Vous êtes sur la page 1sur 66

Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

INTRODUCTION GENERALE

L e Projet de Fin d’année représente la dernière phase de notre cycle de formation au sein de l’Ecole
d’Ingénieur Polytechnique Sousse. Il consiste à appliquer l’ensemble des connaissances acquises sur
un projet réel du domaine de Génie Civil.

Ce présent projet de fin d’année, qui reflète notre connaissance théorique et pratique, s’agit en effet
de la conception et du dimensionnement en béton armé de la superstructure et de l’infrastructure
d’une villa composé d’un sous-sol, rez-de-chaussée et 1 étage, situant à Mahdia.

L’étude de ce projet commence par le recueil des données architecturales et géotechniques.

Ces données constitueront, en première étape, la base d’une conception structurale de l’immeuble.
Une modélisation et un dimensionnement de quelques éléments de la structure seront ensuite
réalisés manuellement et à l’aide du logiciel Arche. Ce travail comporte les étapes suivantes :

 La lecture approfondie des plans architecturaux

 La réalisation d’une conception structurale répondant au mieux aux contraintes


architecturales

 L’identification des caractéristiques des matériaux et les hypothèses adoptées pour le calcul

 L’évaluation des charges

 L’étude de différents éléments de la superstructure :

 Nervure

 Poutre

 Dalle pleine

 Poteau

 Étude de la fondation

 Semelle à charge centrée

 La réalisation des plans de coffrage

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 1


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

CHAPITRE 1

PRESENTATION DU PROJET & CONCEPTION


STRUCTURALE

I. Introduction 

On a effectué notre stage de fin d’année au sein du bureau d’études de Mr MAHDI


BEN ALAIA, ingénieur conseil en béton armé.

Le Béton Armé est parmi les matériaux de construction qui est le plus utilisé et le
plus économique dans la plupart des constructions .il est le plus répondu dans notre
pays de fait que la majorité des ouvrages sont construits en B.A

Il constitue une branche de G.C qui’ a pour but de dimensionner les ouvrages d’une
façon économique.

Présentation de l’ouvrage :

On a étudié d’une villa composé d’un sous-sol, rez-de-chaussée et 1 étage, situé au


niveau de route el Hajeb, Salakta.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 2


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

1. Description architecturale :
L’immeuble est composé d’un sous-sol destiné à être compose d’une salle de
sport, un hammâm, jacuzzi et un jardin d’hiver

..

Figure 1 : Plan sous – sol.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 3


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Un rez de chaussé composé de trois salons, buanderie, salle de prière et un suite.

Figure 2 : Plan R.D.C

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 4


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Un étage composé cinq suites ,terrasse suite et trois balcons

Figure 3: Plan 1 er Etage

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 5


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

pour un usage résidentiel, il occupe une emprise d’environ 2189 m² et une


surface couverte d’environ 420m² .

un escalier assurant le passage d’un niveau à un autre.

La conception architecturale du bâtiment met en évidence la notion de retrait au


niveau du 1èr étage. Ce retrait est imposé par respect des règlements de l’urbanisme,
qui, précisent les surfaces des espaces couverts en fonction de la hauteur des
constructions.

L’usage de la construction est réparti en fonction des niveaux de la façon


suivante :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 6


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Tableau 1 : Répartition des espaces de projet

Figure 4 : Façade sud du villa .

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 7


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 5 : Façade principale du villa .

Figure 6 : Façade Est du villa .

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 8


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 7 : Façade Ouest du villa

Modélisation avec le logiciel Arche :

On utilise ce logiciel « Arche ossature » pour la réalisation de descente des charges et le


calcul des éléments de l’ossature. « ARCHE » est un ensemble de logiciels élaboré par la
marque « GRAITEC ». Ce logiciel présente aujourd’hui un outil puissant et fiable pour la
conception, l’analyse et la production des plans de coffrage et de ferraillage. En plus, il
permet une visualisation 3D de la structure et l’édition de mètres et quantitatifs. Il comprend
principalement les modules : Arche ossature, Arche poutre, Arche poteau, Arche semelle,
Arche voile.

Figure 8: Interface du logiciel GRAITEC OMD 2020

Etapes de modélisation :

Importation des fichiers « DXF ». Il s’agit d’importer les plans de coffrage. Le module «
ARCHE Ossature » permet l’importation des fichiers de conception de format « DXF »du
logiciel de dessin technique «Auto CAD».
Importation par couche :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 9


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Le type par couche consiste à importer seulement les éléments et les calques désignés du
fichier DXF. Arche se charge de la mise en place automatiquement des éléments indiqués par
les calques.

Figure 9 ; Importation du fichier dxf

Pour notre conception, on a opté pour l’importation par couche ;

Figure 10 : Importation des éléments porteurs à partir de l’Autocad

Introduction des hypothèses de calcul : Il s’agit de définir les caractéristiques des matériaux
utilisés (béton, hourdis..) et de choisir la méthode de calcul de descente des charges

Le poids volumique du béton armé : ρ =2.50 T/m³ ;

La résistance à la compression à 28 jours : fc2K = 25 MPa ;

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 10


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

: fe = 400 MPa ;
La limite d’élasticité

Figure 11 : Insertion des matériaux

Une fois les fichiers de conception de format « DXF » sont importés, nous commençons

l’insertion des différents éléments de la structure (poteaux, poutres, dalles, semelles, voiles).

Insertion des éléments porteurs :

Dès que j’ai fait le calcul de pré-dimensionnement, on choisit d’utiliser un plancher en corps
creux de type (19+6) et une dalle pleine à cause de la forme du plancher.

Plancher 19+6 :

Figure 12 : Définition des charges d’un plancher 19+6

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 11


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Il faut préciser que la saisie se fait étage par étage. Après, on passe à la définition des

différentes charges appliquées sur chaque élément : Les charges permanentes et les charges

d’exploitation.

Dessin des poteaux

On a choisi un poteau type standard (carrée) et le plus économie des dimensions (22 x 22
cm²) :

Figure 13: Insertion des poteaux

Dessin des poutres

On utilise des poutres principales de même largeur que les poteaux (22 cm).

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 12


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 1 : Dimensions des poutres


Dessin des raidisseurs :

Les raidisseurs sont des poutres secondaires. Elles sont dessinées de la même façon que les
poutres. Mais, les hauteurs sont fixées à 21cm.

Figure 2 : Dimensions des raidisseurs

Vérification de la saisie : Après l’importation des étages et la mise en place des fondations, il

faut faire la vérification de la saisie et la correction des erreurs.

Modélisation : Cette tâche est réaliser à l’aide d’arche ossature et prend en charge la

modélisation de la structure.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 13


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 3 : Calcul sans erreurs

Calcul de la descente de charge : Cette fonction ne se débloque sur arche ossature qu’après la

correction des erreurs et la modélisation de la conception. L’activation de l’option « analyser-

calculer », permet de lancer le calcul de la structure.

Figure 4 : Calcul de la DDC sans erreurs

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 14


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Une fois la descente de charges est établie, on pourra lancer les calculs des éléments de la
structure.

