Vous êtes sur la page 1sur 25

Rapport de stage

Remerciement
Je tiens à remercier ceux qui ont contribué de prés ou de loin à la
réussite de mon stage, et particulier tout les enseignements faculté
de science Gafsa et surtout mes enseignements de département
maintenance
industrielle.
Une mention spéciale pour les cadres et les employés de la
compagnie de phosphate de Gafsa et surtout les cadres et les
agents de la direction de maintenance et de matériel aussi des
chefs de section administratif encore je passe mes salutations à
ma famille.

1
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Sommaire
Remerciement…………………………………1

Introduction…………………………………...3

PRESEN'IATIO.N DE LA C.P.G..………………4

SECTE URS D'ACTIVITES DE LA C. P. G….5

ORGANISATION DE LA D. M. M….7

PRESENTATION DE LA D. M. M……………..8

GENERALITE SUR LES MOTEURS THERMIQUES:


….20

CYCLE DE
FONCTIONNEMEN……………………………...21

DES EXEMPLE DE BLOC DE


USINAGE………………………………………....22

Conclusion…………………………………………24

2
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Introduction

Dans le cadre de l'attention particulière accore a la formation des


sous ingénieurs, notre Facuté de Science nous invite à faire des
stages dans des entreprises qu'on choisira afin de nous rendre
capable de répondre aux notre pays a l'économie mondiale.
\ Par la même occasion j'ai effectue mon premier stage
( stage
ouvrier ) au sein du service
Reconditionnement et révision des sous ensembles de la direction
de la maintenance et du matériel (DMM) de la compagnie des
phosphates de Gafsa et pendant la période entre le 1à31 juillet
2009

3
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

1/PREN'IATIO.N DE LA C.P.G
1-Historique de la C.P.G
La création de la Compagnie des Phosphates de Gafsa remonte à
la fin du 19ème siècle.
A partir de 1899 furent ouvertes successivement les mines de
Métlaoui en 1899, de Kalâa-Khsba et de Redeyef en 1903. En
1904, également, se constitue la société tunisienne d'exploitation
Phosphatière (STEPHOS) qui exploite la mine Kalâa-Khsba,
tandis qu'en 1905 la Compagnie des Phosphates et du chemin de
Fer de Gafsa obtient la concession de Moularès.
La Compagnie des Phosphates de Gafsa exploite des mines :
* 7 mines souterrains qui sont Métlaoui — Moularès - Redeyef -
M'rata - M'dhilla - Séhib.
* 9 carrières.
La production de la Compagnie a atteint en 1989, 6610 000 tonnes
de phosphates marchands.
Les exportations de la Compagnie touchent une vingtaines de pays
d'Europe, d'Asie et d'Amérique Latine.
Deux ports permettent l'acheminement du phosphate à l'étranger,
Au sud, celui de Sfax qui est le plus important et vers lequel est
acheminé le phosphate du bassin de Gafsa. Au nord, celui de la
Goulette recevant la phosphate de Kalâa-Khsba.
La Compagnie emploi près de 6000 personnes et fait vivre
directement ou indirectement 200 000 personnes environ.
*
Le secteur phosphater en Tunisie est destiné à connaître un grand
développement dans les prochaines années et ceci grâce à des
réserves importantes et aux investissements déjà potentiels très
consentis.

4
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Il/ SECTEURS D'ACTIVITES DE LA C. P. G


• EXTRACTION
• PRODUCTION
• COMMERCIALISATION DU PHOSPHATE PRODUIT
1 - L'extraction :
Les méthodes d'extraction varient d'une manière évolutive de la
méthode classique qui se base sur des moyens archaïques (faisant
appel à une intervention humaine importante) jusqu'à des
méthodes semi mécanisées plus développées qui avec un
minimum de main d'œuvre assure le maximum extraction.
Le phosphate brut est extrait à partir des carrières.
Par la suite, il passe vers une installation appelée « RECETTE ».
Après, le phosphate brut sera stocké ou acheminé vers les usines.
2 - Production :
La Compagne des Phosphates de Gafsa produit 3 qualités
principales de phosphate naturel marchand :
• Qualité 65/68 % utilisée pour la production des engrais.
• Qualité 60/62 % pour l'application directe.
-SERVISE
• Le phosphate métallurgique utilisé dans la sidérurgie. Le
phosphate produit par la Compagnie est traité pour ses tiers :
Tunisie par :
 Le G.C.T : Groupe Chimique Tunisien
La D.A. P : Di Ammonium de phosphate
L' A. P : Acide phosphorique (SFAX)

