Vous êtes sur la page 1sur 18

Comment faire du savon à la maison

Il existe plusieurs méthodes pour faire du savon à la main :


- le procédé à froid, avec lequel je recommande aux débutants de bien s'exercer avant
de tenter, s'ils en ont envie, le procédé à chaud

- le procédé à chaud, qui permet d'utiliser le savon immédiatement sans période de


mûrissement

- le "rebatch", qui consiste à râper du savon déjà terminé, le faire fondre dans un peu
d'eau, et à y incorporer différents additifs avant de le remettre dans des moules.
L'intérêt de cette technique est de permettre l'introduction de produits qui ne
supportent pas les milieux basiques. Personnellement, je préfère utiliser des ingrédients
qui résistent à la soude ou utiliser le procédé à chaud plutôt que de devoir râper
plusieurs savons.

Voici pour commencer, l'explication du procédé à froid.

Voici les ustensiles dont je me sers :

1. Un mixer électrique, uniquement du type de celui photographié ci-dessus. Vous pouvez


aussi utiliser un fouet manuel, mais si pas plus que moi vous n'avez les biceps de Popeye,
le mixer vous sera fort utile. N'utilisez pas de batteur électrique du style à monter les
oeufs en neige, vous en mettriez partout.

2. Une casserole pour chauffer les huiles (le saladier doit pouvoir être posé sur la
casserole sans tomber dedans).

3. Un thermomètre allant de 0 à 100°C, deux thermomètres si possible

4. Un saladier en verre ou en inox (ne pas employer l'aluminium, il réagit avec la soude)

5. Un bocal en verre d'environ 500 ml avec couvercle en métal dans lequel vous percerez
2 petits trous diamétralement opposés, l'un légèrement plus grand que l'autre.

6. Une balance électronique allant jusqu'à 3 kg, avec des graduations de 1 ou 2 g

7. Une cuillère en inox pour dissoudre la soude (éviter le bois, il est attaqué par la soude)

8. Un fouet manuel

9. Une spatule en plastique

10. (non photographié) des gants en caoutchouc, un tablier et des lunettes de sécurité

11. Un récipient en verre ou en plastique pour peser la soude (le verre est préférable car
les cristaux de soude risquent d'adhérer au plastique)

12. Un moule. Le moule le plus simple à utiliser est un carton de lait ou de jus de fruit
rincé, séché et dont vous aurez découpé une des deux plus grandes faces. S'il y a une
ouverture pour un bouchon, bouchez-la avec du ruban adhésif. Les moules pour pâisserie
en silicone marchent aussi très bien. Si vous utilisez un moule rigide, garnissez-le de
papier graissé.

13. (non photographié) Une glacière portative de camping, assez grande pour contenir le
moule.

Il est préférable que les ustensiles qui entrent en contact avec la soude et la pâte à
savon soient réservés à cet usage et ne servent pas à la cuisine.

La procédure à suivre est décrite ci-dessous. Note importante : la soude et le savon


frais, qui contient de la soude non réagie, sont corrosifs pour la peau. A chaque
fois que vous manipulez l'un ou l'autre, portez des manches longues, un tablier, des
gants et des lunettes de sécurité, et ayez les jambes couvertes. Si par mégarde de
la soude ou du savon frais est projeté sur votre peau, rincez-vous à grande eau,
vous pouvez aussi garder une bouteille de vinaigre à portée de main pour neutraliser
d'éventuelles projections. Si vos yeux sont atteints, rincez-vous à grande eau
pendant au moins 20 minutes et rendez-vous à l'hôpital. Pour éviter les drames, ne
faites pas de savon en présence de jeunes enfants et d'animaux domestiques.

- Couvrez votre plan de travail de papier journal et rassemblez tous vos ingrédients et
ustensiles.
- Posez votre saladier sur la balance, mettez la tare à 0 et pesez vos huiles en remettant
la tare à 0 à chaque fois que vous changez d'huile. Dans le cas des huiles solides à
température ambiante, faites-les fondre préalablement au bain-marie.

- Remplissez votre casserole d'eau à 1/3 environ et faites-la bouillir doucement.

- Pendant ce temps, mettez le bocal en verre sur la balance, tarez à 0 et pesez l'eau
distillée.

- Mettez le récipient en verre ou plastique sur la balance, tarez à 0 et pesez la soude.


Attention, la soude doit être pesée très précisément ; un savon fait avec trop de
soude par rapport à la quantité totale d'huiles sera agressif pour la peau et ne
pourra être utilisé. La soude étant hygroscopique (elle absorbe l'humidité de l'air), ne
pas laisser le flacon débouché plus longtemps que nécessaire.