Figure 5 : Conception et Calcul automatique de la structure ‘modélisation par le logiciel


Arche

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 15


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

s de coffrage :

Figure 19 : Plan de coffrage de PH Sous-sol

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 16


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 20 : Plan de coffrage du PH RDC

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 17


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 6 : Plan de coffrage du PH 1 ER Etage

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 18


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

II. Conception structurale :

1. Introduction :
La conception de la structure est la phase la plus importante dans un projet de
bâtiment. Elle doit obéir à des règles et critères de résistance, et doit être toujours au
service de l’architecture et de l’aspect économique. Le choix des éléments de la
structure doit être de façon judicieuse mettant en relief tout l’ensemble de ces
contraintes.

2. Critères de la conception :

Pour notre projet, nous avons opté pour le système poutre poteau, qui est le
plus adéquat dans notre cas, par sa facilité d’exécution que par ses aspects de
résistance et d’économie. En effet, c’est le choix le plus répandu pour le cas des
petites portées, ce qui correspond bien avec notre cas d’étude. Ce choix étant décidé,
il faut par la suite le concrétiser tout en respectant certains critères fondamentaux,
qui sont en étroite relation avec la fonctionnalité des espaces.

a. Implantation des poteaux :

L’emplacement des poteaux ne doit en aucun cas gêner l’objet fonctionnel de


l’architecture, ses espacements doivent être bien répartis, (placés dans des endroits
où il est prévu des cloisons), donnant ainsi lieu à avoir des poutres de portées
moyennes n’encaissant pas de fortes sollicitations et qui repartissent au mieux les
efforts aux poteaux.

Dans ce projet, notre choix de placement des poteaux s’est opéré dans le souci :

 d’éviter tout gène de circulation dans les couloirs, dans les différentes pièces du
bâtiment.
 de respecter l’aspect esthétique en évitant si possible des poteaux ayant des
parties saillantes dans les pièces.
 réduire au minimum les retombées des poutres en évitant de longues portées
entre poteaux
 au niveau du sous-sol, d’éviter des poteaux dans la zone de circulation et de
places du salle de sport.
On a dû concevoir des poteaux naissants au niveau de rez chaussée et 1 er étages
sous des contraintes architecturales du projet et le retrait au niveau du 1èr étage.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 19


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

b. Le choix de la disposition des poutres :

Les poutres sont des éléments porteurs horizontaux qui assurent la


transmission des charges venant des planchers d’un niveau aux porteurs verticaux.
Elles peuvent s’appuyer sur des éléments ponctuels (poteaux) ou linéaires (murs
porteurs). Elles peuvent également servir été d’appui à d’autres poutres ou à des
poteaux implantés. Leur tracé est conditionné par l’emplacement des poteaux.

Pour notre projet, Il nous a préférable de concevoir des poutres continues,


l’hyperstaticité donne lieu à une économie des sollicitations et par la suite des
matériaux. Les hauteurs sous plafond des différents niveaux sont de 4 m ce qui nous a
rendus plus libre quant à l’acceptation des retombées des poutres.

c. Le choix du type du plancher :


Le choix du type de plancher dépend de plusieurs facteurs, qui sont liées
principalement, à la répartition architecturale des espaces, et les longueurs des
travées des poutres ; il peut être imposé par des critères d’isolation acoustique ou par
des raisons de sécurité contre le coupe-feu.

On a choisis d’utiliser un plancher en panneaux de dalles pleines continues au


niveau sous-sol, et des planchers en corps creux pour les autres niveaux. L’épaisseur
est déterminée en fonction des portées de ces dalles de façon à éviter les flèches
excessives.

d. Voile en béton armé :


e. Au niveau du sous-sol, on a prévu des voiles en béton armé à la périphérie du
bâtiment afin de :
 Résister aux pressions latérales venant des poussées des terres.
 Supporter les charges du plancher haut sous-sol.
f. Le choix du type de fondation :
D’après les résultats de la campagne géotechnique menée sur le site de
construction en vue de l’établissement du projet, nous avons adopté des fondations
superficielles sur semelles isolées qui ne dépassent pas 4 m de largeur

3. Difficultés rencontrées :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 20


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Sous l’effet de certaines contraintes architecturales on a rencontré des


difficultés qui seront traitées dans les paragraphes suivantes :

 Difficulté 1 :

Certains poteaux sont indispensables dans les étages supérieurs mais lors de la
projection au niveau d’étage inférieur comme le rez de chaussée, ils se trouvent dans
des emplacements gênants à l’architecture.

Solution :

Implantation des poteaux au niveau du rez de chaussée reposant sur une


poutre principale.

 Difficulté 2 :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 21


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

La projection de certains poteaux du 1 er étage provoque un problème dans la


zone de circulation des voitures au niveau de rez chaussée comme il est indiqué dans
les figures 5 et 6.

 Solution :

La présence de ces poteaux est obligatoire, ce qui nous oblige d’implanter des
poteaux naissants dès le rez de chaussée et de décaler certains autres s’ils restent
dans un bon emplacement dans les autres étages.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 22


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

 Difficulté 3 :

L’architecture du projet présente un retrait au niveau du 1er étage.

 Solution :

On a implanté des poteaux reposants sur des poutres, ces poteaux vont
continuer au niveau des murs extérieurs des étages supérieur.

RDC

1er Etage

 Difficulté 4 :
Le rez chaussée et le 1er étages ne sont pas identiques (problèmes de retrait) et aussi en
raison de l’impossibilité d’implanter des poteaux dans les parties en porte à faux, on a choisi
le système poutre avec console pour résoudre ce problème on à choisie les solutions
suivantes :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 23


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

 Solution :
Balcon type 1 : en corps creux, les nervures sont appuyé sur des poutres en porte à
faux

Balcon type 2 : en dalle pleine, appuyé sur deux bords et libre sur le deux autres, pour assuré la
stabilité un contre poids est nécessaire

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 24


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

CHAPITRE 2 

HYPOTHESES DE CALCUL ET
CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX
Hy pothèses de calcul :

Dans ce chapitre , on s ’ intéresse à étudier quelques éléments


de structures avec ≤règlement Eurocode 2.
Béton :

Résistance caractéristique à la compression du béton:

L ’ Eurocode 2 est fondé sur la résistance àla compression caractéristique , notée fck , , sur cylindre( Ø=16 cm

Résistance de calcul pour la compression :

α cc . f ck
 f cd= γ c
Avec :α cc=1; γ c=1.5 en cas courant
25
 fcd =1. = 16.66 MPa.
1.5
Résistance en traction :

- La résistance du béton en traction est devisée en 3 trois types, chacun à son

utilité selon le problème à résoudre : - Résistance moyenne en traction : pour

2
la déformation de la structure fctm = 0.3 f ck 3 = 2.56 MPa.