5
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

3 – La commercialisation du phosphate produit


La Compagnie dispose d'une structure pour la commercialisation
du phosphate produit constitué par plusieurs gares d'expédition et
de deux embarquements à Sfax et à la Goulette de Tunis

Les ventes locales représentent 80 % des ventes totales

La C.P.G occupe une position de second rang sur le


marché
international, sa part de marché est d'environ 5 % et ses
exportations viennent du 5eme rang. En effet, plus de 80 % de la
production étant destinée à l'approvisionnement des usines
locales.
|
Sa position à regretté sur le plan mondial par la crise économique
et sous l'effet de la concurrence. Pendant, elle a pu récupéré en un
temps
relativement court la place qu'elle occupait sur le marché
international grâce à l'adoption d'une stratégie commerciale
réfléchie, cohérente et la reconquête de nouveaux clients et de
nouveaux marchés. La politique commerciale qui à été mise en
place repose sur deux fermetures principaux à savoir la
compétitivité et l'efficacité.

6
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

III- ORGANISATION DE LA D. M. M
Organigramme de la D.M.M

ORGANIGRAMME
DIRECTION DE LA
MANITENANCE ET DU
MATERIEL

S/ DIRECTION S/ DIRECTION
GESTION DU DE LA
MATERIEL MANITENANCE

DIVISION DIVISION DIVISION


GESTION DES GESTION DES INVENTAIRE
EQUAPEMENTS EQUAPEMENTS
FIXES FIXES

-SERVIEC -SERVISE -SERVISE


MECANIQE ABATTAGE INVENTAIRE
-SERVISE -SERVISE -SERVISE
ELECTRIQU CHENGEMET ET
TRANSPORT

7
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

IV/ PRESENTATION DE LA D. M. M
La direction de la maintenance et de matériel est une entité
centrale qui appartient à la direction générale de la production.
Elle se subdivise en deux sous directions :
L'une est appelée sous direction de la maintenance qui comporte
les ateliers centraux, et l'autre est appelé la sous direction gestion
de matériel : ( la division des équipements fixes ; la division des
équipements mobiles ; la division inventaire ).

8
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

[Réparation du moteur dans DMM :

1-Atelier moteur
Dans cet atelier, on fait la révision des moteurs des engins . Le
processus de travail se divise entre 6 sections :
• A son entrée dans l'atelier, le moteur est démonté dans la
section démontage.
• Les pompes d'injections sont envoyés pour les scanner dans
la section d'injection.
• Les pièces métalliques comme piston, bielle, culasse,
soupages et vilebrequin sont rectifiés dans la section d'usinage.
• Le turbo, la pompe à huile ainsi que toutes les autres pièces
sont révisées dans la section des sous-ensembles.
• La boite de vitesse, le différentiel ainsi que les composants
de transmissions sont révisé dans la section de transmission.
• Enfin le moteur est assemblé dans la section d'assemblage.
2- section de démontage
La section démontage consiste en une introduction à la réparation
du moteur, en expliquant la dépose du moteur et le démontage des
composants.
Avant de procéder au démontage du moteur, on doit évidemment
le faire entrer dans l'atelier. Avant de nettoyer à la vapeur le
moteur et ses éléments regardés l'ensemble et notes la condition
générale du moteur, cela peut nous donner une bonne idée de la
réparation à effectuer.

9
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Opération de démontage
En raison de grand nombre de modèle moteur, il est seulement
possible de recommander les opérations de démontage sont les
suivantes :
A. Utiliser toujours l'outil manuel ou motorisé approprié ;
n'employer ni un poinçon ni un marteau lorsqu'un extracteur
est nécessaire.
 Lorsqu'on soulève les pièces lourdes soyons sûr que le
matériel de levage a une capacité suffisante et qu'il est
sécuritaire. Lors du démontage prenons soins de ne pas
échapper des composants lourds.
 Rangeant les sous composants ensemble.
 Nous épargnerons de temps si nous vérifions chaque
composant ou pièce durant les démontages et si nous
prenons note des pièces à remplacer.
Dépose de la tubulure d'admission et de collecteur
d'échappement :
Enlevons tout d'abord les tuyaux de filtre à air et de turbo
compresseur. Ensuite, enlevons les tuyaux d'arrivée et de sortie
d'huile du turbo compression. Enfin, enlevons le
turbocompresseur.
Dépose de la pompe a eau :
Enlevons le boyau et les tuyaux de transfert et de déviation.
Démontons les boulons d'attache et enlevons la pompe du moteur.
Dépose de la pompe d'injection :
Démontons la tuyauteries d'injection à haute pression, recouvrons
les orifices des injecteurs de sortie de la pompe d'injection et des
extrémités des tuyaux d'injection.