- Mettez le bocal contenant l'eau distillée dans un récipient peu profond contenant un
fond d'eau du robinet froide, lui-même placé dans votre évier, et versez doucement la
soude dans l'eau distillée en agitant avec la cuillère en inox, pour éviter que la soude se
solidifie en un bloc dur et difficile à dissoudre. Attention, pendant les premiers
instants de dissolution de la soude, des vapeurs irritantes sont émises, tenez la
cuillère et le récipient de soude à bout de bras, tournez la tête et si possible
ouvrez la fenêtre. Placez un thermomètre dans le bocal.

- Placez le saladier contenant les huiles sur la casserole d'eau bouillante, et chauffez les
huiles tout en mélangeant avec l'autre thermomètre.

A gauche : les huiles en train de chauffer au bain-marie.


A droite : la solution de soude en train de refroidir dans l'évier.

- Amenez les huiles et la solution de soude à une même température, comprise entre 38
et 42 degrés Celsius. Si la soude ne refroidit pas assez vite, changez l'eau où trempe le
bocal, éventuellement mettez-y des glaçons. Si vous l'avez trop refroidie, trempez le
bocal dans de l'eau chaude, bien sûr en faisant attention de ne pas mettre d'eau dans le
bocal. Les huiles mettent longtemps à refroidir, si vous les avez trop chauffées plongez
le fond du saladier dans un récipient plus grand contenant de l'eau froide ou glacée.

- Lorsque le mélange d'huiles et la solution de soude ont atteint une température égale
et comprise entre 38 et 42°C, bouchez le bocal de soude avec le couvercle percé. Mettez
le saladier d'huiles sur votre plan de travail, et versez-y la soude progressivement par le
plus grand des deux trous tout en mélangeant avec le fouet.

- Si vous êtes très courageux, continuez à mélanger avec le fouet jusqu'à ce que le
mélange épaississe et que la "trace" apparaisse. La "trace" correspond au moment où, si
on fait tomber quelques gouttes de pâte du fouet, celles-ci laissent une trace en relief
sur la surface de la pâte. Si au bout d'une heure la trace n'est toujours pas apparue, soit
vous vous êtes trompé dans la recette, soit vous n'avez pas assez mélangé. Reposez-vous,
jetez un oeil sur la pâte de temps en temps et mélangez périodiquement, si vous n'avez
pas fait d'erreur dans les pesées, la trace finira par apparaître, même si cela prend
plusieurs heures. Vous pouvez aussi essayer de réchauffer le mélange à 40°C, en
remettant le saladier sur la casserole d'eau bouillant doucement.

A haut à gauche : la solution de soude est lentement versée dans les huiles et le mélange
est agité au fouet. En haut à droite : utilisation du mixer électrique. En bas : la trace

- Si vous n'avez pas envie de vous arracher le bras, mélangez avec le mixer électrique
jusqu'à ce que la trace apparaisse. Pour que le mixer ne surchauffe pas, le l'utilisez pas
continuellement, alternez 30 secondes de mixer électrique et une minute de mélange
manuel avec le fouet. La trace devrait apparaître au bout de 10 à 20 minutes. Attention,
la partie rotative du mixer doit toujours être submergée sous la surface du mixer,
sinon vous enverrez de la pâte à savon partout, et cette pâte est caustique et
corrosive.

- Lorsque la trace est apparue, versez la pâte dans le moule. Utilisez la spatule en
plastique pour bien vider tout le contenu du saladier. Recouvrez le moule de film
plastique, mettez le dans une glacière, recouvrez-le de serviettes éponges et fermez la
glacière.

- Attendez 24 h. Ne succombez pas à la tentation de regarder dans la glacière. La


saponification est en train de continuer dans le moule. Cette réaction génère de la
chaleur et les serviettes éponges et la glacière permettent de conserver cette chaleur
et ainsi d'entretenir la réaction qui sera plus complète.

- Enlevez le plus gros de la pâte à savon de vos ustensiles en les essuyant avec le papier
journal qui protégeait votre plan de travail. Mettez le papier journal dans un sac en
plastique et jetez celui-ci à la poubelle. Faites ensuite votre vaisselle, pendant le
nettoyage et la vaisselle vous devez toujours porter vos gants. Certains préconisent de
neutraliser les ustensiles ayant été en contact avec la soude ou la pâte de savon avec du
vinaigre avant de faire la vaisselle.

- Lorsque les 24 heures sont écoulées sortez le moule, enlevez le film plastique et laissez
sécher à l'air libre pendant à nouveau 24h.