- Résistance caractéristique en traction, fractile 5% : pour calculer les effets des

actions indirecte suivant les fissurations (par exemple, pourcentage minimal

d’armatures). : f ctk 0.05 = 0.7fctm.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 15


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

- Résistance caractéristique en traction, fractile 95% : pour calculer la contrainte

ultime d’adhérence et le moment de fissuration ; fctk : 0.95=1.3fctm

Module de déformation :

fcm 0.3
- Il est donné par la formule suivante : Ecm = 22000 (
10
) = 31475 MPa.
Avec fcm = fck + 8 MPa.
Limitation de la contrainte de compression du béton :

 Pour éviter l’apparition de fissures longitudinales, à moins que des mesures

spéciales, telles que l’augmentation de l’enrobage des aciers comprimés par

des armatures transversales, n’aient été prises, la contrainte de compression

du béton est limitée sous la combinaison caractéristique des charges à :

σc = k1.fck

25
σ´c = = 16.66 MPa
1.5

Aciers :

Limite d’élasticité :

 Les aciers retenus sont conformes à la norme EN 10080. Ce sont les B500A
(acier à de l’utilité normale)
 la limite élastique est notée : fyk =500 MPa.

Contrainte de calcul :

Elle est donnée par la formule suivante :

fyk 500
Fyd = = = 435 MPa ; Avec : γs = 1.15 dans les cas courante.
γs 1.15

Module d’élasticité :

 Le module d’élasticité est égal à : Es =200000 MPa.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 16


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Limitation de la contrainte de traction de l’acier  :

Afin de respecter les exigences de durabilité et d’éviter une ouverture excessive

des fissures, la contrainte de traction des armatures sous la combinaison

caractéristique des charges est limitée à :σ´ s = k3.fyk = 0.8 x 500 = 400 MPa.

Figure 7 : Organigramme pour calcul de la section d’acier

I. Notations et symboles :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 17


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

A , As Aire d’une section d’acier.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 18


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

At Somme des aciers des sections droites d’un cours d’armatures transversales.

Amax
Sections d’aciers maximale et minimale.
Amin

A.N Axe neutre.

A' Section d’armature comprimée.

A Section d’armature tendue.

B Aire d’une section de béton.

Br Section réduite.

D Diamètre.

E Module d’élasticité longitudinale.

Eb Module de déformation longitudinale béton.

Ei Module de déformation instantanée ( E vj: pour l’âge de j jours).

ES Module d’élasticité de l’acier.

Ev Module de déformation diffère ( E vj: pour chargement appliqué à l’âge de j jours).

ELU Etat limite ultime.

ELS Etat limite de service.

F Force ou action générale.

Fe Limite d’élasticité de l’acier.

f cj Résistance caractéristique à la compression du béton âgé de j jours.

f tj Résistance caractéristique à la traction du béton âgé de j jours.

f bu Résistance de calcul du béton en compression à l’ELU.

f ed Résistance de calcul de l’acier à l’ELU.

G Charge permanente.

Q Surcharge d’exploitation.

I Moment d’inertie.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 19


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

L Longueur ou portée.

M Moment fléchissant.

Mu Moment à l’état limite ultime.

M ser Moment à l’état limite de service.

N Effort normal.

P Charge concentrée.

S Section.

V Effort tranchant.

l Distance entre nus d’appuis.

l' Distance fictive entre nus d’appuis.

d Hauteur utile d’une section.

h Hauteur totale d’une section, épaisseur d’une dalle.

h0 Epaisseur d’une table de compression.

i Rayon de giration.

lf Longueur de flambement.

la Longueur d’ancrage.

lr Longueur de recouvrement.

l0 Longueur libre d’une pièce.

lS Longueur de scellement droit.

St Espacement des armatures transversales.

St 0 Espacement initial des armatures transversales.

α Angle en général, coefficient.

β Coefficient de flambement des poteaux.

γ Rapport du moment ultime au moment de service.

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 20


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

γb Coefficient partiel de sécurité du béton.

γs Coefficient partiel de sécurité des aciers.

ζ bc Raccourcissement relatif du béton.

ζs Déformation de l’acier.

η Coefficient de fissuration relative à une armature.

λ Elancement.

μ Coefficient de frottement Acier/Béton.

σ Contrainte normale générale.

σ bc Contrainte de compression du béton.

σ́ bc Contrainte limite du béton comprimé à l’ELS

σs Contrainte de traction de l’acier.

σ́ s Contrainte limite des aciers tendus à l’ELS.

τu Contrainte tangentielle admissible.

τ su Contrainte d’adhérence.

Tableau 2 : Notations et symboles

II. Evaluation des charges


Ce sont essentiellement les charges permanentes provenant des poids propres
des différents éléments principaux mais aussi des poids de tous les constituants de

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 21


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

ces éléments (revêtements, étanchéités, enduits…) ainsi les surcharges (ou charges
d’exploitation) engendrées par la nature d’exploitation de l’ouvrage.

A. Charge permanente :

Il s’agit des charges, autres que celles provenant de l’utilisation de l’ouvrage,


soumises aux éléments porteurs du bâtiment et dont la variation au cours du temps
est négligeable.

Celles-ci sont principalement déterminées à travers des caractéristiques telles


que : poids volumique, épaisseur, section, etc.

1. Poids volumique des matériaux :

Poids volumiques
Matériaux
(daN/m3)
Béton Armé 2500

Béton non Armé 2200

Mortier de ciment 1900 à 2300

Mortier de chaux 1200 à 1800


Mortier de chaux
1800 à 2000
et ciment
Sable 1700

Carrelage 2800

Plâtre 1000

Verre 2500

Acier 7850

Tableau 3 : Poids volumique des matériaux

2. Planchers en corps creux :


Les planchers en corps creux sont les plus répandus dans les constructions en
béton armé. Il se distingue par son coût adorable, la facilité de sa mise en œuvre, sa

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 22


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

meilleure isolation acoustique et thermique. Le choix du type de corps creux est dicté
par les dimensions des espaces à couvrir, l’épaisseur est à déterminer en fonction des
portées des nervures.

a. Description :
Le plancher corps creux est constitué
Nervures : ce sont les éléments porteurs du plancher, reposant de part et
d’autre sur des poutres, elles sont coulées sur place et leurs dimensions sont
liées à celles du corps creux.
Chape de béton : (ou dalle de compression), elle transmet les charges qui lui
sont appliqués aux nervures.
Corps creux : C’est un coffrage perdu pour les nervures, permet d’augmenter
les qualités d’isolation du plancher.

Armature de montage Dalle de compression

Etrier Corps Creux

Figure 23 : Planchers en corps creux

b. Evaluation des charges :


 Plancher terrasse (16+5) :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 23


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 24 : Plancher terrasse en corps creux

Plancher Terrasse (16+5)


Poids
Epaisseur moyenne forme de pente [cm] : 12 264
Epaisseur chape [cm] : 5 125
Hourdis 16 : 165
Enduit sous plafond : 30
Faux Plafond 15
Charges permanentes [daN/m2] 599

Tableau 4 : Charges permanentes pour un plancher terrasse (16+5)


 Plancher terrasse (19+6) :

Plancher Terrasse (19+6)


Poids
Epaisseur moyenne forme de pente [cm] : 12 264
Epaisseur chape [cm] : 6 150
Hourdis 19 : 195
Enduit sous plafond : 30
Faux Plafond 15
Charges permanentes [daN/m2] 654

Tableau 5 : Charges permanentes pour un plancher terrasse (19+6)

 Plancher intermédiaire (16+5) :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 24


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 25 : Plancher intermédiaire en corps creux

Plancher Intermédiaire (16+5)


