Vous êtes sur la page 1sur 35

Présente

LE GUIDE JURIDIQUE
pour tout savoir sur le pacte d’associés
Le pacte d’associés
Suivez le guide !
Sommaire des points évoqués

1. Qu’est ce qu’un pacte d’associés ?

2. Quelles différences avec des statuts ?

3. Quel est l’intérêt de signer un pacte d’associés ?

4. Quelles sont les clauses du pacte d’associés ?

5. Quelles sanctions en cas de non respect ?


Le pacte d’associés

DÉFINITION
Un pacte d’associés est un contrat signé par tous les actionnaires
ou seulement par certains d’entre eux.

Ce contrat est destiné à définir les relations entre les


actionnaires signataires.

Les conflits entre associés sont


ème
la 3 source d’échec des
entreprises.
Ce pacte ne se substitue en aucun cas aux statuts
de société, il vient en complément.
Le pacte d’associés
VS
Les statuts juridiques

LES DIFFÉRENCES
Tableau récapitulatif
     
Statuts de société Pacte d’associés
 
Nature Contrat de société Convention extra-statutaire

Objet Règle le fonctionnement de la Règle les rapports et les relations


société et son organisation entre les actionnaires signataires

Contenu Mentions obligatoires et respect de Libre


certaines dispositions d’ordre public

Publicité/Opposabilité Public Privé


S’impose à tous les associés, à la S’impose aux actionnaires
société et aux tiers signataires du pacte

Modification En assemblée générale Par un avenant signé par tous


extraordinaire
Sanction en cas de non-respect Nullité de l’acte Dommages et intérêts
Pour bien comprendre la différence
Bien que vous bénéficiez d’une grande liberté dans la rédaction de
vos statuts SAS et qu’il est donc possible d’y insérer de
nombreuses clauses, le pacte d’associés et les statuts sont 2
documents juridiques bien distincts qui remplissent 2 objectifs
séparés.

Les statuts formalisent le fonctionnement et l’organisation de votre


société.
Le pacte d’associés formalise les rapports et relations entre
associés.
Signer un pacte
d’associés

LES INTÉRETS
Liberté Opposabilité
Discrétion
contractuelle limitée
Liberté contractuelle
Le pacte d’associés a pour objet d’apporter des solutions aux problèmes
de rigidité que l’on peut trouver parfois dans les statuts et
fonctionnement des sociétés. Il permet par ailleurs d'aborder des points
capitaux qui n'auraient rien à faire dans les statuts, ou qui les rendraient
exagérément lourds : droits de consultation, d'information, de sortie...

Discrétion
La caractéristique d’un pacte d’actionnaires est, sauf exceptions, de
ne pas être publié. En cela, il se distingue des statuts d’une société
qui doivent être déposés au greffe du tribunal où toute personne
peut en prendre connaissance. Le pacte d’actionnaires permet de
conserver entre ses seuls signataires le secret de ses dispositions.
Opposabilité limitée

C’est le principe de l’effet relatif des


conventions qui s’applique, c’est à dire que
seules les parties au contrat sont tenues par
Discrétion
celui-ci.

Ainsi, le pacte ne s’applique et n’intéresse que


les actionnaires signataires du pacte et non pas
tous les actionnaires de la société.
Les clauses

EXPLICATIONS
Clause d’agrément

Définition
L’associé qui souhaite céder ses actions devra obtenir,
préalablement à la cession, l’autorisation des associés.

Objectif
Permettre de ne pas faire rentrer des tiers indésirables
dans la société
Votre pacte d’associés doit
Clause de préemption
être une force

Définition
La clause de préemption confère un droit de priorité à
certains associés.
L’associé souhaitant céder ses parts / actions devra
obligatoirement en informer les autres associés afin que
ceux-ci puissent s’ils le souhaitent, les acquérir en priorité.

Objectif
Empêcher l’arrivée d’un tiers sans l’accord des associés, d’
éviter les renversements de majorité, ou de maintenir des
équilibres convenus à l’origine.
Clause de non concurrence

Définition
Les actionnaires ne peuvent pas exercer une activité
concurrente à celle de la société pendant une certaine
période. Cette clause n’est pas forcément liée à un
contrat de travail.

Objectif
Permettre à l’entreprise d’éviter que ses associés
soient débauchés par une entreprise concurrente ou
ne fasse concurrence à l’entreprise
Votre
Clause relative à la propriété pacte d’associés doit
intellectuelle
être une force

Définition
Les associés s’obligent à acheter ou déposer des brevets,
marques, ou autres droits concernant la propriété
intellectuelle relatifs à l’activité de la société, uniquement au
nom de la société.

Objectif
Permettre à l’entreprise de détenir les droits de propriété
intellectuelle développé par un associé dans le cadre de
l’activité de l’entreprise afin que l’associé ne concurrence
pas la société en partant.
Clause de buy or sell

Définition
En cas de mésentente grave entre associés, cette
clause permet à l’un d’eux de proposer ses titres à la
vente à un prix qu’il aura déterminé. En cas de refus
d’achat du second associé, ce dernier n’aura d’autre
choix que de céder ses parts / actions.

Objectif
Éviter de paralyser la société et de mettre en péril son
développement en cas de mésentente entre associés.
Votre pacte d’associés doit
Clause d’exclusion
être une force

Définition
Lorsqu’un associé, en raison de son comportement (ex :
avoir un casier judiciaire vierge), ne satisfait plus à ses
conditions considérées comme essentielles (et définies dans
le pacte), il peut se voir exclu de la société, et ainsi être
obligé de céder ses actions aux autres actionnaires.