- Mettez vos gants et démoulez le savon frais. Si vous avez utilisé un carton à lait comme
moule, coupez simplement les côtés avec un cutter pour libérer le savon. Si vous avez
utilisé un moule rigide et avez du mal à démouler, vous pouvez mettre le savon au
congélateur pendant quelques heures pour faciliter le démoulage. Personnellement, je
préfère éviter, car il y a un risque que ce refroidissement brutal, ce choc thermique,
stoppe ou ralentisse la réaction de saponification qui va se poursuivre pendant le
mûrissement. Bien qu'il n'y ait pas de preuve (à ma connaissance) de la réalité de ce
risque, vue la peine que je me donne pour faire mon savon, je préfère tout mettre en
oeuvre pour assurer la meilleure qualité possible.

- Laissez à nouveau sécher à l'air libre pendant encore 24h.

- Remettez vos gants pour, si nécessaire, couper le savon en morceaux.

- Laissez le savon mûrir pendant 4 semaines dans un endroit sec et bien ventilé, à l'abri
de la lumière. A ce stade la saponification n'est toujours pas complètement terminée, et
le savon est toujours agressif. De plus, le mûrissement permet à une partie de l'eau de
s'évaporer et au savon de devenir moins mou et plus résistant à l'usage. Donc, résistez à
la tentation d'essayer votre savon avant que les 4 semaines ne soient écoulées. Si vous
tenez absolument à voir si c'est bien du savon et s'il mousse bien, lavez-vous les mains
avec des gants en caoutchouc.
Il existe différentes variantes du procédé à chaud. J'en ai testé deux, le procédé à
chaud classique au bain-marie et le "in the mold hot process" ou ITMHP ("procédé à
chaud dans le moule"). Leurs avantages et inconvénients sont résumés ci-dessous.

Variante Avantages Inconvénients


- Pas de période de mûrissement ; - Les savons fabriqués à chaud
dès qu'il a refroidi, quelques heures ont une texture moins lisse, plus
après sa fabrication, le savon peut granuleuse et friable, des
être utilisé. contours moins nets que dans le
- Lorsque la pâte est prête à être cas du procédé à froid. Pour
introduite dans le moule, la réaction obtenir une surface bien propre,
Procédé à de saponification est déjà terminée, il faut remplir le moule jusqu'à
chaud on peut donc y incorporer des déborder légèrement et égaliser
classique additifs qui ne supporteraient pas le la surface avec une lame après
(bain-marie) contact avec la pâte encore refroidissement.
caustique du savon fabriqué à froid - Cette technique ne permet pas
- l'huile essentielle étant également de fabriquer des savons marbrés
ajoutée après la saponification, on ou en couches de différentes
n'a pas besoin d'en ajouter autant couleurs, la pâte étant trop
qu'à un savon fabriqué à froid pour épaisse.
obtenir un parfum d'intensité égale.
Pas de période de mûrissement ; un Euh, aucun!
ITMHP jour après sa fabrication, le savon
peut être utilisé.

Explication du procédé à chaud classique


Il existe différents types de cuisson possible : dans le four, au bain-marie, au micro-
ondes, dans un cuiseur électrique (type cuiseur électrique de riz, pâtes ou pommes de
terre). J'ai essayé le cuiseur électrique, mais contrairement à ceux qu'on trouve aux
Etats-Unis, le mien (marque Seb) ne comporte pas de sélecteur permettant de choisir
une cuisson forte ou une cuisson douce ; la cuisson est entièrement automatique, et
lorsqu'elle est terminée, l'appareil se met tout seul en position "maintien à chaud". Lors
de mon essai, l'appareil a très rapidement basculé sur le mode de maintien à chaud (au
bout de quelques minutes, alors que la cuisson du savon doit durer une heure), et la
température n'était pas suffisante pour permettre une bonne cuisson de la pâte à savon.
J'ai essayé de maintenir le sélecteur en position forcée sur "cuisson", mais cette fois la
température était trop élevée, le savon a trop cuit, et le résultat a été un savon fort peu
présentable et très friable, bien qu'utilisable. Je ne recommande donc pas cette
méthode à moins que vous ne soyez prêts à faire plusieurs essais de mise au point, ou que
vous ne disposiez d'un cuiseur électrique avec option "cuisson douce".

La méthode au micro-ondes permet de cuire le savon en quelques minutes à une demi-


heure (selon la taille du batch) au lieu d'une heure, mais elle est assez contraignante car
il faut vérifier et mélanger la pâte toutes les minutes voire toutes les 30 secondes, je
n'ai donc pas envie de la tester. Je propose plutôt la méthode au bain-marie, qui est
facile à suivre et donne de bons résultats.