    Poids
Carrelage 2 cm :   44
Epaisseur mortier de pose [cm] : 3 60
Epaisseur couche sable [cm] : 5 85
Epaisseur chape [cm] : 5 125
Hourdis 16 : 165
Enduit sous plafond :   30
Faux Plafond 15
Cloison léger 100
Charges permanentes [daN/m2]   624
Tableau 6 : Charges permanentes pour un plancher intermédiaire (16+5)

 Plancher intermédiaire (19+6) :

Plancher Intermédiaire (19+6)


    Poids
Carrelage 2 cm :   44
Epaisseur mortier de pose [cm] : 3 60
Epaisseur couche sable [cm] : 5 85
Epaisseur chape [cm] : 6 150
Hourdis 16 : 195
Enduit sous plafond :   30
Faux Plafond 1 15
Cloison léger 1 100
Charges permanentes [daN/m2]   679
Tableau 7 : Charges permanentes pour un plancher intermédiaire (19+6)

3. Dalle pleine au niveau du sous-sol :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 25


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Le plancher dalle pleine est utilisé au niveau sous-sol, les charges permanentes
de ce plancher sont déterminées de la même façon que précédemment.

On a donc

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 26


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 26 : Coupe d’une dalle pleine

Plancher Haut Sous-Sol en Dalle Pleine 


    Poids
Carrelage 2 cm :   44
Epaisseur mortier de pose [cm] : 3 60
Epaisseur couche sable [cm] : 5 85
Dalle pleine [cm] : 20 500
Enduit sous plafond :   30
Faux Plafond 1 15
Cloison léger 1 100
Charges permanentes [daN/m ] 2   835

Tableau 8 : Charges permanentes d’un plancher en dalle pleine (PLH sous-sol)

B. Charges des murs et cloisons :


Dans notre projet, on a des cloisons légères de 10 cm d’épaisseur qu’on a
évalué forfaitairement leurs charges permanentes avec celles des planchers. On a
encore des murs en double cloison de 25 cm et de 35 cm d’épaisseur.

Les charges permanentes des cloisons agissantes sur les poutres sont évaluées
comme suit :

Type Des Murs Charge KN/ml


Double cloison de 35cm 4
Double cloison de 30cm 3.3
Cloison de 25cm 3
Cloison de 20cm 2.5
Cloison de 10cm 1.5
Tableau 9 : Poids des cloisons

Type de brique Poids/Pièce (Kg)


B.12Trous 6
B.8Trous 4
B. Plâtrière 3,6
HOURDI DE 16 7,5
HOURDI DE 19 9
Tableau 10 : Poids de brique par pièce

C. Charges d’exploitations :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 27


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Les charges d’exploitations sont évaluées en fonction de la nature et la


destination des locaux. Les valeurs qu’on va les considérer dans la suite de notre
calcul sont :

Local Poids (daN/m²)


Locaux d’habitation 150
Hall de circulation 250
Escalier d’habitation 250
Parking 250
Balcons pour locaux d’habitation 350
Terrasses accessibles 150
Terrasses non accessibles 100

Tableau 11 : Charges d’exploitations pour plancher

CHAPITRE3:

Etude de la nervure N (19+6)

On se propose de calculer la nervure continue :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 28


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 8: Emplacement de nervure

3.1. Condition de rigidité :

Vérification de la condition du redimensionnement :

L 428 L 559
<ℎ h > =19.02¿ 25𝑐𝑚 ; <ℎh > =24,84 ¿ 25𝑐𝑚 
22.5 22.5 22.5 22.5

Donc on adopte un plancher en corps creux de (19+6)

d=0.9*0.25=0.225m

3.2. Détermination des charges :

Dans le cas d’un plancher terrasse, la nervure reprend les charges suivantes :

Charges permanentes de plancher (19+6) : 6.54 KN/m²

Charges d’exploitation de plancher (19+6) :1 KN/m²

3.3. Charge permanentes :

G=6.54*0.33=2.158KN/m

4.4. Charge d’exploitation :

Q=1*0.33=0.33KN/m

Q=0.33KN/m

G=2.158KN/m

A 5.5.59m B 5.4.28m C

Figure 9: Schéma statique de la nervure

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 29


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

3.5. Combinaison d’action :

A L’ELU : 𝑞𝑢 = 1.35𝐺 + 1.5𝑄 = 1.35 ∗2.158+ 1.5 ∗ 0.330 = 3.408𝐾𝑁/m.

A L’ELS : 𝑞𝑠 = 𝐺 + 𝑄 = 2.158 + 0.330 = 2.488𝐾𝑁/m.

3.6. Moments fléchissant sur appuis et Travées :

 Moment sur appuis :

- Appui A = 0 KN.m

- Appui C = 0 KN.m

Sur appuis B :

−q L31−q L32 −3.408 ¿5.6❑3 −3.408∗4.33❑


M A L1+ ¿2( L1+ L2) M B + M C L2 = = =-10.97KN.m
4 8(5.6+ 4.3)

Moment sur
Appui A Appui B Appui C
appui
Valeur (KN.m) 0 -10.97 0
Tableau 1: Valeurs des Moments à l’ELU sur appuis

 Moment de travée AB :

q L1 q 2 −x1 + M B
M 1= × x 1− x1 + M A (1 ) × x1
2 2 L1 L1

3.408∗5.6 3.408 2 10.97


M 1= × x 1− x 1− × x1
2 2 2

=9.54 x 1−¿1.704x 21−¿5.485 x 1 = 4.055 x 1−¿1.704x 21

−dM ( x)
V’1(x)= = -4.055+3.408 x 1 x 1=1.189 m
dx

M 1=2.41 KN.m

 Moment de travée BC :

q L2 q 2 −x 2 + M c
M 2= × x 2− x2 + M B (1 ) × x2
2 2 L2 L2

3.408∗4.28 3.408 2 −x 2
M 2= × x 2− x 2−10.97 (1 )
2 2 4.28

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 30


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

=7.29 x 2−¿1.7x 22+ ¿2.56 x 2-10.97  =9.85 x 2-1.7x 22-10.97

−dM ( x)
V’2(x)= =-9.85+3.4 x 1 x 1=2.89 m
dx

M2=3.29KN.m

Moment sur travée Travée AB Travée BC


Valeur (KN.m) 2.41 3.29
Tableau 2: Valeurs des Moments de travées à L’ELU

-10. 97KN.m

2.41 KN. 3.29 KN.

Figure 10: diagramme des moments fléchissant à l'ELU

Calcul à l’ELS :

 Moment sur appuis :

-Appui A = 0 KN.m

-Appui C = 0 KN.m

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 31


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Sur appuis B :

−q L31−q L32 −2.88 ¿5.59❑3 −2.88∗4.33❑


M A L1+ ¿2( L1+ L2) M B + M C L2 = = =-10.22KN.m
4 8( 4.68+4.3)