10
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

 Dépose de la culasse :
Une attention particulière doit être apporté à l'enlèvement des
boulons et écrous de culasse. Aussi nous devons suivre à l'inverse
de la séquence de serrage, afin de prévenir la déformation de la
culasse. Frappons légèrement la culasse à l'aide d'un marteau de
bronze ou de plomb ou bien utilisons des blocs de bois pour la
décoller.
Cette section s'occupe de la révision, étalonnage et réglage de
pompes d'injection ou d'injecteur suivant le type du moteur.
La pompe d'injection est le synonyme du carburateur dans les
moteurs à essences. Elle a pour rôle, dans le moteur diesel, de
commander le débit et l'injection du carburant dans les déférant
chambre à combustion.
La révision de la pompe d'injection se décide après l'essai de cette
dernière dans le banc d'essai.
En effet, le banc d'essai a pour rôle de scanner et diagnostiquer la
pompes comme étant organe de moteur et de tester ses
performances suite au coordonné du constructeur. On fixe une
vitesse de rotation et un recul constant du levier d'accélération
puis on mesure lé débit en carburant. Si les résultats de test
dépasse la zone de tolérance, on révise la pompe soit en le
remplaçant totalement ou en changeant les pièces défectueuses.
Les pannes sont dus essentiellement au frite de mazout ou manque
de graissage.

11
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

4- Section sous-ensemble
Présentation :
Cette section présente le deuxième section de l'atelier moteur dont
la quelle on fait la révision de tout les constituons du moteur.
Comment se fait donc ces révisions ?
REVISION D'UN TURBO :
 Présentation d'un turbo :
Un turbo est compose de deux turbines, une d'admission l'autre
d'échappement. Son rôle est d'augmenter la puissance d'un
moteur puisqu'il fournit plus d'air dans le cylindre et il peut faire
9000 tr/mn
 Révision d'un turbo :
Dans notre le cas le défaut de fonctionnement est présence d'huile
sur l'admission, la cause probable de cette fuite d'huile est due aux
segments qui ont pour rôle de maintenir la circulation d'huile : tout
d'abord, on doit faire un repère sur chaque cylindre ( corps en
forme d'escargot ) pour savoir la direction de chacune lors de
l'assemblage.
Après avoir ouvrir le turbo on doit laver les deux cylindres parce
qu'on doit les garder alors que les autres pièces tel que les deux
tubulures ( admission, échappement ), les segments, les bagues
d'étanchéité, les joints on doit les remplacer par les autres neufs.
CHANGEMENT GUIDE SQUPAGE :
Réglage des soupapes :
Un réglage précis des soupapes est essentiel pour compression, la
combustion, la puissance, l'économie carburant, le bon
fonctionnement de moteur ainsi que durée de soupapes.
Remplacement des guides soupapes :
Pour enlever la guide de soupapes, nous devons le presser ou le

12
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

pousser par le dessous de la culasse, après avoir enlevé le guide,


vérifions l'alésage qui le reçoit si cette alésage est endommagé, il
faut le réaliser pour poser un nouveau guide sur dimensionné.
Pour installer le niveau guide dans son alésage à la hauteur
recommandée au-dessus de siège ressort. Il convient
habituellement de le presser jusqu'à égalité avec la conduite de
soupape, un rodage ou un réalésage est souvent recommander
après l'installation du guide.
Lorsque nous rodons ou réalisons un guide de soupape employant
un lubrifiant à partir du côté de la tête de soupape pour obtenir un
fini satisfaisant de la surface intérieur de la guide.
3- Section d’assemblage
Tout mécanisme comporte un certain nombre des pièces, qu'il est
nécessaire d'assembler, ces assemblages différents entre eux par la
nature de liaison à réaliser, par la forme des pièces à assemblés,
par les moyens de liaisons utilisés. Pour la C.P.G et exactement
dans l'atelier moteur il y a une section appelé section assemblage.
Après la révision de toutes les pièces tel que : Turbo, culasse,
pompe à huile, pompe à eau et la ré usinage des autres tel que
vilebrequin on les remet tous dans la section assemblage dont on
fait le remontage du moteur.
Installation du vilebrequin :
Qu'il s'agisse d'installer un vilebrequin neuf ou usagé il faut
employer des nouveaux coussinets et rondelle de butée.
Avant de poser l'engrenage de vilebrequin on doit enduisez de
graisse à

