Vous êtes sur la page 1sur 16

Analyse numériques

Interpolation Polynomiale

Wissal NEJI
wissal.neji@esprit.tn

1
Introduction

0km 10km 20km 30km 40km


25
20
15
10
5
0
0 10 20 30 40
40 50
50
2
Introduction
• Soit une fonction f (inconnue explicitement)
– connue seulement en certains points x0,x1…xn
• expression analytique compliquée,
• Ou bien les f(xi) proviennent de mesures physiques

• Principe :
– représenter f par une fonction simple P, facile à évaluer
– tel que la fonction y = P(x) passe par les points x0,x1…xn
• Problème :
– il existe une infinité de solutions !

3
Interpolation polynomiale
• Le problème : les données, la solution recherchée
On a un ensemble de n+1 points (x0,y0) ,… (xn,yn),
xi ≠ xi ,i ≠ j . On cherche un polynôme P  Rn[x]

c.-à-d.: P( x)  a0  a1 x  a2 x 2  a3 x3  ...  an x n
Qui vérifie
P( xi )  yi , i  0, n

4
Interpolation polynomiale

• mauvaise solution : résoudre le système linéaire


n
P( x)   ai x i  XA  Y X : matrice de Vandermond e
i 0

• la combinaison linéaire de polynômes est un polynôme

P( x)  y0 P0 ( x)  ...  yi Pi ( x)  yn Pn ( x)

tel que Pi ( xi )  1 et Pi ( x j )  0 ji


ainsi P( xi )  y0 P0 ( xi )  ...  yi Pi ( xi )  yn Pn ( xi )
  
0 1 0
5
Interpolation polynomiale : Lagrange

• Théorème 1
– Soient n+1 points distincts xi réels et n+1 réels yi,
il existe un unique polynôme p  Rn[x] tel que
p(xi) = yi pour i = 0 à n
n

– Construction de p : p( x )   yi Li ( x )
i 0
x  x 
n
L (x)
j
avec Li polynôme de Lagrange i
x  x 
j 0 i j
j i
– Propriétés de Li L est un polynôme d’ordre n
• Li(xi)=1
• Li(xj)=0 (j  i)
6
Lagrange : exemple n°1
• Exemple avec n=1
– on connaît 2 points (x0,y0) et (x1,y1)
– on cherche la droite y=ax+b (polynôme de degré 1)
qui passe par les 2 points :
• y0 = a x0 + b a = (y0 - y1) / (x0 - x1)
y1
• y1 = a x1 + b b = (x0 y1 - x1 y0) / (x0 - x1)
y0
y0  y1 x0 y 1  x1 y 0
– y x x0 x1
x 0  x1 x0  x1
x  x1 x  x0 x  x1 x  x0
y  y0  y1  y0  y1
x0  x1 x0  x 1 x0  x 1 x1  x0
L0(x) L1(x)
7
Lagrange : exemple n°2
• Exemple avec n=2
– on connaît 3 points (0,1), (2,5) et (4,17)
– polynômes de Lagrange associés :
nx  x 
L (x)
j
i
x  x 
j 0 i j
j i

L (x)
 x  2 x  4 
L1 ( x ) 
x x  4 
L2 ( x ) 
x x  2 
4
0
8 8

8
Lagrange : exemple n°2
– calcul du polynôme d'interpolation
30

25

• p(x)=L0(x) + 5 L1(x) + 17 L2(x) 20

15

10

0
-1 0 1 2 3 4 5

• en simplifiant, on trouve p(x)=x2+1

9
Lagrange : l’algorithme

Fonction y = lagrange(x,xi,yi)
pour i  1 jusqu' à n
pour j  1 jusqu' à n, j  i;
x  xi ( j )
l l*
xi (i )  xi ( j )
fait
y  y  yi * l
fait

10
Lagrange: Intérêt et inconvénient

Intérêt de la méthode de Lagrange


Intérêt plus théorique que pratique car :
• cout en nombre d’opérations
• Formulation facile
Inconvénient
• si on ajoute un nouveau couple (xn+1; yn+1)il faut tout
recommencer.

11
Newton : différences divisées
• Définition :
– Soit (xi,yi), i=0..n, non nécessairement ordonnées, On
suppose que xi ≠ xi pour i ≠ j
– On appelle différence divisée d’ordre 0, 1, 2,...,n
les expressions définies par récurrence sur l’ordre k :
– k=0 f [a] = f (a)
– k=1 f [a,b] = ( f [b] - f [a] ) / ( b - a )
– k=2 f [a,b,c] = ( f [a,c] - f [a,b] ) / ( c - b )

– … f [X,a,b] = ( f [X,b] - f [X,a] ) / ( b - a )


aX, bX, ab
12
Newton : différences divisées
• Théorèmes :
– Soient n+1 points distincts xi réels et n+1 réels yi,
il existe un unique polynôme p  Rn[x] défini par:
Polynômes de Newton :
p(x)=a0 + a1(x-x0) + a2(x-x0)(x-x1)+…+ an(x-x0)(x-x1)…(x-xn-1)
base = {1, (x-x0), (x-x0)(x-x1), …, (x-x0)(x-x1)…(x-xn-1)}
– détermination des coefficients ak de p(x) dans la base de
Newton :

f [x0, x1,…, xk] = ak avec k = 0 … n

13
Newton : différences divisées
• Calcul pratique des coefficients :

a0
x0 f [x0] a1
x1 f [x1] f [x0, x1] a2
x2 f [x2] f [x1, x2] f [x0, x1, x2]
… … … ...
… … … f [xn-3, xn-2, xn-1] an
xn f [xn] f [xn-1, xn] f [xn-2, xn-1, xn] … f [x0, ..., xn]

14
Newton : exemple
• (ex. n°2) : n=2 (0,1), (2,5) et (4,17)

a
0
0 f [x0]=1

2 f [x1]=5 f [x0, x1] a1


=(1-5)/(0-2)=2
4 f [x2]=17 f [x1, x2] f [x0, x1, x2] a2
=(5-17)/(2-4)=6 = (2-6)/(0-4)=1

p(x)=1 + 2x + x(x-2) (et on retombe sur p(x) = 1 + x2)


15
Newton : l’algorithme
Fonction a = Newton(xi,yi)
pour i  1 jusqu' à n
F (i,0)  yi (i )
fait
pour i  1 jusqu' à n
pour j  1 jusqu' à i
F(i,j  1 )  F(i  1,j  1 )
F(i,j) 
xi (i )  xi (i  j )
fait
fait
pour i  1 jusqu' à n
a (i)  F (n, i )
fait

16

Vous aimerez peut-être aussi