Moment sur appui Appui A Appui B Appui C


Valeur (KN.m) 0 -10.22 0
Tableau 3: Valeurs des Moments à l’ELS sur appuis

Travée AB

q L1 q 2 −x1 + M B
M 1= × x 1− x1 + M A (1 ) × x1
2 2 L1 L1

2.88∗5.59 2.88 2 10.22


M 1= × x 1− x− × x1
2 2 1 2

=8.05 x 1−¿ 1.44x 21−¿5.11 x 1 = 2.94 x 1−¿1.44x 21

−dM ( x)
V’’1(x)= =-2.94+2.88 x 1 x 1=1.02 m
dx

M 1=1.49KN.m

Moment de travée BC :

q L2 q 2 −x 2 + M c
M 2= × x 2− x2 + M B (1 ) × x2
2 2 L2 L2

2.88∗4.28 2.88 2 −x 2
M 2= × x 2− x 2−10.22 (1 )
2 2 4.28

=6.16 x 2−¿1.44x 22+ ¿2.38 x 2-10.22 =8.54 x 2-1.44x 22-10.22

−dM ( x)
V’’2(x)= =-8.54+2.88 x 1 x 1=2.96 m
dx

M 2=2.48KN.m

Moment sur travée Travée AB Travée BC


Valeur (KN.m) 1.49 2.48
Tableau 4: Valeurs des Moments de travées à L’ELS

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 32


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

10.22KM.m

1.49KM.m
2.48KM.m

Figure 11: diagramme des moments fléchissant à l'ELS

 Effort tranchant travée AB:

−dM ( x) pour x 1=0 V ’ 1=−2.94 KN . m


V’1(x)=
dx
=-2.94+2.88 x 1{pour x 1=5.59 V ' 1=13.19 KN .m

 Effort tranchant travée BC:

−dM ( x) pour x 2=0 V ' 2=−8.54 KN .m


V’2(x)=
dx
=-8.54+2.88 x 1
{pour x 2=4.28V ' 2=3.79 KN . m

13.19 KM.m
3.79 KM.m

-2.94 KM.m
-8.54 KM.m

Figure 12: diagramme des efforts tranchants à l’ELU

3.7. Calcul de ferraillage :

Calcul à l’ELU :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 33


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

f ck
f cd= =16.66 MPa
1.5

Avec  = 1 𝑐𝑎𝑟 𝑓𝑐𝑘 = 25𝑀𝑃𝑎< 50𝑀𝑃a

−ht 0.06
M tu=b t*ht ** f cd*(d )= 0.33*0.06*1*(0.22- )  M tu=0.00376MN.m
2 2

M ed =0.00241 MN . m< M tu=0.00321 MN.m section rectangulaire.

Travée AB :

M ed 0.00241
μu= 2 = =0.01029
b0 d f cd 0.33∗0.222∗14.66

μu < μ AB 1er Cas pivot A

α u=1.25(1−√(1−2 μu )) α u=1.25(1−√(1−2∗0.01))

α u=0.0125

z u= (1-0.4α u) d  z u= (1-0.4*0.0125)*0.22  z u= 0.219

M ed 0.00241
A s ,u= = =2.53cm² 2HA14 Ar é el= 3.08cm²
σ s , u Z u 435∗0.219

b 0 d∗f ct ; eff
A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013 b0 d
avec f ct ; eff =

f ctm : sila maitrise de la fissuration est requise

{ { ( h
f ctm , fl=max 1.6− 1000 f ctm
f ctm
) si non

2
f ctm=0.3*[ f ¿ ¿ 3 avec f ck =25 MPa
ck

f ctm=2.56MPa

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 34


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

b 0 d∗f ctm 0.26∗0.33∗0.22∗2.56


A s> A s , min=max
{
0.26
f yk
0.0013b 0 d
= max
{
500
0.0013∗0.33∗0.22
=max
0.000096
0.00009 {
A s> A s , u =2.53cm² 1HA12 Ar é el= 3.08 cm2

Vérification a l’ELS :

Béton: classes d’exploitations : XC : pas de limite : f ck

σ s 1 Et σ sc 1 ≤0.8 f yk

15 30
x 1=-D+√ D2+ E avec D= ( A s+ A ' s) et E= (A*d+A’*d’)  A ' s=0
b0 b0

30 30
E= A*d = *2.53*22=50.6cm²
b0 33

15
D= A = 15 *5.53= 2.51 cm
b0 s 33

x 1=-D+√ D2+ E= -2.51+√ 2.512+ 50.6= 5.03cm²

b0 3
I 1= x 1 +15 A s(d- x 1) ² = ¿+15*2.53*(22-5.03)²]10−8
3

=0.0001

On calcule : K= M ser / I 1

K=0.0149/0.00007= 212.857MPa

La contrainte dans l’acier tendu : σ s 1= 15K (d- x 1)≤ σ s =0.8 f yk

σ s 1=15*45.71 (0.22-0.00503)≤ σ s =0.8*500

σ s 1=686.3 MPa ≤ σ s =400 MPa

Vérifié

Travée BC :

M ed 0.00329
μu= 2 = =0.012
b0 d f cd 0.33∗0.222∗16.66

μu < μ AB 1er Cas pivot A

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 35


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

α u=1.25(1−√(1−2 μu )) α u=1.25(1−√(1−2∗0.012))

α u=0.015

z u= (1-0.4α u) d  z u= (1-0.4*0.015)*0.22  z u= 0.218

M ed 0.00329
A s ,u= = =0.346cm² 1HA10 Ar é el= 0.79 cm²
σs, u Zu 435∗0.218

b 0 d∗f ct ; eff
A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013 b0 d
avec f ct ; eff =

f ctm : sila maitrise de la fissuration est requise

{ { ( h
f ctm , fl=max 1.6− 1000 f ctm
f ctm
) si non

2
f ctm=0.3*[ f ¿ ¿ 3 avec f ck =25MPa
ck

f ctm=2.56MPa

b 0 d∗f ctm 0.26∗0.33∗0.22∗2.56


A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013b 0 d
= max 500
{
0.0013∗0.33∗0.22
=max
0.000096
0.00009 {
A s> A s , u =0.9cm² 1HA12 Ar é el= 1.13 cm2

Vérification a l’ELS :

Béton: classes d’exploitations : XC : pas de limite : f ck

σ s 1 Et σ sc 1 ≤0.8 f yk

15 30
x 1=-D+√ D2+ E avec D= ( A + A ' s) et E= (A*d+A’*d’)  A ' s=0
b0 s b0

30 30
E= A*d = *0.9*22=1.21cm²
b0 33

15
D= A s= 15 *0.9= 0.4 cm
b0 33

x 1=-D+√ D2+ E= -0.4+√ 0.4 2+1.21= 0.77cm

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 36


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

b0 3
I 1= x +15 A s(d- x 1) ² = ¿+15*0.9*(22-0.77)²]10−8
3 1

=0.00006

On calcule : K= M ser / I 1

K=0.00535/0.00006= 89.16MPa

La contrainte dans l’acier tendu : σ s 1= 15K (d- x 1)≤ σ s =0.8 f yk

σ s 1=15*89.16*(0.22-0.0077)≤ σ s =0.8*500

σ s 1=283.93 MPa ≤ σ s =400 MPa

Vérifié

Appui B :

M ed 0.01022
μu= 2 = =0.044
b0 d f cd 0.33∗0.222∗14.66

μu < μ AB 1er Cas pivot A

α u=1.25(1−√(1−2 μu )) α u=1.25(1−√(1−2∗0.044))