La procédure à suivre est la même que pour le procédé à froid, jusqu'à l'obtention de la
trace (utiliser une quantité d'eau distillée correspondant à 30% du poids total des huiles
et graisses). Ajoutez alors les additifs sous forme de poudre (si la recette en comporte),
et remettez le saladier au bain-marie, sur la casserole qui a servi à chauffer les huiles.
La casserole doit contenir suffisamment d'eau pour maintenir une ébullition douce
pendant 30 minutes, mais pas assez pour que le fond du saladier trempe dans l'eau ; le
saladier doit être chauffé par la vapeur d'eau. Le saladier doit être recouvert d'un
couvercle sans orifice, pour conserver la chaleur et limiter l'évaporation de l'eau
contenue dans le savon. Si vous disposez d'un couvercle percé, vous pouvez colmater
l'orifice avec du ruban adhésif.

A gauche : la pâte à savon en cours de cuisson, pendant la seconde demi-heure.


A droite : la pâte après transfert dans le moule

Vous verrez qu'au bout de quelques minutes, la pâte commence à devenir plus foncée et
un peu translucide sur le pourtour du saladier ; peu à peu la zone translucide s'étend et
se rapproche du centre du saladier. Au bout de 30 minutes, retirez le saladier du bain-
marie (vérifiez le niveau d'eau dans la casserole et si nécessaire ajoutez de l'eau,
préalablement chauffée au micro-ondes pour ne pas stopper l'ébullition et ainsi ralentir
la cuisson), et mélangez la pâte avec un fouet. Remettez le saladier muni de son couvercle
au bain-marie, et attendez à nouveau 30 minutes. La pâte a alors à peu près la
consistance de la (vraie) purée de pommes de terre. Lorsque ce laps de temps est écoulé,
retirez le saladier du bain-marie, homogénéisez à nouveau la pâte, et le cas échéant,
ajoutez les additifs liquides ou sous forme de feuilles ou pétales. Transvasez la pâte
dans le moule, avec une cuillère ou une spatule (la pâte est trop épaisse pour être versée
directement dans le moule). Tapez le moule plusieurs fois sur le plan de travail pour
égaliser la pâte autant que possible ; vous pouvez aussi essayer d'égaliser la surface avec
le dos d'une cuillère préalablement trempée dans l'eau. Dès que le savon a refroidi et
s'est solidifié, vous pouvez le retirer du moule, le couper en morceaux et l'utiliser.
Si vous désirez rendre vos savons
fabriqués à chaud plus présentables pour
pouvoir les offrir à des amis, vous pouvez,
une fois qu'ils sont débités en morceaux,
utiliser un couteau de cuisine pour couper
une mince couche de la surface et la
rendre plus régulière. Si vous effectuez
cette opération pendant que le savon est
encore tiède et que vous superposez les
couches éliminées et les pressez ensemble
avec vos doigts, vous obtiendrez un petit
savon que vous pourrez garder pour votre
usage personnel - pas de gâchis! (au
premier plan sur la photo).

Explication du "ITMHP"
La procédure à suivre est la même que pour le procédé à froid (avec 30% d'eau distillée),
mais au lieu de mettre le moule dans une glacière ou sous des couvertures, mettez le
dans le four préalablement chauffé à 80°C, et laissez cuire 2 heures. Le moule doit bien
être couvert de film transparent pour éviter la formation d'une couche blanchâtre en
surface (la nature chimique de cette couche est assez mystérieuse, mais elle apparaît
d'autant plus facilement que le séchage du savon est rapide). Lorsque les 2 heures sont
écoulées, laissez le moule dans le four jusqu'à refroidissement complet (si vous avez
préparé votre savon le soir, laissez-le dans le four jusqu'au lendemain matin). Après avoir
sorti le moule du four, laissez-le encore sécher à l'air libre quelques heures, puis
démoulez et coupez.

Ce procédé permet d'obtenir un savon aussi lisse qu'avec le procédé à froid, mais
utilisable tout de suite. Par contre, le savon étant versé dans le moule à la trace, vous ne
pourrez pas utiliser d'ingrédients qui ne supportent pas le contact avec la soude, et
devrez utiliser autant d'huile essentielle que pour le procédé à froid.
Si vous n'êtes pas convaincu que la saponification est terminée et que votre savon est
utilisable, vous pouvez vous procurer du papier pH (en pharmacie) et vérifier le pH de
votre savon (mouillez la surface du savon avec de l'eau et trempez le papier pH avec
cette eau savonneuse) . Le pH du savon ci-dessus a été évalué un jour après sa
fabrication, et il est d'environ 8. D'après Susan Miller Cavitch, le pH d'un savon fait
main peut aller jusqu'à 10 sans danger pour la peau.
Additifs pour le savon fait maison
Divers produits peuvent être ajoutés au savon : additifs colorants, parfumants,
texturants, exfoliants, émollients etc...Personnellement, je préfère m'en tenir aux
additifs naturels ; étant donné que je me donne la peine de fabriquer mon savon moi-
même à partir de graisses végétales, je trouverais dommage de perdre le côté simple et
nature en y incorporant des additifs synthétiques, même non-toxiques. Je préfère aussi
les tons plus sobres, moins clinquants, et les parfums moins tenaces, plus subtils obtenus
avec les additifs naturels.