Objectif
Permettre de ne pas détériorer la réputation de la société si
un associé venait à avoir un comportement incompatible
avec l’activité de la société.
Clause anti-dilution

Définition
Les actionnaires s’engagent mutuellement à ne pas
modifier à la hausse leur pourcentage initial de
détention des actions et des droits de vote de la
société. Ils peuvent également s’engager à ne pas
acquérir d’actions les amenant à dépasser certains
seuils : une minorité de blocage, un contrôle
majoritaire...

Objectif
Maintenir le pourcentage de capital de chacun des
actionnaires dans le capital de la société en cas d’
émission de titres.
Clause de sortie conjointeVotre pacte d’associés doit
(tag along)
être une force

Définition
L’associé qui reçoit une proposition d’achat de ses actions
ou parts sociales devra en informer ses autres associés.
Ceux-ci pourront, grâce à la clause de sortie conjointe,
proposer leurs titres à la vente au même acquéreur et dans
les mêmes conditions prévues par l’associé initial.
Cette clause de sortie peut être partielle ou totale.

Objectif
En cas de changement de majorité et donc éventuellement
de gouvernance, laisser la possibilité aux minoritaires de
sortir de la société sans avoir à brader leurs titres.
Clause d’inaliénabilité

Définition
Les associés ne pourront pas céder leurs parts ou
actions durant une période déterminée (10 ans
maximum).

Objectif
Permettre de garder les associés et investisseurs
impliqués dans la réalisation d’un projet.
Droit de priorité

Définition
En cas de décès de l’une des parties au pacte, les
fondateurs pourront bénéficier d’un droit de priorité
pour racheter l’intégralité des titres aux héritiers du
défunt.

Objectif
Permettre de ne pas faire rentrer des tiers
indésirables dans la société en cas de décès d’un
associé.
Clause de Good or Bad Leaver

Définition
La clause de bad leaver permet de sanctionner les
associés clés, importants qui ne seraient pas rester
dans la société durant un temps déterminé. A
l’inverse, la clause de good leaver permet de
récompenser ces mêmes associés ayant accompli leur
rôle en restant au service de l’entreprise durant un
temps déterminé.

Objectif
Le but est de maintenir les associés fondamentaux
(fondateurs, investisseurs…) durant un temps
déterminé dans l’entreprise.
Et bien d’autres…

- clauses financières (notamment clause de répartition des


dividendes, clause de stabilisation de l'actif)

- clause relative au droit de vote (renoncement, engagement à


voter dans un sens, à se consulter avant un vote).

- clause d'information/contrôle : clause mettant en place un droit à


se voir communiqués des documents divers (notamment
financiers) à échéance régulière. Plébiscité par les investisseurs au
moment de la levée). Clause de consultation préalable à certaines
décisions
Non respect du pacte

LES SANCTIONS
Quels éléments définissent
le non respect du pacte ?

Pour que le non-respect du pacte soit sanctionné, il faut que le


comportement de l’actionnaire soit fautif.

La sanction est, en principe, limitée au signataire du pacte qui


s’est rendu coupable de cette violation.

En principe, une personne non-signataire du pacte ne peut pas


être sanctionnée par la violation d’une obligation qu’il n’a pas
souscrite et dont il n’a pas connaissance. Si, en revanche, il a eu
connaissance de cette obligation et qu’il participe consciemment
à la fraude, la sanction peut lui être étendue.
Obligations de faire
Exemple:

• Présenter un cessionnaire éventuel à l’agrément


préalable du conseil d’administration
• Proposer aux autres signataires une sortie
commune

Le pacte comporte
en général
Obligations de
ne pas faire
Exemples:

• Ne pas aliéner
• Ne pas agresser
Quels sanctions en cas de non
respect de ces obligations ?

La sanction de la violation de telles obligations est, en


principe, le versement de dommages et intérêts aux
actionnaires victimes, en vue de réparer le préjudice
subi par ces derniers.

Toutefois, la jurisprudence a pu accorder l'exécution


forcée à certaines occasions. Celles-ci demeurent
rares !
De nombreuses startups ont connu des déboires juridiques à
causes de non respect d’un pacte d’associés:
! Exemple: Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, à écopé
d’une amande de 65 millions de dollars après avoir été attaqué par
les frères Winklevoss
Obtenir un pacte d’associés

LES SOLUTIONS
{ Pourquoi ne pas
l’écrire soi-même ?
{
Risques juridiques !
Ne pas utiliser des modèles
gratuits sur internet
les risques

1 Obtenir un document qui n’a aucune valeur juridique


et qui ne vous protège pas en cas de conflits.

2 Rédiger des clauses qui ne sont pas adaptées

3 Annuler des clauses importantes car mal rédigées


Votre pacte d’associés doit
être une force

Rappel des clauses supplémentaires qui


sécurisent vos relations et votre business

✓ Clause d’agrément

✓ Clause de préemption

✓ Clause de non concurrence

✓ Clause de de buy or sell

✓ Clause d’exclusion

✓ Clause de cession libre


FAITES LE BON CHOIX
AYEZ RECOURS À
UN AVOCAT !
Seul un spécialiste du droit peut analyser votre situation
et y répondre par un acte juridique de qualité.
Une nouvelle manière plus abordable et plus fiable de
faire rédiger son pacte d’associés
Economie de 1500 € par rapport à un cabinet d’avocat
traditionnel
Mise en relation avec le bon avocat en fonction de vos besoins
Rédaction de votre pacte d’associés et conseils par un avocat

DECOUVREZ NOTRE SOLUTION

Des questions ? Appelez nous au 01 83 81 67 25