α u=0.05625

z u= (1-0.4α u) d  z u= (1-0.4*0.05625)*0.22  z u= 0.215

M ed 0.01022
A s ,u= = =1.1cm² 1HA12 Ar é el= 1.13 cm²
σ s , u Z u 435∗0.214

b 0 d∗f ct ; eff
A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013 b0 d
avec f ct ; eff =

f ctm : sila maitrise de la fissuration est requise

{ { ( h
f ctm , fl=max 1.6− 1000 f ctm
f ctm
) si non

2
f ctm=0.3*[ f ¿ ¿ 3 avec f ck =22 MPa
ck

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 37


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

f ctm=2.35MPa

b 0 d∗f ctm 0.26∗0.33∗0.22∗2.35

{
A s> A s , min=max
0.26
f yk
0.0013b 0 d
= max
{500
0.0013∗0.33∗0.22
=max
0.000088
{
0.00009

A s> A s , u =1.1cm² 1HA12 Ar é el= 1.13 cm2

Armature transversales :

∅l , max
{
∅ t ≥ Max 6 mm ;
3 } ; ∅ l ,max =14

∅ t ≥ Max { 6 mm ; 4.66 mm }

∅ t =6 mm; HA6

Enrobage nominal :

c nom =c min+∆ cdev Avec∆ cdev =10 mm

c nom =30+10=40 Mm=4cm

c min =40 mm

Armature transversales :

∅l , max
{
∅ t ≥ Max 6 mm ;
3 } ; ∅ l ,max =14

∅ t ≥ Max { 6 mm ; 4.66 mm }

∅ t =6 mm; HA6

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 38


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

CHAPITRE4:

Etude de la poutre hyperstatique

Les poutres sont des éléments porteurs en béton armé, leur rôle consiste
essentiellement à supporter les charges transmises par le plancher. Dans ce qui suite,
on présente un calcul détaillé d'une poutre continue à deux travées.

4.6 m 4.7 m

A C
B

Figure 13: Emplacement de la poutre

4.1. Pré dimensionnement :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 39


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

B=0.22

4.7
≤h=0.29: (Poutre continue).
16

On prend : h=0.3m

4.2. Chargement appliqué :

𝐺𝑝𝑝 = 𝑏∗ℎ∗γ b= 0.22∗ 0.3 ∗ 25 = 1.65𝐾𝑁/m

𝐺𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒𝑟 = 5.51 ∗ 5.26/2 = 14.49𝐾𝑁/𝑚

𝐺𝑚𝑢𝑟 = 3.3𝐾𝑁/𝑚 mur 30 cm

G=3.3+14.49+1.65=19.44KN/m

Q=1.5*5.26/2 =3.945KN/m

A 4.6 m B 4.7 m C

Figure 14: Schéma statique

q ELU = 1.35G + 1.5Q = 32.16KN/m

q ELS = G + Q = 23.38KN/m

4.3. Moments fléchissant sur appuis et Travées :

Calcul a l’ELU :

 Moment sur appuis :

-Appui A = 0 KN.m

-Appui C = 0 KN.m

Sur appuis B :

−q L31−q L32 −32.16 ¿ 4.73❑−32.16∗4.683❑


M A L1+ ¿2( L1+ L2) M B + M C L2 = = =-88.42KN.m
4 8( 4.68+ 4.7)

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 40


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Moment sur appui Appui A Appui B Appui C


Valeur (KN.m) 0 -88.42 0
Tableau 5: Valeurs des Moments à l’ELU sur appuis

Moment de travée AB :

q L1 q 2 −x1 + M B
M 1= × x 1− x1 + M A (1 ) × x1
2 2 L1 L1

32.16∗4.68 32.16 2 88.42


M 1= × x1 − x 1− × x1
2 2 4.68

=56.36 x 1−¿16.08x 21

−dM ( x)
V’1(x)= =-56.36+32.16 x 1 x 1=1.75 m
dx

M 1=49.38KN.m

Moment de travée BC :

q L2 q 2 −x 2 + M c
M 2= × x 2− x2 + M B (1 ) × x2
2 2 L2 L2

32.16∗4.7 32.16 2 −x
M 2= × x 2− x 2−88.42(1 2 )
2 2 4.7

=75.57 x 2−¿16.08x 22+ ¿18.81 x 2-88.42 =94.38 x 2-16.08x 22-88.42

−dM ( x)
V’2(x)= =-94.38+32.16 x 1 x 1=2.93 m
dx

M 2= 94.38 x 2-16.08x 22-88.42= 50.06KN.m

Moment sur travée Travée AB Travée BC


Valeur (KN.m) 49.38 50.06
Tableau 6: Valeurs des Moments de travées à L’ELU

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 41


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 15: diagramme des moments fléchissant à l'ELU

Calcul à l’ELS :

 Moment sur appuis :

-Appui A = 0 KN.m

-Appui C = 0 KN.m

Sur appuis B :

−q L31−q L32 −23.38 ¿ 4.73❑−23.38∗4.68❑3


M A L1+ ¿2( L1+ L2) M B + M C L2 = = =-64.28KN.m
4 8( 4.68+ 4.7)

Moment sur appui Appui A Appui B Appui C


Valeur (KN.m) 0 -64.28 0
Tableau 7: Valeurs des Moments à l’ELS sur appuis

Moment de travée AB

q L1 q 2 −x1 + M B
M 1= × x 1− x1 + M A (1 ) × x1
2 2 L1 L1

23.38∗4.68 23.38 2 64.28


M 1= × x 1− x 1− × x1
2 2 2

=54.7 x 1−¿11.69x 21−¿32.14 x 1 = 22.56 x 1−¿11.69x 21

−dM ( x)
V’’1(x)= =-22.56+23.38 x 1 x 1=0.96 m M 1=10.88KN.m
dx

Moment de travée BC :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 42


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

q L2 q 2 −x 2 + M c
M 2= × x 2− x2 + M B (1 ) × x2
2 2 L2 L2

23.38∗4.7 23.38 2 −x
M 2= × x2 − x2 −64.28(1 2 )
2 2 4.7

=54.94 x 2−¿11.69x 22+ ¿13.67 x 2-64.28 =68.61 x 2-11.69x 22-64.28

−dM ( x)
V’’2(x)= =-68.61+2*11.69 x 1 x 1=2.93 m
dx

M 2=36.38KN.m

Moment sur travée Travée AB Travée BC


Valeur (KN.m) 10.88 36.38
Tableau 8: Valeurs des Moments de travées à L’ELS

Figure 16: diagramme des moments fléchissant à l'ELS

 Effort tranchant travée AB:

−dM ( x) pour x 1=0 V ’ 1=−56.36 KN . m


V’1(x)=
dx
=-56.36+32.16 x 1 {
pour x 1=4.68V ' 1=94.14 KN . m

 Effort tranchant travée BC:

−dM ( x) pour x 2=0 V ' 2=−94.38 KN .m


V’2(x)=
dx
x
=-94.38+32.16 1
{
pour x 2=4.7 V ' 2=56.77 KN . m

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 43


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Figure 17:diagramme des efforts tranchants à l’ELU

4.4. Calcul de ferraillage :

Calcul à l’ELU :

Travée AB :