Additifs colorants
Une demi-cuillère à café à deux cuillères à café pour une
Cacao en poudre, quantité totale d'huiles de 500 g environ. Ajouter à la trace et
paprika doux, cannelle, mélanger, avant de verser dans le moule (si vous mettez deux
curcuma cuillères à café, il y a un risque que le colorant déteigne sur
votre gant de toilette).
Préparer un jus d'épinards en mélangeant de l'eau distillée et
quelques feuilles d'épinards frais dans une centrifugeuse,
Epinards
filtrer sur un filtre à café par exemple, et utiliser à la place
de l'eau distillée de la recette.
Faire du café en utilisant environ 50 g de café moulu pour 300
Café cc d'eau distillée, laisser refroidir, et utiliser à la place de
l'eau distillée de la recette.
Une demi-cuillère à café à deux cuillères à soupe pour une
Argile verte ou rouge quantité totale d'huiles de 500 g environ. Ajouter à la trace et
mélanger avant de verser dans le moule.
Parfums
Huiles essentielles. Un large choix est disponible (lavande, orange douce, citron,
patchouli, géranium, jasmin, etc etc). Consultez les sites ou ouvrages spécialisés en
aromathérapie pour apprendre à créer vos propres mélanges (certaines huiles
essentielles doivent être évitées par les femmes enceintes ou par les enfants). Selon les
goûts, la quantité ajoutée varie d'environ 0.5% à 2% du poids total du savon. Ajouter à la
trace et mélanger, avant de verser dans le moule. Attention, certaines huiles essentielles
auront l'effet de faire solidifier la pâte très vite, ayez donc votre moule préparé à
portée de main.
Additifs exfoliants
Broyer légèrement les flocons d'avoine dans un mortier. Ala
trace, ajouter une à deux cuillères à soupe pour une quantité
totale d'huiles de 500 g environ, mélanger, puis verser dans le
Flocons d'avoine
moule. Ne pas broyer trop finement ni incorporer trop de
flocons d'avoine, le savon pourrait alors prendre une
consistance détrempée lors de l'utilisation.
Une à deux cuillères à soupe pour une quantité totale d'huiles
Farine de maïs de 500 g environ. Ajouter à la trace et mélanger avant de
verser dans le moule.
Additifs hydratants
Chauffer le miel au micro-ondes pour le rendre bien fluide. Ala
trace, ajouter une demi-cuillère à soupe à une cuillère à soupe
Miel pour une quantité totale d'huiles de 500 g environ, mélanger,
puis verser dans le moule. Attention à ne pas incorporer trop
de miel dans votre savon, celui-ci deviendrait collant.
Une à deux cuillères à soupe pour une quantité totale d'huiles
Poudre d'amandes de 500 g environ. Ajouter à la trace et mélanger avant de
verser dans le moule.
Huile d'onagre, de Ces huiles étant onéreuses, elles sont en général ajoutées à la
bourrache, de carotte trace, en faibles quantités. Une à deux cuillères à café
macérée suffisent pour une quantité totale d'huiles de 500 g environ.
Additifs texturants
Grains de lavande, Une à deux cuillères à soupe pour une quantité totale d'huiles
graines de pavot, thé de 500 g environ. Ajouter à la trace et mélanger avant de
moulu verser dans le moule.
Additifs nettoyants
L'argile nettoie les pores grâce à son effet absorbant. L'argile
verte a un effet plus intense que l'argile blanche. L'argile
rouge contient un taux élevé de fer et d'huile, et est
recommandée pour les peaux sèches ou qui commencent à
Argile
vieillir. L'argile du Ghassoul (Maroc) est particulièrement
renommée pour son efficacité. Utiliser une à deux cuillères à
soupe pour une quantité totale d'huiles de 500 g environ.
Ajouter à la trace et mélanger avant de verser dans le moule.
Additifs décoratifs
Pétales de souci, de Ajouter à la trace la quantité désirée. Malheureusement, seuls
rose, de bleuet, de les pétales de souci gardent leur couleur au contact de la
mauve... soude.
Saupoudrer la surface du savon avec des larmes de myrrhe
Larmes de myrrhe après avoir versé la pâte dans le moule pour obtenir une croûte
décorative (et odorante).
Résinoïdes
Une demi à une cuillère à café pour une quantité totale
d'huiles de 500 g environ. Ajouter à la trace et mélanger avant
de verser dans le moule.
Baume du pérou, Anti-inflammatoires et anti-septiques, ces résinoïdes sont
benjoin recommandés pour les peaux gercées ou irritées. Ils peuvent
être sensibilisants, donc ne pas donner de savon en contenant
à des personnes présentant une allergie aux résinoïdes.
Ils donnent également une odeur vanillée au savon.
Tableaux de référence pour le savon fait
maison
Si vous désirez créer vos propres recettes, vous aurez besoin de connaître l'indice de
saponification des graisses que vous utilisez pour calculer la quantité de soude à ajouter.
Voici un tableau regroupant les huiles les plus usuelles. Les valeurs données
correspondent à une saponification à 100%. La quantité d'eau ajoutée est généralement
de l'ordre de 30 à 40% du poids total des huiles.

