Vous êtes sur la page 1sur 1

Comment procéder à l’analyse d’un ECG ?

Comment prouver qu’un ECG est normal ?

Fréquence cardiaque :
300
Fc = (R-R en grands carreaux)
𝑅−𝑅

Etalonnage : 1 mV = 10 mm
Vitesse de déroulement : 25 mm/s

Onde P Complexe QRS Intervalle QT


1. Contrôle du cœur par le nœud sinusal 1. Dénomination QRS : Seule constante qui varie avec la
(dépolarisation de droite à gauche et de haut Positivité Négativité Négativité après Négativité fréquence cardiaque.
en bas)  P toujours dans le 1er quadrant : initiale initiale une positivité exclusive 𝑄𝑇
R Q S QS  QTc (corrigé) : < 0.44 s
√𝑅−𝑅
 Toujours positive en DI, DII, aVf Si < 5 mm : minuscule, si > 5 mm : majuscule (R-R en sec)
 Toujours négative en aVr
2. Axe : QRS est toujours dans le 1er quadrant [-30 ; 100]
2. Chaque P est suivie d’un QRS et chaque QRS  Toujours positif en DII Segment ST
est précédé d’un P :  Toujours négatif en aVr
PQ, ST, TP doivent être isoélectriques
 Onde P sans QRS : Bloc AV  Souvent positif en DI et aVf
(+/- 1mm)
 QRS (élargi) sans P : extrasystole
ventriculaire.  Si ST en sus-décalage ou en sous-
3. Si axe de QRS tourné à droite (DI (-) et aVf (+)) :
décalage : infarctus et pathologies
 Hypertrophie ventriculaire droite.
3. Peut être physiologiquement bifide. ischémiques.
 Si P et T tournés aussi : Inversion des électrodes.
 Si P et T tournés aussi dans les 12 dérivations : Situs inversus
Onde T
Intervalle PR
4. Si axe de QRS tourné à gauche (DI (+) et aVf (-)) : 1. Toujours dans le 1er quadrant :
1. Durée 0.12 à 0.2 sec (3 à 5 petits carreaux).  Hypertrophie ventriculaire gauche.  Positive en DI, DII et aVf.
 Négative en aVr
2. Si PR < 0.12 sec :
5. QRS de V1 à V6 :
 Foyer ectopique 2. Toujours asymétrique
 rS  qR (positivité qui progresse et négativité qui régresse).
 Syndrome de Wolff-Parkinson-White
 Zone de transition : V3 – V4
(congénital). 3. Peut être négative en V1

3. Si PR > 0.2 sec : 6. Durée normale du QRS < 0.12 sec (3 petits carreaux), entre 0.08 et
 Bloc dans le NAV ou le Hiss 0.10 s.
(fibrose/dégénérescence)  Aucune situation qui raccourcit le QRS
 Autres : ischémie due à une
coronaropathie, hypomagnésémie, 7. QRS prolongé :
hypocalcémie.  Bloc auriculo-ventriculaire : siège nodal, hissien, ou infra
hissien (branches)
 Rythme non sinusal naissant des ventricules : foyer ectopique
ou d’échappement, tachycardie ventriculaire (infarctus).
 Fibrillation ventriculaire
 Hypertrophie ventriculaire gauche mais QRS ne dépasse pas
0.12 sec
 Troubles électrolytiques (hyperkaliémie sévère) : rares

Vous aimerez peut-être aussi