13
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

haute pression l'endroit ou il sera poser puis on doit installer les


coussinets de paliers, en le disposant en ordre sur une surface
propre mais, avant de les installer on doit s'assurer que les dos des
coquilles de coussinets sont absolument exemptes de saleté.
Installons la moitié supérieure des rondelles de butée puis
installons la moitié inférieur dans les chapeaux. Plaçons le
vilebrequin, puis, posons les chapeaux Ensuite, vissons bien les
boulons jusqu'à ce quelles soient vissées à la tension
recommandée. A l'aide d'un crayon marqueur à trait lavable
marquons chaque boulon ou écrou pour indiquer sa position sur le
chapeau de palier.

I. Installation des chemises:


Pour glisser les chemises, il faut les pousser sans employer trop de
force ni la tourner puisqu'une force excessive entraîne la distorsion
de la chemise. S'il est nécessaire d'ajouter une cale pour obtenir
une protubérance appropriée. Plaçons la cale entre la chemise et le
bloc.

II. Installation de piston


Une fois l'ensemble piston-bielle est monté dans la chemise,
montons l'ensemble complet dans le moteur comme suit :
1- si les pistons ou les chemises sont déjà en place quand le
vilebrequin sera tourner.
2- Tournons le vilebrequin jusqu'à ce que le tourillon de bielle qui
est travaillé est au bout de sa source. Essayons le tourbillon et le
lubrifions d'huile de moteur propre.
3- Posons le coussinet supérieur - celui sans la rainure d'huile
continue -dans la bielle Lubrifions le coussinet d'huile du moteur
propre.

14
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

4- Mettre l'ensemble piston, bielle et la chemise dans l'avant de


l'alésage du
bloc-cylindre de sorte à ce que chiffre et la lettre de la bielle soit
vis à vis du bord extérieur du bloc-cylindre et les repères de
correspondances sur la chemise et la bloc sont alignés. Guidons
l'extrémité de la bielle avec précaution à travers l'alésage du bloc
pour éviter d'endommager ou de déranger le coussinet. Ensuite
glissons l'ensemble piston-bielle et chemise directement dans
l'alésage du bloc-cylindre jusqu'à ce que le bord de la chemise
porte contre la pièce rapporté dans le lamage du bloc-cylindre.
5- Poussons ou tirons le piston et la bielle dans la chemise jusqu'à
ce que le coussinet supérieur porte fermement sur la porté de
vilebrequin.
6- Posons les autres ensembles de chemise, pistons et bielles de la
même manière. Utilisons les brides de maintien pour maintenir
chaque chemise en plaque.
7- Une fois toutes les chemises et pistons posés, retirons les brides
de maintien.
Installation de culasse
Assurons nous que les surfaces usinées du bloc-cylindre et du
culasse sont bien propres. N'oublions pas de vérifier l'alésage.
Installons les tiges pilotes servant à poser les joints de la culasse
de façon que la marque top soit sur le dessus. Hissons la culasse à
sa place. Assurons nous qu'elle est parallèle au bloc-cylindre
lorsque nous la déposons en place et que le joints de culasse et les
rondelles sont bien placé. Plongeons les boulons de culasse dans
un lubrifiant approprié, retirons les et les laissons égoutter.
Serrons les boulons selon l'ordre et le couple de serrage.

15
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Installation de carter à huile :


Assurons nous que toutes les pièces et composants sont en place,
vérifions si les surfaces à assembler du carter à huile et du bloc-
cylindre sont propres lorsque cela est recommandé, employant un
composé scellant qui ne | durcit pas pour enduire le nouveau joint
d'étanchéité. Pour faciliter l'installation posons des tiges - pilotes
à chaque coin du bloc-cylindre.
Plaçons le carter en position et installons les boulons d'alignement.
Serrons tous les boulons un à un, au couple de serrage
recommandé. Enfin, installons les couvercles de vérification et de
nettoyage ainsi que le bouchon au niveau d'huile et le bouchon de
vidange.
Installation des injecteurs
On doit nettoyer minutieusement l'alésage dans la culasse et le
siège de l'injecteur ou de l'écrou d'injecteur doit être adouci.
Tournons l'alésoir dans le sens horaire seulement ; autrement
l'alésoir peut être endommager. Appliquons une mince couche de
graisse sur les arrêts de coupe de l'alésoir. Nettoyons toute les
alésages, après on doit soufflet les saletés produites vers l'extérieur
de moteur. Plaçons l'injecteur dans l'alésage et prenons le soin de
ne pas endommager la buste, l'injecteur doit glisser sans effort.
Serrons bien le dispositif d'attache.
Installation du turbo :
Avant d'installer un turbo, on doit tout d'abord vérifier si nous
n'avons pas oublié des pièces dans la tubulure ( d'admission et de
collecteur d'échappement ) et asssirons aussi que les boulons de la
tubulure sont serrés, que les flasques de montage sont propres et
que les joints d'étanchéité sont bien à deux places.