Exemple de calcul : vous voulez faire un savon avec 500 g d'huile d'olive, 125 g d'huile de
coco et 75 g d'huile de palme. La quantité théorique de soude est :
(500 x 0.136) + (125 x 0.184) + (75 x 0.145) = 68 + 23 + 10.875 = 101.875

Pour un savon saponifié à 90 %, la quantité de soude à ajouter est donc :


101.875 x 0.9 = 91.6875, que l'on arrondit à 92 g.

N'arrondissez à l'unité la plus proche qu'à la fin de vos calculs.

La quantité d'eau à ajouter peut varier entre 210 et 280 ml ; vous pouvez utiliser 250 ml
par exemple.

Note : ne vous étonnez pas si vous trouvez des valeurs légèrement différentes ailleurs,
les chiffres peuvent varier selon les sources.

Huile ou graisse Quantité de soude nécessaire (en g par g d'huile ou graisse)


Abricot (noyau d') 0.138
Amandes douces 0.138
Arachide 0.138
Avocat 0.137
Blé (germes de) 0.132
Cacao (beurre de) 0.143
Carthame 0.135
Coco 0.184
Colza 0.124
Jojoba 0.066
Karité (beurre de) 0.133
Macadamia (noix de) 0.139
Noisette 0.134
Noix 0.138
Olive 0.136
Palme 0.145
Palme (noyau de) 0.178
Raisin (pépins de) 0.134
Ricin 0.130
Sésame 0.136
Tournesol 0.135
Recettes de savon fait maison
Savon hydratant aux larmes de myrrhe
Huile de noisette : 150 g
Huile de noix de macadamia : 100 g
Végétaline : 100 g
Beurre de karité : 100 g
Beurre de cacao : 50g
Soude : 66 g
Eau : 170 g
Huile d'onagre : 1 cuillère à café
Huile de carotte macérée : 1 cuillère à café
Argile rouge : 1/2 cuillère à café
Huile essentielle de mandarine : 1 cuillère à café
Extrait de romarin : 1 cuillère à café
Larmes de myrrhe : 1 cuillère à soupe
Grains de lavande : 1 cuillère à soupe
Les huiles d'onagre et de carotte macérée, l'extrait de romarin (un anti-oxydant) et
l'huile essentielle sont ajoutés à la trace. L'argile rouge est ajoutée à 4 - 5 cuillères à
soupe de pâte prélevées dans le saladier ; après homogénéisation le mélange est rajouté
au reste de la pâte sans trop mélanger, pour un léger effet marbré. Le mélange de
larmes de myrrhe et de grains de lavande est saupoudré sur la pâte une fois qu'elle est
versée dans le moule, et légèrement pressé (avec le dos d'une cuillère par exemple) pour
être incorporé à la surface du savon lorsque celui-ci prend en masse.
Procédé utilisé : procédé à froid

Pamplemousse rose
Huile de germe de maïs : 350 g
Végétaline : 100 g
Beurre de cacao : 50g
Soude : 67 g
Eau : 170 g
Argile rouge : 1/2 cuillère à café
Huile essentielle de pamplemousse : 1 cuillère à café
Huile essentielle de mandarine : 1 cuillère à café
Extrait de pépin de raisin : 1 cuillère à café
L'argile rouge, l'extrait de pépin de pamplemousse et les huiles essentielles sont ajoutés
à la trace.
L'argile rouge contient du fer et des substances huileuses, elle est recommandée pour
les peaux sèches et les peaux matures, mais ici je l'ai surtout employée pour obtenir une
couleur rose. L'extrait de pépin de raisin, un anti-oxydant naturel, permet d'éviter
l'oxydation trop rapide de l'huile de germe de maïs.
Procédé utilisé : à froid
Savon soin du visage pour peau grasse
Végétaline : 150 g
Huile de palme : 150 g
Huile de sésame : 375 g
Huile de germe de maïs : 75 g
Soude : 103 g
Eau : 250 ml (225 ml pour le ITMHP)
Argile verte : 2 cuillères à soupe rases
Persil séché haché : 2 cuillères à soupe rases
Huile essentielle de théier : 1 cuillère à café
Extrait de pépin de raisin : 1 cuillère à café
Le persil, l'argile verte et l'huile essentielle sont ajoutés à la trace.
L'argile verte est très efficace pour nettoyer les pores, l'huile essentielle de théier a un
effet germicide. Les huiles de sésame et de germe de maïs donnent un savon léger qui
laisse peu de résidu sur la peau. L'extrait de pépin de raisin, un anti-oxydant naturel,
permet d'éviter l'oxydation trop rapide de l'huile de germe de maïs.
Ce savon est saponifié à 93% au lieu de 90% comme mes autres recettes.
Procédé utilisé : ITMHP

