Vous êtes sur la page 1sur 2

Organiser une production orale ou écrite

Comment faire une introduction ?

Avant de rédiger votre introduction, vous devez savoir exactement ce que vous voulez démontrer
et surtout comment vous allez procéder pour convaincre.
Il est donc conseillé de d’abord rédiger l’introduction au brouillon.

Dès les premiers mots, nous devons savoir où vous voulez en venir, il faut donc amener le sujet.
En effet, nous souhaitons pouvoir facilement vous suivre et connaître votre thème. Vous devez
donc :
* Etre précis et clair.
* Trouver des transitions qui paraissent naturelles.

3 étapes:
1- l’accroche ou l’analyse du sujet
Il faut capter l’attention du lecteur, cadrer le sujet.

2- la problématique ou la mobilisation des connaissances


Cela délimite le sujet, exprime l’enjeu ou les contradictions.

3- l’annonce du plan
Préciser les grandes lignes de la réflexion à venir, cela donne une vision claire de la
cohérence de votre argumentation pour nous guider.

Comment rédiger le développement ?

Dans votre introduction, vous avez proposé une problématique à laquelle vous allez tenter de
répondre et mettant en évidence ses différents aspects.
Il faut toujours démontrer avec rigueur, ordre et progression en deux ou trois parties. La
progression doit être croissante ou cohérente (du plus évident au moins évident –ou- du moins
argumentatif au plus argumentatif).
N’oubliez pas de marquer votre production d’effets de logique, de présentation, de mise en
perspective afin de justifier votre opinion.
Vous pouvez tenir compte de thèses différentes de la vôtre, avec lesquelles vous allez entrer en
discussion. Aussi n’hésitez pas à illustrer vos propos par des exemples.

Lexique :

- On peut débuter par : premièrement / - Pour expliquer : c’est-à-dire / en d’autres


d’abord / tout d’abord / en premier lieu / pour termes / car…
commencer / avant toute chose…
- Donner un exemple : ainsi / par exemple /
- Puis ajouter des éléments : en outre / de notamment / comme / en particulier…
plus / par ailleurs / ensuite…
- Apporter une preuve : En effet / du fait de /
- Mettre des idées en parallèle ou les pour preuve…
comparer : également / de même / ainsi que /
encore / aussi… - Reconnaître quelque chose : or / il est vrai
que…
- Conclure avec : enfin / en dernier lieu / en
somme…
- Apporter un nouvel élément : d’ailleurs / et - Pour rectifier : en réalité / en vérité / en
puis / certes / bien que… fait…

- Pour marquer une contradiction : mais / en - Pour marquer une opposition modérée :
revanche / alors que / tandis que / au cependant / néanmoins / pourtant /
contraire / bien que… toutefois…

Comment faire une conclusion ?

3 étapes:
- Récapituler
Il faut, en quelques phrases, résumer la démonstration, reprendre l’idée directrice, en
rappelant les différents axes du développement.

- Donner son avis


Prenez position par rapport à la question posée dans l’introduction. Le but de la
démonstration est de convaincre.

- Elargir le sujet
Cette dernière étape est également importante. Elle consiste à montrer les autres
pistes de réflexions qu’amène le sujet. Il faut partir de ses connaissances pour ouvrir
un débat en lien étroit avec ce que vous avez démontré.