, notre, nos)

• But de ce type de texte:( Ici la narration est au service de l’argumentation)


Les textes historiques, qui se basent sur des témoignages, n'étant pas objectifs (puisqu'ils donnent la
vision du témoin sur l'événement), leur but est soit:
• Dénoncer (des actes criminels, des choix politiques, des choix économiques…etc.)
• Glorifier (des personnes, des peuples et leurs agissements…etc.)
• Avouer des erreurs commises par la personne impliquée dans l'événement.
c) Analyser et commenter un fait d'histoire :
Ce sont des textes qui s'intéressent à un fait historique (la révolution algérienne, la guerre froide, la
chute du camp socialiste…etc.) et essayent d'en expliquer/interpréter les causes et les conséquences.
Caractérisés par :
• La subjectivité: même si l'auteur n'apparaît pas directement (absence du "je"), ces textes sont
subjectifs puisque l'auteur fait des choix dans son analyse [choix des causes (arguments) qui renforcent
son opinion]. Ainsi, il peut cacher certains faits et en mettre d'autres en valeur st ceci selon ses
convictions.
• Les marques/ indices de subjectivité :
a) Les pronoms et les adjectifs possessifs de la première personne du singulier et du pluriel (je, nous,
ma, mon…etc.)
b) Le choix du lexique : adjectifs qualificatifs mélioratifs et péjoratifs (fantastique, héroïque, criminel,
violent,…) Les adverbes mélioratifs et péjoratifs (courageusement, fièrement, sauvagement…) Les verbes
et expressions d'opinion (penser, croire, estimer, à mon avis, selon moi…)
c) Les modalisateurs: de certitude ou d’incertitude ( il paraît, il semble, il est possible, il est certain, il est
impensable...)
d) La ponctuation : l’interrogation, l’exclamation ( rhétorique / ironie )
L’argumentation
Le texte argumentatif (à lire et à produire) exprime une opinion personnelle, cherche à prouver, à
convaincre et ce, au moyen d’arguments généralement illustrés d’exemples tirés de réalités concrètes,
l’exemple peut servir d’illustration ou peut constituer un véritable argument quand il est évoqué comme
preuves.
Argumenter veut dire « donner les bonnes raisons (causes ou arguments) pour justifier une opinion (un
avis ou un point de vue), c’est-à-dire montrer qu’elle est juste, en vue de convaincre un destinataire
précis».