Savon soin du visage pour peau mixte


Huile d'olive : 200 g
Végétaline : 100 g
Huile de noisette : 100 g
Beurre de karité : 100 g
Soude : 65 g
Eau : 170 ml (150 ml pour le procédé à chaud)
Paprika doux : 1 cuillère à café
Argile blanche : 1 cuillère à soupe
Huile essentielle d'orange douce : 2 cuillères à café
(1 cuillère à café pour le procédé à chaud au bain-marie)
Le paprika et l'argile blanche sont ajoutés à la trace. L'huile essentielle est ajoutée à la
trace également pour le procédé à froid, juste avant le transfert dans le moule pour le
procédé à chaud.
L'argile blanche nettoie les pores en douceur, l'huile essentielle d'orange douce a un
effet antiseptique et bactéricide, le beurre de karité hydrate la peau.
Procédé utilisé : procédé à chaud (bain-marie)

Savon deux-en-un
Première couche Deuxième couche
Huile d'olive : 500 g Huile d'olive : 350 g
Huile de coco : 225 g Huile de coco : 175 g
Huile de palme : 75g Huile d'avocat : 100 g
Soude : 108 g Beurre de karité : 100 g
Eau : 340 ml Huile de palme : 75 g
Camomille : 5 sachets Soude : 106 g
Miel : 2 cuillères à soupe Eau : 280 ml
Huile essentielle de citron : 10 ml Amandes en poudre : 3 cuillères à soupe
Paprika doux : 2 cuillères à café
Pour la première couche, versez 340 ml d'eau
distillée dans un bocal en verre et faites
bouillir au micro-ondes. Ajoutez 5 sachets
d'infusion de camomille, bouchez et laissez
refroidir. Retirez les sachets, et utilisez 280
ml de cette infusion pour dissoudre la soude.
Ajoutez le miel (préalablement fluidifié au
micro-ondes) et l'huile essentielle à la trace.
Quelques heures plus tard, quand la première couche s'est solidifiée, préparez la
deuxième couche en ajoutant les amandes et le paprika à la trace. Versez par-dessus la
première couche.
Avec cette recette, vous aurez de quoi remplir un moule à tarte de 28 cm de diamètre et
3 cm de hauteur, et 4 petits moules individuels. Vous pouvez modifier les quantités par
de simples règles de trois pour les adapter à vos moules.
Le côté shampooing de ce savon est particulièrement adapté aux cheveux clairs, de par
l'effet éclaircissant de la camomille et du miel. Le côté savon pour le corps et le visage
contient des substances hydratantes et protectrices : huile d'avocat, beurre de karité
et poudre d'amandes. L'huile d'avocat donnant à cette couche une couleur assez similaire
à celle de la première couche (due à la camomille), j'ai ajouté du paprika doux pour
différencier les deux côtés, mais vous pouvez le remplacer par n'importe quel colorant
de votre choix.
Procédé utilisé : procédé à froid

Gâteau marbré, euh je veux dire savon marbré au cacao

Huile de coco : 200 g


Huile de noyau d'abricot : 100 g
Huile de noisette : 100 g
Huile de noix de Macadamia : 50 g
Huile de palme : 50 g
Soude : 71 g (75 g si vous préférez un savon moins gras)
Eau : 170 ml
Cacao en poudre : 1 cuillère à café
Lavandin : 2 cuillères à soupe

A la trace, transférez 3 à 4 cuillères à soupe de pâte dans un bol contenant 1 cuillère à


café de cacao. Mélangez bien en évitant la formation de grumeaux. Ajoutez 2 cuillères à
café de lavandin à la pâte restée dans le saladier, mélangez bien et versez dans le moule.
Versez ensuite la pâte au cacao en suivant les motifs de votre choix, puis faites des
croisillons avec une aiguille à tricoter ou un objet similaire.
Selon certains auteurs, l'huile de coco peut être désséchante si sa proportion dépasse
20%, ce savon n'est donc pas à utiliser pour les peaux très sensibles. Le cacao permet un
effet visuel amusant, le lavandin parfume légèrement le savon.
Procédé utilisé : procédé à froid