16
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Posons tous les boulons et serrons les à la main après avoir enduit
des lubrifiants anti-graissage. Serrons les boulons de montage et le
bride de serrage. Raccordons le turbo à la tubulure d'admission et
aux canalisations d'arrivée et de retour d'huile.

17
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

INTRODUCTION;
Lorsque un engin dans un carrière ou dans une mine de la C.P.G,
tombe JS
en panne il est obligatoire de démonter la totalité du moteur et
l'envoyer à
l'atelier moteur pour le réparer. Par suite on pose le moteur pour
chercher les
pannes de ce fait la fixation est très intéressante pour garder
l'équilibre des moteurs. En outre les travaux effectués par les
engins de la C.P.G nécessitent
des moteurs puissants et par conséquent on note les moteurs sont
très lourds et par suite toute manipulation sera difficile.
Liste des moteurs :
Marque Type Engin

3306DITA Compresseur XP900S

KTTA38C Pelle hydraulique


C40K4H

KTTA38C Pelle hydraulique


CATERPILLAR C40K4H

3408PC Camion 769C

3408DI Chargeuse 988B

3412DI Bull D9L

3508DI Camion 777B

3516EI Camion 789B

18
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

KOMATSU SA6D140 Camion HD325-5

SA6D170 Bull D375A3

SA12V140 Camion HD785-2-5

GM 12V71N Camion R35B

12V71T Camion 3307E

1 6V92TA Camion 3311D

CUMMIS KTA19C Camion 140M

KT19C Chargeuse KAWAZAKI

19
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

GENERALITE SUR LES MOTEURS THERMIQUES :


Introduction :
Les moteurs Diesel sont des moteurs thermiques : ils transforment
de la chaleur en travail mécanique. La chaleur, ou « chaleur
thermique », nécessaire à leur fonctionnement est fournie par la
combustion du gasoil ou du fuel. Cette combustion se produit à
l'intérieur même du cylindres, là où apparaît le travail mécanique :
les moteurs diesel sont donc des moteurs à combustion interne
dans lesquels l'inflammation du carburant est provoqué par la
chaleur de compression. Les mateurs à allumage commandé, sont
également des moteurs à combustion interne, mais il nécessite un
allumage électrique pour commander l’inflammation du gaz.

20
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

CYCLE DE FONCTIONNEMEN;
Le motocycle fait référence à une série d'événement qui se
répètent. Le cycle d'un moteur
à quatre sources signifie
Qu’il faut quatre courses
( admission, compression,
combustion et échappement )
et donc 720° de
rotation de vilebrequin ( deux
tours
complets ) pour accomplir un
cycle de travail. Pour un
moteur à deux courses,
l'événement complet ( soit la combustion,
l'échappement, l'admission et la compression ) requiers seulement
deux courses et il est accomplie à un tour du vilebrequin ( 360°).

21
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

DES EXEMPLE DE BLOC D’USINAGE

Exemple d’usinage d’un culasse

22
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Exemple d’usinage d’un vilebrequin

23
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

Conclusion
finalement le stage que j'ai passé du service reconditionnement et
révision du moteur m'a été très bénéfique dans la mesure qu'il m'a
remise de :
 Vivre les conditions du travail qu'ils sont vraiment différents
de celles aux quelle nous sommes habitué(conditions des
études et c'est qui rend cette expérience très riche et
fractueuse )
 Apprendre à ce comporter avec les agents qui nous unit avec
em une relation de travail, quelques soient leurs âges, leurs
niveau intellectuels, les poste qu’il
occupent.
 Projeter les connaissances théoriques qui j'ai appris sur le
plan pratique et essayer de voir les limites de cette
protection.

24
Raddaoui Nabil 2008/2009
Rapport de stage

25
Raddaoui Nabil 2008/2009