M ed 0.04938
μu= 2 = =0.21
b0 d f cd 0.33∗0.222∗14.66

μ AB < μu < μ lim ¿¿ μlim ¿=μ =0.3717 ¿2è me Cas pivot B
R

α u=1.25(1−√(1−2 μu )) α u=1.25(1−√(1−2∗0.21))

α u=0.3

z u= (1-0.4α u) d  z u= (1-0.4*0.3)*0.22  z u= 0.193

1−α u 1−0.3
ε s= (3.5*10−3 )* ε s= (3.5*10−3 )* ε s=0.0081
αu 0.3

M ed 0.04938
A s ,u= = =5.88cm²
σs, u Zu 435∗0.193

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 44


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

b 0 d∗f ct ; eff
A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013 b0 d
avec f ct ; eff =

f ctm : sila maitrise de la fissuration est requise

{ { ( h
f ctm , fl=max 1.6− 1000 f ctm
f ctm
) si non

2
f ctm=0.3*[ f ¿ ¿ 3 avec f ck =22 MPa
ck

f ctm=2.35MPa

b 0 d∗f ctm 0.26∗0.22∗0.22∗2.35


A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013b 0 d
= max 500
{
0.0013∗0.22∗0.22
=max
0.000227
0.000062 {
A s> A s , u =5.88cm² 4HA14 Ar é el= 6.16 cm2

Vérification a l’ELS :

Béton: classes d’exploitations : XC : pas de limite : f ck

σ s 1 Et σ sc 1 ≤0.8 f yk

15 30
x 1=-D+√ D 2+ E avec D= ( A s+ A ' s) et E= (A*d+A’*d’)  A ' s=0
b0 b0

30 30
E= A*d = *5.88*22=176.4cm²
b0 22

15
D= A s= 15 *5.88= 4 cm
b0 22

x 1=-D+√ D 2+ E= -4+√ 4 2+ 176.4= 9.8cm²

b0 3
I 1= x +15 A s(d- x 1) ² = ¿+15*5.88*(22-9.8)²]10−8
3 1

=0.0002

On calcule : K= M ser / I 1

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 45


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

K=0.1088/0.007= 15.542MPa

La contrainte dans l’acier tendu : σ s 1= 15K (d- x 1)≤ σ s =0.8 f yk

σ s 1=15*15.542 (0.22-0.00588)≤ σ s =0.8*500

σ s 1=49.91 MPa ≤ σ s =400 MPa

Vérifié

Travée BC :

M ed 0.05006
μu= 2 = =0.32
b0 d f cd 0.22∗0.222∗14.66

μ AB < μu < μ lim ¿¿ μlim ¿=μ =0.3717 ¿2è me Cas pivot B
R

α u=1.25(1−√(1−2 μu )) α u=1.25(1−√(1−2∗0.32))

α u=0.5

z u= (1-0.4α u) d  z u= (1-0.4*0.5)*0.22  z u= 0.176

1−α u 1−0.5
ε s= (3.5*10−3 )* ε s= (3.5*10−3 )* ε s=0.0035
αu 0.5

M ed 0.05006
A s ,u= = =6.5cm²
σ s , u Z u 435∗0.176

b 0 d∗f ct ; eff
A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013 b0 d
avec f ct ; eff =

f ctm : sila maitrise de la fissuration est requise

{ { ( h
f ctm , fl=max 1.6− 1000 f ctm
f ctm
) si non

2
f ctm=0.3*[ f ¿ ¿ 3 avec f ck =22 MPa
ck

f ctm=2.35MPa
Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 46
Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

b 0 d∗f ctm 0.26∗0.22∗0.22∗2.35


A s> A s , min=max
{
0.26
f yk
0.0013b 0 d
= max
{
500
0.0013∗0.22∗0.22
=max
0.000059
0.00006 {
A s> A s , u =6.5cm²6HA12 Ar é el= 6.79 cm2

Vérification a l’ELS :

Béton: classes d’exploitations : XC : pas de limite : f ck

σ s 1 Et σ sc 1 ≤0.8 f yk

15 30
x 1=-D+√ D 2+ E avec D= ( A s+ A ' s) et E= (A*d+A’*d’)  A ' s=0
b0 b0

30 30
E= A*d = *6.5*22=195cm²
b0 22

15
D= A s= 15 *6.5= 4.43 cm
b0 22

x 1=-D+√ D 2+ E= -4.43+√ 4.432 +195 = 10.21cm

b0 3
I 1= x +15 A s(d- x 1) ² = ¿+15*6.5*(22-10.21)²]10−8
3 1

=0.00021

On calcule : K= M ser / I 1

K=0.01088/0.00021= 51.8MPa

La contrainte dans l’acier tendu : σ s 1= 15K (d- x 1)≤ σ s =0.8 f yk

σ s 1=15*51.8*(0.22-0.1021)≤ σ s =0.8*500

σ s 1=91.6 MPa ≤ σ s =400 MPa

Vérifié

Appui B :

M ed 0.08842
μu= 2 = =0.56
b0 d f cd 0.22∗0.222∗14.66

μu > μ lim ¿¿3è me Cas pivot B

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 47


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

μlim ¿=0.3717¿

α lim ¿¿ =1.25(1−√ ¿ ¿) α lim ¿¿ =1.25(1−√(1−2∗0.3717))

α lim ¿¿ =0.616

x lim ¿¿ =α lim ¿¿ *d= 0.616*0.22= 0.1355

z lim ¿¿ = (1-0.4α lim ¿¿ ) d  z lim ¿¿ = (1-0.4*0.616)*0.22  z lim ¿¿ = 0.165

M R = μlim ¿ b d f
0
2
cd
=0.3717∗0.22∗0.11 2∗14.66=0.014 ;¿

σ s ,u= f yd palier horizontal : f yd =435 MPa

3.5 x lim ¿−d ' 3.5 0.1355−0.11


ε sc= ¿ on pose d’= 0.11ε sc= =0.00065¿ 2.17
1000 x lim ¿ ¿ 1000 0.1355

σ sc , u=2*105

b 0 d∗f ct ; eff
A s> A s , min=max
{ 0.26
f yk
0.0013 b0 d
avec f ct ; eff =

f ctm : sila maitrise de la fissuration est requise

{ h

{ (
f ctm , fl=max 1.6− 1000 f ctm
f ctm
) si non

2
f ctm=0.3*[ f ¿ ¿ 3 avec f ck =22 MPa
ck

f ctm=2.35MPa

b 0 d∗f ctm 0.26∗0.22∗0.11∗2.35


A s> A s , min=max f yk
0.0013b 0 d { 0.26
= max 500
0.0013∗0.22∗0.11
=max
{
0.00011
0.00003 {
σ sc ,u MR 2∗105 0.014
A s ,u= A ' s ,u* + = 1.1* + = 505.5mm²= 5.05cm²
σ s ,u Z lim ¿∗σ ¿ 435 0.165∗435
s ,u

A s> A s , u =5.05cm² 4HA14 Ar é el= 6.16 cm2

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 48


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Chapitre 5 :

Etude du poteau
Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 49
Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Introduction :

Les Poteaux sont des éléments verticaux la structure soumis à des charges qu’ils
transmettent jusqu’aux fondations. Ils constituent les éléments porteurs du système
plancher poutres par points d’application isolés.