Savon de marseille au miel et aux flocons d'avoine


Huile d'olive : 500 g
Huile de coco : 125 g
Huile de palme: 75 g
Soude : 92 g (97 g si vous préférez un savon moins
gras)
Eau : 250 ml
Miel : 2 cuillères à soupe rases
Flocons d'avoine : 3 cuillères à saoupe rases

Chauffez le miel au micro-ondes pour le fluidifer, et ajoutez-le à la trace, ainsi que les
flocons d'avoine préalablement pilés dans un mortier.
Procédé utilisé : procédé à froid

Savon du debutant
Olive
Huile d'olive : 500 g
Soude : 61 g (ou 65 g pour un savon moins gras)
Eau : 170 ml

Noisette
Huile de noisette : 500 g
Soude : 60 g (ou 64 g pour un savon moins gras)
Eau : 170 ml
Si vous n'êtes pas sûr que la fabrication de savon maison va vous passionner et n'êtes
pas encore prêt à investir dans tout le matériel souhaitable et surtout dans diverses
huiles et graisses (certaines sont plutôt chères!), vous pouvez essayer cette recette à
base d'une seule sorte d'huile, olive (le savon à base de 100% d'huile d'olive est dit
"savon de Castille"), ou, si votre supermarché en propose, noisette.

Avec ces huiles, la trace va être assez longue à apparaître, donc si vous n'avez pas de
mixer électrique adéquat, mélangez à la main 20 minutes, puis couvrez votre saladier de
film transparent, et vérifiez la consistance toutes les heures. Si les phase aqueuse et
huileuse se séparent, fouettez à nouveau quelques instants. Vous pouvez aussi essayer de
réchauffer le mélange à 40°C si sa température a baissé. Le mélange finira par tracer,
même si cela prend plusieurs heures ou même une journée.

Si vous n'avez pas de glacière, posez simplement votre moule rempli sur une table et
recouvrez-le de serviettes.
Procédé utilisé : procédé à froid
Fournisseurs d'ingrédients et matériels pour le
savon fait maison

Soude
Disponible en grande surface, magasin de bricolage ou droguerie, au rayon des
décapants/dégraissants ou des déboucheurs de canalisations. Attention à bien choisir de
la soude pure et non un mélange avec d'autres produits. J'utilise la "soude caustique pure
en perles" de Spado Bricolage. Elle ne prend pas l'eau et ne colle pas aux parois des
récipients.

Eau distillée
Disponible en pharmacie. Demander de l'eau PPI (pour préparations injectables) en
bouteille de 1 litre.

Spray de démoulage
Utile pour les moules rigides. Se trouve en supermarché au rayon des ingrédients pour
pâtisserie.

Huiles et graisses
En supermarché vous pouvez trouver de l'huile d'olive, de colza, d'arachide, de
tournesol, de carthame, de noix, de noisette, de pépins de raisin, de germes de
maïs...Attention à ne pas choisir un mélange d'huiles végétales, dont vous ne pourriez pas
connaître l'indice de saponification. Vous y trouverez aussi au rayon de la margarine, des
graisses pour friteuse à base d'huile de palme ou de coco. Vérifiez sur l'emballage que le
produit est pur, ou s'il s'agit d'un mélange, que les proportions sont précisément
indiquées. Vérifiez aussi qu'il n'y a pas d'autres ingrédients, en particulier de
l'antimousse. La Végétaline est de l'huile de coco hydrogénée, c'est-à-dire que des
atomes d'hydrogène ont été ajoutés aux molécules d'huile de coco pour supprimer les
liaisons insaturées et donc élever le point de fusion du produit, ce qui explique que la
Végétaline est plus dure que l'huile de coco à température ambiante. L'hydrogénation de
l'huile ne change pas la stoechiométrie de la réaction de saponification, l'indice de
saponification de l'huile de coco peut donc être utilisé pour la Végétaline.
L'huile de coco peut également se commander chez WebShopIndia. En ce qui concerne
les huiles moins courantes, le beurre de karité, l'huile de palme et toute une gamme
d'huiles végétales diverses intéressantes pour le savon (noix de Macadamia, noyau
d'abricot etc) peuvent se trouver chez huile.com ou LBVH.

Cire d'abeille
S'utilise pour rendre le savon plus dur et pour la senteur. Peut se commander chez LBVH.

Huiles essentielles
En pharmacie, ou sur internet, par exemple LBVH ou Myrtea.

Argile
Nettoie les pores. Se trouve en pharmacie ou par exemple chez LBVH.

Moules
Personnellement je n'ai pas encore acheté de moule fait exprès pour le savon. Les
cartons de lait marchent très bien (découpez une des grandes faces). Les moules à
pâtisserie en silicone aussi, ils se trouvent en grande surface, ou sur Internet.