Figure 18: Emplacement de poteau

5.1. Calcul de la descente de charge :

5.1.1. Surface d’impact :

2.78∗5.59
S1 = =3.88m²
4

2.78∗4.28
S2= =2.97m²
4

5.1.2. Charge de plancher :

G s 1+ s 2= ( g p)*( S1+ S2)=6.45*(3.88+2.97)=44.21KN.m²

Intermédiaire :

G s 1+ s 2= ( g p)*( S1+ S2)= (6.79)*(3.88+2.97)= 46.52KN.m²

Q planché =1.5*( S1+ S2)= 1.5*(3.88+2.97)= 10.27KN.m²

Poutre :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 50


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

L 5.59
Q A 1= b*q* = 0.22*1.5* = 0.92KN
2 2

L 4.28
Q A 2 = b*q* = 0.22*1.5* = 0.71KN
2 2

L 2.78
Q A 2 = b*q* = 0.22*1.5* = 0.46KN
2 2

L
G A 1= b*h* *γ b é ton= 0.22*0.3*5.59/2*25= 4.611KN
2

L
G A 2= b*h* *γ b é ton= 0.22*0.3*4.28/2*25= 3.537 KN
2

L
G A 3 = b*h* *γ b é ton= 0.22*0.3*2.78/2*25= 2.29 KN
2

∑ Q An=0.46+0.92+0.71=2.09KN
∑ G An=4.61+3.53+2.29= 10.43KN
Etage G Q
G planché terrase +G poutre+Gaccrot è ℜ
Q planché terrase +Q poutre
1er 44.21+10.47+2.7*0.22=
10.27+2.09= 12.36KN
55.27KN
G planch é +G poutre+G cloisson
Q planché +Q poutre
RDC 46.52+10.47+3.3*0.22=
10.27+2.09= 12.36KN
57.716KN
∑ Etage 112.98KN 24.72KN
(γ b é ton*b*h*L)*3
Poids des poteaux
(25*0.22*0.22*3)*3= 10.89KN
∑ G = 1.15*123.98KN=142.45 (poteau entre deux través)
∑ Q=1.15*24KN= 28.49KN

5.2. Effort normale ultime :

L’effort normal N uest supposé au centre de gravité du poteau.

N Ed =1.35∗G+1.5∗Q=1.35∗142.45+1.5∗28.42=234.94 KN

N ser =142.45+28.49=170.94KN
Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 51
Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

5.3. Longueur de flambement:

l f =0.707*l 0= 0.707*3= 2.121m

Elancement de poteau :

Poteau : p3 (22*22)

l f (parallele h) √ 12 2.121∗√ 12 2.121∗√ 12


On a λ=max ⁡¿; )  max ( ; )
b 0.22 0.22

 λ= 33.39m

N Ed 234.94∗10−3
N= = =0.33
A c f cd 0.22∗0.22∗14.66

10.78
A=0.7 ; B=1.1 ; C=0.7 λ lim ¿¿= =18.76
√ 0.33
Calcul en compression centrée :

l
Les dimensions de la section (b*h*l) vérifient : b≤h¿l ; ≥3 ; h≤ 4 b
h

3/0.22>3 ; h<0.88

Vérifier

234.96∗10−3
N=
h∗3.22

10.78
≤ 0.79 0.79
λ≤ λlim ¿ ;¿33.39 234.96∗10−3 √ h= 1.79∗33.39  h=( 1.79∗33.39 )²  h≥0.25m
√ h∗3.22

H=0.3m

5.4. Pré dimensionnement :

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 52


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

N Ed 234.9
Ac ≥
σs = 91.6 = 15.08m²  Ac =15.08m²
f cd + 14.66+
100 100

Armatures longitudinales :

N Ed
N Ed −A c∗f cd 234.9−15.08∗14.66 Ac ≥
As≥ = 0.37 ; A ∗σ = 40.35m²
σs 91.6 f cd + s s
Ac

A s=0. 15m²

0.1∗N Ed Ac
A s ,min= max
{ f yd
; 0.2 }
100
 A s ,min= 0.00014m² = 1.4 cm² 4HA8

Armatures transversales :

∅=14 mm

∅l , max
{
∅ t ≥Max ∅ min =6 mm ;
4 } → ∅ t=6 mm

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 53


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Chapitre 6 :

Etude de la semelle
Les fondations d’une construction sont constituées par les parties de l’ouvrage qui sont en

contact avec le sol auquel elles transmettent les charges de la superstructure, leur bonne

conception et réalisation assurent une bonne tenue de l’ouvrage. Quant à leur type, il est

choisi en fonction de la portance du sol et la nature des charges transmises.

6.1. Dimension de la semelle :

N Ed =0.629 MN

N Ed
σ= <σ
B∗1 adm

N Ed 0.629
B¿ = = 1.4m majoré par 10% on prend B= 1.5m
σ adm 0.45

B−b 1.5−0.3
<d < B−b <d <1.5−0.3
4 4

0.3¿ d <1.2


H≥ max
{
d+C nom + b
20 cm
2  ; max
30+3+1=34 cm
{
20 cm

H= 40 cm

6.2. Vérification des contraintes transmises au sol :

N Ed=627.87 KN

Poids de semelle : B*H*1m*γ b é ton= 1.5*0.4*25= 15KN

Poids de remblai : (B-b)*( H remb-H)*1*γ remb= (1.5-0.3)*(1-0.4)*1*18= 12.96KN

N ' Ed= N Ed +1.35∗( 16+ 12.96 )=667 KN

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 54


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

0.66
σ= =0.44MPa
1.5∗1

6.3. Ferraillage de la semelle :

N Ed∗( B−b) 0.629(1.5−0.3)


A s> =[ ]*1.1
8∗d∗f yd 8∗0.3∗435

A s> 7.9 cm²

Nombre de barre :

100 100
< n<  4≤ n ≤64HA16 ; A s ,r é el=8.05cm²
30 15

F s= A s∗f yd

6.4. Ancrage des barres :


∗f
4 yd ; l bd ≈ 40∗∅=40∗1.6=64 cm
l bd=
f hd

B−b 150−30
= =30 cm
4 4

Ancrage courbe obligatoire

Armatures de réparation

A s∗B 8.05∗1.5
Ar ≥ max
{ 4
=
4
1.5 c m 2
=3 c m 2 150
;
30
< nrep <
150
15
 ; 5¿ nrep< 10; As ,rep =3.02 c m2 6 HA 8

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 55


Projet fin d’année Ben Salem Med Amine

Conclusion

Au cours de l’étude de ce projet de fin d’année au sein de l’école pluridisciplinaire

internationale, j’avais beaucoup approfondis mes connaissances dans les techniques de

construction et plus précisément dans les études et manipulation des Logiciels (Arch-

Autocad)

Ce projet m’a permis aussi m’adapte mieux à faire le calcul des différents éléments par les

logiciels et manuellement en chaque phase d’étude. Comme le calcul du nervure, poutre,

poteau, plancher, etc. Et finissant par faire une comparaison entre les deux résultats

Etude d’un bâtiment en R+1 en béton armé 2020/2021 56

Vous aimerez peut-être aussi